Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chevaliers Impériaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Chevaliers Impériaux   Jeu 28 Jan - 21:52


Chevaliers Impériaux :


Depuis leur fondation, les Chevaliers Impériaux jouent autant le rôle de garde du corps de l'Empereur que d'agent de celui-ci.

Fondé par Jagged Fel afin d'assurer sa sécurité autant que de s'assurer que la volonté de construire un Empire basé sur l'idée de l'Ordre Nouveau purgée des idées Sith de Palpatine, les Chevaliers Impériaux forment désormais l'élite la plus reconnaissable de l'Impérium. Bien que relativement récents à l'échelle de la galaxie (après tout, ils n'ont qu'un peu plus de trois cent années, contre des millénaires d'existences et de traditions pour les Jedi et les Sith), les Chevaliers Impériaux ont rapidement prouvé qu'ils étaient les égaux des deux autres ordres d'utilisateurs de la Force de la galaxie en remplissant de très nombreuses missions au service des différents Empereurs, mais ils gravèrent le nom de leur ordre dans l'histoire Galactique lors de la Guerre Impérialo-Sith. Roan Fel, troisième Empereur de la dynastie, utilisa ses Chevaliers afin de mener des actions décisives contre l'Empire Sith de Darth Krayt et renouer des contacts diplomatiques avec ses anciens adversaires afin de former la grande coalition qui finira par mettre en échec les plans de domination du One Sith. La princesse Marasiah fut une figure importante du rapprochement entre les Chevaliers et les Jedi qui permit à la coalition de vaincre ses ennemis malgré une infériorité numérique écrasante, mais cela ne se fit toutefois pas sans heurts et sacrifices.

Car parmi les devoirs des Chevaliers Impériaux, la loi la plus importante stipule qu'ils doivent s'assurer que l'Empereur ne succombe pas au Côté Obscur de la Force : dans ce cas, ils devront soit le priver du pouvoir par tous les moyens nécessaires, soit le ramener du côté lumineux de la Force. Et les heures sombres de la guerre Impérialo-Sith forcèrent les Chevaliers à assassiner leur Empereur afin d'éviter la destruction de Coruscant. Marasiah accéda ainsi au trône impérial lors de la fondation de la Fédération Galactique et la lignée Fel perdura dans la galaxie. Lors de la fusion avec l'Alliance Galactique qui donna naissance à l'Impérium, les Chevaliers assistèrent l'Ordre Jedi dans ses négociations et s'assurèrent que les prérogatives impériales seraient respectées par toutes les parties prenantes pour garantir la sécurité du trône. Ils apprirent au fur et à mesure des années à travailler avec les Jedi, qui les considèrent comme des « Gris » et les deux ordres finirent même par nouer des liens plus étroits, le Conseil Jedi comme l'état major des Chevaliers admettant qu'il est bien plus simple de permettre à chaque recrue de s'accomplir dans l'état d'esprit qu'ils ont choisi plutôt que de prendre le risque de voir un nouvel élève brillant devenir un Sith à cause des limites respectives des deux ordres.

Aujourd'hui encore, l'Impératrice est toujours membre des Chevaliers Impériaux et parfaitement entraînée, commandant ceux-ci dans la galaxie : ils sont ses yeux et ses oreilles autant que ses agents et veillent au respect de son autorité et sont en première ligne pour faire face aux différents défis que la galaxie dresse devant eux : la menace du retour des Sith bien entendu, de plus en plus menaçante, mais aussi la guerre contre le Consortium Galactique et les membres redoutable du Programme Phoenix, qui ont déjà fait parler d'eux en prouvant que leurs compétences n'avaient rien à envier à celles des utilisateurs de la Force. Mais convaincus que cette dernière soutien la cause impériale à travers la personnalité de l'Impératrice, les Chevaliers ne plieront pas et poursuivront leur devoir jusqu'à la mort.

Historique :


Les Chevaliers Impériaux furent de pratiquement tous les combats de la guerre Impérialo-Sith et payèrent comme les autres un prix terrible lors de ce conflit, mais mirent également leurs principes à l'épreuve et en ressortirent victorieux.

L'Origine des Chevaliers Impériaux remonte à la fin de la Seconde Guerre Civile Galactique. Jagged Fel devenu Empereur recherchait à consolider son pouvoir, menacé autant par l'Amiral Daala que les complots de ses Moffs. Bien qu'il ne soit pas sensible à la Force lui-même, son épouse Jaina Solo l'était et il comprenait les mécanismes de fonctionnement de base de l'Ordre Jedi. Il tenta de convaincre la Jedi déchue Tahiri Veila de devenir sa première Chevalière et « Main », mais cette dernière retourna rapidement auprès de l'Ordre et renonça à ce rôle. Pourtant, Jagged ne se découragea pas et avec l'aide de sa femme, fut capable de fonder l'Ordre dont il rêvait. D'une certaine façon, cette idée n'était pas si nouvelle : sous Palpatine, l'Empire fut déjà doté de nombreux ordres de Jedi Noir destinés à servir les sombres desseins de leur maître. Parmi les plus connus, le sinistre Inquisitorius, contrôlé par Darth Vader, ainsi que les Prophètes Suprême du Côté Obscur, tombés en disgrâce lorsqu'ils découvrirent dans la Force la chute de Palpatine. Mais l'originalité des Chevaliers Impériaux étaient qu'ils étaient les premiers à ne pas pratiquer les arts sombres du Côté Obscur de la Force.

Ils servirent loyalement sous Jagged Fel, puis son successeur, qui fut lui-même un Chevalier entraîné, héritant du contrôle de la Force grâce a l'héritage de Jaina Solo. Ils jouèrent le rôle de garde du corps de l'Empereur autant que celui d'agent de celui-ci dans la galaxie, défendant les intérêts des Vestiges de l'Empire, assurant la sécurité des convois du programme « La Victoire sans la Guerre », ou assassinant des comploteurs et des traîtres à la solde de sombre puissance. Toutefois, lorsque les Moffs décidèrent de s'allier avec les Sith afin de saboter les efforts du Projet Ossus et provoquer un nouveau conflit, les Chevaliers Impériaux menèrent les Armées impériales à la victoire contre l'Alliance Galactique dans une guerre que ni eux, ni leurs Empereur n'avait réellement voulu. Ils se montrèrent magnanimes et préférèrent le plus souvent faire des prisonniers plutôt que tuer, particulièrement des membres de l'Ordre Jedi qu'ils avaient affrontés. Plusieurs furent même intégrés dans les rangs de l'organisation. Roan Fel n'était toutefois pas stupide : alors que la victoire finale approchait, il sentait venir la trahison : la première vint d'un ordre visant la destruction du Temple Jedi d'Ossus, qu'il n'avait jamais validé, et la seconde vint lors de la victoire elle-même, lorsque Darth Krayt tenta de l'assassiner pour s'emparer du trône.

Les Chevaliers Impériaux se sacrifièrent pour la vie de leur Empereur et le suivirent dans sa retraite dans la galaxie. Ils devinrent ses yeux et ses oreilles et accomplirent de nombreuses missions de guérilla contre les Sith. Ce sont également eux qui s'assurèrent de la loyauté des troupes impériales à l'Empereur Légitime sur Bastion, profitant de la position fortifiée de la planète pour en faire un refuge des plus efficaces. Les Chevaliers furent de toutes les batailles et désormais, les noms d'Antarès Draco, Ganner Krieg ou Sigel Dare figurent parmi les héros de la galaxie. Alors qu'ils confrontaient Darth Krayt sur Coruscant, ils furent confrontés à leur ultime devoir lorsque Roan Fel sombra du côté Obscur de la Force : convaincu que la galaxie était perdue, il voulait utiliser l'Omega Red afin de détruire Coruscant en tuant les Sith, ne sachant même pas que cette décision mènerait à un désastre, car le virus était conçu pour ne pas tuer les Sith. Les Chevaliers Impériaux se dressèrent contre lui et Antarès Draco fut incapable de raisonner son Empereur et fut contraint de l'éliminer pour éviter un désastre alors que Cade Skywalker tuait Darth Krayt en combat singulier. Cet événement tragique fut tu pour des raisons politiques du grand public, qui pense que l'Empereur est mort en combattant héroïquement contre les troupes Sith, mais les Chevaliers Impériaux avaient prouvé qu'ils étaient capable de respecter toutes les règles de leur organisation, même les plus contraignantes.

Bien que sa base principale soit toujours sur Bastion, les Chevaliers Impériaux ont depuis construit une nouvelle forteresse sur Coruscant où ils assurent la formation de leurs aspirants. Lors de la fusion avec l'Alliance Galactique, les Chevaliers Impériaux accompagnèrent l'Impératrice Marasiah Fel lors de tous ses déplacements et s'assurèrent que cette dernière conserverait toutes ses prérogatives dans le nouveau régime, l'Impérium naissant. Ils aidèrent également les Jedi à équilibrer les négociations, bien qu'ils étaient naturellement moins impartiaux que ses derniers. Les décennies amenèrent toutefois les deux ordres à collaborer plus étroitement et à instaurer un respect mutuel de leurs compétences, même s'il existe également une certaine rivalité amicale entre les deux. Aujourd'hui, l'Ordre des Chevaliers Impériaux est sur la brèche : il ne fut pas capable malgré sa surveillance constante de prévenir la fragmentation de l'Impérium, provoqué par une offensive diplomatique et financière du Consortium d'Hapès qui a engendré un nouvel ennemi. Pire encore, le retour des Sith les inquiètent autant que les Jedi et ils savent qu'ils devront prendre des décisions difficiles pour l'avenir de la Galaxie, mais ils sont prêts à accomplir leur devoir sans faiblir.

Doctrine :


L'entraînement d'un Chevalier Impérial est particulièrement rigoureux, mais celui-ci est également exposé à de nombreux dangers et devra assumer des choix moraux peut-être encore plus difficiles de ceux des Jedi.

Contrairement aux Jedi, les Chevaliers Impériaux ont adopté un système de recrutement excluant les enfants, car outre la sensibilité à la Force, il est recherché un véritable patriotisme et une vraie volonté de servir l'Empereur (ou Impératrice) avant toute autre chose. Toutefois, depuis que les deux organisations travaillent ensemble au sein de l'Impérium, chacune a appris des habitudes de l'autre et il existe des échanges entre les deux organisations d'utilisateurs de la Force. Si les Jedi continuent à s'occuper majoritairement des jeunes enfants dont le potentiel est remarqué très vite, les adultes peuvent se montrer plus attirés par l'uniforme impérial, d'autant plus qu'il arrive que des aspirants Jedi se découvrent soudainement une réelle volonté de servir leurs patries et le besoin d'agir d'une façon plus directe et quittent donc l'Ordre pour les Chevaliers Impériaux. Mais de la même façon, un Chevalier Impérial qui se tournerait de manière plus intense vers l'étude de la Force et une plus grande harmonie avec le côté lumineux quitterait l'organisation pour rejoindre l'Ordre Jedi. Ce système d'échange, bien que peu fréquent, existe en grande partie pour permettre l'épanouissement de chaque aspirant dans la voie qui lui semble la plus adaptée à son existence : la galaxie est vaste et diversifiée, et même si les utilisateurs de la Force sont rares, ils restent assez nombreux pour permettre aux deux ordres de prospérer.

L’entraînement d'un Chevalier Impérial est peut-être encore plus difficile que celui d'un Jedi : en effet, en tant que Jedi Gris, celui-ci doit acquérir un mental d'acier et évoluera toujours sur le fil ténu entre le côté lumineux et sombre de la Force : pour défendre l'Impérium, un Chevalier Impérial pourra être amené à prendre des décisions difficiles qu'un Jedi ne ferait jamais, comme sacrifier des vies dans l'espoir d'en sauver plus ou être capable de se mêler d'un jeu politique tout en pouvant y intervenir afin de défendre les intérêts de la couronne. D'autre part, les Chevaliers Impériaux sont en grande majorité des pratiquants très habile du combat au sabre-laser et s'imposent une discipline très stricte, bien qu'elle ne soit jamais cruelle, elle pousse à un dépassement de soi tel qu'il est parfois difficile de tenir le rythme : c'est la raison pourquoi les maîtres de l'organisation veillent à sélectionner les recrues les plus dévouées à la cause, car ce sont elles qui auront le plus de chance de compléter l’entraînement et devenir de véritables Chevaliers Impériaux. Le taux d'échec reste toutefois des plus faibles, ce qui prouve que malgré les rigueurs de l’entraînement, celui-ci est efficace et produit des guerriers d'élites redoutables.

Car un Chevalier Impérial n'est pas seulement un combattant capable de faire appel à la Force. Si les Jedi sont des diplomates avertis, capables de désamorcer un grand nombre de situation de conflit, les Chevaliers Impériaux sont en même temps des leaders militaires, capables de prendre la tête d'une unité militaire pouvant aller jusqu'à la taille d'une flotte pour les plus expérimentés d'entre eux, un agent secret, étant les yeux et les oreilles de l'Empereur aussi bien dans l'Impérium que sur les territoires ennemis et un garde du corps qui donnera jusqu'à sa vie sans hésiter pour défendre celle de son souverain. Mais ils doivent aussi veillez à ce que l'Empereur ne sombre pas dans le côté obscur et sont donc également ses gardiens spirituels et ses gardes fous. La plupart des Empereurs et Impératrice de la Dynastie Fel se sont reposés sur les conseils avisés de leurs confidents Chevaliers. Ils surveillent particulièrement les milieux de pouvoir de l'Impérium, ceux où l'influence néfaste de la corruption pourrait se développer, et n'hésite pas à mener des enquête pouvant mener un suspect vers la cours de justice Impériale, voire directement à la mort si le crime est jugé trop grave pour être laissé impuni.

Une notion importante de l'Ordre de chevalerie est son équipement : contrairement aux Jedi et Sith, les Chevaliers Impériaux, organisation paramilitaire, impose un code strict aussi bien au niveau vestimentaire que de l'armement. Pour signifier leur unité en un seul corps autour de leur Empereur, les Chevaliers utilisent tous le même sabre-laser : il produit une lame blanche créée par un cristal de sabre-laser manufacturé de la même manière que les Sith, mais les impériaux ont stabilisé le procédé afin de rendre la lame plus harmonieuse et ainsi éviter les risques de surcharge de la cellule énergétique. L'armure est elle aussi uniformisée et elle fut élaborée sur celle de Darth Vader : les différents forgerons de l'Ordre l'ont cependant améliorés afin de lui retirer tous les artifices ajoutés par Sidious pour en faire un instrument de torture permanent tout en y ajoutant quelques mauvaises surprises pour les Sith, la pire étant un gantelet de Cortose permettant de couper les lames de Sabre-laser pendant un certain temps. Cette armure est assez résistante et offre une bonne protection aux chevaliers, tandis que sa couleur rouge, héritée de la garde de Palpatine, lui permet d'être aisément reconnaissable. Il existe cependant quelques exceptions à cette uniformité, les anciens Jedi ont tendance à conserver leur sabre-laser, tandis que les armures peuvent différer si l'état de santé du Chevalier nécessite l'installation d'un système de survie.

Les missions d'un Chevalier Impérial sont si nombreuses et complexes que ses derniers ne peuvent s'occuper eux-même de la formation d'un apprenti : cette tâche est dévolue à ceux qui atteignent le rang de maître, que l'on nomme depuis la fondation de l'Impérium, Céleste pour les femmes, et Paladin pour les hommes. Ces derniers sont jugés suffisamment forts et fiables pour pouvoir s'occuper en même temps des tâches qui leurs sont dévolues ainsi que de la formation des nouvelles recrues, même si le rapport maître/élève est très différent de celui entre un Jedi accompli et un Padawan. Les Chevaliers sont dirigés par une seule personne, la personnalité la plus puissante parmi les maîtres de l'Ordre que l'on nomme le Champion de l'Empereur : véritable parangon de son Ordre, ses compétences martiales n'ont d'égales que son esprit aiguisé, capable de déceler le moindre mensonge derrière un sous-entendu ou encore de mener à bien les assauts les plus complexes, et très souvent le plus proche confident de l'Empereur.

Hiérarchie :


Roan Fel entouré de ses Chevaliers Impériaux

Rang 1 - Aspirants : Il s'agit généralement d'adolescent ou de jeune adulte sensibles à la Force souhaitant dévouer leurs dons au service de l'Impérium. Ils apprennent sur Coruscant ou sur Bastion, dans l'une des deux forteresses de l'Ordre, à commencer à maîtriser leurs dons pendant que les maîtres estiment leurs capacités et leurs motivations, car seuls les plus dignes et les plus loyaux pourront devenir des Écuyers.

Rang 2 - Écuyers : Les Écuyers sont l'équivalent des Padawans chez les Jedi : ils ont prouvé qu'ils avaient la motivation nécessaire pour devenir des véritables Chevaliers et ils sont maintenant mis à l'épreuve par un maître qui surveillera leurs progrès et veillera à ce qu'ils soient capable de remplir toute leurs missions : il s'agit d'une période difficile et d'un entraînement rigoureux, mais jamais cruel et particulièrement formateur.

Rang 3 - Chevaliers : Adoubé par l'Empereur en personne, le Chevalier Impérial a fait vœux de servir l'Impérium et son trône ou de mourir en essayant. La vie d'un Chevalier Impérial est difficile, car elle est faite de guerre, d'espionnage, d'assassinat et de mission de protection envers la couronne. Combattant complet, il est toutefois exposé, comme tout Jedi Gris, à la menace du Côté Obscur planant sur lui, car les décisions qu'il devra prendre sont bien plus délicates que celles d'un Jedi, mais il a été sélectionné pour que sa loyauté envers l'Empereur soit plus forte que la tentation.

Rang 4 - Maître Forgeron : Le Maître Forgeron est un poste d'estime occupé par un seul Chevalier Impérial la fois : il s'agit d'un ancien maître retiré du service actif à cause de graves blessures ou du fait de son âge et qui prend à sa charge la fabrication et la maintenance des armures de l'Ordre. Mais même si ses compétences ne sont plus ce qu'elles étaient alors qu'il était encore un maître, il est capable de développer bien d'autres talents et peut assumer son rôle de protection envers la couronne d'une façon différente, en espionnant les Moffs par exemple.

Rang 5 - Paladins (homme) et Célestes (femme) : Il s'agit des maîtres de l'Ordre, dont le titre fut crée pour marquer la fondation de l'Impérium. Les Paladins et Célestes forment l'élite des Chevaliers Impériaux et reçoivent la tâche de former les Écuyers à leurs rôles futurs. Ils incarnent le firmament des valeurs de leurs ordres, mais malgré cela, ils sont tout de même surpassés par une personne parmi leurs rangs : le Champion de l'Empereur

Rang 7 - Champion de l'Empereur : Le Champion de l'Empereur est le parangon de toutes les valeurs des Chevaliers Impériaux et le combattant le plus talentueux de leur ordre. Son aura est tel qu'il est presque aussi connu que l'Empereur ou l'Impératrice lui-même et en tant que son premier garde du corps, il est également souvent son plus proche confident. Qu'il s'agisse de commander une flotte, assurer un assaut terrestre, affronter les plus valeureux guerriers parmi ses ennemis ou traquer tout signe de corruption dans l'entourage de la couronne, le Champion de l'Empereur excellera dans sa tâche et ne décevra jamais son souverain !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chevaliers Impériaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: I - Holonet :: Espace Réglementaire :: Groupes :: Impérium-
Sauter vers: