Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Jeu 22 Nov - 1:41



I . Éteindre la lumière du Passé pour allumer celle du Présent ...


_______________________________________

- Mon amour, il faut que vous preniez fuite !
Ils seront là d’une minute à l’autre et si aux plus grands des malheurs,
ils apprennent non seulement ton identité mais surtout qu’il est le fruit de notre amour …
Ils vous tueront !


- Tu… Tu me demande l’impossible !
Comment veux-tu que je t’abandonne à un destin ayant pour unique fin la mort ?!
Viens avec nous, je t’en supplie...
Je saurais pas m’occuper de lui sans toi, comment veux-tu que ...
(Les pleures d’un nouveau-né se faisaient entendre)
Regarde, je ne sais même pas le calmer comment puis-je affronter cette… cette vie sans toi ?


- Il le faut …
Pardonne moi, la voie que j’ai emprunté ne devait pas croiser la tienne.
Éloigne notre fils de cette vie qu’est la mienne, il ne doit jamais découvrir ses pou…
(Bruit d’explosion/brèche dans le système)
Ils sont là, je t’aime, et je t’aimerai toujours dans ce monde comme dans l’autre ...
Adieu mon amour !


    L’homme accompagné du nouveau-né qui tenait à peine dans les bras de ce dernier, s’installèrent dans ce qui semblait aux premiers abords à une capsule de largage. Un dernier regard vers sa tendre aimée le fit tomber en larmes car il savait pertinemment que c’était la dernière occasion de contempler le magnifique visage de sa femme pourtant en larme, la couleur ébène de sa peau, sa chevelure d’un noir perçant mais surtout ses yeux d’un marron qui laissait à chaque regard un sentiment d’innocence et de pureté. Puis la porte finit pas se refermer et seule une lumière d’un éclat rouge fit son apparition à travers le hublot, tel que la lueur du soleil et aussi chaud que ce dernier … La capsule se propulsa et quitta ce qui ressemblait fortement à un vaisseau mais … Qui pouvait être cette femme au cœur brisé en milles morceaux ? Pourquoi a-t-elle abandonné l’homme qu’elle aimait et surtout leur fils ?

    C’était ce rêve qui hanté les nuits du jeune Skytor depuis quelques années, toujours cette même scène … Un vaisseau attaqué, un bébé dans les bras de son père, et une mère s’obligeant à dire adieu aux êtres qu’elle chérit, mais pourquoi ? Pourquoi ce rêve revenait sans cesse à lui, qu’avait-il à avoir avec tout ça ? C’était la première vrai nuit que passé le jeune garçon depuis plusieurs mois car en effet depuis quelques temps il fermait les yeux environ deux à trois heures et cherchait sans relâche les hommes responsable du calvaire qu’il avait vécu il y a de sa quelques années. Ness était dans le spatioport de Tatooine prêt à embarquer à bord d’une navette, cependant il ne cessait de se demander si cette quête à présent terminée, lui avait apporté paix et sérénité à son âme ? Osait-il se demander : « Ais-je calmer ma colère ? Ais-je atténuer cette haine qui me ronger de l’intérieur depuis déjà si longtemps ? » Hélas, il n’osait pas pour une bonne raison, car derrière toutes ces questions, le garçon connaissait malgré lui, bel et bien la réponse … Tous ces sentiments qu’il le poussait à chasser ces meurtriers avaient eu raison de lui … Il en voulait plus, mais était-il si innocent que ça ? Au plus profond de son âme, le garçon savait qu’il avait pris goût à ce rythme de vie, à ce sang répandu capitales après capitales, c’était devenu quelque chose de naturelle chez lui et pourtant il savait que c’était mal … « Je le fais pour le venger. » se disais-il, c’était son excuse pour tous les péchés commis depuis le meurtre de son père, il le faisait pour lui. Mais qu’allait-il se passer maintenant que son père était vengé ? Quel était la prochaine étape ? C’est ces questions plein la tête que le jeune homme embarqua dans une navette en direction d’une planète qui autrefois berçait ces nuits et pourtant elle était le théâtre de ses pires cauchemars.



    Une fois rendu sur place, c’est en quittant l’astroport qui le privé de toutes vues extérieurs que Ness Skytor entra de nouveau en contact avec cet environnement qui était jadis, autre fois son terrain de jeu. Une pluie toujours aussi froide que présente, des édifices gigantesques pour la plupart camouflés par le brouillard, une foule toujours aussi diversifié que dense et enfin la présence de véhicules et commerces à tous coins de rues … « Bienvenu chez toi » se disait le jeune homme. Nar Shaddaa était une place urbaine, théâtre des malfrats et hors la loi les plus machiavélique de la galaxie essayant d’échapper à l’Alliance Galactique qui d’année en année entamait un forcing sur la galaxie. Nar Shaddaa était le meilleur endroit pour obtenir des informations, des services comme tueur à gage ou encore des droide à petit prix. Revenir ici, sur ces terres d’origines était ainsi un choix logique pour le jeune Skytor, s’il voulait commencer dans le métier il lui fallait des premiers clients et cette planète était un nid d’or pour en décrocher. Cette étape de ce « nouveau départ » pour le jeunot avait un côté presque poétique, en effet c’était à Nar Shaddaa que ses rêves d’enfant avaient disparus … Et pourtant alors que les années avaient défilés, il se retrouvait encore ici pour débuter une nouveau départ, une nouvelle quête, un début de règne. Cette arrogance pour le pouvoir aveuglait Ness, il savait au fond de lui que ce projet serait mené à terme lorsqu’une bonne partie de son existence serait vécut.

    Skytor n’était pas spécialement fan des transports intergalactique, il venait de passer trois jours et deux nuits à bord d’un transport de marchandise défectueux destiné aux contrebandiers qui occupait actuellement le secteur Sud Est du quartier. Pourtant, Nar Shaddaa étant une plateforme terrestre où les navettes de transports sont indispensable pour se déplacer … Le jeune homme entra ainsi dans l’une de ses navette à contre cœur en direction de la place de la Promenade, en plein centre-ville.




_______________________________________
Ness Skytor

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Ven 23 Nov - 0:59

    Nar’Shaddaa, véritable lieu saint de la criminalité galactique et joyau du royaume des Hutts était la nouvelle destination choisie par l’Imploratrice Mirkwind. La chagrienne s’y était rendue afin de chercher quelques informations ou avantages qui lui permettraient de pouvoir conserver sa position au sein de l’Ordre Sith. Son retour sur Korriban le lui avait fait comprendre : elle était plus isolée que jamais et surtout, elle savait très bien que les têtes pensantes de l’Ordre se méfiaient toujours d’elle. Visiblement, les Seigneurs Noirs n’avaient pas oublié sa tentative de prise de pouvoir de l’Ordre Sith effectuée il y a plusieurs années et qui avait conduit à son exil pendant plusieurs années. Elle avait pourtant réussi à être tolérée sur Korriban et à regagner un certain statut en passant un pacte avec le Sith’Ari, elle le débarrassait d’un rival en échange de quoi, elle pourrait regagner l’Ordre. Bien qu’ayant accompli sa mission, le Sith’Ari avait tenté de la trahir en lui tendant une embuscade lorsqu’elle revint pour réclamer son dû. Ce jour là avait été dramatique pour l’Ordre Sith puisque Styxana avait du affronter seule de nombreux Seigneurs Sith ainsi que la Main Noire en personne. Ce fut qu’au terme de longues heures de combat qu’elle était parvenue à survivre en tuant ses assaillants, ce fut à ce moment là qu’en fixant le Sith’Ari de son regard azur, elle s’autoproclama Dame Noire de la Sith.

    Cette époque était depuis maintenant révolue, et Styxana estimait avoir amplement mérité ce titre. Cela faisait un an qu’elle disposait de ce rang ainsi que de l’autorité associée à celui-ci.
    La Dame de la Désolation errait à travers les rues, laissant la Force la guider. La Force, la seule entité à laquelle, elle avait fait serment d’allégeance, était son guide dans cette foule hétéroclite dans laquelle, plusieurs centaines d’espèces cohabitaient, y compris certains chagriens. Darth Calisomnus n’aimait pas Nar’Shaddaa, cette planète représentait tout ce qu’elle détestait : constructions anarchiques, criminalité élevée, population corrompue par l’argent sale et l’environnement urbain à l’air empoisonné par la pollution. La chagrienne lors de sa première arrivée sur cette lune de Nal Hutta, avait pris soin d’observer toutes les composantes de cette planète, notamment l’architecture qui était toujours un bon moyen d’évaluer la psychologie de ces créateurs. Elle arriva alors a une certaine conclusion : rien n’unissait les habitants de Nar’Shaddaa si ce n’est la crainte du Cartel des Hutt. Là était la faiblesse de cette population de plusieurs milliards d’habitants.
    Darth Calisomnus ne passait pas inaperçue dans son armure mandalorienne visible sous les plis de sa bure noire. Bien qu’elle ne porta pas de casque mais juste un simple capuchon, la seule vision furtive du design de la cuirasse de Mandalore suffisait pour que certains individus la dévisagent ou se détournent de son chemin. Elle aurait pu se montrer plus discrète car les femmes seules étaient souvent victimes d’individus malhonnêtes. On retrouvait parfois leur cadavres nus, dépouillés, souillés et pourrissant dans certaines poubelles ou ruelles sombres et malodorantes. Mais Styxana ne le fit pas : la Force était avec elle. La chagrienne avait même été plusieurs fois prise en embuscade par quelques bandits de grand chemin, mais s’en était sortie en faisant une démonstration de son pouvoir. Elle avait été sans pitié, comme son code l’imposait elle les avait abattus après une seule et unique sommation de se rendre avant l’affrontement. Les criminels n’avaient pas droit à la clémence. Véritable personnification du marteau de la Justice, cette fois-ci elle savait qu’elle risquait à nouveau de tomber sur des criminels, mais elle ne les craignait nullement. Alors qu’elle se rendit dans une cantina du quartier rouge dans lequel, un Jedi aurait été tué, quelque chose la fit cesser de marcher. La Force lui murmura quelque chose : quelqu’un était ici.


    « Il est ici. Seul. Il est perdu, torturé, désabusé. En proie au doute, à la peur et à la souffrance il se dirige vers la place de la Promenade. Sa quête personnelle finira par causer sa perte. Il se trouve à un carrefour de sa vie. La Force Styxana, montre lui le pouvoir qui sommeille en lui. Arrache le des griffes de tes ennemis éventuels, tu peux le sauver de sa propre autodestruction et du chagrin qu’il causera et qui le rongera.»

    Aussitôt Styxana compris la volonté de la Force. Celle-ci supplantait les désirs et la mission que la Dame Noire de la Sith se devait de remplir ici. Soudainement, elle se détourna de son itinéraire initial. Commençant sa course, l’Imploratrice se fraya un chemin dans la foule. Courant à toute allure, Darth Calisomnus prit toutefois le temps de contacter son droïde par comlink.

    - D5, trace moi plusieurs itinéraires depuis ma position jusqu’à la place de la Promenade.

    Le robot s’exécuta sans broncher et envoya les informations à sa maîtresse via son datapad. Guidée par ces informations, elle bouscula plusieurs personnes sans s’arrêter et se fichant même de qui elle avait bien pu froisser. Silencieuse, Darth Calisomnus se permit même d’atteindre un transporteur monorail pour bondir sur le toit des wagons et se laisser transporter à la vitesse rapide. Observant le plan, la chagrienne arriverait sans doute avant le jeune humain à la fameuse place. Arrivée au dessus de l’objectif, Styxana bondit du monorail et amortit sa chute à l’aide de son grappin. Rejoignant rapidement la place, la Dame Noire reprit son souffle et attendit jusqu’à ce qu’une navette de transport arrive et libère son flot de passager. Patiente, son regard se fixait d’un individu à l’autre jusqu’à ce que la Force lui permette d’identifier celui dont elle avait entendu parler, celui qu’elle allait devoir sauver de son funeste destin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Ven 23 Nov - 11:30

_______________________________________



    Ness Skytor soupira, après de longues minutes d’attente, la navette prit enfin son envol. Ne pas avoir son propre moyen de transport à Nar Shaddaa était un véritable problème qui amenait d’ailleurs plusieurs inconvénients. Tout d’abord il fallait être à la plateforme de celle-ci aux heures de départ, mais surtout avoir la patience que cette dernière après avoir pris un maximum de passager s’en aille… Puis vient ensuite la partie la plus exubérante selon lui : « le voyage ». Ces navettes de transport de bas étages étaient surtout réservées à la population la plus démunis de la ville, et Shaddaa ayant un seuil de pauvreté au-dessus de la moyenne, il était logique que ces transports étaient complètement bouchés. Le jeune homme lui avait appris au fil des mois à être seul, à ne pas partager quelque chose avec qui que ce soit. Il s’était construit sa propre bulle, son propre espace où personne n’était autorisait à entrer, c’était son monde à lui, le seul. Pourtant une fois la navette remplit il dû se coller aux côtés d’être qui le répugnait au plus haut point , et mettait d’ailleurs le jeune homme parfois dans une situation compliqué quand ces derniers lui adressaient un sourire pour entamer une longue et ennuyant conversation afin de diminuer le temps du trajet du moins l’illusion. Sauf que le jeune Skytor n’était plus ce garçon qui autrefois souriait et aidait les différents voyageurs à retrouvaient leur chemin quand il le pouvait, non, il avait appris ces dernière années à ne pas utiliser sa langue pour parler sauf quand la situation le nécessitait.


    Il avait su murir de son expérience et avait appris à écouter le monde autour de lui. Parler ne lui était pas d’une grande nécessité lorsqu’il chassait dans les différentes contées et forêt pour avoir le soir de quoi se mettre quelques chose sous la dent, non parler ne lui était pas d’une grande utilité … Dans ces situations-là, il devait se montrer le plus discret possible et écouter la nature qui ne cessait de lui communiquer la position de sa proie. Un bruit de buisson, d’une branche cassée, de pas traversant une rivière … Tout ces petits détails l’avait aidé pendant toutes ces années à survivre. Ecouter, penser puis agir, c’était devenu son credo et au fil du temps, sa devint un vrai don pour l’orphelin. Alors qu’un Togruta plutôt âgé essayant de lui faire la conversation durant le voyage, Ness arrivait à entendre la défaillance du transporteur qui avait un problème à son propulseur externe gauche qui ne répondait pas à 100% de ses capacités … Tout ces flux d’informations lui parvenait en écoutant, en se concentrant et en assimilant l’information, c’était quelque chose que le jeune homme avait appris à développer avec le temps mais pourtant il ne savait pas ce que c’était. Lors de son passage sur Coruscant il y a quelques mois, il avait essayait de se renseigner auprès des bibliothèques sur les dons de type psychique ou encore la magie mais rien ne lui correspondait. Il abandonna ensuite ses recherches par manque de temps et oublia par la suite cette étrange manifestation et l’accepta comme si c’était « quelque chose » de naturelle.


    Une voie annonça enfin l’arrivée imminente de la navette à son point de destination, le calvaire allait bientôt prendre fin pour le jeune homme dont la patience atteignait presque ses limites. Les portes s’ouvrirent enfin, les premiers passagers descendirent puis vint le tour du jeune homme et lorsqu’il posa le premier pied à terre, quelque chose était en train de passer, il ne savait pas quoi mais c’était comme-ci un signal d’alerte c’était déclenché tout à coup dans sa tête et amplifiait sans raisons ses sens. Ce sentiment était nouveau pour le jeune homme, presque terrifiant … Son cœur commença à battre de plus en plus vite, le fait de ne pas savoir ce qu’il lui arrivait le terrorisé et par instinct, le jeune homme savait qu’il ne fallait pas qu’il reste ici. Il se ravisa et remonta dans la navette, peu importe sa destination, il voulait juste quitter cet endroit et ne plus sentir chacun de ses membres tremblés.


- Fermeture des portes imminentes…
Avant que nous embarquions, sachez que cette navette prendra
la direction du quartier sud de Nar Shaddaa qui sera le terminus,
la durée du voyage sera de vingt minutes.
Veillez garder vos bourses et tous objets précieux près de vous,
nous vous souhaitons un excellent voyage et séjour à Nar Shaddaa, terminée.



    Personne entra dans la navette, c’était une sorte de soulagement pour le garçon qui allait enfin pouvoir se retrouver seul à seul avec lui et se concentrer sur ce qui venait de se produire. Ce sentiment de peur, cette intensité, il ne l’avait pas ressenti depuis le soir où il avait perdu son père, cette compression que son cœur subissait tel une main serrant un vulgaire fruit jusqu’à explosion de celui-ci. Le départ était imminent, les portes commencèrent à se refermer ...mais arriva quelque chose d’inattendu.



_______________________________________

Ness Skytor

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Dim 25 Nov - 23:19

    Alors que les portes étaient sur le point de se refermer, une silhouette drapée de noir pénétra dans la navette. Les longs et fins doigts de la chagrienne semblaient s’être agrippés sur les battants de la porte afin que celle-ci ne se referme pas. Se glissant à l’intérieur, Styxana se retrouva alors dans la navette. N’ayant pas ressenti la présence de cet individu si spécial aux yeux de la Force parmi les passagers descendus, la Dame Noire de la Sith en avait conclu qu’il avait du rester à l’intérieur de la navette. Pourquoi ? Sans doute car il avait ressenti sa présence dans la Force.

    Darth Calisomnus renifla l’air ambiant, en dehors des odeurs habituelles des nombreux passagers de cette navette à l’hygiène parfois douteuse, la chagrienne pouvait percevoir alors la peur. Oui, toute cette navette suintait la peur à plein nez, les effluves de cette terreur étaient perceptibles même pour le plus idiot des apprentis de l’académie Sith de Korriban.
    Le visage dissimulé sous son capuchon noir de jais, les deux saphirs étincelants servant d’yeux à la chagrienne tombèrent sur un jeune humain, à vrai dire le dernier passager de la navette : aucun doute n’étais permis, il s’agissait bien de l’homme qu’elle recherchait. Styxana s’avança lentement dans sa direction pour s’asseoir en face de lui, ne le quittant à aucun moment du regard. Une fois assise devant le jeune homme, elle se pencha en avant, allant jusqu’à déposer ses avants bras sur ses cuisses tout en joignant ses mains gantées de noir. Elle resta un long moment silencieuse, à l’épier, le scruter comme si elle lisait un livre grand ouvert. Sans doute qu’une multitude de questions devaient le hanter à l’heure actuelle.
    La première chose à faire était de rassurer le jeune humain, ainsi Darth Calisomnus se redressa en arrière et retira son capuchon, révélant son visage de chagrienne. Styxana avait un visage fin, élégant mais duquel se dégageait quelque chose de brut et d’endurci par la guerre. Portant un masque d’indifférence sur le visage, seuls ses yeux trahissaient un certain intérêt pour le jeune homme. Ce dernier était grand, mais la chagrienne était bien plus grande que lui et avait un côté assez intimidante.

    Sondant le garçon dans la Force, il lui apparut très rapidement qu’il semblait être en proie au doute, à l’indécision vis-à-vis de l’avenir, mais aussi qu’il y avait en lui, un sentiment d’injustice qui pouvait nourrir et déboucher sur une rage vengeresse. Sans tuteur, cette colère serait débridée, cette rage le consumerait et son potentiel dans la Force serait gâché lorsqu’un jour, un baron du crime souhaiterait l’éliminer. C’était inéluctable. Voici tel était le sort réservé par les criminels aux justiciers solitaires et encore inexpérimentés. Mais rien n’était encore écrit. Styxana Mirkwind pouvait encore changer le cours de son existence. Telle était la volonté de la Force, et Calisomnus allait faire appliquer son souhait.

    Se décidant à briser le silence, la Dame Noire de la Sith prit contact avec l’humain par télépathie. Sa voix se voulait rassurante.


    * Tu dois être celui que je recherche. La Force m’a guidé jusqu’à toi jeune homme. Ce n’est que maintenant que je comprends pleinement pourquoi l’on m’a guidé à toi mon enfant. Je ressens la peur en toi, mais également une certaine rancœur, la solitude, et une rage sourde qui couve… Si tu ne parviens pas à développer ton potentiel et à maîtriser cette rage, elle finira par te détruire mon garçon. Je viens t’offrir une chance de devenir quelqu’un, une chance d’échapper à un destin funeste. Dis-moi, quel est ton nom, sombre rôdeur ? *

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Ven 30 Nov - 17:43

_______________________________________



    La navette avait enfin fermée ses portes, et était prête à entamer son départ avec à bord le jeune Skytor seulement. C’était du moins ce qu’il pensait … Le garçon c’était ravissait de remonter à l’intérieur du transporteur après avoir eu un malaise inexplicable lorsqu’il arriva à la Promenade. A présent assis sur un des sièges de la navette, les coudes en appuis sur ses genoux, son visage plongé dans ses mains, le cœur battant au rythme des percussions qu’on pouvait entendre au coin de rue émanant des divers nightclubs de Nar-Shaddaa, Skytor était dans un état qu’il lui était encore inconnu. Que pouvait-il bien lui arriver ? C’était une question dont la réponse lui échappait, mais cela empirait de plus en plus, quelques gouttes se formèrent au niveau de son front, et glissèrent le long de ses pommettes pour finir leur courses au sol tout en passant par ses mains qui pendant ce temps couvraient la totalité de son visage grimaçant de douleur. En effet, le jeune homme avait une migraine atroce qui avait empirait depuis le départ de la navette et ses sens ne cessait de se décuplait comme-ci il était en continue dans un état de concentration qui lui permettait d’entendre tout ce qui se passait autour de lui comme s’il pouvait le voir. Ness avait beau avoir fermé les yeux, avoir ses mains sur son visage, il percevait ou peut-être qu’il imaginait ce qui l’entourait, son cerveau lui transmettait des formes vagues tel que des étoiles d’une couleur assez clair respectant tous des parcours de flux. Alors qu’il pensait être encore seul dans cette navette, le garçon perçut à travers toutes ces couleurs clairs un autre flux d’énergie mais celle-ci était bien plus foncé, bien plus prononcé même … Il l’observa attentivement, et mit du temps à comprendre qu’en réalité il se pouvait qu’il ne soit pas le seul voyageur à bord. Le garçon retira ses mains de son visage et ouvrit ses yeux et à sa grande surprise, il y avait bel et bien bien quelqu’un en face de lui.



    Son observateur se révéla être après avoir retiré sa sombre capuche une observatrice qui dévoila par la suite son visage au jeune Skytor. Face à lui se présentait une imposante Chagrienne. N’en n’ayant pas vue au cours de sa jeunesse, le garçon prit quelques longues secondes à observer cet individu dont la couleur de peau était bleue et qui avait à chaque côté de sa tête une longue et ferme corne descendant au niveau de sa poitrine. N’ayant eu le temps que t’observer son visage, le garçon tomba sur le regard de la Chagrienne qui à sa grande surprise la fixait d’une manière assez inquiétante. Nar-Shaddaa était un lieu où les hors la loi avaient trouvés refuge, il était indispensable pour le garçon de rester sur ses gardes. Il fonça ses sourcils pour dissimuler ce qui ressemblait à de la peur, car oui ce personnage qui l’observait, l’intimidé au plus haut point mais il s’interdisait de lui montrer ne serait-ce qu’une seconde à travers son regard cette peur qui le rongeait de l’intérieur … La Chagrienne ne l’avait toujours pas quitté des yeux, le garçon devait montrer qu’il était ferme, que si cet individu avait un problème c’était lui qui allait le régler … Skytor prit alors son courage à demain et commença à ouvrir sa bouche légèrement pour prendre la parole quand tout à coup, pris par surprise, son observatrice brisa le silence et s’adressa au garçon.



    - Tu dois être celui que je recherche.
    La Force m’a guidé jusqu’à toi jeune homme.
    Ce n’est que maintenant que je comprends pleinement pourquoi
    l’on m’a guidé à toi mon enfant.
    Je ressens la peur en toi, mais également une certaine rancœur,
    la solitude, et une rage sourde qui couve…
    Si tu ne parviens pas à développer ton potentiel et à maîtriser cette rage,
    elle finira par te détruire mon garçon.
    Je viens t’offrir une chance de devenir quelqu’un,
    une chance d’échapper à un destin funeste.
    Dis-moi, quel est ton nom, sombre rôdeur ?



    LLa voie de l’étrange Chagrienne était d’une assurance presque arrogante, comme-ci quelqu’un ou quelque chose l’avait guidé dans cette navette auprès du jeune garçon. Cela n’était que bêtise pour le garçon, n’étais-ce pas juste une rencontre douteuse parmi tant d’autre qu’ont retrouvé à Nar-Shaddaa ? Skytor pensa tout d’abord que cette inconnue était tout simplement un être qui n’avait plus toute sa tête et qui cherchait à importuner les passants avec des sottises tel que la force, l’esprit ou encore les prédictions du futur … Mais pourtant la Chagrienne ne ressemblait pas à ce type de personne, son regard avait quelque chose de sûr, comme-ci elle avait atteint un objectif qu’on lui avait soudainement imposé. Ce regard, cette voie, cette assurance attira pourtant la curiosité du jeune homme, il était de toute façon bloquer avec elle à l’intérieur de cette navette défectueuse. Quelle carte devait-il jouer ? Celle du passant terrifié à l’idée qu’un ou qu’une parfaite inconnue lui adresse la parole ? Ou l’homme doté d’une assurance inégalable qui mettrait fin à cette conversation le plus vite possible ? Peu importe cela faisait quelques secondes que la Chagrienne attendait une réponse et elle semblait ne pas apprécié cette attente qui ressemblait à une ignorance de la part du jeune Skytor … Il regarda tout de même à sa gauche puis à sa droite pour être sûr que l’étrangère lui adressait bien la parole puis il décida enfin de rompre son silence pour lui répondre.



    -Vous … [le garçon fit comme une grimace d’incompréhension]
    Vous voulez savoir mon nom ?
    Excusez-moi mais sans vous manquez de respect ou quoi que ce soit,
    quel idiot à Nar-Shaddaa bien qu’il y en est beaucoup ne sait pas que
    donner son identité c’est faire un pas vers la mort ? Cette navette sera bientôt arrivé de toute façon si ...
    [tout en levant les yeux d’un air assez inquiet] ce propulseur tient la route, elle marquera ainsi
    la séparation de nos chemins donc savoir qui je suis ne vous mènera à rien.
    De plus je ne suis pas un touriste à qui vous pouvez vendre vos … combines,
    j’ai vécu ici, vous être peut-être la première Chagrienne que je vois de mon existence,
    mais pas le premier être à venir partager vos « croyances » aux passants à Nar-Shaddaa.
    Donc …



    Soudainement un bruit vint couper la parole du jeune homme, en effet le propulseur qui semblait avoir une défaillance depuis le début du trajet semblait faire de plus en plus de bruit et provoquer à cause de l’instabilité de léger tremblement. Pourtant cet étrange personnage ne paraissait pas troublé par ce détail et ne quittait pas le garçon du regard.




_______________________________________

Ness Skytor

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Sam 1 Déc - 14:11

    La Dame de la Désolation attendit alors la réponse du jeune humain assis en face de lui. L’attente fut un peu pénible, néanmoins elle devina que l’humain devait soigneusement être sur ses gardes et réfléchissait à sa réponse. La patience de la chagrienne fut récompensée lorsque l’inconnu reprit la parole et répondit oralement à la Sith. Visiblement, le jeune garçon avait du être endurci d’une façon ou d’une autre en vivant sur Nar’Shaddaa, Darth Calisomnus ignorait le temps qu’il avait passé ici, néanmoins cela avait été suffisant pour qu’il soit en mesure d’assurer sa survie par lui-même. Styxana supposa qu’il était armé mais cela ne la dérangea nullement : après tout la Force était avec elle et d’une pensée, elle était en mesure de briser la nuque de l’infortuné tentant de l’agresser. Et elle ne s’en priverait pas.

    L’inconnu rétorqua que donner son nom sur Nar’Shaddaa c’était signer son arrêt de mort et qu’il n’était pas idiot. Selon toute vraisemblance, l’humain semblait prendre Styxana pour une charlatane, ou une diseuse de bonne aventure cherchant surtout à extorquer quelques crédits contre un bon mensonge. Le jeune homme ajouta que la navette serait bientôt arrivée si le propulseur tenait bon. Il fut quelques peu interrompu par le bruit dudit propulseur qui s’était intensifié. La navette entière tremblait désormais, mais la chagrienne resta muette et tourna ses grands yeux dans la direction qu’elle estimait être celle de la cause de ces secousses. Darth Calisomnus resta incroyablement impassible et nullement inquiète, silencieuse elle reporta son regard vers l’humain qui restait incrédule. La Dame Noire esquissa pour la première fois un léger sourire qui se voulait narquois, laissant échapper quelques mots entre ses lèvres…


    - Quelle curieuse coïncidence…

    Darth Calisomnus effaça le sourire aussi rapidement qu’il était apparu, et l’on pouvait dès lors se demander si ce dernier n’avait pas été qu’illusion. Remettant son masque d’indifférence sur le visage, la chagrienne réfléchit quelques secondes avant de reprendre la parole d’une voix des plus calmes.

    - Vous avez sans doute croisé de nombreux charlatans et autres escrocs, mais mon pouvoir est bien réel. Voyez plutôt.

    Une certaine forme de noirceur émana de la chagrienne, une obscurité pure, envahissante qui semblait se diffuser de la Dame Noire pour remplir l’espace de la navette. A l’instar d’un puit aux profondeurs insondables attirant votre regard, ces ténèbres commençaient à avaler, la chaleur et la lumière du petit vaisseau. Sans même bouger d’un sourcil, Styxana utilisa la Force pour faire léviter le bras gauche de l’humain et le déposer de sa cuisse jusqu’à son épaule droite. Cette démonstration de pouvoir devrait parvenir à convaincre l’humain que Styxana Mirkwind était tout, sauf une menteuse de pacotille. Profitant de l’effet de surprise généré par ce petit tour de télékinésie, Darth Calisomnus communiqua à nouveau par télépathie au jeune homme assis en face de lui.

    * Oui, je ressens vos émotions… Votre esprit est en proie au doute. Vous souffrez intérieurement, ce que je viens de faire, vous en êtes capable. Je le sais, je le sens. Cependant, votre talent dans la Force se doit d’être pratiqué, éveillé. C’est pour cela que vous ressentez ma présence en ces lieux et dans votre tête, la Force est en vous. Je peux vous aider à développer votre potentiel et vous guider vers un avenir fait de gloire. Je ne peux néanmoins vous contraindre de me suivre. Enfin… si j’en ai le pouvoir, tout comme je pourrais vous briser le corps et l’esprit d’une simple pensée, mais je ne le ferai pas. Vous êtes le maître de votre destin, vous pouvez choisir quel chemin vous souhaitez emprunter. Je ne suis qu’un guide sur l’un de ces nombreux sentiers. Mais soyez intelligent jeune homme… Seul je n’entrevois qu’une issue funèbre à votre existence, alors qu’avec moi, vous aurez sans doute la possibilité d’acquérir bien plus de pouvoir et de sagesse qu’un million d’âmes sur cette planète. Je peux vous offrir un avenir bien meilleur que celui que vous êtes entrain de construire. La Force me le dit. La Force le sait. *

    La voix dans la tête du jeune homme s’éteignit de nouveau laissant place au son désagréable du propulseur défaillant de la navette. Ce dernier semblait ne toujours pas préoccuper l’esprit de la chagrienne qui se contenta d’attendre une réponse de son interlocuteur d’un air toujours aussi indifférent. Styxana passa sa main sur son biceps gauche ou se trouvait, dissimulé sous son armure et sa bure noire, la marque des esclaves de Tatooine. Oui, elle aussi avait souffert alors qu’elle était bien plus jeune que l’inconnu.
    Alors que ce dernier devait approcher la vingtaine, la chagrienne avait déjà combattu les Yuuzhan Vong aux côtés des mandaloriens alors qu’elle devait avoir à peine quatorze ans. Si l’humain devenait agressif, il n’aurait pas la moindre chance de survie face à Darth Calisomnus aux réflexes mortels affutés par son expérience et à la Force qui l’habitait depuis sa petite enfance, et un affrontement entre eux deux ne durerait pas plus d’une minute. Cependant, Styxana savait au fond d’elle que l’humain ne ferait rien d’idiot, pas après la démonstration de pouvoir qu’elle avait exécuté devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Mer 5 Déc - 0:58

_______________________________________


Le jeune homme était encore surpris, ébahit, brusqué par la scène qui venait de se dérouler sous ses yeux. Quelque chose d’étrange venait de passé et avait noyé le paysage qui entourait les deux personnages d’un voile sombre, laissant l’environnement à l’extérieur de la navette dans l’oubli … Les multiples panneaux lumineux, les gratte-ciels, les différentes plateformes, le son de la circulation, tout étaient devenue d’une transparence presque alarmante, comme-ci le monde à l’exception du compartiment qu’ils occupaient, s’était pendant l’espace d’instant effacé. Oui le garçon était surprit par ce changement d’environnement ou du moins ce qui en semblait mais un autre sentiment vint les balayer tel que de la vulgaire poussière qu’on balaye lorsque un planché est trop sale … Ce sentiment était surement le plus dangereux, le plus imprévisible car il pouvait à lui seule immobiliser une personne ainsi que lui couper la parole. Oui … Ness Skytor avait peur ! Lui qui ces dernières années avait vécu des épreuves qui l’avait amené à ne plus avoir de terreur en lui, l’avait finalement retrouvé tel un premier amour qu’on n’oublie jamais. Les gouttes d’eau se faisant de plus en plus voir sur le visage du jeune homme, il suivit du regard tout d’abord son épaule gauche, puis descendit vers le bras puis regarda enfin sa main qui s’était posé sur son épaule opposé. Comment était-ce possible ? Il n’avait contracté aucun de ses muscles pour faire cette action, n’avait donné aucun ordres à son cerveau pour transmettre l’information à son corps et pourtant les faits étaient bel et bien là.




Tout à coup le regard de jeune Skytor changea auprès de la Chagrienne qui se trouvait en face de lui, alors qu’il voyait en elle un simple escroc ayant pour but de récupérer quelques crédits, il l’a voyait à présent tel un être d’une puissance et d’un savoir supérieur à lui. C’était le cycle de la vie, la peur faisait plier les plus faibles, moins la peur atteignait une personne, plus sa classification était élever. Le garçon reprit le contrôle de son bras, regarda attentivement sa main comme-ci il était à la recherche d’un quelconque indice mais ne trouva rien. Il resserra ses doigts puis sa main, serra la mâchoire, tourna son regard vers l’étrangère et entra dans un état de réflexion. Que devait-il faire ? Quel était la bonne solution ? Se jeter sur elle, l’assommé puis s’enfuir ? Ou suivre ses conseils ? Car oui en effet, elle lui demandait de le suivre, de développer ses capacités qui sommeillés apparemment déjà en lui. La question était idiote, où pouvait-il aller ? Il était dans une navette, à plusieurs mètres de hauteur dont la chute serait mortelle, pouvait-il offenser cet individu ? Pourtant la curiosité chez le garçon prenait de l’ampleur, ce pouvoir soudain qui lui avait été dévoilé sous ses yeux l’attirait … Ce personnage qui se tenait face à lui le visage de marbre respirait la force à l’état pur, son univers semblait bien plus ambitieux que le sien. N’étais-ce pas le but de sa venue à Nar-Shaddaa ? Ne voulait-il pas devenir un être puissant, avoir le regard aussi sûr que cette Chagrienne, avoir du pouvoir et de la supériorité ? Si … C’était exactement ce qu’il recherchait.



- Effectivement je suis … impressionné par l’étendu de vos pouvoirs,
si bien par leurs puissances que par leurs mystères, mais une question me préoccupe.
Pourquoi ? Pourquoi vouloir m’enseigner votre connaissance et donc vous coltinez
un fardeau comme moi alors que vous auriez pu juste ignorer cette « appel »
qui vous a menez vers moi et ainsi continuer votre vie comme-ci de rien n’était ?
Vos intentions sont-elles bonnes envers moi ou es-ce juste une de vos cartes
parmi tant d’autre appartement un à esprit pervertit et tordu ?
Devrais-je accepter l’offre d’une parfaite étrangère que je viens de rencontrer
il y a moins de vingt minutes et lui accorder ma confiance, lui offrir
mon temps et mon corps aveuglement ? Peut-être que votre race a cette faculté
mais là où j’ai grandi, c’est à-dire ici, on apprend dès notre plus jeune âge
à rester sur nos gardes, on apprend à ne pas approcher le danger
mais à l’observer et attendre jusqu’à trouver une faille pour l’éliminer.



Les paroles du jeune homme semblaient pleines de confiance et pourtant le doute régnait dans l’esprit de ce dernier. Il vivait un choix crucial et terriblement important par la même occasion qui déterminerai son avenir … Accepter cette proposition faite par la Chagrienne c’était abandonné tous ses projets ou du moins les remettent à plus tard le temps d’accumuler une puissance raisonnable pour ensuite changer de voie, c’était se plier aux ordres de cette étrangère, à sa volonté, si elle voulait qu’il aille à gauche il devrait aller gauche et ainsi suite. Étais-ce vraiment l’état d’esprit du garçon d’obéir ? Non … Toutes ces années à se débrouiller seul, à ne recevoir ni ordres ni instruction pour l’aider à survivre, pourquoi en avoir besoin aujourd’hui ? Ne pouvait-il pas se débrouiller comme il l’avait fait durant toute sa jeunesse ? Mais dans le cas contraire le garçon passerait à côté d’une occasion rare voir précieuse, refuser cette proposition serait surement assurer sa perte ? Toutes ces questions se faisaient la guerre dans l’esprit de jeune Skytor, pourtant au bout de quelques minutes il prit enfin une décision. La Chagrienne qui était resté silencieuse pendant ce bref instant fixait toujours le garçon attendant une réponse à sa proposition. Skytor releva son regard, la regarda pendant quelques secondes et sortie de son silence.



- Sur milles hommes, milles vous aurez suivi les yeux fermés, sans la moindre hésitation,
car tout comme moi ils auraient été impressionné par votre démonstration
de ce qui semblait être un sort obscur, hélas … Je ne fais pas partie de ses milles hommes.
Peut-être fais-je l’erreur de ma vie, je passe même surement à coter de la plus belle occasion de ma vie,
mais … [levant le regard en l’air et voyant que la navette avait encore du chemin à parcourir il continua]
Voyez-vous lorsque j’étais encore un gamin j’étais plutôt du genre rebelle, la petite racaille
du quartier où on s’était installé avec mon père et si il y a une chose dont je me rappelle bien,
c’était cette désagréable habitude de n’écouter personne,
aussi bien ceux de mon âge que les adultes. Mon père me battait à cause de mes désobéissances
répétées et s’il y a bien une chose que je ne veux pas retrouver après toutes ces années
ce sont des mots m’ordonnant de faire des choses. Nous aurions encore un passé,
une anecdote ou quelque chose qui y ressemble j’aurai peut-être accepté cette proposition alléchante
mais la seule chose que vous m’avez importez dans ma vie, c’est cette conversation avec ni queue, ni tête …
Je vous dois absolument rien, je ne vous connais pas et pour être sincère
je n’ai aucune raison de vouloir vous connaître mieux mais peut-être que …



Un violent bruit vint interrompe le jeune garçon, c’était une autre secousse mais celle-ci était bien plus prononcer au point de projeter ce dernier au sol la tête la première. Ressentant une douleur au niveau du front, Skytor plaqua sa main exactement à l’endroit où il souffrait. Son regard se posa ensuite sur cette dernière et elle était tacheté de sang, en effet le jeune homme s’était ouvert au niveau de son arcade assez violemment et commença à avoir la vue de son œil droit diminuait à cause du sang qui coulait le long de son visage. Il eut à peine le temps de se rendre compte de ce qui venait de se passer qu’une nouvelle secousse fit place et cette fois-ci on entendait très distinctement le son du propulseur défaillant perdre considérablement de la puissance et qui finit par la suite par rendre l’âme. La navette n’ayant plus qu’un propulseur en état de marche commença à piquer en chute libre tournoyant sur elle-même tel un manège se reposant sur une mécanique rotative. Était-ce l’œuvre de la Chagrienne qui avait été offensé par son refus de quête? Le jeune homme n’en savait rien et pour être honnête il s’en moquait, il était sur le point de mourir, ce qui ne faisait pas partie de ses projets d’avenir.



_______________________________________

Ness Skytor

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Ven 7 Déc - 20:04

    La peur. Ce fut la première chose que ressentit la chagrienne en sondant à nouveau le jeune humain assis en face de lui. Le jeune homme transpirait l’effroi. Terrorisé par la vague de froid, il resta tétanisé sur son siège lorsque sa main toucha son épaule contre sa volonté. Pour Styxana Mirkwind, cette démonstration de pouvoir n’avait pas nécessité le moindre effort. Le visage marqué par une expression d’incompréhension, l’humain se calma puis reprit la parole d’un ton plus confiant en apparence, même s’il était une fois encore en proie au doute. Néanmoins la Dame Noire de la Sith fut satisfaite de constater qu’elle était prise au sérieux, et que le jeune homme n’oserait pas remettre en question l’obscure magie de la chagrienne. Cette dernière ressenti cependant une certaine pointe d’insolence chez ce jeune homme. Quelque chose de sauvage, d’insoumis se dégageait de l’humain assis en face d’elle.
    Oui, il avait été élevé à la dure sur Nar’Shaddaa, capitale du crime. Et sans doute que l’apprentissage serait long et ardu pour l’homme si celui-ci acceptait la proposition de la Dame Noire de la Désolation. Les longs doigts gantés de Darth Calisomnus s’entrelacèrent lentement avec une certaine grâce tandis qu’elle se détendit en posant son dos contre le dossier du siège sur lequel elle était assise. Styxana garda le silence quelques secondes, le temps pour elle d’affuter sa réponse pour se montrer convaincante. Elle se permit donc d’intervenir pour préciser ses pensées et expliciter un peu ses propos.


    - On peut ignorer la Force. Mais j’ai fais le choix de la servir. C’est la Force qui m’a libérée des esclavagistes alors que je n’étais encore qu’une enfant. C’est elle qui m’a guidé. Or je ne saurai ignorer ses appels et les épreuves que la Force m’envoie. En quoi constituerai-je un danger pour vous ? Si j’étais vraisemblablement un danger, vous seriez mort dès l’instant ou mon regard s’est posé sur vous à la place de la Promenade. Et si cela ne suffit pas à vous convaincre, écoutez votre cœur, votre instinct et écoutez la Force. Même si je comprends parfaitement votre point de vue ; d’aucuns jugeraient que suivre une inconnue aux pouvoirs immenses sur Nar’Shaddaa, juste parce qu’elle vous l’ordonne, ne relève pas vraiment du bon sens. Et je vous mentirai si je vous disais que le pouvoir que je vous propose ne s’acquiert pas sans quelques sacrifices et risques.

    Inutile de se le cacher. Prétendre parvenir à s’ouvrir à la Force exigeait de suivre des codes, des règles, des directives, mais surtout demandait de suivre une certaine discipline. L’épanouissement par l’ordre, le respect, la discipline, voici le sacerdoce strict que suivait Styxana Mirkwind et que cette dernière offrait à ses rares adeptes. Comment servir la Force si l’on n’avait cure des ordres ? La liberté avait certes quelque chose de tentant, néanmoins il ne fallait pas se le cacher : celle-ci dépendait d’un contexte. Or, si l’on obtient le contrôle du contexte, l’on peut alors donner un sens plus ou moins large au mot liberté. Et un tel contrôle ne s’obtenait qu’à l’aide de discipline et de sacrifices.
    L’humain reprit la parole, mais fut rapidement interrompu par une violente secousse : le propulseur défaillant avant finalement rendu l’âme. Faisant trembler le vaisseau comme si ce dernier avait un spasme, le garçon fut littéralement projeté de son siège. Styxana Mirkwind elle, fut bien plus réactive –la Force l’ayant alertée quelques secondes avant- et s’accrocha à une barre. La chagrienne parvint à rester assise à la première secousse. Son visage ne fut même pas marqué par la stupeur, puis elle se redressa lorsque le vaisseau partit en vrille. Tournoyant sur lui-même, la force centrifuge du vaisseau plaqua cependant Styxana contre la paroi. La Dame Noire de la Sith en eut le souffle coupé pendant quelques secondes : était-ce là une nouvelle épreuve envoyée par la Force ? Cela ne faisait aucun doute.

    Le défi se devait d’être relevé. Tout d’abord, Darth Calisomnus fit le vide dans son esprit et s’apaisa. Fermant les yeux elle invoqua la Force. Lentement, le vaisseau cessa de tournoyer comme si un géant l’avait pris soudainement entre ses doigts avec autant de facilité qu’un enfant le ferait avec un jouet. Retrouvant un peu de stabilité, la chagrienne chercha par la suite à mobiliser la Force sous le vaisseau afin de ralentir sa chute le plus possible.

    Puis vint le crash. Malgré toute sa puissance et ses réflexes, Styxana ne put que s’accrocher à la même barre et subir la violence du choc avec l’espoir d’avoir suffisamment ralenti la chute du vaisseau pour en sortir vivante. Projetée contre l'autre extrémité de la paroi, elle maintint la prise aussi longtemps que possible avant de finalement lâcher... Puis tout devint noir.

    Styxana reprit conscience lorsqu'elle sentit l'odeur de brûlé lui remuer les narines. Par chance, elle s'en était sortie avec quelques bleus et bosses en plus d'une légère commotion sur l'épaule. Son armure mandalorienne avait encaissé le plus gros du choc, et la chagrienne allait sans doute devoir la réparer elle-même. En tout cas une chose était certaine, si la Dame Noire de la Sith n'avait pas ralenti la chute de la navette, sans doute que tous deux seraient morts. Apparemment, les pilotes avaient du s'éjecter du cockpit avant l'impact ce qui leur a probablement sauvé la vie. Les passagers eux par contre devraient se débrouiller... Un incendie s'était déclaré, et les pompiers ne viendraient que bien trop tard.
    Son regard se posa immédiatement sur l'humain qui gisait à terre et avait perdu connaissance. La Force lui murmura que la navette allait sans doute exploser d'ici quelques secondes. Sans prendre la peine de s'assurer qu'il soit vivant -la Force le lui confirma- elle le prit sur ses épaules avec autant d'aisance que s'il s'agissait d'un sac de nourriture. Puis elle fit sauter la porte d'entrée de la navette d'une violente projection de Force. Respirant enfin à l'air libre, elle se mit à courir le plus possible pour s'éloigner de l'épave en flammes qui explosa lorsqu'elle et le jeune homme n'avaient fait qu'une dizaine de mètres. Le souffle les projeta tous les deux à terre.
    Darth Calisomnus se releva et se pencha sur la vie qu'elle avait sauvée, visiblement il était vivant et semblait n'avoir aucune blessure grave à vue d'oeil, néanmoins elle lui injecta une seringue de bacta (la seule qu'elle avait sur elle) afin qu'il reprenne conscience. Du sang vint obscurcir sa vision, et la chagrienne remarqua alors qu'elle s'était coupée sur le front... rien de grave. Elle avait déjà vu pire.


    - Réveillez vous.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Mer 19 Déc - 16:24

    _______________________________________



    La navette avait fini par entrer en contact de plein fouet avec le sol au beau milieu d’un grand carrefour énormément fréquenté grâce à la présence de nombreux petits commerces de bas étage essayant de refourguer leurs camelotes. La scène avait été horrible, le crash avait tout d’abord provoqué la panique parmi la population après un effet de surprise, mais surtout il avait malheureusement plongé le lieu dans une apocalypse où les explosions et les flammes étaient au rendez-vous. La pluie était pourtant présentes en cette soirée plus que banale dans les rues défavorisées de Nar-Shaddaa mais le feu avaient pris assez rapidement de l’ampleur, et étaient maintenant assez puissantes pour ne pas être intimidé par une simple averse …C’était des corps sans vie, éparpillés autour de la zone de crash mais aussi en dessous que l’on voyait, les hommes et femmes avec leur enfants démembrés, carbonisés, parfois les deux … Il n’y avait pas de doute cette catastrophe avait causée de lourde perte et des dommages collatéraux. Le jeune Skytor était inconscient, le corps recouvert de blessures de apparentes mais pourtant futiles aux plus grand des miracles … Oui il était vivant. Avait-il eu de la chance ou étais-ce les pouvoirs de cette étrangère qui était avec lui quelques secondes auparavant dont les pouvoirs étaient un grand mystère auprès du jeune Skytor ?



    Il ne se rappelait plus exactement de ce qui venait de se passer cependant il avait des flashs, des fragments de cette terrible chute qui avait débuté alors qu’il était encore en pleine échange verbale avec cette étrangère. Oui, les souvenirs étaient flous mais ils revenaient, les images devenaient de plus en plus claires dans son esprit mais bizarrement ces même petites étoiles de couleur clair refirent leurs apparitions lorsque chaque souvenir revenait. Etait-il en train d’utiliser cette Force que cette Chagrienne avait pendant le voyage si souvent évoqué ? Le jeune Skytor revivait des scènes peu avant le crash certes mais à la troisième personne comme-ci quelqu’un d’autre avait été présent avec eux dans cette navette, à ses côtés. Mais en réalité le garçon se voyait lui argumenter face à cette mystérieuse Chagrienne là place où il se tenait à présent lui permettait de voir la vitre arrière du transporteur et ainsi apercevoir ce fameux propulseur qui commencer à prendre feu et qui était la raison du futur cauchemar qui allait commencer. Le garçon voyait à travers ces flammes émanant du propulseur, l’horreur et la boucherie que cette défaillance allait provoquer, il essaya ainsi de frapper la vitre pour y faire quelques choses mais lorsqu’il vit sa propre main elle était à sa grande surprise composée de ces mystérieuses étoiles de couleur clair qui d’ailleurs apparaissaient de plus en plus depuis la rencontre avec cette Chagrienne. Tout à coup le propulseur explosa sous les yeux du garçon et l’enfer commença … de nouveau. Une sorte de voyant d’urgence de couleur rouge fit son apparition dans la navette, le courant était coupé laissant la navette dans un noir malgré l’éclairage des buildings à l’extérieur qui entourait la zone de crash. Le cauchemar débuta, l’appareil tourna sur lui-même, faisant voltigé le jeune qui au contact de son premier choc entra dans un second état. Le coup ne l’avait pas assommé mais plutôt mis dans les vapes, il n’entendait plus le propulseur en feu, ni même l’alarme d’alerte plus rien … Juste ces terrifiantes images qui défilait sous ses yeux dans ce qui semblait une sorte de ralenti. Puis arriva le moment le plus craint du garçon, le choc. Il projeta de nouveau le jeune Skytor qui cette fois-ci perdit connaissance. A la seconde où il frappa le sol, Ness ouvrit les yeux mais il ne se trouvait pas dans la navette, ni même dans un endroit qu’il avait côtoyé dans un à Nar-Shaddaa dans son enfance. Ou était-il ? Tout n’était que noirceur autour de lui, une enceinte vide, un néant total. Etait-il mort ? Etait-ce le lieu où se retrouvaient les âmes après avoir rendu leur dernier souffle de vie ? Avant que le garçon puisse se poser d’autres questions, une fumée dense apparu en face du jeune homme et prit la forme d’un visage abstrait et prit la parole :



    - Hum … Oui, j’arrive à ressentir la Force qui émane de ton corps.
    Ne sens-tu pas mon garçon ce flux d’énergie parcourir tout ton être tel un coup de jus que l’on reçoit ?
    Ne sens-tu pas cette capacité qui ta été transmise parcourir t’es veines
    sans la moindre exception ? Tu es destinée à mourir dans t’atroce souffrance mon garçon,
    mais sache qu’aujourd’hui la mort ne te prendra pas car ce n’est pas ton tour du moins pas encore…
    Accepte ce don qui ne demande qu’a explosé en toi, apprend à contrôler cet art,
    et tu deviendras l’homme dont tu parles dans t’es projets.



    Ness Skytor ouvrit de nouveau des yeux et vit le visage de cette Chagrienne qu’il avait côtoyé dans la navette. Alors que cette dernière lui avait une question, le garçon ne cessait de penser à ce rêve qu’il venait de faire, ces images persistaient même lorsqu’il fermait les yeux, chaque mots, chaque intonations résonnait au plus profond de son âme tel un bible, un crédo qu’il devait suivre à la lettre, tel une mission qu’on lui avait confié, celle de devenir ce héro dont il rêvassait à chaque apparition de ces douces étoiles qui malgré la solitude du passé, étaient toujours là tel de parents veillant sur leur enfant, s’assurant qu’il passe une délicieuse nuit à travers des rêves palpitant l’éloignant de cet triste réalité qui était la sienne. Le jeune Skytor avait le regard vide pendant ces quelques secondes d’inattention et se ressaisis tout en croisant le regard de cet étrangère qui malgré leur passé commun de courte durée lui avait sauvé la vie en éloignant son corps loin de ces explosions et flammes ayant déjà consumé plusieurs vie depuis leur apparition. C’est en fixant son regard perçant, d’un rouge vif aussi terrifiant que provoque la vue du sang, que le garçon encore allongé rompit le silence :



    - Pourquoi ?
    Pourquoi me sauver la vie alors que vous et moi sommes de parfait étrangers ?
    Me devez-vous quelques choses Madame ?
    Vous qui semblait si puissante, ne vous a-t –on jamais enseigner
    que la gentillesse était un chemin qui certes reflétait la lumière
    mais qui au bout mène au sombre destin de la mort ? Je …
    [Le garçon avala sa salive] Je n’ai jamais eu besoin de quoi que ce soit depuis mon plus
    jeune âge et aujourd’hui je respire encore, ais-je des limites ?
    Chaque jours je me suis renforcer autant physiquement que mentalement pour
    que personne dans cet univers puisse me sauver ou encore me rabaisser …
    et … [Le regard du jeune homme se détourna de la Chagrienne pour pointer le sol]
    Et pourtant sans vous je serais juste … mort à côté de cet médiocre navette
    comme un simple et vulgaire charlatan de Nar-Shaddaa alors …
    [Les yeux du garçon brillait tel des étoiles en pleine nuit]
    Pourquoi ?! Chaque matinée, après-midi et soirée je m’entrainais
    pour faire face à chaque situation qui se présenterait à moi, j’étais prêt …
    Oui j’étais prêt à démontrer à quiquonque voulait le savoir que
    moi Ness Skytor était devenu une personne dont
    il fallait se méfier, craindre et redouter et qui était prêt à défier la mort
    quand celle-ci se présenterait mais que pouvais-je faire face à ça ?
    Nous étions dans une navette à plusieurs centaines de mètres de hauteur et quand
    nous avons commencé cette descente je n’ai rien pu faire,
    chacun de mes muscles refusaient d’obéir,
    je ne pouvais pas me défendre mais juste subir, subir et … subir.
    [Le garçon sécha les rares larmes qui s’étaient échappé de ses pupilles]
    Je … Je ne veux plus subir … !



    Un poids énorme, c’était ce qui venait de se détacher des épaules du jeune garçon, un poids énorme … Il savait que s’ouvrir à la Chagrienne était totalement idiot de sa part mais le fait qu’elle lui avait sauvé la vie lui avait accordé une certaine stature auprès du jeune et fragile Skytor . Le temps était venu de dire « stop », fini cette tristesse et cette peur maquillé par des airs de gros dur, il était temps de retirer cette carapace qu’ il l’avait si souvent permis de se mentir, se disant que cette nuit, cette terrible nuit où son père fut assassiné n’était pas le jour où il s’était élevait et qui lui avait permis de devenir l’homme qu’il est aujourd’hui . Non … Cette nuit était en réalité celle qui avait détruit ce petit enfant en lui imposant cet épreuve qui était de voir son Père, son unique parent avec qui il avait vécu et chérit comme le plus grand des hommes le mettant sur un piédestal égal aux Héros de la galaxie ayant traversé le temps à travers l’histoire … Oui au fond de lui il savait que ce jour-là, sa vie avait basculé et que pour refaire surface il aurait fallu beaucoup … beaucoup … Oui, beaucoup de temps. Le jeune homme acceptant maintenant cette vérité, ferma les yeux et prit une grande bouffé d’air frais, c’était tel un soulagement, une nouvelle naissance. Il avait vécu toutes ces années dans un brouillard perpétuel dont la chaussée était glissante et ce soir, ce déclic laissait apparaître dans son esprit l’horizon du paysage, le bout de ses pied en contact avec une terre d’une bonne température, ni trop dur ni trop molle, le parfait milieu pour accueillir chacun de ses pas jusqu’aux objectifs qui s’était fixé, le passé s’était cette fois-ci vraiment éteint, pour laisser place à une lumière laissant paraître un futur peut-être dangereux et remplit de sacrifice mais visible au regard de son cœur.




    _______________________________________

    Ness Skytor

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Sam 22 Déc - 22:52

    La chagrienne resta interdite lorsque l’humain reprit connaissance. Visiblement le choc l’avait marqué, et il prit rapidement conscience qu’il ne devait sa vie que grâce à l’intervention de la Dame Noire de la Sith. Darth Calisomnus se redressa sur ses jambes et vit la navette être littéralement dévorée par les flammes. Elle n’avait pas pu sauver tout le monde, mais cela ne la troubla la froideur qui émanait de son visage. Il y avait toujours des pertes dans une guerre, et quand on a connu la guerre étant jeune, qui plus est contre les Vong il y avait deux façons de s’en sortir : perdre la raison ou s’endurcir.
    L’odeur carbonisée n’était pas encore éteinte et l’incendie prenait lentement de l’ampleur. Alors qu’un orage éclata au même moment, la Dame Noire de la Sith pivota vers l’épave ardente de la navette et tendit ses deux mains vers la cible, tentant de contenir les flammes en usant de la Force. L’effort n’était pas intense, mais compliqué, Darth Calisomnus essayait de freiner la propagation de l’incendie en étouffant le feu le temps que la pluie ne vienne.

    Rapidement l’averse vint, et les secours aussi l’incendie rapidement maîtrisé, Styxana Mirkwind se tourna vers l’humain qu’elle avait sauvé d’une mort certaine, celui-ci s’exprima rapidement alors, visiblement choqué, désorienté, perdu, mais à la fois déterminé. Ness Skytor, à l’instar de Darth Calisomnus sut qu’il avait passé une étape dans sa vie, un nouveau cap vers un horizon encore incertain, mais plus prometteur que celui qui l’attendait sur Nar’Shaddaa. La chagrienne essuya le sang s’écoulant de la petite coupure de son front et planta son regard droit dans celui de l’humain. Elle se pencha sur lui un bref instant, le sonda dans la Force avant de s’exprimer d’un ton qui se voulait rassurant.


    - Je ne vous dois rien. Doit-on avoir une dette envers quelqu’un pour justifier le fait de lui porter assistance ? La sagesse vient avec l’âge, à travers les épreuves, et que l’on choisisse la gentillesse ou la méchanceté, chacun d’entre nous s’en va dans la Force lorsque l’heure arrive. Plusieurs chemins menant, au final, à la même destination. J’ai choisi ce chemin car la Force l’a voulu, c’est elle qui guide mes pas. La galaxie est un endroit bien peu hospitalier et sombre, alors si je peux apporter de l’ordre et soulager la peine de certains, je le fais. Chacun d’entre nous à ses limites Ness. Vous comme moi. On ne peut pas les annihiler comme l’on prend la vie de quelqu’un, on ne peut que les repousser. Seuls les fous et les idiots ont l’arrogance de penser qu’ils n’ont aucun point faible. C’est souvent ce sentiment là qui cause leur chute. Certains s’en relèvent, d’autres non. Et vous de quelle catégorie faites vous partie Ness ?

    Elle laissa un instant de pause s’installer le temps que son discours se marque dans l’esprit de l’humain. Son potentiel dans la Force l’amènerait sans doute à accomplir de grandes choses dans son existence. Et Styxana préférait que ce potentiel encore neutre ne tombe pas entre les griffes de ses rivaux pour deux raisons : la première était qu’elle désirait faire de Ness son apprenti, et la seconde était dans l’intérêt du dit apprenti. En effet, ses chances de survie seraient bien plus élevées aux côtés et sous la protection de la Dame Noire des Sith que sous les ordres d’un mégalomane assoiffé de pouvoir aux tendances sadiques.
    Sa voix s’éleva à nouveau sur un ton plutôt neutre.


    - Relevez-vous Ness, mon apprenti, -elle tendit sa main pour aider l’humain à se relever- nous avons beaucoup à faire et peu de temps devant nous. Rassemblez vos affaires et retrouvez-moi dans quatre heures au spatioport Sud-Ouest XDO-096.

    Puis silencieusement, la chagrienne croisa les bras, et fit volteface : désormais les cartes étaient entre les mains de Ness Skytor, allait-il suivre la volonté de la Force ou l’ignorer après ce qu’il s’était produit ? Rejoindrait-il Darth Calisomnus afin de commencer son apprentissage de ce pouvoir sommeillant en lui ? Seul l’avenir pourra le dire, quoiqu’il en soit, la mystérieuse Styxana Mirkwind avait déjà disparu à travers la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Mer 2 Jan - 19:20

[list]
_______________________________________



    Les minutes passaient, mais la même question revenait sans cesse à l’esprit du jeune homme, il avait beau essayer de détourner son regard, penser à autre chose, s’imposer dans son imagination des clichés, des son, des paysages, le soleil, la pluie mais rien ne marchait elle était toujours là répondant présente à chacune des scènes qu’il avait imaginé. Skytor n’avait même pas eu la politesse de remercier la Chagrienne pour son aide apporté. Non … le simple mot « merci » ne faisait plus partie depuis longtemps dans son vocabulaire, ce geste qui lui avait sauvé la vie était pour le garçon un acte totalement déplacer à partir du moment où chaque personnes connaissait les risques et périls à travers cet univers. En effet, la galaxie entière était malheureusement en train de vivre ses années les plus sombres et dangereuses de son existence. Le peuple ici à Nar-Shaddaa comme ceux de la bordure extérieur avait appris non pas à vivre mais à survivre. Au fil du temps les gestes de bonté, l’entraide ou encore la politesse se faisaient de plus en plus rare jusqu’à être éradiquer de chaque êtres vivants. Si dans les débuts ce type de comportement pouvait choquer, aujourd’hui ce n’est plus le cas, être méchant et ne montrer aucune faille, aucune faiblesses aux personnes que nous côtoyons est une chose tout à fait normal, l’entraide entre voisin est presque prohibé… Oui, aujourd’hui mourir était quelque chose qui se faisait de plus en plus, le système s’amoindrissant laissait les criminels détruire dans leur angle mort, l’empire brique par brique. Alors à quoi pouvait raisonner cet acte de gentillesse dans ce monde reposant sur ses tristes valeurs ? Etais-ce de la pitié ? Non, qui irait risquer sa vie pour de la pitié … C’est ainsi que le jeune homme avait réagi, avant de pouvoir la remercier, il voulait … Non il devait savoir ! Cet instant présent était en réalité vitale pour la vie du jeune Skytor, en effet lui ne le savait pas mais cette réponse était d’une importance capital pour son avenir. C’est grâce à cette réponse qu’il pourra avancer, un pied après l’autre vers sa destinée sans trébucher face aux obstacles qui se dresseront tôt ou tard sur son chemin.



    Enfin le moment qu’il attendait tant était arrivé, la Chagrienne avait répondu à ses interrogations. La réponse de cette dernière fut d’une simplicité presque ahurissante mais avait été pourtant amplement suffisant pour le jeune Skytor qui avait bu chaque mot utilisé par celle qui lui avait sauvé la vie. En effet cette réponse était d’un naturel irréprochable comme demander l’heure à un étranger et pourtant quelque chose se débloqua dans l’âme du garçon, comme-ci toute ces années où il avait essayé de repoussé tout contact extérieur, toute germes de gentillesse était en réalité sa peur à s’attacher de nouveau à quelqu’un pour ensuite le perdre. C’était bien ça, n’approcher personne, éviter tout contact pour ne pas avoir une nouvelle fois le cœur brisé une seconde fois, l’épreuve qu’il avait traversé avec le décès de son paternel lui avait causé tellement de peine et de tristesse.



    Le jeune homme releva ensuite son regard et vit une main tendu vers lui et fut pendant les premières secondes surpris, il fixa cette main comme-ci il n’en avait jamais vu auparavant, tel un tableau sans auteur encore inconnu à ce jour. Mais à partir de cet instant, où il vit le long de ses doigts se diriger vers lui et ouvrir sa paume pour lui offrir son aide, le garçon eut un sentiment nouveau, cette « chose » il l’a sentait lorsqu’il était il y a bien longtemps aux côtés de son Père. Certes ce n’était pas le même sentiment à l’identique mais un semblant, comme une pâle copie d’une œuvre d’art, elles se ressemblent gouttes pour gouttes mais en réalité une est la seule et unique original. Cette « chose » était un sentiment de sécurité, celle d’être enfin pris sous l’aile d’une personne prête à le faire avancer, progresser et se surpasser. Ness avait en effet dû grandir et faire son éducation seul pendants toute ces années de solitude, jusqu’à que ses yeux croisent cette main. Dès ce bref instant, le garçon retrouva un modèle à regarder, contempler, à prendre pour exemple … Bien sur le garçon était devenu homme aujourd’hui et il savait pertinemment que cette Chagrienne ne serait pas une sorte de second Père, non c’était tout autre chose, le destin de cet étrangère et le sien c’était certes liés mais pas par un lien familiale mais de fraternité. En ce moment même il devenait son élève ayant soif de savoir dont seule son professeur pouvait l’assouvir. Une autorité c’était mis en place, il devait à présent écouter, juger s’il le veut mais surtout suivre les instructions pour évoluer et un jour battre de ses propres ailes.



    Dès le moment où le jeune Skytor ressenti de nouveau ce sentiment depuis bien longtemps perdu, le paysage autour de lui devint soudain flou, comme-ci le monde dans lequel il vivait était devenu une image abstraite. Le visage de cette Chagrienne, la rue dans laquelle il s’était réveillé, tout se noyait dans un torrent d’étoiles de couleur clairs, identique à celle qu’il avait si souvent vu ces dernier temps. Il n’y avait pas que sa vision qui changeait, les sons extérieurs étaient aussi affectés. En effet, les récentes intonations du au crash quelques rues plus loin dont il était victime avait cessés ou du moins s’était diminué comme une mère chantant une belle et douce comptine à sa tendre fille. Un léger vent entra en contact avec le visage du garçon et devint de plus en plus prononcé, obligeant Ness à cligner des yeux. Et lorsqu’il releva ses paupières et ouvrit grand les yeux … Il était certes en compagnie de la Chagrienne mais plus dans cette ruelle sombre où il s’était réveillé, non à sa grande stupéfaction il était de retour dans cette même navette qui s’était il y a quelques minutes plutôt crashé dans un des nombreux boulevards populaire de Nar-Shaddaa en plein milieu d’une foule de passants. Que venait-il de se passer ? Ce changement d’ambiance, de décor, de situation ? C’était-il endormi pendant le voyage et avait laissé son imagination faire le reste ? C’était peut-être la vérité, rares étaient les nuits où il ne dormait plus que de trois heures, la fatigue l’avait peut-être rattrapés … Il regarda la Chagrienne d’une façon un peu timide, pour ne pas passer pour un fou. Skytor hésita pendant de longues minutes et décida de prendre la parole et de s’adressé à cette Chagrienne pour en avoir le cœur nette mais alors qu’il ne prononça encore aucun mot il se fit couper la parole.






_______________________________________

Ness Skytor

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Mer 9 Jan - 20:39

    La chagrienne resta silencieuse. Visiblement la Force lui avait accordé une vision de l’avenir. Un aperçu de ce que l’avenir encore incertain avait à offrir aux deux personnes assises l’une en face de l’autre. L’aventure du jeune Ness Skytor allait débuter, et Styxana Mirkwind espérait qu’il puisse marquer l’histoire galactique de part ses faits d’armes et ses talents. Son nom serait donc inscrit dans les étoiles scintillantes de l’espace, mêlé au milieu des autres champions de la Force. Cependant est-ce que la Dame Noire pouvait assurer à son jeune disciple qu’il obtiendrait cet honneur et qu’il restera en vie jusqu’à ses vieux jours ? Non. Elle ne pouvait le garantir. Néanmoins cette expérience allait marquer son existence, et s’il se montrait digne de ses dons tout en survivant, il ne serait plus le même. L’humain en sortira grandi.

    Darth Calisomnus savait qu’elle pouvait édifier Ness à des rangs élevés. Il y avait en lui cette lueur qui fait l’étoffe des grands. La Force le lui disait à l’oreille. La Force ne se trompait jamais. Les doutes de la chagrienne se changèrent alors en certitudes : son apprenti aurait une destinée à accomplir. Jeune âme égarée n’ayant pas encore été dévorée par les vices, Styxana avait bon espoir de faire de lui le porte étendard de la prochaine génération d’adeptes de la Symphonie. Celui qui guidera les autres.
    Toujours murée dans son mutisme, elle continua de le détailler en sachant que malgré les épreuves qu’il avait du endurer, et celles qui se présenteraient à lui, Styxana savait qu’il aurait besoin de quelqu’un, un mentor lui indiquant quel chemin choisir, quelqu’un de suffisamment puissant pour le défendre de l’envie, de la jalousie, de la peur qu’il pourrait susciter auprès des autres apprentis Sith ou des rivaux de la Dame Noire.

    Sereine, Styxana Mirkwind savait comment les choses allaient se dérouler. Elle savait que la Force lui accorderait sa grâce pour l’avoir servie depuis autant d’années. Sa foi inébranlable envers cette entité lui donnait suffisamment de force pour surmonter les épreuves que l’avenir lui réservait. Silencieuse dans cette navette, elle regarda quelques instants Ness Skytor, elle sentit que la Force lui avait accordé le don d’entre-apercevoir ce qui allait se passer d’ici quelques minutes…
    Esquissant un sourire, la chagrienne se tût et sentit ce qui allait se produire, alors que l’Humain ouvrit la bouche, Darth Calisomnus fut plus rapide et prit la parole.


    - Ainsi va la Force.

    Lâcha-t-elle simplement, puis l'incident se produisit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   Jeu 10 Jan - 17:14



I . Éteindre la lumière du Passé pour allumer celle du Présent ...


FIN




_______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: " Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]   

Revenir en haut Aller en bas
 
" Éteindre la lumière du passé pour allumer celle du présent " [PV Styxana Mirkwind]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: