Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Onderon] Nouveauté [PV : Artemis Santar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Onderon] Nouveauté [PV : Artemis Santar]   Sam 17 Nov - 15:39

Onderon … Cette planète qui avait vu ses habitants vivre loin des problèmes de la galaxie la majeur partie de son histoire mais qui, récemment, avait vu quelques changements. Alors c’était ici que Dante Inronside c’était installé. La Confrérie d’Améthyste … Un nom qui lui plaisait bien, un Ordre qu’elle appréciait déjà, juste un peu … Ici, avec eux, elle allait pouvoir mettre ses talents aux services d’une cause un peu plus … noble, que celle de l’Ordre Sith… Mais il avait été décidé que la jeune femme demeurerait également membre de cet Ordre maléfique afin de tenir le Seigneur d’Améthyste informé des agissements de ses anciens alliés. Une tâche à la hauteur de ses talents, elle n’avait même pas besoin de jouer un rôle… Triniel devait simplement rester elle-même et, doucement, s’intéresser un peu plus à ce qui se passer parmi ses anciens « amis ». Elle n’avait jamais été proche de l’Ordre Sith, revenir ainsi, brusquement, ne ferait qu’attirer les regards sur elle, attiser la méfiance que les Sith pouvaient avoir les un envers les autres.

Mais pour l’heure, l’Anzat n’était pas en mission, elle était venue ici dans le but de rencontrer quelques un de ses … frères et sœur d’Améthyste et pourquoi pas apprendre quelques chose d’eux. S’il y avait bien une chose qui lui plaisait dans cette confrérie, c’était cette entraide … C’était tellement différent de ce à quoi elle avait été habitué pendant toutes ces années … quelque part s’en était déroutant, mais de l’autre très plaisant.

Cependant, il était nécessaire de le dire : Triniel c’était perdue. Cette planète et plus précisément la cité où elle se trouvait été … immense ! Et l’Anzat n’avait jamais mis le pied ici. Elle ne cachait pas sa présence dans la Force, elle faisait même exprès de la laisser clairement visible … peut être un confrère viendrait la trouver. C’était quelque peu gênant, mais c’était ainsi. Aussi douée soit elle, la jeune femme n’avait pas prit le temps d’étudier réellement la planète et la Force semblait obstinée à la faire tourner en rond dans ce coin depuis un moment déjà. Devait-elle rencontrer quelqu’un ici ? Peut être … C’était calme, plutôt vide est assez sombre… Levant le nez, l’Anzat pouvait voir le palais … Peut être devrait-elle s’y rendre, ne serait-ce que pour voir à quoi cela ressemblait. Elle n’avait rien de prévue, si ce n’est visiter cet endroit, alors …

Faisait une petite moue pensive, elle promena son regard mordoré autour d’elle, puis se mit à marcher. Assez rapide, Triniel possédait une démarche très féminine sans être exagérée, elle marchait en silence, aérienne, féline … Elle aurait pu être comparée avec un chat de part son agilité certaine lorsqu’il s’agissait de se glisser là où on ne soupçonnait même pas l’existence d’un coin où tenir debout … ou allongé… ou tout simplement l’existence d’un passage quelconque. Rapidement, elle se retrouva au pied de cette immense bâtisse, l’observant sous toutes ses coutures comme si elle en évaluait la sécurité … l’Assassin avait beaucoup de questions sur cet endroit, sur cette planète, et si peu de réponses … elle devait absolument trouver quelqu’un pour l’aider…

« Bon … je commence par où, moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Onderon] Nouveauté [PV : Artemis Santar]   Lun 19 Nov - 3:02

Construire en partant de pratiquement zéro restait quelque chose de très difficile, la Confrérie devait tout faire et gérer sans cesse une administration plus lourde. Artémis Santar, en tant que gouverneur planétaire de Vjun, n’avait pas grand-chose à faire sur une planète ou vivait une légion de Stormtroopers d’élite de neuf mille âmes, elle se concentrait donc sur une autre tâche, à savoir celle d’aider les autres gouverneurs à assurer leurs fonctions militaires, car tous ne venaient pas forcément de l’armée et elle offrait donc une formation en terme de défense stratégique autant que dans la formation des soldats et d’autres détails de ce genre. Elle devait faire des efforts de mémorisation autant que d’apprentissage, car elle restait un Sous-Officier, alors que la demoiselle devait occupé au sein de la Confrérie des responsabilités bien plus importante, mais après avoir appris la Force en étant affublée de quatre prothèses mécanique, la jeune cyborg ne voyait plus de défi comme impossible, sa vision n’avait pas changé, elle devait toujours trouver le digne héritier de Darth Vader et l’aider à pacifier la galaxie, mais avant tout, la Confrérie devait assurer sa propre survie et il s’agissait d’un travail de longue haleine et qui prendrait énormément de temps, peut-être plus que son espérance de vie, probablement même…

La jeune Santar ne pouvait négliger les problèmes de sécurité, les espions pouvaient être présent ici et en aucun cas elle ne pouvait prendre le risque d’être découverte. Aussi Artémis avait-elle revêtue son armure, la même qu’elle portait lorsqu’elle se baladait dans les mondes tenus par les Seigneurs de la Sith. Cette dernière n’avait rien de particulièrement glamour, même si ironiquement, la demoiselle de fer avait probablement l’air plus féminine en la portant que lorsqu’elle se trouvait dans son armure de membre de la 501ème légion Clone ou dans la vie de tous les jours. Sa chevelure rose était dissimulée dans son casque et l’on ne pouvait apercevoir son regard bleuté dans la visière en forme de croix, cela aurait très bien put la trahir. Les membres métalliques disposaient d’une protection supplémentaire sous la forme de gantelet tandis que la ceinture portait deux accessoires accroché qu’elle ne portait habituellement pas de manière aussi visible : son double sabre-laser, portant désormais comme pour tous les membres de la Confrérie une lame violette, ainsi qu’un fouet laser replié, une arme avec laquelle elle s’entrainait encore dans l’objectif de pouvoir un jour enfin exercer sa vengeance sur ceux responsable de son état mécanique.

Sa silhouette inquiétante sortait toutefois du palais royal et force était de constater que seul les militaires confrériste ne semblaient pas impressionné par son passage. Les légionnaires d’Acier la saluaient et elle répondait de manière mécanique, son regard concentrée sur ce qu’elle trouvait devant elle. L’un des effets de son armure était le bruit d’une respiration artificielle, quelque chose dont elle n’avait absolument pas besoin, mais elle avait fait adopter ce dispositif pour tromper les espions en faisant croire que l’armure était pour elle vitale tout en agrandissant son aura de « Lady Vador », une réputation personnelle qu’elle devait admettre appréciée à sa juste valeur. Elle avait prévue d’inspecter plusieurs avants postes, mais pour le moment, rien d’officiel, simplement donner un coup de main aux sentinelles et vérifier l’état du matériel, la demoiselle était encore en plein état des lieux et recherchait à savoir ou se trouver les manques pour tenter de les combler du mieux possible, elle le savait, chaque détails comptait et elle ne pouvait se permettre de laisser quelque chose au hasard. Santar était certaine de pouvoir apporter son expertise, toutefois, un évènement inattendu allait quelque peu la retardée.

Elle croisa une jeune femme à la démarche féminine sans pour autant être exagérée, se déplaçant avec une légèreté certaine. Assassin elle-même, elle savait reconnaitre ses pairs à la vue de ses derniers et remarqua toutefois rapidement que cette dernière était perdue. Son physique agréable à regarder correspondait parfaitement à celui que Dante lui avait donné une femme qui avait recherchée à l’assassiner sur Coruscant avant de finalement de se laisser gagner par les idéaux de la Confrérie. Cette demoiselle se trouvait donc maintenant devant elle avec un air visiblement perdu. Chez les Sith, elle aurait était abandonnée voire défier directement car ne pas savoir quoi faire pouvait faire partie des choses qui étaient assimilé à un signe de faiblesse, mais les frères et sœurs d’améthystes essayaient de s’entraider entre eux plutôt que de se tirer dans les pattes. Santar décida donc de proposer spontanément son aide à cette demoiselle sans savoir exactement à quoi elle devait s’attendre, elle s’adapterait selon la situation et les besoin de cette dernière. La voix qui s’exprima ne serait toutefois pas la même que celle naturelle de la jeune femme, un digitaliseur de voix la rendait plus mécanique et froide, venant s’ajouter à la respiration artificielle inutile, un tableau guère séduisant…


« Puis-je vous aidez ma sœur ? »

Simple, efficace, Artémis n’était pas du genre à tourner autour du pot, encore moins lorsqu’elle était affublée de cette armure. Elle se surprit à penser aux derniers évènements, la prise de Vjun et cette attaque terroriste sur Coruscant. Quel genre de surprise l’attendait cette fois face à cette âme perdue recherchant son chemin ? Pour l’instant, elle n’en savait rien, mais elle finirait bien par le découvrir et elle s’imaginait qu’elle allait très bientôt le savoir, ce qui serait probablement le cas…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Onderon] Nouveauté [PV : Artemis Santar]   Dim 9 Déc - 1:12

[Flemme de corriger]

Triniel ne manqua pas de remarquer cette présence dans la Force, cette présence étrange, humaine mais en même temps un peu moins. Puis elle entendit le son métallique, artificielle, de sa respiration. Goutant l’air du bout de la langue, elle capta une odeur qui lui rappelait quelque chose, quelqu’un. Une personne qu’elle avait rencontrée très récemment et qu’elle ne connaissait pour ainsi dire pas du tout.

Se tournant vers la source de cette voix métallique, son regard mordoré se posa sur la silhouette d’une femme, une belle femme surement mais couvert par une armure plus que disgracieuse. Elle reconnaissait là Darth Iron. La Confrérie n’était pas les Sith, mais étrangement cette femme gardait son nom de Darth. Cela donnait quelques indications sur elle. Déjà, elle avait au moins atteint le rang de Seigneur Sith lorsqu’elle en était encore une et de deux, elle ne tenait pas à ce que sa véritable identité soit découverte … donc elle devait être infiltré quelque part. L’odeur quant à elle était mi organique mi métallique. Le métal avait une odeur désagréable qui donnait un très mauvais gout sur la langue… Si un jour elle devait croiser cette femme sans son attirail, car il était certain qu’il n’était pas nécessaire à sa survie, alors elle pourrait la reconnaitre. Un Anzat retrouve toujours sa proie, même si cela doit prendre des années.


« Peut être. »

Triniel combla l’écart qu’il y avait entre elle en quelques pas seulement. Elle ne semblait guère intimidée par le tableau qu’offrait Darth Iron. Non, elle semblait plutôt intriguée voir amusée par une telle mascarade, son regard mordoré avait quelque chose de malicieux. Goutant une dernière fois l’air du bout de la langue, elle esquissa un sourire et leva la main, venant mettre un petit coup dans le plastron de l’armure.

« Nous nous sommes déjà rencontré, sur Coruscant. Darth Iron, c’est cela ? Comment allez vous ? … Si je puis me permettre, pourquoi gardez vous votre nom Sith ? Quoi que, non, je pense déjà savoir. Vous êtes infiltré quelques parts, non ? Et vous ne voulez pas être reconnu, même par vos frères et sœurs d’améthyste. Votre odeur est étrange, organique et métallique et cela ne vient pas de l’armure, c’est plus proche du corps. Enfin quoi qu’il en soit je ne suis pas ici pour découvrir qui vous êtes vraiment, j’ai tout mon temps pour cela. »

L’Anzat se fondit en un sourire espiègle mais retrouva rapidement son sérieux. Il s’effaça et elle croisa les bras sur sa poitrine, son regard mordoré soudainement plus sombre. Les quelques cernes qu’elle avait autour des yeux se voyaient nettement plus, à présent.

« Vous pouvez peut être m’aider. J’aimerais apprendre un peu plus sur la Force, des pouvoirs qui me permettraient de faire mon travail avec plus de facilité. Je suis une assassin, tout comme vous et je me plais dans la discrétion et les ombres. Cette Confrérie prône l’entraide, pas comme chez les Sith … Alors, m’aiderez vous à m’améliorer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Onderon] Nouveauté [PV : Artemis Santar]   Dim 9 Déc - 16:41

Artémis faisait face à un comportement original de la part de la jeune Anzat, mais c’était probablement lié à son mode de vie. Les notions comme la crainte et le respect doivent être balayés chez les Sith, encore plus sur Anzat, planète faite de sorte de Vampire en concurrence permanente les uns les autres, un désert qui ressemblait bien davantage a un cauchemar qu’autre chose. Mais elle ne s’était certes pas attendue à ce que la demoiselle vienne frapper la cuirasse de son armure par simple plaisir, comme on pouvait le faire à une porte. Si Triniel avait pu voir le visage de son interlocutrice à ce moment, elle aurait observé un sourcil relevé de manière interrogateur, même si les personnes vivant en armure complète ne faisait pas légion, elles n’étaient pas si rare, mais elle supposait que pour une race dont les autres espèces vivantes ne sont rien de plus qu’un vulgaire garde-manger, il devait y avoir quelque chose de particulièrement désagréable dans les armures, dont l’image ne pouvait être que celle d’une boite de conserve privant des promesses d’un bon repas. A vrai dire, il ne fallait pas compter sur elle pour s’offrir en déjeuner, donc cela lui convenait parfaitement !

Elle l’avait reconnue, les deux femmes s’étaient déjà quelque peu croisée sur Coruscant. Artémis recevait des questions auxquelles elle n’avait guère le temps de répondre, puisque Triniel semblait décidée à faire les questions et les réponses en même temps ! Elle fit toutefois remarquée qu’elle avait du temps pour apprendre à la connaitre et si elle ne s’était pas contenue, Artémis aurait probablement laissé s’échapper une expression ironique de ses lèvres, Triniel disposait de l’éternité devant elle, un temps que la militaire de la 501ème Légion ne disposait pas, ce qui signifiait qu’elle n’avait pas tant de temps que cela sur son échelle de valeur propre. Enfin qu’importe, cela n’était qu’une entrée en matière et pour avoir fréquenter comme elle le milieu Sith, la jeune femme était capable de comprendre l’attitude bravache de la belle a la chevelure de neige sans trop s’en formaliser, lorsque l’on vivant dans un milieu qui ne savait prêcher que l’arrogance et le mépris, il fallait bien se construire une carapace, comme son armure en fait… Chacun sa méthode. Non, ce qui avait d’intéressant, c’était la manière dont elle pourrait lui porter assistance, ce qui représentait son devoir au sein de la Confrérie, seul le collectif pouvait triompher pour assurer la survie du mouvement, menacé à cause de la folie de leurs ainés.

Elle voulait progresser sur la voie de la Force et recherchait de l’aide. Il était ironique de voir une créature bien plus âgé qu’elle venir quémander son enseignement, mais cela, Artémis pouvait aisément le comprendre, elle avait aussi dû apprendre à un âge avancé. Lorsque l’Anzat avait retrouvé son sérieux, des cernes étaient apparus au niveau de son regard, quelque chose était-il en train de la fatiguer ? La militaire pensait les membres de cette race plus endurante, pourtant, à moins qu’il ne s’agisse d’un maquillage quelconque, cela semblait bien être un petit signe de faiblesse, rien de grave cependant. En tant qu’assassin, elle avait frappée à la bonne porte en tout cas, grâce à Dante, la militaire avait appris tout ce qu’il y avait à savoir ou presque sur son art et elle était donc susceptible de lui apprendre des choses, le tout était de savoir d’où elle allait devoir commencer afin de pouvoir s’orienter facilement et ne pas lui faire perdre son temps, même si elle disait disposer de tout son temps, la galaxie elle, encore plus immortelles que ne pouvait l’être Triniel, ne disposait pas de ce temps.


« J’ai assez de temps devant moi pour vous offrir une partie de mes connaissances, si tel est votre besoin, c’est mon devoir, suivez-moi. »

Une fois de plus, la voix digitalisée s’était exprimée sans aucune grâce et d’une manière directe, ne recherchant d’aucune façon que ce soit à être particulièrement agréable ou poli, mais direct et sans fioriture, rien d’insultant non plus, juste une certaine neutralité qui indiquait bien la voie que la tueuse avait choisie dans sa vie, une voie faire de danger certes, mais avec un mode de vie strict et un code à respecter implacablement. Elle démarra donc d’une démarche qui, si elle n’était pas particulièrement rapide à l’œil, était en réalité faite de grand pas, lui permettant donc de couvrir une grande distance rapidement. Saluant quelques frères et sœurs au passage de manière martiale, la militaire se dirigeait vers un Speeder gris qui n’avait rien de vraiment particulier, en tout cas à l’œil nue. Artémis s’était contentée de le personnalisé afin qu’il puisse foncer plus vite et lui permettre donc d’avoir plus de vitesse en cas de poursuite, mais aujourd’hui, cela ne serait point le cas, elle n’aurait donc pas besoin de faire état de ses talents dans l’art du pilotage.

Laissant la demoiselle s’installer confortablement dans le siège passager, elle boucla sa ceinture avec précaution avant de démarrer pour pouvoir se rendre vers la zone d’entrainement. Elle disposait, comme d’autres personnalités de hauts rangs, d’une salle privée pour assurer ses entrainements et c’était à cet endroit qu’elle comptait emmener l’Anzat. Vu la réputation de ses derniers, cela n’était peut-être pas le meilleur plan, toutefois, Santar ne s’en formalisait pas plus que cela et faisait confiance en ses propres capacités, tant qu’elle restait en armure, elle ne risquait de toute façon rien. S’excentrant des grands centres de population, le speeder fila rapidement vers des régions plus reculés ou la pratique de la Force pourrait se faire en paix. Une fois qu’elles eurent quitté la ville, Santar prit encore quelques virages puis se posa finalement devant ce qui ressemblait à une grotte, mais qui était en réalité un espace aménagé afin d’assurer l’entrainement des recrues à l’abri des regards, l’on était jamais trop prudent. D’un signe, elle invita la demoiselle à la suivre en ouvrant toutes les portes à l’aide de la Force. Guère pieuse, Artémis ne voyait en la Force qu’un outil comme un autre pour faire son travail, ce qui décontenancer parfois jusqu’à l’intérieur de la Confrérie elle-même.

Alors que l’extérieur aurait pu faire penser à une grotte antique, il n’en était rien de l’intérieur, le paysage offrait des couloirs de base militaire moderne, l’avantage de pouvoir disposer de certains fonds non utilisé alloué à l’escadron de la Mort ainsi qu’aux ressources généré maintenant naturellement par les Confréristes. Il était évident qu’Artémis connaissait très bien l’endroit puisqu’elle s’y dirigeait comme un poisson dans l’eau, tournant de manière sure au travers plusieurs carrefours qui avaient pourtant de quoi perdre n’importe qui, même la personne la plus méticuleuse. Son périple déboucha sur une grande et vaste pièce qui était sans nul doute un centre d’entrainement virtuel pour utilisateur de la Force. Il suffisait simplement d’enfiler les casques pour pouvoir choisir le décor de son choix et débuter l’entrainement comme si elles étaient réellement dans le lieu choisit. Elle lui tendit un casque, pris le sien puis repris la parole, toujours sur un ton monocorde, professionnel était en réalité le mot juste.


« J’ai besoin de savoir votre niveau avant de savoir quoi vous apprendre, à moins que vous ne visiez une compétences en particulier… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Onderon] Nouveauté [PV : Artemis Santar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Onderon] Nouveauté [PV : Artemis Santar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: