Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Darja Venaco, au service de la Force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Feuille de personnage
Race:
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Maitre Jedi
Maitre Jedi
MessageSujet: Darja Venaco, au service de la Force    Dim 24 Juil - 12:34


Identification

Nom : Venaco
Prénom : Darja Danaltia 
Surnom/Nom de code : Le Lion 
Age : 35 ans
Espèce : Humaine
Planète d'origine : Anaxes
Capacités raciales : Aucune

Faction(s) : Ordre Jedi
Rang et poste : Rang V - Maître Jedi Sentinelle 
Formes de combat au sabre-laser : 

Très Faible

Forme de Combat 1 : Shii Cho
Amélioration physique 1 
Déflexion [Sabre-Laser] 1 
Bouclier de Force 1 
Lancer de Sabre-Laser 1 

Faible

Forme de Combat : Base des 7 formes principales 
Forme de Combat : Forme de Prédilection 1 - Niman
Amélioration Physique 2
Sabre-laser : Forme de Spécialisation 1 - Makashi

Moyenne

Forme de Combat : Forme de Prédilection - Shien
Amélioration physique 3
Sabre-laser : Forme de Spécialisation 2 - Makashi

Bon

Forme de Combat : Forme de Prédilection - Juyo
Esprit de Bataille 1
Amélioration physique 4

Pouvoirs de Force : 

Très Faible

Télékinésie 1 
Poussée de Force 1 
Déflexion de Force 1 
Protection de Force 1
Télépathie 
Vision de Force 

Faible

Persuasion de Force
Télékinésie 2
Poussée de Force 2

Moyenne

Mémoire de Force
Télékinésie 3
Poussée de Force 3
Déflexion de Force 2

Bon

Télékinésie 4
Poussée de Force 4
Déflexion de Force 3
Malacia



Caractéristiques



Physique :
Force physique : 8
Agilité : 12
Réflexe : 7
Furtivité : 4
Résistance : 8

Mental :
Force mentale : 6
Intelligence : 8
Mémoire : 8
Charisme : 10
Arrogance : 4
Patience : 6

Combat :
Corps à corps : 12
Arme légère : 4
Arme d'assaut : 4
Arme de précision : 0
Arme lourde : 2
Explosifs : 0
Arme blanche : 8
Sabre laser : 8
Maîtrise de la Force : 8
Cybernétique : 2
Pilotage : 8

Intellectuelle :
Linguistique : 8
Électronique : 6
Mécanique : 4
Médecine : 4





Description physique



Maître Venaco est en tout point un bel homme. D par la nature d'un corps fin, il ne se caractérise par une musculature surdéveloppée bien qu’il soit doté de larges épaules et ses grandes mains calleuses. Il a largement hérité de la fierté et de la caractéristique de son peuple : sa polyvalence. Au premier abord, les traits fins et nobles de son regard lui confèrent une aura d’honnêteté, de chevalerie ainsi que d’un certain charme. Cependant, sa mâchoire carrée et sa peau bronzée, presque tannée,  accentue une facette martiale et hautaine presque méprisante à son allure générale, accentuée par sa démarche volontaire et ses grandes enjambées que lui permet sa taille légèrement supérieure à la moyenne humaine. Une chose que Darja trouve importante est également sa voix, qu'il essaye de rythmer, évitant ainsi la monotonie en la gardant assez grave et douce, ce qui détonne parfois avec son côté martial mais accentue son aura de Jedi. 

Ses cheveux sont généralement gardés et il ne lui arrive que rarement d’avoir à les coiffé la nature ayant dotée sa chevelure d’une bonne constitution et d’une délicate blondeur sablée. Habitué depuis quelques années à infiltrer certains milieux mal famés il s'est laissé pousser une barbe mangeant une partie de visage, bien qu'elle soit toujours taillée et égalisée.  Son regard, loin d'être froid, est au contraire la fenêtre de ses sentiments et il n'est pas rare de lire dans ses yeux d'un rare vert d'eau ce qu'il éprouve au moment précis. La stature de Darja est généralement droite et fière, souvenir du milieu noble et martial de son enfance, bien que achevée trop tôt par sa formation de Jedi. Ainsi le Jedi garde le dos droit, le menton haut et essayera de rester de marbre, sans être pour autant une statue. Cependant, en privé Maître Venaco sait se relâcher et s'il n'en est pas à afficher constamment des grimaces ses sourires se feront bien plus francs et facilement qu'en public. 

Bien qu'il soit difficile de l'apercevoir Maître Venaco porte plusieurs cicatrices, dûes à certaines escarmouches face aux Sith, mais par l’efficacité du bacta la plupart des dites cicatrices ne sont que peu visibles. Mais l'une d'entre elles est particulièrement impressionnante : la trace de deux coups de sabre qui partent de sa clavicule gauche jusqu'à sa hanche droite ainsi qu’une autre sur sa pommette droite, souvenir d’un accrochage avec la magie Sith. La peau autour de la coupure semble être morte et noire bien que la peau soit encore vivante elle semble nécrosée. Par chance l'arme enchantée n'a fait que le frôler et la blessure reste peu visible, et est souvent traitée par le Corps Médical de l’Ordre. Enfin le Maître Jedi est doté depuis quelques années d’une prothèse  d’excellente qualité en remplacement de sa main droite, perdue lors d’un féroce duel dans une escarmouche face à un Inquisiteur cette fois-ci. Darja a vécu étrangement bien cette amputation considérant cela comme étant un aléa de la vie. Bien évidemment le fait d'avoir misé dans une certaine qualité fait qu'il ne ressent presque aucune différence avec son ancienne main. 

A l’image des membres du Nouvel Ordre Jedi, Darja porte de nombreux vêtements lorsqu’il se trouve en dehors de l’enceinte des Temples. Mais s’il est un fervent partisan du port de la traditionnelle bure marron de l’ancien temps, qu’il accompagne de mitaines de cuirs de bantha noire ainsi que d’une paire de bottes militaires de la même couleur et bardé de duracier à leurs pointes. 

Équipement


Darja se reconnaît de part son sabre laser à l'allure classique à l'exception de quelques détails. Sa poignée est recourbée, lui permettant d'utiliser au mieux la Forme II et d'attaquer selon des anglais imprévisible par ses adversaires. La prise est facilité par un recouvrement de la poignée par un matériau facilitant l'adhésion à l'arme. Deux lanières de cuir sont également attachées à la base du sabre, permettant de les enrouler autour de son poignée limitant une possible perte de l'arme au cours du combat. 
Cependant, la tenue qui le différencie bien souvent et qui ajoute à son surnom du Lien est son armure. Portée pendant sa période aux côtés des troupes de l’Impérium, et dans certaines cérémonies, elle fut commandée à un honorable armurier d’Anaxes par son père et lui fut remis lors de son élévation au rang de Chevalier Jedi. Basée sur le modèle des Chevaliers Impériaux elle est d'un sobre kaki militaire typique, et bien que composée seulement d'un alliage de duracier et Zersium, elle n'en protège pas moins son porteur. Sur son torse est gravée un lion rampant de gueules.  



Description psychologique

Maître Venaco s'est fait remarqué par certains de ses qualités au cours de sa vie. La première est son courage. S'il sait une tâche faisable, bien que difficile, Darja se jettera au coeur de la mêlée. Cependant, malgré son image chevaleresque de justice et de bravoure le Jedi fera toujours passer son bon sens avant certains choses, considérant qu'il est parfois plus utile de survivre pour mieux combattre par la suite plutôt que mourrir d'une mort certes héroïque mais inutile. Darja reste cependant un homme loyal et fidèle, qui n'abandonnera jamais son poste. C'est par ailleurs un commandant éprouvé et compétent, qui a maintes fois prouvé ses compétences au service de l'Ordre Jedi ou de l'Imperium. Il sait également faire preuve d'un certain charisme et d'une bonne utilisation de la rhétorique pour trouver les mots justes et se faire aimer de ses hommes et de ses proches. 


Cependant, Darja reste un homme avec ses qualités... et ses défauts. En effet Maître Venaco peut se montrer d'une impétuosité à toute épreuve et même trop ardent dans certaines situations de stress intense. Très vif et sensible, son principal défaut est de céder à ses émotions lorsque la pression se fait trop forte. Cependant, même si ce défaut reste son némésis personnel des années au sein de l'Ordre Jedi lui ont permis de ne pas sombrer si facilement dans le tourment des sentiments. Malheureusement, Maître Venaco se montre parfois méprisant, n'hésitant pas à faire preuve de morgue. Alors qu'il est d'un naturel modeste aux côtés des soldats et des autres utilisateurs de la Force, il regarde d'un mauvais oeil les politiciens et peut se montrer froid et cassant avec ses derniers. De la même façon, Darja est un homme qui ne lâche rien et peut devenir terriblement borné dans ses façons de faire, n'hésitant pas à harceler une personne pour obtenir gain de cause. Bien évidemment le Jedi n'en sera pas à envoyer constamment des messages à son interlocucteur mais il n'hésitera pas à relancer le sujet si l'occasion se présente.. Détonnant avec son allure de justicier et de combattant, Darja peut parfois se montrer d'un cynisme cassant, plus particulièrement sur des sujets tels que la politique ou encore le crime. Cependant, plus qu'un manque de foi en l'humanité, Venaco fait plus preuve d'un pragmatisme nuancé par son éducation martiale et de Jedi. 

Darja est un fervent adepte de la théorie de la Force Vivante. Il la trouve d'une simplicité et d'une véracité évidente, s'opposant ainsi au manichéisme traditionnel des utilisateurs des Ordres de la Force. Ainsi il comprends d'une certaine façon les Sith, mais condamne sévèrement leur violence et leurs excès dans leur mode de vie hédoniste. De la même façon il ne tolère pas la corruption et les crimes de tout genre. Las d'une perte des valeurs morales, il combat férocement - encore plus que les Sith - le crime organisé et la corruption. Darja craint et méprise à la fois l'Inquisition et le Consortium dans son ensemble, considérant impossible ce désir d'éradiquer la Force et de vivre sur une base vénale. Pour lui il est tout bonnement impossible de vivre sans cette énergie universelle car... eh bien elle est présente en chacun plus ou moins forte et on ne peut pas la supprimer aussi facilement car même dans la mort les êtres vivants la rejoignent... Cependant, Maître Venaco ne porte pas un regard mauvais vis à vis du transhumanisme. Bien qu'il considère cela comme un abus et une perte d'une partie de son humanité il connaît les avantages d'une prothèse et arrive à comprendre, sans pour autant lui même s'y adonner, la courbe infernale de désirer toujours plus.  Passionné d'histoire, il est fier de servir le Nouvel Ordre Jedi et d'ainsi allier modernité et traditions millénaires. Bien qu'il soit en contact avec de nombreux membres de l'Ordre et de ses alliés, les proches de Darja se comptent sur les doigts d'une main. Il entretient ainsi une véritable camaraderie avec trois de ses frères d'armes ainsi qu'avec un officier de l'armée de l'Impérium mais surtout il se considère comme l'égal et le frère de son ancien Padawan devenu Chevalier. 




Histoire
Avril 372 

L'enfant courrait à toute vitesse sur les dalles de pierre qui entouraient le palais du Comte. Se faufilant entre les arbres, il riait aux éclats suivi de près par un grand homme au regard sévère et à l'allure martiale. Se jetant dans l'ouverture d'une haie, le petit garçon dérapa sur le sol en se rendant compte qu'il avait bondi par inadvertance sur la terrasse privative de ses parents. Dérapant sur ses pieds, il ne réussit pas à ralentir son allure et continua sa lancée vers la table où se dressait une théière ainsi quelques tasses. Avec un cri de surprise, le petit homme bascula en avant et ferma les yeux, attendant le choc. Cependant, une poignée solide se referma sur son col et le tira en arrière, le remettant promptement sur ses pieds. Surpris par l'absence de bruit et de douleur, le petit rouvrit les yeux et fit face à son paternel. Le comte lui adressa un regard mi-amusé mi-réprobateur et se mit à genoux devant le garçon.

"Darja... Combien de fois devrais je te répéter de ne pas échapper aux ordres de l'adjudant. 
- Excusez moi mon Colonel. J'ai tourné le dos une seconde et..."

Un regard de l'officier suffit à faire taire le jeune sous-officier qui regarda fixement devant lui, ravalant sa fierté. Le comte, et colonel de l'armée impériale, congédia d'un geste las le précepteur de son fils et montra un petit siège à celui ci, lui ordonnant de s'asseoir. Avec un sourire attendri, la comtesse servit une petit tasse du thé, venu droit de Naboo, à son petit et lui tendit un biscuit, qu'il s'empressa de gober. Rassasié, et rassuré de ne pas être puni par Père, Darja releva la tête et croisa le regard de sa mère et y lut une tristesse. Une inquiétude s'empara de lui. Qu'arrivait il ? Comme à une réponse à son instinct infantile une silhouette se découpa dans le chambranle de la suite de ses parents, une tunique et une cape toutes deux marron la vêtant. Rejetant sa capuche en arrière, l'homme s'avança avec un sourire paternel vers Darja. 

"Bonjour jeune Venaco. Je suis le Chevalier Jedi Hyorl. Tu connais les Jedi je ne m'abuse ?"

Les yeux remplis d'étoiles, le garçon hocha la tête. Sa mère l'avait bercée avec les histoires de Kol Skywalker et de ses descendants durant sa courte vie. Même si la Maison Impériale était respectée au sein de la maison du Comte de Venaco les Jedi eux étaient presque vénérés par la maîtresse de maison. Tendant le cou pour apercevoir le sabre laser attaché à la ceinture de l'homme, Darja sourit béatement à la vue de l'arme. 

"Vous êtes sûr de vous ?, intervint son père.
- Oui comte. Il a des dispositions naturelles avec la Force. 
- Mais vous nous l'enlevez si jeune, coupa la comtesse, une pointe de tristesse dans la voix. 
- Laissons lui le choix."

Le Chevalier se tourna vers Darja et posa un genou devant lui, lui souriant. Impressionné, le petit garçon de huit ans frotta ses doigts les uns contre les autres et baissa la tête, intimidé. 

"Darja... Nous te proposons de devenir un Jedi, faire parti de notre ordre et de servir la paix et la justice. Qu'est ce que tu en dis ? Veux tu devenir un des nôtres ?"

Le petit rougit et sembla resté bouche bée devant la proposition. Les secondes s'égrenèrent, presque infinies pour les parents qui ne souhaitaient pas se séparer de leur enfant malgré la carrière qui lui était promise. La bouche du garçon s'ouvrit et ses quelques mots traversèrent l'air, brisant la tension qui était montée...

"Oui je le veux..."

Juillet 378 

Six années... Six années avait passé depuis que Darja avait quitté la douceur et la noblesse du palais du comté sur son monde natal d'Axanes. Six années d'apprentissage quotidien, avec peu de pause. L'histoire, les sciences, les langues mais surtout la Force et ses capacités ainsi que le combat au sabre laser faisaient parti de son quotidien. Six années qu'il avait trouvé une nouvelle famille. Six années qui s'achevaient sur son statut de Novice. Le doux soleil de l'été réchauffait l'atmosphère de la petite enclave Jedi de Tython. Ainsi l'arène avait été aménagée derrière le temple, dans l'espace dédié généralement à l'exercice du sabre laser. Les dix novices de l'enclave étaient alignés en rang en cette fin de journée et de tournoi annuel. Du plus âgé de vingt quatre, au plus jeune de onze ans, tous avaient le visage impénétrable, le dos droit et le sabre laser d'entraînement à la ceinture de leur bure traditionnelle. 

Les Maîtres de l'Enclave discutaient calmement à l'écart tandis que les autres membres de l'Ordre présent observés les Novices. Darja craignaient qu'aucun Chevalier ne le choisisse cette année mais tout au long de la journée il avait su ne pas céder à cette angoisse et s'était donné le meilleur de lui même. Ainsi était il arrivé premier à l'épreuve de combat au sabre laser, troisième aux épreuves de Force ainsi que d'agilité. La seconde place lui avait été attribuée en ce qui concernait la poésie et la connaissance de l'Histoire. Il était de nouveau arrivé premier sur la course d'obstacles et pensait ainsi avoir de bonnes chances de gagner le trophée, une simple médaille, du tournoi des Novices. Les Maîtres se tournèrent vers les apprentis et annoncèrent avoir décider d'un vainqueur. 

"Le lauréat du Tournoi de cette année est... Jordan Thurak."

La surprise laissa place à la colère et Darja sentit ses épaules se contracter. Voir ainsi ses espérances contrarier à quatorze ans, l'âge de la subtilité, lui sembla impensable. Respirant profondément, il desserra les poings et força ses muscles à se relâcher. Les émotions telles que la haine ne pouvaient qu'être nuisibles pour un futur Chevalier Jedi et il ne devait pas céder à la tentation. La cérémonie de la remise de médaille au jeune homme de seize ans, arrivé sur le tard à l'Enclave tout comme leur aîné de vingt quatre printemps, fut rapide et Darja se vit libérer de ses obligations pour le reste de la journée. Peut être en profiterait il pour méditer sur sa défaite et comprendre ses échecs.

Alors qu'il s'éloignait de la masse des Jedi, une silhouette s'avança dans l'ombre et lui fit signe de s'approcher. Le jeune Novice s'exécuta, n'osant trop lever les yeux vers l'homme qui lui faisait face. Il avait pris connaissance rapidement de son regard aveugle et son orbite vide, traversée par une terrible cicatrice cautérisée. Pourtant les prothèses étaient faciles à utiliser et n'avaient que peu d'inconvénients. Le Chevalier, ou le Maître, devait avoir choisi d'arborer sa blessure par choix. Ainsi impressionné par la façade guerrière du Jedi Darja contempla son sabre, à la poignée courbe et fronça les sourcils devant cette excentricité. 

"Tu te demandes peut être pourquoi mon sabre se présente ainsi jeune Novice."

Darja s'étonna de la douceur de la voix et de la lenteur à laquelle les mots échappaient de la bouche perdue dans l'épaisse barbe de l'homme. Il s'était attendu à une voix éraillée  et bourrue. Revenant au présent, le Novice réfléchit vaguement à l'arme du Jedi. S'il lui avait posé cette question il était clair que ce n'était pas par simple goût ou pour détonner du reste des membres de l'Ordre. Réfléchissant à certains techniques de combat, Darja se dit qu'on pouvait brisé son poignet avec ce type de manche et modifier facilement son angle d'attaque.

"A mon humble avis maître, je dirais que la courbure de votre sabre permet très certainement une meilleur capacité offensive et défensive, en permettant à votre lame de modifier sa trajectoire facilement. 
- Regardes moi quand je te parle jeune homme. Ma cicatrice n'est qu'un détail qu'un Sith m'a laissé au dessus de Mon Calamari. Très bien pensé. Plus précisément, ma poignée me permet de changer brusquement et avec une telle rapidité que mon adversaire peut se retrouver dépasser par la possibilité d'angles d'attaque, me permettant ainsi de le submerger par des attaques rapides, imprévisibles. Cependant, cela obéit à certaines règles et ma défense peut rapidement être balayée si mes adversaires sont plus nombreux que moi."

Darja resta bouche bée pendant quelques secondes. Un vétéran de la bataille de Mon Calamari. Il en avait entendu parlé de la bouche de son père des années auparavant. Ce dernier préférait ne pas en parler et c'était toujours avec douleur qu'il abordait le sujet. Etrangement le fait que la déblâcle militaire ait eu lieu l'année de naissance de son fils l'avait aidé à dénouer sa langue pour lui en parler. Rares étaient les survivants du massacre des forces impériales et Jedi présentes... Ainsi Darja voyaient ils ces martyrs, vivants ou morts, comme des héros.

"Tu n'es pas bavard hein ? Viens avec moi. Tu quittes Tython ce soir Padawan." 

Décembre 380

Le vase vola à travers la pièce et explosa contre le mur. L'eau s'écoula lentement contre le revêtement qui le couvrait. Un cri de rage s'éleva du lanceur fautif qui s'avérait être Darja. Le jeune homme était désormais presque un homme fait de seize années. Bel homme, bien fait et bon élève, souvent félicité par son maître rien ne semblait expliquer son éclat de colère. Et ce malgré l'holo qu'il venait de recevoir de sa famille à qui il comptait rendre visite après huit longues années d'absences. Darja faisait face à son holordinateur affichant de récentes et terribles nouvelles. Prenant sa tête entre ses mains, le Padawan frissonna de détresse et de tristesse. 

Il n'arrivait plus à se calmer même en se forçant à penser à ses entraînements aux sabres laser et aux différentes combinaisons d'attaque ou de défense des formes qu'il apprenait, tel que le Niman. D'habitude réfléchir au combat ou encore à la Force lui permettait de se détendre et repoussait les émotions. La porte s'ouvrit et une jeune femme pénétra dans la pièce, l'air inquiète. Voyant Darja recroquevillé la brune posa ses mains ses mains sur ses épaules et le prit doucement dans ses bras jusqu'à ce qu'il se love de lui même contre son cou.

"J'ai appris pour Tython, je suis navrée..., commença t'elle.
- Il n'y a pas eu un seul survivant. Tous. Tués jusqu'au dernier. A cause de ces traîtres d'Empress Thêta. 
- Ne dis pas ça Darja... Repousses cette haine et ce malheur. Penses à des choses plus joyeuses. A ton maître qui est toujours en vie, à tous ceux qui n'étaient pas là bas et à qui pourtant tu tiens. A moi..." 

Elle avait dit ce dernier mot dans un souffle mais cela suffit à faire relever la tête à Darja. Prenant son visage entre ses mains il l'embrassa avec passion comme pour déverser toute sa haine et sa tristesse en elle. Lorsqu'il la relâcha, la laissant reprendre sa respiration, une nouvelle lueur brillait dans son regard. 

"Merci Elisabeth... Merci... Je sais ce qu'il me reste à faire. Vous défendre tous. Au sein des forces de l'Impérium lorsque je deviendrai Chevalier."

Se levant il se dirigea vers son placard tout en ramassant quelques affaires, prenant garde à ne plus croiser le regard courroucé et étonné de la jeune Jedi qui renoua son chignon, défait dans leur étreinte. Lorsqu'un petit sac fut prêt, il s'emmitoufla dans sa cape, vérifia que son sabre laser était bien à son emplacement et quitta la pièce sans jeter un regard en arrière, ne faisant pas attention au regard larmoyant de la femme et le murmure qui lui échappa.

"Adieu Darja." 

Mars 382

Les rues puantes de Nal Hutta vomissaient une brume presque verdâtre issue des marais intoxiqués qui entouraient le palais. Les deux silhouettes qui marchaient dans les jardins empuantis portaient des tuniques et des capes Jedi classiques. Le silence est d'or, pensa Darja en regardant les statues représentant un quelconque ancêtre du Hutt qui les accueillait depuis trois jours. L'adolescent était devenu un jeune homme au cours des quatre années passées. Il s'était entraîné dur aux côtés de son maître qui se nommait Fenrir Colio. Il avait grandement progressé dans son apprentissage de la Force, maniant désormais plus que les bases mais il était également devenu un guerrier fait, à l'exception d'un premier combat. Ainsi Fenrir l'avait entraîné à la forme de Niman, qu'il trouvait complète et faisait un bon contrepoint face aux deux autres formes auxquelles il avait exercé son apprenti :le Shii Cho - que Darja maîtrisait déjà en partie - et surtout le Makashi. Pendant des heures et des heures, le Padawan s'était exercé à cette forme particulière avec le sabre laser de son maître. 

Désormais il maniait son propre sabre laser qu'il avait construit de ses propres mains quelques mois plus tôt. Darja avait passé de nombreuses heures à méditer face aux pièces de sa future arme puis dans l'oubli absolu de la Force il avait trouvé la voie et quelques heures plus tard, lorsqu'il avait rouvert les yeux, il avait découvert son sabre laser tel qu'il l'avait imaginé, à la poignée suivant une belle courbure. Prenant une profonde respiration, manquant de s'étouffer devant l'odeur, Darja repensa à la présence de son maître ici. Les Sith avaient frapper un grand coup en lançant une immense campagne au sein de l'Espace Hutt, affaibli depuis des années par des conflits intestinaux. Et malgré le fait que Maître Colio ne portait pas les criminels dans son coeur, il avait reçu l'ordre du Conseil de se rendre sur Nal Hutta et essayer d'unifier les Hutt pour repousser l'envahisseur. Un échec total. Mais Darja lui rêvait à combattre le Consortium aux côtés des troupes impériales... Secouant la tête, le jeune homme rattrapa son maître qui l'avait devancé et ressentit tout un coup une sensation de danger éminent. Agrippant son sabre laser, le Padawan se tourna vers Fenrir qui hocha la tête en s'écartant légèrement de son élève et dégainant à son tour son arme. 

La source de ce pressentiment apparut en bondissant par dessus une statue. Une deuxième silhouette sortit du brouillard et les lames rouge sang brillèrent dans l'atmosphère lourde. La lame grenat de Colio surgit à son tour, suivie de près de celle d'or de Darja. Les Sith se jetèrent sur leurs adversaires respectifs et un combat s'engagea rapidement entre les hommes. Le Padawan laissa l'avantage à son adversaire analysant son style de combat ainsi qu'il l'avait appris. Se servant du Niman il para relativement facilement les premières passes d'armes puis repéra une attaque typique du Djem So. Cependant, certains coups manquaient de la puissance typique de la Forme et Darja profita d'une attaque haute molle pour passer brusquement à l'assaut. D'un coup de sabre il frappa à la base de la lame de son adversaire qui dut reculer pour ne pas perdre l'équilibre, et Darja se fendit. Le Sith grogna sous l'effort pour se contorsionner et para de justesse l'attaque du Padawan. Tentant une contre attaque maladroite, Darja passa sous sa garde en se baissant, tenta d'agrippa la tunique de son adversaire puis lorsque ce dernier tenta de relever son bouclier de Force le repoussa violemment. Si la technique manquait de précision et de puissance, cela suffit à déséquilibrer son adversaire et poussa son avantage d'une violente attaque, tordant son poignée pour faire remonter brusque sa lame qui traversa d'un coup net la gorge du Sith, qui vit sa moelle épinière tranchée nette et mourut sur le coup.

"Tu as encore du travail Padawan. Mais le résultat est là."

Darja se retourna, l'adrénaline de la bataille brillant encore dans son visage, et fit face à son maître qui avait proprement transpercé le coeur de son adversaire. 

"Un Guerrier Sith et son apprenti. Le Hutt nous a vendu nous devons filer avant qu'il envoie ses hommes de main vérifier si les Sith nous ont eu."

Les deux hommes coururent à travers le parc et alors qu'ils allaient bondir par dessus les murs du palais, Fenrir attrapa son Padawan par la manche.

"Ton éducation est presque finie Darja et voici une de tes dernières leçons : ne fais jamais confiance aux criminels." 


Août 390

"Allez, allez, allez !"

Dans une explosion violente, l'homme qui hurlait cet ordre à ses troupes vit son mâchoire happé par un morceau de duracier surchauffé. S'écroulant au sol dans un grognement d'agonie il ne prêta pas attention à la silhouette qui bondit par dessus son corps blessé pour le protéger. Avec un hurlement féroce, Darja repoussa quelques tirs et fit signe à ses hommes de contre attaquer. Les soldats pressèrent l'assaut, soutenu par le Jedi et les troupes du Consortium reculèrent. Découpant le sabre d'un sous officier qui tomba fesses au sol sous la surprise, Darja se tourna vers son officier de communication.

"Contactez le pont dites leur que nous avons repousser l'abordage sur le pont des machines." 

Tandis que l'homme s'exécutait Darja prit quelques secondes de répit en s'asseyant à même le sol. Cinq années de guerre avaient profondément changé le jeune homme qui s'était laissé pousser la barbe. Repensant au désastre qui se déroulait sous ses yeux. Il avait accompagné un contingent impérial dans un assaut au coeur même de l'Amas d'Hapès, pensant mettre un terme rapide à la guerre entre le Consortium et les troupes impériales. A tort. La flotte adverse leur avait tendu une embuscade et de ce qu'il savait aux dernières nouvelles, l'Imperium était mis en déroute et le vaisseau amiral lui même avait été pris d'assaut. 

"Monsieur ! Le capitaine vous félicite pour votre action. Cependant, une nouvelle vague approche. Il ne pense pas pouvoir tenir plus longtemps sous le feu Hapien. Devons nous replier ?"

Darja jura dans sa barbe. Pourquoi donc les officiers impériaux le confondaient il à tort avec un chevalier impérial ? Secouant la tête il réfléchit. Il repousserait aisément l'assaut des troupes d'abordage à son avis. Cependant, la situation dans l'espace devait être difficile. Lassé par des années de conflit, le Chevalier avait bien compris qu'il était inutile de mourrir inutilement et valait parfois mieux fuir pour mieux se venger.

"Dites lui de s'échapper ! Et préparez vous à l'assaut !
- ILS SONT LA !" 

Darja dégaina à nouveau son sabre laser et se tient prêt. Les forces du Consortium déboulèrent par les portes ouvrant sur la salle des machines. Ils se firent massacrer par les canons installés derrière les barricades de fortune montées par les stormtroopers. Cependant, quelques grenades bien placées permirent d'ouvrir deux brèches. Menant ses troupes de réserve vers l'une d'elles Darja bondit par dessus les amas de cadavres et trancha en deux un soldat, para un tir de blaster et exerça une poussée de Force sur trois autres qui flanchèrent quelques secondes, se faisant aisément faucher par les tirs impériaux. Une silhouette bondit sur le Chevalier qui échappa de justesse à une lame qui érafla sa gorge. Reculant il se mit en position de duel. Un Inquisiteur... Refoulant son désir de vengeance qui montait en lui, Darja observa son adversaire. Roulant des épaules, il lui adressa un sourire plein de morgue lui faisant d'attaquer. L'homme s'exécuta, enchaînant les attaques que Darja para facilement avant de se lancer à l'assaut à son tour. Le ballet des deux guerriers dura quelques minutes où ni l'un ni l'autre ne prit l'avantage. Exaspéré par cette situation Darja tenta de pousser son assaut et sentit brusquement une sensation au bout de son poignet. Il regarda avec étonnement son sabre laser, toujours dans les doigts de sa main droite qui gisait sur le sol. Avant d'être soudainement terrassé par la douleur. Un coup de pied de son adversaire le fit tomber au  sol et Darja évita de justesse la vibrolame qui se planta à quelques centimètres de sa tête. Dans le stress et l'urgence de la situation pour survivre Darja hurla et agrippa son adversaire par la Force. Ce dernier résista à sa grande surprise mais lorsqu'il poussa brusquement de toute sa puissance, l'Inquisiteur se laissa surprendre et valdingua en l'air avant de voir son crâne fracassé contre un mur. Avec un grognement de douleur, Darja regarda les dernières troupes du Consortium faisant retraite et un infirmier militaire ramassant sa main et se tourna vers lui.

"Bordel par la Force qu'on quitte ce combat !" 

Juillet 392 

Darja observait les quelques Novices qui se tenaient droit dans les jardins du temple Jedi de Coruscant. Près de quatorze années plus tôt, il s'était retrouvé à cette place tout comme le jeune Twi'leck qu'il observait. Cette race était désormais rarement représentée au sein de l'Ordre Jedi, tout du moins ceux nait sur Ryloth si l'on ne comptait pas la diaspora du peuple aux lekkus. Il lui rappelait ce qu'il avait été des années plus tôt, un jeune Novice donnant le meilleur de lui même. Ainsi il avait pu l'observer vaincre dans quelques épreuves et accepter, bien qu'avec un certain agacement, d'autres places plus humbles. Avec un sourire, il ressentit la colère qui envahit le Novice lorsque les Maîtres annoncèrent le lauréat de l'année, qui était un novice légèrement plus jeune. 

Lorsque les rangs de Novices se défirent, Darja s'avança vers le jeune Twi'lek et lui fit signe d'approcher. Comme tant d'années plus tôt, le Novice croisa rapidement son regard et fixa éperdument son sabre laser. Avec un sourire attendri, sachant parfaitement que plus Fenrir l'observait également une lueur amusée dans le regard, Darja prononça ses quelques mots d'une voix douce et lente.

"Tu te demandes peut être pourquoi mon sabre se présente ainsi jeune Novice.
- J'imagine que c'est pour vous permettre d'attaquer selon des angles plus poussés maître...
- Tu crains être ensorcelé par un Sith en croisant mon regard jeune homme ? Cette cicatrice est un souvenir qu'ils m'ont laissé tout comme j'ai laissé ma main au désastre d'Hapès. Et en effet mon arme permet d'attaquer selon des angles poussés et surtout des changements imprévisibles. Malheureusement ma défense est délaissée face à des adversaires trop nombreux ou des tirs de blaster."

Darja sourit doucement à la stupéfaction qu'il lut dans le visage fermé du Novice. Il était intéressant de voir à quel point les survivants d'une défaite pouvaient être idéalisés. Regardant la prothèse à sa main droite, qu'il laissait découverte assumant totalement son handicap, Darja se sentit prêt à passer à l'acte et se retourna, se dirigeant vers l'entrée du Temple et lança par dessus son épaule avec un éclat de rire.

"Tu n'es pas bavard hein ? Viens avec moi. Tu quittes Coruscant ce soir Padawan." 

Juillet 400 

"Alors fiston te voilà Chevalier Jedi ?"

Le dit-chevalier se retourna et ses lekkus se tordirent de plaisir anticipé à la vue de son ancien maître. Rekon Goha donna une tape dans le dos de Darja qui venait d'arriver et lui agrippa l'avant bras. Avec un sourire amusé, Venaco s'étonna de l'évolution de son Padawan durant ses huit dernières années. Sa joie de vivre, sa sensibilité et son ardeur - qui avait fait que Darja avait gardé son apprenti auprès de lui deux années de plus - était rafraîchissante et avait poussé le chevalier à donner le meilleur de lui même en tant que professeur.

"Et vous êtes Maître alors maître ?
- Joli jeu de mot fiston et en effet je vois que l'élève a surpasser le maître."

Darja sourit en voyant Fenrir s'extirper de la foule. L'homme approchait des soixante dix ans et ne combattait désormais plus guère, ravagé par des années de combat contre le Consortium ou les Sith. Avec un sourire ému, il donna une accolade  à son ancien élève et salua le nouveau Chevalier. Darja se tourna vers Rekon.

"J'espère que nous continuerons à servir côte à côte car j'aurais une lame sur laquelle comptait avec toi Chevalier Goha.
- Et ce sera un honneur pour moi, Maître Venaco." 

Souriant, Darja adressa un regard complice avec Fenrir et prit son apprenti par les épaules, le regardant droit dans les yeux. 

"Ton entraînement est terminé et je suis fier d'avoir pu te compter comme mon élève. Voici ma dernière leçon : ne fais jamais confiance aux criminels." 

Le Twi'lek éclata de rire et secoua la tête.

"Comme si c'était nouveau Maître. Ce n'est pas comme si nous combattions plus les criminels que les Sith ces dernières années.
- Et ce n'est pas prêt de s'arrêter..." 



Vous !

Prénom/pseudo : Jamesous/James/Jamesansou
Age : 20
Sexe : Homme MGL
Comment avez vous connu le forum ? Ah... Disons que je connais les tortionnaires du coin
Petit plus ? Plus.


Dernière édition par Darja Venaco le Ven 5 Aoû - 22:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race:
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Maitre Jedi
Maitre Jedi
MessageSujet: Re: Darja Venaco, au service de la Force    Dim 31 Juil - 19:53

Fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Re: Darja Venaco, au service de la Force    Mar 2 Aoû - 21:19


Re-bienvenue sur le forum !

Nous tenions d'abord a signaler que cette fiche fut bien plus agréable a lire et plus simple a estimer que l'essai précédent : l'on sent que tu maîtrisait mieux ton sujet et que tu savait exactement ou tu souhaitait aller. Maintenant, il reste tout de même des choses a corriger :

1 / Il y a une erreur au niveau de tes points de statistique : tu en a dépenser 169 alors qu'un RV n'a le droit qu'à 159 pts maximum. Il te faudra donc retirer dix points pour être dans les règles.
2 / Pour la description physique, plusieurs détail a mentionné :
- La description de l'armure doit figurer dans la partie équipement et non description physique.
- Si la Magie Sith est certes puissante et dangereuse, ses effets ont des limites et elle ne serait pas capable de marquer a vif de manière continue a vie quelqu'un. Elle pourrait être douloureuse d'une façon particulière, ou encore être plus moche qu'une blessure normale, mais pas rester a chaud comme si elle venait d'être infligée (même ce pouvoir a ses limites…)
- Nous apprécierons que tu rallonge quelque peu la description afin qu'elle corresponde mieux aux standards que nous attendons pour ce rang.
3 / Pour la description psychologique, quelques détails également :
- Attention a bien employer les bons mots, ou encore a la manière d'associer certaines idées. Les Jedi apprennent a contrôler leurs émotions, il semble étrange que Tarja soit incapable de le faire, et cela cadre mal avec le bon sens de manière directe. Il pourrait connaître des situations trop forte ou il ne serait plus capable de se contrôler, mais il paraît quand même improbable qu'il se laisse déborder en permanence.
- Dans le même état d'esprit, si certain Jedi ne sont pas très doué en diplomatie, il convient de ne pas confondre la ténacité et le fait d'être fermement attaché a ses principes et idéaux avec du harcèlement. Si ton personnage insiste sans cesse, il est déterminé, mais le harcèlement reviendrait a envoyer H24 des messages a la personne dont il attend quelque chose pour l'obtenir par exemple. Rassure nous, il n'en est pas a ce point n'est-ce pas ?
- Comme la description physique, nous apprécierons un peu plus de détail et une description plus longue. D'ailleurs, l'on ne trouve aucun détail sur sa perception du Consortium Galactique du programme Phénix, ennemi considéré par beaucoup de monde dans l'Impérium comme prioritaire pour le moment. Il serait intéressant de développer une réflexion a ce sujet dans la description psychologique.
4 / Une petite erreur dans l'histoire : le massacre de l'enclave de Tython se déroule en 380 et non 385. Tu devra donc modifier ce passage, mais nous te laissons choisir la manière dont tu compte le faire.

Hormis cela, quelques tournures de phrases reste maladroite et tu devrais pouvoir les corriger rapidement avec une relecture. Encore un petit effort, et la validation sera enfin là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race:
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Maitre Jedi
Maitre Jedi
MessageSujet: Re: Darja Venaco, au service de la Force    Mar 2 Aoû - 22:03

Voilà j'ai modifié ma fiche.

J'espère avoir assez augmenter mes descriptions Smile 

Cependant, sur la chronologie la chute de Tython est écrite comme s'étant déroulée en Milieu 380, cela voulait dire pour moi "en milieu de la décennie 380 aka 385". Mais j'ai quand même modifié cep assage ! 

Voilà j'espère que ça sera bon Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race:
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Maitre Jedi
Maitre Jedi
MessageSujet: Re: Darja Venaco, au service de la Force    Mer 3 Aoû - 10:12

Petit double post (me fouettez pas pour ça Sad) pour signaler que j'avais modifié les compétences chose que j'avais oublié :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Re: Darja Venaco, au service de la Force    Ven 5 Aoû - 22:18

L'on y est presque ! Tes statistiques sont maintenant OK !

Il reste juste une petite coquille issue de l'inversion de deux chapitres : puisqu'il est adoubé après, il ne peut pas encore être "fraîchement adoubé" en 380.

Une fois ce petit détail corrigé, c'est la validation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race:
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Maitre Jedi
Maitre Jedi
MessageSujet: Re: Darja Venaco, au service de la Force    Ven 5 Aoû - 22:19

C'est fait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Re: Darja Venaco, au service de la Force    Sam 6 Aoû - 0:03

Et tes efforts et ta patience sont récompensés, puisque tu est désormais Validé !

Amuse toi sur le forum. Nous restons a ta disposition pour toute question.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Darja Venaco, au service de la Force    

Revenir en haut Aller en bas
 
Darja Venaco, au service de la Force
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: II - Votre personnage :: Registre Galactique :: Fiches validées-
Sauter vers: