Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un mandalorien particulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Feuille de personnage
Race: Humain/Zeltron
Expérience:
10/10  (10/10)
Xp disponible: 0
avatar
Al'verde
Al'verde
MessageSujet: Un mandalorien particulier    Lun 29 Aoû - 1:00


Identification

Nom : Skirata
Prénom : Talus
Surnom/Nom de code :
Age : 30 ans
Espèce : humain/zeltron (mère mandalorienne humaine et père contrebandier zeltron)

Planète d'origine : Mandalore
Capacités raciales : Télépathie légère permettant de ressentir les sentiments d'autrui ou encore de les projeter et double foie. Il n'a pas hérité de la capacité de créer des phéromones.

Faction(s) : Clans Mandaloriens
Rang et poste : Al'verde au sein des Mando Ori'Ramikade 
Formes de combat au sabre-laser : aucun
Pouvoirs de Force : aucun

Modifications Cybernétiques :
 




Caractéristiques



Physique :
Force physique : 8 (+3)
Agilité : 8
Réflexe : 8
Furtivité : 7
Résistance :  8 (+2)


Mental :
Force mentale : 10
Intelligence : 8
Mémoire : 6
Charisme : 8
Arrogance : 2
Patience : 6


Combat :
Corps à corps : 12
Arme légère : 14
Arme d'assaut : 8
Arme de précision : 0
Arme lourde : 6
Explosifs : 8
Arme blanche : 0
Sabre laser : 0
Maîtrise de la Force : 0
Cybernétique : 8
Pilotage : 6


Intellectuelle :
Linguistique : 8
Électronique : 4
Mécanique : 4
Médecine : 2





Description physique

Comment décrire un individu? Voilà une tâche qui n'est pas toujours facile. Surtout, une tâche qui peut être difficilement répétitive, considérant que chaque individu est unique en son genre. Il faut donc se donner la peine de bien observer et de réfléchir avant de décrire une personne. Autrement, on risque de faire des erreurs stupides, voir d'offenser la personne qui est concerné.

Bref, commençons donc à parler de Talus. N'oublions surtout pas que notre homme est un mandalorien et fier de l'être. Comme tout mandalorien qui se respecte, il porte donc l'armure en beskar, comme le veux la tradition mandalorienne. Comme toute armure mandalorienne qui se respecte, elle recouvre tout le corps de son porteur. Elle se compose donc d'un casque, du torse, des bras, des gants, des épaulettes, du bassin, des jambes et des bottes. Le casque de Talus est plutôt standard, disposant de la visière en T caractéristique, mais également d'entré d'oxygène.

Vient ensuite le torse et les épaulettes de l'armure se composant de plaque aux zones importantes et de protection plus souple au niveau des côtes et des articulations. À noter que les épaulettes ont été renforcées par l'ajout de pointes. En fait, il est même possible de couper court en disant qu'il s'agit du style de l'armure: plaque épaisse et matériaux solide et flexibles aux articulations. Il faut cependant ne pas oublier un autre détail important sur l'armure: sa couleur. Dans la culture mandalorienne, la couleur d'une armure n'est jamais choisi au hasard, elle symbolise toujours quelque chose. Dans son cas, Talus a fait le choix de colorer son armure d'un mélange rouge-orangé. D'un côté, pour honorer sa famille et de l'autre pour exprimer son plaisir de vivre.

Nous avons parler de l'armure, mais il faut désormais s'attarder sur l'homme dans l'armure, après tout ça aussi c'est important. Même si l'armure a une grande importance dans la culture mandalorienne, c'est le guerrier à l'intérieur qui compte le plus. Tout d'abord, ce qu'on peut noter chez Talus, c'est sa taille. Certes, il n'est pas aussi immense qu'un wookie, mais avec son 1,85 mètres de haut, il dépasse fortement la moyenne de taille chez les humains. À cela s'ajoute son poids d'environ 90 kg. Sans oublier que c'est sans son armure. Il gagne donc en taille et en poids quand il la porte.

On peut également dénoter plusieurs traits physiques intéressants chez le mandalorien, que nous traiterons un à un, dans l'ordre. Commençons d'abord par sa tête, le haut de sa tête. Un détail plutôt frappant chez notre homme, ses cheveux courts et surtout rouges. En effet, des cheveux rouges, héritage génétique dû à son père de la race zeltron. Vient ensuite ses grands yeux rouges, plutôt expressif. Dévoilant une grande joie de vivre et une certaine insouciance en moment de calme. Mais devenant froids, glacé et très sérieux lors des moments plus tendu. Il est possible de poursuivre en évoquant un petit bijoux qu'il porte sous sa lèvre inférieur. Dans l'ensemble, Talus est plutôt bel homme, difficile à dire cependant si cela est encore dû à ses gênes zeltrons ou pas.

Si nous descendons plus bas, nous pouvons voir un autre détail caractéristique chez Talus, sa musculature. S'étant entraîné depuis l'âge de 6 ans, cela devait inévitablement arrivé. Soit pas un gramme de graisse ou de bourrelet visible, mais une musculature d'acier. Le second détail apparent est quant à lui lié au bras gauche du mandalorien. Quand Talus porte son armure, ce n'est pas apparent, mais quand il l'enlève, n'importe qui peut constater que son bras gauche est en faite une prothèse cybernétique. Évidemment, pas une prothèse de base qualité comme les idiots de l'impérium, non de la qualité mandalorienne, une prothèse en beskar.




Équipement

Talus est un mandalorien et fier de l'être. Ainsi, comme n'importe quel mandalorien, il dispose de son armure personnelle en beskar. Une protection efficace contre les tirs de blaster, les sabres lasers, les explosions, etc. Ajouter à cela qu'elle est pressurisé, permettant ainsi le combat dans le vide spatiale. Avec le temps, Talus l'a personnalisé de plus en plus. Rajoutant notamment des pointes sur les épaules, des protections supplémentaires sur certaines articulations et autres.

armure de Talus:
 


Pour ce qui est de son armement, il est assez varié, un guerrier se devant de savoir manier plusieurs armes. Notre homme possède une panoplie d'arme, destinée aussi bien à tuer un ennemi ou à le capturer. Surtout, utile pour lui permettre de sortir vivant de ses combats.

2 Pisolets Blaster Lourd TH-36. Ce modèle de blaster est apprécié par de nombreux mandaloriens. De conception mandalorienne, ils font la fierté de leurs fabriquant. Ils sont léger, précis, maniable et surtout mortels. Ils disposent également d'une excellente portée. Aucune de ces armes n'est mise sur le marché, tant que ses créateurs ne sont pas certains qu'elle est parfaite. Ces deux pistolets blaster ont sortit Talus de nombreuses situations dangereuses. Ces deux armes sont un cadeau de sa mère pour le récompenser d'avoir réussi son Verd'goten. Avec le temps, il s'est permis de les personnaliser.

TH-36:
 


Fusil Blaster HK-71. Il s'agit d'un fusil blaster d'assaut de modèle standard, dont Talus a fait l'acquision auprès d'un contrebandier correlien. Une arme efficace bien apprécié du mandalorien.


Lance-Missile AR-12. Un lance-missile portatif, à visée laser et système de verrouillage de la cible. Très utile pour abattre des vaisseaux de petite ou moyenne taille.

Lanceur multifonction: Il s'agit d'un gadget inventé par quelques mandaloriens particulièrement imaginatif. Ce dispositif se fixe au bras de son utilisateur et lui permet d'utiliser divers dispositif offensif. Talus peut changer le type de dispositif ou de munition grâce à son implant: Lance-Flamme, lance-dards (dards toxiques, dards explosif, mini balise de repérage). Il est également possible d'y charger manuellement un détonateur thermal/grenade et de le tirer grâce au lanceur, permettant plus de précision et plus de portée.

Grenade et détonateur thermal: Talus dispose de nombreux explosif très pratique pour animer une fête. Détonateur thermal, grenade explosive, grenade toxique, grenade à plasma, grenade incapacitante et grenade à ion.

Lames dissimulées: Le mandalorien dispose de deux lames, disposé chacune sous ses poignets. Il n'est peut-être pas très fort en combat avec des lames, mais n'importe quel idiot peut se contenter de faire sortir une lame de sa manche et s'en servir au moment de donner un coup de poing.

Lance Câble: Dernière arme dissimulée de Talus. Il s'agit d'un câble d'environ 5 mètres dont le mandalorien peut se servir pour attraper une cible. De plus, il peut électrifier le câble.


Jet-Pack H-23: Modèle de Jet-pack fabriqué par les mandaloriens. Très bonne maniabilité et portance. Le jet-pack dispose d'une bonne autonomie et il peut-être chargé avec un missile.





Description psychologique

Comment décrire la psychologie de Talus? Ce n'est pas quelque chose de facile à faire. On aura beau connaître une personne depuis longtemps, il reste des aspects qu'on ne parviendra jamais à comprendre ou même à connaître. Nous pouvons cependant essayer d'en savoir un peu plus sur lui. Cependant, il faut prendre en compte quelque chose d'important, il y a une certaines différence dans la personnalité du mandalorien, entre ce qu'il est au quotidien et ce qu'il devient lors des combats. En effet, on pourrait avoir du mal à croire que c'est la même personne.

Tout d'abord, abordons le Talus de tout les jours. Notre mandalorien est quelqu'un de calme et de discret la plupart du temps. Il ne recherche pas forcément à être le centre d'attention. De son point de vue, c'est même stupide de chercher à l'être car on se transforme en cible. En fait, c'est un homme plutôt enjoué et quelque peu insouciant. C'est également un homme franc et sincère. Mentir n'est pas vraiment dans sa nature, sauf évidement quand cela permet d'éviter de faire du mal inutilement. Côté matière grise, notre homme n’a rien à envier à qui que ce soit, son Q.I étant très au-dessus de la moyenne. Il sait se servir de sa tête pour gérer diverses situations. Talus est quelqu'un de courtois, préférant ne pas insulter autrui sans raison. Cela ne l'empêche pas de se montrer moqueur. Cette courtoisie est également accompagnée par l’honneur. Ainsi, il peut lui arriver de refuser de faire des choses, au nom de l'honneur. Le massacre d'innocents, la violence gratuite, le meurtre d'enfants, voilà quelques unes des choses qu'il refuse de faire.

Notre mandalorien adore également la nourriture et l'alcool. Il évite cependant de se saouler, peu importe l'occasion. Évidemment, comme tout homme, Talus n'est pas insensible aux charmes féminins. Quand il était plus jeune, il aimait bien dragué les jeunes filles, ayant hérité cela de son père. Il évitait juste de le faire auprès des mandaloriennes. Après tout, les mandaloriens sont censé être plus sérieux en amour. Mais bon, avec le temps il s'est assagit, réservant la drague pour des filles qu'il désire vraiment marié. Il y a cependant quelques exception, la première si cela est nécessaire pour une de ses missions (faut parfois faire des trucs bizarre pour s'infiltrer). Il lui arrive parfois de l'utiliser pour déstabiliser une ennemie ou pour l'énerver. Bref, Talus est du genre à aimer la vie et à s'amuser quand il le peut, ne se souciant pas toujours des conséquences immédiates pour lui. Il aura hérité cela de son père.

Toutefois, il faut également abordé l'autre aspect du jeune homme, son côté militaire. Étant un commando mandalorien, en temps de guerre, contrats ou affrontement, il doit se montrer très sérieux et d'un professionnalisme indiscutable. Ainsi, il se montre respectueux à l'extrême, exige le meilleur de soi-même et des autres et accomplira sa mission, peu importe le temps que cela lui prendra. En combat, toute trace de joie et d'insouciance disparaissent, laissant place à un guerrier implacable. Il ne montre guère de pitié envers ses adversaires, à moins que ces derniers aient l'intelligence de se rendre. Heureusement, les entraîenements font exception.

Finalement, abordons les points qui demeure en permanence chez lui. Tout d'abord, le respect qu'il a envers son clan et envers ses supérieurs. De plus, le certains plaisirs qu'il a à combattre. C'est également un passionné de l'armement et de l'histoire. Quant à la Force, notre homme n'a pas de ressentiment particulier envers ce pouvoir étrange. Il n'a aucune haine ou mépris envers les utilisateurs de la Force, excepté les sith. En effet, Talus déteste les siths, il sait parfaitement le genre de monstres dont il s'agit.




Histoire

Pour connaître l'histoire de Talus, il faut remonter bien avant sa naissance et même avant la rencontre de ses parents. En fait, environ une année avant la rencontre entre une mandalorienne répondant au nom de Allara Skirata. Une femme forte et fière de ses origines mandalorienne. Comme beaucoup des siens, elle vivait sur Mandalore, suivant les préceptes mandaloriens. Elle était reconnue comme étant une femme forte, assez douce et belle. Toutefois, elle refusait sans cesse les avances des autres hommes. Un jour, elle finit par déclarer qu'elle épouserait le premier homme à la vaincre en combat à main nue.

Plusieurs de ses prétendants voulurent s'essayer. Ce fut une grosse erreur, car ils découvrirent que la douceur quittait totalement Allara, lorsqu'elle combattait. Ce fameux jour, où plusieurs mandalorien la défièrent en combat reste un sujet de discussion au sein du clan Skirata. En effet, c'était sans doute l'une des rares fois de l'histoire du clan qu'on voyait une dizaine de fier guerrier mandalorien se sauver en courant de terreur. Sur la dizaine d'hommes, quatre s'enfuirent avec de multiples fractures. Ce jour-là, Allara fut surnommé: Tal'Garish. Ce qui en mando'a pouvait se traduire par La Briseuse d'Os. Du jour au lendemain, le nombre de prétendant fut pratiquement inexistant.

Deux mois plus tard, elle fut engagé pour traquer et arrêter un contrebandier ayant causé du tort à un petit groupe financier du consortium galactique. Le retrouver ne fut pas vraiment difficile, car il n'était pas vraiment discret. Le contrebandier en question était un zeltron se faisant appelé Ilfar Danthis. Croyant avoir affaire à un petit abruti, Allara tenta de l'arrêter par la force. Cependant, il s'avéra beaucoup plus coriace que prévu. En effet, même s'il était moins doué qu'elle en combat, il avait plus d'un tour dans son sac. La mandalorienne se retrouva ainsi fixé à un mur, à cause d'un piège collant mis en place par le contrebandier. Ce dernier profita de la fâcheuse position d'Allara pour lui son meilleur blaster. Cependant, avant qu'il parte, elle lui jura de le retrouver et de lui faire payer son insolence.

C'est ainsi que la traque débuta. Elle perdura pendant plusieurs mois. Allara parvenait sans cesse à retrouver le zeltron. Cependant, parfois il arrivait à prendre la fuite. D'autre fois, elle le capturait, mais il trouvait un moyen comme un autre de s'évader. Lorsque le petit jeu se termina enfin, les deux adversaires avaient voyagé sur plusieurs planètes, volés quatre vaisseaux et enfreint une cinquantaine de lois. Allara parvint enfin à le capturer pour de bon, pour apprendre que pendant la traque, le groupe financier l'ayant engagé avait fait faillite et donc qu'elle ne serait jamais payé. Heureusement, cela ne la dérangea guère. Cette traque avait eu un avantage, Ilfar et elle s'étaient rapproché, énormément, comme si leur traque était devenu une sorte de rituel amoureux un peu tordu. Un mois plus tard, ils étaient mari et femme. Deux semaines ensuite, Allara était enceinte.

Talus est ainsi né d'une mère mandalorienne et d'un père zeltron. Il fut le premier enfant du couple, deux autres filles et garçons viendraient ensuite. C'est d'ailleurs là où la génétique se montre particulière. En effet, parmi les frères et soeurs de Talus, seul son plus jeune frère n'hérita d'aucun trait de son père, alors que les trois autres avaient hérité de tous les traits zeltrons. Comme il fallait s'y attendre, Talus et ses frères et soeurs furent élevé selon la tradition mandalorienne, ou presque. En effet, la tradition aurait voulu que ce soit le père de famille qui s'occupe d'eux, pour leur apprendre le style de vie mandalorien, c'était cependant impossible. La raison était simple, Ilfar ne remplissait pas les conditions pour devenir mandalorien. Il respectait les mandaloriens en général, mais sa nature frivole zeltron le rendait totalement incompatible avec le style mandalorien. Il acceptait de respecter toutes les coutumes mandalorienne sauf une. En fait, refusait de porter l'armure, préférant la liberté de mouvement. Bref, il restait un esprit libre. D'ailleurs, une chance pour lui que sa femme était du clan Skirata, un autre clan l'aurait sûrement fait buter sur le champs pour ces conneries. Heureusement pour lui, il restait un guerrier de haut niveau malgré tout, ce qui lui permit de gagner le respect de nombreux membres du clan. Pour les autres, il finit par obtenir leur respect ou au moins leur indifférence à force de rapporter des contrats plutôt lucratifs au clan.

Bref, l'éducation mandalorienne de Talus fut majoritairement faite par sa mère, avec le soutien de quelques amis de la famille. Bon, cela ne fut pas facile. Après tout, les mandaloriens sont peut-être reconnus pour leur tolérance, mais pas pour leur tendresse. Entraînement aux premières lueurs du jour, maniement des armes, combats, stratégies militaires, etc... Tout le savoir que Talus aurait besoin pour devenir un guerrier. L'apprentissage du combat à mains nues fut le plus pénible, car c'était sa mère qui s'en occupait et qu'elle était terrifiante dans ce domaine. Cependant, c'est surtout dans le maniement des pistolets blaster que Talus se montra doué. Sa mère avait commencé à le former, pour que son père plus doué dans le domaine s'en occupe. Sous la supervision de ses deux parents, le jeune homme améliora sans cesse sa technique, devenant une référence dans le domaine, pour son peuple, avant même d'avoir atteint l'âge de 12 ans. La vie se poursuivit en suivant ce cycle presque sans fin. Cela devint plutôt divertissant quand les sœurs de Talus commencèrent à devenir plus mature. Elles adoraient rendre les hommes gagas à cause de leurs phéromones, particulièrement leur trois frères. À force d'y avoir droit, Talus finit par être immunisé.
 
Comme tout jeune mandalorien, il y a deux évènements que Talus attendait avec impatience: son premier combat et l'obtention de son armure. Les deux virent plus ou moins en même temps. En effet, vint le fameux jour pour Talus de passer le Verd'goten. Comme le voulait la tradition, Talus devrait prouver sa valeur de guerrier. Ce à quoi il ne s'attendait pas, c'était la forme que cela prendrait. En effet, le tout se déroula pendant ce qui semblait un simple déplacement avec son père, dans le vaisseau de ce dernier. Le vaisseau se posa sur une planète jungle perdue. Selon son père, il y avait un repaire de pirates sur cette planète et beaucoup de matériel à leur ''emprunter''. Cependant à peine furent-ils posé, Ilfar le poussa hors du vaisseau, en lui laissant un couteau, un datapad et un blaster. Puis, le zeltron décolla, en laissant son fils sur la planète. Ce n'est que lorsque le vaisseau eu disparu dans le ciel que Talus eut droit à une explication. Son Verd'goten avait commencé. Sa mère avait décrété qu'un bon mandalorien devait être capable de se débrouiller dans n'importe quel situation de danger et de se démerder avec presque rien. Bref, son Verd'goten se composait de deux éléments importants: voler un vaisseau pirate pour retourner sur mandalore et rapporter une liste de trophée listé sur le datapad. Évidemment, aucun des objets sur la liste ne pouvait s'obtenir par hasard, il faudrait les collecter sur les cadavres des pirates.

Talus fut obligé d'agir de manière prudente et méthodique. D'abord, étudier la base à distance. Profiter de patrouilles pirates pour éliminer discrètement quelques pirates. Cela permettant d'obtenir quelques objets de la liste, des armes, des munitions, des vivres, des informations et réduisant le nombre d'ennemi potentiel. Ce petit jeu dura environ une semaine, avant que le chef des pirates ne perdent patience et tente de débusquer celui ou ceux qui éliminait ses hommes, en envoyant beaucoup d'effectif dans la jungle. Ce ne fut pas sa meilleure idée. Talus put profiter de cette diminution des effectifs dans la base pour s'y infiltrer, laissant quelques cadavres discrètement derrière lui. Le temps que le chef des pirates se rende compte de son erreur, il était trop tard, il se retrouvait avec une lame enfoncé dans la gorge. Au final, Talus quitta la planète peu de temps après, dans le vaisseau du chef pirates, avec la liste d'objet, dont la tête du chef pirates.

À son retour sur mandalore, il retourna directement chez lui, laissant le résultat de sa petite chasse sur la table de la cuisine. Les réactions furent variés: sa mère et ses soeurs le félicitèrent, son père se contenta de rire et son jeune frère qui déjeunait à ce moment-là perdit l'appétit en voyant la tête tranchée. Le Verd'goten était une réussite. La célébration se fit le soir même. Tout d'abord sous la forme d'une simple fête: nourriture, boisson et bonne humeur. Puis, vint le moment tant attendu: l'obtention de l'armure. Sa mère lui donna son armure ce soir-là et Talus se souvient encore de la joie qu'il a vécut lorsqu'il fut totalement enveloppé de sa bes'kar. Cependant, ce n'était pas tout. Pour le récompenser, sa mère lui fit également cadeau d'une paire de pistolet blaster, après tout c'était le style d'arme avec lequel il était le plus doué.

Par la suite, Talus continua son entraînement, son père prenant notamment le relais pour certains aspect comme le pilotage, la mécanique ou les langues. Ces matières l'emmenant à voyager un peu à travers la galaxie avec son père. Ce dernier en profitait pour l'introduire à certains aspects de la culture zeltron. Plus précisément, au plaisir de l'alcool, la nourriture et de la bonne compagnie. Talus y prit plaisir, surtout pour la drague. Du moins, jusqu'à ses 15 ans. Lors d'une de ses escapades avec son père. Cela ressemblait à une journée comme les autres, Talus draguant une belle nautolane et son père une humaine. Le jeune garçon fut le premier à voir sa mère, à proximité. La peur se formait en lui, alors qu'elle se rapprochait, sa démarche démontrant sa profonde frustration. Son père lui ne le remarqua que lorsque sa femme l'arracha de sa chaise et le jeta au sol. Père et fils se prirent une solide raclée ce jour-là. La mère de Talus lui fit entrer dans la tête la morale de la drague mandalorienne, à grands coups de poings.

Ce n'est cependant que vers l'âge de 16 ans que Talus commença à effectuer des missions mercenaires. Il acceptait des contrats ici et là à travers la galaxie, que cela viennent des sith, de l'impérium ou du consortium galactique. Ainsi, il pouvait tuer des gens, traquer des gens, effectuer une mission de protection ou encore d'attaque. Tant qu'il y avait un minimum d'action, il était satisfait.

C'est cependant vers l'âge de 17 ans que sa vie eut droit à un changement soudain. Ce fut à cause d'un contrat qu'il avait accepté, un contrat sith. Sa mission, retrouvé un serviteur humain des sith, qui avait fuit l'espace sith. Talus retrouva l'individu au bout de deux semaines de traquer le ramena à son employeur. Le jeune homme s'attendait tout simplement à ce que le traitre soit mis à mort pour l'exemple. Cependant, il sous-estimait la sauvagerie et la cruauté sith. Lorsqu'il fut de retour de mission, il fut accueillit par son employeur, ainsi qu'une femme et deux enfants. Sur le moment, Talus n'y avait guère fait attention. Probablement juste la femme et les enfants du sith. Ce dernier allait probablement montrer à ses rejetons comment punir un traitre.

Talus se trompait, en fait, c'était la femme et les enfants du traître. Le sith n'avait qu'une idée en tête, faire souffrir le traitre en l'obligeant à regarder sa famille mourir. Il ordonna donc à Talus de commencer par tuer les enfants, ce qu'il refusa. Le sith proposa un supplément sur sa paie, pour tenter de le convaincre, ce qui fut un échec. Aussitôt, le sith décida plutôt de l'éliminer lui. Ainsi débuta le premier combat de Talus contre un utilisateur de la Force. Le combat fut long, épuisant et extrêmement dangereux. Malgré la Force, le sith ne parvenait pas à écraser le mandalorien. De son côté, Talus devait tout faire pour éviter les coups de sabre laser.

Le combat prit une tournure dramatique, lorsque le sith utilisa un coup en traître qui lui permit de trancher le bras gauche du guerrier mandalorien. Ce combat, Talus l'aurait perdu et y aurait certainement perdu la vie, si ce n'était d'un élément important: l'Arrogance des sith. L'adepte du côté obscur était trop sûr de lui et regardait autrui de haut, ce qui fut une grave erreur. Malgré sa blessure, Talus fut en mesure de charger son adversaire et de lui attacher son jetpack dans le dos. Avant que le sith n'ait le temps de le retirer, le mandalorien activa son jetpack à distance, grâce à son implant et le sith s'envola à toute vitesse. Il termina sa course contre un mur, le choc déclenchant l'explosion simultané du jetpack et du missile rattaché, anéantissant le sith sur le coup.

C'est ensuite avec l'aide de l'homme qu'il avait capturé qu'il parvint à rejoindre son vaisseau et à quitter l'espace sith. Apparemment, l'homme était reconnaissant que Talus ait épargné et sauvé sa famille en éliminant un sith. Le jeune mercenaire retourna sur Mandalore où il passa plusieurs jours dans une cuve à bacta. À sa sortie de la cuve, on lui greffa une prothèse cybernétique. Ce n'est qu'une année plus tard, après avoir enfin obtenu son armure en beskar qu'il remplaça son bras cybernétique par un bras en beskar.

À partir de ce jour, Talus s'entraîna encore et plus durement, afin de devenir sans cesse de plus fort, afin de faire un jour partie des Mando Ori'Ramikade. Chaque jour le rapprochait un peu plus de son but. Il lui fallut cependant attendre à ses 22 ans pour parvenir à les rejoindre. Depuis lors, il a succédé les missions avec ses frères d'armes. Que se soit pour le compte de l'impérium ou du consortium galactique, son groupe terminait toujours ses missions. Les années passèrent, Talus gagna en expérience et en réputation parmi les siens. Il monta peu à peu dans la hiérarchie. Il obtient son grade d'Al'verde avant son 25e anniversaire. Il eut l'occasion de se faire de nombreux amis non-mandaloriens à travers la galaxie, notamment quelques habitants de l'impérium, des rangers antariens et même quelques jedis.

Depuis, il continu ses activités. Ses meilleurs souvenirs remontent sans doute à de longs moments qu'il a passé sur Hapès, pour des raisons professionnels. À trois reprises, son séjour c'était terminé au lit avec une hapienne, le soir avant son départ. La première fois, quand il avait 19 ans, la jeune femme l'avait invité chez lui pour prendre du bon temps. Ce n'est qu'une fois au lit qu'il se rendit compte que cela était entièrement dû à un paris. En effet, la femme l'avait d'abord regardé avec dédain, puis avec un certain dégoût quand elle avait découvert sa prothèse. Le tout avant de dire: foutu pari. Toutefois, comme le mandalorien avait encore des lacunes dans le langage d'Hapès, il ne fut jamais capable de savoir si la nuit torride était le pari en lui-même ou bien la conséquence d'un pari. La deuxième et la troisième hapienne furent très différentes. D'une manière ou d'une autre, elles avaient eu connaissance de son rang au sein des Mando Ori'Ramikade. Les deux hapiennes l'avaient apparemment jugés digne d'elles et de leurs gênes supérieurs. Visiblement, avec leur tendance eugéniste, ces femmes avaient considérés que les gênes du mandalorien leur permettrait de donner naissance à des enfants de bonnes qualités. Si c'était vrai, Talus ne le sut jamais. En effet, les deux femmes furent tuées. La deuxième deux semaines après la nuit avec Talus, tué par une autre hapienne pour des raisons peu claires. La troisième avait eu un contrat sur sa tête et avait été éliminés par un Fett.

Bref, Talus a eu des bons moments sur Hapès. Pour le moment, il continu de se balader à travers la galaxie, effectuant des missions aussi bien pour l'impérium, les jedi ou le consortium. Attendant de voir ce que l'avenir réserve à la galaxie.






Vous !

Prénom/pseudo : Simon
Age : 26 ans
Sexe : homme
Comment avez vous connu le forum ? top site
Petit plus ? ananas


Dernière édition par Talus Skirata le Mar 13 Sep - 22:38, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Re: Un mandalorien particulier    Lun 29 Aoû - 16:59

Bienvenue parmi nous, fier Mando'ad du clan Skirata !

Moi-même ainsi que l'ensemble du staff te souhaitons un bon courage pour la rédaction de ta fiche. En cas de question ou de doute, nous sommes a ton entière disposition afin de pouvoir éclairer ta lanterne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Humain/Zeltron
Expérience:
10/10  (10/10)
Xp disponible: 0
avatar
Al'verde
Al'verde
MessageSujet: Re: Un mandalorien particulier    Sam 3 Sep - 1:02

présentation terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Re: Un mandalorien particulier    Mar 13 Sep - 14:18

Tout d'abord mes excuses pour notre retard. Nous avons terminé l'évaluation de ta fiche et je viens te transmettre nos remarques. Les corrections que nous allons te demander sont surtout d'ordre contextuel, la fiche reste dans l'ensemble de bonne facture et ne pose aucun problème de difficulté de lecture.

1 / L'addition de tes points de statistiques, point bonus mis a part, arrive a 161. Il y a donc deux points de trop par rapport au rang demandé.

2 / La plus grande difficulté sur ta fiche reste la gestion des rapports familiaux dans la société Mandalorienne. Bien entendu, tout n'est pas rigide et gravé dans le marbre, mais il existe tout de même des cas communs et d'autre qui font plus office d'exception. Je vais donc lister tous les points qui nous ont sembler étrange !

- En premier lieu, la manière dont la vie est géré par tes parents est étrange. Normalement, le refus du père d'adopter la culture Mandalorienne, même chez les Skirata aurait dû poser problème et engendrer son départ a plus ou moins moyen terme de Mandalore, en conflit constant avec les autres membres du clan. En revanche, s'il est vrai que de tradition, les pères éduquent les fils et les mères les filles, l'enseignement diffèrent peu, voire pas du tout dans les faits et le pragmatisme l'emporte toujours sur la tradition, de ce fait, que la mère est pris en charge l'éducation de ses enfants pour en faire des Mando'ade n'a rien de surprenant dans les faits.

- L'attitude de flirt de Talus, hérité de ses gènes Zeltron, risque de lui poser problème en tant qu'Ori'Ramikade. Pour un Mando'ad classique, le strict respect des six règles du Resol'Nare peut suffire (c'est même le cas pour un Mandalore, Boba Fett étant devenu Mand'Alor alors qu'il n'avait que quelques notions de culture Mandalorienne et ne parlait même pas Mando'a !) , mais un Ori'Ramikade se doit de suivre les règles du Codex Supercommando qui intègre les Canons de l'Honneur et parmi eux, l'idée que draguer quelqu'un n'a pour but que le mariage. L'origine de la personne n'a donc que peu d'importance étant donné les méthodes d'adoption des Mandaloriens et leurs facilité a assimiler quelqu'un a leurs cultures. Donc, si tu veut devenir vraiment un Ori'Ramikade, il faudrait que Talus soit capable de laisser ses instincts de Zeltron derrière lui, sinon, il n'arrivera jamais a rejoindre cette élite guerrière.

3 / Talus étant Mandalorien de naissance, il devrait avoir reçu sa première Beskar'gam a 12 ans après avoir passé son Verd'goten, le rituel de passage des Mando'ade. C'est peut-être le cas, mais les repères temporels de ta fiche laisse supposer qu'il ai obtenu ce statut plus tard, ce qui exigerait dans ce cas une explication. Il serait intéressant également de connaître la nature de l'épreuve que la mère a imposée pour le Verd'goten, et la manière dont elle fêtera l'accession au statut de Mando'ad de son fils.

4 / Les Sith ont parfaitement conscience des limites morales des Mandaloriens qu'ils engagent et veille généralement a ne pas les dépasser. A la rigueur, il faudrait qu'il tente de proposer une rallonge de crédit contre l’exécution des parents, que Talus pourrait refuser, ou encore qu'il n'avait pas l'intention de payer les honoraires de Talus depuis le début, mais il semble étrange qu'il n'accomplisse pas la basse besogne lui-même.

5 / Les femmes Hapiennes sont obsédée par la perfection physique en toute chose. Talus avec ses cicatrices et sa prothèse cybernétique visible, et pas vraiment esthétique en comparaison de celle fabriquée par le Consortium, ne semble pas le meilleur candidats pour faire un amant… Ceci dit, étant pratiquante de l'Eugénisme, si sa force est réellement exceptionnel, il pourrait représenter un reproducteur potentiel, mais le rapport avec ses amantes devrait donc être différent de celui présenter ici.

Une fois ses corrections apportées, la validation ne sera plus qu'une question de temps. Si tu a des questions, n'hésite pas surtout !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Humain/Zeltron
Expérience:
10/10  (10/10)
Xp disponible: 0
avatar
Al'verde
Al'verde
MessageSujet: Re: Un mandalorien particulier    Mar 13 Sep - 22:38

Voilà, j'ai fait les modifs demandés


Même si je l'ai changé, je ne trouve pas que le passage avec le sith soit si incohérent que ça. Après tout, les sith sont généralement imbu d'eux-même et autoritaire. Du coup, en avoir qui pense qu'il suffit d'avoir l'air important pour se faire obéir de n'importe qui, ça ne semble pas si impossible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Feuille de personnage
Race: Humaine
Expérience:
0/10  (0/10)
Xp disponible: 0
avatar
Seigneur Sith [Ordre des Seigneurs Sith]
Directrice de l'Imperial Intelligence
Seigneur Sith [Ordre des Seigneurs Sith]  Directrice de l'Imperial Intelligence
MessageSujet: Re: Un mandalorien particulier    Jeu 15 Sep - 20:18

Fiche validée !

J'ai plaisir a accueillir le premier Mando'ad du forum ! Puisse la Manda te guider sur le chemin du succès !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un mandalorien particulier    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mandalorien particulier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: II - Votre personnage :: Registre Galactique :: Fiches validées-
Sauter vers: