Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'invitation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: L'invitation.    Sam 10 Nov - 14:59

    Il n’était pas loin de 22h50 sur la plateforme servant de spatioport de fortune au temple Sith de Korriban. Les nuits sont particulièrement glaciales sur cette planète, mais cette nuit là, l’on pouvait contempler la beauté de l’espace, magnifié par la présence des rayons d’argent de la lune de Korriban. Sur la plateforme, il restait peu de vaisseaux occupés et stationnés. Par habitude et routine, Darth Calisomnus n’avait pas réclamé ses propres quartiers sur Korriban, bien que sont haut-rang le lui permettait. La chagrienne était plutôt quelqu’un de casanière et aimait passer de longues heures dans la cabine de son vaisseau. Le fait que la cabine soit plutôt exigüe aurait dérangé bien du monde, mais Styxana Mirkwind n’en n’avait cure. Peu importe l’espace disponible, elle se sentait pleinement chez elle dans cette cabine et confortablement installée. Chaque objet semblait avoir été placé à un endroit précis suite à un raisonnement logique et méticuleux. La cabine était propre et parfaitement rangée. Peut-être y verrait-on là, une obsession de tout contrôler ?
    Cela faisait quelques heures seulement que Darth Calisomnus avait posé pied sur Korriban, et déjà elle commençait à éprouver un semblant d’ennui après avoir exploré le temple une nouvelle fois. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’était plus revenue ici, aussi, le fait d’arpenter les couloirs poussiéreux de cette planète de sable roux faisaient ressurgir en elle, une certaine nostalgie des plus sombres instants qu’elle avait pu vivre entre les griffes de son twi’lek de maître.
    En dehors de sa petite altercation avec Darth Fatalis, Styxana avait pu faire la connaissance de Darth Irya, une twi’lek particulièrement mystérieuses ayant littéralement capté toute son attention. Cette dernière avait suggéré un rendez-vous avec la Dame Noire de la Sith afin de, sans doute, partager quelques informations intéressantes. S’étant préparée pour l’occasion, Styxana s’était déjà chargée des préparatifs pour un éventuel petit encas. Elle se rendit ensuite dans le petit espace douche de son vaisseau afin d’y faire sa toilette.
    La chagrienne faisant partie d’une espèce amphibie, elle éprouvait une immense sensation de plénitude lorsqu’elle sentait l’eau couler sur son corps, profitant de chaque goutte de pluie que la douche, ou le ciel, pouvait lui offrir. C’était une nageuse hors pair pouvant parcourir de très longues distances à la nage, presque aussi habile sur le sol qu’en milieu aquatique, ce qui constituait parfois un certain avantage. En revanche, les environnements arides faisaient qu’elle se déshydratait plus rapidement qu’en milieu plus tempéré.
    Avec délicatesse, Styxana enleva le bustier de cuir noir, libérant ainsi sa poitrine voluptueuse de l’étreinte exercée par l’habit. Par la suite, elle retira ses bottes puis son pantalon noir révélant un corps sensuel malgré sa carrure athlétique ainsi qu’une peau d’un bleu aussi pur que les fonds marins de Mon Calamari.

    Faisant un pas, pieds nus elle entra dans sa petite cabine de douche et fit couler l’eau sur son corps. D’instinct, elle se massa la nuque tout en poussant un petit gémissement de plaisir lorsque l’eau passait le long de son épiderme de saphir. Cette sensation si particulière la fit frissonner et lui rappelait, par le biais de la réminiscence, ses jeunes années passées sous les profondeurs chaleureuses des océans de Champala, bien avant qu’elle ne soit capturée par ces esclavagistes, bien avant sa jeunesse mandalorienne, bien avant Korriban.
    Fermant les yeux et savourant chaque seconde de cet instant, ses mains passèrent sur sa poitrine puis descendirent le long de ses hanches jusqu’à ses mollets. Plongée dans un état de relaxation plutôt rare, Styxana réfléchissait à quelques songes réguliers qu’elle faisait parfois sans percevoir la netteté de ceux-ci. Un peu comme si elle avait assisté à une scène avec un écran de fumée, un brouillard blanchâtre devant les yeux. Il y avait quelqu’un en face d’elle, Darth Calisomnus pouvait sentir son allégeance prêtée à la lumière, son obédience ne faisait aucun doute là-dessus. Mais il lui était impossible de se rappeler de la suite, chacun de ses rêves, lui révélant à chaque fois, un nouvel indice, comme un compte à rebours décomptant chaque seconde avec une lenteur affreuse.

    Perdue dans ses pensées, elle ne se vit même pas sortir de la douche une fois lavée et s’habiller. Plongée dans la Force, Styxana se surprit ne pas avoir eu conscience de ses actes, sans doute ne faisait-elle plus attention à la routine. Prête à recevoir son invitée, la chagrienne s’assit sur sa couchette et commença à méditer quelques instants.

    ---
    D5-TO s’était encore verbalement opposé à R6 sur la question du fameux réacteur auxiliaire à réparer. Alors que R6 s’était attelé à la tâche, D5-TO dans sa maladresse presque légendaire bouscula une caisse à outil plutôt lourde dont un cutter à fusion ancien qui s’activa et endommagea un système régulant la puissance du dit réacteur. Fou de rage, R6 chassa le droïde protocolaire d’une pluie de bips et autres sons stridents très injurieux, maudissant les concepteurs de D5-TO sur au moins trois générations. Devant tant de violence, le robot diplomate s’éclipsa rapidement de la salle du réacteur du plus vite qu’il le pouvait afin de ne pas finir en pièces détachées. Après tout, la chagrienne avait donné ses ordres…
    Sortant par le sas, D5-TO descendit le long de la rampe d’accès et s’arrêta au bord de celle-ci, patientant jusqu’à ce que l’invitée de la Dame Noire de la Sith ne se présente. Quelques peu craintif, le droïde attendit, peu rassuré par la faible luminosité de la plateforme. Ses deux récepteurs visuels et senseurs portatifs scannaient en permanence l’ensemble de la zone afin de n’être pris au dépourvu.
    La machine tressaillit lorsqu’elle entendit un bruit de pas venant dans sa direction. La silhouette était encapuchonnée dans une bure traditionnelle Sith et il fallut attendre que l’invitée ne soit qu’à portée des yeux de D5-TO pour qu’il puisse l’identifier et s’exprimer d’une voix monocorde trahissant une certaine appréhension.


    - Oh ! Hum. Bonsoir, vous devez être l’invitée de Dame Calisomnus. Je suis D5-TO, droïde de protocole. Je vous prie de bien vouloir me suivre…

    Et le droïde la guida jusqu’à la cabine de la chagrienne qui attendait son invitée, assise au creux d’un banquette en cuir de bantha de couleur grise. Styxana Mirkwind détailla la twi'lek qui se présentait devant elle, puis lâcha avec politesse, inclinant la tête.

    - Bonsoir Dame Irya.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L'invitation.    Jeu 15 Nov - 17:25

Le rendez-vous avait été donné, ne restait plus qu’à se rendre au vaisseau de cette Sith bien mystérieuse. Si Darth Irya aimait à se penser tout aussi mystérieuse, secrète mais aussi et surtout discrète que Darth Calisomnus. Les heures qui avaient suivi cette rencontre entre les deux femmes, furent employées par la suivante de Darth Reylos à tenter de trouver des informations la concernant. Naturellement, la Twi’lek ne trouva strictement rien sur la Chagrienne. Peut-être n’avait-elle pas cherché au bon endroit, peut-être qu’il n’y avait tout simplement rien à trouver ou savoir sur cette adepte du Côté Obscur de la Force. Néanmoins, son identité, histoire l’intriguait fortement. C’était aussi pour cette raison que Darth Irya avait accepté le rendez-vous, avait proposé de façon indirecte et cachée une entrevue entre elles. La Twi’lek avait attendu avec une certaine forme d’impatience l’heure du rendez-vous. Ce n’était pourtant pas dans ces habitudes d’être ainsi. A la fois curieuse, désireuse d’en apprendre plus sur cette mystérieuse visiteuse, elle gardait toujours à l’esprit qu’il pouvait aussi s’agir d’un Sith, venue demander le pouvoir, réclamer la place de Seigneur Noir ou tout autre place d’ailleurs. Autant dire que la suivante de Reylos resterait, quoiqu’il arrive, sur ses gardes. Elle n’avait que peu faire des intrigues qui ébranlaient l’intérieur de l’Académie. Son intérêt n’était depuis longtemps plus ici, en ce monde de toute façon. Finalement, la Dame Sith s’était employée à méditer de longues heures, puis à s’entrainer le reste du temps, pour conclure sa journée. Ici, en cette Académie Sith, Darth Irya ne souhaitait guère avoir des quartiers à elle, à proprement parlé. C’était comme s’établir ici, marquer son appartenance, son obéissance à cet endroit et c’était bien là la dernière chose que souhaitait la Sith. Elle préférait utiliser une partie des quartiers du Seigneur Reylos, tout en logeant à bord de son vaisseau…

Son vaisseau était un outil très utile. Son concept, sa façon d’interpréter la philosophie Sith faisant en sorte que jamais, Darth Irya ne cherchait s’encombrer de choses inutiles, à s’attacher à du matériel, à donner une valeur à ce qui n’en avait pas besoin. Ainsi, même si son vaisseau représentait son habitat, un transport efficace, elle devait être capable de s’en débarrasser dans la minute qui suit si jamais quelque chose tournait mal pour elle. Il lui fallait pouvoir disparaître sans prévenir, sans laisser de trace. Pour cela également que la Twi’lek laissait que peu de traces derrière elle, sur son passage. C’était un peu comme une tueuse de l’ombre. Pourtant, l’intérieur de celui-ci était convenablement aménagé. On avait beau puiser son pouvoir de la Force, de son Côté Obscur, se nourrir de sentiments, émotions comme la haine, la colère, le désir de vengeance, le corps avait toujours ses limites. Les ignorer était dangereux. Après une bonne douche, suite à son entrainement qui lui avait permis de libérer sa tension nerveuse, Darth Irya était enfin prête. Habillée de sa bure traditionnelle de Sith, elle se présenta à la plateforme qui accueillait le vaisseau de Darth Calisomnus à l’heure convenue. A côté de la rampe d’accès, un droïde protocolaire semblait faire le guet. S’approchant à pas feutré, dissimulée dans la nuit, la Twi’lek finit par se faire entendre de la machine…

"Bonsoir Dame Calisomnus."

A l’intérieur du vaisseau, la suivante du Seigneur Reylos prise le temps de contempler son environnement, l’aménagement qu’il lui était possible d’observer depuis sa place. Naturellement, avant cela, elle n’attendit pas, ni n’hésita pas à s’incliner légèrement face à la Chagrienne, afin de la saluer comme l’exigeait son rang, mais aussi par respect et politesse. Retirant sa bure pour laisser apparaître la même tenue qu’elle avait dévoilé à la Sith sur la plateforme, plutôt dans la journée, la Twi’lek confia son vêtement au droïde. Après tout, il devait servir à ça aussi. Attentive aux réactions de celle qui lui faisait, en quelque sorte l’honneur de la recevoir à son bord, Darth Irya se contenta, pour le moment, de rester immobile, face à la Sith, l’épiant attentivement, avec curiosité, interrogation, dans le silence qui s’installait entre elles…

"Merci de me recevoir. J’avoue avoir été intriguée par votre présence tout à l’heure sur cette plateforme, mais aussi curieuse d’en apprendre plus sur vous Dame Calisomnus. "

C’était pour le moment la stricte vérité. De toute façon, la Chagrienne serait à même de découvrir immédiatement si la Twi’lek se mettait à lui mentir. Pour le moment, ce n’était clairement pas dans son intérêt. Elle était ici pour d’autres raisons. Observant toujours ce qui se trouvait autour d’elle, Darth Irya essayait de voir un peu dans quel univers pouvait voyager la Dame Sith. C’était également une façon d’en apprendre un peu plus sur elle, d’une façon détournée. En cette tenue provocatrice, déroutante, la Twi’lek continuait de dénoter par sa manière d’être, de s’afficher, de provoquer…

"Vous souhaitiez également vous entretenir également avec moi n’est-ce pas ? Je crois que nous avons éprouvé le même désir d’en apprendre un peu plus sur l’autre en même temps. C’est bien rare je crois."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: L'invitation.    Mar 20 Nov - 14:03

    La twi’lek avait finalement répondu présente à l’invitation de la Dame Noire de la Sith. La chagrienne n’en n’avait jamais vraiment douté, néanmoins elle ne dissimula pas une certaine satisfaction lorsqu’Irya se présenta à nouveau devant elle. L’arrivée d’Irya la fit sortir de sa méditation et ouvrit ses grands yeux océan. Tendant sa bure à D5-TO, la twi’lek souhaitait se mettre à son aise ce qui ne gêna nullement Styxana. Alors que le droïde allait poliment émettre une objection, le robot croisa le regard de Darth Calisomnus qui lui fit comprendre qu’il aurait été imprudent de refuser le service demandé par la Dame Sith. A contrecœur, D5-TO se résigna et quitta la salle. Styxana Mirkwind se retrouva alors seule à seule avec Darth Irya qui l’avait saluée en s’inclinant légèrement. La chagrienne répondit d’un hochement de tête respectueux : comportement plutôt peu commun pour les Sith du rang de Styxana ayant souvent tendance à ne pas se donner la peine de saluer ou de se montrer respectueux envers qui que ce soit, mais ne se gênant absolument pas pour reprocher un manque de politesse à leurs subordonnés.
    Darth Calisomnus estimait que sa position lui octroyait un certain pouvoir, une certaine influence ou supériorité, mais traitait toujours les Sith en dessous d’elle comme des égaux. Sans doute qu’Irya avait du le comprendre dès l’instant ou elle avait retrouvé la chagrienne. Cette dernière tenait à la mettre en confiance et à lui montrer qu’elle la considérait avec le respect auquel tout être avait droit. Même si selon elle, le respect n’était pas un dû, mais devait être mérité, Irya avait suffisamment convaincu Styxana pour que celle-ci le lui accorde pour le moment. Elle répondit simplement d’une voix honnête empreinte d’un aspect solennel.


    - Dame Irya. Je vous en prie, ne restez pas debout et asseyez vous à mes côtés.

    Dit-elle tout en montrant d’un mouvement lent mais gracieux de son bras, la banquette grise sur laquelle la Dame Noire était assise. La chagrienne avait invité la twi’lek à la rejoindre sur ce canapé pouvant contenir deux personnes. Les deux femmes seraient ainsi assez proches l’une de l’autre, proximité pour le moins inhabituelle car les Sith s’approchaient aussi prêt les uns les autres quand il s’agissait de s’entretuer ou pour partager des secrets. Mais dans les faits, Styxana ne tenait pas à attenter à la vie de la twi’lek, mais plutôt à lui montrer qu’elle ne la craignait pas. Pas par excès d’imprudence, mais parce que la Force le lui avait susurré à l’oreille. En tant que prêcheuse de la Force, Styxana se devait d’entendre la voix de cette entité et être sa porte parole.
    Styxana ne répondit pas à la twi’lek lorsque celle-ci lui avoua avoir été intriguée par son arrivée. Pour la chagrienne, il ne faisait aucun doute qu’Irya avait du se sentir troublée par le lien unissant Darth Calisomnus à la Force. Véritable Imploratrice de la Force, Styxana écouta ensuite la jeune femme également confesser qu’elle était bien curieuse, et qu’apparemment, elles étaient toutes les deux réunies aujourd’hui dans le même désir de percer à jour certains mystères. Un désir plutôt rare selon la twi’lek.

    - En effet ma sœur. Je suis revenue sur Korriban il y a un an pour réclamer le rang qui m’était dû, une fois que ce fut fait je suis partie errer de nouveau dans la galaxie pour y revenir. C’est pour cela que j’aimerai savoir ce qu’il s’est passé en mon absence. Que pouvez-vous me dire sur la situation des Sith actuellement ?

    La cabine dans laquelle les deux femmes se trouvaient comportait une armure mandalorienne intégrale établie sur un mannequin. On pouvait aussi observer certains hologrammes ou artefacts appartenant à cette culture connue et reconnue dans la galaxie. Celle-ci était luxueuse ce qui contrastait beaucoup avec le reste du vaisseau. Il s’agissait en réalité d’une partie de la calle qui avait été séparée de celle-ci par des cloisons rajoutées, la pièce était plutôt sombre mais loin d’être plongée dans les ténèbres grâce à plusieurs appliques diffusant une lumière tamisée d’un rouge sombre. Un lit une place plutôt confortable était sur la gauche tandis que la droite de la cabine donnait sur un bureau noir sur lequel trônait un terminal d’ordinateur partageant le bureau avec un casque mandalorien de couleur grise, qui était juste à côté d’une grande armoire fermée de couleur grise. Styxana se servit un verre de vin, puis en offrit un à son invitée. Quant à elle, la chagrienne se servit un verre tout en attendant la réponse de la jeune twi’lek à ses côtés. Puis, la Dame Noire de la Sith ajouta d'une voix plus légère mais polie.

    - Parlez-moi de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'invitation.    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'invitation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: