Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Mer 31 Oct - 17:26

Capitaine Alko Herassen
21ème Flottille de la Marine Confédérée
Espace Confédéré, Localisation inconnue


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

*COMMUNIQUE DU COMMANDEMENT*

De : ADMO'Shi'Sima@Holonet.MCSL
à : CPTHerassen'@Holonet.MCSL

Commandant,

Dans une logique de préparation de notre outil de défense aux évènements à venir, le commandement et moi même avons décider d'organiser un exercice militaire, qui prendra place aux coordonnées ci-jointes.

Votre unité, la 21ème Flottille de la Marine de la Confédération des Systèmes Libres, fait partie des unités qui participerons à cette manœuvre. Cet exercice, vise plus loin que la simple exécution de tactiques de combat, il jaugera le comportement des différentes unités participantes autant qu'il permettra leur aguerrissement .

Voila pourquoi j'attends de vous un engagement complet de votre part. Vous connaîtrez la teneur exacte de l'exercice ainsi que le rôle que vous y tiendrez une fois votre groupe sur place.

Cordialement,

Amiral Sarisa O'Shi'Sima, commandant suprême des Forces Armées de la Confédération des Systèmes Libres.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Alko Herassen acheva de lire le message du commandement avec autant d''attention qu'un artiste peignant un tableau. Il s'adossa à son siège, fixant l'écran comme si il venait de lui suggérer une bonne idée. L'Amiral avait, effectivement eut une bonne idée. Herassen avait très peu travailler conjointement avec l'Amiral, voir jamais. Mais du peu de se qu'il pouvait observer, elle savait gérer son affaire, malgré son très jeune âge. Alko avait faillit se faire remarquer quelques mois après son intégration à la CSL, et pas en bien. Il n'était pas passé loin du fou rire quand on lui avait appris que le Commandant Suprême n'avait pas trente ans.

Au début, il avait mis ça sur le manque de sérieux d'un jeune gouvernement, mais la manière dont l'Hapienne gérait la Flotte lui avait donner tord. Et Herassen espérait qu'elle continue à l'avenir. Avenir qui semblait toujours plus noir.
Émergent de ses pensées, le Capitaine Herassen se leva de son siège et se dirigea vers la sortie de ses quartiers. Ces derniers n'étaient certes pas petits, mais demeuraient modestes et avaient étés en majeur partie réaménagés en salle commandement auxiliaire.

Passant devant une peinture représentant un vieux bateau, de ceux-là même qui navigue sur les océans, livré à une tempête. Les historiens affirmaient que Thrawn se servait de l'art pour cerner son adversaire, et surtout ses faiblesses, qu'il exploitait sur le champs de bataille. Certains en doutaient , pas Herassen. Le Chiss, était le plus grand génie militaire de l'Empire. Plus jeune, Herassen avait même pris en exemple le Grand Amiral.

Débouchant dans un couloir, Alko pris la route de la passerelle. Comme d'habitude, l'équipage effectuait les taches qui lui incombait, avec rigueur, Herassen y avait veillé. Il avait appliquer la tolérance zéro avec la négligence. Il ne mit pas longtemps à atteindre la passerelle, car ses quartiers ne se trouvaient que deux pont en dessous.


- Commandant sur la passerelle ! Signala d'une voix forte un officier de pont.

Saluant son officier en second, un bothan à la fourrure de couleur semblable à la noisette qui se nommait Brask.

- Du nouveau ?

- Les tubes lances-torpilles bâbord 3 et 4 sont à nouveaux opérationnels, commandant !

- Bien

Les deux tubes lances-torpilles semblaient avoir eut un dis-fonctionnement, mais les techniciens étaient visiblement arrivés a bout de ce problème. Il s’avança vers l'officier de navigation et lui tendit un datapad contenant les coordonnées de l’exercice.

- Lieutenant, calculer le trajet le plus rapide pur ses coordonnées !

- Oui, monsieur !

- Nous bougeons, commandant ? questionna Brask avec un haussement de sourcil.

- Oui, nous bougeons, la 21ème doit prochainement participer à une manœuvre conjointe.

Le bothan hocha la tête tandis que les hommes d'équipage vaquaient à leurs occupations, échangeaient des données, pianotaient sur leurs claviers et fixaient leurs écrans. D'après les coordonnées que lui avait fournis l'Amiral, le lieu de l'exercice ne serait guère très éloigné de leur position actuelle.

Cinq minutes plus tard l'officier navigateur avait finit ses calculs et consulta Herassen du regard, qui répondit par un signe de tête affirmatif. Le lieutenant signala là procédure de saut, et, quelques secondes plus tard, les traits caractéristiques d'un passage en vitesse lumière se dessinèrent sur les vitres blindées de la passerelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Ven 2 Nov - 14:31

S’observant dans la glace qui lui faisait face, l’Amiral Shi’Sima réfléchissait à toutes les options qui s’offraient désormais à elle et toujours la même revenait dans son esprit : les règles d’engagement de la guerre stipulait bien qu’il était toujours préférable de conserver l’initiative. Si la situation était de plus en plus électrique, il semblait à l’Hapienne qu’elle était néanmoins actuellement la plus favorable. Avec le soutien de Rendili, les forces de la Confédération disposaient de nouveau d’un Chantier Naval important, un de plus sur la liste, ce qui pénaliserait l’Alliance qui ne pouvait désormais se reposer que sur le Chantier Naval de Kuat. Mais bien que la situation politique Confédéré ne fût pas forcément au beau fixe, celle de l’alliance n’était pas meilleure, bien au contraire. La plupart des systèmes restant sentait le vent tourné et l’équilibre des forces, qui donnait l’Alliance vainqueur sans problème encore quelque mois plutôt, lorsqu’elle occupait encore la fonction de Suprême Commander, changeait de camps. Bien que ses forces fussent toujours inférieures en nombre, Sarisa savait désormais qu’elle pouvait, en employant assez de génie tactique, faire pencher la balance en faveur de la Confédération en prenant l’initiative dès la déclaration de guerre.

Boutonnant son uniforme, elle ajusta sa casquette sur sa tête avant d’observer la bague de mariage sur sa main, gardant une pensée tendre pour son épouse qui lui manquait toujours, mais elle ne pouvait pas se permettre ce genre de faiblesse maintenant, alors qu’elle préparait un exercice de simulation de manœuvre qui pouvait paraitre stupide, mais qui en réalité était parfaitement calculé pour être totalement en phase avec son plan de bataille. Ajustant le col de sa veste puis enfilant ses gants immaculés, la demoiselle prit le temps de s’observer une ultime fois devant la glace : bon, elle ne pouvait rien faire de plus pour sa taille, ses talons étaient déjà bien assez grand, plus encore et elle aurait l’air ridicule, mais maintenant qu’elle voyageait dans le Défenseur Stellaire Viscount, cela n’était plus vraiment un problème : les Mon Calamari se fichaient totalement de la taille de leurs commandant, ce qui était important, c’était la manière dont leur navire amiral était dirigé et ils collaboraient tous sans réserve pour l’honneur de leur patrie et la défense de leurs valeurs. Ils étaient admirable, quoi qu’en pense les autres Hapien, toujours aussi xénophobe…

Par moment, la jeune femme se demandait comment cette coalition fonctionnait, tant ses membres principaux ne faisaient que défendre des intérêts parfois totalement opposé, mais elle faisait confiance au génie de sa grande sœur pour être capable de noyautée tout cela correctement. Elle quitta ses quartiers pour rejoindre le pont qui était en pleine effervescence. Dans le fond, c’était normal : le plan qu’elle préparait était audacieux et complexe tout autant que dangereux, mais elle espérait bien être capable de le mettre rapidement à exécution. Elle le savait, elle disposait de très bonne base de départ, comme l’Amas d’Hapès, et comptait bien en profiter pour lancer une offensive sur deux fronts visant à former un saillant autour de Coruscant. Pas l’encercler totalement non, l’objectif était juste de créer un goulot dans lequel il serait plus simple d’attaquer ensuite et de capitaliser les succès. Avec un Saillant, il serait également plus facile de créer des pièges avec des interdicteurs pour pouvoir détruire une partie des forces navales de l’Alliance... Ce plan n’était pas très original, il s’agissait simplement d’une adaptation de la stratégie du Grand Amiral Thrawn contre la Nouvelle République. Le rapport de force était sensiblement équivalent et si la demoiselle ne pouvait pas compter sur la trouvaille d’une flotte comme Katana, elle ne risquait pas également d’être assassinée par son garde du corps, ce qui restait un avantage !

Les Calamari savaient toutefois faire preuve d’attention et de discipline : tout le monde était à son poste et veillait au bon fonctionnement de tous les systèmes du Star Dreadnought. Sarisa le savait, elle avait le seul bâtiment de la flotte capable de faire le poids contre ceux de l’ennemi. A moins d’être capable de négocier le ralliement du Protectorat Mandalorien afin de disposer des chasseurs de supériorité Bes’uliik a l’écœurante efficacité, elle n’aurait pas de meilleur moyen que son propre navire pour mettre les Executor Class en déroute. Ce qui signifiait qu’elle allait avoir beaucoup de travail. La seule chose qui était certaine était que l’ennemi connaissant l’efficacité de son bâtiment, il cumulerait probablement un maximum de ses Star Dreadnought contre elle, rien de très réjouissant donc… Les coordonnées fournies pour l’exercice concernaient la zone d’opération de Thyferra. Elle était située au milieu de plusieurs mondes de l’Alliance, mais il y avait Fondor, un autre chantier naval qui avait rejoint la CSL. Pour Sarisa, il s’agissait d’un secteur stratégique, elle ne pouvait pas le laisser tomber aux mains de l’ennemi et elle savait qu’elle devrait porter un effort conséquent ici.

Une fois sur le pont de son bâtiment, elle observa ce que lui indiqué ses relevés tactiques. Elle se doutait bien qu’aussi proche du territoire de l’Alliance, ses manœuvres seraient remarqué, mais cela faisait partie de ses calculs, car ce n’était pas ici qu’elle avait l’intention de mettre le paquet, mais bien dans le secteur de l’amas d’Hapès. Les commandants qui seraient en charges de ce secteur auraient beaucoup à faire avec peu de ressources, c’était pour cette raison que la jeune femme voulait les meilleurs : en sélectionnant les gens les plus compétents, elle conservait une chance de voir la zone résister assez longtemps en attendant de pouvoir les renforts dont elle aura besoin un jour ou l’autre, quitte à employer des méthodes de guérilla très prisées des stratèges héritier de l’Alliance Rebelle et que Thrawn utilisa également. L’exercice du jour n’était toutefois pas forcément révélateur de la situation. Une fois qu’elle vérifia sur les radars que toutes les unités étaient en place, la jeune femme appuya sur le bouton des communications, faisant apparaitre les hologrammes de tous les officiers ainsi que le sien sur leurs ponts. Droite, elle édicta ses ordres de manière claire et précise.


« Repos messieurs. L’exercice d’aujourd’hui est simple. Comme vous le savez, nous tenons dans ce secteur plusieurs planètes stratégiques et lors de la déclaration de guerre, nous devons nous attendre à ce que l’ennemi effectue une violente poussée ici pour nous chasser de Fondor. Ceux qui auront la responsabilité de la défense de cet endroit devront établir un système défensif assez efficace pour tenir le temps que l’on puisse envoyer des renforts. Je veux donc que vous établissiez un périmètre défensif a votre méthode, sans vous limitez par des concepts conventionnel. L’exercice terminé, je viendrais personnellement procéder à une inspection et vous fournir mes observations. Si vous avez également des demandes à faire, ce sera le moment ou jamais. Des questions ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Sam 3 Nov - 11:47

Capitaine Alko Herassen
21ème Flottille de la Marine Confédérée
Espace Confédéré, Secteur Thyferan


Attentif, le Capitaine Herassen écoutait les consignes de l'Amiral. Ces dernières n'étaient guère compliqués, il s'agissait de préparer un "comité d’accueil" en vue d'une offensive probable de l'Alliance sur Fondor en temps de guerre. Guerre qui semblait toujours plus proche d'éclater. L'exercice serait soumit à une inspection de l'Amiral. Simple et concis, son énoncé ne manquait pas de clarté.

- Des questions ? acheva t'elle.

- A qui confiez-vous la supervision de l'exercice, Amiral ? demanda un officier.

Herassen eut un léger sourire. Ah ! Le commandement ! Herassen avait aussi bien compris que si l'Amiral procéderait à une inspection, c'est qu'il y avait de forte de chance qu'elle ne participe pas directement à l'élaboration du dispositif de défense. Or, pour coordonnées des unités militaires, il valait toujours mieux d'avoir un officier commandant et ses lieutenants, plutôt qu'une dizaine de commandants, chacun muni de la même autorité. Bien qu'Alko n'était guère dérangeait d'être sous le commandement d'un tel où d'un tel, ce n'était pas le cas de tous. La Confédération était pleine de factions rivales, à l'instar des Bothans et des Hapiens. En cela, la question n'était pas idiote. Pour Alko, la hiérarchie militaire n'avait rien de compliqué, c'est le chef qui donne les ordres, point. Il espérait que chacun des autres militaires présent à cette holoconférence ait la même vision des choses que lui. L'Amiral, n'avait pas donner de contraintes, ce qui signifiait qu'il était relativement libre dans ses libertés de mouvement. Les coordonnées de l'exercice avait quelques peu surpris Herassen, de par sa localisation proche de l'espace de l'Alliance Galactique, surtout dans le contexte actuelle de crise politique. Cette manœuvre, et Herassen savait très bien que l'Amiral le savait, ne manquerait pas de déplaire à l'Alliance Galactique qui l’interpréterait alors comme une provocation. C'est surement un effet recherché par l'Amiral, car il est largement déconseillé de jouer à ce petit jeu quand on veut apaiser les tensions avec son voisin.

Si l’affrontement militaire direct entre les deux puissances n'avait jamais eut lieu, elles se livraient depuis déjà pas mal de temps à des bras de fer politiques permanents. Et celui-ci, risquait d'être un de plus sur la liste, car l'Alliance mobiliserait une flotte pour surveiller le secteur, ce qui la priverait d'une de ses flottes tant que ce secteur ne serait pas redevenu calme. Herassen ne savait pas à quel jeu jouer l'Amiral, mais jusqu'a preuve du contraire, c'est elle le chef ! Et elle avait déjà fait preuve de son sens tactique par le passé. Herassen réprima un sourire de fauve qui menacer de lui venir au lèvres : il avait la sensation que la jeune femme jouait avec les nerfs des commandants de l'Alliance, ou qu'elle leur préparer un coup de douze ! Rien de certain, mais son instinct le lui murmurait. Cet exercice près de la frontière de l'AG ne pouvait être après tout qu'une provocation visant à tester la réaction de l'AG tout en jaugeant l’efficacité des forces de la CSL. Ce genre de finesse était largement dans les cordes de la hapienne. Le seul bémol était son âge, et donc son expérience plus limitée que d'autres. Les rangs de l'Alliance compte de vrais vétérans, qui sans être trop vieux au point d'utiliser des tactiques de combats archaïques, cumulaient déjà une expérience certaine. La hapienne, même si elle s'en était sortit admirablement jusque là, risquait de se voir confronter à des situations qui lui seront inédites. Déstabiliser un vieux loup de mer avec 25 ans de métier était on ne peut plus compliquer. Beaucoup de chose à l'avenir dépendraient de la capacité des forces confédérées de s'adapter. Dans la catégorie des poids lourds de l'espace, l'Alliance avait la haute main, mais après tout, l'Empire avait lui aussi eut la haute mains lors de la guerre civile.

Le Capitaine Herassen fixait l'amiral, ou du moins, sa représentation holo, avec une expression neutre, attendant la réponse à la question qui lui avait été posée. Herassen dut lui reconnaître un certain sang froid pour gérer les différentes factions représentés dans les forces armées. Herassen, à sa place, aurait eut dû mal à les fédérer sans instaurer la politique très impériale de la poigne de fer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Dim 4 Nov - 16:57

Une question vint, une seule, elle venait de l’un des nombreux officiers auquel elle faisait face, un Corellien au vu de l’uniforme. Il voulait savoir qui aurait la responsabilité du commandement de l’exercice… Etonnant, la jeune aurait pourtant pensé que le fait qu’il s’agisse d’un exercice, qu’ils étaient tous du même rang hormis elle au sein de cette conférence et que son ordre de mission était assez clair pour que la réponse puisse être déduite avant même de poser la question, mais cela semblait trop subtil pour celui-ci… Il venait de perdre des points dans l’évaluation rien qu’en ouvrant la bouche ! De plus, ce n’était pas une attitude intéressante : soit il recherchait à écraser ses concurrents en obtenant la responsabilité, soit au contraire il s’agissait d’un lâche qui recherchait un fusible à faire sauter en cas d’échec. Mais qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre ne changeait strictement rien aux yeux de Shi’Sima, cette dernière veillait d’ailleurs à ne rien laisser paraitre, ce qui était plus facile avec son entrainement de Jedi. Elle était jeune et son nombre d’année d’expérience au sein de la Hapan Royal Navy était faible, mais elle savait apprendre vite. Toutefois, ceux qui suivaient le cursus normal nourrissait souvent une jalousie à son écart, sans parler de ceux qui osait remettre plus ou moins franchement son aptitude au commandement… Même en tant que Suprême Commander, elle en avait vu d’autre…

« Hum… Il me semble que vous avez mal compris l’objectif de cet exercice commandant, bien je vais être donc plus claire. »

La jeune femme marqua une pause de quelques secondes juste histoire de pouvoir observer la manière dont il serait mal à l’aise ou s’il serait capable, au contraire, de garder une contenance parfaite comme le faisait les autres. La réplique avait toutefois fait raidir plusieurs sous-officiers Mon Calamari présent dans le Viscount. Ce n’était pas vraiment dans leur manière de commander, d’ailleurs, Sarisa employait rarement ce genre de méthode et d’exercice, mais elle avait vraiment besoin du meilleur ici et c’était en réalité sa chère grande sœur Anaïs qui lui avait soufflée cette technique pour pouvoir le sélectionner. Une véritable compétition, jouant sur les capacités a coordonnée ses actions avec les autres commandants sans forcément avoir une personne pour imposer cette coordination, en gros, voir qui serait le plus efficace dans le Chaos et avait donc l’étoffe d’un leader naturel. Sarisa était parfois heureuse que sa sœur ne soit pas une utilisatrice de la Force, les méthodes dont elle faisait usage étaient dignes des Seigneurs Sith, mais elle prétendait que c’était le jeu de la politique… Les Jedi avaient toujours du mal à suivre les méandres des intrigues de cette dernière de toute façon.

« Si vous êtes tous réuni ici, c’est dans l’objectif de trouver celui qui sera le plus apte à commander les forces du secteur, ce qui signifie que vous êtes libre d’adopter la forme défensive que vous souhaitez pour le secteur qui vous a été assigné. C’est donc une certaine forme de compétition, le vainqueur remportera la responsabilité du commandement et son ordre de mission. Je vous aie sélectionné parce que vous êtes les meilleurs et j’attends de vous une performance parfaite. Ne me décevez pas. Amiral Shi’Sima terminé. »

Elle avait rompu la communication, laissant donc l’opportunité à chacun de se préparer et de mettre en place sa formation défensive. La jeune femme avait distribuée des instructions claires à chaque commandant et chacun devrait donc remplir ses objectifs, elle surveillait la progression de loin, mais n’interromprait personne. La bonne coordination avec ses voisins défensif, mais également la manière de mettre en place sa défense, se montrer efficace et inventif, voilà ce qu’elle attendait d’eux, ni plus, ni moins. Le vainqueur aurait le droit au commandement de tous les autres et pourrait réorganiser le rideau selon son propre plan, il se verrait également alloué quelques forces supplémentaires que la jeune femme avait conservée en réserve pour la mission qu’elle comptait confier, sachant bien que le cumul de ses flottilles ne seraient pas suffisant pour la défense du secteur, tout juste assez pour mener une opération de retardement. Si elle avait choisi une situation aussi extrême pour l’exercice, ce n’était pas un hasard, bien au contraire, tout était calculé dans la tête de l’Hapienne, seul les commandants de talents pouvait s’en sortir avec un plan viable dans une situation pareil, ce qui allait faciliter encore davantage la sélection.

Alors qu’elle s’était penchée vers son écran de contrôle afin de pouvoir observer en direct les progrès de l’exercice, son sous-officier Mon Calamari vint la rejoindre. Il était bien entendu comme elle intéressé par la manière dont les choses allaient se dérouler, mais il était évident qu’il n’appréciait pas nécessairement la façon de procédé de la jeune femme qui était risquée : en effet, dans le pire des cas, l’exercice pouvait à nouveau tourner en une série de tir fratricide à cause de certaine querelles entre certaines factions de la CSL. C’était toujours la même chanson de toute façon, mais dans ce cas, elle interviendrait directement, hors de question qu’une épreuve aussi importante soit mise en péril à cause de petite querelle territoriale puérile ou de vieille rivalité basé sur des conflits qui n’avaient plus aucun impact sur la galaxie depuis des lustres. C’était aussi pour cela qu’elle organisait ce test toutefois, afin de tester les différentes réactions des Commandants et savoir exactement comment pouvoir régler une bonne fois pour toute ses problèmes de cohésion.


« Excusez-moi madame, mais êtes-vous certaine qu’il s’agit de la bonne méthode ? »
« Nous n’avons plus le choix, ce plan doit réussir et pour cela nous avons besoin des meilleurs. J’ai passé trop de temps à jouer à la conciliatrice, je crois qu’il est temps de faire appel à la compétition pour resserrer les liens. Le vainqueur sera celui capable d’unifier les différentes forces du secteur sans que celle-ci ne pose de question, lorsque la guerre viendra, et je suis sûre qu’elle viendra, il faudra que nos ordres soient exécuté sans que nos subordonnés connaissent le doute, c’est précisément à cet objectif que nous travaillons. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Dim 4 Nov - 20:57

Capitaine Alko Herassen
21ème Flottille de la Marine Confédérée
Espace Confédéré, Secteur Thyferan

Le visage figé en un masque de neutralité, Herassen observa pendant encore quelque temps l'endroit où la représentation de l'Amiral s'était trouvé quelques secondes auparavant. Vu la réponse de l'Amiral à l'officier corellien qui avait parler, Alko s’estimait bien inspiré de ne pas avoir ouvert la bouche. Derrière lui, Brask Sol'kya, rester tout aussi immobile. Une manière comme une autre de détecter un chef naturel. C'est exercice prenait encore une tournure intéressante ! L'Amiral cherchait quelqu'un de compétent pour remplir un rôle visiblement important ! C'était le seul objectif de l'exercice. Une phrase de la jeune femme lui revint : " le vainqueur remportera la responsabilité du commandement et son ordre de mission. "
Pour quelle mission ? Non ! Décidément, ce n'était pas un exercice lambda, mais une évaluation préliminaire à une opération quelconque. L'Amiral ne l'avait d'ailleurs pas caché.


- Lieutenant ! Cartographie du Secteur ! Demanda t'il.

Alors que l'officier s'attelait à sa tâche, son second vint le rejoindre. Il avait surement lui aussi compris que ce n'était pas un exercice ayant pour but l'aguerrissement des équipages. Mais ses préoccupations semblaient plus pressantes.

- On va avoir une zone conséquente à couvrir, commandant !

Herassen était froid, mais il n'était pas de ses officiers arrogants qui souhaiter se voir appeler Monseigneur par un subalterne. La dernière fois qu'il avait croiser un officier de se genre, il avait refroidit sans aucune diplomatie le prétentieux en lui rétorquant que la décharge de blaster qui le tuera viendras de derrière.
Le Bothan avait raison, ses cinq vaisseaux ne couvriraient pas toute la zone, Alko le savait.
Un bip retentit, et l'officier à qui il avait demander la cartographie lui indiqua :


- Cartographie sur l'holoprojecteur, commandant !

Le commandant de la 21ème flottille observa la projection pendant plusieurs secondes sans un bruit avant d’émettre un grognement irrité discret. Il se tourna vers son second, qui observait toujours la représentation du secteur.

- Organisez la chasse de toute la flottille en deux patrouille. Je veux qu'elles se relayent de manière à assurer la couverture constante d'un espace le plus grand possible !

- Je m'en occupe, dit il en s'éloignant d'Alko.

Herassen savait que même avec cette mesure, le terrain qu'ils couvriraient serait trop petit pour espérer coincer une incursion. La tactique était simple mais efficace, le rôle de la chasse n'était la pas tant le combat, mais la détection, ils seraient ainsi, les yeux de la flottille sur les longues distances. Les vaisseaux plus lourds, eux, devaient se tenir prêts à agir promptement à l'endroit indiqué par ces vols de reconnaissance. Cela présentait deux désavantages toutefois, premièrement, les cinq vaisseaux d'Alko devront se battre en comptant sur les chasseurs qui n'étaient pas de sortit pendant dix minutes, voire un quart d'heure. Le deuxième, il n'avait pas assez de chasseurs pour couvrir tout le secteur, même en les déployant tous ensemble.

Bien sûr, espérer contrer une flotte d'assaut avec son croiseur, ses deux frégates et ses deux corvettes anti-chasseurs, n'était qu'une vaste blague. La retarder était tout a fait possible cependant. Herassen se pencha une nouvelle fois sur l'hologramme. Alko avait en charge l’extrémité du dispositif, le plus proche de l'ancien territoire yevethas, susceptible de subir des débordements. Le commandant Faero était en charge du périmètre qui couvrait la route commerciale de Rimma, route qui permettrait une avance rapide jusqu'au secteur Fondorien, c'était là une approche sans finesse, mais qui pouvait payer rapidement si l'assaut était brutal. L'autre flanc était à exclure, passant en orbite de Mrlsst, l'attaquant devrait faire face à la fois aux forces confédérés et aux forces de défenses de Mrlsst ! C'était se compliquer le tache inutilement, et surtout se retarder, permettant aux défenseurs de se réorganiser pour faire bloc. Les angles d'attaques potables, se situaient donc quelque part entre la voie de Rimma, et l'aile du dispositif. Le théâtre des opération restait large.

L'Amiral avait dit que les commandants devraient s'adapter les uns aux autres. Une idée semblait naître dans son esprit. Elle aurait été hors de question si il avait été Hapien, ou bothan, mais il était commenorien, même si il représentait Corellia.


- Lieutenant ! Mettez moi en communication avec les autres commandants !

- Oui, monsieur !

Le total des flottilles de la CSL n'était guère très impressionnant, raison pour laquelle il ne fallait pas l’étaler plus que de raison ! La solution tactique la plus prometteuse selon Alko, était de former une ligne de défense avec une petite partie des forces confédérés en présence, juste de manière à gêner l'ennemi, et d'utiliser le reste comme réserve qui interviendra la où la poussée de l'ennemi est la plus forte. En fonctions de la puissance de l'ennemi, ils pourraient se désengager avant que l'ennemi ne s'adapte, et recommencer plus loin. Des attaques brèves et brutales avaient des chances de gêner l'adverse considérablement. Et les patrouilles de chasseurs faisant office de cordon de détection permettraient de voir l'ennemi arriver de loin.
Il inspira, espérant avoir en face de lui des officiers dignes de ce nom, et non des hommes aveuglés par l'ambition.
Il attendit quelque secondes avant d'entendre :


- Connexion établie !

Instantanément, les hologrammes des différents officiers remplacèrent l'affichage tactique du secteur :

- Messieurs ! Vous avez surement remarquer que la zone à couvrir est trop grande pour la contrôler. Peut être serait il profitable de mettre en commun nos efforts pour réussir l'exercice.

Herassen parlait avec une voix froide et calme, son attitude n'était guère plus amicale. Il avait une sainte horreur de la négociation, encore plus entre militaires où l'entraide et la cohésion devraient être innées ! Il savait qu'il aurait le soutien de certains, mais espérait celui de tous ! Il espérait sincèrement que les commandants présents auraient l'intelligence de coopérer dans une situation qui l’exigeait. Sinon, il agirait avec moins de tact.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Mar 6 Nov - 22:48

Si lors de sa première intervention, le doute était encore permis, cette fois, cela n’était plus possible : elle préparait bien quelque chose et elle avait annoncée clairement à tous les officiers présents qu’il s’agissait d’une compétition. Maintenant qu’elle avait fait son petit briefing et transmis toutes les informations nécessaires, Sarisa fit un signe à ses différents sous-officiers et décida de rejoindre la salle de réunion. Tout de même prudente, elle avait décidée de s’entourer d’un conseil afin de faire une évaluation globale. Elle aurait certes put se contenter de son seul flair, mais elle n’était pas stupide au point de croire qu’elle pouvait tout faire seule et la Confédération également disposait d’officiers d’expériences ayant connu la seconde guerre civile galactique, parfois même du côté de l’Alliance et qui connaissait donc les tactiques de l’ennemi, ce qui était d’autant plus appréciable pour ce genre d’exercice. Elle avait d’ailleurs veillez à prendre un représentant au moins par système d’importance, afin que certain ne viennent pas protester de l’absence d’untel ou tel autre planètes dans l’évaluation de la défense d’un système pourtant considérer comme vital dans la politique stratégique Confédéré. Toutefois, elle avançait toujours la tête haute avec un pas assuré, elle savait qu’elle devait garder l’air d’être sûre d’elle-même en toute circonstance, sinon, elle ne serait pas respectée en tant que leader, qui irait au combat derrière une supérieure qui doutait ? Déjà que sa carrure ne l’aidait pas…

L’ancienne Jedi rejoignit une salle de conférence avec une table ovale ou elle s’installa naturellement à la place principale, au bout. Elle regarda avec attention chacun des participants : comme elle, tous étaient dans leurs uniformes, tenu de manière impeccable, prêt à faire l’estimation de chaque participant. Ils avaient d’ailleurs suivit la conversation entre l’Amiral et les différents commandant choisit pour l’exercice. Malgré les apparences, certain membre de ce collège d’experts n’étaient pas des militaires en service, mais en retraite, venant faire bénéficier de leur expérience a la cause, après une enquête approfondi afin de s’assurer qu’il ne s’agissait pas d’espion à la solde de l’Alliance toutefois. Shi’Sima savait toutefois ce qu’elle faisait et avait choisi les membres de sa commission avec le plus grand sérieux. Un droïde de protocole était présent car au milieu de ses officiers se trouvait un membre Wookie et ce dernier ne pouvait parler le Basic, il servait donc à faciliter les communications entre ce dernier et les autres membres. Une fois de plus, l’Hapienne se fit remarquer par sa taille, elle était clairement la plus petite de tous les participants, mais ce n’était pas un problème à ses yeux.


« Mesdemoiselles, Mesdames et Messieurs, je vous remercie une fois encore d’avoir accepté d’avoir donné un peu de votre temps à l’évaluation de cet exercice. Rappeler vous que l’objectif est vital pour la Confédération, voire la galaxie toute entière, je veux donc que vous ne négligiez aucun détail, soyez intransigeant et oublier toute attitude partisane pour le bien de tous. »

Chacun approuva les dires de la petite Hapienne qui appuya sur un bouton, allumant ainsi l’hologramme de contrôle stratégique des différentes unités sélectionné dans les secteurs défensifs. Chaque flottille était représentée par un code couleur spécifique dont la légende était indiquée en haut à gauche de l’hologramme. Chaque officiers disposaient de la possibilité, sur son propre écran holographique, de zoomer sur un secteur en particulier afin de pouvoir contrôler les modes de déploiement de chacun et ainsi se faire une idée du réseau défensif proposé par l’officier. Pour le moment, il fallait admettre qu’il n’y avait pas grand-chose à dire. Chaque commandant prenait probablement conscience de l’ampleur de sa tâche et réalisait soudain le casse-tête de l’exercice, réfléchissant à la manière la plus efficace de couvrir une si grande zone avec un nombre de navire de guerre limité. Les plus anciens ou les plus académiques se lancèrent rapidement dans des manœuvres classiques, efficaces, mais terriblement prévisibles, ce qui leur offrait toutefois un sentiment de sécurité relatif car restant dans leurs habitudes. Sortant des data-pads, tous les participants commencèrent à prendre des notes, faire des observations, certain voisins discutait à voix basse sur tel ou tel officier, bref, l’ambiance était aussi studieuse que tendue.

De son côté, Sarisa avait décidée, pour le moment, de centrer son attention sur le Commenoréen Alko Herassen. Celui-ci était, sur bien des aspects, remarquable : son expérience tout d’abord, il faisait partie des officiers ayant connu la seconde guerre civile galactique et avait même participé à la tentative de Putsch Corellienne sur Hapès. Shi’Sima se demandait ce qui avait pu pousser un homme comme lui a servir Corellia plutôt que de rester dans le giron de Commenor, qui était elle aussi au sein de la Confédération mené par les cinq mondes en quarante et quarante et un. Mais ce n’était pas son seul dossier qui avait retenu l’attention de l’Amiral, mais également son déploiement : pour compenser un maximum son manque de rayon d’action en comparaison de la zone à couvrir, il n’avait pas hésité à faire sortir ses chasseurs et prendre des positions plus en retrait, ce qui était plutôt audacieux dans une nation ou les stratèges étaient souvent des héritiers des stratèges rebelles, ce qui signifiait que bien souvent, les chasseurs avaient une importance bien plus grande dans les stratégies que les navires capitaux. Il restait à savoir comment il ferait évoluer le dispositif ainsi que la collaboration avec les autres forces militaires Confédérés. La jeune femme restait attentive, surveillant ses collègues examinateurs et répondant parfois à des sollicitations, après tous, ils étaient tous là pour s’entraider, elle ne doutait pas que lorsque l’action proprement dite aurait réellement commencé, alors les débats seraient plus animés !


[Je te laisse le contrôle de tous les Commandants participant à l’exercice, tant que celui-ci dure, je jouerais mon perso ainsi que les examinateurs dans le Viscount et réagirait à tes actions.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Mer 7 Nov - 10:24

Capitaine Alko Herassen
21ème Flottille de la Marine Confédérée
Espace Confédéré, Secteur Thyferan


Debout, dans le hangar tribord du "Belliqueux", Herassen observait un chasseur rentrer de sa patrouille et manoeuvrer habilement pour se poser. Très vite, des techniciens des équipes de pont vinrent s'occuper de l'appareil et installer une échelle pour permettre au pilote de sortir. Ce dernier, une jeune femme au visage fatigué émergea du cockpit. Après quelques accolades aux mécanos, elle se dirigea vers la sortie du hangar, alors que son ailier faisait son entrée dans le hangar. D'un hochement de tête, il salua la jeune femme, qui répondit en imitant un salue militaire.

- Bon travail, lieutenant ! Allez vous reposez !

- Ça oui commandant !

Les pilotes maintenaient une cadence de rotation environ toute les six heures, la jeune qui venait de sortir du hangar remonterait dans son appareil dans 6 heures standard. Si c'était tenable sur le court terme, sur le long terme, cela devenait plus difficile. Raison pour laquelle le "Conseil des Moffs", comme l'ensemble des officiers commandant de l'exercice avaient étés surnommés par les membres d'équipage, avait pris une mesure pour alléger les quart et donc avoir leurs pilotes plus alertes pour les patrouilles qui sera effective dans un peu moins d'une rotation, soit 4 heures. En effet, l'ensemble des flottilles disposait de quelques MC 40, qui servait de hangars mobiles pour accueillir les chasseurs en patrouilles et assurer un roulement plus rapide des chasseurs. Pouvant accueillir près de 36 chasseurs, assurer le roulement des patrouilles, et se déplacer rapidement en cas de problème, ces vaisseaux s'étaient imposer comme choix. De plus, ils transportaient des navettes qui pouvaient se joindre aux opérations de surveillance.

Alko avait, par ailleurs, également réussit à convaincre l'un de ses collègues officier, non sans mal, à détacher la seule frégate corona de la totalité de l'escadre pour la disposer à l'aile. En déployant ce porte astronef sur l'aile, Alko espérait s'appuyer sur ses chasseurs pour avoir plus de mobilités sur les interceptions. L'un des principaux objectif de la nouvelle mission que les différents commandants avaient assignés aux MC 40, était de pouvoir garder une partie de la chasse de la frégate corona prête à intervenir. Lui permettre d'avoir la totalité des chasseurs à son bord auraient été illusoire, car les confédérés n'avaient pas assez de chasseurs autrement !

Il se tourna vers son chef mécanicien, qui appela et lu fit signe de venir, l'homme entre deux âge, ressemblait à coup sûr à l'idée du fermier que se faisait les habitants du monde du noyaux, costaud et bourru. Le chef vint à sa hauteur et planta son regard dans ceux d'Alko, sans une once d'agressivité toutefois !


- Faites vos bagages, chef ! Vous et votre meilleur équipe de pont partez pour le Bel Ibils pour la durée de l'exercice !

Un éclair de surprise passa dans les yeux du chef, mais il fallait les équipes d'appontage et de réparations sur le croiseur MonCalamari 40 pour que les pilotes disposent sans fautes de leurs appareils pour leurs vols de reconnaissances.
L'Homme hocha la tête en guise de réponse, Alko acheva :


- Départ dans deux heures !

- Compris, commandant !

Il s'en retourna faire son travail, annonçant également la nouvelle à ses gars, il observa le chef donner ses directives un moment, et annoncer le changement de programme puis sélectionner une équipe pour embarquer avec lui pour le "Bel Iblis". Le chef savait gérer son équipe, s'était indéniable ! Alors qu'il observait toujours l'équipage en ébullition dans le hangar, son datapad bipa, l'objet tactile afficha : MESSAGE REÇU !

Appuyant dessus, un message émanant du commandant Fearo apparut :

<< Opération Vigile lancée >>

En dehors du "Conseil des Moffs", seule, l'Amiral Shi'shima était au courant de quoi il retournait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Ven 9 Nov - 17:22

Les membres d’équipages disposaient d’un sens de l’humour propre à eux, mais si les examinateurs avaient su le surnom qu’ils avaient employé afin de qualifier l’ensemble des Commandants sélectionné afin de s’occuper de l’exercice, alors il était certain qu’ils seraient d’accord avec eux, tant il aurait probablement difficile de trouver un qualificatif plus adapté, les Sénateurs peut-être, en références aux nombreux débats houleux qui avaient secoué le sénat Confédéré durant des jours suite à la fin du blocus sur Dac. Quoi qu’il en soit, chacun des examinateurs avaient gardé son calme et s’était contenté de faire usage de leurs data-pad afin de pouvoir évaluer les participants. Pour un observateur profane, cette assemblée ne devait pas être franchement motivées, ils étaient assis, dans l’ensemble silencieux, depuis plusieurs heures, observant les allées et venues des patrouilles des différents vaisseaux de guerre tout en donnant des notes. Pourtant, ses premières heures étaient probablement bien plus décisive que certain commandant ne devait l’imaginer sur leurs passerelles de commandement : en effet, certain par leur comportement trop ouvertement provocateur et indépendant envers leurs comparses avaient déjà pris tant de malus qu’il était fort probable qu’ils soient incapable de combler ce dernier au feu. La plupart avaient cependant fait preuve d’une certaine prudence afin de ne pas perdre de point avant l’action proprement dite.

Les derniers, ceux qui avaient pris une option sur la victoire, étaient ceux qui avaient étaient capable de s’associer afin de mettre leurs efforts en commun dans l’objectif d’établir un périmètre défensif plus efficace. Certains officiers disposaient de l’envergure, de la persuasion, du sens de la diplomatie ou d’un zeste des trois mélangé dans un cocktail détonant capable de convaincre les autres de collaborer et ainsi rendre le dispositif plus efficace a certain endroit que d’autre et n’importe quels officiers seraient capables de s’en rendre compte du premier coup d’œil en lisant la carte tactique. Dans un sens, cet exercice avait presque de quoi choquer : c’était comme un Kriegspiel, les jeunes gens jouait à la guerre sans tenir compte des malheurs qu’elle provoquait. Toutefois, ce point de vue restait réfutable : un exercice ne faisait de mal a personne et permettrait une fois le moment venu de limiter les dégâts en faisant preuve d’une efficacité optimum, l’éternel débat entre pacifiste et militariste ne risquait pas de s’éteindre, mais ce n’était pas dans cette pièce, avec des officiers de métier ayant tous des expériences dans le domaine militaire, qu’il risquait de reprendre, même si Sarisa pouvait, de par son statut d’ancienne Jedi, sentir ses pensées envahir son esprit, elle ne s’en préoccupait pas pour autant.

Vu la longueur de l’exercice, les examinateurs pouvaient tout à fait recevoir quelques mets en collation afin de pouvoir se restaurer et garder l’esprit vif. Bien évidemment, comme l’on peut s’y attendre de la part d’un personnel militaire chevronné, la pratique l’emportant sur toute autre considération, le café restait la demande principale des participants à l’exercice, toutefois, parmi les plus dur, comme les Corelliens par exemple, l’alcool restait encore la boisson la plus demandé. C’était plus délicat pour le Wookie car il fallait de la nourriture et la voix criarde du droïde de protocole semblait taper sur le système de quelques membres du conseil d’évaluation, mais l’ancienne Jedi songea que c’était probablement le fait de devoir travailler avec un Wookie sur une évaluation stratégique qui ne devait pas leurs plaire : pour beaucoup, cette race n’était bonne qu’à aller prendre les tirs de blaster a la place des humains au front, une position que Shi’Sima ne partageait pas, mais elle savait qu’il lui serait impossible de la défendre rien qu’en face de ses compatriotes Hapien.

Fort heureusement, personne n’exprima ses réserves a voie haute, peut-être de crainte de voir l’Amirale qui supervisait les débats répondre de manière sèche et cinglante, elle avait déjà fait preuve de ses talents lorsqu’elle était encore le Suprême Commandeur dans la catégorie de la négociation musclée. La demoiselle savait que la suite de l’exercice allait bientôt arriver, à savoir le début de l’exercice Vigile. Véritable exercice dans l’exercice, Vigile était la nouvelle génération de drone commandé par les formes militaires confédéré, un programme qu’elle avait soutenue et superviser lors de sa création alors qu’elle était encore au sommet de la hiérarchie : il consistait à travailler sur un nouveau système de drone permettant de simuler les mouvements ennemis lors des opérations. Ses drones étaient capables d’émettre des signatures radars semblable à celle d’une flotte adverse afin de pouvoir évaluer la réaction des différents commandants face à cette menace factice. Toutefois, les examinateurs n’étaient pas au fait de cette partie et certain furent surpris : ils n’hésitèrent pas un seul instant à faire part de leurs interrogations concernant cet état de fait, mais Sarisa n’allait pas les laisser trop longtemps dans le floue, certain avaient même pali, peut-être avait-il cru que l’invasion intervenait au milieu même de l’exercice…


« L’opération Vigile a pour but de tester les nouveaux drones d’exercice que nous avons commandé : ils simulent la signature radar des navires ennemis, mais sont totalement inoffensif. Nous n’avons plus qu’à regarder la réaction de nos commandants et ainsi noter leurs performances selon la pertinence de la réponse qu’ils apporteront a cette menace. »

Satisfait, les examinateurs retournèrent donc à leurs évaluations et les discussions reprirent de plus belle. Toujours penchée sur le cas du Commandant Herassen, Sarisa observa son dispositif défensif et le compara à celui de ses concurrents : il était très bien établit pour le peu d’effectif dont il disposait, mais ce nouvel élément allait permettre de réellement le départager avec ses concurrents, nul doute qu’il se classait, par une gestion sans énervement et avec beaucoup de tact, dans le haut du panier et donc qu’il était une valeur sûre à suivre. Restait à savoir si cette impression allait ou non se confirmer dans les heures à venir, après tout, elle devait confier à l’un de ses hommes l’une des missions les plus périlleuses et de ce fait les plus importantes de la guerre qui approchait, la réussite de son plan d’invasion du noyau en dépendait…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Dim 11 Nov - 14:59

Capitaine Alko Herassen
21ème Flottille de la Marine Confédérée
Espace Confédéré, Secteur Thyferan


Dans la calme atmosphère de la passerelle de commandement du " Belliqueux ", Herassen observait la frégate corellien " Fougueuse " dépasser le " Belliqueux " sur bâbord. Seuls quelques bavardages et partages de données entre officiers se faisaient entendre. En situation de combat réelles, ce genre de choses différaient complètement, car le stress du combat dominait la passerelle. Alko avait assez d’expérience pour le savoir. Le tout était de garder la tête froide pour continuer le combat. Une voix appela Alko par dessus les bavardages :

- Commandant ! Nous recevons un rapport de contact d'un vol de reconnaissance ! On nous transmets les coordonnées et le cap du contact !


Jetant un coup d'oeil rapide vers le chrono, Alko s'abstint de sourire souhaitant rester sérieux, avant de se tourner vers le lieutenant, le visage de marbre.

*Réglés comme des horloges*

Approuvant d'un signe de tête, Herassen répondit :

- Bien. Au poste de combat ! Condition rouge dans toute l'escadre ! Transmettez ces informations aux autres vaisseau !

Alors que l'alarme rugit et que les officiers affluaient aux postes de combats, Alko se retourna vers l'officier de navigation, et ajouta :

- Calculez un vecteur d'interception et sautez sur zone sans attendre !

A l'heure qu'il était, les autres escadres du groupement de réserve préparaient leurs sauts hyperespaces, certaines étaient même peut être déjà en route. Tandis que celles se situant à l'autre bout du dispositifs se rapprochaient seulement de la zone de combat, prêtes à contrer une nouvelle incursion ! Demandant un affichage tactique, Alko se dirigea vers le projecteur holographique ! Lorsque l'holo apparut, des icônes rouge faisaient route vers l’extrémité du dispositif ! Les icônes bleus, symbolisant les vaisseaux alliés, la plupart se resserraient vers le lieu présumé de l'impact, l'autre aile des Forces Confédérées se plaça en réserve toute en se resserrant! Enfin, la force de réserve quand à elle, faisait mouvement pour intercepter directement les intrus. Les commandants en charges du secteur avaient d'opter pour ce dispositif défensif principalement parce qu'il est aisément adaptable a la plupart des situations de combat. Ce qui est important car un plan de bataille est toujours susceptible d'être modifié. Plus encore quand l'ennemi avait l'initiative. Alko avait trouver une petite modification à leurs défenses mais n'avait pas souhaite l'inclure dans l'exercice. Si l'actuelle crise politique dégénérait en guerre, et que l'Alliance avait pour projet d’éjecter la CSL de Fondor, il n'était pas prudent de l'aviser des coups tordus en préparation.
La " Fougueuse " manœuvra en même tant que le " Belliqueux ", se plaçant pour passer en hyperespace. Alko ne vit que le départ de la Fougueuse avant que les lignes blanches si caractéristiques de la vitesse lumière ne remplacent la constellation d'étoiles. Bien sur, Alko savait qu'ils ne se dirigeaient vers rien de plus que des drones, mais cette manœuvre dépendait d'un exercice qui était visiblement préparatoire à un évènement important. Consultant son chrono, il s'avisa que le Belliqueux serait sur place dans moins de quelques minutes...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Ven 23 Nov - 21:02

L’exercice se poursuivait toujours et l’on entrait maintenant dans la phase d’action proprement dite : chaque flottille se mettaient en mouvement afin de pouvoir procéder à la manœuvre d’interception de l’ennemi. Sarisa restait concentrée et même les autres examinateurs avaient fait cesser, au moins temporairement, leurs chuchotements et autres discussions afin de pouvoir suivre cela de très près. La première chose que l’on pouvait constater était l’efficacité des drones : ses derniers avaient parfaitement joué leurs rôles et chaque commandant réagissait selon la situation donné. Shi’Sima était satisfaite, mais il fallait encore qu’ils parviennent à la convaincre qu’ils étaient mieux placé que leurs concurrents afin de pouvoir obtenir le commandement. Le jury avait était impitoyable depuis le début de l’exercice et de nombreux concurrents étaient déjà éliminer pour avoir fait preuve de trop d’empressement, fauter dans l’individualisme ou encore avoir adopté un comportement exécrable indigne de commander. D’autre restait dans la moyenne, adoptant des stratégies trop classique et prudente que Sarisa trouvait souvent trop ennuyeuse. Enfin, les derniers étaient ceux qui présentait le plus d’intérêt, était les plus fédérateurs et imaginatifs, ceux qui avait fait preuve de talent depuis le départ et qui était donc naturellement les favoris.

La majorité des commandants ayant fait simple, la manœuvre générale des forces confédérées semblaient toutefois, sur le papier, guère originale. Il fallait tourner son attention sur les situations les plus locales pour trouver l’indice qui départagerait le vainqueur. Cette constatation découragea certain observateurs qui affirmaient qu’il serait difficile de déterminer qui était le meilleur même avec un exercice comme celui-ci, mais Sarisa n’était pas d’accord. L’Amirale savait remarquer le moindre détail, la petite chose qui faisait la différence entre un bon chef et un mauvais et qui permettait donc de pouvoir sélectionner celui qui était le mieux placé pour pouvoir assurer la mission qu’elle avait a confiée. Herassen restait sur sa liste, avec une gestion très carré et précise de la situation tout en faisant preuve de la souplesse nécessaire pour une opération comme celle-ci, en gros un très gros client pour être finalement retenu. Mais il fallait encore voir la fin de l’exercice pour savoir s’il resterait dans cette ligne jusqu’au bout. Comme prévu, une fois les unités intercepter, les balises radar des drones se stoppaient, preuve que l’unité était considéré, dans l’exercice, comme « hors de combat », une simplification nécessaire pour permettre le bon déroulement de celui-ci jusqu’à son terme.

Toutefois, la vie est toujours pleine d’imprévue et d’impondérable. Sarisa le savait très bien, elle en avait eue beaucoup et même les derniers évènements de sa vie personnelle n’étaient rien de plus qu’une succession d’imprévue qui furent toutefois des plus agréables, mais qui l’avait liée dans le sceau du secret, une mesure nécessaire pour le couple. Cette fois, l’imprévue prit la forme de point rouge non-identifié qui venait de faire brusquement leur apparition sur les écrans radars de l’exercice, ce qui indiquait bien entendu une présence hostile ! Les différents examinateurs eurent l’air surpris, Sarisa arqua un sourcil avant de se lever afin de pouvoir mieux appuyer sur les touches tactiles de l’hologramme pour en savoir plus, ce qui ne serait guère difficile : sans aucun doute, ils avaient affaire a une flotte pirate qui avait probablement identifier sur leurs radars les signaux des drones et cru qu’il s’agissait de navire a attaquer. Cela signifiait que les drones n’étaient pas encore totalement au point, normalement, cela n’aurait pas dû être le cas, mais en même temps, cela offrait une opportunité unique pour faire une démonstration de force. Ses pirates ne savaient absolument pas ce qui allaient leurs tomber dessus et dans le fond, Sarisa était satisfaite, ils ajoutaient un peu de piquant a l’exercice. De la a dire qu’elle avait fait saboter elle-même les drones pour les attirer, il n’y avait qu’un pas que le modeste narrateur que je ne suis ne se résoudra pas à franchir…


« A tous les commandants, ici l’Amiral Shi’Sima. Nous avons des invités surprises, je veux que vous leurs offrait l’expression la plus cordiale de notre hospitalité en déployant la salve d’honneur. Cela perturbe bien entendu le déroulement de l’exercice, mais ne vous en faites pas, nos nouveaux amis remplacent les drones pour l’évaluation. Eliminer la totalité de la force adverse, je ne veux pas de témoin, Shi’Sima terminé »

Sarisa termina sur ce point et retrouva sa place sur son siège. Ses collègues examinateurs l’observèrent un moment, tous semblait se poser certaines questions, mais aucun ne semblait réellement vouloir les poser. En clair, ils savaient tous de quoi un Hapien était réellement capable pour parvenir à son objectif, mais l’on ne pouvait pas reprocher à un officier supérieur de conserver son calme devant un imprévu, ni même de manier l’ironie pour qualifier l’adversaire durant les manœuvres. Finalement, aucun ne posa des questions et l’amirale croisa les bras sous sa poitrine, si les choses tournaient mal, elle pourrait faire un rapide saut Hyperespace afin de rejoindre la zone de combat, le simple ajout du Viscount suffirait à faire pencher la balance en leur faveurs contre ses pirates. Ils pensaient s’en prendre à des navires civils sans défenses, les voilà maintenant face à des bâtiments de guerre armé et sur les dents. Oui, il était réellement préférable de ne pas être à leur place…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Mer 28 Nov - 16:38

Capitaine Alko Herassen
21ème Flottille de la Marine Confédérée
Espace Confédéré, Secteur Thyferan


Les yeux rivés sur l'écran tactique du Belliqueux, le commandant Herassen fixait les icônes rouges nouvellement venues sur le terrain. Elles fondaient sur la zone où les drones s’éteignirent, et les vaisseaux du groupement tactique d'Herassen, représentés par des diodes bleues. Pivotant sur ses talons, Alko se dirigea vers la baie vitrée de son vaisseau puis observa les étoiles, avec attention. Il ne vit rien quand son le lieutenant en charge de système de détection lui indiqua l'arrivée du Fer de Lance, croiseur de classe République, quelques dizaines de kilomètres sur bâbord. Les chiss, utilisaient encore des plateformes d'observation sur leurs vaisseaux, parce qu'ils estimaient qu'un oeil chiss est plus fiable, que son équivalent électronique. Hélas, l'oeil humain n'a pas le même potentiel. Beaucoup jugeaient ce procédé archaïque mais, après tout, les chiss savent ce qu'ils font. Leur efficacité est bien connu des mondes de l'AG comme ceux du CSL. Herassen en savait quelques chose, pour avoir participait à la crise Killik.

Il consulta le chrono, réglé en fonction de la vitesse et de la distance du groupement ennemi en approche, s'égrener puis retourna vers la projection holographique, s'avisant du stade de la réponse de la flotte confédérée à cette incursion. Certains avaient d'ailleurs penser, que l'Amiral avait "arranger" cet imprévu. Sachant de quoi est capable la jeune femme, cela pouvait être possible, lui permettant ainsi d'éliminer les pirates du coin tout en effectuant son test. Et peut être même de donner un avertissement à l'AG. Toutefois, exciter une bête à laquelle on fait face n'est guère sage, raison pour laquelle Herassen doutait donc qu'il s'agisse là d'une menace délibérée. Ce d'autant plus que l'exercice avait très tôt montrer son caractère on peut plus sérieux !

Suivant les mouvements sur l'écran tactique, il s'avisa que le Bel Iblis avait rejoint sa nouvelle position, afin d'ouvrir directement deux front sur le nouvel arrivant. Le Belliqueux formait avec le Fer de Lance et le Gardien, une ligne solide qui supporterait l'impact. Alko ne souhaiter pas tout dégarnir, ni lui, ni les autres. Quelques vaisseaux participant à l'exercice, seront présent lors de l'escarmouche, se massait près du Briseur en un groupe modeste mais compact sur l'aile gauche de la ligne formait par le Belliqueux, le Fer de Lance et le Gardien. Il vérifia l’ordre de bataille général quand il entendit des talons claquer sur le sol dans son dos. Un jeune lieutenant, au garde à vous :


- Systèmes de combat opérationnel, chasseurs de réserves prêts au déploiement, monsieur !

- Bien ! Poste de combat! Répondit Alko.

Plongeant son regard dans celui du lieutenant, il ajouta :

- Ce ne seront pas des drones cette fois !

Ce ne serait pas des drones, en effet, mais rien de bien lourd, si 'il s'agissait de pirates. Toutefois, des batailles se sont perdus par l'élan de zèle.

- Oui, commandant !

Il n'eut pas à attendre longtemps l'arrivée de l'ennemi, les pirates alignaient rarement des vaisseaux capables de rivaliser en puissance à ceux d'une force militaire reconnue. Comme les rebelles à leurs époques.

*Mais là où les rebelles avaient la vocation de la liberté, les pirates n'ont d'autres aspirations que la cupidité* nota Herassen

Le tremblement due à l'entrée en action des batteries d'artillerie du Belliqueux se fit sentir. L'ennemi pris au dépourvu, encaissèrent l'impact, l'une des vaisseaux se désintégra après une salve bien placée, tandis que ses confrères tentèrent de se dégager dans un désordre total. Ils ne purent se désengager car le Bel Iblis et ses escadrilles leur bloquer toute retraite, tandis que le Briseur et son escorte enfonça les lignes des pirates, achevant de les ébranlés!

*Aujourd'hui, des hommes mourront pour apprendre aux autres qu'il est plus sage de nous suivre!*



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Dim 9 Déc - 17:44

L’équipe d’évaluation restait aux aguets, elle notait scrupuleusement tous les détails et ne ratait absolument rien de l’action, suivant tout depuis la carte tactique avec une certaine nervosité. Les officiers qui avaient le plus le sang chaud brisait cette dernière en entrant dans des débats passionnés avec leurs voisins pour savoir ce qu’ils auraient fait dans ce cas précis pour améliorer encore l’efficacité des escadres, mais le résultat final ne faisait de toute façon aucun doute, la bataille tournerait a la débâcle pour les navires pirates et offrirait une victoire tactique pour les forces de la Confédération dans le secteur. La tactique d’intoxication de l’information sur l’ennemi fonctionnerait au moins sur les pirates qui éviteraient ce secteur et ne représenterait donc plus la force de nuisible parasite qu’ils étaient jusqu’ici. A savoir si cela parviendrait à convaincre l’AG que le gros de l’attaque viendrait ici, c’était une autre histoire, mais sans tenter le pari, alors Sarisa ne pouvait espérer y parvenir et dans ce cas, autant démissionner, avoir des responsabilités signifiait forcément devoir prendre des risques afin de pouvoir triompher de ses ennemis, sans imaginations ni culot, l’on était forcément vaincu par ceux qui se montrait plus ambitieux, imaginatif et volontaire.

Sarisa avait en réalité déjà fait son choix. Même observer les différents points rouges de la carte tactique disparaitre sous le feu nourris des batteries de Turbo-Laser des navires Confédéré ne pouvait la détourner de celui-ci. Elle consulta l’assemblé d’instructeurs qu’elle avait elle-même réunit au sein du navire afin de pouvoir disposer de plusieurs avis pour son évaluation. Elle indiqua rapidement qu’il était temps de voter, elle-même l’ayant déjà fait, ainsi que de rendre son rapport sur l’engagement. Bien entendu, elle surveillait toujours du regard ses écrans de contrôles, mais rien ne semblait pouvoir troubler leurs quiétudes, la victoire de la Confédération serait probablement totale et avec un taux de perte nul, ce qui équivalait à l’engagement parfait. Cela ne serait malheureusement pas la même chanson contre l’Alliance Galactique, mais elle espérait bien pouvoir, grâce à une offensive puissante et de grand style, rompre le front de manière violente et rapide afin que la guerre ne dure pas. Dans l’usure, elle craignait que les forces Confédérées ne soient tout simplement pas de taille contre l’armada de l’Alliance, autant vaincre vite en mettant hors course une grande partie de l’armée ennemis sans que celle-ci ne puisse réellement combattre, en gros, vaincre le géant avant qu’il ne s’éveille.

Les votes étaient bien harmonisé, bien que certain étaient clairement partisans à cause d’accord ou d’inimité remontant a des époques parfois révolu, dans l’ensemble, chacun des examinateurs avaient retenu les mêmes propositions que l’Amiral et elle voyait donc son choix conforté. Elle prit le temps de lire les rapports, regardant les remarques qu’elle n’avait pas forcément cumulé, comparant avec son avis et essayant de monter un rapport le plus complet possible en jouant de ses mains sur l’écran tactile. Elle voulait toujours le meilleur, une exigence qu’elle s’imposait elle-même, déjà lorsqu’elle était chez les Jedi, un trait de caractère issu de son ancien maître Jedi, un homme qu’elle avait pourtant tuer elle-même lorsqu’il était sorti de son idéal. Sarisa ferma les yeux un instant, elle avait terminée. Relâchant la pression, sachant qu’elle avait fait le plus dur, elle remercia les différents membres du comité avant de les séparer afin qu’ils aillent faire le rapport et annoncer la décision de l’état-major pour les manœuvres à venir. Elle, de son côté, irait livrer au vainqueur son ordre de mission et lui confier donc une lourde responsabilité. Il risquait de devoir faire face à forte partie avec une opposition limitée, mais elle pensait qu’il serait capable de faire face.


« Préparez moi une navette de transport, nous avons terminé l’évaluation et je pars pour l’inspection. »

Elle avait appuyée sur l’un des boutons de son pupitre pour activer son intercom et la réponse fut immédiate et bien entendu affirmative. Elle ne piloterait pas la navette elle-même, de même qu’elle serait accompagnée par quelques gardes règlementaire, mais prit tout de même son temps pour pouvoir rejoindre la navette, l’intervention pirate avait raccourcit quelque peu l’exercice, mais Sarisa ne voyait aucun intérêt à prolonger désormais, elle disposait largement des données dont elle avait besoin. Ajustant sa casquette sur sa tête, la petite Hapienne se dirigea d’un pas décidé vers les hangars après avoir pris congé du reste de l’assemblée, elle saluait toutes les personnes qu’elle croisait alors que logiquement, c’était eux qui devaient le faire et pas l’inverse, mais la demoiselle avait conservé ce petit tic de Jedi qui lui collait a la peau, il fallait bien l’admettre. Une fois dans le hangar, elle s’installa dans la navette et attendit le départ, durant son absence, elle faisait toute confiance en son second Calamari afin de s’occuper du Viscount, elle ne serait de toute façon pas parti longtemps et celui-ci était en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Mer 12 Déc - 15:15

Capitaine Alko Herassen
21ème Flottille de la Marine Confédérée
Espace Confédéré, Secteur Thyferan


Observant par la baie vitré de la passerelle de commandement, Alko Hérassen contempla les chasseurs croiser avec les débris, comme si ils cherchaient une autre cible à éliminer. Le calme était également revenu sur le pont, les hommes d'équipage échangeant leurs informations sur le ton de la calme discussion. Alko fixa ce qui fut un vaisseau pirate, flottant dans l'espace et avec des brèches par lesquelles on pouvait voire les décharges électriques de circuit endommagé. Par les même brèches où se fut des corps qui s'échappèrent quelques temps plus tôt. Des bottes claquèrent sur le sol de la passerelle, et Alko découvrit en se retournant l'un de ses lieutenants, qu'il avait charger d'établir un rapport d'avaries.

- Commandant ? Le rapport d'avaries que vous avez demandé ! dit-il en tendant un datapad.

Bien sûr, vu la menace affrontée, Herassen doutait de voir des rapports confirmant "des trous béant dans la coque" où encore "surchauffe d'un réacteur", mais il le lit avec attention, car les situation de combat pouvait révéler du matériel défectueux, tel qu'un radar qui loupait des contacts, où un pièce d'artillerie hors service, ou encore les stabilisateurs d'un chasseur HS. Les possibilités étaient diverses et bien que pas forcément critiques dans tout les cas, pouvaient s'avérer décisives dans d'autres. Un vaisseau sans capteur, est un vaisseau aveugle. Plus difficile qu'il n'y parait de détecter un vaisseau dans l'espace, sauf si bien sur, vous vous trouvez à quelques centaines de mètres d'un Super StarDestroyer.
L'attention portait au matériel paya, car un premier maître signala un composant électronique important défectueux.
Hochant la tête, Alko répondit :


- Bon ! Même chanson que d'habitude, changez ce qui demande à l'être !

- Oui, monsieur !

Reprenant son datapad, le jeune lieutenant tourna sur ses talons et sortit de la passerelle. Et Alko s'en retourna à la contemplation de l'espace. Et quoi maintenant ? Quel est la suite du programme ? La flotte avait reprit la configuration initiale de défense, mais personne ne savaient ce que déciderait la jeune hapienne. Tout ce que savait le commandant Herassen, s'était que la Hapienne préparait quelque chose. Mais qui pourrait dire si cela était un jeu politique quelconque, où si la hapienne avait calculer le coup du siècle ? Et de ce coup là, beaucoup l'en croyait capable. Il resta encore quelques minutes à observer l'étendue galactique, puis revint au milieu de la passerelle à superviser le fonctionnement du bord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Mer 19 Déc - 21:50

Même lorsque vous êtes le supérieur et que vous vous rendez sur le navire de votre subordonnée, il vous est nécessaire de montrer patte blanche afin de pouvoir vous assurer que tout se déroulerait correctement. Transmettre son code d’identification, puis obtenir l’autorisation de rejoindre le navire par tel hangar et sur tel place, une routine que chaque militaire ayant un jour rejoint une flotte de guerre interstellaire connaissait par cœur. Sarisa le savait très bien, elle avait appris depuis les dix années qu’elle avait consacrée à ses postes militaires, un temps bien faible en comparaison de ses subordonnés, mais il fallait admettre que ses talents dans le domaine de la Force lui rendaient fier service, facilitant la compréhension des manœuvres tactiques comme militaire. Elle savait toutefois qu’elle devait faire preuve de bien plus pour obtenir le respect de ceux qu’elle commandait, d’autant plus suite aux difficultés d’ordres politique qu’elle avait rencontrée lorsqu’elle portait encore les galons ultimes dans le domaine de la CSL. Il ne lui venait pas à l’esprit d’essayer de contourner la procédure alors que d’autres officiers dans l’histoire ne se sont pas gêner pour le faire, car il lui semblait important de toute faire dans les règles. L’armée était une machine fondée sur la discipline et elle exigeait donc l’exemplarité de ceux qui la commandait.

Une fois les autorisations obtenue, la navette prit donc le chemin du hangar qui lui avait était alloué par les contrôleurs du Belliqueux, le navire amiral du commandant Herassen, un croiseur Corellien dans le plus pure style de sa planète d’origine, à savoir prêt à être modifié de toutes les façons possible et imaginable. De tous les peuples galactiques, les Mandaloriens étaient probablement les seuls a veillez plus encore que les Corelliens sur les capacités de modification des navires, mais c’était une question de culture concernant les fils de Mandalore. Pour le moment, le sujet ne portait de toute façon pas là-dessus. Sarisa avait un devoir à accomplir et elle allait le faire sans appréhension, désormais persuadée qu’elle avait fait le bon choix, pendant que ses collègues d’évaluation se chargerait d’annoncer aux autres qu’ils allaient devoir obéir au Commenoréen jusqu’à nouvel ordre. L’Hapienne attendit que sa navette soit immobilisée avant de se lever afin de pouvoir sortir. ? Elle fut imitée par ses deux gardes du corps, deux Hapiens dans le plus pure style de cette nation, grand, terriblement beau et séduisant, qui la suivirent comme un seul homme, assurant sa sécurité envers et contre tout, même sur des territoires considéré comme allié.

Le commandant ne s’était toutefois pas déplacé pour l’accueillir, il avait à faire sur le pont de son navire et la demoiselle allait donc devoir marcher pour le rejoindre, mais un officier de liaison se chargerait de la guider jusque-là. Aucun problème pour Sarisa qui suivrait sans problème, elle n’était pas du genre à faire un incident diplomatique pour si peu. Elle incarnait une sorte de paradoxe vivant : elle occupait l’une des plus hautes responsabilités militaire, son uniforme blanc affichant les insignes des amiraux, sa casquette et ses bottes lui donnant l’allure du commandement sans aucune hésitation possible, pourtant, son petit mètre cinquante-sept faisait d’elle quelqu’un qui n’avait pas la carrure que l’on imaginait pour ce poste. La demoiselle s’en moquait, mais elle savait que chez certain, son physique lui donnerait un handicap supplémentaire et elle n’échapperait pas aux quolibets de ses détracteurs à ce sujet, même si la demoiselle faisait, d’après certain renseignement, office de raison de recrutement chez certaines personnes chez les Spec-Ops… La rançon de la gloire et de la médiatisation sans doute, malgré ses difficultés politique, peut-être s’était-elle attiré la sympathie d’une partie de la population galactique.

Elle retrouva Alko Herassen occupée sur son pont. L’officier de liaison annonça l’amirale a son supérieur pendant que cette dernière signalait d’un signe de main à ses deux gardes du corps qu’il était temps pour eux de rester dans l’ombre, la suite des évènements devaient se faire entre elle et le Commandant et personne d’autres. Il faudra, comme elle l’avait fait elle-même sur son propre bâtiment, qu’il laisse son second s’occuper de la supervision du bâtiment de guerre le temps qu’elle lui fasse le briefing. Elle était toutefois certaine qu’il comprendrait sa démarche, aussi s’exprima-t-elle de manière directe


« Félicitation Commandant, vous avez fait preuve du meilleur commandement et de la plus grande clairvoyance durant l’exercice et en vertu de votre démonstration, c’est vous que j’ai choisi pour ce commandement. Toutefois, la mission étant de nature sensible, je ne dois vous donner l’ordre de mission à vous et vous seul. Je vous laisse choisir l’endroit de votre choix sur le vaisseau, je vous suivrais sans discuter. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Lun 31 Déc - 14:41

Capitaine Alko Herassen
21ème Flottille de la Marine Confédérée
Espace Confédéré, Secteur Thyferan


« Félicitation Commandant, vous avez fait preuve du meilleur commandement et de la plus grande clairvoyance durant l’exercice et en vertu de votre démonstration, c’est vous que j’ai choisi pour ce commandement. Toutefois, la mission étant de nature sensible, je ne dois vous donner l’ordre de mission à vous et vous seul. Je vous laisse choisir l’endroit de votre choix sur le vaisseau, je vous suivrais sans discuter. »

Alko Herassen acheva de saluer son supérieur hiérarchique, puis opina du chef à l'adresse de la jeune femme aux galons d'amiral. A coté de lui, se tenait Brask, son second. Il observait avec curiosité l'amiral O'Shi'Sima, comme pour chercher le quelque chose qui faisait les chefs. Sa petite taille ne l'aidait pas, pas plus que son âge. Mais elle avait une certaine aura. Cela se sentait. Chuchotant presque, Alko s'adressa à son second :

- A toi le commandement.

- D'accord, répondit il en hochant la tête.

Laissant la passerelle à Brask, le commandant Herassen s'avança vers la jeune femme, lui indiquant la porte par laquelle elle était rentrée sur la passerelle quelques instants plus tôt. Herassen aurait pu l’accueillir dans les hangars, mais il avait été absorbé avec son second par d'autres tâches. Visiblement, l'Amiral ne lui tint pas rigueur de ce manque de courtoisie, là où d'autres auraient crier à l'insubordination.

- Veuillez me suivre, Amiral ! dit il en la dépassant pour montrer le chemin.

Il passa devant les deux gardes du corps de son invitée de marque, puis sortit de la passerelle, la Hapienne sur les talons. Les deux officiers évoluèrent dans les couloirs du " Belliqueux ", au milieu de l'équipage. Après quelques minutes, ils arrivèrent dans une salle de communications. Des contrôleurs de vols ou officiers des communications, casques sur les oreilles, dialoguaient avec leurs interlocuteurs. Toutes les discussion n'arrivait sur la passerelle : elles l'étaient seulement sur demande d'officier commandant où en cas de transmissions jugées importantes. Herassen et O'Shi'Sima se faufilèrent entre les contrôleurs pour atteindre une porte isolé au fond de la salle.

Il s'agissait de la salle de communications confidentielles, seul l'officier commandant du bord y avait accès, et le commandant en second si le premier était mort. Une fois la porte ouverte, il invita l'amiral à rentrer dans la salle circulaire d'un signe de main, puis rentra à sa suite. L'Amiral attendit patiemment d'avoir l'attention du commandant Herassen, tandis que ce dernier verrouillait la porte et mettait hors tension tout le matériel électronique, isolant complètement la salle. Alko Herassen se tourna vers la jeune femme, qui l'observait patiemment.


- L'endroit est sécurisé Amiral, quels sont vos ordres ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Mar 19 Fév - 21:49

La jeune femme suivit l’officier a bord de son navire, lui laissant les reines et se contentant de rester encadrer par ses gardes du corps sans faire de remarque. Elle n’était pas du genre à faire dans l’arrogance ou l’égocentrisme, préférant largement laisser ses subordonnés prouver leurs valeurs en leur accordant plus de liberté, ce qui lui semblait la meilleure démarche à suivre. La demoiselle considérait les excès de politesses comme d’arrogance contreproductif, un contact simple, direct et rapide lui semblait plus efficace. Un bon soldat obéit sans poser de question, un bon officier commande sans connaître le doute… Elle avait retenu cette maxime de son formateur sur Hapès et l’appliquait systématiquement. Elle avait la conviction d’avoir fait le bon choix, d’avoir déterminé l’homme de la situation, celui qui serait capable de mener à bien la mission pratiquement impossible qu’elle avait à lui confier. Elle avait pleinement conscience que bien que le commandement qu’elle allait lui octroyer pouvait être considéré comme un commandement de prestige, il s’agissait en réalité d’un cadeau empoisonné, bien plus difficile à gérer qu’il ne pouvait y paraitre. Politique et militaire se mêlaient bien trop souvent dans des affaires louches et elle venait d’en faire les frais. L’Amirale ferait ce qu’elle pourrait pour que l’homme ne soit pas utilisé comme fusible si jamais il n’atteignait pas les objectifs qu’elle allait lui fixer.

Après quelques couloirs, ils traversèrent la salle des communications, personne ne se retourna vers eux, chacun bien trop concentré sur sa propre tâche pour pouvoir s’en détourner, preuve d’un très grand professionnalisme que la jeune femme appréciait à sa juste valeur. Elle restait convaincu que les membres de l’Alliance les sous-estimaient gravement, elle était déterminé à leur faire une très mauvaise surprise lors du commencement de la guerre, faire de l’infériorité numérique en navire un avantage et non une faiblesse. Pour cela, il faudrait appliquer des stratégies ambitieuse avec des commandants doté de nerfs d’acier et sachant faire preuve de talent. Elle restait persuadée qu’Alko faisait partie de cela. Leurs chemins les mena jusqu’à une petite pièce qui devait être isolée afin qu’ils puissent discuter sans être déranger. D’un geste, Shi’Sima ordonna a ses deux gardes du corps de l’attendre à l’entrée avant de suivre l’officier a l’intérieur, non pas qu’elle avait quelque chose à leurs cacher, mais elle pensait que la conversation serait plus agréable sans eux. Une fois qu’ils furent seuls et installé, l’homme entra directement dans le vif du sujet, et elle décida également de jouer franc jeu.


« Je ne vais pas vous le cacher Commandant, la mission que je vous confie est des plus difficile, c’est pour cette raison que j’ai organisé cette mission, j’avais besoin d’un homme capable de prouver qu’il était capable de conserver ses nerfs en toute circonstances et faire preuve de diplomatie. Et vous avez prouvé être l’homme de la situation »

Elle marqua une pause, le temps de fouiller dans sa poche à la recherche du holo dont elle avait besoin, puis le posa sur la table entre eux et appuya en son centre afin de faire apparaitre une carte de la galaxie. Cette dernière se centrait bien évidemment sur des secteurs stratégiques, celui de Fondor et celui d’Hapès en tête. La jeune femme appuya une seconde fois afin de faire apparaitre les effectifs mobilisé dans ses secteurs, ainsi que les mouvements envisagé, clairement tourné vers le territoire de l’Alliance. Il n’y avait plus aucun doute possible, le plan qu’elle présentait au commandant Commenoréen était bel et bien un plan de guerre d’invasion et non autre chose. Aujourd’hui, elle venait de trouver un rôle à notre homme, rôle qu’elle allait lui expliquer et qu’elle savait difficile à tenir, pour être honnête, elle n’aurait clairement pas voulu être à sa place…

« Notre coalition continue à monter en puissance et les tensions deviennent de plus en plus vives. Vous et moi savons très bien que cette guerre froide ne durera pas, qu'un moment ou un autre, nous en viendrons au conflit ouvert. Je tien à prendre l’initiative dès la déclaration de guerre et c’est dans cet objectif que je vous confie votre mission. Vous prendre la tête de toutes les forces situées dans le secteur de Fondor, ici. »

La jeune femme désigna les divers groupes de combat qu’il aurait désormais sous ses ordres. Même si ce n’était pas négligeable, ce n’était pas non plus une force d’invasion, hors, ce qu’elle attendait du Commandant était qu’il fasse suffisamment de bruit pour faire croire qu’elle partirait bien de cette zone, alors qu’elle comptait en réalité mettre l’effort principal depuis l’amas d’Hapès. Lors des guerres, les Chantiers Navals jouaient toujours des rôles très importants et Fondor était relativement exposé dans le dispositif de l’Alliance. Sarisa misait donc sur l’idée de les faire attaquer ici en agitant un hameçon qu’ils se sentiraient obligé de mordre afin d’avoir le champ libre ailleurs…

« Votre mission est simple : tant que le conflit n’est pas commencé : faite du bruit, faite des manœuvres, bouger vos navires, j’en ferais même venir d’autre au besoin. Je veux que l’Alliance vous remarque, qu’elle soit persuadée que c’est ici qu’il faudra mettre le paquet. Une fois la guerre commencé, je pourrais ainsi lancer une offensive majeure depuis Hapès avec une opposition plus faible. Vous devrez tenir la position, de la manière qui vous semblera la plus efficace possible, le temps qu’on vous envoie des renforts. Ils finiront bien par comprendre que c’était un leurre, vous devrez supporter une pression massive, mais pas très longtemps. »

[toutes mes excuses pour ce si long délais de réponse]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Mar 26 Fév - 14:32

    Capitaine Alko Herassen
    21ème Flottille de la Marine Confédérée
    Espace Confédéré, Localisation inconnue


    Le Commandant Herassen resta un instant sans parler. Il fixa l'Amiral Confédéré des yeux pendant de longues secondes après qu'elle ait finit d’énoncer ce qu'elle attendait de lui. La mission faisait intérieurement sourire l'officier, car son supérieur hiérarchique, celle qui devait généralement s'assurer que ceux placés sous ses ordres ne passent pas outre les limites imposées par la diplomatie, lui donnait non seulement l'autorisation, mais aussi sa bénédiction pour provoquer l'Alliance Galactique. Même si Herassen considéra sa promotion et la confiance de l'Amiral en ses capacités comme un Honneur, il savait que si... lorsque (parce que l'Amiral semblait bien décidée à en découdre) l'Alliance lancerait son offensive, les forces dont il aurait la charge dans le secteur de Fondor risquait de déguster.

    Challenge tendu, mais pas impossible, le but de sa mission ne serait pas tant la victoire, mais tenir assez longtemps pour que des renforts ne viennent les soutenir. Quand au bruit que l'ont chargeait Herassen de faire, il saurait quoi faire... La réelle partie vraiment délicate de sa mission serait de contenir les forces de l'Alliance. Herassen hocha la tête, prenant conscience de l'importance et de la difficulté de sa mission. C'était une tactique bien audacieuse de la part de la jeune hapienne que de mettre en jeu les chantiers de Fondor... Sans compter les risques que l'ennemi ne parviennent à stopper par quelconque stratagème où encore par un manque de chance chez les confédérés. Bref, il connaissait les grandes lignes de la suite des évènements, mais il faisait confiance au commandement. Mieux valait pendre l’initiative. Et faciliter les choses à l'amiral, ça Alko pouvait le faire, en se montrant assez retord pour que l'Alliance ne le prenne au sérieux.


    - Bien. Comptez sur moi, Amiral !

    Il ne savait pas quand l'Amiral lancerait son offensive, et elle ne le dirait certainement pas à un officier subalterne, fut-il en charge de toutes les forces du secteur de Fondor. Ça commencerait surement par inciter le doute dans la population des mondes de l'Alliance, de l'autre coté de la frontière. Assez pour qu'il ressente de l’insécurité et que le gouvernement de Coruscant ne soit contraint d'envoyer de quoi afficher sa présence. Il devait se faire pesant, que l'Alliance le perçoive comme un prédateur. Tel était ces ordres, est Alko douterait qu'il prendrait des gants, il tâcherait juste de ne pas déclencher de guerre avant le signal de l'Amiral...

    PS : Pas de soucis Sari Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   Lun 18 Mar - 0:08

Aucune question, l’officier se contenta simplement d’approuver en affirmant qu’elle pouvait sans problèmes compter sur lui. Voilà qui était bien agréable, la rigueur militaire avait du bon. Souvent chez les Jedi, il y avait moult questions, d’ordre philosophique ou morale, qui venait perturber le déroulement de la mission. Sarisa avait appris avec la formation militaire à chasser ce questionnement, il fallait avant tout prendre les bonnes décisions afin d’assurer la victoire de son camp avec un taux de perte le plus faible possible, le reste venait ensuite. Bien entendu, elle n’irait pas pilonner une population civile sans défense pour obtenir la victoire, mais la philosophie Jedi poussait à s’interroger sur chaque geste, même le plus anodin, lui donnant une signification particulière. Sarisa s’était bien rendu compte au final que cette voie n’était pas pour elle, l’armée, plus rigoriste, mais lui offrant également plus de liberté maintenant qu’elle avait atteint le sommet de la chaine de commandement, lui permettait de trouver enfin sa place dans cette galaxie, bien qu’elle se sentait plus à l’aise tout de même dans les bras de sa femme, mais cela, ses hommes comme l’officier lui faisant face n’avaient guère besoin de le savoir.

Alko ne sous-estimait pas l’importance ni la difficulté de la mission que lui avait confié l’Amirale, mais il l’acceptait sans réserve et se battrait pour pouvoir l’accomplir une fois que le moment serait venu, Sarisa ne lui en demandait pas plus pour le moment. La dame tandis le bras vers la carte holographique afin de la désactivé, son briefing était terminé et la mission accepté, inutile de laisser une donnée aussi importante libre plus longtemps que nécessaire, l’on était jamais trop prudent dans le domaine militaire, la préparation était une chose importante que l’ancienne Jedi ne négligeait pas. Glissant la carte dans sa poche, elle retrouva rapidement son allure droite et repositionna son uniforme blanc rapidement, gardant son regard écarlate dans celui de son vis-à-vis. Elle n’avait plus rien à ajouter désormais et pouvais laisser le commandant a son nouveau commandement. Elle lui faisait entièrement confiance pour atteindre ses objectifs, peut-être même trop, mais dans le cas contraire, à quoi bon commander alors ? Elle le savait, même au sommet, il était impossible de tout faire seule : elle devait faire confiance à ses subordonnés, ce qui exigeait donc de les sélectionner de manière drastique afin de pouvoir commander sans connaitre le doute, condition pour que les soldats obéissent sans poser de questions.


« Parfait. Que la Force soit avec vous capitaine. »

Elle le salua d’un garde à vous parfait puis se retira, retrouvant ses deux gardes du corps. Disposant d’une bonne mémoire, elle était capable de retourner à sa navette de transports sans guide et se dirigea dans le vaisseau sans efforts, marchant d’un bon pas et avançant tranquillement en saluant les personnes qui prenait le temps de le faire, ignorant les autres sans méchancetés, ils étaient probablement trop occupé pour pouvoir saluer l’un de leurs officiers supérieurs. L’Amirale Shi’Sima avait l’impression d’avoir fait aujourd’hui un pas, peut-être pas vers la victoire, cela, seul l’avenir le dirait, mais vers la construction de cette dernière, sans aucun doute. Restait à voir si l’ennemi mordrait à l’hameçon, après tout, les chantiers navals étaient des objectifs stratégiques d’importances et ils ne pouvaient se permettre de les ignorer. Elle prenait des risques, mais l’on ne gagnait pas les guerres sans risque et en montant dans sa navette, elle avait curieusement l’esprit tranquille, persuadé que son pari restait le bon ainsi que le seul envisageable dans la situation actuelle de la galaxie. Puisse la Force confirmer sa pensée…

[Topic terminé pour ma part, à toi de conclure si tu le désire.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valeur et Discipline [PV Sarisa O'Shi'Sima]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: