Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Dim 22 Juil - 17:48

Voilà des semaines que j'attend ma cargaison de "marchandises" que l'un de mes contacts sur Nar Shaddaa m'avait promis. J'étais assez patient en ce qui concerne ses choses, je savais et pouvais comprendre qu'il était difficile de la ramener mais elle atteignit sa limite. Ses derniers mois il me décevait toujours plus, une marchandise de mauvaise qualité ou bien en retard. En plus de cela son comportement me semblait bizarre, comme si il ne voulait plus se faire aussi facilement des crédits, un changement de mentalité ? Ou une prise de conscience que cette vie était bien trop bonne pour sa petite espèce ? Je ne pouvais le dire. J'en avais marre, très marre et en plus de cela je devais abandonner une jedi... Non là cette fois j'étais de très mauvaises humeurs et cela n'allait pas signifier quelque chose de bon. Je savais toujours contrôler mes émotions mais aujourd'hui n'était pas le jour où j'avais envie de me contrôler, j'allais déchainer toute ma colère. Si cela allait signifier détruire tout un gras-de-ciel et bien ça le sera.

Je me baladais avec ma tenue "normale" de sith tous en portant des gants, cela me permettait de cacher la brûlure que j'avais à la main avec l'utilisation d'un pouvoir du côté obscur... Je réfléchis un instant pour savoir ce que j'allais faire, je n'étais pas près à le laisser s'échapper impunément. Non je décidais de le traquer pour le capturer, j'allais grandement m'amuser avec et je ne manquais pas en idées. J'allais dans un premier temps me prendre le plaisir de le transformer en une abomination totalement soumise à moi, mais je n'allais pas me limiter à ça. Je comptais bien lui mettre des implants ou bien des prothèses encore qui allait volontairement générer une douleur insupportable afin de lui donner l'envie d'en finir avec sa vie. Oui, il devait perdre tout goût à la vie mais il n'allait pas avoir la volonté nécessaire pour en terminer et me servir comme un chien.

J'étais ravi de mon plan mais maintenant il était important de savoir où est-ce que j'allais commencer mes recherches. Je devais admettre, je ne savais pas beaucoup de chose sur lui hormis qu'il vivait à Nar Shaddaa. Au vue de son comportement, il était fort à parier qu'il était déjà partie loin se terrer comme un rat mais cela n'allait rien changer. Je me décidais de commencer mes recherches sur la planète, peut-être allais-je trouver quelques indices qui allaient m'indiquer son refuge ou bien était-il trop idiot pour y rester.

Je rejoignis mon hangar où mon infiltrateur était stationné, il était déjà prêt. Je pris avec moi mon wookie abomination qui allait garder mon vaisseau. Je n'aimais pas laisser mon matériel sans surveillance, même un vaisseau. Après tous, je n'allais par sur n'importe quelle planète mais bien sur un trou à merde où la loi ne régnait pas. Chacun faisait ce qu'il jugeait bon et le vol de vaisseau devait en faire partie. J'inspectais rapidement mes sondes qui étaient dans mon vaisseau, me rassurant qu'elles étaient encore en bon état car elles allaient me servir.

Je montais dans mon vaisseau et commençait à l'allumer, mon abomination était assise à côté de moi. Il fallait dire ce qui était, une abomination sith n'était pas une créature idiote, non elle était juste soumise à son maitre. Bien entendu il était possible de la rendre complètement idiote en fonction de ses envies mais se n'était pas mon genre. Le vaisseau décolla et quitta Dromund Kaas rapidement.

Le vaisseau entra dans l'hyperespace pour Nar Shaddaa, planète qui faisait fortement concurrence à Coruscant mais qui ne valait guère mieux que Tatooine. Se n'était rien de plus qu'un trou à merde où se terrait les déchets de la société galactique. Tout comme Tatooine, cette planète était une vraie mine d'or pour trouver les cobayes nécessaires pour faire avancer la science sith.
Lorsque le vaisseau sorti de l'hyperespace, je préparais tous pour l'atterrissage sur la planète. Je trouvais rapidement une plate forme d'atterrissage, j'éteignis le vaisseau et restais silencieux un instant.

Je me relevais et sorti de mon vaisseau, laissant mon "garde" dans le vaisseau. Je n'avais pas besoin que les gens découvrent ma création, ça n'allait pas me facilité la tâche de recherche. J'appuyais sur quelques boutons de la console sur le manche de ma tenue, cela me permettait de contrôler mes drones pour les envoyer explorer. Elles allaient rechercher dans toute la ville après des indices qui allaient grandement m'aider, aucune personne était capable d'attraper une telle chose. Elles étaient de grandes discrétions et si le danger se présentait, aussitôt elles prenaient la fuite.

Je rejoignis à nouveau mon vaisseau, laissant les drones faire leur travail avant de revenir vers moi pour me donner les résultats des recherches. J'étais déjà fort impatient du résultat et je me décidais de méditer afin de canaliser ma puissance, il allait subir ma mauvaise humeur de plein fouet.


Dernière édition par Akacen Tarlan le Sam 8 Sep - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Lun 23 Juil - 9:47

Nar'Shaddaa était une planète à part, ou le paradoxe se paraît de se ses lettres d'or. Pour les profanes et les puissant, elle n'est qu'un astucieux mélange de luxe et de démesure, un endroit certes atypique, mais qui possède un charme que seul la civilisation sait créer. Pour les convertis, elle revêt un tout autre visage, bien loin du caractère idéalisé que certains s'échine à louer. Las-bas, les puissants s'engraissent tandis que les faibles croupissent dans des quartiers insalubres plongés à l'ombre éternelle de ces immenses gratte ciel touchant les cieux. Sur Nar'Shaddaa, c'est la loi du plus fort qui prédomine et on rencontrait un nombre toxique de malfrat en tout genre, tous ou presque aux ordres des différents chefs de gang locaux.

C'est dans ce Far West moderne que débarqua Jilano Alhuïn. Il n'était pas la par envie, bien des expériences passées sur ce vieux caillou nauséabond lui avaient enseigné d'éviter si possible de séjourner sur la planète, mais l'appel qu'il avait reçu ne lui laissait guère le choix. Ne pas y répondre aurait mis à mal ses convictions et son sens moral, sans compter qu'il n'aimait pas avoir de dettes. Surtout lorsque ça l'amenait à côtoyer des gens de l'acabit de Zein... Ancien Dealer reconvertie en escroc, cet humain dans la trentaine avait aidé le Maître Jedi par le passé, allant même jusqu'à lui sauver la vie après une chute de 150 étages qui se serait achevée de façon tragique sans son concours inattendu. Encore Aujourd'hui, Jilano regrettait d'avoir perdu son grappin magnétique dans la bataille qui avait précédé cette chute improvisée... Toutefois, le seul fait qu'un type aussi ingénieux que Zein lui demande assistance suffisait à prouver l'ampleur du danger auquel il semblait confronté.

Mais même l'apparente urgence de la situation n'empêcha pas Jilano de traîner les pieds avant de se rendre à la Douce Enjôleuse, un bar à la mode ou l'escroc lui avait donné rendez-vous. Le lieu, qui s'apparentait plus à un établissement de charme qu'à un bar à proprement parlé, sembla un peu vide au Maître Jedi lorsqu'il s'y présenta. La pénombre qui y régnait et la musique assourdissante qu'on y jouait empêcherait sans doute doute toute tentative d'entendre la conversation qu'il allait s'en suivre vaine, ce qui confirmait plus encore les soupçons de Jilano. Ce fumier d'escroc s'était encore attiré des ennuis. Zein était d'ailleurs déjà attablé et semblait très nerveux. Ce constat fut d'autant plus frappant lorsque le Jedi s'approcha de l'humain en le sondant à travers la Force.

-Jilano, ça f'sait longtemps! A c'que j'vois, t'azime toujours autant t'attifer comme un contrebandier sans le sou.

La vaine tentative de l'homme pour paraître calme et maître de lui-même fit presque sourire le Jedi entre deux âges. Il alla prendre une chaise et s'installa en prenant soin de pouvoir surveiller l'entrée principale. Même si la Force ne lui suggérait aucun danger immédiat, il préférait rester sur ses gardes. Ce ne fut qu'après avoir prit toutes ces précautions que Jilano se décida à faire face à son interlocuteur.

-Épargne moi tes fanfaronnades, je sens ta peur d'ici. Ne perdons pas de temps et dis moi pourquoi tu as besoin de moi.


L'anxiété qui suintait de l'homme ne fit que s'accroitre. De près, Jilano pouvait distinguer clairement ses yeux gonflés, cernés par des rides que seul al peur savait sculpter. Zein se racla la gorge, bu une très longue rasade de son verre, puis inspira profondément, comme pour se donner courage.

-V'la, t'sais que j'ai plein d'affaires dans le coin... Des gens me demandent des choses et....

-Viens en aux faits, le contrat Jilano d'une voix clame mais ferme.

-Ouais, désolé... Bref, ya à peu près 3 ans, un gars est v'nu faire affaire avec moi. Il voulait qu'je fournisse des stocks d'humanoïdes en tout genre, et il payait bien ce connard. J'croyais qu'cétait un marchand d'esclave, c'est courant par ici. Mais ya 6 mois, j'ai pas réussi à satisfaire une commande, et là l'gars à vu rouge.... Ché pas ce qu'il à fait, mais j'arrivais plus à respirer et il m'as envoyé bouler dans la pièce comme par magie. L'enflure à dit que si ça devait s'reproduire, il me mettrait en pièce lui même avec sa magie. Justement, j'devais lui fournir squelques pièces ya un mois et bon... J'lai comme qui dirais vendue à un autr' gars qui payait mieux... Faut qu'tu m'aide Jedi, sinon chui foutu!

Une fois son discours achevé, Zein prit une nouvelle et dernière gorgée d'alcool puis regarda Jilano d'un air suppliant. Malgré la surprise qu'il éprouvait, le Jedi s'efforçait de garder un air impénétrable. Pourtant, l'inquiétude qu'il éprouvait à savoir qu'un utilisateur du côté obscur enlevait des innocents était bien réelle. Une telle affaire devait être portée à l'attention du conseil, qui déciderait alors des investigations à mettre en œuvre. En attendant, la mission du Maître Bretteur consistait à protéger l'escroc et de retrouver, si possible, ce mystérieux personnage.

-Je vais t'aider Zein, mais il va falloir me donner des informations sur ce type. C'est d'accord?

Zein acuiesa d'un hochement de tête presque frénétique.

-Bien, si tu n'y vois pas d'inconvénients, je te propose de partir de cette planète dans l'heure. Je t'escorte vers Ossus et tu raconte tout ce que tu sais sur cet homme au conseil, qui assurera dès lors ta sécurité.

L'escroc opina une nouvelle fois, visiblement rassuré par la proposition émise par Jilano. Ce dernier espérait juste que l'évacuation du vaurien se ferait sans heurt.


Dernière édition par Jilano Alhuïn le Mer 25 Juil - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Mar 24 Juil - 13:35

    Ashelya en avait marre de ne rien foutre depuis une semaine, tout ce qu'elle espérait, c'est qu'on la contact via holo-terminal de son vaisseau. Elle se lamentait dans son vaisseau, un IG-2000 personnalisé avec quelques retouches comme des torpilles à protons suplémentaires à l'arrière et bien d'autres gadgets technologiques de sa propre création. Eh oui, la Mirialan était une as dans la conception de gadgets technologiques, elle avait même conçu le propre sabre laser violet de Minerva, mais maintenant qu'elle est Sith, Ashelya la concidère plus comme une menace qu'une amie. Elle continua de rêvasser jusqu'à ce qu'elle fasse un saut car l'holo-terminal se mit tout à coup à émettre un bip sonore. Elle marcha jusqu'à la machine et l'activa.


    Bonjour Chasseuse de primes et ancienne Sith, j'ai un nouveau contrat pour vous, un Seigneur Sith du nom d'Akacen Tarlan. Vous le connaissez peut-être?


    Akacen?! C'est le Maître de Minerva à ce que j'ai entendu, à cause de lui Minerva est maintenant Sith. Ouais ca me ferait du bien de rapporter la tête d'un Sith. Vous avez la Chasseuse de primes qu'il vous faut. Où l'avez-vous vu pour la dernière fois?


    Il est sur Nar Shaddaa.


    Ok, je m'y rend tout de suite.


    Elle ferma l'holo-terminal et s'assit dans son siège en démarrant le vaisseau, jusqu'à ce que la voix de sa deuxième personnalité se fit entendre à travers sa conscience.


    Toi qui était une Sith il y a longtemps, tu ne pourra jamais tuer un vrai Sith qui est en plus un Maître, mowahahaha.....


    La ferme!..... il faudrait que je puisse me débarrasser de cette voix un jour.... Maman je te haïrai pour toujours à cause de ce rituel, c'est à cause de toi que j'ai cette 2e personnalité!


    Une fois arrivée sur Nar Shaddaa, Ashelya atterit sur un toit et elle mit son armure mandalorienne avant de sortir de son vaisseau. Il ne restait plus qu'à chercher ce Sith. Dommage qu'elle n'ait plus ses pouvoirs, elle aurait pu le trouver grâce à la Force. Mais à cause de sa mère (qu'elle pense tuer un jour si elle continue de lui envoyer des assassins), elle a perdu tous ses pouvoirs. Elle apercue ensuite deux drônes qui passèrent proche d'elle et l'une des drônes semblait vouloir la prendre en photo mais au lieu de cela elle continua son chemin. Ensuite, la Mirialan utilisa alors son holo-base de donnée incrusté dans son brassard droit. Elle rechercha tous les fichiers concernant les Siths qu'elle connaissait. Ashelya trouva effectivement le profil d'Akacen mais il n'y avait presqu'aucune information sur lui. La seul chose qu'elle savait est que Minerva avait basculer du côté obscur à cause de lui (enfin c'est ce qu'elle croyait). Elle devait faire vite car selon des sources hautes placées, le Sith était très recherché.


    Il est pas question que je reparte sans la prime...



Elle utilisa son jetpack et suivit les drônes du haut des immeubles avec une discrétion digne d'une Mirialan Mandalorienne entraînée, espérant trouver le Sith.


Dernière édition par Ashelya Khor le Ven 31 Aoû - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Mer 25 Juil - 16:56

Je méditais durant plusieurs longues minutes, je tentais en vain de me calmer afin d'éviter d'être guidé par mes émotions. Je n'y parvenais pas, non aujourd'hui elles étaient maitre sur moi et tout ce que j'avais appris jusque là ne m'aidait pas. Ma méditation fut interrompue lorsque les deux sondes revinrent de leurs recherches, elles avaient été rapide. Je me relevais et me dirigeais vers elles pour voir le rapports qu'elles avaient à me faire. L'homme en question se trouvait dans un bar non loin de ma position, il était accompagné d'un homme bizarre. je pensais à un jedi mais il ne portait pas la bure typique, il ressemblait plus à un petit criminel ou bien contrebandier, du moins quelque chose dans cette optique.

J'appuyais sur quelques boutons de ma console pour ramener les sondes à leurs places, elles avaient fais du bon boulot, je ne regrettais par leurs achats. Je pouvais toujours compter sur elles lorsque je recherchais une personne, du simple citoyen au jedi. Personne ne pouvait leurs échappés. Je me couvris de mon manteau noir et mis ma capuche pour cacher mon visage, un petit air menaçant et d'homme mystérieux n'allait pas faire de mal me suis-je dis.

Je marchais d'un pas rapide en direction du fameux bar où il se trouvait, je savais que je devais me dépêcher car il ne semblait pas motivé à rester longtemps ici. Je devais aussi partir du principe que cet homme était idiot et ne connaissait pas le danger dans lequel il se trouvait en se moquant à ce point de moi. Après quelques minutes j'arrivais à destination, je regardais vite fais si je ne m'étais pas trompé d'endroit avant d'entrer. L'établissement était assez vide, quelques clients, un barman, une musique assourdissante mais rien de plus. Je marchais en direction de la cible en ne cachant plus ma présence, je laissais mon aura obscur hanter les environs.

L'inconnu qui "accompagnait" mon vieil ami semblait être jedi, du moins c'est ce que je ressentais à travers la Force mais il ne portait pas de bure. Peut-être n'était-il qu'un simple jedi rebelle qui préférait devenir indépendant au lieu de suivre la faible voie des jedi.


Mon cher ami... te voila ! Je retirais la capuche pour laisser mon visage apparaitre, déposant mes yeux mordorés sur lui avec un petit sourire en coin.

Tu ne croyais quand même pas pouvoir te cacher de moi ? Je suis très déçu de ton comportement. J'ai toujours été patient avec la marchandise mais lorsqu'on me prend pour un idiot.... disons que j'aime bien faire comprendre aux gens qu'il vaut mieux éviter de... hmmm... disons d'éviter de me les casser sévèrement.

Je retirais ensuite mon manteau tous en reprenant la parole, bougeant mes mains en même temps que je parlais.

Je t'en pris, ferme là d'accord ?! Je suis de très mauvaise humeur aujourd'hui, c'est rare mais ça arrive. Je t'en pris et ne retarde pas ce qui se passera dans tous les cas, tu viendras avec moi. Je suis une bonne âme et je t'invite à venir avec moi volontairement pour subir ma punition. Mais si tu ne veux pas, je te prendrais par la force et crois moi, les souffrances que tu subiras sont inimaginable pour ta petite tête.

L'homme regardait Jilano d'un air suppliant, il ne savait comment réagir. Je me tournais vers l'inconnu pour reprendre la parole.

En ce qui te concerne, je te suggère de ne pas te mettre en travers mon chemin. Vois-tu, si je dois détruire tous ce bar ou même toute cette planète pour le ramener, je le ferais. Je te propose de partir, je t'offrirais ainsi ta vie. Que vaut-il cet homme ? Dit le moi ? Cet homme n'est qu'un déchet de la société, ne te raconte-t-il pas qu'il vend des Humains ? Oui oui il est une sorte d'esclavagiste !

Je te conseil vivement de ne pas te mêler des affaires qui ne te regardent pas, tu pourrais fortement le regretter. Cet homme a une d.... Je fus subitement interrompu par le barman qui m'ordonnait de quitter l'établissement sous prétexte qu'il ne voulait pas de bagarre. Je soupirais tandis que ma colère montait, je détestais de nature être interrompu mais lorsque j'étais de mauvaise humeur, c'était bien la chose qu'il ne fallait faire. Sans tarder je déchainais ma puissance avec ma foudre sith sur lui, le tuant en quelques secondes avant de reprendre la parole.

Pardonnez cette interruption, j'aime pas être coupé quand je parle. Où j'en étais..... Ah oui voila ! Cet homme a une dette envers moi. Que crois-tu va-t-il faire lorsque tu l'auras sauvé ? Devenir l'homme modèle ? Gagner honnêtement ses crédits ? Soyons honnête, tu n'y crois pas j'espère sauf si tu es vraiment naïf. Cet homme recommencera son commerce d'Humains, il ira dans les bas fond chercher sa marchandise et les vendras aux plus offrant. Moi je propose une meilleure solution, tu me le laisse et la galaxie sera délivrée d'un déchet de plus. Généreux comme je suis, je te laisserais partir avant, ça sera du ni vue ni connu.

Je le regardais droit dans les yeux avec un visage totalement indifférent, ma mauvaise humeur bouillonnait en moi comme un volcan qui allait péter d'un moment à l'autre. Je me préparais déjà à un refus idiot de cet homme, si mes suppositions étaient réelles il était un jedi. Je me préparais déjà à lui balancer deux tables avant de tirer une décharge de foudre sith en pleine figure. Il allait comprendre qu'on ne barrait pas la route à Darth Kel, le plus puissant sith que la galaxie n'aura jamais connu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Jeu 26 Juil - 10:58

Comme il fallait s'y attendre, le dernier souhait de Jilano ne fut pas conforme à ses attentes. Il aurait aimé pouvoir escorter Zein à Ossus pour prendre le temps de mieux connaître son futur avant de se lancer à ses trousses. A l'évidence, la Force avait d'autres projets pour lui. A peine avait-il finit sa phrase qu'une immense chape de ténèbres envahit la Force, brouillard soudain et inattendue présageant les pires tourments. Le Maître Jedi vit un homme en bure noir entrer dans l'établissement d'une démarche presque arrogante. Ses yeux d'une intense couleur citrine brillaient de mille feu tandis qu'il observait l'escroc, tel un prédateur qui avait enfin piégé sa proie. Le fait qu'il ne cherchait même pas à se cacher démontrait toute son assurance et vanité, si bien qu'il ne soucia même pas de détailler Jilano lorsqu'il arriva à sa hauteur, son attention étant toujours rivé sur Zein. Ce dernier commença à transpirer et à trembler, regardant successivement les deux hommes qui se tenait devant lui. Le Maître se contentait de rester assis, un petit sourire aux lèvres, comme pour inviter l'inconnu à parler, ce qu'il ne manqua d'ailleurs pas de faire. Alors qu'il s'évertuait à promettre les pires tourments au petit malfrat, Jilano prit soin de le détailler, autant avec ses yeux qu'avec la Force. Il put ainsi sentir la puissance qui se dégageait du Sith. Une puissance brute, insatiable, qui semblait vouloir tout détruire sur son passage. L'intensité de cette sensation était-elle que Jilano préféra utiliser la Force pour contester à l'obscurité la maîtrise de l'espace. Aussitôt, la présence obscure du Sith sembla diminuer, et même Zein parut reprendre un peu de couleur.

Ce ne fut qu'a cet instant que le Sith daigna le regarder. A l'instar de son comparse escroc, le Jedi dut subir une série de menaces qui le laissèrent de marbre. Cet inconnu n'était pas le premier Sith qu'il rencontrait et il ne comptait pas rentrer dans son jeu, bien qu'il n'était si en désaccord que ça quand à la nature véritable de Zein. En temps que Jedi, il devait donner aide et assistance à toute personne en danger, qu'il soit malfrat ou simple citoyen, surtout si cette dite personne était menacée par un Sith. Alors que ce dernier commençait à s'asseoir, le Barman ( un Aqualish à l'air passablement grognon) s'approcha pour ordonner aux trois humains de quitter le bar. Loin de sentir intimidé, le Sith décocha une volet d'éclair qui tuèrent le pauvre humanoïde sur le coup. Zein couina de façon pitoyable lorsque le cadavre fumant retomba sur le sol, Jilano lui fit semblant de ne pas y prêter attention, bien que ce meurtre commis de sang froid lui donnait envie de couper court à toute discussion pour ce jeter sur l'individu. Il avait cependant un devoir à accomplir ici, un devoir que la colère ne pouvait que pervertir. Avec un peu de retards, il retrouva la maîtrise de ses émotions et se tourna vers le Sith. Si son air paraissait simplement polie, ses yeux gris pâle semblait aussi durs que de la pierre.

-Je te l'accorde, Zein est une ordure comme il y en à peu. Si je lui sauve la mise aujourd'hui, je lui donne un mois pour reprendre ses combines habituelles. Mais j'ai une dette envers lui vois-tu, et je n'aime pas avoir de dettes.

La réponse simple et sans fioriture ne sembla pas au goût du Sith, ce qui était exactement le souhait de Jilano. Au vu de la colère qui palpitait en lui, il y avait de grande chance pour qu'il perde la maîtrise de lui même et déchaine sa colère partout autours de lui, ce qui le rendrait certes plus puissant, mais qui l'empêcherait surtout d'utiliser toute la plénitude de ses compétences. La colère, comme il allait l'apprendre, était une arme à double tranchant. D'un geste presque paresseux, il désigna le cadavre non loin de là tout en veillant à garder ses yeux rivés dans ceux de son ennemi.

-Mais je vois que tu es un homme de parole, et le marché que tu propose semble juste, quoi qu'inadapté à la situation, je le crains. Laisse moi plutôt te dicter mes propres conditions.

Si le Sith voulut répliquer, personne n'entendit sa réponse. Alors que le Maître Jedi parlait, il utilisa la force pour saisir le blaster qui pendait à sa taille. Comme sous l'emprise d'une main invisible, l'arme énergétique se tourna vers le nouvel arrivant et laissa échapper de son canon une salve d'énergie cinétique. Le Sith n'eut pas le choix et dut plonger sous la table pour esquiver l'attaque, exactement que le Maître Jedi l'avait prévu. Alors qu'il s'apprêtait à se redresser pour contre attaquer, Jilano se saisit de son Sabrolaser tout en l'activant. Sa lame d'énergie pure d'une intense couleur Saphir prit vie et exécuta une attaque basse pour séparer la tête du Sith du reste de son corps. Encore une fois, l'utilisateur du côté obscur parvint à esquiver l'attaquer mortelle, mais ne put se prémunir de la Vague de Force que lui envoya le Jedi et qui l'atteignit avec la puissance d'un bélier lancé à pleine vitesse. Pendant une seconde, le Sith sembla s'envoler, avant d'atterrir lourdement sur des tables posées non loin de la. Les employés et les rares clients qui n'avaient pas fuis suite à la mort de patron débarrassèrent aussitôt le plancher.

-Zein, casse toi! cria alors le Jedi tout en exécutant un saut périlleux qui l'amena juste à côté de son adversaire, qui avait profiter de cette seconde d'inattention pour se relever.


Sans attendre de réponse de la part de l'escroc, Jilano se mit en garde d'un air presque nonchalant. Cela faisait longtemps qu'il n'avait eut l'occasion d'utiliser la pleine mesure de ses talents, et il était obligé d'admettre que cette perspective lui plaisait. Malgré cette perspective amusante, il n'oubliait que la vie de l'humain était en jeu. Il devait stopper ce Sith avant que la situation ne dégénère véritablement.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Ven 27 Juil - 21:56

    Ashelya continuait toujours de suivre les drônes qui volaient très bas à travers la ville (qui était en fait la planète entière) ou plutôt le cartier rouge pour être plus précis. La Chasseuse de primes Mirialan remarqua alors que les drônes s'approchèrent d'un homme en bure noire, elle ne savait pas trop si cet homme était le Sith qu'elle recherchait: Akacen Tarlan. Intriguée, Ashelya se mit à le suivre discrètement même si son armure faisait quand même un peu de bruit en marchant dû à son poid considérable. Elle se faufilait en se cachant derrière tous les speeders, maisons et immeubles qu'elle approchaient. Heureusement que la Mirialan ne dégageait plus de sensibilité à la Force car cet homme l'aurait sans doutes repéré. Au moins cet ancien rituel avait ses avantages, bien qu'elle détestait toujours sa mère. Il n'y avait plus que son père dans la famille.


    Bref, l'homme en bure noire la mena jusqu'à un bar sur un coin de rue, même que ce bar avait l'air dilapidé, un bas de gamme sans doute. Enfin rien de tel qui puis empêcher la Chasseuse de primes d'entrer. Sauf qu'une mandalorienne qui aurait entré dans ce bar en Beskar'Gam aurait réveillé des soupçons à son sujet. Elle écouta attentivement dehors du bar tout ce que cet homme et l'autre qui semblait être un jedi à ce que l'un disait, avec un petit appareil de son casque qui pouvait emplifier certains sons. Cela se confirmait, c'était bien Akacen, selon le ton de sa voix. Après avoir vu une panoplie de clients sortir du bar à cause d'un éclair de Force Sith, Ashelya décida d'y entrer. Il n'était pas du tout question que ce Jedi fasse obstacle à sa cible.


    Ça alors, Akacen Tarlan comme j'avais deviné un peu avant! Dis-donc, Minerva n'est pas avec toi, j'ai entendu dire qu'elle était devenue ton apprenti après avoir tué son ancien Maître, Darth Rathian. Tant mieux alors, ça fera une pourriture de moins dans la galaxie. Je ne tiens pas à la blesser, qui sait, elle retournera peut-être vers la lumière un jour.


    Les deux forceux semblaient ne pas la reconnaître, car elle avait toujours son casque sur sa tête et cela modifiait un peu sa voix également. Elle enleva alors son casque pour révéler son visage sublime à Akacen et le Jedi, parsemé de tatouages géométriques sur un fond vert, bref un visage charmeur qui ne passait pas inaperçu.


    Tu te rappelle de moi maintenant, j'étais à l'académie des Siths il y a longtemps? Bon, je vais être assez direct, je vous aimes bien les Jedis mais j'ai un contrat à remplir et il n'est pas question que ce Sith reparte d'ici vivant, surtout pour 8 millions de crédits, après tout il a corrompu ma meilleure amie (du moins c'est ce qu'elle pensait).


    Son regard restait de glace mais l'habile calculatrice et tacticienne avait déjà élaboré plusieurs plans au cas où cela tournerait mal pour elle. Mais elle avait toujours son gant de Force mandalorien avec elle qui bloquait les sabres.


Dernière édition par Ashelya Khor le Ven 31 Aoû - 20:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Dim 29 Juil - 21:21

Je le regardais, l'écoutant bien malgré que sa réponse ne me convenait pas. Son discours était bien celui d'un jedi, un être qui avait choisi la voie du faible mais j'allais encore lui apprendre qu'un sith était bien plus fort. Je m'apprêtais à lui lancer les tables en pleine figure mais la bonté de mon âme m'obligeait de l'écouter une dernière fois, peut-être allait-il changer d'idée. J'allais rapidement le regretter, il fit léviter son blaster pour m'abattre. Je fis une roulade pour esquiver la salve puis jeta un regard en sa direction, la fourberie de cet homme était digne d'un sith je devais l'admettre. Je m'apprêtais à prendre mon sabre pour une contre-attaque mais celui-ci me lança immédiatement une attaque au sabre que je dû éviter aussi . Il me projeta aussitôt avec une vague de la Force en arrière, je m'écrasais comme un pierre sur une table qui s'écroula.

Je ressentais une grande colère en moi mais je ne pu m'empêcher de lâcher un rire gras, ses méthodes étaient digne d'un grand sith. Peut-être allait-il être simple à corrompre, je comptais bien le tenter.

Et ben... tes actes sont dignes d'un sith tu sais. Une attaque fourbe, aucun courage, aucun honneur... De la bassesse pure et dure. Je serais fort étonné de te savoir Jedi tu sais.

Je me relevais en souriant, je me frottais un peu puis je le regardais dans les yeux. Je pris mon sabre en main avec un sourire provocateur. Je regardais Zein qui tentait de fuir par la porte de derrière, je fis écrouler une partie du plafond devant celle-ci pour éviter qu'il puisse fuir.

Tu vas rester ici toi ! Je n'ai pas encore fini avec toi ! Espèce de sale parasite ! Criais-je.

Je n'avais pas le temps de faire plus qu'une mandalorienne entra dans le bar, elle commençait avec un discours assez bizarre. Je ne savais pas de quoi elle parlait et je devais admettre que ses sources semblaient être assez fausse ou du moins sur certaines choses. Je pris la parole avec un ton étonné.

Moi seul ? Si tu regarderais mieux tu verrais ta chère Minerva.... J'utilisais l'illusion sur elle pour faire apparaitre Minerva avant de reprendre.

Tu vois ? Elle est avec moi et tu devrais remettre en question des sources.... Je ne connais pas d'Akacen Tarlan désolé, tu voulais surement dire Darth Kel non ? Mais bon on ne peut pas s'attendre à beaucoup de la part d'un chasseur de prime... Aaaaahh oui si tu devrais m'attaquer, ton amie Minerva se fera une joie de te découper, n'est-ce pas !

J'influençais l'illusion pour qu'elle prenne son sabre et dise à la chasseuse de prime "Je m'en fou de toi", je la regardais en souriant en coin. Je voulais aller plus loin dans ma provocation et prit la parole d'une voix perverse pour lui faire comprendre ce que je sous-entendais.

Et je dois dire qu'elle n'était pas dure à corrompre... Hmmmm ouiiii je dois avouer que j'ai rarement eu autant de plaisir à corrompre une femme...

Je léchais discrètement les lèvres alors que la chasseuse de prime me regardait je lâchais un rire avant de me tourner vers le jedi.

Tu dois avoir entendu parlé ses huit dernières années de la disparition de beaucoup de jedi qui étaient... hmmm... disons isolés. Je vais quand même t'aider à te dire qui en est responsable, c'était moi. Retient bien le nom de Darth Kel, c'est bien moi qui les ai capturés. J'ai surtout une préférence pour les femmes tu sais, les petites jedi si pure et innocente.. Hmmmm Je bougeais mon bassin en conséquent pour lui faire comprendre ce que je faisais avec elles, je repris ma voix perverse, comme si je prenais mon pied avec.

Tu sais j'aime tous particulièrement les filles qui sont pures et innocentes. Les avoir attachées sur une table et m'amuser pleinement avec.... Je lâchais un rire gras avant de reprendre en prenant cette fois une voix très aigue, comme si je tentais d'imiter l'archétype de la petite princesse. "Ooooh non arrête !!! Nonnn ! Aaaaahhh !! ça fait maaalll nooon !" Je relâchais un rire gras avant de reprendre ma voix normale. Les beaux crient de ma victime, tu ne trouves pas ? Mais assez parlé.

Bien entendu tous ce discours n'était que du bluff, à vraie dire ça m'était jamais venu à l'esprit de le faire. J'utilisais l'illusion sur lui pour "transformer" son sabre en un tournevis, je lâchais un "pourquoi as-tu un tournevis en main" avant de sauter en sa direction, actionnant mon sabre. Je sautais rapidement de gauche à droite tous en avançant, je lui lançais diverse attaques horizontales au niveau de la taille et des jambes, je voulais lui mettre de la pression pour le forcer à faire des erreurs.

Je le repoussais violemment avec une belle vague de la Force alors que je le forçais à parer mon coup de sabre. Je le laissais rejoindre le fond de l'établissement alors que je reculais un peu pour superviser la situation, Je détruisais une partie du plafond pour les jeter sur le jedi et l'autre partie sur la chasseuse de prime. J'attendais la suite avec impatience, j'étais très confiant de mes compétences. Peut-être de trop pour certain mais pas à mes yeux, j'affichais un petit sourire satisfait. Le combat me plaisait, un peu de challenge n'allait pas faire de mal, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Lun 30 Juil - 17:50

Malgré l'intervention surprise de Jilano, qui était sensée donner le temps à Zein de quitter l'établissement, le petit malfrat fut stoppé net dans sa course par le Sith qui utilisa la Force pour détruire une partie du plafond et condamner la sortie de service. L'humain était désormais un figurant de la bataille qui se livrait autour de lui, ce qui contrariait le Maître Jedi. Au vu de la puissance de son adversaire, il savait qu'il ne parviendrait pas à se battre et à protéger Zein en même temps. Aucun échappatoire ne se présentant à lui pour le moment, il décida de ne pas s'en inquiéter. La situation était trop préoccupante pour céder à l'indécision. Il laissa donc au Sith le temps de se relever, ce qu'il fit avec lenteur et désinvolture. l'indignation qui nimbait sa présence dans la Force ne l'empêcha pas de rire devant la stratagème de Jilano, le poussant même à le comparer à un Sith. Ce dernier, bien conscient qu'il s'agissait là d'une tentative pour le déstabiliser, ne prit même pas la peine de répondre. Passer pour un lâche ne le dérangeait pas pour peu qu'il parvienne à stopper l'utilisateur du côté obscur, qui d'ailleurs ne se serait pas gêné pour faire la même chose s'il en avait eut l'occasion. Avec un petit sourire provocateur, il se mit en garde et attendit son adversaire, l'invitant tacitement à attaquer.

Ce que le Sith ne put faire, puisqu'un Mandalorien en armure fit son apparition à ce moment précis. Son entrée parut surprendre les deux utilisateurs de Force, si bien qu'un moment de silence laissa place à cette entrée en scène peu orthodoxe. Jilano connaissait les Mandalorien, il avait parfois eut l'occasion de constater leur efficacité au combat. Celui là devait probablement s'estimer invincible pour défier un Maître Jedi et un Seigneur Sith en même temps, une erreur qu'elle ne manquerait pas de constater dans quelques instants. Chose étrange cependant, il ne semblait pas exister dans la Force... Malgré quelques tentatives, Jilano ne parvenait même pas à détecter sa présence, ce qui était pour le moins troublant. Au bout de quelques secondes, le Mandalorien enleva son casque, dévoilant sa nature féminine et son lignage Mirialan , et s'adressa au Sith. Le Jedi bretteur ne comprit pas grand chose aux propos incohérent de la jeune femme mais releva tout de même quelques informations. D'après ce que le chasseuse de prime, le Sith se nommait Akkadien Tarlan, information peut être inutile à ce moment précis mais qui se révèlerait précieuse le moment voulu. L'énergie et la colère soudaine du Sith, qui contredisait avec énergie les propos de la jeune Mandalorienne, convainquit Jilano qu'il s'agissait là bien de l'identité de l'homme aux yeux mordorés, du moins jusqu'à ce qu'il devienne un Sith à part entière, prenant ainsi le patronyme de Darth Kel. Le reste de la conversation concernait une certaine Minerva, qui d'après les dires de la Miralan n'était autre que la nouvelle apprentie de Kel, mais Jilano ne possédait pas assez d'informations pour faire le lien avec les reste de l'échange. Il profita cependant de cette pause monentané pour croiser le regard apeuré de Zein et usa de la Force pour l'inviter à quitter la pièce tout de suite. Cette fois, l'escroc prit son temps pour s'éloigner de la sortie condamné et se dirigea à pas mesuré vers la sortie principale. Lorsqu'il parut évident que cette seconde tentative d'évasion serait la bonne, l'homme prit ses jambes à son cou et sortit dans la rue sans laisser le temps à quiconque de l'en empêcher.

Cette petite manœuvre sembla rappeler à Darth Kel la présence de Jilano. Laissant la Mandalorienne dans affres de l'illusion dans laquelle il avait piégé son esprit, il recommença ses tentatives pour perturber Jilano. Si il n'avait pas obtenu satisfaction la dernière fois, les récits qu'il fit de ses récentes actions envers certains Jedi mirent à mal le calme de Jilano. Une colère froide monta en lui, et bien qu'il tenta de la maitriser, il ne pouvait s'empêcher d'éprouver une envie pressante de taillader Kel sans la moindre pitié. Le Sith dut sentir qu'il avait fait mouche, puisqu'il se lança dans une série de sauts avant de se lancer à l'assaut, sabre laser au poing. Si sa technique semblait moins développée que la sienne, Jilano dut tout de même céder du terrain pour pouvoir se défendre. La colère qui se disputait à l'indécision l'empêchait d'utiliser la pleine mesure de son talent, sans compter que Darth Kel ne semblait pas avoir envie de lui laisser le temps de se reprendre. Sa lame rouge sang tailladait l'air et rencontrait l'arme du Jedi avec une violence inouïe. Alors que Jilano parvenait à dévier une frappe particulièrement dangereuse, le Sith créa une vague de force qui le frappa en pleine poitrine, le forçant ainsi à reculer. La douleur générée par ce coup n'étant pas si forte que ça, Jilano encaissa en silence et s'apprêta à exécuter un saut périlleux combler l'espace qui le séparait de Kel. Il n'en eut cependant pas le temps, puisque son vis à vis maléfique détruisit une nouvelle portion du plafond avec la force, utilisant les débris comme des projectiles qu'il envoya sur le Jedi et la Mandalorienne. Les pierres fusèrent vers le Maître bretteur qui leva la main pour invoquer la force et les stopper. Un petit rictus s'était peint sur son visage, et il se releva à la vitesse de l'éclair.

Darth Kel venait de commettre sa seconde erreur.

En visant deux cibles différentes, le Sith n'avait pas pu utiliser sa pleine puissance dans son attaque, ce permit aux Maître Jedi de stopper les pierres dans les aires. Ces dernières restèrent suspendu un court instant, avant d'être propulsée à nouveau, visant cette fois Kel qui parvint de justesse à les esquiver. Il avait cependant laisser à Jilano le temps nécessaire pour chasser de son esprit les émotions qui l'encombrait. Même si la mort de ces Jedi le peinait au plus profond de son être, il devait se concentrer sur un seul fait : empêcher Darth Kel de poursuivre ces massacres cruels et dénués de sens. Pour ce faire, il avait besoin d'utiliser toute les ressources à sa disposition, car il savait que l'affaire ne serait pas simple. Laissant le Sith s'occuper de la Mando, Jilano se concentra et plongea dans les profondeurs de la Force. Sa présence dans celle ci sembla exploser lorsqu'il atteignit le seuil du point de rupture. Cette technique lui permettait de discerner ce qu'on appelait des lignes de failles, des composantes invisibles crée par la Force et qui reliait chaque chose, organique ou non, au reste de l'univers. Analyser ces lignes de failles n'était pas chose aisé, mais il pouvait le faire sous une certaine mesure afin d'anticiper les actions de son adversaire. C'était cette capacité combinée à son aptitude à manier le Sabrolaser qui en faisait un si habile bretteur. Le Maître Jedi exécuta un saut périlleux qui l'emmena juste devant le Sith et reprit son ballet macabre. Son arme volait en une série de frappe rapide et agressive, changeant en permanence d'angle d'attaque pour mieux percer la garde de Kel. Ce dernier semblait lui aussi faire montre d'un talent certain dans la pratique des armes Jedi, mais il ne put que reculer devant l'agressivité des coups porté à son encontre, se rapprochant de plus en plus d'un des murs du bar ou il n'aurait plus l'espace pour se défendre face à cette tempête d'énergie Saphir. Lentement mais surement, le Sith voguait vers sa chute. Une faille soudaine dans la garde de Jilano l'obligea à tenter sa chance. Le Sith repoussa la lame du Jedi et se prépara à l'éventrer. En réalité, l'humain entre deux âge avait sciemment provoqué cette erreur dans l'espoir que Kel ne se jette à l'attaque, un choix qui s'avérait payant alors qu'il pivotait d'un mouvement brusque pour que la lame crépitante ne fasse que l'effleurer. L'espace d'un instant, tout parut se figer. A travers le point de rupture, il perçut la chaleur de la lame qui découpait l'air à quelques millimètres à peine de sa hanche, sentit le brusque mouvement de recul que Kel n'allait pas tarder à faire dans l'espoir combler la faille que son attaque avait créer dans sa garde. Chaque ligne se reliait aux autres, et il semblait comprendre la nature intime de cette union. Sans fioriture, mais avec une implacable efficacité, il fit décrire à son Sabrolaser un courbe qui repoussa la sabre rouge sang vers l'arrière tout en frappant l'arrière du genoux droit de Kel avec sa botte. Déséquilibré et surprit, le Sith manqua de chuter à terre mais retrouva vite l'équilibre. Il ne put cependant échapper à l'arme de son ennemi, qui crocheta la chair de son flanc droit. La blessure, certes profonde, n'était pas mortelle, ce qui ne l'empêcherait pas de gêner atrocement le Sith lors de ses prochains mouvements.

-Ne te plains pas, je voulais te couper en deux. Disons que c'est un petit souvenir de tout les Jedi que tu as pu tuer.

La froideur de son ton disputait son aire affable, presque serein. Sans attendre de réponse, il lança de nouveau dans la bataille. IL ne servait à rien de discuter avec pareil engeance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Mer 1 Aoû - 14:43

    Ash vit Akacen et Min qui était juste à côté, évidemment Akacen l'avait fait apparaître afin de la mêler un peu dans ses pensées. Jadis la Minerva que la Chasseuse de primes connaissait d'une couleur mauve/rose et les yeux bleus, ressemblait maintenant à une monstruosité presque blanche, les yeux nacré et des tatouages Sith sur le visage, était-ce vraiment ce que Minerva avait l'air aujourd'hui? (Ashelya ne l'avait pas vu depuis longtemps) Au début elle crue vraiment que Min était à côté de son Maître, mais elle refusa de le croire peu après.


    Min???? Qu'est-ce que tu fous ici? Non... ca ne peut pas être elle... Tes illusions de Force de marcherons pas sur moi pauvre demeuré de Sith, dû moins pas celle là, j'ai bien vu que tu était tout seul en entrant! Donc je suis sûr que cette Minerva n'est qu'une illusion, je connais parfaitement vos manières de Sith, j'en était une il y a longtemps.


    Soudain, Akacen tenta de faire valser les débris de plafond sur la tête d'Ashelya et Jilano, mais la Mirialan entraînée et très agile esquiva assez facilement le coup en volant vers le plafond à l'aide de son jetpack, puis elle lança une roquette vers Akacen, histoire de voir ses capacités. Il est évident qu'elle ne pourrait pas tuer un Seigneur Sith seul, mais au moins il y avait toujours ce Jedi même si Ashelya se méfiait de lui un peu. Elle remit alors son casque pour se protéger, cachant son beau visage, elle pointa ensuite Akacen et lui lança des gerbes de feu de très haut degré avec son lance-flammes droit sur lui pendant qu'il s'amusait avec Jilano, en prenant soin de ne pas l'atteindre. Et comme à chaque combat, sa voix mystérieuse à l'intérieur d'elle lui parla.


    Allez, tus-les tous les deux, ils ne semblent pas se préocuper de toit de toute façon, les Jedis méritent de mourir et pourquoi pas ce Sith également tant qu'on y est?


    Je hais ma personnalité Sith... pensa t-elle.


Dernière édition par Ashelya Khor le Sam 1 Sep - 7:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Sam 4 Aoû - 16:54

Mes débris furent facilement évités par mes adversaires alors que le jedi réengagea le combat avec moi. Il me força à reculer sans cesse, il était très bon au sabre et ce qui pouvait bien signifier que la Force n'était pas son domaine. J'arrivais à parer les coups sans trop de soucis mais il me força à faire une erreur que je ne remarquais pas tous de suite, sa lame traversa la chair de mon flanc droit et je poussais un crie de douleur. La blessure était profonde et m'handicapait dans la marche, je reculais de quelques pas en posant ma main sur ma blessure. Je lui souriais d'un air provocateur, il avait un bon potentiel de sith.

Me couper en deux ? N'est-ce pas mal vue chez vous les jedi ? Il me semblait que le respect était une notion importante chez vous, ne me dis pas que tu trahirais ton idéologie pour moi. Quel dommage, tu deviendrais surement un bon sith !

Je reculais toujours de quelques pas en appuyant discrètement sur un bouton de la manche alors que la chasseuse de prime tira une roquette en ma direction, je la déviais de ma main en direction du jedi alors que je me concentrais. Je lui montrais ses plus grosses craintes à la mandalorienne, mêmes les plus informulées et cachées. Cette procédure m'épuisait davantage, surtout avec ma saleté de blessure mais c'était une chose nécessaire afin de me garantir la fuite.

Je profitais de ce moment de chaos pour fuir de l'établissement, la seule chose qui m'intéressait était d'attraper ce Zein et rien d'autre. Je montais sur mon speeder qui venait d'arriver, la fonction de pouvoir l'appeler vers moi était vraiment pratique et pouvait me sauver la vie. Je parti en direction d'un plateau où je le soupçonnais, je n'étais pas certain de le trouver là mais je devais le tenter. Je l'aperçu dans une ruelle, probablement tentait-il de s'enfuir discrètement pour se cacher avant de reprendre contact avec le jedi. Je descendis de mon speeder et le poussa avec la Force pour le faire tomber au sol, j'avais l'avantage qu'il était épuisé. Il avait couru avant de s'engouffrer dans la ruelle et hormis avoir l'espoir de fuir en marchant, il ne pouvait m'échapper. Je l'électrocutais avec ma foudre sith jusqu'à ce qu'il perde la conscience, je n'avais pas besoin d'un homme qui allait se débattre et tout faire pour survivre. J'absorbais sa vie ave un pouvoir afin de me régénérer, j'évitais de le tuer mais je le maintenais "suffisamment" en vie afin qu'il puisse être attractif pour le jedi.

Je n'avais pas récupérer ma pleine forme mais cela allait suffire pour tendre le piège à ce fameux jedi. Je pris l'homme sur mes épaules et retournait sur mon speeder pour prendre la direction d'une plate-forme. Elle était comparable à spatioport sauf en plus grande, autour d'elle se trouvait le vide tandis qu'il avait un grand passage pour monter dessus. Devant ce fameux passage se trouvait une série d'immeuble assez simple, je ne pouvais dire si on pouvait monter dessus ou non. L'endroit était assez dangereux car il n'offrait pas de grandes possibilités de fuite sauf si quelqu'un possédait un speeder ou bien se trouvait du côté de la "sortie". Je cachais mon speeder et ma sonde, celle-ci allait filmer la scène. J'arrêtais de cacher de ma présence dans la Force afin de l'attirer vers moi tandis que j'étais près du bord, je tenais Zein par le col au bord, il penchait vers le vide. Il me suffisait de le lâcher pour qu'il puisse faire un magnifique tour vers le sol de cette planète. J'espérais qu'il allait venir assez rapidement et m'attaquer, une attaque de sa part m'obligerais à lâcher l'homme. Si tous allait se passer comme prévu, j'allais pouvoir bientôt remettre en cause la moralité de l'Ordre jedi à travers toute la galaxie, peut-être allaient-ils être persécutés comme nous les sith.


Après un temps, le jedi arriva au lieu de "rendez-vous", j'en étais ravi qu'il n'avait pas trop trainé. J'affichais un sourire sur mes lèvres avant de prendre la parole.

Aaaahh j'avais peur que tu ne venais pas, tu veux sauver ce pauvre homme ? Eh bien fais ce que je te dis et tous ira bien. Les jedi ne sont-ils pas censé protéger les innocents ? Sa vie dépend que de ta bonne volonté, a ta place je réfléchirais bien à tes prochains actes. Si tu m'attaques, tu comprendras que je serais forcé de le lâcher pour ma propre survie.

Maintenant passons à mes exigences, je voudrais que tu me débarrasses de la chasseuse de prime. Tue-là ou persuades là de ne plus me suivre, je m'en moque éperdument mais si tu me débarrasses pas d'elle tu n'auras pas Zein, aussi simple que ça.
Par contre tu comprendras que je vais devoir continuer ma vie comme si de rien n'était, je ne suis qu'un simple citoyen de la galaxie qui ne possède pas les mêmes idéologies que vous les jedi. Je dois admettre que vous savez bien manipuler la galaxie, prétendre que tous ce qui n'est pas comme vous est mal, les persécuter comme des animaux en prétendant agir pour le bien. Vous avez une drôle de vision pour une République et la paix, je dois admettre que vous ressemblez plus à des tyrans mais qu'importe. Alors, c'est quoi ta décision ?


J'affichais un léger sourire provocateur, je me préparais à toutes les éventualités et bien que je pouvais paraitre détendu et calme, au fond de moi j'étais très tendu. Je me préparais déjà à devoir éviter ou me défendre contre une éventuelle attaque de sa part, j'avais cette impression qu'il n'était pas le jedi le plus stable.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Lun 13 Aoû - 16:59

La peur s'insinuait en Darth Kel. Ce sentiment qui sans doute n'était pas courant chez lui, le Sith tentait de l'étouffer pour mieux se replonger dans la joute, mais ses efforts semblaient inutiles. Sans doute se rendait-il compte que la défaite l'accablerait bientôt s'il ne faisait rien, mais l'adresse et volonté farouche du Maître Jedi l'obligeait à rester sur la défensive, haletant et s'épuisant dans des efforts stériles. La blessure encore fumante à son flanc l'empêchait d'user de toute l'étendue de sa vélocité, si bien qu'il ne faisait que reculer, reculer pour mieux échapper à la mort. En un sens, la situation en devenait presque ironique. Jilano avait émoussé la volonté du Sith grâce à sa propre lumière, et de celle ci semblait naître une ombre d'indécision qui absorberait bientôt toute la perversion de Kel. Dans l'espoir sans doute de manipuler une nouvelle fois le Jedi gardien, il para une attaque et parvint à s'éloigner suffisamment pour prendre la parole. Comme auparavant, le poison qui sortit de sa bouche n'était que tromperie et mensonge, si bien que le Maître Jedi ne prit même pas la peine de lui répondre. Un Sith ne pouvait comprendre toute la complexité et la paradoxe qui entourait le rôle d'un Jedi, tout comme lui même ne pouvait comprendre le fondement même de la folie perverse de son ennemi. Jilano reprit donc son ballet mortel, poussant une nouvelle fois l'obscur utilisateur de Force sur la défensive.

Le combat se serait sans doute finit sur ces entre-faits si la Mandalorienne ne s'en était pas mêlée. Pointant son lance roquette portatif sur les deux combattant, elle leur décocha une roquette qui fut instantanément déviée par Kel sur Jilano. Ce dernier plongea dans la Force et parvint à dévier légèrement sa course, malgré la vitesse et la proximité de l'engin explosif. Passant à un mètre à peine de sa tête, ce dernier alla percuter le mur derrière le bar de plein fouet, envoyant tout les protagonistes présent au sol. Une épaisse fumée envahit toute la pièce tandis qu'un grondement sourd se faisait entendre. Grâce au point de rupture, Jilano put constater que le mur qui venait d'être détruit était un mur porteur... ce qui signifiait que l'Aguicheuse n'allait pas tarder à tomber en ruine!

-Je suis maudit...

Ce genre de situation collait décidément à la peau de Jilano, qui commençait à croire que les ennuis aimait particulièrement lui rendre visite ces derniers temps... Malgré les divers petites meurtrissures que l'explosion avait causée à son corps, le Maître Jedi se releva et utilisa la Force pour filer à toute vitesse en direction de la sortie. Partout autours de lui, des pierres de toutes tailles commençaient à se décrocher du plafond et des murs, fracassant le mobilier et ajoutant de nombreux obstacles sur l 'unique voie de sortie. Constatant qu'il ne pourrait peut être pas sortir à temps, le Jedi s'aida une nouvelle fois de la Force et sauta aussi loin qu'il le put. Cet exercice de voltige l'emmena devant la porte d'entrée, ce qui lui permit d'éviter la fin peu enviable de ceux qui finissent ensevelis. Lorsqu'il fut à bonne distance de l'édifice, il se permit un petit coup d'œil en arrière, assistant de par ce fait à la destruction de l'Aguicheuse, petit bar minable d'un seul étage, qui s'écroula tel un château de sable essuyant l'assaut d'une vague féroce. Un nouveau nuage de poussière, plus important et plus opaque que le premier, prit soudain naissance pour encercler Jilano et tout les témoins de la scène. Crachotant et guettant un signe qui lui indiquerait la position de Kel, le maître avança tant bien que mal jusqu'à sortir de l'oppressant nuage. Le chaos dans cette partie du quartier rouge était totale, et même l'appui de la Force ne l'empêcha pas d'échouer dans sa tentative. En définitive, Jilano n'avait aucun moyen de savoir si le Sith et la Mandalorienne avaient survécus, et si tel était le cas, ou Darth Kel avait fui. Restait toutefois Zein, qui était parvenu à s'échapper et qui détenant toujours des informations capitales pour l'Ordre Jedi. Considérant que le vaurien était la priorité du moment, le Jedi Gardien sortit son comlink et le calibra sur la fréquence utilisée par celui de Zein. Aucune réponse ne lui parvint, ce qui ne manqua pas l'inquiéter. Il connaissait Zein, et savait que dans son état de terreur actuel le viel escroc n'hésiterait pas à lui répondre s'il le pouvait.

La réponse de cette nouvelle énigme ne tarda pas à se révéler. Alors que Jilano commençait à perdre espoir, il sentit brusquement l'aura ténébreuse de Kel ressurgir dans la Force. En se coentrant, le Jedi parvint à capter une brève image du Sith, qui se tenait sur une plate-forme quelconque. Une autre image image vint se superposer à celle-ci, celle d'un Zein inconscient qui tenait comme par miracle en lévitation au dessus d'un trou béant. Jilano n'avait pas le choix, il devait encore une fois jouer le jeu du Sith et se rendre sur le lieu du rendez vous que ce dernier improvisait. Il ne lui fallut qu'une dizaine de minutes pour y parvenir ( ainsi qu'une petite persuasion de Force, qui lui permit de réquisitionner le speeder d'une jeune femme un peu simplette). Lorsqu'il eut finit de gravir le long escalier automatique qui l'emmena sur la plate forme, les images qui lui furent transmit semblèrent prendre vie. Kel se tenait immobile, et la folie de son plan imprégnait tellement la Force que les mots qu'il prononça ensuite semblèrent superflus. Jilano n'était pourtant pas en position de négocier, mais il n'avait aucune hésitation quand à la conduite qu'il devait faire preuve. Un Jedi ne pouvait sauver un innocent au profit d'un autre, et toute Mandalorienne qu'elle fut, le Miralan n'était pas une menace pour la paix galactique, contrairement au Seigneur Sith devant lui. Si ce dernier parvenait à s'enfuir, beaucoup d'êtres trouveraient la mort, et bien des choses seraient corrompus par l'innommable cruauté de son âme dépravée. Jilano ne voulait pas, ne pouvait le laisser fuir. Pourtant, en dépit de cette conviction intime qui l'habitait, en dépit de ce que lui dictait son intuition, il ne pouvait pas sacrifier Zein. C'était là un sacré paradoxe pour le jeune Maître, qui pour sauver un être mauvais devait en laisser partir un autre, plus démoniaque encore. Il n'éprouva toutefois aucun regret lorsqu'il s'adressa à son ennemi.

-Tu n'est pas un simple citoyen Darth Kel, il est inutile de me mentir. Tu es un bouché, un assassin de la pire espèce qui se cache derrière plus faible que lui lorsque la situation tourne à son désavantage. Je n'irais pas te débarrasser de la Miralan, tout comme je ne te laisserais pas tuer Zein. Au lieu de cela, je te laisse le choix, Sith. Libère l'humain et je te laisserais partir sans te pourchasser. Précipite le dans l'abysse et je serais obligé de te tuer.

La promesse était tombée, inflexible. Malgré la calme qui nuançait ses propos, les yeux du Maître Jedi étaient inflexibles. Il espérait que le Sith ne commettrait pas l'erreur de sous-estimer sa parole. Jilano sortit le blaster que sa défunte mentor lui avait légué et le pointa sur Kel.

-Qu'en penses-tu? C'est là un marché équitable, qui te laisse une chance de t'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Dim 19 Aoû - 16:15

Je le regardais dans les yeux en souriant, j’étais amusé au fond de moi qu’il sorti son blaster pour me menacer. Je ressentais que mon piège allait bien se passer et comme prévu surtout. J’affichais un sourire amusé quant à son marché, il était peu probable qu’il allait me laisser fuir si je lui laissais l’humain. Je fis malgré tout mine de réfléchir, un peu de divertissement allait bien me faire du bien.

Un boucher, moi ? Allons allons, tu met sous une mauvaise lumière un métier aussi noble. Se sont eux qui préparent les carcasses d’animaux en viande pour la population, mais je te rassure je ne suis pas boucher. Pour en revenir à ton marché, bien qu’il est intéressant je le refuse, soyons honnête. Tu es une sorte de jedi noir qui est vite pris par la colère, par exemple là tu es dirigé par la colère en m’insultant d’assassin. Tu sembles bien être la sorte de jedi complètement endoctriné par l’Ordre et qui ferait tout pour tuer du sith. Tu sais, un sith n’est rien d’autre qu’un utilisateur de la Force qui suit une autre philosophie, tu dois savoir que la philosophie jedi n’est pas la meilleure et ni l’unique.
Il n’a pas de bon ou de mauvais côté dans la Force, ce qui rend la Force bonne ou mauvaise ne dépend que de son utilisateur. Toi par exemple, tu l’utilises pour abattre des gens qui ne suivent pas les jedi. Du fait que les jedi se sont autoproclamé les « gentils » parmis les utilisateurs de la Force vous octroies le privilège d’abuser de celle-ci pour rependre le malheur parmi les non-jedi.


Je fis une petite pause, tenant Zein toujours par son col avec ma main. Je le regardais droit dans les yeux sans montrer une quelconque peur ou faiblesse. Je n’avais pas peur de lui, mais malgré que je le voyais comme jedi relativement noir, j’avais toujours un certain respect pour lui et ses frères.

N’as-tu jamais constaté que les jedi emplois une sorte de manipulation mentale chez vous ? Ils vous font croire que tout utilisateur de la Force qui n’est pas jedi est mauvais, ils vous font croire qu’ils sont tous des monstres abominables et pour cette raison vous les traquez jusqu’au dernier, n’est-ce pas ? Vous vous y connaissez, vous les jedi, en massacre de population entière qui ne suivent pas votre philosophie, n’est-ce pas ?

Mais ce qui m’amuse le plus chez vous, reste le fais que vous vous auto proclamés diplomates alors que vous formez les jedi dès leur plus jeune âge au combat. L’argument amusant qui suit est toujours celui que vous devez vous défendre, mais un vrai diplomate ne passe pas toute sa vie dans une formation guerrière. C’est étonnant que seul les plus puissants peuples militaires de la galaxie formaient les enfants à l’art du combat. Les jedi sont depuis longtemps rien qu’une bande de personnes fermés d’esprit entrainées à abattre toute forme de vie qui ne suit pas votre philosophie, vous forcez presque les sith et autres à prendre les armes pour vous massacrer. Vous prétendez protéger la paix et la liberté mais au final vous la détruisez vous-même, vous massacrez des familles entières de non-jedi si ils ne vous conviennent pas et après vous vous plaignez que les gens veulent votre mort. Si les gens avaient la liberté de suivre la philosophie de leur choix sans craindre d’être abattu tôt ou tard par une bande fermée d’esprit entrainée dans le combat au sabre, la galaxie serait dans un bien meilleur état.


Après une courte repose je repris, je n’allais plus m’attarder longtemps dans cette discussion et j’espérais qu’il allait enfin m’attaquer, j’avais déjà mon idée.

Je dois dire que je n’ai jamais vue une personne aussi naïve que toi, tu me crois à la lettre prêt. Je dois dire que mon père serait ravi de connaitre mes exploits, après tous il a réussi à mettre en place l’Empire Galactique. Tu sais, les apparences peuvent être trompeuse, ne l’oublie pas. Le plus jeune parmi les vivants peut-être au fond parmi les plus vieux.
Tu sais quoi ? Je me ferais un plaisir à aller chercher vos petites padawan toutes innocentes et mignonnes, j’ai une préfère pour ce genre de fille tu sais ! Ne t’en fais pas, j’en prendrais bien soin ! Tu dois déjà te douter du traitement qu’elles subiront.


Je souriais en coin, j’espérais créer le doute ainsi que le pousser de me tirer dessus avec son blaster. Je ne devais pas attendre longtemps avant de faire une roulade sur le côté tout en lâchant Zein, je n’avais pas eu le temps de voir pourquoi il me tira dessus mais à ce moment cela m’était égal. J’appuyais sur un bouton afin d’appeler mon speeder et couru vers celui-ci qui arrivait à pleine vitesse. Je ne tardais pas à sauter dessus et à partir de pleine vitesse, je ne me préoccupais pas du jedi qui avait l’air de vouloir tenter de sauver Zein. Malheureusement je me pris pas la peine de regarde si il allait réussir, j’appuyais en chemin sur un autre bouton afin d’ordonner à ma sonde de retourner dans mon vaisseau.

Maintenant que je n’avais plus rien pour négocier ou le mettre en situation délicate, je devais partir. Même si l’idée me réjouissait pas que ce traitre allait peut-être survivre, je savais qu’il connaissait presque rien de moi. Je me contentais toujours de garder un certain anonymat, tout comme je laissais blanchir mes livraisons sur Tatooine. Si je savais une chose, c’était bien de ne jamais faire confiance à ces déchets de la société qui n’hésiteraient pas à trahir dès qu’on leur met un sac de crédit sous le nez.

Je rejoignis assez rapidement mon vaisseau qui ne semblait pas avoir été découvert par eux, je rangeais mon speeder dans celui-ci tandis que ma sonde venait d’arriver. Les enregistrements qu’elle avait fait allait être étudiés lorsque je serais en lieu sûr mais pour l’heure se n’était pas le cas. Je ne tardais pas à prendre place sur le siège du pilote et à décoller avec mon inflitrateur sith et activa le camouflage du vaisseau. Je quittais la planète rapidement, je ne voulais pas prendre de risque d’être repéré ou même poursuivi. Je fis rapidement le saut dans l’hyperespace, je venais d’échapper à une situation délicate et je savais qu’il allait être impossible de me poursuivre, du moins pour le moment. Il ne restait plus qu’à réfléchir sur les prochaines procédures car il allait être fort à parier que tout l’Ordre allait aujourd’hui me traquer comme un gibier que les chasseurs voulaient à tous prix, cette idée m’amusait car je pouvais enfin jouer un peu. Ma fois, pour l’heure je pense qu’il serait préférable de se faire discret; question de les laisser marcher un peu dans l’ombre sans aucun repère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Lun 20 Aoû - 20:26

    Ashelya se trouvait encore sous les décombres du bar en ruines, après avoir perdu connaissance sous le choc de l'éffondrement, elle se réveilla trente minutes plus tard, encore un peu sonnée. La chasseuse de primes était seule, comme si aucune forme de vie n'existait à un kilomètre à la ronde. C'était très silencieux, seul sa 2e personnalité Sith était bruyante.


    Ooch ma tête, où sont-ils passé ces deux-là, je me fou un peu du Jedi mais j'ai besoin de la tête de ce Sith!


    Tues le Jedi également, cela te fera une plus grosse prime, hehehe


    Ferme-la, toi!


    Elle n'arrivait même pas à se lever, une grosse poutre métallique lui écrasait les jambes. Elle utilisa alors le laser incrusté dans son brassard gauche et coupa la poutre sur le sens de la largeur pour ainsi se dégager. Se levant, toujours en fléchissant un peu, elle commença à marcher d'un pas très lent. Voyant que sa vitesse ne portait guère fruit, elle activa son jetpack et s'envola sur les toits, les parcourants un à un. Ashelya se mit alors à chercher les rues qu'elle croisait sur son chemin, les scrutant attentivement. Elle entendit alors par chance la voix du Sith qui parlait avec l'autre. Leur sujet était la Force (Ashelya s'en doutait un peu), tout ce qu' elle entendi était: Cela dépend de comment on utilise les pouvoir qui compte. Au moins ce Sith avait dit quelques choses de crédible aujourd'hui. Elle attendit encore un peu sur les toits en les espionnant tous les deux. Sortant son fusil à lunette, elle se mit à viser en donnant le meilleur de ce qu'elle pouvait. Mais juste au moment où elle allait peser sur la gachette, le Sith parti dans un intercepteur Sith. Du coup, sa primes s'était envollée en fumée.


    Ah mince, je l'ai manqué..... bah je l'aurai un jour ou l'autre, personne n'échappe à Ashelya Khor!


Dernière édition par Ashelya Khor le Sam 1 Sep - 7:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   Lun 27 Aoû - 20:22

La lâcheté et la dépravation de Darth Kel semblaient sans limite, à tel point que toute façade avait disparu. Privé de ses artifices, il ne pouvait plus cacher la difformité cancéreuse de son esprit qui collait parfaitement à cette face mutilée d'où poignait deux yeux mordorés immondes qui semblaient pervertir tout ce qu'ils rencontraient. Mais même sous cette chape de terreur ténébreuse se trouvait une peur et une haine sans cesse plus violente qui semblait vouloir happer Jilano sans jamais parvenir à le saisir. Si le Maître avait connu un grand trouble au début de l'affrontement qui l'opposa à Kel, celui-ci semblait l'avoir déserté désormais. Alors que Kel s'obstinait à poursuivre ses vaines menaces, tel une proie cherchant une faille du chasseur pour mieux fuir, Jilano éprouvait une grande pitié à son égard. Le Sith était puissant dans la Force, et probablement aurait-il mieux vécu si l'obscurité ne l'avait pas happé, même si à présent tout espoir de guérison était vaine. Kel avait renoncé à son humanité depuis trop longtemps, et celui que le Miralan avait nommé « Akacen Tarlan » était désormais mort, consumé par la folie chaotique et implacable du côté obscur. Il était désormais cet être vide et sans remords qui ressemblait bien plus à une bêtes sauvage qu'a être humain, à ceci prêt que les bêtes elle ne tuent pas par passion du meurtre. Au fond de lui même, Jilano savait que Kel ne comptait pas relâcher Zein, car le Sith ne lui faisait pas confiance, estimant à tord que ses valeurs morbides étaient rationnelles et partagées. Il ne lâcha donc pas Zein et continua à la maintenir en lévitation au dessus du gouffre, attendant une réaction de la part du Maître Jedi. On pouvait pourtant clairement sentir son impatience grandir à mesure que Jilano restait silencieux, guettant une réponse tout en se préparant au pire. Il ignora une nouvelle fois le venin de ses paroles et n'accorda aucun intérêt à son long monologue pour justifier ses actions et diaboliser celles du maître, le Sith ne faisant que brasser son air méphitique et sa haine sans raison apparente.

Ce discours improvisé fut sans doute la dernière erreur du Sith, car ces longues minutes de palabres inutiles permirent à Jilano d'utiliser la Force. Lentement, avec une douceur et une légèreté que les vapeurs ténébreuses de Kel masquait totalement dans la Force, il utilisa son propre pouvoir pour saisir Zein. Il regarda une dernière fois le Sith dans les yeux, contempla la ruine et la corruption de son âme.

Il ne pouvait rien faire pour le sauver de sa propre folie. Cet aveux à lui même était une véritable défaite.

-Ainsi voici votre décision, Darth Kel. Elle me déçoit, mais peut être que l'heure de votre rédemption n'est pas encore arrivée.

Tout était dit, ne restait plus qu'une action. Appliquer une simple pression du doigt, puis concentrer son esprit pour sauver la vie d'un marchand d'esclave sans honneur ni remord. Une partie de son être se révoltait tandis que l'autre acceptait. Acceptait qu'il fallut un bourreau en ce monde, un être détestable et méprisable qui purifiait le monde tout en se souillant lui même. De ce paradoxe naquit en Jilano un calme qu'il n'avait jamais connu auparavant, impression indicible mais qui le marqua profondément. Jilano appuya sur la gâchette, lâchant en direction du Sith plusieurs salves mortelles.

Plusieurs choses se déroulèrent à cette instant précis, redistribuant une dernière fois les cartes de cette scène qui illustrait un combat dépassant ses acteurs. Kel abandonna son emprise sur Zein et parvint à esquiver les tirs qui autrement l'aurait abattu. Jouant avec une manette cachée sous la manche de sa bure noir, il appela à lui son vaisseau. Alors que Jilano parvenait à stabiliser l'escroc dans les airs, Kel opéra un saut périlleux qui le mena droit sur la passerelle de son engin. Voyant que son contact était en sécurité, Jilano se désintéressa totalement du Sith et le laissa partir. En effet, il n'avait aucun véhicule à sa disposition, sans compter qu'un speeder ne faisait pas le poid face à vaisseau spatial. Il y avait quelque chose d'autre cependant, une sensation impalpable qui lui soufflait que Kel allait croiser sa route de nouveau. Était-ce une imagination de son esprit fatiguée ou la Force elle même qui lui parlait, le Jedi ne pouvait le dire.

Il resta sur la passerelle le temps de ramener Zein à un état de conscience. Visiblement, le Sith avait absorbé une partie de son énergie vitale, ce qui obligea Jilano à transférer une partie de la sienne à l'escroc. Lorsque ce dernier reprit conscience, lui même commençait à ressentir une grande lassitude. Sa connexion avec la Force semblait un peu affaiblie, chose parfaitement normale au vu des efforts qu'il venait de fournir. Zein attira cependant vite son attention sur un détail que le Maître n'avait pas remarqué.

-Dis l'ami, j'te r'mercie pour avoir fait fuir l'autre salopard, mais j'tiens à t'informe qu'on se trouve sur la Plateforme privée de Zlaja le Hutt. M'est avis qu'il serait pas content de nous croiser là....

le « détail » attira toute l'attention de Jilano, qui se releva aussitôt et sortit son sabrolaser. Maintenant que Zein en parlait, il pouvait sentir la présence hostile de plusieurs individus tapis dans l'ombre.

-Tu as sans doute raison Zein. Je te propose de ne pas trainer ici et de quitter cette maudite planète.

*Et de ne plus jamais revenir*

L'escroc opina du chef, saisissant son blaster et suivant le Maître Jedi qui ouvrait la marche. Il commençait à croire que son aversion pour la planète était réciproque.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une traque compliquée [PV : Jilano-Ashelya][Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: