Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Ascendance Chiss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: L'Ascendance Chiss   Jeu 28 Jan - 22:14


L'Ascendance Chiss :


Grand Amiral Thrawn durant sa campagne contre la Nouvelle République. Encore aujourd'hui, il représente l'archétype du Chiss dans l'esprit de nombreux galactiques. Pourtant, la réalité est bien plus complexe.

Bien que l'Ascendance en elle-même soit un régime plus jeune, puisque sa fondation remonte à cinq mille années avant la bataille de Yavin, ses origines estimées remontent en réalité à une époque aussi reculée que l'Ordre Jedi. Les théories scientifiques les plus considérées dans la galaxie estiment qu'il s'agit d'une colonie humaine s'étant aventurée trop loin dans la galaxie et dont le patrimoine génétique aurait muté afin d'assurer la survie sur ses planètes dont le climat n'est pas toujours hospitalier. Mais les origines de la naissance de la race des Chiss restent une énigme. A vrai dire, eux-mêmes n'en connaissent plus les détails et ne s'y intéressent plus, car les Chiss ont toujours le regard braqué vers l'avenir. Profondément isolationnistes, les Chiss n'ont jamais réellement recherché le contact avec la Galaxie en dehors des crises les plus graves. Profondément xénophobes, les Chiss sont persuadés, à l'instar des Hapiens, d'être la race supérieure, mais à la différence de ces derniers, ils ne l'expriment pas ouvertement et sont dotés d'un sens diplomatique et d'un sang froid si maîtrisé que les interlocuteurs galactiques qui rencontreraient des Chiss ne se rendraient probablement pas compte que leurs interlocuteurs les traitent comme des inférieurs, qu'il s'agisse d'un simple contrebandier ou de l'Impératrice, cela n'a aucune importance à leurs yeux.

Vivant dans les Régions Inconnues, les Chiss ont pu limiter sans trop de difficultés leurs contacts avec les autres espèces galactiques. Leur première sortie officielle ne fut pas particulièrement concluante, puisqu'ils nouèrent une alliance avec l'Empire Sith lors de la Guerre Froide qui ne leurs rapporta rien de bon, les objectifs des Sith coïncidant très mal avec les leurs. Ainsi, quelques millénaires plus tard, alors que la Confrérie des Ténèbres tentaient de s'étendre dans les Régions Inconnues, elle dût faire face à un déploiement inattendu de force de l'Ascendance pour lui barrer la route. Le régime resta neutre durant la Guerre des Clones malgré les tentatives des deux camps de le faire rentrer dans le conflit, puis également durant la Première Guerre Civile Galactique. Un incident frontalier avec la République peu de temps avant la guerre des Clones entraîna toutefois le bannissement du jeune Thrawn qui, bien que n'étant pas le premier Chiss à rejoindre la galaxie, allait devenir le plus célèbre et l'incarnation de sa race aux yeux de tous : il fut rapidement repéré pour ses talents de stratège par Sidious qui en fit sous l'Empire l'un de ses douze Grand Amiraux, le plus talentueux et le plus respectable de tous. Palpatine avait anticipé la menace Vong et envoya Thrawn dans les Régions Inconnues pour rechercher un moyen de la contrer.

Toutefois, à son retour, Thrawn découvrit Sidious mort et l'Empire, déchiré entre les Seigneurs de Guerre, moribond et ayant perdu Coruscant. Le Grand Amiral voyait la Nouvelle République comme un régime faible et incapable de défendre la galaxie contre les Vong, il utilisa le peu de vaisseaux qui lui restaient pour tenter une guerre de reconquête en utilisant des stratégies audacieuses et efficaces, en n'hésitant pas à effectuer des replis tactiques lorsque cela s’avérait nécessaire et en utilisant des armes nouvelles dissimulées sur des planètes expérimentales. Mais sa campagne échoua lorsque les Noghris découvrirent que l'Empire les avaient trahis et assassinèrent le Grand Amiral alors qu'il achevait son plan de reconquête. Sa perte fut un coup terrible pour l'Empire, mais ses actions marquèrent la Galaxie qui n'oublierait plus jamais le nom des Chiss. Lors de la guerre Vong, les Chiss se joignirent pour la première fois ouvertement à un conflit galactique en rejoignant la grande Alliance créée par l'Alliance Galactique contre l'envahisseur, sachant très bien qu'ils seraient les suivants sur la liste. Leur concours fut décisif et renversa un conflit bien mal engagé. Ils furent en revanche confrontés à une invasion de l'espèce insectoïde Killik menée par une ruche corrompue par le côté obscur arbitrée autant par les Jedi que l'Alliance Galactique.

Lorsque la Dynastie Fel monta sur le trône impérial, les Chiss, qui avaient recueilli le Baron Soontir Fel et l'avait intégré dans leur escadron de chasse, reconnurent la possibilité d'avoir un allié de valeur dans la galaxie. Les liens avec les Vestiges de l'Empire se raffermirent jusqu’à l'intégration d'un Chiss, Fehlaaur'aitel'loro, au sein du Conseil des Moffs. Si Darth Krayt tenta d'englober l'Ascendance dans son Empire à sa prise de fonction, il fut ignoré par les familles régnantes qui restèrent, à l'image d'Hapès, neutre dans le conflit et les négociations reprirent normalement une fois les Sith vaincus. Peu de temps après la fondation de l'Impérium, l'Ascendance signa officiellement un pacte d'Alliance avec celui-ci, reconnaissant sa volonté d'instaurer une stabilité galactique qu'elle recherchait depuis des millénaires. Toutefois, cette dernière est désormais menacée tant par le retour des Sith que la naissance du Consortium Galactique, ce qui va les amener de nouveau à faire la guerre pour défendre un idéal qui ne se situe pas sur les frontières de leurs territoires.

Gouvernement :


Les Chiss présentent l'un des régimes politiques les plus étranges et complexe de la galaxie, où les intrigues sont monnaies courantes, bien qu'il soit organisé de manière stricte.

Ironiquement, les fondations de l'Impérium ont rapproché le gouvernement de celui-ci de celui de l'Ascendance Chiss, bien que les extragalactiques pratiquent une politique bien plus complexe et subtile que celle de leur allié. Le régime est avant tout dirigé par une oligarchie aristocratique dominée par quatre familles principales de la noblesse : la maison Sabosen s'occupe des problèmes sociaux ainsi que de la justice, la maison Inrokini a en charge la progression de l'industrie et de la science, la maison Csapla est chargée des affaires coloniales, de l'agriculture et de la redistribution des ressources et enfin la maison la plus connue, la Nuruodo, qui est en charge des questions militaires et de la politique étrangère de l'Ascendance. Les Csapla et les Nuruodo sont les deux maisons les plus importantes, car sans l'action de la première, les vingt-huit systèmes de l'Ascendance seraient incapable de fonctionner entre eux et les seconds assurant les questions militaires, ils disposent d'une réputation solide, les Chiss respectant particulièrement la force militaire. Il existe bien entendu d'autres familles nobles secondaire, dont cinq sont plus importantes que les autres. La plus connue est la maison Chaff. Chaque famille nomment un Aristocra pour la représenter et celui-ci a toute autorité pour prendre les décisions qui lui semble importantes dans son domaine de compétences.

Ces familles forment un conseil dirigeant où chacune est représentée de façon égale pour les quatre principales afin de s'assurer de l'équité dans les décisions. Elles ne doivent d'ailleurs pas employer leurs noms, mais les représentants portent des robes de couleurs différentes afin de représenter leurs fonctions. Cette Oligarchie règne pourtant sur un système plus démocratique qu'il n'y paraît, puisque le peuple vote pour l'élection de sénateurs siégeant sur Csilla, à la capitale de la planète, Csaplar. Toutefois, leurs décisions ne sont que consultatives : avant d'être entérinées, elles doivent d'abord être validées par le Conseil des 28 Gouverneurs Planétaires, puis le régime les transmettra ensuite à la noblesse qui pourra valider où non la réforme. Toutefois, les sénateurs sont libres de gérer la vie quotidienne de leurs planètes comme ils l'entendent, tant qu'ils respectent les critères établis par les Nobles. Cette situation politique complexe amène les familles à se disputer pour le pouvoir et il n'est pas rare pour les Chiss d'essayer de prendre l'avantage sur un concurrent en recourant à des méthodes déloyales pouvant aller jusqu'à l'assassinat, particulièrement chez les familles secondaires qui ne disposent pas du prestiges des principales.

Il est toutefois important de signaler que les statuts de noblesse tiennent davantage de l'allégeance que du sang : les Chiss ayant connu beaucoup de mariage, tous ou presque pourraient revendiquer un ancêtre ayant appartenu à chacune des quatre grandes familles et chaque individu choisit souvent son allégeance selon son domaine de compétences. Bien que leur société échange avec la galaxie en utilisant la monnaie galactique standard, le peuple Chiss n'utilise pas de monnaie lui-même : il vit selon un système socialiste où la maison Csapla détermine les besoins de chaque monde de l'Ascendance et allouent les ressources correspondantes, ce qui lui permet de dominer en prestiges ses rivales. A l'instar des Hapiens, les Chiss n'ont jamais particulièrement respecté la propriété intellectuelle et ont pratiqué l'espionnage industriel à grande échelle, mais leurs compétences technologiques leurs ont permis de transcender les technologies qu'ils dérobaient et leurs modèles sont souvent plus performants que les modèles galactiques et sont donc particulièrement recherchés.

Rang 3 – Sénateurs Chiss : Les Sénateurs Chiss sont élus par le peuple et occupent deux fonctions : leur assemblée peut adopter à la majorité des lois qui seront ensuite examinées par les Gouverneurs puis les Aristocra, tandis qu'ils doivent également gérer la vie quotidienne des planètes qu'ils représentent en assurant l'Ordre, en maintenant les effectifs d'une Phalanx mobilisable par les Nuruodo sur ordre ainsi qu'en veillant à accomplir les objectifs économiques fixés par l'Ascendance.

Rang 4 – Gouverneurs de l'Ascendance Chiss : Au nombre de 28, les Gouverneurs de l'Ascendance Chiss étudient les propositions de loi du Parlements et décident lesquelles sont dignes de remonter jusqu'aux Aristocra et lesquelles sont recalées. Ils représentent donc un organisme de contrôle et veillent également sur la planète qu'ils ont en charge afin de s'assurer que les représentants élus atteignent les objectifs fixés par l'Ascendance.

Rang 5 – Moff de l'Ascendance Chiss : Les Aristocra seuls ont le pouvoir de choisir le Moff représentant les intérêts diplomatique de l'Ascendance Chiss au sein du Conseil des Moffs et choisissent généralement parmi les membres de leurs familles les plus talentueux afin de s'assurer qu'ils gagneront plus qu'ils ne perdront dans l'assemblée galactique. Puisqu'il s'agit d'affaires étrangères, les Aristocra choisissent traditionnellement un Nuruodo, mais il arrive que le représentant soit choisit parmi les autres familles selon la rotation de la roue des pouvoirs.

Rang 6 – Aristocra : Les Aristocra détiennent le pouvoir absolu dans l'Ascendance Chiss : ils forment un conseil réduit, chaque grande famille disposant d'un Aristocra dont l'autorité sur son domaine est indiscutable. Mais même lorsqu'il touche à un domaine qui n'est théoriquement pas le sien, un Aristocra peut avoir de l'influence et assurer la promotion ou la déchéance d'un officier. Personne, hormis un autre Aristocra, ne peut remettre en cause ses décisions.

Structure Militaire :


Officier Chiss. Ces derniers respectant toujours une hiérarchie stricte, ils forment une élite militaire dotée d'officiers très compétents. Même le moins adroit des Chiss dans ce domaine n'aura pas à rougir en comparaison de la moyenne des officiers dans la galaxie.

Les questions militaires sont traités par la Maison Nuruodo et l'immense majorité des officiers de l'Ascendance porte donc ce nom. La doctrine militaire Chiss est basée sur une chaîne de commandement très rigide ne tolérant aucun écart ou manquement à la discipline la plus élémentaire et pouvant être résumée à cette maxime « Un bon soldat obéit sans poser de question, un bon officier commande sans connaître le Doute ». Persuadés de représenter une île d'Ordre au milieu de l'océan de Chaos des Régions Inconnues, les Chiss ne tolèrent pas le moindre écart et nombre de carrières d'officiers prometteurs se sont vus détruire par le non respect d'un protocole qui pourrait paraître désuet, voire futile à un étranger, ce qui rend parfois les interactions avec l'armée de l'Impérium complexe. Conçue avant tout comme une structure défensive, l'armée Chiss est divisée en deux structures principales : la Flotte de défense expéditionnaire Chiss, qui patrouille autour des frontières de l'Ascendance afin de les sécuriser, ainsi que les Phalanges coloniales, qui représentent l'équivalent des légions Stormtroopers au sein de l'armée. Une armée restant ce qu'elle est, il existe peu de différences dans les grades Chiss en comparaison de ceux des Impériaux, mais les Généraux des Phalanx sont nommés les Syndic.

La principale différence du système militaire Chiss est qu'en cas de faute, un Syndic (ou n'importe quel autre officier), n'aura pas à répondre de ses actes seulement devant sa hiérarchie : en effet, l'armée fonctionne sur un système de tribut qui amène chaque monde à fournir l'effectif d'une Phalanx à la famille Nuruodo. Si un officier issu de ses légions manquent à ses devoirs, c'est le pouvoir politique de sa planète qui le jugera directement après son officier supérieur, ce qui peut mener à des sanctions très lourdes. Toutefois, certaines unités sont directement formées sous l'impulsion des Aristocra et ne répondent donc de leurs actes que devant eux. Il est important toutefois de noter deux points importants : l'armée Chiss ne dispose pas de Commandeur Suprême : même l'Aristocra des Nuruodo, qui se rapproche le plus de cette fonction, ne jouit pas des pouvoirs que l'on accorde habituellement à celle-ci dans la galaxie. Le second point est plus nébuleux : les Aristocra ont formé, lorsqu'ils se sont officiellement alliés à l'Empire, une agence de renseignements afin de pouvoir surveiller les quatre coins de la galaxie sans en tenir informés leurs alliés. Cette décision a considérablement amélioré la doctrine de combat Chiss, car cette dernière se limitait au départ à la défense de leurs colonies.

Si leurs armées sont toujours avant tout pensées pour un système défensif, comme l'ont appris à leurs dépends certaines troupes du Consortium Galactique, l'Ascendance Chiss a profité de sa nouvelle agence de Renseignement pour pouvoir développer des techniques offensives plus perfectionnées, basées sur des sabotages, des soulèvements de populations ainsi que des mouvements de contre insurrection, l'intellect froid et méthodique des Chiss étant parfait pour toucher sur les cordes sensibles de galactiques en colère. Parmi les curiosités militaires des Chiss, celle-ci est des plus surprenante, mais utile : il s'agit de la dernière force militaire galactique où l'on trouve toujours des vigies sur les navires de guerre. Loin d'être un gadget, cette décision permet souvent de repérer les cibles les plus petites avant les senseurs ainsi que de voir les appareils dissimulés par un système furtif anti-radar, les plus courants de la galaxie. Même un pilote dissimulé par le champ crée par un cristal Stygium doit prendre garde, car la lumière d'un soleil pourrait par exemple trahir sa position s'il passait devant et qu'il était observé par l'officier se trouvant dans une vigie.

Rang 1 – Soldat de l'Ascendance : Les Soldats de l'Ascendance Chiss sont formés pour être efficaces et pouvoir répondre à toutes les situations de guerre. Ils savent manier nombre de types d'armes différentes et obéissent à leurs officiers sans discuter. Ils sont particulièrement tenaces et intraitables en défense, leur armée étant avant tout tourné vers une tradition de combat défensive.

Rang 1 – Pilote de l'Ascendance : Chez les Chiss, les pilotes de Chasse ne forment pas le club fermé qu'ils occupent dans les autres armées galactiques : particulièrement respectueux de la hiérarchie, comme tous les membres de leurs races, les pilotes Chiss obéissent aux ordres de leurs Capitaines d'Escadrille sans poser de question et leurs collègues les jugent souvent très coincés.

Rang 1 – Enseigne de l'Ascendance : L'Enseigne Chiss est un sous officier qui est sorti de l'académie sans atteindre le niveau requis pour devenir un Lieutenant. L'on raconte que dans la galaxie, celui-ci serait probablement devenu un Lieutenant, mais beaucoup suppose que cette légende n'est qu'un mythe entretenu par les Chiss eux-mêmes jouant sur l'image du Grand Amiral Thrawn.

Rang 2 – Capitaine de l'Ascendance : Les Capitaines de l'Ascendance dirigent une compagnie avec célérité. D'un seul mot, ils obtiennent obéissance et respect et leurs soldats ne remettront jamais en cause leurs décisions. Ils sont également d'excellents guerriers et combattent en essayant de préserver leurs effectifs en infligeant les dégâts maximums à leurs ennemis.

Rang 2 – Capitaine d'Escadrille de l'Ascendance : Encadrant leurs escadrilles, les Capitaines de l'Ascendance, contrairement à leurs pairs impériaux, sont souvent des individus austères qui ne tolèrent pas le moindre manquement à la discipline impériale. Ils sont déterminés et compétents, mais font souvent preuve de peu d'imagination et se montrent trop académique dans leur pilotage, ce qui explique pourquoi ils accumulent moins de victoire, mais survivent bien plus longtemps que les pilotes de l'Impérium.

Rang 2 – Lieutenant de Vaisseau de l'Ascendance : Comme chez l'Impérium, les Lieutenants de Vaisseaux sont généralement les officiers sortis des écoles les plus prestigieuses de l'Ascendance et découvrent le métier en officiant sur des navires de moindre envergure au commandement ou en servant d'officiers d'ordonnance à un Capitaine ou un Amiral. Ils forment la prochaine génération d'officier et un jour, ils devront prendre la suite de leurs aînés.

Rang 2 – Agent de l'Ascendance : Les Agents Chiss remplissent des rôles spécifiques au sein de la galaxie en restant le plus possible dans l'ombre : ils sont des maîtres du camouflage et de l'espionnage, capable de s'infiltrer dans de nombreuses sociétés en mettant en avant leurs qualités et leurs sens logiques pour ensuite pratiquer l’espionnage industriel en toute impunité. Ils se sont également faits une spécialité des sabotages et font d'excellents agitateurs capable de créer des soulèvements galactique.

Rang 3 – Major de l'Ascendance : Les Majors de Phalanx forment le cadre d'état-major de celle-ci et servent de conseiller au Syndic, qui garde toutefois la décision finale. Même dans une race aussi ordonnée que les Chiss, les militaires ont bien compris l'intérêt de plusieurs visions plutôt qu'une seule afin d'établir le meilleur plan possible ainsi que la nécessité d'encadrer chaque type de formation militaire.

Rang 3 – Colonel d'Escadrille de l'Ascendance : Race au sang froid indiscutable, les Chiss font de très bon pilotes de chasse, bien qu'ils soient tout de même handicapés par leur vision académique de toute choses. Même dans la chasse, pourtant traditionnellement plus provocatrice, ils respectent le protocole à la lettre et ne s'en éloignent jamais, ce qui les rend ennuyeux aux yeux des autres pilotes et leur fait parfois manquer de la vista de celle des autres races.

Rang 3 – Capitaine de Vaisseau de l'Ascendance : Qu'ils secondent un Amiral ou commandent leur propre navire de guerre, les Capitaines de Vaisseau assurent le même rôle au sein de la flotte que dans les autres régimes. Ils bénéficient toutefois d'informations supplémentaires grâce à la vigie qui surveille le vide spatial dans l'espoir de découvrir les vaisseaux furtifs adverses qui seraient susceptibles de tromper sa vigilance.

Rang 4 – Syndic : Le Syndic est la tête d'une Phalanx Coloniale, la formation militaire classique de l'Ascendance Chiss. Il existe deux types de Phalanx : celle de tribut, formée par chacune des 28 planètes de l'Ascendance, qui amène le Syndic à devoir répondre de ses actes autant devant la hiérarchie Nuruodo que le pouvoir politique de sa planète d'origine, et celle formée directement par les Aristocra, qui ne répondent de leurs actes que devant eux. A l'instar des amiraux, les Syndic sont les représentants les plus brillants de leurs races et accomplissent leurs missions avec une froideur absolue.

Rang 4 – Amiral de l'Ascendance : Les Amiraux de l'Ascendance Chiss sont généralement des maîtres des batailles défensives dont la maîtrise stratégique est indéniable. Leurs sang froid et leurs capacités à gérer tous les aspects d'une bataille surprennent plus d'un stratège, mais sont désormais mis à rude épreuve par les stratèges du Consortium qui abusent de l'assistance de leurs systèmes électroniques et de leurs Intelligence Artificielle : un défi digne de la race du Grand Amiral Thrawn que cette dernière compte bien relever et remporter.

Rang 5 – Directeur des Renseignements Chiss : Le Directeur des Renseignements Chiss dirige ses agents dans la galaxie d'une poigne de fer et n'a de compte à rendre qu'aux Conseil des Aristocra, même le Moff de l'Ascendance ne connaît pas son existence. Véritable ombre galactique, celui-ci espionne tous les régimes, alliés comme ennemis, recherchant autant des menaces potentielles pour son peuple que des technologies susceptibles d'intéresser ses maîtres. Il est également en charge de faciliter les assauts des Chiss et de tenter de déstabiliser les régimes opposés à l'Impérium sans que celui-ci ne réalise son existence, une tâche difficile, mais pas insurmontable pour un membre de cette race.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Ascendance Chiss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: I - Holonet :: Espace Réglementaire :: Groupes :: Impérium-
Sauter vers: