Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   Dim 28 Oct - 18:27

Lieutenant Erzek Velreyk
43ème Groupement de Commandos Impérial
DSI Mk II "Chimaera", Salle des Opérations Spéciales


La salle des opérations spéciales était particulièrement sombre. En partie dû au fait que, fidèles à leur réputation, ces troglodytes d'agents du renseignements aimaient ce genre d'ambiance. Cela ne dérangeait pas Erzek, ni ses camarades. L'obscurité avait toujours été "l'alliée" des commandos, elle les dissimulait, et on ne peut contrer quelques chose qu'on ne voit pas. Cette salle, allouée au opérations spéciales était interdite au personnel, non autorisé, et en dehors des briefings, les commandos n'étaient pas autorisés. Erzek ne savait pas si le Commandant Daala faisait exception à la règles, c'etait pas dit.
Les quelques quarante commandos présents dans la salle, assis sur des sièges face à une estrade, discutaient a voix basse, où consultaient un datapad sur tel où tel sujet. Un homme, a la peau si blanche que l'on pouvait se demander si elle a, un jour, connu le soleil, s’avançât sur l'estrade.
Nullement fébrile et sûr de lui, l'homme siffla pour attirer l'attention de la troupe.


- Messieurs ! Je suis le Commandant Hoovel, Service de renseignement de l'Alliance ! C'est moi qui vous brieferez sur cette mission, il fit un pause et repris, Nos services on décelés un mouvement résistant sur Balmorra, selon eux; ce mouvement se développe depuis déjà des semaines , il est tout à fait possible que d'anciens militaires aient intégrés leurs rangs. Ce réseau n'est pas encore rompus aux opérations de résistance mais il s'organise peu à peu, il faut étouffer la rébellion dans l'oeuf. Nous ne pouvons nous permettre que Balmorra nous échappe, que ça soit même seulement pour ses ateliers de constructions. L'Alliance ne peut pas se permettre un nouveau clash depuis le blocus de Mon Calamari, c'est là que vous intervenez.

Il fit signe à un adjoint avec des galons de lieutenant, de distribuer des datapads. Les commandos étudiaient les documents qu'on leur mettait en mains, chacun dans un silence de plomb. Hoovel attendit pourtant encore une vingtaine de secondes avant de continuer.

- Vous serez largués sur Balmorra, largage orbitale. Votre mission est de trouver et éliminer les membres de ce réseau. Pas de sociale : vous trouvez, vous tuez ! Vous serez autonomes et il n'y aura aucun soutient. J'imagine que vous comprenez sans mal ce qui se passerait si on voyait l'AG se laisser aller à ce genre de répressions. Dans cette logique, vous n’opérerez pas avec vos armures de combats ! Il vous sera fournit des tenues de combat hétéroclites. De la même manière, les navettes qui vous acheminerons surplace ne seront pas des appareils de l'AG, mais des Deep-X. Vous allez devoir vous entassez.

Erzek et ses frères d'armes lisaient leurs datapads, qui leurs précisaient les détails de la missions au fur et à mesures que l'officier des renseignements poursuivait son exposé.

- Comme toujours : interdiction d'embarquer quoi que se soit qui vous identifie où alors qui vous relie à l'Alliance !

Il laissa quelques minutes aux commandos pour finir de lire leurs ordres de missions, et attendit que les têtes se relèves pour achevez son briefing.

- Vous voilà briefés messieurs ! Des questions ?

- Non, commandant ! répondirent ici et là les commandos.

Alors que l'adjoint sillonnait les rangs à la recherche de ses datapads, le Commandant Hoovel hocha la tête, satisfait.

- Excellent ! Départ dans deux heures. Rompez !

Le Major Krennshay, commandant en chef du commando, fut le premier à se lever :

- Allez mes truffes ! Vous avez entendu le patron ?!

Les commandos se levèrent et quittèrent la pièce par petits groupes en s'échangeant quelques accolades, et se dispersèrent dans divers directions du couloir. Erzek et quelques uns de ses collègues se dirigèrent vers les quartiers de l'équipage, ils avaient entre 1 Heure et 1 Heure 30 à tuer et pour se mettre réellement dans l'esprit de la mission avant d'aller s'équiper...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   Lun 29 Oct - 10:26

Lieutenant Erzek Velreyk
43ème Groupement de Commandos Impérial
Deep-X "Mynock 3", en route vers Balmorra


La soute d'un Deep-X est on ne peut plus exiguë, plus encore pour une escouade de commandos avec leur matériel, mais c'était suffisant. Cette fois, ils ne portaient pas les combinaisons de combat standard des forces spéciales de l'Alliance, mais des tenues dépareillées. Pas un ne ressemblait à un autre. Cela ressemblait plus à une alliance improbable de chasseurs de prime qu'a un commando. Mais c'était toutefois l'objectif.

Les quatre navettes de type Deep-X avaient quitter le bord du Chimaera depuis 7 heures, le choix de ses appareils était idéal car les Deep-X sont très communs et passeraient inaperçu a peu près partout. Erzek vérifia son harnais pour la deuxième fois, il avait déjà effectuer des sauts orbitaux, mais la manœuvre était toujours délicate mieux valait s'assurer que le parachute s'ouvrirait. Un grésillement se fit entendre sur le système com :


- Arrivée sur DZ dans 5 minutes !

L'Opération "Os du Rancor", selon le nom de code qu'elle avait reçu, allait vraiment commencer. Les commandos se levèrent et se placèrent près du sas embarquant leurs materiel. Erzek se dirigea vers le mécanisme d'ouverture mais n'y toucha pas. La voix du pilote resurgit :

- Attention ! Dépressurisation de la soute !

- Casques, aboya Erzek.

C'était là, une partie importante d'un saut orbital, si l'on ne dépressuriser pas la soute, le dégagement d'air propulserait les commandos à l’extérieur. Eux et tout le matériel qu'ils embarquent. Il n'y avait pas de meilleurs moyens pour se blesser lors du saut. Alors que les commandos finissaient de s’équiper de leurs casques, le sifflement dû à la dépressurisation se fit entendre plusieurs secondes avant de se taire.

- Dépressurisation effectuée, DZ dans 2 minutes.

DZ, c'est "DropZone", la zone sur laquelle le commando devait sauter. Ici, une zone vierge de construction.

- Ouverture SAS, annonça Erzek en actionnant le mécanisme du sas.

La porte s'ouvrit lentement, dans le silence absolu de l'espace. Sous la navette, on voyait la face non-éclairée de Balmorra. Erzek rejoignit ses collègues près du sas et se tint sur le rebord, près à se jeter dans le vide. Excellent exercice pour amateur de sensations fortes.
Il n'y avait pas plus impressionnant que de se retrouver suspendu des dizaines de milliers de kilomètres au dessus d'un sol. Du coin de l'oeil, il regardait la diode rouge, qui lui indiquait qu'il n'était pas au dessus de la DZ. Les secondes s'écoulèrent, puis la diode passa au vert.

Erzek franchit le sas et commençât sa descente, il se doutait que ses camarades le suivait, mais pour l'instant, son seul objectif était de réussir ce saut. Il chutait à une vitesse déconcertante, mais il fallait garder son sang froid. " Un homme qui panique est un homme mort ! " avait déclarer son sergent instructeur, des années en arrières.
La tête vers le bas, il continua sa chute, puis pénétra dans la basse atmosphère. Erzek vrilla dans tout les sens, c'était relativement normal, mais il fallait réagir très vite. Sans quoi on risque de perdre connaissance.

Rétablissant son assiette, Erzek se plaça de manière à opposer le plus de résistance à l'air. Cela lui permit de ralentir sa chute. Erzek voltigea pendant plusieurs dizaine de secondes puis ouvrit son parachute dès qu'il fut à l'altitude idéal. Suspendu à son parachute, il chercha ses collègues dans la nuit de Balmorra. Il vit les plus près, mais aucun autre.

Le Lieutenant Velreyk arriva enfin au sol, et se réceptionna. Il replia son parachute aussi vite que possible, et l'embarqua avec lui. Laisser son parachute dans la nature correspondait à une signature. Se relevant avec son parachute sur le dos, il vit ses frères d'armes atterrir ici et là.


- Insertion Boma confirmée. dit il sur la fréquence sécurisée de l'ensemble du commandos, soit quatre équipes : Acklay, Boma, Cannok et Divto. Des noms d’animaux, de prédateurs.

Acklay, l'équipe du Major Krennshay, lui répondit :


- Ici Acklay, nous sommes à 15 kilomètres Nord-Est de votre position, rejoignez nous !

- Compris Acklay !

Il attendit, que son escouade se regroupe autour de lui, se qui se fit rapidement, puis passa sur la fréquence de son escouade :

- Regroupement avec Acklay à 15 kilomètres au Nord-Est, on bouge!

Dans la nuit de Balmorra, l'escouade Boma se mit en route, la chasse allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   Lun 29 Oct - 19:13

Lieutenant Erzek Velreyk
43ème Groupement de Commandos Impérial
Balmorra, cité de Beltane


C'est la première fois qu'Erzek patrouillait incognito en ville. Engoncé dans une armure qui rappeler celle d'un chasseur de prime, Erzek, Till et Zelh, ses coéquipiers, remontaient une avenue principale de cette cité qu'est Beltane. Le 43ème Groupement des Forces Spéciales s'était disséminé dans tout Beltane, par groupe de 3 ou 4. Chacun avec des missions à accomplir.

Erzek et ses collègues devaient maintenant rendre une petite visite à un marchand du coin, qui, visiblement, arrondissait ses fins de mois avec des ventes d'armes. Cet activité semblait assez rentable, car les commandos n'avaient pas mis longtemps à le repérer. Ce vendeur se faisait appeler Quatt. Ils allaient lui rendre une petite visite. Savoir a qui étaient vendues ces armes, et où il les trouves.
Les trois compères parvinrent enfin devant le magasin, qui soi-disant vendaient des composants pour droïds et automates.

En rentrant dans le magasin, les trois pseudo-mercenaires attirèrent les regards des clients qui vaquaient à leurs affaires quotidiennes. Ils se dirigèrent vers le comptoir, où un commerçant, un homme de taille relativement petite. Erzek s’attendait à un type banal, qui faisaient juste son travail. Mais ce gars là avait le mot "sournois" cousu sur le front.
Il sourit à leurs approche, un sourire courtois, qui parut malhonnête à Erzek, assez pour l'irriter.


- Bonjour ! Que puis-je faire pour vous ?

Till et Zelh étudièrent les articles du magasins tandis qu'Erzek prenait la parole, assez bas pour n'être entendu que du vendeur :

- Quatt ?

Un éclair de surprise passa dans les yeux de l'homme, qui leva une main pour couper court à la conversation :

- Pas ici... dit il sur le même ton qu'Erzek, en l'invitant à la suivre.

Il se tourna vers une jeune femme, a l'allure honnête, et lui demanda de prendre le relais.
Cette dernière acquiesça et partit conseiller les clients sur tel où tel modèle.

Erzek et le marchand entrèrent dans l'arrière boutique, il se retourna pour faire face à Erzek mais n'eut pas le temps de placer un mot que ce dernier le frappa à la gorge, l’empêchant de produire un son. Sous l'impact, le marchand recula de quelques pas. Ses grands yeux a la fois étonnés et effrayés fixaient Velreyk.

Erzek referma la porte de l'arrière boutique derrière lui.


- Vous ne le savez pas encore, mais on à des affaires à régler tout les deux ! dit Erzek sur un ton froid et calme.

Il s’avança vers l'homme, qui semblait de plus en plus paniquer. Ils allaient maintenant pouvoir discuter entre quatre yeux...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   Mer 31 Oct - 17:55

Lieutenant Erzek Velreyk
43ème Groupement de Commandos Impérial
Balmorra, cité de Beltane


Erezk était satisfait, il n'avait pas perdu son temps avec Quatt, tout d'abord parce que le marchand avait craqué rapidement, et deuxièmement, parce que ses renseignements semblaient très fiables. Il faut dire qu'Erzek lui avait promis une discussion autrement plus animée dans le cas contraire.
Quatt était maintenant détenu dans la base du commando, il ne fallait en aucun cas qu'il ne prévienne ses clients. Après tout : c'était ça ou l'abattre. Les commandos peuvent se montrer parfois rudes, mais ce ne sont pas des criminels.

Assis dans un véhicule, Erzek et ses collègues surveillaient un immeuble si gentiment indiqué par Quatt. Erzek avait fouiller sur l'interphone en arrivant, il y avait trouver le nom de leur nouveau client. Garv Mecloth. Ils durent attendre plusieurs heures, et le couché du soleil pour le voir émerger du bâtiment.
L'homme rentra dans son speeder et pris la route, l'équipe d'Erzek sur ses talons. Les commandos se savaient discrets car leur proie n'avait, ni tenter de leurs échapper, ni tenter de les embrouiller à les faire tourner en rond.
S’engageant sur une route de l'artère principale, la cible sortait de la ville, et partit vers la campagne. Les commandos de l'AG le suivirent à distance raisonnable, autant que possible pour le garder en vue sous la pluie.

Après deux heures de route, Garv arriva dans une ville bien plus modeste de par la taille. Il s’arrêta enfin, et attendit pendant un quart d'heure avant que trois autres hommes ne viennent près de sa voiture.
Erzek observait la scène avec un regard pareil à celui d'un prédateur.
Garv sortit de sa voiture après que l'un des trois hommes ait toqué à la vitre de son véhicule. Les quatre hommes discutèrent puis au bout de 10 minutes, bougèrent en se rapprochant vaguement de leurs poursuivants.
Quand ils eurent dépassés leur véhicule, Erzek donna le signal :


- On les choppes ! Allez allez allez !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   Jeu 1 Nov - 13:11

Lieutenant Erzek Velreyk
43ème Groupement de Commandos Impérial
Balmorra, cité de Beltane


La clé de se genre d'actions était la rapidité. S'élançant vers l'homme le plus près, il passa son bras autour du coup de sa victime et s'en servit comme bouclier humain. De sa main armée d'un blaster Merr-Sonn regler sur "paralysant", il tira sur un deuxième homme tandis que les deux autres commandos mettaient HS les derniers inconnus valides.
L'homme qu'Erzek tenait se débâtait toujours, et Erzek plaça le blaster sous le cou de sa victime avant de presser la détente. Le corps de l'homme cessa immédiatement toute résistance, et se ramollit.


- On embarque les corps, les gars ! On se magne !

Les commandos s’exécutèrent et rentrèrent les corps dans le véhicule, aussi promptement que possible. Sans plus de cérémonie, ils quittèrent la zone, tout s'était fait dans un silence raisonnable, mais jamais, il ne fallait s'attarder. Ils mirent deux heures pour rentrer, permettant aux autres commandos de voir si ils étaient suivis. Visiblement non :

- C'est bon Erzek ! Ton équipe peut rentrer ! signala Krennshay par la biais d'une fréquence sécurisée de leurs intercoms.

Le bâtiment qui abritait leur base était un local de taille assez raisonnable pour accueillir une dizaine d'occupant, comme la plupart des commandos étaient généralement de sortie, cela ne posait aucun problème. Le quartier était tous se qui avait de plus normal, pas de violence dans le coin, quartier tranquille oblige. Les gens étaient presque amicaux, ici. Cela faisait drôle à Erzek quand on savait que certains d'entre eux pouvaient très bien être résistants.

Une fois dans le bâtiment, Erzek et ses frères d'armes, portèrent les corps, inanimés mais pas morts, de leurs victimes jusque dans une salle vide. Après quoi ils les laissèrent et révisèrent leur matériel.
Ils allaient devoir attendre le réveil de leurs "invités" pour poser leurs questions. Une chose intriguait Erzek :


*Pourquoi Garv avait il pris le risque de contacter par visuels ses collaborateurs ?*

Tout ça ne présageait rien de bon, ce d'autant plus que ce réseau apprendrait rapidement qu'un commando avait débarquer dans le coin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   Sam 3 Nov - 17:43

Lieutenant Erzek Velreyk
43ème Groupement de Commandos Impérial
Balmorra, cité de Beltane


Certains ne reculaient devant aucune bassesse pour faire parler quelqu'un, que ça soit par frustration ou encore par sadisme. Mais pas Velreyk ! Respectueux des combattants, il avait toujours mis un point d'Honneur à bien traités ses derniers, même lorsque la guerre le propulsait dans des situations vicieuses. De plus, les quatre hommes qu'ils avait embarquer plus tôt, pouvaient certes être des résistants, mais en rien des assassins. Encore moins des soldats entraînés. Il avait fouillé les prisonniers et leur véhicule, des tas d'indices montraient qu'une cellule principale s'était former dans le quartier Grazzlin. En effet, une cellule doit être équiper, et les "locataires" nourrit. Ainsi, les listes de courses ciblaient en parties les magasins du secteur. Les résistants ne semblaient jamais avoir envisager se genre de cas de figure.
De plus, les insurgés étaient équipés de comlinks qui étaient réinitialisés toutes les demi-heures, visiblement. Le commando disposait de matériel de traçage, qui permettrait d'identifier les comlinks avec lesquelles ils avaient interagit.
Quand aux prisonniers, ils s'étaient battus contre l'AG, c'était des prisonniers de guerre et seront donc placés en prison ! Quand l'insurrection sera matée ! Ils pouvaient toutefois s'estimaient malchanceux, les commandos des forces spéciales n'avaient pas toujours la possibilité garder des prisonniers. En générale, ils étaient relâchés. La plupart des militaires détestaient abattre les prisonniers, soldat n'est pas animal ni sauvage !

Plusieurs équipes du commando se rendirent dans le secteur concerné, 22 hommes au total.
Ils se déployèrent dans tout le quartier, permettant de le quadriller et donc d'intervenir rapidement ou que se soit dans la zone. Le plan était simple ; appeler le comlink indiquer dans le répertoire, le localiser, et intervenir surplace très rapidement. Assis dans un speeder, Erzek attendait, nerveux, comme au début de chaque assaut ou affrontement. Il ne fallait pas se leurrait, là, il n'y aurait aucun quarter ! Till aux commandes de l'appareil, patientait calmement, tandis que Kej et Saul, sur la banquette arrière étaient aussi nerveux. Il ne fallut pas attendre longtemps avant que le Major Krennshay n’appelle :


- Localisé, envoie des données en cours. Intervention immédiate. Go, go, go !

Till, au poste de pilotage du speeder, fit partir en trombe l'engin. A la manière d'un pods de course, le speeder filait vers la destination indiquée et arriva surplace après quelque minutes de trajet. Le speeder décéléra, et Erzek voyait, ou plutôt entendait, qu'une équipe de l'Ag était déjà au contact. Till stoppa le speeder, et Erzek et ses trois camarades bondirent hors du speeder ! Till s'acouda au dessus du speeder pour épauler son arme et couvrir l'avançait du reste du groupe. Ils arrivèrent à un mur, soutenant une véranda du bâtiment visé !
Travaillant en équipe, l'escouade ne mit pas plus de vingt secondes à franchir se mur qui n'étaient toutefois pas trop élevé! Till les rejoignit et il se placèrent en position de par et d'autre de l'unique porte qui donner sur le balcon.

Utilisant le langage des signes propres aux forces spéciales, il donna ses consigne : Ouverture forcée, fragmentation et assaut ! D'un coup de pieds puissant, Erzek enfonça la porte, qui menaçât de se décrocher du montant de la porte. Saul, jeta un grenade dans l'ouverture et resta plaquer contre le mur! La détonation se fit entendre comme un tremblement de terre alors que Kej se precipita dans l'entrée suivit d'Erzek et de Till. Les tirs de blaster crépitèrent comme un feu d'artifice dans la salle ou les commandos avait fait son entrée. Un homme descendit en catastrophe d'un escalier. Erzek le descendit ! L'appartement était ravagé. Erzek et Kej grimpèrent par l'escalier, et le reste de l'escouade était au prise dans les couloirs du rez de chaussez. On y entendait aussi le raffut que faisait les autres équipes d'intervention.

Erzek était presque arrivait à l'étage lorsque trois hommes munit d'ustensile de cuisine dévalèrent sur eux. Le premier succombât suite à un tir bien placé de Kej. Le second, fut accueillit par le poing d'Erzek, qui s'écrasa sur son nez. L'Homme tituba en arrière, se tenant le nez taché de sang, mais le troisième chargea à son tour. Erzek lui immobilisa la bras qui tenait le couteau par une prise, et de sa main libre, empoigna sa baïonnette, qu'il planta dans la gorge de l'homme. Ce dernier se ramollit complètement, et s’affaissât sur le sol. e survivant de la boucherie, tenta de retrouver ses esprits quand une salve de blaster scella son sort. Sans relâcher leur vigilance, les deux commandos continuèrent de sécurisé l'étage, sans rencontrer de résistance. Au loin, on entendait des voit clamait RAS. Le lieu avait l'air sous contrôle, il fallait maintenant le fouillait rapidement avant l'arrivée de la police locale. Krennshay se souvenait visiblement très bien de la consigne numéro un du commandement : l'Alliance ne doit pas être impliqué ! Il avait au plus, un quart d'heure avant de devoir décamper, les commandos retournait déjà l'appartement pour trouver quoique se soit qui puisse les aider à contrer la rébellion.


- Deuxième étage :R.A.S !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   Mer 7 Nov - 13:12

Lieutenant Erzek Velreyk
43ème Groupement de Commandos Impérial
Balmorra, cité de Beltane


Erzek était absorbé par l'holoécran devant lui, les infos passaient boucles leur exploit de cette nuit. On y voyait les urgences extraire des cadavres du bâtiment tandis que des officiers de police rodaient de-ci de-là. Par la porte de l'appartement, entrouverte depuis que les commandos l'avait forcé. Les enquêteurs semblaient mettre ça sur le compte d'un règlement de compte entre bandits. Car les Commandos de l'AG avaient pris soin de laisser des marques trahissant le trafic d'armes des rebelles. Si ils n'avaient pas fait dans la discrétion et la finesse, c'était premièrement pour ne pas trahirent leur origine de forces spéciales, mais aussi pour exciter un peu les autres cellules. Ils avaient déjà deux voire trois cibles dans le collimateur.

Toutefois, ils allaient devoir agir de manière plus discrète, afin d'éviter que la police ne devienne un peu trop omniprésente. Déjà qu'elle avait renforcer ses patrouilles. Erzek et ses frères d'armes avait espérait trouver quelque chose d'utile contre les insurgés, mais pas grand chose finalement. Il regarda son chrono : la prochaine action était pour bientôt. Till avait démonté son arme, et s'amusait maintenant à la remontait en un temps record. Jouant avec une pièce de monnaie, Erzek attendait patiemment l'heure de partir en intervention. Achevant de montait son arme bruyamment, Till se leva et tapa amicalement l'épaule d'Erzek, l'intima de se lever.
Erzek s’exécuta et se dirigea vers la sortie de l'habitat, saisissant au passage son barda. Dix minutes plus tard, il sillonnait avec son escouade, les rues pleines de vie de Beltane.

Ils mirent 15 minutes à rejoindre la position qu'on leur avait désigner. Erzek activa la fonction jumelle de son casque, et s'accoudant à un mur bas d'une place, observa le bâtiment de leur nouvelle cible. Un appartement dans un immeuble de 11 étages. Ils devraient faire attention à ne pas faire trop de bruit. Une opération de nuit s'imposait. En attendant l'heure de passer à l'action, le groupe s'en alla dans la cantina du coin, histoire de passer inaperçu. Le lieu, pas forcément bien fréquenté, offrait une dissimulation adéquate au milieux d'autres chasseurs de prime où de la racaille que la galaxie comptait. Il n'eurent pas à attendre longtemps avant qu'une bagarre n'éclate, Erzek observa la scène avec autant de divertissement qu'un match de zoneball. Ce bar était exactement ce qu'il fallait pour qu'une équipe en armure passe inaperçu. Au milieu de la lie galactique, ils étaient invisibles...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   Ven 23 Nov - 18:13

Lieutenant Erzek Velreyk
43ème Groupement de Commandos Impérial
Balmorra, cité de Beltane


Les nuits de Beltane étaient calme, à cette heure ci, l’immeuble était aussi mort que si il était abandonné. A l'heure où dorme les citoyens lambda, Erzek et ses hommes grimpaient les étages silencieux et froids, ils n'avaient guère fait dans la discrétion la dernière fois. Cette fois ci, l'ennemi n'e verrait rien venir. Till se plaça contre le montant de la porte pendant qu'Erzek neutralisait le système de verrouillage de la porte. La nervosité propre aux opérations coups de poings, bien que présente, ne gênait point Erzek, précis et rapide.

La porte coulissa, dans un silence presque absolu, et les deux ombres noirs s'infiltrèrent dans l'appartement, qui se présentait en deux couloirs, menant à plusieurs salles. Ils se divisèrent et localisèrent les trois occupants, l'un deux été éveillé, mais guère pour longtemps. Il vit compris certainement pas ce qu'il lui arriva et s'avachit sur le sol, las de toute résistance, quand un couteau transperça sa gorge. Erzek accompagna le cadavre au sol, limitant les bruit au maximum pendant que Till rentra en silence dans une autre salle.

Le rejoignant, Erzek y découvrit les deux autres restants. Se rapprochant comme des prédateurs sur leur proies, ils les submergèrent sans leur laisser aucune chance. Erzek frappa son adversaire à la gorge, l’empêchant de crier, puis le fit un clé, l’asphyxiant jusqu’à que l'homme soit inconscient. Il se releva en constatant que Till avait également neutraliser son adversaire. Les deux hommes sortir de la salle, et Erzek constata que bien que pas anarchique, le départ précipité puait à plein nez. Et quand on est précipités, on fait des bêtises !

Il désigna le salon d'un mouvement de tête, et demanda à Till de fouiller l'appart tandis qu'il partir rapprocher le speeder de la porte de l'immeuble, puis remonta dans l'appartement où il découvrit sans surprise, Till fouillait le salon avec une attention particulière, prenant soin d'être discret. Consultant son chrono, il remarqua que le temps, pour une fois, ne leur ferait pas défaut. Chargeat les deux hommes dans le speeder en descendant jusqu'en bas de l'immeuble chaque fois, et un par un, il mit en tout près d'une demi heure à chargeait les corps. Garant le speeder dans un parking, il revint dans l'appartement épauler son camarade pour les recherches, les recherches se poursuivirent durant trois heures avant qu'ils ne se décident à partir.

Avec une nouvelle piste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   Sam 9 Mar - 19:42

    Lieutenant Erzek Velreyk
    43ème Groupement de Commandos Impérial
    Balmorra, cité de Beltane


    Le soleil s'était déjà couché depuis trois heures quand les silhouettes noirs des commandos de l'Empire ne s'infiltre dans l'entrepôt. Les deux vigies n'avaient rien vu venir et venait de passer dans un autre monde. Sans un regard supplémentaires pour les cadavres, Erzek suivit son groupe dans les couloirs de bâtiment. Erzek avait été mené ici par les éléments laissés dans l'appartement. Deux jours été passés, et les commandos n’avaient pas chômés. Des ordres reçus par le commandement de la résistance, selon les quelles es résistants devaient surveiller les activités policières afin qu'une cargaison d'armes puissent passer. En pleine ville.

    Les deux commandos de pointes ouvrir discrètement la porte suivante et se glissèrent à l’intérieur. Erzek entra dans la pièce à son tour, et il entendit l'un de ses camarades mettre un terme définitif aux méfaits d'un troisième rebelle. Il reconnut le bruit caractéristique d'une qui tranche la chair. Arriver jusqu'a cet entrepôt s'est avéré facile. Il avait fallut simplement suivre le convoi. Sur son HUD, le commando vit que son groupe approchait d'une salle de contrôle. Quelques secondes plus tard, le groupe lança l'assaut...

    Brutalement, les stormcommandos entrèrent surplace maîtrisant les plus proche pour les interroger, et abattant les autres, plus dangereux qui avaient commencé à plonger à terre où a sortir leurs armes. L'un des rebelles, hargneux commença à rugir :


    - Vous avez la mémoire courte, vous autres ! Chiens de l'Empire ! La dernière que vous avez tenter d'enrayer une rebellion, vous en avez était incapable !

    - Une autre époque répliqua Erzek en réglant son Blaster sur paralysie.

    Un éclair bleu jaillit de l'arme et percuta l'homme qui se relâcha complètement. Endormi. Erzek et son commando allait pouvoir s'atteler au travail. Certains fouillaient ordinateurs et pièces tandis que d'autres embarqaient les prisonniers après les avoir neutraliser. Mieux valait limiter les risques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Balmorra] Le rêve rebelle [Rp Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: