Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Donation de pouvoir [PV Nelius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Donation de pouvoir [PV Nelius]   Mar 6 Nov - 20:15

"Puissant Côté Obscur, éternel destructeur et maître de nous, Sith, tes serviteurs dévoués, envahit nous de ta puissance et laisses tes dévoués fidèles pratiquer ton culte et convertir les impies. Tes ennemis du Côté Lumineux et les hérétiques seront détruits par ta force suprême. La haine, la colère et la peur déferleront sur la Galaxie et la mort prendra tes ennemis. Ô Côté Obscur destructeur donne nous la Force de vaincre."

Je me tus, à genoux dans le froid des nuits Korribani, et laissai les barrières que j'avais l'habitude de garder autour de moi se brisait une à une tandis que l'excitation précédant le Côté Obscur et son pouvoir m'envahissait. Je levai mes deux bras lentement vers le ciel, écarté latéralement le plus loin possible de moi et rejetai la tête en arrière. Ce rituel ne comportait rien d'intéressant si ce n'était beaucoup de théâtre et une aide pour être envahi par le Côté Obscur au lieu de le manier. Ceci m'arriver de plus en plus souvent et les visions d'effroi qui m'envahissait me laissait tremblante et plus proche de la Force. Je n'en gardais aucun stigmate car je puisai dans mes ressources intérieures pour entrer chaque nuit en stase de reconstruction. Mais la fatigue était là et la faim de pouvoir de plus en plus puissante. Deux jours plus tôt, de lassitude, j'avais convoqué les fidèles de la doctrine et nous avions discuter de ce qu'il fallait faire.
Lentement mais sûrement une idée, un sens avaient été esquissés puis étoffés. Les mages et les sorciers Sith avaient été placés sous la tutelle de Kazal Markil, un puissant sorcier défiguré par le Côté Obscur et qui n'avait pas mon orgueil à vouloir garder sa beauté et sa force physique. La plupart des guerriers et des assassins fidèles à la Doctrine et au Culte Sith, qui contrôlait une grande partie des Sith de Korriban, avaient décidés de combattre les hérétiques comme nous les appelions dans un groupe assez étrange, polyvalent. Mais j'étais lassé des combats intestinaux de notre Ordre. J'avais entendu dire que le Seigneur Nelius avait décidé de créer, réformer l'Ordre et j'étais venu sur Dromuund Kaas pour le rencontrer.
Nous venions de terminer notre Sacre, prière en faveur du Côté Obscur et je le sentis m'envahir. Mûe d'une force nouvelle et d'une puissance élevée je me relevais et me tournai vers le jeune apprenti qui se tenait à genoux devant l'autel. C'était un guerrier, qui depuis ses débuts au Temple avait cru en nous. Et comme chacun des nouveaux venus il était temps de le convertir. Je me postai devant lui, vêtu d'une longue robe noire, tête découverte et crâne cerclée par un cordon d'ébène au rubis scintillant placé sur mon front.


"
La paix n'est que mensonge.
Il n'y a que la passion.
Par ma passion, j'obtiens la puissance.
Par ma puissance, j'obtiens le pouvoir.
Par mon pouvoir, j'obtiens la victoire.
Par mes victoires, mes chaînes se brisent.
La Force me libérera.
Il n'y a pas de paix, il y a la colère.
Il n'y a pas de peur, il y a la puissance.
Il n'y a pas de mort, il y a l'immortalité.
Il n'y a pas de faiblesse, il y a le Côté Obscur.
Je suis le cœur de l'Obscurité.
Je ne connais pas la peur, mais je l'instille à mes ennemis.
Je suis le destructeur des mondes.
Je connais le pouvoir du Côté Obscur.
Je suis le feu de la haine.
Tout l'univers se prosterne devant moi.
Je m'engage dans les ténèbres où j'ai trouvé la vraie vie
Dans la mort de la lumière.

Tel est le credo de notre Ordre apprenti. Tu te présentes à nous pour rejoindre nos rangs. Tu as bravé les dangers des plaines de Korriban, combattu et vaincu les autres apprentis de ton maître. Tu as réussi là où d'autres ont échoués. Mais désormais tu vas connaître les préceptes ultimes. Ceux qui donneront ta puissance. La Peur."


Je lâchai un antique mot Sith et une vague de terreur envahit l'apprenti dont les traits se tordirent sous l'horreur qui l'envahissait mais il résista et ne tomba pas ou ne pleura.

"La Colère."

Je relâchai mon emprise sur lui et la peur baissa de plusieurs crans. Se rendant compte de l'abus et de ma manipulation le visage de l'apprenti se déforma et je vis la colère brillait dans ses yeux.

"La jalousie. L'amour, je me penchai sur lui et l'embrassai doucement, la haine. Le courage. La vengeance."

Devant ma puissance, mon affront la haine l'envahit tandis qu'une once de doute l'envahissait. Puis jaloux de mes talents et de mon poste élevé il banda ses muscles et tenta de me faire peur par la Force, mais il n'avait jamais été entraîné à cela et mon expérience m'aurait protégé de ses babillages d'apprenti.

"L'agression."

Son sabre laser jaillit et tenta de m'attaquer. Je levai un bouclier de Force autour de moi et fit un signe de tête vers Kazal qui murmura la Magie Sith, qui me représenta gisant morte aux pieds de l'apprenti et me faisant disparaître par la même occasion.

"La fierté."

L'apprenti leva haut son sabre laser et poussa un cri rageur empli de fierté, d'espoir resurgissant et de contentement.

"Et le RESPECT !"

Je réapparus à deux pas de lui et ma main jaillit. Sa tête partit sur le côté et une tâche violacée apparut sur sa joue tandis que son regard perdait sa joie et devenait sobre à nouveau. Lentement il s'agenouilla et courba la tête.

"Te voilà devenu un fier guerrier du Culte Sith. Lèves toi Chevalier et combats nos ennemis."

Le nouvel adoubé se leva et drapa la cape qu'un de ses nouveaux frères lui tendait. Puis lentement les fidèles quittèrent la salle. Ils étaient peu nombreux sur Dromuund Kaas. Mais il ne saurait tarder à en voir arriver d'autres. Et pour cela j'allais devoir me soumettre. Je m'assis sur l'autel et croisai mes jambes puis doucement, d'une voix faible, je dis avec lenteur et d'une voix sensuelle.

"Seigneur Nelius. Je suis ici pour vous accorder mon allégeance. N'ayez crainte je ne trahis pas un homme qui peut et saurait unir les Sith sous une seule et même bannière. Je ne veux qu'une seule chose. Laissez moi convertir tous nos membres à notre Culte. Je donnerai un ciment à votre rêve. A nôtre rêve."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Donation de pouvoir [PV Nelius]   Sam 10 Nov - 16:56

La salle résonnait de la voix atone et puissante de la Sith. Son discours, qui tenait plus de l'incantation, semblait déchaîner le pouvoir qui était en elle à mesure qu'elle l'invoquait. Si tout le monde dans l'assistance l'entendait, Nelius doutait que beaucoup ne parvienne à déceler le véritable discours de Darth Zehir. Fait navrant, mais pourtant au combien compréhensible si l'on considérait la ferveur absolue qui l'animait. Nelius n'avait jamais été adepte de la prière pourtant. Lui aussi était un adepte de l'obscur, et comme toute les personnes présentes, il avait la sagesse de louer sa nature même, car de sa nature était né l'être d'exception qui le caractérisait. Il n'était cependant pas son esclave, mais bel est bien son Maître, celui qui pliait sa Force sous la férule de son esprit de fer, pouvant ainsi intervenir sur l'essence de ce qui l'entourait. Il était le côté obscur, tout comme le côté obscur était lui. Il avait longtemps goûter à cette douce ironie, ce paradoxe qui l'empêchait de céder à sa propre vanité. Si il parvenait à dominer la Force, c'était bien de lui que venait les ténèbres qui berçait son âme. De ce mélange insidieux, presque venimeux mais ô combien porteur de grandeur naissait le côté obscur.


Il était cependant forcé d'admettre que la doctrine de la Dame Sith à genou devant lui, était porteuse de cohésion. Le chaos qui avait résulté de l'inconséquence des anciens Seigneurs Noirs avait manqué d'anéantir l'Ordre, qui se remettait à peine de cette épreuve. Sa dernière entrevue avec Darth Kel avait mis en place certaines perspectives, consolidé sa base d'influence, et Nelius était bien décidé à continuer sur sa lancée à s'attachant la loyauté de Darth Zehir. Diriger ne voulait rien dire si on ne savait s'entourer de brillants adjoints, et d'après les nombreux rapport qui lui était parvenue à propos de cette jeune humaine, elle semblait être tout sauf un Sith du commun. Il continua de la regarder d'un air presque impassible, bien que l'éclat pernicieux de son regard devait peser comme un poids invisible pesant sur sa nuque. En regardant le jeune apprenti finir sa consécration, son esprit commença à dériver sur les épreuves qui avait sillonné la sienne. Nelius se souvenait encore de la douleur cuisante qui le procurait la chaise de torture Vong. Il était étonnant de voir, même vingts ans après ces évènements, comme l'on pouvait se souvenir des impressions, revivre l'intense douleur d'une sonde qui se plante dans votre avant bras, y déversant un étrange liquide liquéfiant la chair en dessous, ou encore l'odeur suintante de votre peau rendue purulente, presque gangréneuse, suite à une multitude d'injections. Il ne regrettait pourtant pas ces funestes instant, car c'était cette épreuve qui lui avait permis d'atteindre la tête de l'Ordre Sith.

Son esprit revint au présent lorsque la Dame Sith vint se placer devant lui. Elle alla s'asseoir à même le sol et prononça son allégeance à Nelius, devant une foule rendu silencieuse par l'intensité du moment. Lorsqu'elle eut finit de parler, Le Nagaï se leva du siège qui lui servait en l'occasion de trône. Descendant au pied de celui ci, il posa son énorme main sur l'épaule de Zehir, l'invitant à se relever, ce qu'elle fit avec grâce et fluidité. Le bref contact avec le Sith'Ari lui avait cependant permis d'entrevoir la nature qu'il cachait sous cette apparence d'où la maîtrise se mêlait à une aura impitoyable. L'espace d'une seconde, elle put voir l'horreur glacée d'un puits sans fond, l'intense morsure brûlante qu'elle pouvait infliger. Un seul instant, qu'aucun spectateur ne put remarqué, au cours duquel il lui montra une parcelle de l'horreur malsaine qui était en lui. Peu importait sa réaction, même si Nelius savait qu'elle n'y verrait pas un affront. C'était un cadeau, la promesse qu'il adressait à ses rêves et à ses buts.

-Vous parlez avec sagesse, Darth Zehir, et je ne doute pas une seconde que vos talents apporteront une aide précieuse à l'édification de nos objectifs. Tous, ici présent son témoins de votre ardeur à préserver nos plus anciennes traditions et de votre dévouement au côté obscur de la Force.

Ainsi, il sera décidé que Darth Zehir sera désormais Prophétesse de Côté obscur.

Le tumulte et les applaudissements qui suivirent signèrent la fin de la cérémonie. Il convenait maintenant au Sith'Ari et à la prophétesse de discuter en privé. Elle ne devait pas encore se douter de l'implication que sous entendait un tel rôle, mais Nelius ne doutait pas qu'elle sache se montrer à la hauteur. Chez les Sith, l'on avait de toute façon une manière drastique pour ne pas s'encombrer de mauvais éléments.

-Ma chère, veuillez me suivre, nous avons fort à faire aujourd'hui.

Sous l'impulsion de Nélius, qui fut aussitôt entouré par sa garde, le petit groupe se déroba et entra dans un bâtiment derrière le l'autel, s'engouffra dans un long couloir sinueux qui débouchait par une multitude d'autres, plus petits . Nelius s'engagea d'un l'un d'eux, son invité à coter de lui, et entra dans une pièce sombre mais luxueusement meublée. D'antiques objets ornaient le mur, et tous avaient en commun de dégager une présence obscur dans la Force. Nelius n'avait aucun goût pour les bien matériel, mais avait cependant conscience que n'était pas le cas de tout les Sith. Il ignorait si Zehir était sensible à ce genre d'objet, mais lui même aimait ce qui s'en dégageait.

-Laissez nous, dit-il aux membres de sa garde, qui quittèrent la pièce en la refermant soigneusement. Une fois seul, Nelius alla s'asseoir sur l'un des sièges disponibles autours d'une table richement ouvragée, invitant tacitement Zehir à faire de même.

Bien, Dame Zehir, nous voilà enfin seul. Comme vous l'avez prouvé tout à l'heure, votre ferveur pour le côté obscur est totale, et je sais que par le passé vous avez... réglé le problème de certains Sith réfractaire aux traditions anciennes. Je partage votre point de vue ce sujet, et je vous fournirais plus de troupe pour régler cet irritant problème.

Une nouvelle ère s'ouvre devant nous, ma chère. Une ère ou l'unité prend la place du chaos, et grâce à laquelle nous parviendrons enfin à nous hisser jusqu'au sommer de pouvoir galactique tout en détruisant l'Ordre Jedi. Mais avant d'en arriver à cela, il nous faut prendre conscience de chemin qu'il reste à parcourir. Nombreux sont encore ceux qui souhaiteraient renverser l'ordre nouvellement établie, espérant sans doute obtenir les miettes d'un pouvoir dont ils sont indignes. C'est pour cela que je vous ai choisie Zehir. En tant que Prophétesse, vous serez à la tête de l'inquisition, une unité formée stopper tout les réfractaire de l'Ordre nouveau. Connaissez vous Styxana Mirkwind ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Donation de pouvoir [PV Nelius]   Dim 25 Nov - 15:43

C'était un grand honneur pour moi. Je m'étais bien entendu à recevoir des honneurs et très certainement un poste très important de la part du Seigneur Nelius mais pour une jeune Dame Sith comme moi être promue comme la Prophétesse du Côté Obscur était un véritable honneur. De plus je ne perdais rien du plaisir de la chasse. Sauf que désormais mes cibles seraient plus féroces et variées aussi. Quelle délectation me procurerait le fait de traquer les ennemis du Côté Obscur de la Force et des les poursuivre et les combattre. C'était un délice de voir leurs regards implorants face à la mort ou à la capture. Et je ne serais plus seule. Moi qui avait toujours rêvée de fonder une Ligue de chasseurs de primes, que j'avais compté manipuler discrètement pour que, étrangement et par un "pur hasard", leurs cibles soient souvent des Jedi ou encore des ennemis de l'Ordre Sith.

Mais j'avais de nombreux problèmes à gérer à la fois. Et la puissance de Nelius m'inquiétait. Cet être, ce n'était pas même un Sith tant la Force coulait en lui, il semblait avoir vu le Côté Obscur sous sa forme incarnée et l'avoir regardé droit dans les yeux. Il était son pion. Et cela me rendait fier de service le Seigneur Noir... Et la promesse qu'il me faisait m'emplissait d'une joie profonde. Lorsqu'il me parla de ce qui semblait être ma prochaine cible je dus me creuser la tête avant de me rappeler du fait que Styxana Mirkwind était sûrement une des réfractaires des plus puissantes parmi les traîtres. Cette dissidente n'avait aucun partisan connu à ce jour malgré son aura puissant. Je n'avais jamais pu traquer cette femme, de plus ces actions ne mettaient pas en danger nos traditions. Je n'avais donc jamais vraiment cherché à la tuer ou la capturer. Mais tout cela pouvait changer du jour au lendemain. Mais pour moi un autre problème important existait : Darth Reylos. Un des hommes les plus puissants de Korriban. Si il avait eu vent de Nelius sa rage devait être terrible et il devrait être sur le pied de guerre.


"Seigneur Nelius, j'ai eu vent des idées contraires aux vôtres de Mirkwind. Mais si je peux me permettre cette femme, intrigante et s'opposant à nous, n'est pas notre cible prioritaire. Le Seigneur Reylos, basé sur Korriban, est très puissant et ses espions ont dû apprendre vos actions sur Dromuund Kaas. Il va se sentir menacé, à juste titre, et va très certainement se préparer à la guerre. Nous devons attaquer directement le chef de file. Soit Reylos. Mes fidèles de Korriban n'attendent plus que moi et mes ordres. Laissez moi prouver ma valeur Sith'Ari..."

Je levai le visage vers le Sith, la ferveur peinte sur le visage et les yeux brillants de la puissance de mes sentiments...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Donation de pouvoir [PV Nelius]   Lun 26 Nov - 16:55

Sans doute n'en fut-elle pas consciente, mais la vivacité d'esprit dont Zehir fit preuve conforta Nelius dans son choix. La Dame Sith ferait un atout de poids à l'avenir, même elle n'avait saisie qu'une partie des implications cachées derrière le vernis trompeur ornant chaque mot qu'il pouvait prononcer. Malgré son absence totale de popularité et le caractère grotesque de sa philosophie obscur, Myxwind restait puissante et malicieuse, quoi pas assez pour rester longtemps en vie chez les Sith si l'on considérait sa suffisance colossale. Auto-proclamée Dame Noir de la Sith sous le règne d'un Seigneur Noir méconnu (et qui méritait de le rester), la reine sans sujet et sans fief restait une épine dans le pied de l'Ordre. Une épine condamner à la disparition, que ce soit dans une future plus ou moins proche, à moins bien sur qu'elle ne parvienne à prouver son utilité. Après tout, la Nagaï ne s'était pas hissé au sommet des siens en laissant l'opportunité à ses rivaux d'accroitre leur influence. C'était pour lui une vérité fondamentale, une leçon apprise à l'ombre du Désespoir. Nul Sith ne devait laisser sa vanité guider ses actions, sous peine de connaître une fin prématurée.

-Je vois que votre esprit est aussi vif qu'il est puissant, Dame Zehir. Je vous le concède, Myxwind n'est pas une menace qui saurait nous inquiéter... Pour le moment, et il n'est pas dans mes habitudes d'être clément avec ceux qui me défie. Je ne veux pas sa tête toutefois, pas tout de suite alors qu'elle ne représente rien et qu'elle se contente de rester à sa place. J'ai appris cependant qu'elle fréquente actuellement Korriban, c'est d'ailleurs la raison qui me pousse à vous en parler. Je veux que chacun de ses mouvements soit placé sous étroite surveillance. Vos troupes sont stationnés sur Korriban, et elle jouissent d'un crédit leur permettant d'aller et venir à leur guise sans que cela n'attire l'attention.

Mais comme vous le dites, nous avons d'autres adversaires plus dangereux, dont Reylos fait bien évidemment parti. Je le déplore, il pourrait beaucoup apporter à notre cause, car s'il est indigne de commander il reste un brillant guerrier.


Darth Nelius fit une pause pour laisser à la Sith le temps de digérer le sens caché de son discours. Il aurait voulu pouvoir s'attacher les services du Zabrak, mais restait conscient du caractère presque impossible de ce cas de figure, car il sous entendait que Reylos se soumette. En sa qualité de Seigneur Noir, il préfèrerait sans doute la mort, même s'il était difficile d'estimer à quel point il tenait à la vie. Cela importait peu au final, car les jeux semblaient faits. Fort de l'appui des Darth Kel et Zehir (sans compter ses propres troupes et celles du syndicat) Nelius disposait d'un avantage numérique écrasant face à son adversaire. Encore fallait-il utiliser correctement cette avantage, qui ne signifiait rien sans une préparation minutieuse.

-Cependant, ce n'est pas à vous de le défier, Dame. Je suis le Seigneur Noir des Sith, c'est donc à moi de soumettre Reylos, ou de le tuer s'il refuse comme je m'y attend.

Vous jouerez tout de même un rôle important dans ce dessin, car je ne saurais vous priver de l'ivresse d'une bataille si décisive pour le côté obscur. Au terme de celle-ci, l'Ordre sera unis derrière notre bannière.

Le Seigneur Noir ne comptait pas parler de son plan de bataille, pas avant d'avoir pu jauger la réaction de Zehir. Car si Nélius possédait bon nombres d'espions sur Korriban et pouvait compter sur un nombre croissant de partisans, ses troupes siégeaient sur Dromund Kaas. Hors, attaquer l'une des plus ancienne place forte Sith nécessiterait une aide interne, afin que l'affaire soit réglée rapidement et dans une certaine discrétion, du moins jusqu'à ce que l'attaque proprement dite soit lancée. Darth Kel, son nouveau bras droit, pouvait résoudre partiellement ce problème, mais bénéficier de ce qui allait devenir l'Inquisition pouvait apporter une légitimité à cette agression. De plus, mieux valait tester Zehir tout de suite, alors que sa loyauté demandait encore à être vérifiée. Méfie toi de tes ennemis et suspecte tes amis, l'éternelle sermon de sa défunte mentor n'avait jamais sonné aussi juste. Pour certains, ce genre d'attitude confinait la paranoïa, mais pour le Nagaï, tout cela n'était que le fruit d'une prudence élémentaire.

-Lorsque Reylos ne sera plus, je reformerais le Conseil Noir, auquel vous ferez bien sur partie. Dès lors, nous aurons le champs libre pour reconstruire l'Ordre et nous préparer à la destruction des Jedi et de l'Alliance Galactique.

Mais avant, ce sera l'heure de la bataille et du Chaos. Nelius ne se satisfaisait guère de devoir tuer des Sith, mais après tout tel était le prix à payer s'il voulait unir ces derniers derrière lui.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Donation de pouvoir [PV Nelius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Donation de pouvoir [PV Nelius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: