Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Clans Célèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Clans Célèbres   Sam 30 Jan - 16:52


Clans Célèbres :


Assaut des Néo-croisés Mandaloriens. Comme toutes les armées, les Clans Mandaloriens ont connu des moments de gloire comme des heures sombres, mais leurs noms se sont perpétués dans l'histoire des étoiles.

Chez les Mandaloriens, la structure clanique a toujours dominé la société depuis l'exil des Taungs et cette dernière continue à être au centre de la culture Mandalorienne aujourd'hui. En réalité, chaque clan représente une sorte de micro-état capable de gérer leurs propres traditions et ressources sans aucun problème, la seule exigence étant qu'ils respectent les lois du Resol'nare. Si certains clans sont aujourd'hui tombés dans l'oubli, les aléas de l'histoire de Mandalore les ayant amené à être totalement détruits et personne ne revendiquant ensuite leurs noms et héritage, il en existe d'autres si célèbres qu'ils ont traversé toutes les époques de la Galaxie et dont parfois la simple prononciation du nom suffit à inspirer une profonde notion de respect où au contraire susciter l'effroi : ce sont l'histoire et les noms de ces clans majeurs qui vous seront exposés ici, ceux dont l'empreinte a marqué la Galaxie, bien que certain n'ont jamais eux de Mand'Alor dans leurs rangs jusqu'ici, ou du moins aucun connu. Toutefois, avant de nous lancer dans la description des différents clans, il est important de rappeler certaines notions importantes dans le cas où vous souhaiteriez prendre la tête ou incarner un membre de l'une de ses illustres gloire de Mandalore.

La première est que les Mandaloriens respectent le principe « La Famille est plus importante que le Sang ! » ce qui signifie qu'être dans le même clan ne vous oblige absolument pas à faire parti de la famille directe d'un autre personnage, ni même de la même espèce ! Les clans décris ici sont ceux qui ont marqué de leurs empreintes l'Univers Étendu de Star Wars, mais de la même façon, absolument rien ne vous oblige à être le descendant biologique d'un Fett ou d'un Skirata célèbre par exemple : les clans Mandaloriens pratiquant tous facilement l'adoption parmi les étrangers, vous pourriez décider d'incarner un Vizsla Chiss ou une Ordo Twi'Lek si vous en exprimez le désir. La culture Mandalorienne est très particulière : si le mariage y est une institution respectée liant deux personnes entre-elles, elle interdit la drague sans désir de mariage, mais permet à deux personnes de même sexe de pouvoir se marier sans problème et sans aucun jugement de la part des autres Mandaloriens, cette pratique étant acquise depuis des millénaires. Pensez-y lors de l'élaboration de votre personnage, cela ne fera que lui donner plus de caractère !

Clan Fett :


Jango Fett fut le premier Mand'Alor connu du clan et mena les Trues Mandalorians à sa perte bien malgré lui. Même s'il fut incapable de comprendre parfaitement les complots des Sith, il fut tout de même capable de s'en servir pour s'assurer que l'héritage de Jaster Mereel lui survivrait.

En Mando'a, Fett signifie Fermier, ce qui représente parfaitement leur planète d'attache, le monde agricole de Concord Dawn, qui sert de poumon vert au secteur Mandalorien. Le Clan Fett lui-même devint pour la première fois proéminent dans la galaxie sous le règne de Mandalore l'Ultime, lorsqu'il était sous la direction de Cassus Fett. Le leader du clan fut le véritable instigateur de l'assaut dans la galaxie et l'architecte de son succès : il fut également le seul stratège Mandalorien qui infligea une défaite à Revan lors de la contre-attaque des Revanchistes. Toutefois, comme tous ceux qui lui succéderont ensuite, Cassus Fett devint une figure contestée, autant dans la galaxie que chez les Mandaloriens eux-mêmes : stratège brillant, Cassus Fett était toutefois très pragmatique et appliquait la politique de la terreur avec un zèle rare, ce qui, même chez les Mandaloriens, est source de conflit. Son organisation des Néo-Croisés ne respectait pas les traditions et son obstination à vouloir grossir les rangs finit par affaiblir les clans qui se retrouvèrent avec beaucoup trop de recrues inexpérimentées, voire des vulgaires criminels qui n'avaient que feint l'allégeance au Resol'nare simplement pour piller leurs ressources. Nul ne connaît le destin de Cassus Fett : il ne faisait pas parti des derniers combattant sur Malachor V et on ne le retrouvera plus ensuite.

Le clan Fett s'imposa toutefois comme un fabriquant de stratège brillant et l'on retrouva plusieurs d'entre eux comme cadre dans les différentes armées Mandaloriennes durant la suite de l'histoire de la galaxie : leur position dominante sur Concord Dawn en a souvent fait les ravitailleurs des clans en nourriture ce qui leur vaut un profond respect de la part de leurs pairs. Toutefois, le second Fett le plus célèbre de la galaxie fut incontestablement Jango Fett, qui fut le premier du clan à devenir un Mand'Alor. Si Jango, comme Cassus, fut un stratège brillant, il vivait dans une autre époque et respectait davantage les traditions jusqu'au désastre de Galidraan, qui vit les Trues Mandalorians et les Jedi s'entre-tuer bêtement, manipulé par la Deathwatch. Perdant tous ses hommes après ce drame, Jango devint le Chasseur de Prime le plus doué et recherché de la galaxie et le modèle choisi pour la constitution de l'armée Clone. Comme Cassus, il fit preuve d'un pragmatisme exacerbé lorsqu'il monta le groupe des Cuy'Val Dar en y intégrant des anciens Deathwatch, une décision qui ne fut pas acceptée par tous, notamment par les Skirata. Exécuteur et « garde du corps » du comte Dooku, qu'il connaissait sous le nom de Darth Tyrannus, Jango trouva la mort contre Mace Windu à Geonosis, mais son « fils », un clone parfait de lui-même qu'il avait baptisé Boba, reprit le flambeau.

Boba fut encore plus célèbre que Jango : bien qu'il ne fut pas un stratège aussi brillant que son père ou Cassus, il devint l'incarnation même du chasseur de prime dans la galaxie et bien qu'il ne revendiqua jamais réellement son héritage avant de devenir Mand'Alor lui-même, il fit la fierté de son peuple : Boba était le seul chasseur de prime que Vader considérait avec respect et il fut même capable de lui tenir tête en duel. Bien que sa conception de l'honneur en tant que Mandalorien était très limitée, Boba Fett était dur et impitoyable et ses compétences martiales en faisaient le guerrier le plus doué de son temps : même le Sarlacc fut incapable de le digérer et lorsqu'il devint Mand'Alor, il se montra même un fin observateur de la politique galactique, comprenant mieux que personne les manigances de Jacen Solo ainsi que le danger qu'avait représenté l'invasion Vong. Il fut également l'un des meilleurs soutiens de l'Amiral Daala. Opposé aux utilisateurs de la Force, il fut le premier Mand'Alor qui ne parlait pas le Mando'a, mais également l'un de ceux qui renforça le plus les Protectorats en en fit de nouveau une force galactique crainte et respectée dans la Galaxie.

Depuis, le Clan Fett est devenu l'un des clans majeurs de Mandalore, assurant le ravitaillement en nourriture d'une grande partie du secteur et en fournissant des guerriers tenaces et particulièrement complets. Bien que sa puissance effective varie selon les désirs de ses chefs de clans, il ne fait que peu de doute que cette époque de conflit troublé permettra aux Fett d'inscrire de nouveau leurs nom dans l'histoire de la galaxie. Il ne fait toutefois aucun doute qu'ils sont, de part leur nature opposés aux utilisateurs de la Force, plutôt favorables à la montée en puissance du Consortium Galactique, même comme beaucoup d'autres guerriers, ils considèrent les membres du programme Phoenix comme des nouveaux rivaux plein de potentiel qu'ils souhaitent affronter sur un champ de bataille : la guerre est éternelle et pour le clan Fett, elle représente toujours l'opportunité de briller de mille feux dans la Galaxie, pour le meilleur ou pour le pire, mais toujours pour Mandalore.

Chef de clan : Disponible
Spécificité : Pragmatisme absolu, anti-utilisateur de la Force, formation de stratège accompli et guerrier d'exception, même selon les standards Mandaloriens.
Rang 4 – Concord Dawn Journeyman Protector : Ce titre honorifique est devenu une tradition au sein du clan : il s'agit d'un guerrier particulièrement méritant et fort qui est désigné comme « protecteur » de Concord Dawn : en réalité, il assure des fonctions de police qui sont plus essentielles qu'on ne pourrait le croire sur un monde comme celui-ci : Concord Dawn étant un monde grenier, il n'est qu'assez peu protégé car il ne présente pas d'objectif stratégique pour la plupart des armées galactiques, ce qui en a souvent fait une proie pour les pillards et hors la loi. Un seul Journeyman Protector peut sembler ridicule, mais dans la plupart des cas, la présence de ce seul guerrier, qui reçoit l'aide de son clan en cas de besoin, suffit à régler les problèmes survenant sur la planète.


Clan Ordo :


Canderous Ordo, alias Mandalore the Preserver, devint le premier véritable mercenaire Mandalorien. Mais lorsque l'opportunité se présenta, il abandonna ce métier pour reconstruire les clans en déroute et reformer l'unité du peuple de Mandalore, préservant ainsi sa culture.

Le clan Ordo doit son nom à sa planète mère, faite en grande partie de désert, mais présentant une végétation dense au niveau de son équateur. Il s'agit d'un clan de combattant, porté sur les assauts de grand style et les défenses de siège très élaborées. Le clan participa aux Guerres Mandaloriennes aussi bien sous Mandalore l'Indomptable, où il subit des fortes pertes, que sous Mandalore l'Ultime, ou Canderous Ordo s'illustra lors de la défense de la lune d'Ondéron, Dxun, tenant longtemps en respect les troupes Revanchiste. Après la défaite, celui-ci devint un mercenaire, mais recroisa le chemin d'un Revan amnésique alors qu'il était coincé sur le monde de Taris. Sans se rendre compte de l'identité de ce mystérieux soldat de la République accompagné d'une Jedi, d'un Wookie et d'une adolescente Twi'Lek, Canderous eu cependant l'intuition qui fut la bonne et rejoignit cette équipe, ce qui permit au Mandalorien de redorer le blason de son peuple en s'associant à la chute de l'Empire Sith de Darth Malak et en participant à la destruction de la Forge Stellaire, l'une des dernières reliques des Rakata. En bon Mandalorien, Canderous Ordo ne recherchait pas la vengeance contre Revan, respectant le général qui avait vaincu la puissance des clans unifiés. Lorsque celui-ci lui demanda de réunir les clans pour préparer les Mandaloriens à l'affrontement avec les vrais Sith, Canderous se mit rapidement au travail.

Il devint ainsi Mandalor the Preserver et reforma les clans en basant ses forces sur Dxun. Très diminué suite à la guerre Mandalorienne, Canderous ne pouvait espérer réunir une large force, mais il accomplissait une mission destinée aux générations futures. Il fut tout de même capable de s'associer à l'Exilée Meetra Surik pour vaincre les forces du Triumvirat Sith, où Kreïa lui délivra une prophétie terrible qui prédisait la disparition des Mandaloriens sous la lame du sabre-laser d'un Jedi. Pourtant, cela ne le détourna pas de sa tâche, bien qu'il mourut avant de la voir achevée.  Le passage du temps et les manipulations des Sith amenèrent toutefois ces derniers par finir par s'offrir de nouveau les services des clans Mandaloriens, bien que le clan Ordo se rangea du côté du Clan Cadera, qui tentait de rétablir la mission de Canderous. Comme bien d'autres clans, le clan Ordo connut des fortunes diverses, mais faillit connaître la destruction lors de la Guerre Civile Mandalorienne : de manière surprenante, il fut incapable de prendre position en tant qu'entité et ses membres se divisèrent entre les Trues Mandalorians et la Deathwatch. Très discret durant la Première Guerre Civile Galactique, le clan revint au premier plan lors de l'avènement de la guerre Impérialo-Sith, où l'un de ses membres devint Mand'Alor. Mais trahi par Yaga Auchs, il trouva la mort.

Bien entendu, il fut le premier clan à soutenir l'opération de vengeance d'Hondo Karr visant à déposer le traître et rendre au Protectorat son indépendance. Le Clan Ordo se distingua également en soutenant la création de l'Impérium et ses Ori'Ramikad acceptèrent souvent des contrats venus du régime, qu'il s'agisse d'opérations de maintien de l'ordre, de chasse dans les milieux du crime ou encore aujourd'hui d'opérations commando contre les Sith ou le Consortium, qu'ils considèrent comme des facteurs d'instabilités galactique. Toutefois, c'est avant tout contre les Sith qu'est dirigée la fureur du Clan Ordo : leurs trahisons successives et la manière dont ils tentèrent de manipuler les Mandaloriens en font pour ce clan une menace absolue à abattre. Très bons combattants, les Ordo préfèrent toutefois les stratégies directes et sont plus à l'aise au sol que dans l'espace, menant des actions téméraires (voire carrément suicidaires selon les standards galactiques) pour accomplir leurs missions.

Chef de clan : Disponible
Spécificité : Téméraire, favorable à l'Impérium et à la stabilité galactique, Anti-Sith, Préférence nette pour le combat au sol, les stratégies audacieuses et les guerres de sièges.

Clan Vizsla :


Shae Vizla durant la Guerre Froide : issue de l'origine du clan, ne portant pas exactement le même nom que ses descendants, elle fut cependant l'un des artisans de la mise à sac du temple Jedi par l'Empire Sith.

De tout les clans de Mandalore, le clan Vizsla est peut-être celui dont la réputation est la plus sinistre. C'est un clan plus récent que les autres, bien que son origine remonte aujourd'hui à plusieurs millénaire : le premier Vizsla connu fut ironiquement une femme du nom de Shae Vizla qui devint peut-être la Mandalorienne la plus connue et la plus redoutée de l'époque troublée de la Guerre Froide : c'est elle que l'Empire Sith envoya en reconnaissance pour saboter les défenses du Temple Jedi afin de permettre un assaut groupé et massif des forces Sith postées à l'extérieur du temple. Elle participa également à la grande bataille visant à écarter la menace de Revan. Si les Sith la considéraient comme efficace, ils entretenaient une certaine méfiance envers elle, car ils se méfiaient de tous les gens talentueux : à l'instar de Mandalore the Vindicated, Shae Vizla n'a collaboré avec les Sith que par pur intérêt, mais après tout, est-il possible de s'associer avec les utilisateurs du côté Obscur de la Force autrement que par un contrat prudent en conservant ses distances ? C'est peu probable. Toutefois, les Vizla furent marqués dès leurs naissances par le combat : s'ils touchaient à tous les domaines de la guerre, ils avaient une préférence pour les tactiques les plus brutales et meurtrières, et cela allait créer le schisme le plus grave de l'histoire Mandalorienne.

En effet, lors de l'élection de Jaster Mereel au titre de Mand'Alor, le clan Vizsla était devenu l'un des plus puissants et influents de la culture Mandalorienne. Mais son leader, Tor Vizsla, vit très mal l'élection de Mereel à sa place, d'autant plus que celui-ci se lança dans une profonde réforme qu'il nomma le « Codex Super Commando » visant à rétablir la culture Mandalorienne dans les canons de l'honneur du Resol'nare, trop longtemps perdue après les réformes de Cassus Fett. Vizsla fit officiellement sécession et se lança dans la création d'un mouvement concurrent, la Deathwatch. D'autres clans le rejoignirent, mais de front, la Deathwatch n'était pas de taille contre les Trues Mandalorians : ils manquaient de discipline et de tactique, préférant toujours les combats les plus brutaux. Mais Tor Vizsla ne manquait pas d'intelligence et il usa de la ruse et des complots, des compétences honnies par les guerriers de Mandalore, pour atteindre son objectif : la trahison de Montross lui offrit la vie de Jaster Mereel : son complot avec le Gouverneur de Galidraan lui permit d'être le spectateur ravi d'un conflit inutile entre les Jedi et ses rivaux honnis, qui finirent massacrés à l'exception de Jango Fett. Sans le savoir, Tor Vizsla avait servi Palpatine, car Dooku, qui commandait la force Jedi, perdit ses ultimes illusions sur la République suite à cet incident, ce qui offrit à Sidious un nouvel apprenti.

Mais c'est surtout son arrêt de mort qu'il signa : Vizsla fut poursuivit par Fett qui parvint à l'abattre, fragmentant la Deathwatch. Cette dernière fut finalement réintégrée, en même temps que ce qui restait du clan Vizsla, lorsque Boba Fett devint Mand'Alor et décida de mettre un terme définitif à la guerre civile. Depuis, le clan Vizsla s'est reconstruit et a retrouvé son rang parmi les Clans les plus puissants des Protectorats Mandaloriens. Polyvalent, ils apprécient toutefois les tactiques de terreur et les assauts violents, ne faisant pas ou très peu de prisonniers. Les Vizsla se sont illustrés en combattant aux côtés de la Coalition Sith, où leurs méthodes directes et brutales sont très appréciées : ils ont mené une opération de sauvetage de l'ancienne Reine-Mère d'Hapès au nez et à la barbe des forces du Consortium Galactique, lui infligeant l'un de ses pires camouflets dès sa naissance. Les Vizsla se moquent du destin de l'univers : ils ne recherchent rien d'autre que suivre le Resol'nare de la manière la plus brutale qu'il soit et vivent et meurent en guerrier.

Chef de clan : Disponible
Spécificité : Brutaux, sans pitié, favorables aux Sith, ne font pratiquement jamais de prisonnier, très polyvalent.

Clan Skirata :


Kal Skirata entouré de deux clones : de tous les clans de Mandalore, les Skirata seront ceux qui intégreront le plus les anciens clones dans leurs rangs.

Le clan Skirata est peut-être encore plus Mandalorien que le mot Mandalorien lui-même. Issus d'une longue tradition d'adoption, ses membres suivent le Resol'nare avec passion tout en étant particulièrement ouverts à l'intégration de toutes les autres races galactiques. Depuis sa naissance, le clan Skirata se dissimule sur Mandalore, sa base d'opération fortifiée, Kyrimorut, étant déguisé en une modeste ferme alors qu'il s'agit en réalité d'une puissante forteresse. Pourtant, pendant très longtemps, les Skirata furent un clan modeste, restant dans l'ombre des autres grands nom de la culture Mandalorienne. C'est Kal Skirata qui donnera ses lettres de noblesse aux clans lorsque Jango Fett fit appel à lui pour devenir l'un des Cuy'val Dar. Sa connaissance poussée de la culture Mandalorienne fit de lui l'incarnation même du groupe et il aida Jango à faire des clones de véritable dépositaires de la culture Mandalorienne. Ayant eu la chance de ne pas être présent lors du désastre de Galidraan, Kal avait compris que cette armée, même si elle était moralement répréhensible selon le code d'honneur, pouvait offrir une nouvelle chance à la culture Mandalorienne et traita les clones comme des êtres vivants.

Homme clairvoyant et intelligent, Kal Skirata lut très vite dans le double jeu de Palpatine, mais le sort de la République ne l'intéressait que peu : il soutint Spar dans son entreprise de restauration des Protecteurs Mandaloriens, puis Fenn Shysa dans sa lutte contre l'Empire Galactique, tout en accomplissant son objectif : trouver les vétérans clones pour leur offrir une vie de guerrier où ils seraient respectés en tant que Mandalorien, comme n'importe quel autre porteur de l'armure. La manière humaine de traiter les clones des Skirata poussa même le chevalier Jedi Bardan Jusik à déserter l'Ordre Jedi pour devenir un Mando'ade. Une fois l'avenir des Mandaloriens assuré et l'Empire chassé, les Skirata retrouvèrent toutefois l'anonymat. Ils étaient l'âme de Mandalore, ceux qui tissaient les liens entre les clans et assuraient la cohésion de la culture Mandalorienne, toujours tolérants et ouverts et prêts à accueillir ceux qui étaient dignes de rejoindre leurs rangs. Ils furent de tous les conflits galactiques, bien qu'ils défendirent toujours avant tout l'indépendance des Protectorats Mandaloriens et la bannière de leur Mand'Alor.

La crise galactique majeure qui secoue la galaxie n'a pas convaincu les Skirata de changer de mode de vie, bien au contraire : ils ont écumé la galaxie, travaillé pour toutes les factions et adopté des personnes qui recherchaient un sens nouveau à leur existence et étaient prêtes à embrasser une vie de guerrier : l'on trouve désormais au sein du clan des Chiss, des Hapiens, Corelliens ou même des Mon Calamari qui défendent les couleurs de Mandalore et se sont parfaitement intégrés à la culture du Resol'nare. Pour les Skirata, la décision du Mand'Alor sera la leur et il suivront leur leader au combat, qu'il décide de combattre au côté d'une faction ou au contraire qu'il prenne la tête d'une nouvelle croisade Galactique au nom de la culture guerrière des Mando'ade.

Chef de clan : Disponible
Spécificité : Adopte très facilement les étrangers, lien très fort entre les membres du clan, natifs comme adoptés, très bon combattant, mais disposant souvent de compétence surprenante (économiste, médecin, etc...)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Clans Célèbres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: I - Holonet :: Espace Réglementaire :: Groupes :: Clans Mandaloriens-
Sauter vers: