Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 James Thoral, l'Ange de la Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Primarque de la classe Soldat
Primarque de la classe Soldat
MessageSujet: James Thoral, l'Ange de la Mort   Sam 13 Aoû - 13:16


Identification

Nom : Thoral
Prénom : James
Surnom/Nom de code : Ange de la Mort / Projet Transhumain N°4
Age : 87 ans (Age lors de la numérisation de son cerveau : 47 années standards)
Espèce : Hapien
Planète d'origine : Hapès
Capacités raciales : Beauté exceptionnelle / Mauvaise vision de nuit (compensée par ses prothèses)

Faction(s) : Consortium Galactique ; Programme Phénix
Rang et poste : VII - Primarque
Classe : Soldat

Modifications Cybernétiques :
 



Caractéristiques



Physique :
Force physique : 12
Agilité : 12
Réflexe : 12
Furtivité : 0
Résistance : 10

Mental :
Force mentale : 0 (Incapacité à l'influencer par la Force de part son cerveau numérique)
Intelligence : 6
Mémoire : 8
Charisme : 2
Arrogance : 5
Patience : 0

Combat :
Corps à corps : 10 (+2)
Arme légère : 10 (+2)
Arme d'assaut : 12 (+2)
Arme de précision : 10
Arme lourde : 4
Explosifs : 10 (+2)
Arme blanche : 12
Sabre laser : 0 
Maîtrise de la Force : 0
Cybernétique : 14
Pilotage : 10 (+2)

Intellectuelle :
Linguistique : 2
Électronique : 8
Mécanique : 4
Médecine : 0





Description physique

Il est difficile de parler de l'Ange de la Mort sans parler de son armure et de ses différents équipements. Impressionnant, mortel, suréquipé et terrifiant. Tels sont les principaux adjectifs qui sont donnés lorsque le Primarque s'impose sur un champ de bataille. Rien ne prépare jamais les soldats de l'Imperium ou des Sith à voir débarquer sur le combat un monstre blindé et armé jusqu'aux dents, préparé à massacré les leurs. Tout en l'Ange de la Mort a été pensé pour tuer, éviscérer, écraser les adversaires du Consortium Galactique.

Et pourtant. Avant d'être cette machine de guerre mi-vivante, mi-être vivant, l'Ange est un être humain, un Hapien pour être précis et qui n'a pas perdu de sa beauté lors de son avancée dans les expérimentations des Phénix. James Thoral est un mastodonte de près de deux mètres cinq, plus de deux mètres trente lorsqu'il est vêtu de son armure complète, à la musculature fine et pourtant puissante. En effet, le cyborg est ce qu'on peut appeler un faux maigre, préférant garder une silhouette harmonieuse grâce à la puissance de ses modifications cybernétiques. En effet, de part le remplacement par des ersatz artificiels de bien meilleures qualités de nombre de ses organes tels que le coeur et l'amélioration de ses muscles par des nano-machines, l'Ange de la Mort est capable de prouesses surhumaines tout en gardant un corps, en apparence, de toute beauté. Ainsi James a t'il décidé de garder les sensations de sa peau synthétique, choisie pour son agréable couleur tannée...

Mais la principale beauté de l'Ange de la Mort vient principalement de son visage. Si aucun charisme n'émane de son regard dur, aux yeux brillant d'une lueur si martiale qu'un impérial se sentirait obligé de se mettre au garde à vous, ni de son visage flegmatique, il n'en reste pas moins une beauté froide. Des traits carrés, typiquement militaire, une bouche bien dessinée, avec des lèvres pulpeuses et pourtant naturelles ainsi qu'un nez droit et bien proportionné, James a tout pour plaire aux Hapiennes même. Ses sourcils délicatement taillés ainsi que ses oreilles refaites accentuent cette sensation de perfection physique au point d'en être dérangeante pour certaines personnes ne recherchant l'absolue beauté comme son espèce. A l'image des membres du Phénix, James porte bien évidemment des implants oculaires à la différence prêt qu'il a choisi de garder un aspect cybernétique à ses yeux. Ainsi, ces derniers sont deux globes enfoncés dans ses orbites, de la taille qu'on peut attendre des organes de la vision, mais le blanc n'existe pas, simplement remplacé par les circuits électroniques de la modification. Ses cheveux quant à eux sont gardés courts et brillent d'un beau mordoré. Cependant, l'Ange de la Mort ne dévoile que peu son visage et rare sont ceux qui peuvent dire connaître l'homme qui se cache sous cette armure. 

Le corps musculeux de James est absous de toute trace de blessure, pourtant nombreuses au cours de sa carrière, et il s'est toujours refusé de porter le moindre tatouage, pratique courante parmi les forces militaires de part la Galaxie. Même ses modifications cybernétiques sont discrètes et il a de nombreuses fois demander aux scientifiques de les cacher au mieux. Ainsi sa membrane de connexion, placée au niveau de son cou, droit sur sa colonne vertébrale, est recouverte de la peau synthétique ayant remplacée celle d'origine. De la même façon, les système de magnétisation sont installés à même ses os, malgré la douleur causée par l'opération et sont contrôlés directement par son cerveau. La voix de l'homme est grave et étrangement douce pour quelqu'un de sa carrure. Assez sonore, elle n'est cependant pas tranchante ni rauque, inspirant à un calme olympien et une profonde retenue de soi.



Équipement
-L'Ange ne serait pas celui de la mort s'il n'avait pas son armure cependant. Ainsi c'est une véritable panoplie qui accompagne le Primarque des Soldats. D'une rare qualité, elle recouvre totalement son corps d'une carapace d'apparence grise mais ayant d'étranges reflets dorés. Des circuits électriques sont visible de part leur surbrillance d'un rouge sanguinaire, permettant l'alimentation des nombreuses modifications que cachent l'armure. Si part le plus grand des hasards, il arriverait qu'un coup fasse sauter l'armure, un revêtement bleu apparaîtra. Bien moins solide que la première couche, il n'en arrêtera pas moins les éclats de grenades ou des tirs de faible puissance. De part la sensibilité aux blessures gardée par le Primarque, l'accent a été fait sur sa protection qui est également crânienne. Un casque recouvre ainsi totalement sa tête, dévoilant ainsi une protection épousant grossièrement les formes d'un visage et équipé de nombreux équipements, contrôlé par une Intelligence Artificielle répondant au doux nom de Cerberus. Ainsi l'armure est équipée d'un réacteur dorsal et d'une paire d'ailes aux rémiges composées d'un matériel synthétique très proche de vraies ailes d'oiseaux, permettant certaines manoeuvres demandant une certaine souplesse lors du vol, ainsi que deux fourreaux contenant des dagues militaires magnétisées et accrochés à la cuisse de l'Ange. Il arrive cependant, que l'homme s'impose face à la machine et il lui arrive dans ses moments là de s'habiller de manière plus classique, exit les tenues militaires et autres costumes cérémoniels, affectionnant particulièrement les chemises en lin et les pantalons corelliens. 
- Attirail de lames militaires, ramenée par James au cours de son service dans l'armée royale d'Hapès. La plupart sont des cadeaux de la part de ses anciens camarades et si l'Ange de la Mort n'y prête guère attention, James y tient profondément.
- Différents vêtements




Description psychologique

Avant d'expliciter les différentes couches formant la personnalité de James Thoral, il est intéressant de noter que la numérisation de son cerveau ainsi que la transformation de l'ensemble de son corps en machine de guerre a développé chez lui une sorte de dédoublement de la personnalité. S'il n'est pas un schizophrène ou atteint d'une véritable maladie mentale, le comportement du Projet Transhumain est tel qu'une fois vêtu de son armure son comportement est complètement modifié au point que son identité réelle semble... effacée et remplacée par un pseudonyme aux moeurs douteuses, celui d'Ange de la Mort. 

Malgré ce surnom aux allures meurtrières et sociopathes, l'homme reste un individu de droit et de loi, considérant simplement que la peur peut éviter les pertes inutiles lors de ses actions ô combien meurtrières en temps normale. La droite et la tempérance sont les maîtres clés de la vie de l'Ange lorsqu'il est sur le terrain. Cependant, il lui arrive d'oublier toute prudence si cela lui permet d'atteindre son objectif. Son efficacité et son sens de l'honneur sont tels que certains le comparent aux figures mythiques des Mandaloriens ou d'autres guerriers connus pour leur bravoure et leur droiture. L'Ange de la Mort partage avec James un sens de l'honneur très développé, considérant chacune de ses actions comme représentative du Consortium Galactique et malgré un passé quelque fois sanglant et honteux, aujourd'hui en tant que Primarque nulle bagarre ou torture ne vient entacher sa réputation pour la gloire d'Hapès. S'il n'est un modèle d'humilité on peut toujours compter sur le cyborg de classe soldat pour se montrer vertueux et d'une moralité étriquée que ce soit au combat ou en dehors de la société. Ainsi à l'image de nombreux nobles, James/l'Ange reste généralement d'un calme olympien, troublé par quelques rares coups de colère. 

L'Ange de la Mort peut sembler d'un premier coup d'oeil complètement apolitique, pouvant aussi bien être déployé contre les Hutt que les Sith ou pour tuer un quelconque Moff Impérial lors d'un assaut brutal. En tant que Primarque de Sa Majesté, il se considère comme avant tout un simple outil n'ayant pas son mot à dire et se devant rester loyal peu importe le prix que l'on puisse payer pour le faire passer dans un camp adverse. Mais en dehors de son armure, James se permet d'avoir un avis concernant ses adversaires - bien qu'il n'eut jamais pensé à trahir sa patrie. Ainsi il respecte grandement les armées de l'Impérium pour leur droiture et la discipline de leurs troupes armées qui se battent comme lui au nom de la patrie. A l'inverse il n'a que compassion pour les forces militaires de la Coalition Sith bien souvent intégrés par chantage ou enlèvement à l'armée et obligée de combattre sous la peur d'un commandement bien injuste. De la même les Sith n'attirent que son dégoût le plus profond, les considérant comme la preuve même de la déchéance de la morale et des vertus. De manière générale, James ne hait pas les utilisateurs de la Force mais soutient pleinement le fait qu'ils sont une plaie pour la Galaxie et que leur élimination est un mal nécessaire pour pouvoir un jour établir une paix durable. Au sein même du Consortium Galactique, James se permet de juger les autres membres du gouvernement. Ainsi Eriadu et le Secteur Corporatiste ne sont que des états fantoches à ses yeux, qui ne méritent pas son attention, méprisant aussi bien l'autocratie de la première que la ploutocratie exacerbée du second. Enfin il considère les Mandaloriens comme des guerriers respectables pour la plupart et apprécie leur culture sans s'imaginer être des leurs pour autant. 

Que ce soit James ou l'Ange de la Mort, l'avenir de la Nation Hapienne passera avant tout et il n'hésitera pas à briser une amitié ou quitter une femme si cela s'avère nécessaire pour prendre soin de son peuple. Ainsi ses plus grandes qualités sont l'honneur, la droiture et la loyauté dont il peut faire preuve, mais qui peuvent être de terribles défauts dans certaines relations sociales. Mais surtout l'Ange de la Mort est un officier compétent qui sait réfléchir par lui même et non une simple machine à tuer comme certains soldats voir même Phénix de rangs inférieurs peuvent l'être. Mais comme tout à chacun, James fait montre de certains défauts. Ainsi il n'est pas le plus aimable des hommes, d'une nature solitaire ses réponses sont souvent laconiques et peu ouvertes vers les autres. Outre son flegme, le Primarque ne s'intéresse que peu aux autres et seuls les autres Primarques et quelques rares autres personnes attirent son attention à travers la Galaxie. La plupart sont de simples connaissances et cela fait des décennies que James ne compte plus un seul ami, ayant dévoué son existence même à Hapès. 

Sa vie approchant peu à peu de la centaine d'année, sans fléchir sous l'âge des ans, a laissé des traces irréversibles en lui. Marqué au fer rouge par les évènements qui ont jalonné son existence, James a développé certaines habitudes particulières. Ainsi il garde toujours un cigare Hapien à sa ceinture et a tendance à glisser ses pouces dans les boucles de son armure pour donner un air plus décontracté et moins martiale à l'Ange. De la même façon, des années passées aux côtés des armées d'autres peuples que le sien ont marqué son langage. Ainsi il lui arrive souvent de parler avec un accent Hapien - sa langue maternelle - teinté d'intonations Coreliennes et ponctués de mots issus du Vieux Corellien. James emploie généralement un langage militaire typique, reprenant certains codes millénaires. Cependant, les rares fois où l'énervement le prends suffisamment pour jurer dans son armure, les habitudes prises aux côtés des soldats de l'armée ressurgissent et lui arrivent d'insulter ses adversaires ou lui même en Corellien ou même parfois Huttese. 

En dehors de la vie militaire, James n'a que peu de passe temps. Cependant, il arrive regarder différents sports ainsi que les courses pods. Le pilotage est un vrai plaisir pour lui, surtout celui à grande vitesse et les parcours d'obstacle. Malgré cela, les dangers pris lors de ses missions lui suffisent pour ne pas risquer sa vie en dehors de l'armée. Ainsi consacre t'il son temps libre à la compréhension des implants cybernétiques qui le composent désormais mais également à acquérir une culture trop longtemps négligée. Ainsi commence-t'il peu à peu à apprécier la grande littérature ainsi que les arts divers et variés aussi bien Hapiens qu'étrangers. Il y'a peu de choses que James dédaigne ou déteste mais le fait de le mépriser pour sa nature quasi-synthétique peut le mettre hors de lui, chose rare de part son comportement calme et tempéré. Bien qu'il ne soit plus nécessaire pour lui de se nourrir l'odeur et la vue de la nourriture venant des océans lui rappellent de mauvais souvenirs, où plus jeune il se rendait malade en les mangeant.

S'il ne rêve désormais plus à une vie normale et bien rangée, James espère un jour que la guerre se terminera, de préférence par une victoire Hapienne et que la justice pourra régner sur la Galaxie. Et cet objectif sera atteint par ses efforts. Mais il lui arrive également de rêver à ce que le projet de transhumanisme soit quelque peu ralenti. En effet, si l'Ange tire une certaine fierté de ses modifications cybernétiques et se targue d'être une sorte de surhomme et de super-soldat à l'image des Mandaloriens, des Jedi, des Sith... Enfin de toute l'élite militaire, James au plus profond de lui s'est senti dénaturé lors de la numérisation de son cerveau. Cet état le trouble profondément, et c'est en parti dû à cela qu'il se montre si loyal et enfoncé dans un modèle de droiture, car il a parfois l'impression de ne plus qu'une coquille. 

Malgré son absence d'amis dans sa vie, James connaît de nombreux contacts lui permettant d'avoir des informations ou de se procurer certains objets, dont les cigares qu'il fume encore à l'occasion ou garde à sa ceinture. Malgré ces connaissances, l'Ange n'a aucune chose le rattachant à une quelconque vie sociale : point d'amis, d'amour et encore moins un animal ou un domestique pouvant le suivre. Concernant ses ennemis, il s'en ai fait beaucoup au cours de sa carrière de Primarque mais aucun qui ne lui soit mortel et souhaite sa mort à tout prix. Il se sait méprisé par les Jedi ou les Sith et sait reconnaître la crainte et le respect dans le regard de la plupart des soldats qu'il croise, au combat ou non....



Histoire


James Thoral est né au sein d'une famille de la petite noblesse traditionaliste d'Hapès, dans un monde mineur du Noyau de l'amas du même nom. Il eut pour ainsi dire une enfance des plus classiques, destiné à devenir un militaire au sein des troupes royales comme tous les mâles de sa famille depuis plusieurs générations désormais. Anti-conformistes, les Thoral n'en soutenaient pas moins les Ta'a Chume, croyant avant en le Consortium et non pas à la politique. Ainsi il grandit aux côtés de sa mère, de ses deux soeurs aînées destinées à prendre le pouvoir de la famille par la suite mais également de son père, officier de son état au sein de l'Agence de Sécurité mais souvent chez lui de part la lignée de sa maison et les temps de paix de l'époque.  Les huit premières années de sa vie ne sont que peu intéressantes de part son éducation donnée par différents précepteurs. Mais les renseignements disponibles au sujet de James révèlent qu'il était un petit garçon consciencieux, sérieux mais bon vivant que d'un calme surpassant celui de certaines nobles locales, pourtant expérimentées dans l'exercice de la flegme. 

A l'âge de huit ans il fut envoyé sur Hapès même auprès de son oncle qui servait d'officier de Sécurité dans la demeure d'une maison mineure mais proche d'une voix puissante dans l'Amas : la maison Solaris. Il eut une adolescence dorée où il grandit selon des valeurs typiquement hapienne dont la très célèbre arrogance typique de l'espèce, la glorification de la beauté et des arts mais également diverses activités culturelles. James pensait devenir un jour un consort pour une quelconque noble, connaissant un certain succès auprès des femmes qu'il servait avec zèle lorsque cela servait ses intérêts et les leurs. Mais d'être au sein de la maison Solaris lui permettait d'accéder à certaines technologies avancées, bien plus que celles d'autres maisons. Attirés par ces formes d'art avancées d'une certaine façon à ses yeux, il s'engagea dans les forces de sécurité des Solaris à ses 16 ans. Epaulé par son oncle, il devient un bon garde mais il s'avéra rapidement que s'il deviendrait un bon soldat, ses valeurs de tempérance, de courage et de justice n'étaient pas en accord avec certaines... actions que parfois devaient accomplir les gardes. Ainsi James fut excusé et envoyé au sein de l'Agence de Sécurité Hapienne en tant qu'agent, épaulant les différents services d'ordre de l'Amas mais tout en ayant juré fidélité à la maison Solaris avant tout. 

Il servit pendant près de dix neuf années sans avoir un état de service exemplaire. L'officier Thoral est décrit dans différents rapports comme fidèle, compétent et d'une rare droiture surtout pour un homme issu de la noblesse Hapienne. Peu intéressé par les femmes, il semble n'être concentré que sur sa carrière ce qui lui permet de s'ouvrir une piste pour acquérir un poste de commandement au sein de la ASH. A la tête d'une petite centaine d'hommes, il a la charge de la protection des différents sites militaires de la planète-capitale ainsi que de la garde de la base militaire principale de la Chasse Hapienne. A trente sept ans, il est promu à la tête de la sécurité totale d'Hapès grâce aux relations de son père et sert directement sous les ordres de la royauté. Mais s'il a réussi à s'élever c'est également grâce à la maison Solaris ayant mis un de ses hommes dévoués à la tête dans le cas d'une révolte.

Coup d'état qui finit par avoir lieu quelques mois après sa promotion. Les Solaris lança une violente révolte à travers l'Amas. A la tête de ses hommes, James put ainsi payer ses dettes et verrouilla l'accès aux bases militaires, clouant une partie des soldats hapiens au sol sans équipement. Il lança même un assaut sur le palais royal où il réussit à mener ses hommes jusqu'au coeur de la résidence. Cependant, la résistance acharnée des Chume'Doro les empêcha d'atteindre les hangars. La bataille fut particulièrement violente au sein des jardins du palais où James reçut de nombreuses blessures après avoir été séparé de ses troupes et être tombé sur un groupe d'agents, motivés à faire payer un traître. Il perdit ainsi la vue lorsqu'un tir frôla son oeil, brûlant la rétine et son bras droit se retrouva écrasé sous une statue détachée de son socle par une explosion. Ses hommes ne le retrouvèrent que plus tard, en mauvais état et le ramenèrent au centre de soin du palais même. Là son état put être stabilisé et un lourd traitement au bacta ainsi que l'amputation de son bras permit l'ajout d'une prothèse à la place de même pour son oeil.

Pour services rendus à la Patrie et à la maison Solaris, le soldat Thoral fut promu Major de la toute nouvelle Armée Royale, le grade le plus élevé qu'il aurait pu pouvoir obtenir de part son statut d'homme. Malgré ses blessures récentes, il demandera d'être déployé lors du conflit de Dathomir et fut envoyé avec son bataillon au front. Constitué d'une compagnie blindée, deux d'infanterie et d'une de soutien composée d'un petit corps médical et de sapeurs, ils eurent pour mission d'établir une petite base à la limite des territoires des Soeurs de la Nuit. Sans se douter que celles ci attaquaient à l'instant même les Sorcières, James Thoral exécuta les ordres craignant que les troupes de l'Imperium prennent également pied sur la planète. Par chance, la base fut rapidement opérationnelle et lorsque l'ordre fut donné d'attaquer les Dathomiriennes, le bataille de Thoral fut rapidement pris d'assaut par les Soeurs restantes ainsi que leurs hommes. Si les Hapiens avaient de solides fortifications et l'avantage du nombre, la connaissance du terrain et la puissance des Rancors permit à leurs adversaires de percer diverses brèches et poussèrent les Hapiens à se retrancher derrière une série de triple tranchées, entourant un véhicule d'assaut lourd protégé lui même par une barrière sur lesquelles étaient montées divers canons lourds. James géra l'assaut lui même en première ligne. Chaque ligne se replia les unes après les autres, en se couvrant mutuellement et en permettant une efficacité maximale. L'assaut Dathomirien finit par se briser lui même et les Hapiens purent contre attaquer, faisant de nombreuses victimes et autres prisonnières. Epuisé, mais heureux, James fut de nouveau décoré pour sa bravoure au combat et sa stratégie et promu à son grand étonnement colonel de l'Armée Royale. 

Moins d'un mois plus tard, il fut contacté par son oncle qui lui proposa de rejoindre un programme de développement de cyborg basé sur les technologies découvertes dans les Régions Inconnues. Se rappelant des différents équipements ultra hight-tech de la maison Solaris et désireux de servir l'Amas de son mieux il accepta, considérant qu'ayant déjà reçu des modifications cybernétiques il peut s'enfoncer un peu plus dans le processus. Ainsi James fait parti des premiers Phénix et adopte les différentes modifications qu'on lui propose. Il se rend rapidement compte de la puissance que lui donnent les scientifiques et accepte peu à peu de devenir une véritable machine de guerre. Au fur et à mesure de son évolution vers un hybride entre l'homme et la technologie, le sujet devint plus réservé, strict et certains traits de son caractère s'affirmèrent au point d'en devenir peu à peu un soldat exemplaire. Excellant au combat, il passa avec succès différents tests bien qu'il ne se plaça que rarement comme excellents lors des duels contre les Soeurs de la Nuit capturées ou dans les techniques d'assassinat. James s'impose clairement comme un super-soldat et le programme le développa dans ce qui deviendrait plus tard la classe Soldat. Après huit années d'expérimentations, les scientifiques choisirent quatre sujets pour tester la technologie ultime : la numérisation du cerveau. Cela entraîna une sorte dédoublement de la personnalité de James Thoral, s'octroyant lui même le doux titre d'Ange de la Mort de part les ailes intégrées à son armure. Si les scientifiques considèrent la chose comme négligeable cela tient au fait que l'Ange ne semble qu'une version plus dure mais proche psychologiquement du sujet initial, comme une sorte de protection dû au traitement infligé à son cerveau. 

Ainsi naquit le premier Transhumain. Son premier déploiement à l'extérieur du Programme fut lors de l'assaut contre le blocus impérial du Secteur Corporatiste. Intégré aux forces armées du vaisseaux de la Reine-Mère elle même. Lors du survol du cuirrassé-amiral de la Vème Flotte de l'Imperium, James fut un des premiers hommes déployés en bondissant à travers l'espace. Au côté de Colosses, il traversa aisément plusieurs ponts du vaisseau, entraînant une panique au sein de l'équipage en même temps que les Mandaloriens et les autres Phénix se lançaient à l'abordage de l'Antarès. Il réussit à atteindre avec une petite équipe le pont même du cuirassé, découvrant le corps gisant du Grand Amiral et prit le commandement des ingénieurs qui détournèrent le vaisseau pour pilonner la flotte impériale à son coeur même. Il fut félicité pour le travail accompli et présenté comme un héros en même que le Programme Phénix était officiellement présenté à l'image de la Galaxie grâce à sa victoire éclatante d'entrée de guerre. L'Ange de la Mort fut ainsi déployé à de nombreuses reprises sur différents fronts, faisant office de super-commando et d'officier conseiller aux côtés des soldats. Bien qu'Hapien, il fut de nombreuses fois sous les ordres d'etat-majors Corelliens qu'il apprit à respecter, faisant fi de la xénophobie habituelle de son peuple au fil des années passées à combattre auprès d'étrangers. Il servit également aux côtés des forces Hapiennes bien que certaines femmes officiers n'aient guère apprécié être conseillé par un homme qui parfois leur semblait trop... franc avec ces dernières. 

Avec certain regret, James ne fut pas déployer lors de la bataille de Mon Calamari, alors aux prises avec une armée impériale de la Bordure Extérieure pour le contrôle d'une planète. Les années qui suivirent furent une simple série d'engagements militaires divers et variés ainsi que des opérations coup de poing, parfois au coeur même de l'Empire. On peut citer comme actions de l'Ange la campagne visant Naboo, qui bien qu'avortée et n'atteignant pas sa cible finale engagea de nombreuses batailles auxquelles le Transhumain prit part en tant que conseiller ou parfois simple combattant. Il fut également présent lors de l'assaut contre Tython et le massacre qui suivit l'attaque contre l'Enclave Jedi. Bien qu'il eut fait moins de victimes d'utilisateurs de Force que les membres de la classe Assassin, il reçut une enième décoration pour avoir vaincu avec une petite équipe de Phénix l'ensemble de la garnison impériale sur place. Au cours des ans qui suivirent, James se rendit de nombreuses fois sur Charubah où il se fit durant quelques mois instructeur mais également cobaye pour les scientifiques. Il put ainsi remplacer certaines prothèses cybernétiques, obsolètes après plus de trente années d'avancées technologiques, et se porta également volontaire pour tester certains modules prototypes. Son choix se porta ainsi vers le métal liquide, pensant à raison que de voir sa peau se reformait sous leurs yeux et leurs tirs inspiraient la peur aux soldats impériaux et Sith. 

Lors de la bataille d'Ondéron, le Phénix assista sa Reine Mère lors de l'assaut du Roan Fel. Bien que séparé du groupe principal menée par son leader, il emmena quelques autres membres du Programme de classe Soldat et pu ainsi conquérir différents éléments d'importance pour la défense du vaisseau, dont la chambre des réacteurs, le contrôle des boucliers ainsi que l'armurerie, facilitant la voie pour que sa reine puisse atteindre, défier et éliminer l'Impératrice, que l'Ange respecta au plus profond de lui même pour avoir combattu sans ciller son adversaire même si elle n'avait aucune chance contre la Ta'a Chume. Les dix années qui suivirent se différencient en de multiples opérations militaires, entrecoupées de Black Ops et autres missions commando peu connues du grand public ainsi que l'escorte de grandes personnalités du Consortium pour montrer la puissance du gouvernement. Le Transhumain de classe Soldat issu du Programme Phénix James Thoral aka l'Ange de la Mort, soldat exemplaire, dévoue et méritant est prêt à prendre n'importe quelle mission, pour la gloire de son monde et de sa Patrie. 




Vous !

Prénom/pseudo : James
Age : 20
Sexe : H
Comment avez vous connu le forum ? DC de Darja MGL What a Face 
Petit plus ? Plus


Dernière édition par James Thoral le Mar 6 Sep - 18:26, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Primarque de la classe Soldat
Primarque de la classe Soldat
MessageSujet: Re: James Thoral, l'Ange de la Mort   Sam 13 Aoû - 13:17

Je m'avance peut être un peu (ma signa va changer d'ici peu elle est 15 fois trop grand désolé haha) mais j'aimerais faire le Primarque Soldat mais ayant vu à la fois qu'il était réservé mais ne voyant aucune fiche prétendant à ce poste je me demandais si cela était possible.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Re: James Thoral, l'Ange de la Mort   Sam 13 Aoû - 13:33

Officiellement bienvenue !

C'est un plaisir de voir un nouveau Primarque pour le Phénix ! Tu peut postuler sur ce poste, la liste des postes disponibles doit être remise a jour, et la réservation n'est plus d'actualité.

Si tu a des questions, n'hésite pas, bon courage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Primarque de la classe Soldat
Primarque de la classe Soldat
MessageSujet: Re: James Thoral, l'Ange de la Mort   Ven 26 Aoû - 17:18

Fiche (enfin) terminée ! 

J'ai essayé d'être le plus reckt possible avec les différentes dates mais je n'ai pas trouvé de chronologie détaillée concernant les Phénix.

Au niveau de la longueur j'ai vérifié je suis à presque autant voir plus que ma collègue Assassin Very Happy La qualité sera cependant peut être moindre que cette dernière.... 

A vous les studios What a Face


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Re: James Thoral, l'Ange de la Mort   Mar 30 Aoû - 1:48

Une fiche de bonne facture dans l'ensemble, juste quelques petits détails :

1 / La description de l'armure doit figurer dans la case équipement.

2 / Etant donné que ton personnage est désormais totalement une machine, tu n'est plus obligé de manger, c'est un choix et non un besoin. De ce fait, ton personnage est libéré des maux lier a ses pratiques (comme les vomissements)

3 / Il y a une mention des Spartans, qui n'existe pas ici.

Une fois ses trois détails modifiés, ce sera la validation assurée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Primarque de la classe Soldat
Primarque de la classe Soldat
MessageSujet: Re: James Thoral, l'Ange de la Mort   Mar 30 Aoû - 8:17

Ah vous avez changé la police d'écriture ? 

Fiche modifiée ma reine Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Re: James Thoral, l'Ange de la Mort   Dim 4 Sep - 23:44

Oui, nous avons changé la police récemment, c'est Lexa qui s'en est chargé.

Les Stormcommando ne disposent pas de la Force et n'ont jamais été des sensitifs. Pourquoi ne pas directement faire référence aux Mandaloriens ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Primarque de la classe Soldat
Primarque de la classe Soldat
MessageSujet: Re: James Thoral, l'Ange de la Mort   Mar 6 Sep - 18:26

Modifié :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Re: James Thoral, l'Ange de la Mort   Mar 6 Sep - 21:34

Fiche validée !

Bienvenue dans le monde du Transhumanisme et de l'immortalité, Primarque Soldat !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: James Thoral, l'Ange de la Mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
James Thoral, l'Ange de la Mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: II - Votre personnage :: Registre Galactique :: Fiches validées-
Sauter vers: