Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche de ses origines [solo//TERMINE//]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: A la recherche de ses origines [solo//TERMINE//]   Ven 30 Nov - 22:54



Si je pouvais rester éternellement endormie, je serais capable d'oublier cette tristesse qui me ronge l'âme. Si je pouvais rêver de toi éternellement, je pourrais oublier que tu m'as été arrachée trop tôt...
Ce n'était pas une de ses belles journées dont on avait l'habitude de voir et qu'on aimait tellement pour son ciel azur et son sublime soleil. Non, pas un rayon de soleil ne transperçait les nuages d'un gris triste, tout comme la jeune fille, couchée dans l'herbe.

Perdue. Égarée. Endormie.

Elle était là, endormi, son visage d'ange serein. Ses mains, posées sur son ventre se soulevait doucement, suivant sa douce respiration. Ses cheveux de couleur rouge sang de plus en plus long lui cachait le visage. Cela faisait plusieurs heures qu'elle dormait paisiblement, ne voulant pas se réveiller. Pourquoi ? Parce que le monde des rêves étaient bien plus beau que celui de la réalité. Plus de tristesse, plus de haine, rien que la joie et la paix. En la voyant ainsi, on ne saurait se dire à quel point elle avait souffert et à quel point elle souffrait encore.

Pourtant l'âme de Nemesis souffrait et il n'y avait que les rêves qui pouvaient l'apaiser. Avant, elle avait la crainte de dormir, les fantômes d'un passé qu'elle ne pensait pas être le sien, la hantait sans relâche. Mais, depuis qu'elle avait apprit la vérité, les rêves la réconfortait, la consolait, la fortifiait intérieurement. Ses rêves n'avaient en soi rien d'exceptionnel pour une tierce personne, mais pour Nemesis, c'était la plus belle chose qu'elle pouvait voir : le visage de sa mère et de son père, tout deux souriant et la berçant doucement. Plus qu'un rêve, le souvenir d'une vie qui lui avait été arraché par sa tante.

Nemesis aurait aimé dormir toute la journée et rêvée de ses parents, plus particulièrement de sa mère. De ses deux parents, elle était celle dont la jeune fille avait le moins de souvenirs, le plus douloureux était que lorsqu'elle voyait son visage, elle voyait l'être qui l'avait manipulée et l'avait torturé pendant des années...

Le craquement d'une branche réveilla la jeune fille qui se releva brusquement, à la recherche d'une potentielle menace. Elle soupira et elle eut un rire nerveux en voyant un jeune Tee-muss s'avancer vers elle. Ses créatures typiques d'Ondéron qui servait le plus souvent de moyen de transport, des créatures très inoffensive en soi. Elle se leva et flatta l'encolure de cette créature, la tête toujours dans son rêve, elle ramena la créature à sa mère. En voyant la petite créature foncer sur sa mère, beaucoup plus imposante, Nemesis sourit tristement en se disant qu'elle aurait aimé elle-aussi foncer sur sa mère.

Soupirant, la jeune fille retourna dans la salle d'entraînement où l'attendait Darth Iron. Nemesis appréciait cette femme, bien qu'elle se montrait sévère et légèrement effrayante, elle avait apprit à la jeune fille à se faire à son bras mécanique et l'avait initié à l'art de manier le double sabre laser. Cela faisait des semaines que la jeune fille s'entraînait et bien qu'elle ait eu des difficultés au début pour manier cette arme, la jeune fille n'avait pas abandonner et désormais, elle la maniait très bien, mais pas parfaitement non plus. Depuis toujours, Nemesis utilisait la Force pour se défendre, délaissant parfois l'entraînement au sabre laser. La jeune fille ne cessait de se dire que si elle avait été meilleure au combat rapprocher, elle n'aurait pas perdu son bras...

L'entraînement dura plusieurs heures, même après que Darth Iron soit parti, la jeune fille continuait à s'entraîner, jusqu'à ce qu'elle tienne à peine debout. Elle aimait se dépenser à fond, au fur et à mesure, elle devenait de plus en plus endurante et quand elle était fatiguée, elle sentait moins la douleur des courbatures et de ses bleus. Une fois qu'elle fut complètement exténuée, elle alla prendre une bonne douche qui dura deux bonnes heures. Tandis qu'elle s'abandonnait aux bienfaits de l'eau coulant sur sa peau douce, elle eut l'impression qu'elle n'était pas seule...

-Leïla...

Une voix... Non un murmure s'éleva dans les airs et prononça ce prénom. Aussitôt après l'avoir entendu, la jeune fille sorti de la douche à toute vitesse et seulement vêtue d'une serviette fonça dans sa chambre. Personne. Elle ouvrit sa porte et regarda dans les couloirs. Personne non plus. Son coeur battait à la chamade, elle se posa sur son lit, la tête entre ses mains et se demanda qu'elle était cette voix... Une voix féminine, une voix... Nemesis l'avait déjà entendu, mais où ? De plus, ce nom, Leïla, il ne lui était pas inconnu mais elle ne savait pas d'où il provenait.

Puis elle eut un flash, cela lui arrivait parfois, des séquences du passé encore bloqué dans son esprit qui refaisait surface lors d'un événement déclencheur. Darth Sanguinus l'avait été connaître la vérité, mais il y avait encore beaucoup de zone d'ombre dans son passé et Nemesis espérait un jour les voir toutes disparaître. Elle vit une tombe, avec un nom gravé dessus, Alycia Kayura, ainsi qu'une photo, le même que celui de sa tante, mais en bien plus bienfaisant. Nemesis devina qui elle était, sa mère...

Une fois revenu à elle, elle fit des recherches sur ce nom, elle ne trouva rien sur sa mère mais trouva quelque chose sur Jonas Kayura, un ancien jedi qui décéda 14 ans plus tôt dans des circonstances étranges à Naboo. Elle découvrit aussi qu'il avait une maison, elle en transféra les données sur son vaisseau et prépara ses affaires, avant d'aller se coucher. Elle avait pris sa décision, la solution à ses zones d'ombres étaient peut-être là-bas.

Deux jours passèrent avant que la jeune femme ne quitte Ondéron, c'était la première fois qu'elle quittait la planète depuis son arrivée quelques mois plus tôt. C'était la première fois qu'elle osait repartir seule, mais elle devait y aller, elle sentait qu'elle y trouverait les réponses à ses questions. Sa destination ? Naboo. Durant le trajet, elle en profita pour relire le dossier qu'elle avait fait sur son père. Elle était plus que surprise d'apprendre qu'il avait été un jedi, elle se demandait si sa mère l'avait informé sur notre famille... Si elle avait eu le courage de lui dire qu'elle appartenait à une famille qui faisait tout pour détruire ce que son père protégeait.

Elle arriva enfin à Naboo, elle cacha sa présence grâce à la Force. Pas question de tomber à nouveau sur des jedis ou pire, des siths. Car ses derniers devaient désormais la considérer comme une traîtresse... Mais elle ne considérait pas les avoir trahis, c'était eux qui lui avait menti, eux qui avait modifier son esprit, donc techniquement parlant, c'était eux qui l'avait trahis, pas l'inverse.

Elle parti avec le droïde qu'elle avait récupéré sur Tatooine, et ensemble, ils marchèrent de longues heures avant de trouver la maison. Elle était en ruine, cependant, il se dégageait une aura apaisante, Nemesis s'arrêta un moment, elle avait l'impression que son coeur battait de plus en plus fort, puis elle entra. Un nouveau flash saisit la jeune femme, elle vit une petite fille aux cheveux rouge sang courir avec des fleurs dans les mains et les offrir à son père. Mais ce dernier semblait comme absent, Nemesis vit une bouteille sur la table et elle devina qu'il s'agissait d'alcool. Même à travers la vision, elle sentit la souffrance de ce dernier. L'enfant après avoir déposé les fleurs sur la table alla jouer dans sa chambre.

Nemesis avança jusque dans la chambre de la petite fille, jusque dans sa chambre... Elle regarda les peluches recouverte de poussière, ses anciens jouets ainsi qu'un petit journal. La jeune fille s'assit sur le petit lit et ouvrit le journal. Elle sourit en regardant les dessins qu'elle avait fait 14 ans plus tôt... Son regard s'assombrit lorsqu'elle vit le dessin d'une petite fille pleurant car sa mère est au ciel et que son père est si loin... Elle fit le tour de la maison, terminant son tour dans la chambre de ses parents, le droïde était dehors, vérifiant que personne ne vienne les déranger. Elle vit une photo, une femme au cheveux rouge sans et un homme brun debout devant un lac avec un nouveau-né dans les bras. Nemesis eut les larmes aux yeux en voyant ses parents si heureux, elle prit la photo et la retourna et vit un petit poème : Fruit de notre amour, nous t'aimerons pour toujours. A jamais avec toi, ma petite Leïla.

Leïla... Alors c'était son prénom ? Son vrai prénom ? Nemesis lâcha un petit rire de joie et serra cette photo contre sa poitrine, les larmes coulant sur ses joues. Pour une fois, la jeune fille décida de ne pas tenter de cesser de pleurer, pour la première fois de sa vie, elle pleurait de joie. Quelques heures plus tard, la jeune fille sorti et cueilli les fleurs sauvages qui poussaient contre la maison, puis se dirigea vers le cimetière...


Dernière édition par Darth Nemesis le Jeu 11 Avr - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A la recherche de ses origines [solo//TERMINE//]   Sam 23 Fév - 22:20

En quittant la maison de son enfance, Leïla se demanda pourquoi elle ressentait autant de tristesse et de souffrance, après avoir marché quelques mètres, elle fut en proie à ce qu'elle pensait tout d'abord à des hallucinations. Un couple observait le soleil se coucher, la femme portait un enfant dans ses bras, il ne devait pas avoir plus de trois ans. En s'approchant, Nemesis vit qu'il s'agissait de ses parents et elle comprit que ce n'était pas une hallucination, mais une vision du passé. L'homme, qui devait être son père, décida de rentrer à la maison préparer à manger, la femme profita de son départ pour parler avec son enfant. Nemesis vit que des larmes coulaient le long de ses joues, elle était si belle, mais elle avait l'air tellement triste...

-Ma petite fille, ma merveilleuse Leïla... Je sens en toi la Force, tu seras plus puissante que je ne l'ai jamais été et s'ils apprennent ton existence... Ils te traqueront... Ma pauvre enfant... Mais n'aie crainte, je te protégerais d'eux, tu ne seras pas leur outil comme je l'ai été, tu vivras heureuse, qui sait tu réaliseras le rêve de ton père, tu suivras ses traces et tu deviendras un jedi. Ton père... S'il savait... J'ai tellement peur de lui avouer. Oh non ne pleurs pas ! Tout ira bien tu m'entends ? Tout ira bien...

Puis la jeune femme commença à sécher ses larmes et berça l'enfant qui pleurait, sentant la peur et l'inquiétude de sa mère. Après que l'enfant se soit endormie, la jeune femme leva les yeux vers Leïla, elle planta son regard dans le sien, mais Leïla savait qu'elle ne la voyait pas, cependant son regard la perça comme un poignard. Elle eut de la peine pour sa mère, ses inquiétudes se sont réalisées et elle n'avait pas pu la protéger. Elle sentit aussi de la colère vis-à-vis d'elle, pourquoi n'en avait-elle pas parlé à son père ?! Il avait été jedi, il l'aimait, il lui aurait forcément pardonné son silence sur sa famille. A cause de sa faiblesse, Leïla avait vécu un enfer pendant douze ans ! Elle avait été l'esclave, enfin l'apprenti de son horrible tante et pendant douze années, elle avait cru à un mensonge...

La vision s'effaça, Leïla intériorisa sa colère et continua son chemin. Le ciel qui était si bleu à son arrivée commençait à être recouvert par d'épais nuages gris, une tempête se préparait, Leïla le sentait et elle était prête à l'affronter. Grâce à Darth Sanguinus et à Darth Iron, elle était devenue plus forte, plus mature, ils l'avaient aidé à se surpasser et aujourd'hui ce pourquoi elle s'était autant battu allait prendre fin, aujourd'hui elle allait scellé son passé et enfin penser à l'avenir. Marchant lentement mais d'un pas sûr, Leïla arriva au cimetière, il ne lui fallut pas longtemps avant de trouver la tombe de ses parents, elle posa les fleurs sur leur tombe et s'agenouilla en guise de respect. Elle remarqua un sabre laser accroché sur le côté de la tombe, ainsi que des fleurs fraîchement coupé. Qui avait pu poser ses fleurs ? Un ami de la famille ? Un membre de la famille ? En tout cas une chose était sûre, cela ne venait pas de Darth Rheallys.

En pensant à sa tante, Leïla fut à nouveau frappé par une vision, elle se laissa aller, faisant confiance à la Force, pour une fois elle n'eut plus peur de cette dernière et ne la vit pas comme une malédiction, les mensonges s'effaçaient et la vérité éclatait au bout de douze ans :

Leïla se tenait assise sur la tombe de sa mère, lui racontant comment elle avait réussit à faire léviter un rocher encore plus gros que la veille et qu'elle aurait aimé que ses parents la voit. La fillette s'amusait, tout en parlant, à faire une couronne de fleur et après qu'elle l'eut finie, elle la posa sur la tombe et embrassa le portait de sa mère. Elle parlait aussi de son père qui semblait moins boire, mais qui avait toujours d'horrible cauchemars, il n'arrêtait pas de répéter, elle arrive. La fillette demanda à sa mère de qui il parlait, mais elle n'eut aucune réponse. Elle lui avoua une fois de plus qu'elle lui manquait horriblement, ce fut ses dernières paroles puisqu'elle entendit un bruit de pas, se retourna et vit une femme à quelques mètres seulement.

Elle ressemblait terriblement à sa mère mais en plus sombre et plus effrayante... La petite Leïla alla se cacher, elle avait crut voir un fantôme, cela n'aurait pas été la première fois. Depuis que sa mère était morte, Leïla faisait beaucoup de cauchemars dans lesquelles elle voyait sa mère se battre avec soi-même. La vieille Leïla ressentait tout ce que la petite ressentait, elle comprit que ce n'était pas avec elle-même, mais avec sa tante que sa mère se battait. La femme sombre lui avoua qu'elle était sa tante et qu'elle n'avait pas à avoir peur, l'enfant sorti de sa cachette mais resta à distance, la femme s'approchait dangereusement de la fille, par réflexe Nemesis se mit entre elles mais Darth Rheallys passa à travers elle. Elle était à un bras de la fillette lorsqu'elle se fit violemment projeter en arrière.

Le père de Leïla pointait un sabre laser jaune sur sa tante, sûrement celui qui se trouvait sur la tombe, et menaçait Darth Rheallys. Leïla vit que la main de son père tremblait et qu'il tenait à peine debout, il était ivre aussi bien au niveau alcool qu'au niveau de la colère. Sa tante se moqua de lui, il n'était pas en état de combattre et même s'il voulait protéger son enfant, elle le voulait encore plus que lui. Elle attaqua le pauvre homme, qui malgré l'alcool dans son sang, la tristesse de voir le visage de sa femme tenter de le tuer et la fatigue accumulée depuis la mort de cette dernière, et après un court combat, elle planta la lame de son sabre dans le coeur de l'homme. Les deux Leïla crièrent à l'unisson, elles regardèrent leur père s'écrouler tandis que Darth Rheallys emmenait la fillette.

Tout se transforma en brouillard et la jeune femme fut ramené à la réalité. Enfin, elle savait... Elle regarda la tombe de ses parents et sentit une colère refoulée en elle depuis bien trop longtemps remonter à la surface. Depuis toujours elle voulait venger la mort de ses parents, elle ignorait qui les avait tué et avait dirigé sa haine vers les jedi, mais sans la satisfaction de savoir un jour qui était les meurtriers. Aujourd'hui c'était différent, elle connaissait le coupable et elle allait payer de sa vie l'enfer qu'à subit Leïla.

-Maîtresse, je détecte plusieurs formes de vies qui approche.

-Je sais... Elle m'a retrouvé... Combien de temps ?

-Si j'en juge par sa vitesse, elle sera ici dans 32 secondes. Dois-je me mettre en mode combat ?

-Oui, mais n'attaque pas avant mon ordre !

-Bien Maîtresse.


Le droïde recula légèrement, quand à l'ex-sith, elle ne quitta pas la tombe des yeux. Plus que de la colère, une haine sans fond envahissait Leïla, mais elle ne la laissa pas prendre le contrôle. La colère donnait la puissance mais rendait aveugle, son bras mécanique en était la preuve. Ses yeux d'ordinaire vert émeraude venaient de prendre cette teinte jaune-orangé, ce qui arrivait fréquemment à une personne se laissant dominer par le Côté Obscur, mais cette fois, Leïla décida de dominer se dernier et non l'inverse, ses dernières semaines où elle s'était entraînée jusqu'au bord de l'épuisement et où elle avait fait un profond travail sur elle-même l'aida à ne pas perdre ses moyens.

Elle entendit plusieurs bruit de pas s'approcher dangereusement d'elle, elle se retourna et vit deux soldats en compagnie de sa chère tante qui l'a fixait le regard sévère.

-J'ai ouïe dire que tu avais abandonné les sith, ta famille, pour rejoindre... Pour rejoindre quoi exactement ? Enfin ce n'est pas le plus important, le plus important est que tu nous as trahis et tu sais très bien le sort que l'on réserve au traître ma jeune Sighild, trahir ta propre famille... Que t'es-t-il arrivé mon enfant ?

-Il est amusant de vous entendre parler de famille quand on sait ce que vous avez fait de la mienne. Ne niez pas, vos mensonges n'ont plus aucune emprise sur moi. Je n'ai pas trahis les siths, c'est vous qui m'avez trahis et comme vous le dites si bien, je sais quel sort on réserve aux traîtres. Et je vais me faire un plaisir d'être votre bourreau. Et je m'appelle Nemesis !

La jeune fille sortit son double sabre laser en même temps que sa tante qui fut surprise de la voir manier une telle arme. L'heure de la vengeance avait sonnée, plus question de faire marche arrière. Ce combat était le sien, pour ses parents et pour toutes ses années de souffrance et de mensonge, elle devait vaincre sa tante... Elle n'avait pas d'autres alternatives...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A la recherche de ses origines [solo//TERMINE//]   Jeu 11 Avr - 22:33

Toute chose a une fin, cela concerne les empires, les civilisations, mais surtout une vie. Une vie qu'est-ce que c'est ? Un fils, un fils très fin et très facile à couper. Ôter une vie peut-être aussi facile que de respirer quand on avait les prédispositions pour. Et Nemesis les avait, depuis toujours on l'avait entraîné à tuer, on lui avait apprit à aimer le goût du sang, à se baigner dans le sang de ses victimes sans éprouver de remords.

Les deux siths se regardèrent, aucune d'entre elle n'osait attaquer la première, car chacune savait qu'il valait mieux attendre, observer son ennemi pour ensuite trouver la faille et le vaincre. Darth Rheallys était plus forte que Nemesis dans l'art de combattre au sabre laser, mais elle savait que sa nièce était bien plus puissante qu'elle dans la Force, elle n'attendit donc que quelques instants avant de se jeter sur la jeune fille afin de la déstabiliser et de favoriser le combat à armes plutôt qu'un duel de Force. Mais elle ignorait tout le chemin qu'avait parcouru Nemesis depuis son départ de Dromund Kaas, elle ignorait que la jeune fille avait suivit un entraînement draconien aux maniements des armes de mêlées, plus particulièrement du double sabre laser.

Nemesis hurla un mot ''bleusaille'', il s'agissait d'un code afin que le droïde ait l'autorisation de tuer sans que ses adversaires ne s'en rende compte. Le droïde tira sur le premier soldat qu'il tua sur le coup, puis il se prit un coup de blaster lorsqu'il tira sur l'autre. Le droïde explosa, mais cela n'avait que peu d'importance pour Nemesis, seule sa tante avait véritablement de l'importance à ses yeux et en aucun cas elle ne devait se laisser distraire. Le combat continua, chacune des deux femmes tentant de prendre l'avantage sur l'autre et la tante de Nemesis réussit à déstabiliser sa nièce en la frappant en pleine poitrine grâce à la Force. Cela propulsa Nemesis à quelques mètres de sa tante et le coup porté handicapant, en effet, elle avait beaucoup de mal à respirer.

-Ah... Ma pauvre Nemesis, tu es devenue forte, mais pas assez. Tu aurais fait un bon sith, tu aurais sauvé l'honneur de notre famille et lui aurait assuré la pérennité, tu étais notre élue... Mais non, tu as tout laissé tombé pour ''la vérité''. Et maintenant que tu la connais, es-tu fière de ta famille ? De ton père qui n'était rien d'autre qu'un soûlard ? Un homme pas capable de se battre 2 minutes...

-Tais-toi...

-De ta mère qui n'était qu'une faible ? Qu'une bon à rien ? Encore plus pitoyable que ton père...

-Je t'ai dit de la fermer !

Rheallys avait réussit à énerver sa nièce, elle vit le Côté Obscur reprendre ses droits sur la jeune fille, c'était un spectacle magnifique à ses yeux, telle la chenille se transformant en papillon, Nemesis se laissa totalement corrompre par le côté sombre de la Force. Une aura meurtrière se répandit autour d'elle, l'air sembla s'alourdir, son aura devint si sombre qu'il sembla à Rheallys que tout ce qui était autour d'elles s'était obscurcit. Rheallys se délecta d'abord de voir sa nièce dans cet état, mais quand elle vit des morceaux de terre s'arracher du sol pour léviter autour de Nemesis, et surtout quand elle vit son regard, elle sentit la peur l'envahirent. Ce qui virevoltait autour de Nemesis fonça droit sur sa tante, cette dernière évita tant bien que mal les projectiles, Nemesis fonça à son tour sur sa tante et l'attaqua de toute sa rage, cette dernière paraît ses coups et l'envoya plusieurs fois au tapis.

-Voyons Nemesis, ta garde ! Combien de fois te l'ai-je répété, ne baisse jamais ta garde ! Allez recommençons, je veux m'amuser avant de t'achever !

Nemesis se releva et ré-attaqua, mais sa tante, ayant gardé toute sa raison comparé à la jeune fille qui n'écoutait plus rien que ce que le Côté Obscur lui chuchotait, avait désormais un net avantage sur sa nièce. Le combat dura des heures, parfois Nemesis réussit à prendre l'avantage mais le fait qu'elle refusait de se calmer la perdait à chaque fois. Puis sa tante en eut assez, elle sectionna l'avant-bras mécanique de Nemesis et la projeta violemment au sol grâce à la Force. Cette dernière perdit son double sabre laser et sentit la mort venir à elle.

-Que c'est touchant... Regarde Sighild, tu vas mourir au côté de ton cher papa et de ta maman chérie. Bientôt tu vas pouvoir les revoir et leur dire que tu t'es bien battue, mais que tu étais trop faible pour contrôler ta vraie nature...

Nemesis regarda la tombe de son père, la colère la quitta de suite. Qu'est-ce qu'il lui avait prit ? Elle savait pourtant qu'elle n'aurait pas dû laisser le côté obscur l'envahir, mais quand sa tante avait insulté ses parents... Cela l'avait mit hors d'elle. Et désormais elle allait le payer très cher. Rheallys leva son sabre et s'apprêta à transpercer le coeur de la jeune fille, Nemesis s'y prépara, il n'y avait plus d'échappatoire désormais, les ténèbres l'attendaient impatiemment depuis si longtemps que la jeune fille était surprise d'avoir survécu jusque là.

Mais le destin nous joue parfois de drôle de tour, alors que la jeune fille s'était résigner à la mort et avait détourner la tête pour que sa tante ne soit pas le dernier regard qu'elle voyait, elle vit le sabre laser de son père. Elle ne pouvait prendre le temps de réfléchir, le sabre allait fondre sur elle dans quelques secondes, elle prit l'arme de son père, l'activa et planta la lame dans le ventre de sa tante. Cette dernière lâcha son sabre et s'écroula. Nemesis se releva, tenant toujours l'arme de son père dans sa main valide et regarda sa tante agoniser, la mort étant venue pour elle et non pour Nemesis. Rheallys respirait péniblement, du sang s'écoulait de sa bouche, mais peu lui importait désormais, sa nièce l'avait vaincue.

-Tu... Tu m'as vaincue... Tu étais vraiment celle que l'on attendait... Tu pense pouvoir suivre un autre chemin que celui des siths... Ah ! Baliverne ! Je vois dans ton regard le plaisir de m'avoir vaincue, je t'ai déjà vu tuer et en éprouver autant de plaisir. Tu n'es que ténèbres...

-Non c'est faux ! Je l'ai remarqué, je peux contrôler le côté obscur...

-Ah oui ? Alors pourquoi le laisse-tu te consumer aussi facilement ? Sighild... Tu es si naïve... Alors écoute et retiens bien, tu es et resteras un monstre... Tu es une sith à jamais ! Voilà ta véritable nature, voilà ce que tu es, quoique tu fasse, tu ne pourras pas changer ce que tu es... Un jour, nous te récupérerons...

Ce furent les dernières paroles de Darth Rheallys. Nemesis regarda le corps inerte de sa tante, pétrifié par ce qu'elle venait de dire. Elle se sentait prise au piège, elle était vouée aux Ténèbres... Cette réalité lui faisait beaucoup de mal, sans qu'elle ne comprenne pourquoi. Elle alla ramasser son double sabre laser et observa celui de son père. Elle le rangea à sa ceinture et observa la tombe de ses parents et leur adressa une petite prière.

*Père, mère, j'aurais aimé vous connaître, vivre dans la joie et connaître le bonheur, mais telle n'est pas ma destinée... Je vous promets cependant que votre sacrifice ne sera pas vain, je vivrais... Je vous jure que je vivrais...*

Puis elle quitta le cimetière, ne regardant pas en arrière, les larmes coulant sur ses joues. Ainsi s'achevait la quête de toute sa vie, elle voulait venger ses parents, découvrir la vérité et cela était chose faite. Maintenant le plus important était... Qu'allait-elle faire désormais ? Elle n'en avait pas la moindre idée, elle irait sûrement à Ondéron, trouver les réponses à ses questions... Mais avant cela, elle retourna dans la maison de sa jeunesse, prit quelques affaires, dont un médaillon et une photo de ses parents, puis elle brûla la maison. Pourquoi ? Elle ne savait pas vraiment, elle devait le faire, tout simplement. Elle regarda cette jolie petite maison prendre feu, pleurant de toute son âme.

Puis elle quitta cet endroit, celle qu'elle était venait de mourir en même temps que sa tante, désormais un nouveau chemin se dressait devant elle, il fallait juste qu'elle fasse attention à ne pas se tromper...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A la recherche de ses origines [solo//TERMINE//]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de ses origines [solo//TERMINE//]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: