Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Berceau] Règlement de compte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Berceau] Règlement de compte   Lun 24 Déc - 12:57

Ainsi donc les Jedi étaient d'humeur martiale. Cela étonnait grandement Jim, lui qui pourtant tenait en assez grande estime les puissants défenseurs de la paix. Mais lorsque l'un de leurs représentants s'attaquaient à ses "affaires" le criminel n'appréciait plus vraiment les chevaliers. Surtout lorsque les rapports indiquaient une énorme perte de crédits ainsi que d'un marché important avec le Cartel Hutt. "Papa Jim" était en route pour rejoindre Sullust, où Elora et ses associés habituels l'attendaient pour couvrir des pot-de-vins menés par le Dad-R lorsqu'il avait reçu un rapport comme quoi plusieurs de ses hommes avaient été assassinés et surtout que plusieurs navettes remplies d'armement avaient tout bonnement... disparue.

Quelle colère avait pris l'homme qui pourtant pouvait être d'une flegme impressionnante. Il n'avait pas montré sa frustration par une humeur agressive ou autre. Non il avait simplement lancé à la poursuite du meurtrier une bonne quarantaine de chasseurs de primes, qui avaient l'ordre de ramener le gars vivant. Bien sûr c'était un coût supplémentaire pour Jim mais bien entendu cela serait rattrapé par l'achat d'un recel d'armes qui serait très certainement revendu au prix fort à l'Alliance ou encore aux Mandaloriens. Mais la perte d'un réseau de trafic qui avait une certaine importance exaspéré O'Clock Boum. On ne touchait PAS aux intérêts du criminel. Et quiconque osait se retrouver souvent face au Papa ou alors un couteau planté dans le dos.

Jim avait regagné le Berceau et avait amarré son bâtiment à l'astéroïde qui servait de Quartier Général au réseau criminel pour lequel il pouvait donner sa vie. Il avait gagné la capitainerie et retrouvé son bureau, qu'il ne voyait que rarement de part sa vie de nomade. Les assassins étaient toujours là quelque part. Désormais il se tenait contre un mur, une cigarette élégante tandis que sur la table un délicieux whiskey corellien posé sur la table avec deux verres. Comme souvent lorsqu'il se sentait à l'aise il avait posé son chapeau fétiche sur la table et retiré veste et gilet, ne le laissant qu'en chemises.

"Chef, les chasseurs ont retrouvés notre ami le tueur.
- Qu'on me l'amène. J'ai quelques affaires à régler avec lui.
- De suite."

Le garde déglutit. Il était rare que Dillinger s'intéresse de si près à des affaires de concurrence mais lorsque c'était le cas son adversaire était souvent en sale état en ressortant de la séance. Le Jedi fut amené, comme prévu il était menotté et avait les yeux bandés. Pendant la dernière moitié du voyage les chasseurs de primes l'avaient "endormis". Il ne savait pas où il était et il y'avait peu de chance qu'on le retrouve. Enfin... Si il déplaisait à Jim. Il fut étonné de découvrir la jeunesse de l'homme qui avait osé toucher au trafic d'armes. Il devait avoir être plus jeune de cinq à dix ans que Jimmy. Et lui qui s'était attendu à un vénérable Maître Jedi il se retrouvait face à un... Padawan comme ils appelaient ça. Ou alors un très jeune Chevalier ! Jim fit signe aux chasseurs de lui retirer menottes et bandeau puis ils quittèrent la pièce. Le criminel tourna autour du jeune Jedi comme un aigle au dessus du lièvre puis alla servir deux verres.

"Alors Junior, dit il d'un ton léger en s'appuyant sur la table et en regardant droit dans les yeux, on a cru que toucher au crime allait se faire facilement. Je suis O'Clock Boum et en tuant ses hommes tu as tué mes frères et mes soeurs. Expliques moi pourquoi tu as fais ça ? Et fais vite. Car pour toute action réaction !"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Règlement de compte   Lun 24 Déc - 16:58


Jesh ne savait pas ou il se trouvait. Il n'avait que de vagues souvenirs des derniers évènements qui s'étaient produits. Juste qu'il avait rempli une mission, et que seulement quelques heures après, une troupe de chasseurs de primes lui était tombée dessus, et qu'il avait été embarqué de force sur...une planète totalement inconnue.

Sur ordre du Conseil Jedi, il s'était donc rendu sur Bonadan pour mettre fin à un trafic d'armes, dont les ventes avaient causées la mort de nombreux innocents. Il s'était donc rendu sur la planète, seul, à la recherche de la base des trafiquants, qu'il avait trouvé dans un spatioport reculé. Il avait retrouvé ce spatioport, et après avoir fait évacuer de force la plupart du personnel du site et réduit au silence les trafiquants, le jeune Jedi s'était contenté de faire exploser les navettes de transport contenant les armes, réduisant à néant un stock impressionnant d'armes.
Une fois la tâche remplie, il s'était rendu dans une cantina de la planète pour se reposer un peu avant de faire son rapport, lorsqu'un groupe relativement important de chasseurs de primes, une quarantaine au jugé, avait débarqué dans l'établissement, lui ordonnant de les suivre. Désirant avant tout éviter les dommages collatéraux, Jesh s'était rendu sans faire d'histoires, mais il n'avait pas prévu qu'un des gars lui mette un grand coup sur le crâne pour l'empêcher de s'échapper en cours de route.

Et voilà qu'il se réveillait dans la soute d'un vaisseau, menottés et les yeux bandés. Cependant, ces deux points n'étaient que relatifs, vu qu'il pouvait se servir de la Force pour ouvrir ses menottes, et la Force lui permettait de voir, malgré cette cécité forcée.

-Bon les mecs, si vous pouviez avoir l'amabilité de m'enlever ce truc des yeux. Vu que je ne sais pas ou je me trouve. Sauf si vous voulez faire une partie de cache-cache.
-Silence. On nous a donnés l'ordre de te laisser ce bandeau.

Devant la gentillesse du chasseur de primes, Jesh préféra se taire, et un homme le fit se lever sans ménagements, avant de le faire descendre du vaisseau. Après avoir marché pendant plusieurs minutes à travers plusieurs salles et une foule de couloirs, il arrivèrent enfin dans ce qui devait être un bureau, et c'est à ce moment-là qu'on lui retira ses menottes et son bandeau. Et il se retrouva face à un homme qui ne devait avoir que quelques années de plus que lui, et qui lui tournait autour à la manière d'un Dactillion tournant autour d'un bébé Utai. Puis l'homme se détourna, avant d'aller remplir deux verres.

"Alors Junior, dit il d'un ton léger en s'appuyant sur la table et en regardant droit dans les yeux, on a cru que toucher au crime allait se faire facilement. Je suis O'Clock Boum et en tuant ses hommes tu as tué mes frères et mes soeurs. Expliques moi pourquoi tu as fais ça ? Et fais vite. Car pour toute action réaction !"

Jesh fit face à l'homme, avant de le regarder plus en détail. Il avait déjà entendu parler de ce O'Clock Boum, qu'on surnommait aussi "Papa Jim". Une grosse pointure dans le milieu criminel, un peu touche-à-tout, et extrêmement influent. Finalement, ça ne l'étonnait pas plus que ça qu'une quarantaine de chasseurs de primes soient venus le chercher. Il était même surpris qu'il n'y en ait pas eu plus.
Le chevalier Jedi recula donc, avant de s'asseoir sur le bureau du criminel, gardant ses mains proches des poignées de ses sabres-laser. Autant se tenir prêt au combat, si jamais ce dernier survenait.

-Écoutez, l'Ancêtre, si j'ai fais exploser vos stocks d'armes, c'est uniquement parce que vos sous-fifres ont eu la mauvaise idée de les vendre aux mauvaises personnes. Personnes qui ont commis des massacres de populations civiles et innocentes. La Confédération a donc demandé à l'Ordre Jedi d'envoyer l'un de ses membres réduire ce petit trafic à néant, et c'est moi qu'ils ont envoyés. Fin de l'histoire. Je n'ai absolument rien contre vous, même si je n'aime pas trop votre...secteur d'activité.

Puis Jesh tendit un doigt vers les bouteilles, avant d'ajouter en affichant un petit sourire:

-Je prendrais bien un peu de brandy corellien, si vous avez. Et je m'appelle Jesh, pas Junior.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Règlement de compte   Mar 25 Déc - 9:17

[Hum... Des sabres laser vraiment ? N'oublies qu'on sait que tu es un Jedi. Techniquement un des chasseurs de primes auraient dû te désarmer et tu es censé être passer par un contrôle assez... vigoureux. Mais on va dire que ça ira ^^]

Envoyez par l'Ordre Jedi... Cela étonnait beaucoup Jim, surtout que depuis la fin du mandat de Daala les persécutions à l'encontre des Jedi ne s'étaient pour ainsi dire jamais arrêter. Au contraire dans certains secteurs de l'Alliance la haine y était tellement forte que même les Maîtres craignaient très certainement de s'y aventurer. Enfin cela faisait parti des rapports des espions du D-Ring, la vérité était peut être toute autre. Il n'en restait pas moins que le Chevalier face à O'Clock Boum restait très certainement un électron libre, un Kyp Durron des temps modernes. Un imbécile au final.

Si il le désirait Jim pouvait le tuer maintenant, d'un simple claquement de doigts. Jesh ne saurait survivre à temps de chasseurs de primes, même en étant un Jedi. Ou alors il pouvait le confier aux forces de l'Alliance Galactique, qui se ferait un plaisir d'enfermer un nouveau Jedi, surtout que le chargement d'armes que ce dernier avait détruit était à destination de Coruscant, où les milices, autorisées par le gouvernement, se faisaient un plaisir de pouvoir se procurer un matériel d'excellente qualité.

Mais Jim n'en ferait rien. Il appréciait le Jedi, sa façon de lui répondre et de se croire chez lui. Mais la table était jusqu'alors propre et le vaisseau des chasseurs de primes plus que pouilleux. C'est pourquoi le criminel poussa le Jedi de la table en secouant la tête. Qu'allait il faire de lui maintenant ? Il était rare qu'une tête brûlée, qui avait de sérieux problèmes en l'occurrence un des organisations criminelles des plus influentes de part la Galaxie sur le dos. Déjà pour commencer il allait lui servir à boire, il était rare qu'un de ses prisonniers aient autant de goût en brandy. Après avoir servi le liquide ambré à Jesh Jim prit son verre et se posta devant la baie vitrée. Il croisa ses bras et de sa main droite se frotta le menton.

"L'Ancêtre... Je suis le Papa pas le Grand père ! Si on était vieux à seulement 32 ans on le saurait Jesh. Je te présente le Berceau, le coeur du Daddy-Ring ! Vois tu dans le fond la perte de mes armes n'est pas si importante. Non c'est ton geste. Moi je suis condamné, je suis un criminel sans foi ni loi. Si je le voulais je pourrais te faire tuer, torturer ou estropié. Mais je n'en ferais rien. Tu serais du cartel Hutt ou encore du Consortium de Zann jamais on ne saurait ce que tu serais devenu. Mais je vais te faire une fleur. Mais en échange je veux quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Règlement de compte   Mar 25 Déc - 14:28


Le criminel poussa Jesh du bureau, avant de poser un verre devant lui. Alors que le Chevalier buvait une gorgée du liquide ambré, qui lui rappelait au passage sa Corellia natale, il regarda O'Clock Boum se poster devant la grande baie vitrée. Jesh reposa son verre, alors que son interlocuteur disait sans même se retourner:

"L'Ancêtre... Je suis le Papa pas le Grand père ! Si on était vieux à seulement 32 ans on le saurait Jesh. Je te présente le Berceau, le cœur du Daddy-Ring ! Vois tu dans le fond la perte de mes armes n'est pas si importante. Non c'est ton geste. Moi je suis condamné, je suis un criminel sans foi ni loi. Si je le voulais je pourrais te faire tuer, torturer ou estropié. Mais je n'en ferais rien. Tu serais du cartel Hutt ou encore du Consortium de Zann jamais on ne saurait ce que tu serais devenu. Mais je vais te faire une fleur. Mais en échange je veux quelque chose."

Jesh reprit son verre en main, avant d'aller se placer à côté du criminel. Au moins, il aurait la vie sauve. C'était déjà ça de gagné. Jesh aurait pu essayer de lutter, tenter de s'échapper d'ici par la force, et grâce à la Force, mais il savait avec certitude qu'il n'aurait jamais pu sortir d'ici vivant. Au moins, il était certain de ne pas sortir d'ici dans un sac, si on ne balançait pas tout simplement son corps dans l'espace.
Mais ce "service" qu'il allait devoir à Papa Jim ne lui disait rien de bon. Jesh avait été contraint de travailler plusieurs fois avec des criminels de petite envergure pour accomplir ses missions, et il en était toujours ressorti avec des bleus, des bosses et un sacré paquets d'ennuis à ses bottes. Mais là...c'était le chef du D-Ring, autrement dit, quelqu'un de bien loin du petit escroc à la semaine ou du minable trafiquant d'épices.

-Me tuer ou me torturer ne vous aurait servi à rien, bien au contraire. Et même si on arrive à remplacer un membre avec une facilité déconcertante de nos jours, je préfère rester en un seul morceau. Quand à cette petite chose que je vais vous devoir en échange de votre clémence...je suppose que je n'ai pas vraiment le choix.

Puis Jesh but une nouvelle gorgée de brandy, avant d'ajouter:

-Et sans vouloir vous vexer, vous auriez pu trouver un autre nom pour votre base secrète. Je me doute que c'est censé représenter une espèce de foyer pour vos hommes, mais "le Berceau", ça fait plus baby-sitter que pointure du crime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Règlement de compte   Mer 26 Déc - 10:23


Jimmy avait bien quelques idées au sujet du jeune guerrier qui se tenait à ses côtés. Pour commencer il n'avait rien d'un Jedi, on aurait d'abord pu penser que c'était un vagabond, un aventurier qui avait quitter sa planète natale pour vivre de folles histoires d'amour et trouver richesse. Pour finalement se retrouver contre une des plus puissantes personnalités du monde criminel. Ce n'était vraiment pas une bonne journée pour Jesh.

"Eh bien Jesh pour commencer je te prie de m'excuser pour donner de nouveaux noms à ma base ! Mais vois tu nous sommes une véritable famille, et je suis le père, le Gardien et le Guide de ses pauvres hères. Et ils le savent. Tout notre organisation actuelle a débuté sur cette station spatiale, raccrochée à un astéroïde. C'est le Berceau de notre vie. Et non tu n'as pas le choix pour le service dont j'ai besoin. A moins que tu ne veuilles voir de plus près notre lanceurs de torpilles..."

Jimmy savait faire l'amalgame entre le rire et le sérieux. Et il avait un sacré joueur face à lui. Mais bien entendu il était très largement en position de force. Après avoir regardé un groupe de chasseurs se posaient dans un des nombreux hangars du Berceau il se retourna de nouveau et s'assit confortablement. Il pianota quelques minutes sur son écran et une musique de cantina commença à être diffuser dans le petit bureau. Jimmy but quelques gorgées encore, savourant le délicieux liquide ambré puis son regard se porta sur la porte, qui quelques minutes plus tard s'ouvrit. Sur une jeune femme, habillée d'une combinaison de pilote, aux traits fins et aux yeux verts qui semblaient vous connaître d'un simple coup d'oeil. Ses cheveux châtains étaient tirés en un chignon sévère. Elle et O'Clock Boum formaient un sacré couple.

"Salut chéri !
- Coucou Elora, lança Jim, je te présente Jesh, l'imbécile qui a touché à mes armes.
- Oh je vois... Tu m'as appelé ?
- Oui. Je voulais connaître nos rapports concernant l'Opération Red Syndicate, elle se déroule comment ?
- Mal très mal. Nous avons un sacré Cartel Hutt en place sur la planète et à moins de prendre d'assaut la forteresse de leur chef on a peu de chances de réussir.
- Hé gamin t'as entendu ! On va attaquer une forteresse !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Règlement de compte   Mer 26 Déc - 18:35


Bon, au moins, Jesh était certain d'une chose, c'est que si il refusait d'aider son interlocuteur, il finirait dans un tube lance-torpille. Et le chevalier Jedi aurait vivement souhaité avoir une mort plus héroïque. Comme tomber face à une horde de soldats ennemis, ou sous les coups d'un utilisateur du Côté Obscur. Mais pas en étant balancé dans l'espace comme une vulgaire torpille à protons. Surtout que Jesh doutait de faire partie des rares habitants de cette galaxie capables de survivre dans le vide spatial sans combinaison de survie.

"Salut chéri !
- Coucou Elora, lança Jim, je te présente Jesh, l'imbécile qui a touché à mes armes.
- Oh je vois... Tu m'as appelé ?
- Oui. Je voulais connaître nos rapports concernant l'Opération Red Syndicate, elle se déroule comment ?
- Mal très mal. Nous avons un sacré Cartel Hutt en place sur la planète et à moins de prendre d'assaut la forteresse de leur chef on a peu de chances de réussir.
- Hé gamin t'as entendu ! On va attaquer une forteresse !"


Jesh ne put masquer sa surprise. O'Clock Boum et son amie voulaintt faire quoi? Attaquer une forteresse en bonne et due forme était bien plus ardu que de s'infiltrer dans une base tenue par une bande de trafiquants d'armes pour faire exploser quelques vaisseaux. Parce que qui disait forteresse disait aussi mercenaires entrainés à répondre à presque toutes les menaces et équipés en conséquences, véhicules terrestres ou aériens, voire même les deux, mais surtout, systèmes de défenses relativement performants, pouvant aller de la simple tourelle automatique au canon lourd capable de vous exploser un char d'assaut d'un seul tir, en passant par des boucliers d'énergie.
Jesh posa son verre sur le bureau, mit ses deux mains à plat dessus, avant de dire en articulant clairement.

-Écoutez-moi bien. Je ne suis pas un de vos sbires, un membre des forces spéciales, ou même un Destroyer Stellaire, bref, le genre de chose qui accourt et qui obéit sans discuter quand on lui donne un ordre. Alors avant de me lancer dans votre petite guerre personnelle contre les Hutts, je tiens à savoir précisément contre qui et pourquoi je vais me battre. Sinon, vous vous trouverez un autre pigeon.

Puis le chevalier Jedi se redressa, croisa les bras devant sa poitrine, avant d'ajouter avec un sourire en coin.

-Bon alors, combien elle pèse votre limace?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Règlement de compte   Jeu 3 Jan - 14:20


Lorsque le jeune Jesh voulut refuser d'attaquer aux côtés des forces de "Papa" Jim et Elora se tendirent et attrapèrent à la même vitesse leur pistolet blaster. Mais le jeune homme se rattrapa rapidement en contournant la question par une une autre question. Sauf qu'apparemment il n'avait pas compris. Il n'avait pas le choix de combattre. Enfin il avait le choix mais il aurait de fortes chances de finir en dérivant dans l'espace ou alors rentrer chez lui les deux bras cassés. Jim écarta sa main de son arme et passa son bras autour de la taille d'Elora, qui se détendit. Il arrivait encore à la jeune femme de regarder par dessus son épaule, inquiète. L'accident du Consortium de Zann était pourtant passé depuis désormais quelques années mais le traumatisme resterait à jamais gravé dans l'esprit de l'amante de Jim.

"Et bien tu n'es pas très courageux pour une tête brûlée de Jedi."

Mais il avait raison de craindre la mort. Surtout que Zaro le Hutt était un des plus puissants criminels de la planète en question, il était protégé par le gouvernement en place sur la place, dont une puissante station de défense, bien que cette dernière soit dans un état plutôt lamentable tandis qu'il avait plusieurs milliers d'hommes et de courtisans prêts à défendre la vie du baveux pour quelques crédits supplémentaires.

"La limace est grosse et vieille. Et tu es loin d'être un Destroyer Stellaire petit. Vu comme t'es foutu j'aurais plutôt cru que t'étais une asperge, lança une nouvelle voix, Salut chef !"

Ainsi Frey l'un des plus grands pirates de l'histoire récente de la Galaxie fit son entrée. Comme à son habitude il avait un cigare à la bouche. Après avoir recracher un immense nuage de fumée il ouvrit un de ses poches, ressortit deux de ces délices au tabac et les tendit à Jim et Jesh. Le premier accepta et tout en allumant son cigare sourit. Le vieux fou avait toujours réussit ses entrées et pour une fois il tombait à pic. Lorsqu'une guerre devait s'imposer sur une quelconque planète Frey était toujours là pour soutenir avec sa puissance de feu Jim.

"Jesh, lança Jim, jettes un coup d'oeil par le hublot et regardes au delà des astéroïdes. Je te présentes le Corsaire Pourpre et son capitaine."

Et par delà les astéroïdes Jesh pouvait observer une flotte pirate, menée par un imposant Destroyer Stellaire de classe II...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Berceau] Règlement de compte   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Berceau] Règlement de compte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: