Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Mer 7 Nov - 0:33

    Elle était beaucoup plus radieuse étant Jedi, une pigmentation rose vive, de jolie yeux bleu et les mêmes beaux tatouages depuis sa naissance. Minerva charmait tout les individus qu'elle croisait. Et avec sa bure Jedi en plus, elle était assez différente de ce qu'elle allait devenir six ans plus tard...


    Minerva était en train de se battre en duel avec un ami avec des sabre d'entraînement, pour le plaisir et aussi parce qu'elle adorait se perfectionner au sabre, surtout qu'elle devenait de plus en plus rapide à mesure qu'elle perfectionnait son style de combat au sabre: l'Ataru. Pas étonnant qu'elle était connu sous le nom de l'Éclair Rose dans le temple, c'était l'une des Chevaliers Jedis les plus rapides peut-être même la plus rapide, elle privilégiait la vitesse plutôt que la force. Minerva s'entraînait également à perfectionner une nouvelle technique qu'elle mise au point puisqu'elle ne connaissait pas encore la vague de Force. La Twi'lek rose l'avait appeler: la "Tempête de Projection". Au lieu de balancer sur sa cible une multitudes d' objets, elle les envoyait un après l'autre, mais à grande vitesse, d'où son nom. Elle avait tellement poussé à fond son endurance aujourd'hui qu'elle ne pouvait presque plus marché sur deux pieds correctement à la fin de l'entraînement. Même qu'elle dû demander l'aide de son ami pour s'appuyer contre lui en même temps qu'elle avançait. Elle transpirait tellement qu'elle sentait à 20 mètres de distance.


    *essouflée* *essouflée* Wow, qu'elle entraînement superbe, les Siths n'ont qu'à bien se tenir haha.


    Ne t'emballe pas trop et vas vite aux douches, tu empestes le chat manka à un kilomètre à la ronde.


    Euh oui désolé, j'y vais de ce pas, on se retrouve à la cuisine, j'ai besoin de bien me remplir la pense, j'ai l'impression que je pourrait même manger un Rancor, hihihi.


    Elle se dirigea alors à la cuisine après avoir prit une bonne douche et se dirigea à la cuisine ou elle se fit un très bon repas qu'elle mangea à la hâte. Pendant son repas, elle pensait sans cesse à quelle sorte de padawan elle pourrait avoir lorsqu'elle accèderait au rang de Maître Jedi, qu'elle pensait bientôt demander au Conseil des Jedis. Elle finit même par s'endormir après vingt minutes.



Spoiler:
 


Dernière édition par Minerva Yeul le Sam 22 Déc - 9:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Jeu 8 Nov - 11:55

    Résolu.
    S’il y avait bien un mot, un adjectif pour désigner l’état d’esprit d’Exio Breakshield, c’était bien ce mot là. Le quarantenaire avait mal à son poing gauche a force de s’être entraîné à frapper dans un punching-ball d’une salle d’entrainement petite et réservée à l’entrainement au corps à corps. Ses jointures étaient écarlates et un peu esquintées par l’effort demandé par l’humain. Torse nu, le corps recouvert de sueur le Jedi était essoufflé après avoir passé au moins deux heures à frapper le sac de cuir suspendu. Pendant l’exercice, il avait perdu notion du temps, ne prenant pas la peine de vérifier le temps qui s’écoulait pendant ses cinq pauses.
    La triste douleur lui saisit de nouveau les entrailles lorsqu’il cessa de boxer le punching-ball, la chaleur de l’effort physique disparaissait peu à peu pour laisser place à une sensation de froid. Frissonnant, l’Ombre Jedi reprenait sa respiration calmement lorsqu’il s’assit sur un banc. S’il l’avait voulu, il aurait bien pu poursuivre son entrainement intensif pour oublier la souffrance qui le hantait. Bien que ses muscles saillis par l’entrainement intensif auquel il se soumettait lui faisaient mal –notamment sa blessure à l’épaule-, Aquilus ne s’était pas encore complètement remis du décès de son maître et de Seïna. La douleur psychique était bien plus difficile à ignorer que ses blessures. Bien que cela fasse onze ans maintenant que sa bien-aimée avait rejoint la Force, il ne parvenait pas à tourner définitivement cette page. D’autant plus que Nébuleuse, dirigeante du Covenant l’avait dépêché sur plusieurs planètes afin de mettre la main sur des artefacts Sith ce qui n’arrangeait pas la chose. Ces lieux étaient sinistres, froids et hostiles dans lesquels erraient toujours, différents esprits Sith qui tentaient de le tourmenter. A chaque fois que le jeune Chevalier Jedi s’était rendu sur ses mondes brumeux et ténébreux, Aquilus avait pu percevoir les murmures de ces anciens adeptes du Côté Obscur qui susurraient à ses oreilles plusieurs tentations, mille promesses, quelques soupçons de désespoir ou de colère insidieusement distillés dans son esprit.
    Exio s’était toujours senti nu et insignifiant en face de ces souvenirs d’une époque révolue qui prenaient soudainement vie, cette sensation avait maintes fois failli briser sa volonté et sa résolution, notamment lorsqu’il rapporta au Covenant, un ancien holocron ayant jadis appartenu à Darth Malak.
    Cette mission accomplie il y a deux jours avait ravivé de vieilles failles émotionnelles chez le Spectre Gris, comme si quelqu’un rouvrait, avec un scalpel plusieurs entailles qui venaient juste de cicatriser. Il y a a peine quarante huit heures, il tenait entre ses mains cet artefact datant de la guerre civile des Jedi, mais la vision qu’il avait eue avait marqué durablement son esprit de façon indélébile…

    Oui, il s’était vu tout puissant. Pliant toute opposition sous une foudre infinie, Exio prenait le contrôle de l’Ordre Sith et s’autoproclamait Seigneur Noir des Sith pour mettre la galaxie à feu et à sang. Imposant sa volonté à tous, il réduisait le temple Jedi en cendres, assassina froidement Nébuleuse, pour ensuite fondre sur Coruscant afin de proclamer l’Empire dans la galaxie. Il était grand, invincible, puissant. Ramenant la justice et une paix durable dans la galaxie par sa seule détermination. Alors que les verrous de sa volonté sautaient les uns après les autres, l’influence de Darth Malak se heurta cependant à un dernier obstacle dans le subconscient du Chevalier Jedi. Une voix intérieure, une sécurité dont Exio n’avait probablement même pas conscience : plusieurs souvenirs spécifiques qu’aucune n’ombre, qu’aucune torture ne parviendrait à pervertir ou détruire. Sa force s’était rassemblée derrière ce bouclier que nul ne pourrait briser pour lancer la contre-offensive. Le Seigneur Noir avait tenté de corrompre Aquilus en lui tentant vainement de le persuader que le seul moyen pour lui de se sauver, d’accomplir ses objectifs de Jedi et de ramener la paix dans la galaxie était de céder au Côté Obscur de la Force.
    Jaillissant dans l’obscurité comme une dernière braise enflammant une forêt, Exio put alors ce jour là, faire appel à sa mémoire ainsi qu’a la lumière de Force pour libérer son corps et son esprit engourdis par les ténèbres.

    Ce jour là, Aquilus prit alors conscience d’une chose qui était le premier pas vers sa guérison et son ascension : si jamais, il cédait aux ténèbres, il trahirait la mémoire de tous ceux qu’il a jadis aimé. Imaginer une pareille trahison l’effraya, mais ce qui lui donna le plus la chair de poule était la facilité avec laquelle, n’importe qui pouvait basculer dans l’ombre.
    Comment pouvait-on en arriver là ? Le Spectre Gris réfléchit quelques instants avant de se dire qu’on ne pouvait pas répondre à cette question de façon définitive et certaine.
    Exio fit le vide dans son esprit et pratiqua quelques étirements pour apaiser ses muscles gorgés de sang et ne pas prendre le risque de les froisser. Récupérant ses affaires, il se rhabilla d’une simple chemise et se rendit dans ses quartiers. Là il fit couler l’eau de sa douche et s’y glissa rapidement, laissant l’eau chaude lui couler dessus. Rapidement enfermé dans une cabine pleine de vapeur, il posa ses mains contre le mur et ferma les yeux afin de réfléchir un peu à tout ça.

    Quelques minutes plus tard, le chevalier Jedi se trouvait au mess. Sur son plateau, il y avait un grand verre d’eau, une assiette contenant un steak de bantha ainsi que quelques pâtes assaisonnées aux herbes de Dantooine. Il avait en guise de dessert, un petit pot dans lequel se trouvait une sorte de pâte prise dans la glace aromatisée au goût sucré mais dont il était impossible de deviner la composition des ingrédients. Se faufilant à travers les tables, il en vit une occupée par une twi’lek endormie. Son teint était rose, et semblait être particulièrement exténuée. Silencieusement, l’Ombre Jedi s’assit à la même table, en face d’elle et commença à manger. Lorsqu’il posa le plateau sur la table, il y eut une légère secousse qui allait probablement réveiller la jeune femme assoupie devant lui.


    - Eh bien. Vous m’avez l’air bien fatiguée, la journée n’est pourtant pas encore finie. Vous revenez d’une mission particulièrement éprouvante ?

    Lança-t-il d’un ton sympathique après avoir ingéré un premier morceau de viande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Sam 10 Nov - 5:13

    Elle fut subitement réveillé par une voix qu'elle avait déjà entendu quelque part, elle ouvrit les yeux et remarqua un homme humain qui semblait être dans le début de la quarantaine d'année à voir ses traits, une bonne dizaine d'année au dessus de la Twi'lek, quoi. Minerva le croisait souvent, mais elle n'avait vraiment jamais parler pour la peine avec ce Jedi, elle qui préférait avoir ses amis et son fan club à elle. Elle engagea tout de même la conversation.


    Ah bonjour Chevalier Oblivarion, Aquilus c'est ça je crois, si ma mémoire ne me fait pas défaut. Non je ne reviens pas de mission, j'ai juste sauté partout et dans tous les sens dans la salle de l'entraînement en faisant des duels de sabre laser avec l'Ataru et en même temps je me pratiquais à ma nouvelle technique que j'ai créé puisque je ne connais pas encore la vague de Force. Je l'ai appelé la "Tempête de Projection" qui ressemble comme son nom le dit, à une tempête d'objets qui se heurte à ma cible, à rapide succession je l'utilise avec la télékinésie. Ah veuillez bien m'excuser je suis trop bavarde, même le Conseil des Jedis me l'a mentionné hihi.


    Hey l'Éclair Rose... ou Minerva si tu préfère, à te voir sauter comme ca tout les jour, tu vas y laisser ta peau avant même d'avoir toucher à un Sith hahaha! rigola un de ses amis qui n'était pas loins d'elle.


    J'en prend note Yaag, dit-elle en riant de bon coeur


    Elle continua ainsi à bavarder avec Aquilus, question de se connaître un peu plus, Minerva avait vraiment un dont pour s'entendre bien avec tous les gens qu'elle croisaient, elle se faisait des amis partout, peut-être que lui aussi allait en devenir un. Elle lui raconta ainsi son enfance et savie avant d'intégrer l'Ordre. ELle fit même mention du cours laps de temps où elle bascula du côté Obscur quand elle était petite, son chagrin était si intense à la mort de son père qu'elle ne pu le contenir. Elle lui mentionna entre autre que sa mère était le Maître Jedi Illumina Tie'Kar, l'une des Twi'lek qui siégeait au Conseil à cet époque, elle avait été envoyé sur Belsavis selon Minerva mais elle ne savait pas trop la raison. En tout cas ce n'était surement pas une mission ordinaire car Belsavis était une planète-prison où les pires criminels de la galaxie y étaient enfermé.


    Et vous Aquilus, avez-vous quelques choses d'intéressant à dire, histoire que je vous connaisse un peu mieux? Le Temple Jedi est vaste mais on a pas toujours le temps de connaître tout le monde, héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Sam 10 Nov - 19:06

    Exio vit alors soudainement la jeune twi’lek se réveiller dans un sursaut. Levant ses grands yeux dans la direction de l’humain, elle sourit puis salua le Chevalier Jedi. Le Veilleur acquiesça silencieusement d’un signe de tête lorsqu’elle demanda si Aquilus était bien son prénom. Par la suite, la twi’lek devant lui débita une succession de mots, expliquant pèle mêle, pourquoi elle était si fatiguée (a cause de la pratique de l’Ataru), d’une technique de force qu’elle avait inventée (et soit dit en passant, était connue) et d’autres pans de sa vie. Pourtant, l’Ombre Jedi se rappelait très bien ne pas avoir posé autant de questions pour avoir une réponse aux sujets si multiples qu’il avait l’impression d’avoir sous les yeux, les résultats de différentes expériences n’ayant rien à voir en commun entre elles. Ne sachant pas sur quel pied danser avec Minerva, Exio se disait que justement, la twi’lek serait bien capable de les lui casser ; les pieds. Et seule la Force savait à quel point, un accident de danse était vite arrivé.
    Aquilus resta silencieux, se contentant de rester poli tout en écoutant les paroles de celle assise en face de lui, se rendit bien vite compte que la Jedi semblait avoir reçu (ou auto-attribuée, ça Exio l’ignorait), le surnom de « L’Eclair Rose ». Ce surnom provoqua chez l’humain qu’une réaction d’indifférence, tout en pensant qu’en matière de sobriquet, il était difficile de ne pas faire moins imaginatif et trouva chez les amis de la twi’lek, une certaine paresse intellectuelle qui n’augurait rien de bon pour l’avenir de l’Ordre Jedi. Mastiquant sa viande lentement afin de profiter de la saveur de ce plat, Aquilus resta silencieux et n’accorda que peu d’attention à l’ami de la twi’lek qui semblait s’exprimer comme un adolescent.
    Par la suite, sans qu’une fois encore, Exio puisse prendre la parole, Minerva continua de raconter sa vie et son histoire qui n’éveilla l’attention du Veilleur uniquement lorsqu’elle évoqua ses tentations et doutes ayant pu l’amener assez prêt du côté Obscur de la Force. Selon ce qu’il avait compris, la maladie ayant emporté son père avait failli être responsable de son basculement du Côté Obscur. Il est vrai que le chagrin pouvait mener jusqu’à une telle extrémité, mais dans le récit de Minerva, embrasser les ténèbres semblait être quelque chose que l’on pouvait manier et utiliser comme si l’on changeait de chemise. Cette confession de la part de Minerva, Exio comptait bien faire remonter l’information jusqu’à Nébuleuse, afin que le Covenant puisse garder un œil sur les agissements de Minerva au cas où elle basculerait du Côté Obscur de la Force à nouveau. Il valait mieux pêcher par excès de prudence plutôt que de laisser ceci se reproduire…
    Cela pouvait paraître quelques peu immoral, mais le Covenant ne pouvait pas se permettre d’être trop négligeant vis-à-vis des Jedi potentiels capables de rejoindre les Sith. Ces Jedi là se devaient d’être surveillés.

    Le chevalier Jedi fut soudainement ramené à la réalité lorsqu’il s’aperçut que son verre d’eau était vide et que son plat principal avait été englouti. Minerva semblait s’adresser à lui, demandant à Aquilus si jamais il avait quelque chose d’intéressant à raconter.


    - Oh vous savez, je pense être un Jedi ordinaire et sans histoire particulière… Posez plutôt vos questions si vous désirez en savoir plus. J’aviserai si je peux y répondre ou non.


    Répondit le Jedi d’une voix des plus amicales et un peu lasse en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Lun 19 Nov - 14:13

    Mynerva avait beaucoup trop parler sur ce coup là, elle pouvait voir l'expression sur le visage d'Aquilus quand elle raconta sa vie, mais elle le rassura tout de même que cela ne se reproduirait jamais, elle déteste tellement les Siths de toute manière. Ensuite Il lui demanda si elle avait des questions à lui poser et il pourrait peut-être y répondre. Elle ne savait pas trop quoi lui demander du coup, elle avait l'air enseveli sous un tas de questions en regardant la table où ses bras croisés avaient laissé leur emprunte quand elle s'endormi.


    -Oh vous savez, je pense être un Jedi ordinaire et sans histoire particulière… Posez plutôt vos questions si vous désirez en savoir plus. J’aviserai si je peux y répondre ou non.


    Euh, pour être franche je sais pas trop, parler moi un peu de vous si vous voulez ou alors je ne sais plus, à vrai dire je n'ai mit aucunes questions au point avant de vous raconter ma vie haha! Vos parents sont-ils toujours vivants? Moi il ne me reste que ma mère qui est parti sur Belsavis, c'est un peu bizarre mais mes deux parents sont Jedis tous les deux et pourtant c'est interdit.


    Un des Jedi du Conseil passa alors tout à coup derrière la Twi'lek et demanda à lui parler. Honoré, l'Éclair Rose se leva de son siège, intriguée. Le Togruta lui donna alors une lettre avec le mot "ma chère fille" écrit en italique sur l'enveloppe.


    Excusez-moi, Chevalier Yeul, votre mère nous a envoyé une lettre ce matin et elle voulait que je vous la donne. C'est pour vous.


    Minerva s'empressa d'ouvrir l'enveloppe et lu la lettre à l'intérieur, même devant Aquilus. Mais ce n'était pas une lettre ordinaire comme une carte d'anniversaire ou peu importe, ca ressemblait plutôt à une lettre de futur décès.


    Ma chère Minerva, comme tu peux le voir je suis parti depuis plus d'une semaine sur Belsavis, je te demande donc d'écouter sagement les directives du Conseil des Jedis pendant , mon absence. J'ai présentement un peu de misère à remplir cette mission seule, mais je te raconterai toute mon odyssée lorsque je rentrerai. À ma très chère fille, signé Illumina Tie'Kar.


    Ah bon, elle a du mal à remplir sa mission? Ça ne lui ressemble pas pourtant, malgré que la planète-prison de Belsavis retient les pire criminels de la galaxie..... mère........ dit-elle en versant une larme qui coula sur le coin de sa joue droite. Une petite chaînette en or glissa alors hors de l'enveloppe, c'était la chaîne en or de Minerva lorsqu'elle était encore enfant, mais c'était tellement la seule Jedi qui perdait ses choses autant de fois. Elle regarda Aquilus et lui demanda une faveur.


    Chevalier Oblivarion, si ce n'est pas trop vous demander, pouvez-vous mettre cette chaîne en sureté, ca fait déjà 3 fois que je la perd et j'aimerait que quelqu'un la concerve pour moi, s'il vous plait.


    Elle se senti beaucoup plus stressé tout d'un coup mais elle faisait tout pour que cela ne paraisse pas trop, bien que c'était très évident. Elle piqua une course jusqu'à sa chambre ou elle alla méditer en silence pendant plus d'une heure à chercher un moyen pour la ramener au Temple Jedi en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Mer 21 Nov - 23:44

    L’Ombre Jedi termina lentement son assiette tout en continuant de regarder Minerva. Quelque chose clochait chez elle, mais le Veilleur ne savait pas vraiment de quoi il en retournait. Exio la trouvait un peu trop instable à première vue et assez émotive apparemment. Peut-être se trompait-il, mais le Chevalier Jedi comptait bien garder la twi’lek à l’œil pour le compte du Covenant. La jeune femme lui demanda alors si ses parents étaient encore en vie, ce à quoi l’humain répondit d’un ton sincère, comme il l’avait toujours fait quand on lui posait ce genre de questions : Exio Breakshield n’existait pas, il était Aquilus Oblivarion désormais.

    - Mes deux parents sont morts de vieillesse il y a longtemps maintenant. Je suis natif de Corellia avant qu’un maître Jedi ne m’identifie comme étant sensible à la Force.


    Répondit-il comme il avait appris à le faire depuis longtemps aux côtés du Covenant. Il savait se montrer convaincant dans ses mensonges. Il ne devait pas laisser de traces ou d’indices permettant à quelqu’un de découvrir sa véritable identité. Exio Breakshield était né sur Dantooine, peu de temps avant la guerre contre les Yuuzhan Vong. Inutile de rappeler que le chevalier Jedi avait du fuir Dantooine étant enfant afin de ne pas mourir entre les griffes des envahisseurs. Son père y était mort, son vaisseau avait explosé au décollage suite à un passage de chasseurs Vong. Sa mère l’avait ensuite conduit dans l’Amas de la Gueule afin qu’il puisse suivre sa formation de Jedi. Dernier descendant d’une longue lignée d’Ombres Jedi, Exio se sentait seul, usé, épuisé, comme si désormais un poids appuyait sur ses épaules. La guerre contre les Yuuzhan Vong l’avait changé et façonné d’une certaine façon. La dernière phrase de Minerva fit tilter le Jedi qui se permit d’apporter quelques précisions à Minerva vis-à-vis des relations entre Jedi.

    - Sauf votre respect, c’est parfaitement normal. Le Nouvel Ordre Jedi formé par Luke Skywalker tolère les liaisons entre Jedi dès l’instant ou les sentiments ne conduisent pas à la passion. L’interdiction à laquelle vous faites référence Minerva, date de l’époque de l’Ancienne République. Notre Ordre a su s’adapter et évoluer.

    C’était bien là l’un des seuls désaccords qu’Exio avait vis-à-vis du Covenant : là ou Nébuleuse et les autres membres de cette cabale Jedi secrète étaient pour la plupart très traditionnalistes et prônaient le célibat des Jedi, Aquilus lui, était plutôt de l’avis de Luke Skywalker sur le sujet. L’amour pouvait être un excellent facteur de motivation et un moteur puissant dans lequel l’on pouvait puiser pour protéger les autres. C’est alors que Minerva fut interrompue par un Maître Jedi siégeant au Conseil. Aquilus le salua brièvement et termina son verre d’eau d’une traite, celui-ci avait une lettre pour la chevalière ; curieux…

    A une telle époque, il était encore rare de voir du courrier sous cette forme, à vrai dire c’était vraiment peu commun. Aquilus pour sa part, recevait tout sur datapad et ne travaillait qu’avec cet outil sophistiqué.
    Sous un œil attentif, il continua d’observer la twi’lek assise en face d’elle qui semblait s’attrister. Visiblement, sa mère semblait avoir des difficultés en mission sur Belsavis, et le Veilleur ressentait une certaine amertume chez la twi’lek. Certaines missions difficiles demandaient parfois du temps, c’était aussi normal et courant que certaines missions devaient être parfois repensées une fois sur le terrain. Pas de quoi s’inquiéter.

    Bien que ce ne soit pas dans ses habitudes, l’Ombre Jedi accepta la faveur de Minerva aussi curieuse pouvait-elle paraître : après tout, ces chaines sont des objets plutôt personnels que l’on ne donnait qu’à des personnes proches ou pour lesquelles on éprouve quelque chose. Exio repoussa la dernière éventualité de son esprit, il était déjà lié à quelqu’un et ne comptait pas trahir la confiance de cette autre twi’lek vivant sur Coruscant et répondant au nom d’Oryanna. Aquilus reprit la parole d’un ton franc et un peu compatissant vis-à-vis de Minerva.


    - Il n’y a pas d’émotion, il n’y a que la paix Chevalier Yeul. Tâchez de vous souvenir de ce mantra dans les moments les plus difficiles à vivre. Je garderai votre chaine en sûreté, soyez-en assurée. Si vous avez besoin de moi, vous pouvez me contacter par comlink.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Ven 23 Nov - 16:50

    Minerva était heureuse qu'Aquilus accepte sa requête, au moins elle ne perdrait plus sa chaîne comme plein de fois avant. Elle retourna alors dans sa chambre et médita sur son lit calmement en récitent le code Jedi dans sa tête car elle était plus ou moins stressée par la nouvelle qui venait d'arrivée.


    Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix
    Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance
    Il n'y a pas de passion, il n'y a que la sérénité
    Il n'y a pas de chaos, il y a que l'harmonie.
    Il n'y a pas de mort, il y a que la Force.



    Elle finit enfin par s'endormir après quelques heures. Elle fit tout de même un rêve très étrange durant la nuit. Dans son rêve prémonitoire, elle se voyait en armure Sith ainsi qu'avec des yeux nacrés et des tatouages à donner froid dans le dos, sur le visage. Elle se réveilla ensuite le lendemain à neuf heures du matin et se dirigea vers la salle du Conseil des Jedis. Elle se prosterna ensuite devant eux et formula sa demande urgente.


    Maîtres Jedis du Conseil, permettez-moi d'aller aider ma mère sur Belsavis s'il vous plait, elle a un peu de mal à finir sa mission et j'aimerais lui prêter main forte.


    Nous sommes désolé Chevalier Yeul mais votre niveau ne vous permet pas d'y aller, vous ne feriez que vous tuer là bas, donc la réponse est non et nous sommes désolé.


    Mais Maîtres, c'est ma mère qu'il s'agit........


    Nous vous avons dit non Minerva!


    .......... Très bien alors...... dit-elle en serrant les poings en quittant la salle.


    À ce moment là, elle fit son premier saut vers le côté obscur, le Conseil l'avait irrité assez profondément. Selon elle, elle avait pleinement les aptitudes requises pour mener cette mission de sauvetage. Elle marchait de plus en plus vite dans les couloirs, même que certains Jedis qui la croisait la trouvait un peu de mauvait poil aujourd'hui. Elle sorti à l'extérieur et alla prendre son vaisseau, mais pas avant qu'on lui en empêche....


    Ne me dit pas que tu veux m'y empêcher toi aussi Aquilus?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Sam 24 Nov - 1:54

    Aquilus Oblivarion était toujours préoccupé et inquiet vis-à-vis de Minerva. Son instinct lui disait de ne pas se fier à elle, en l’espace de quelques instants, le Veilleur avait pu se rendre compte de l’instabilité émotionnelle de cette twi’lek. Une fois qu’elle eut quitté le réfectoire, l’Ombre Jedi contacta FROST, son droïde afin qu’il surveille les éventuelles connexions vers l’extérieur d’Ossus sous l’identifiant de Minerva. Mesure de précaution simple mais nécessaire. Le Chevalier Jedi avait également contacté rapidement Nébuleuse à propos de cette jeune femme. Ses directives étaient claires : garder à l’œil le chevalier Jedi Minerva Yeul, et la tenir informée de ses agissements.
    En bon espion qu’il était, Exio avait également demandé à FROST de se connecter au réseau de surveillance du temple afin d’épier les moindres faits et gestes de la twi’lek. Il ne lui restait plus qu’à attendre et se tenir prêt désormais. Continuant son entraînement, Aquilus portait cette fois-ci un comlink modèle réduit –innovation du Covenant- qui avait été miniaturisé pour servir d’oreillette. Ainsi, il serait informé immédiatement par FROST des agissements de Minerva.
    De retour dans la salle d’entraînement, Exio faisait quelques tractions torse nu afin de pouvoir garder une certaine forme physique. L’idée de devoir à nouveau arpenter la galaxie à la recherche d’un prochain artefact Sith le hantait. Combien de temps sa volonté tiendrait avant qu’il ne cède, corrompu par la noirceur absolue de ces êtres ténébreux ? Combien de temps pourrait-il survivre si jamais, le Covenant envoyait une autre Ombre Jedi pour l’abattre s’il venait à chuter dans l’obscurité ? La détermination du Chevalier Jedi était encore fébrile, mais au fond de lui, Exio savait qu’il était à un tournant de son existence : soit il ressortirait grandi de ces épreuves, soit il serait anéanti. Il n’y avait aucune autre alternative à son épopée contre les Sith.
    Lorsque le Crépuscule tomba sur Ossus, Exio retourna dans ses quartiers, puis médita quelques instants avant de fixer les différents moniteurs de surveillance actifs devant lesquels, FROST restait immobile. Scrutant le moindre mouvement potentiel concernant Minerva Yeul. L’Ombre Jedi s’assit aux côtés de son droïde et engagea la conversation.


    - Rien à signaler ?

    - Cordial: Nous ne détectons aucune activité suspecte pour l’heure actuelle.

    - Bien… bien… restons attentif. Cette jeune femme est instable émotionnellement, et j’ai un mauvais pressentiment la concernant…


    La conversation dura quelques heures avant qu’Aquilus ne s’endorme devant les écrans. FROST ne le réveilla pas et resta actif la nuit entière jusqu’à ce que Minerva ne quitte sa cabine le lendemain matin pour se rendre devant le Conseil Jedi. Contrairement au reste du temple, le Covenant n’avait installé aucun dispositif d’enregistrement au sein de la salle du Conseil et pour cause : Nébuleuse en faisait partie, ou tout du moins, savait toujours ce qu’il s’y disait.
    Le Veilleur fut réveillé par le droïde. L’humain se réveilla presque en sursaut et un peu surpris : aucun cauchemar ne s’était glissé dans ses songes cette nuit là. Déjeunant rapidement, il attendit. Son droïde et lui-même patientèrent à présent, il ne restait plus grand-chose à faire et les deux agents du Covenant, ne pouvaient pas avoir le moindre écho de ce qui avait pu se dire au Conseil à cet instant. Ils le sauraient un peu plus tard. Pourtant les dispositifs de surveillance identifièrent immédiatement Minerva quittant la salle du Conseil visiblement de mauvaise humeur. Dans la minute qui suivit, Exio reçut une transmission codée audio de Nébuleuse dans son comlink qu’il avait oublié dans son oreille. Comme d’habitude, la voix était modifiée, déshumanisée comme s’il s’agissait de la voix d’un droïde, mais bien trop fluide pour être celle d’une machine.


    « Minerva Yeul se dirige vers les hangars. Elle veut rejoindre sa mère sur Belsavis. Cette dernière est dans une opération spéciale et rencontre quelques difficultés. Interceptez là, elle bascule du Côté Obscur de la Force. Cela ne fait plus aucun doute. Vous avez carte blanche pour qu’elle ne quitte pas Ossus. Employez tous les moyens nécessaires. »

    - Bien reçu.

    Le Spectre Gris revêtit rapidement son haut et se rua vers les hangars, laissant FROST devant les moniteurs et les terminaux informatiques. Connaissant le tracé des plans du temple Jedi par cœur, il emprunta plusieurs couloirs abandonnés. Il savait qu’aujourd’hui, il courait probablement vers son destin, qu’aujourd’hui il jouerait un rôle. Courant à vive allure, il ne croisa que peu de Jedi à cette heure-ci. Arrivé au hangar avant la twi’lek, l’humain remarqua que celui-ci était désert. Complètement désert, pas même le moindre droïde se trouvait là. Le Veilleur contacta son droïde par comlink.

    - FROST, ferme la grande porte du hangar et prépare toi à verrouiller tout le hangar lorsque notre invitée entrera.


    La lourde porte permettant l’entrée et la sortie de vaisseaux depuis l’extérieur se referma sur le hangar. Simple mesure de précaution, si jamais Aquilus ne parvenait pas à raisonner la twi’lek et que le pire viendrait à se produire, Minerva ne pourrait pas porter atteinte à d’autres Jedi ou d’innocents. L’autre raison pour laquelle, il avait pris soin de fermer la porte était qu’il n’y aurait ainsi aucun témoin au cas ou il devrait l’abattre. Le corps de la twi’lek serait récupéré par le Covenant puis expertisé par des légistes avant d’être incinéré : procédure standard. Les enregistrements de surveillance seraient supprimés, remplacés comme si de rien n’était, et Minerva sera déclarée disparue, ou morte dans un accident.
    Deux minutes plus tard Exio vit à nouveau la twi’lek entrer dans le hangar. Visiblement agacée, les portes du hangar se verrouillèrent dès que Minerva fit l’erreur de pénétrer dans ce lieu. Elle était seule face au Veilleur, l’un des meilleurs agents du Covenant, pour ne pas dire exécuteur parfois. L’Ombre Jedi entendit Minerva lui demander si lui aussi, il était là pour l’empêcher de porter assistance à sa mort. Aquilus Oblivarion préféra jouer la carte conciliante afin que cette rencontre ne finisse pas en affrontement. Le ton de sa voix se faisait sincère et honnête.


    - Tout ne dépend que de vous Minerva. Que de vous. Je sais que vous comptez vous rendre sur Belsavis pour porter assistance à votre mère. Néanmoins laissez-moi-vous rappeler quelques détails qui semblent vous avoir échappés. Cette mission revêt un caractère spécial et important, sinon, un maître Jedi n’y aurait pas été envoyé. Cette opération est longue et nécessite de la patience ainsi que beaucoup de préparation. Or vous n’avez ni l’un, ni l’autre. Vous manquez d’expérience en matière de missions à longue durée. Ce n’est pas parce qu’une mission dure longtemps que cela signifie que votre mère est en danger. Certaines opérations délicates demandent du temps. On ne règle pas tout à coup de sabre laser. Votre intervention sur Belsavis risque bien plus de compromettre votre mère, sa mission et votre vie que d'être fondamentalement couronnée de succès. J’ai rarement été d’accord avec le Conseil Jedi, néanmoins celui-ci à raison sur ce point : vous n’avez pas les épaules pour cette mission. Soyez honnête envers vous-même. C’est donc cela que vous souhaitez ? Réduire à néant les efforts de votre mère sur la base d’une simple crainte spéculative et sans le moindre fondement ? Ne vous laissez pas guider par votre peur, car elle vous détruira, et détruira tous ceux auxquels vous tenez, y compris votre mère. Il n’y a pas d’émotion, il n’y a que la paix.

    Aquilus resta sur ses gardes et espérait qu’il avait pu rassurer la crainte et apaiser la colère qui couvait sur la twi’lek. Secrètement, il espérait ne pas avoir à utiliser son sabre laser et ne pas être contraint de commettre l’irréparable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Dim 2 Déc - 5:11

    Minerva avait un peu prévu que quelqu'un allait lui enpêcher d'aller secourir sa mère sur Belsavis. Mais elle ne s'atendait pas à voir Aquilus arriver, elle pensait trouver un visage familier du Conseil des Jedi mais non. Elle avait même sorti son sabre à l'avance au besoin. C'est alors qu'elle entendis des pas en échos dans le hangar et se retourna avec son sabre. Aquilus essaya ensuite de la raisonner pour ne pas qu'elle bascule définitivement pas vers le côté Obscur de la Force. Ses yeux avaient également changé légèrement de couleur. Elle resta tout de même de glace, toujours en le regardant d'un regard plutôt difficile à discerner. Mais elle lâcha prise peu après avoir bien réfléchi. Elle ranguaina aussitôt son sabre laser à double lames et s'adressa à Aquilus.


    Tu as raison Aquilus, j'ai un peu trop péter les plombs et je n'avait pas très bien réfléchi. Rentrons, je vais sûrement me faire confisquer mon sabre par le conseil, pour un certain temps, mais je l'accepterai. Désolé encore une fois et merci pour ses sages paroles. Hmm, tu veux bien dire au conseil de ma pare je vais justefaire un tour à la maison pour me préparer pour se soir, j'ai un souper de famille avec ma soeur, Cissney et je dois me préparer, croyez-moi ce n'est pas un mensonge pour aller sauver ma mère.


    Minerva s'atendait à ce qu'Aquilus à sonde mes ses sentiments et ses paroles étaient vraiment vrai. Elle prit son speeder qui était garé près de son vaisseau et sorti. Mais elle n'aurait pas dû faire cela car c'est entre-autre la raison pourquoi elle allait basculer du côté Obscur. En effet, après quelques dizaines de minutes de vols sur Ossus, son speeder fut la cible d'un tir de blaster et la Twi'lek piqua droit sur le sol à grande vitesse. Elle se releva sonner en se demandant d'où venait le tir et utilisa son comlink pour avertir Aquilus qu'elle serait un peu en retard.


    Aquilus, c'est moi, il se peut que j'ais un petit écart mon speeder à eu une défaillance et je me suis échoué..... Atendez?!?!? EH VOUS ÊTES QUI VOUS? cria t-elle en sortant son sabre la transmition fut tout à coup coupé, laissant probablement un exclamation de surprise à Aquilus.



[HRP]: Le prochain post sera mon dernier après le tien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Dim 9 Déc - 22:51

    Exio se tenait là, droit devant Minerva. La tension était palpable, et l’humain avait déjà son sabre laser en main, paré à accomplir son devoir si cela était nécessaire. Il y eu un silence, un long silence après qu’il eut prit la parole pour raisonner la twi’lek. Mais heureusement, le Veilleur n’eut pas à employer son arme afin d’apaiser Minerva. Celle-ci se calma et s’excusa pour son comportement. Aquilus la vit rengainer son sabre laser et s’expliquer sur ce qu’elle allait faire.
    Suspicieux, le Veilleur sonda son esprit et la véracité de ses dires afin de vérifier qu’il n’y avait aucune anguille sous le rocher. A sa grande surprise, le chevalier Jedi n’en vit aucune et ordonna à FROST de rouvrir le hangar.


    - Ravi de ne pas avoir été obligé d’aller plus loin.

    Dit-il d’un ton neutre, mais pas vraiment rassuré. Pressentant un danger à venir, il comprit néanmoins que celui-ci ne dépendrait pas de lui. Aussi, il consentit à la laisser quitter le temple Jedi avant de retourner à ses quartiers. D’un air pensif, il réfléchit sur une étrange sensation qui l’habitait depuis cet incident au hangar. Puis cette sensation lui reprit soudainement les entrailles. La Force lui indiqua quelque chose, et dans la seconde qui suivit son comlink bipa. Minerva avait des ennuis apparemment puisque la communication fut brutalement coupée. Faisant volteface, Aquilus retourna au hangar en courant.
    Là il enfourcha une motojet et traversa le hangar pour atteindre l’extérieur à pleine vitesse. Cherchant au loin des signes d’activité, il vit une fumée noire s’élever vers le ciel au loin à environ une dizaine de kilomètres. Le Veilleur accéléra pour espérer arriver à sauver la twi’lek. Il lui faudrait arriver à temps pour espérer lui sauver la mise, et lui prêter assistance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   Mer 12 Déc - 19:06

Minerva se tenait droite comme une barre, regardant la personne.... ou plutôt la Sith qui se tenait droit devant elle, percher sur le speeder en flamme de Minerva. Elle était assez intimidante, elle avait le visage tatouer de tatouages Siths, les yeux nacré et un regard noir, sans oublier sa bure noir des Siths.


Qu'est-ce que vous me voulez?


J'ai une question pour toi Chevalier Yeul (apparemment elle connaissait son propre nom), pourquoi traînes-tu avec ces Jedis, ils sont faibles à vouloir toujours maintenir la paix à travers la galaxie. Tu as longtemps chercher la puissance et le pouvoir, deux choses que les Siths apprécient, alors si tu veux vraiment la puissance, pourquoi ne pas nous rejoindre.


J'ai presque failli basculer du côté Obscure de la Force une seconde fois et je ne compte pas du tout rejoindre votre Ordre de psychopathes, saleté de Sith.


Voilà qui est fâcheux, tu aurais fait une Sith prometteuse selon ton frère. Ce n'était pas mon intention mais je vais devoir te tuer. Prépare toi! dit-elle en sortant ses deux sabres à la lame rouge.


Minerva fit de même en empoignant bien fermement son sabre laser à double lames. Les deux utilisateurs de la Force commencèrent alors un duel intense. Surtout que Minerva utilisait l'Ataru pour être sûre de la vaincre en faisant beaucoup d'enchaînement vifs et rapides. Mais la Dame Sith était beaucoup plus puissante qu'elle, même plus forte qu'Aquilus qui était déjà plus puissant que la Twi'lek rose. La Jedi finit tout de même par lui faire une légère lésion au niveau du coude droit. Mais apparemment ce n'était pas assez profond pour l'arrêter. La Sith... ou Darth Rathian lui envoya ensuite une puissante vague de Force qui projeta Minerva droit sur un mur de pierre qui éclata sous son contact et même la pierre d'en arrière éclata également.


Ouch, elle est trop puissante pour moi, je vais finir par me faire tuer si sa continu comme ca, dit-elle en sortant des décombres à quatre pattes en ayant un peu de difficulté en même temps.


La Sith ne pris pas le temps que l'Éclair Rose se relève, elle la prise par le coup avec l'Étreinte de Force et la fit lâcher son sabre avec un Éclair dirigé sur sa main.


Bon j'ai perdu, alors qu'est-ce que vous attendez, tuez-moi qu'on en finisse!



.....Non, j'ai bien vu la rapidité que tu avais pendant le combat et je sens de la haine en toi pour l'Ordre Jedi qui refusait tes requêtes, alors pourquoi ne quittes-tu pas les Jedi et viens nous rejoindre, si je t'entraînes, tu deviendra une Twi'lek beaucoup plus compétente.


...... J'ai une seule question, si je vous suis, vais-je devenir plus forte, est-ce que je pourrai protéger ceux qui me sont chère.


Bien sûr!


........ Alors.... Je vo...... Je vous suis......... Maître.




C'était alors inévitable, Minerva venait de basculer définitivement vers le côté Obscure en se faisant corrompre par son futur Maître et c'est ainsi que le résultat était la Twi'lek Sith d'aujourd'hui. Mais lui reste-il du bien en elle? Ça, personne ne le sait....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trahison (Flashback) [PV, Aquilus][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: