Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Sam 2 Fév - 15:20


Il existe bien des choses dans cette Galaxie. En particulier dans les réseaux secrets tels que les services secrets ou le crime. Mais tandis que le premier est seulement craint par tous le deuxième est à la fois craint, haï mais pourtant adoré. En effet si tout le monde se tenait à carreau et suivait avec gentillesse et respect les règles, en bon mouton de Panure, que ferait les policiers, les agents secrets et autres forces de sécurité ? La guerre n'existerait pas, les conflits non plus et ce serait des centaines de milliers d'hommes et de femmes qui se retrouveraient au chômage. Une véritable crise économique traverserait alors la galaxie toute entière et jamais les civilisations ne s'en remettraient.

Oui... Il fallait des bons et des méchants. Le monde était ainsi fait, crée sur des principes de manichéisme. Mais certains hommes essayaient d'en sortir. Ou alors d'être les deux à la fois. Et "Papa" Jim Dillinger était de ceux là. Certains il avait tué des centaines voir des milliers de personnes indirectement en vendant armes, drogues et autres dangereuses substances. Mais outre pour le profit, bien que sa principale motivation reste celle ci, il faisait ce métier avec bonheur et surtout pour le bien des autres. En effet l'argent qu'il récoltait avec ses... disons... pratiques illégales n'allaient pas toujours dans son coffre mais surtout et presque uniquement dans le fonctionnement du Daddy Ring. Plus encore qu'un regroupement de commun ce réseau était une famille, une véritable institution où tout les criminels pouvaient trouver refuge. Hormis certains psychopathes et dingues de la gâchette.

Et d'ailleurs même dans les rangs des pires ordures galactiques il fallait qu'un ordre règne. Les contrebandiers ne faisaient pas bons amis avec les pirates tandis que les voleurs n'appréciaient pas vraiment les trafiquants d'armes et encore moins les braqueurs. C'est pourquoi à chaque heure de la journée, à chaque minute des miliciens, lourdement équipés et avec un vaste choix de possibilités pour calmer les esprits les plus ardents surveillaient les différents réseaux du DR, prêts à interférer dans une dispute et à punir les responsables. Mais certains s'en sortaient et fuyaient loin très loin. C'est pourquoi les chasseurs de primes existaient. Et c'était pourquoi "Papa" Jim Dillinger attendait caché dans l'ombre de la cantina du Berceau, le centre névralgique de son empire criminel.

Il était là depuis bientôt deux heures, à peu près le moment où les premiers chasseurs de primes venaient de répondre à son invitation. Ces hommes étaient des tueurs nés, mais aussi d'excellents négociateurs qui assouvissaient leur soif de tueries de la manière la plus légale possible : le trafic de cadavres. Certains achetaient des esclaves pour les revendre le prix fort ailleurs et le tout sans aucun autorisation. Et bien eux c'était encore plus simple que cela. Ils flinguaient la personne dont on voulait la mort, récupérer son cadavre et récupérait les pièces qui tombaient. Un véritable bonheur surtout lorsqu'on avait besoin d'eux. Par contre si on les avait aux trousses c'était bien plus gênant. Mais Jim savait ce qu'il faisait et c'est pourquoi il avait accepté de rencontrer ces hommes et ces femmes. Et c'était pourquoi il se retrouvait face à eux aujourd'hui.


"Ah mes chers ! Je suis heureux de vous rencontrer. J'ai hâte de vous voir à l'oeuvre. A vrai dire je vous ai tous invité ici pour organiser une petite chasse et que serait une chasse sans compétition ? C'est dans les prochains jours que pourrez montrer que vous êtes un des plus grands chasseurs de prime de votre temps," dit Jimmy en quittant l'ombre et se dévoilant. Contrairement à son habitude il avait laissé son chapeau et sa veste à sa table se retrouvant en simple chemise, par dessus laquelle ses bretelles passaient. Un verre de whiskey à la main et un cigare dans l'autre il s'appuya sur la table et regarda les douze hommes face à lui. "Je suis O'Clock Boum mais vous pouvez m'appeler Papa comme mes hommes. J'ai trois cibles pour vous. Celui qui arrivera à capturer les trois, ou au moins deux, se verra récompenser par un vaisseau de son choix et une notoriété sans pareille. Suivez moi."

Jim se redressa et enfila sa veste, remis son chapeau et après avoir bu une dernière gorgée fit signe aux hommes et aux femmes de le suivre. Le groupe quitta rapidement le "Ver Ivre" et s'enfonça dans les coursives du Berceau. Mis à part quelques miliciens et contrebandiers ils ne rencontrèrent presque personne et bientôt ils approchèrent d'une des salles des plus éloignées du centre de l'astéroïde et où la gravité était presque nulle. Jim demanda aux chasseurs de primes d'entrer et resta à la porte. Son regard se porta quelques instants sur les chasseurs de primes et la pointure du crime sourit. Ils étaient trop nombreux. Douze ? Sans compter sa propre équipe de chasseurs de primes, qui faisait monter ce nombre à quinze. Non bien trop. Il en faudrait quatre, sept avec ses hommes. D'ailleurs ces derniers arrivaient...


Trois silhouettes entrèrent dans la salle, d'un pas sûr et dominant. Deux Twi'Leck et un imposant humain mandalorien qui dominait la plupart des chasseurs de primes d'une bonne tête. Chacun d'entre eux était vêtus de différentes armures allant d'une simple tunique pour la femme présente, dévoilant ses formes mais surtout un attirail impressionnant de couteaux en tout genre. Son visage était couvert par un voile de mariée, teint en noir et blanc dévoilant simplement ses grands yeux bleus. Son compagnon était vêtu d'une chemise et d'une veste de pilote rapiécée ainsi que d'un long manteau qui lui descendait jusque derrière ses genoux. Deux pistolets, vieux mais dont devinait une utilisation intensive, pendait à sa ceinture. Un chapeau à large bord créait de l'ombre et cachait ses yeux tandis qu'un foulard marron cachait la partie inférieure de son visage. Le Mandalorien, quand à lui et fidèle aux traditions de son peuple, portait une lourd beskargam de couleur noire et or et sa visière en T typique était teinte en rouge. Un imposant fusil à pompe était entre ses mains et deux lames dépassaient légèrement de ses bottes.

"Je vous présentes Lady, la femme acquiesça, Jolly "Le Gaucher" et King, le Mandalorien s'avança et lâcha un simple grondement, amplifié par son casque. Je suis désolé les amis mais vous êtes trop nombreux. Il me faut sept d'entre vous. A vous de voir... Je vous attends dehors ?"

Jim recula et activa la fermeture de la porte. Bientôt il aurait une fine équipe de chasseurs. Le début de la Grande Traque allait bientôt pouvoir être lancer...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Mar 5 Fév - 18:29

Shuya était a bord du vaisseau cargo depuis bientôt trois jours, trois longs jours que le cargo marchant dérivait dans l’espace en direction du berceau. Le jeune chevalier Jedi avait eu le sentiment qu’il devait ce rendre sur cette planète malfamé. L’Ordre ne l’avait contacté depuis quelques mois et il avait pris l’initiative de partir en solitaire. Qu’allait-il trouver une fois là-bas ? il se posait la question assis en tailleur contre une des parois du vieux TL-1800. Il méditait dans cette position depuis bientôt 12 heure quand un autre passager s’approcha de lui.

_Vous êtes détendu pour quelqu’un qui vas fouler la terre du berceau, vous cherchez quoi là-bas autre que des ennuis ?

Shuya n’avait pas vraiment envie de faire la conversation, mais il coupa tout de même sa méditation et leva les yeux vers son interlocuteur, un humain en première apparence, mais son visage était masqué par un masque de respiration ce qui laissai présage que l’homme n’en était pas tout a fait un.


*qu’est-ce que je cherche ? je sais pas vraiment moi méme*

_Je fais des affaire avec un ami…

La voix totalement neutre laissait apparaitre le désir du Jedi d’abréger au plus vite la conversation, Shuya avait pris grand soin de dissimuler son identité, habiller en chasseur de prime corellien comme a son habitude, il avait caché son sabre laser a l’arrière de sa ceinture pour le garder sous sa cape en loque, il laissait nés en moins visible son blaster rangé dans un holster en cuir le long de sa cuisse…

_Un ami ?

_Un ami…

L’homme se retira alors et des vibrations ce firent sentir dans le vaisseau qui était sur le point de se poser, Shuya ce leva donc et ajusta son voile sur ses cheveux et couvrit son nez avec. Il s’avança vers la porte principale du vaisseau, son sac dans la main droite, sorti une fois le cargo posé.

Quelque heures plus tard….

Shuya était a présent accoudé au comptoir d’un bar miteux, les gens parlaient autour de lui et c’est une conversation qui attira tout particulièrement son attention

…jamais vu autant de chasseur de prime dans le coin…

…y’a un gros contrat qui s’est ouvert pour eux…un mec qui se fait appeler « papa »… il sont tous parti vers le « Ver Ivre »…


Shuya en avait assez entendu, l’avantage quand on ne cherche rien de particulier, c’est qu’on trouve facilement ce rien. Il pris donc le temps de finir le verre qu’il avait commandé, une espèce de boisson immonde qui avait un teint jaune luisant et qui lui brulait la gorge a chaque lampée. Il quitta ensuite le bar et remis ses lunette de chasseur en place pour ce diriger vers ce fameux « Ver Ivre ». Il trouva l’établissement sans mal

*a croire que ce client n’est pas n’importe qui*

Il regarda autour de lui puis rentra dans le bar. Lorsqu’il posa le premier pied a l’intérieur, tout les visages semblait se porter sur lui, il n’y porta pas attention et s’avança vers le un groupe qui s’était formé au fond du bar. A ce moment la il aperçue le commanditaire, un homme pas forcement très vieux mais qui portait sur lui certaine maturité et un style qui le faisait passer pour quelqu’un de plus vieux. Le temps que Shuya arrive l’homme avait déjà engagé son petit discourt…

Onze autre chasseur était posté de la même façon que lui écouté attentivement, l’homme au chapeau qui ce faisait appeler « papa ».L’homme finit son discours et invita les douze chasseurs de primes à le suivre.

Il marchèrent quelques minutes dans le berceau, Shuya avait un mauvais pressentiment.

*Douzes personnes, c’est beaucoup trop , il y a quelque chose qui cloche*

« Papa « les emmena dans une pièce et trois de ses hommes de mains firent leur apparition, après quelque mots, Shuya fut en face de ce qu’il redouté, en effet il s’était trop, et la sélection allez devoir se faire par les armes…

*je ne dois rien laisser paraître…il en vas de ma survie*

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Lun 11 Fév - 10:20

Parfois, il se demandait lui même dans quel genre de merde il s'embarquait. Quelque part, c'était un mal pour un bien, si Galdur avait des affaires plus importantes à régler depuis sa discussion avec Talia, il y avait une case obligatoire avant : Celle de la notoriété.
Personne ne devait savoir ce qui se tramait à l'heure actuelle entre lui et Zann. Personne ne devait être mis au courant des projets qu'ils commençaient à bâtir ensemble. Faire profil bas, voilà ce qui comptait. Et puis, qui aurait fait attention à un banal Chasseur de prime Trandoshan venu pour se faire une réputation ? Après tout, c'était commun. A la nuance prête que cette fois, les enjeux qui se trouvaient derrière étaient bien plus importants. Littéralement à l'échelle d'un monde et pas n'importe lequel : Trandosha.

Autant le dire tout de suite, Galdur n'aimait pas spécialement les humains. Trop vantards, bruyants et surtout insensés à son goût. C'est à croire qu'ils naissaient fous. Sinon, comment expliquer qu'ils osaient sacrifier la totalité de leurs paysages naturels pour laisser place à d'horribles et immenses bâtiments qui s'élevaient dans le ciel. Le Ver Ivre et plus simplement le Berceau était typiquement le genre de truc qu'il détestait car contre-nature. Par la déesse de la guerre, qu'est ce qui passait par la tête des humains ? Bon, c'était pas la question. C'est dans un silence presque méprisant qu'il avait rejoint l'endroit et vaguement écouté ce qu'on lui avait dit. Zann avait souligné sa créativité pour se débarrasser de ses ennuis, chose qui le rendit plutôt fier de son travail déjà accomplit, même si l'accident Varko était plutôt démoralisant. Cette Talia... Comment un Trandoshan avait-il put tomber au point d'être récupérer par une humaine ? C'était vrai qu'elle lui plaisait, cette gamine avec ses grands airs. Bah, sans doute n'était ce pas important, la valeur d'un individu se repérait tout de suite. Pour Galdur, Zann était une grande personne. Même si ses méthodes étaient ce qu'elles étaient et qu'elle le trouvait trop flexible, mais le Trandoshan était fier de travailler avec elle, encore plus qu'avec Uraï Fen.
Pour l'étrange type habillé en bretelle qui avait fait son discours, Raknar eut beau l'analysé sous toutes les coutures, il ne parvint pas à dire si il s'illustrait de manière flamboyante dans un domaine ou un autre. Un succès évident, certes, mais était-il dû à un talent caché en particulier ? A moins que l'humain ne soit tout simplement très, trop polyvalent ? Difficile à dire. Ce qui comptait, c'était le deal. Ses yeux scrutèrent de droite à gauche sur les autres mercenaires ayant répondus à l'invitation. Il y avait un étrange homme Corellien qui avait rejoint la pièce, il l'examina un petit moment mais s'en retourna à l'écoute du type à bretelles qui parlait quand il supposa qu'il n'y avait pas de quoi s'alarmer. Le Trandoshan n'avait pas pour habitude de se comparer aux autres. Pour lui, ils n'étaient rien d'autre que des candidats voulant eux aussi profiter de la, il faut dire, savoureuse offre de ce "Papa".
Par la suite, ils marchèrent dans le berceau et atteignirent une pièce. Galdur n'écoutait pas, plongé dans ses pensées.

Il fut tiré du rêve par trois hommes de mains en armes. Brièvement, son cerveau récapitula ce qu'il avait entendu. Ils étaient trop pour le job et le voyage de certains allait s'arrêter ici et maintenant. La main de Galdur alla se placer sur la poignée de son Pistolet Mitrailleur ACP. Son bras était neuf, il avait repoussé depuis qu'il avait été trahit par ses anciens camarades et qu'il eut entreprit une relation professionnelle avec Zann.

Le tout était maintenant de ne pas perdre la tête, au sens propre du terme. Raknar ne se considérait pas comme un assassin. Il n'aurait pas été digne d'un Trandoshan d'abattre froidement des innocents. Après tout, son travail était légalement toléré. C'était un chasseur de prime, pas un pirate ou un bandit. Restait donc à voir ce qui allait se passer. En tout cas, il eut le pré-sentiment que l'ACP allait cracher bien des munitions, aujourd'hui.


" Allez, on joue ? " Exprima t-il dans un Dosh tonitruant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Lun 11 Fév - 11:18

    Pyrrhus Hellstorm avait été finalement contacté par le biais d’un membre du Consortium de Zann. Ce dernier était intrigué par la présence du Daddy-Ring et avait dépêché Pyrrhus sur place afin de voir ce qu’il en retournait. Parait que les ordres venaient de tout en haut… et depuis Steria, il fallait bien avouer que le mercenaire aux allures de reptile préhistorique s’ennuyait un peu et était à la recherche d’un défi à sa hauteur. Steria, quelle boucherie ce jour là, mais là ou les officiels de l’Alliance ou de la Confédération voyaient cela comme une bataille, l’hybride voyait plutôt ça comme étant une bagarre ayant mal tourné. Il n’y a de batailles qu’en tant de guerre, or une paix fragile semblait encore retenir les deux factions.
    Non il fallait l’avouer, depuis la Guerre contre les Vongs il ne s’était pas passé grand-chose pour Pyrrhus. Certes, il avait rempli quelques contrats lors de la Seconde Guerre Civile galactique, mais rien de bien intéressant depuis l’invasion des Vong. Dans un sens, notre cher mastodonte avait été conçu pour casser du Vong et rien d’autre ce qui expliquait sans doute son désarroi. Il se rappelait des campagnes qu’il avait menées sous les ordres de Sarreus, le krogan qui commandait son unité à travers cette guerre, même s’ils n’avaient été que dix à sortir de leurs cuves, ces hybrides avaient bien accompli leur tâche et avaient tous éliminé au total bien plus que milles envahisseur extragalactiques. On pouvait toujours reprocher le caractère dangereux de ces hybrides, néanmoins ils avaient été de taille face aux monstres de Zonama Sekot.

    Personne ne savait pour qui roulait Hellstorm en ce moment, il avait su se montrer assez discret et malin pour ne pas révéler l’identité de son employeur, et personne ne viendrait –ou plutôt oserait- lui poser la question directement.
    Lorsqu’il rejoignit les autres chasseurs de primes, il se rendit compte qu’aucun ne semblait être aussi grand que lui. Il y a avait en revanche, beaucoup trop d’humains… Créatures fragiles.
    En revanche, Pyrrhus reconnut immédiatement un trandoshan un peu plus grand que la moyenne des autres chasseurs de primes engagés ici, mais qui qu’il puisse être, ce reptile faisait pâle figure de part sa taille et son poids en face des deux mètres vingt du mastodonte et de ses cent quatre vingt-dix kilogrammes de muscles sous écaille. Pour avoir du sang trandoshan dans ses veines, Pyrrhus savait néanmoins que ceux-ci pouvaient se régénérer comme lui. Prudence donc, car ce trandoshan semblait assez vieux pour être dangereux.

    Le dénommé O’Clock Boum sortit de l’ombre de la cantina pour se présenter : encore un humain. Pyrrhus préféra écouter ce que ce commanditaire désirait. Trois cibles. En échange d’un vaisseau et d’une poignée de crédits et d’une réputation. En le voyant le mastodonte se retint de ricaner : bien piètre récompense en comparaison de ce que Zann pouvait offrir. Mais le reptile était suffisamment intelligent pour reconnaître que le Daddy-Ring avait beaucoup moins de moyens que le Consortium de Zann, et Pyrrhus ne faisait pas du bénévolat. Mais l’ordre de mission prévalait et le mastodonte rangea ses opinions de côté. Basés sur un astéroïde, le krogan suivit le reste de la meute en prenant soin de rester derrière afin d’avoir tout le monde en visuel et surtout à portée de son fusil à pompe. Un criminel est ce qu’il est, et il se devait de garder un œil sur ces éventuels rivaux et rapaces avides de crédits. Papa les conduisit du Ver Ivre jusqu’à une salle déserte. Là il présenta trois de ses hommes dont un Mandalorien –une des rares exceptions de respect que Pyrrhus pouvait avoir envers les humains. On expliqua là encore la situation. Visiblement il y avait trop de participants et O’Clock n’en voulait que sept. Dès l’instant ou l’humain quitta la salle, et la réaction de Pyrrhus ne se fit pas attendre.


    - Que le spectacle commence !

    Encadré par un rodien et un sullustéen, le mastodonte saisit le bras du rodien avec une vitesse assez foudroyante pour une créature de cette taille. Il fallait aussi l’avouer, rester à portée de main du krogan n’était pas vraiment une preuve d’intelligence. Son énorme main à trois doigts leva le rodien d’un coup sec –lui brisa l’épaule- et s’en servit pour assommer le sullustéen. Lors de l’impact les deux corps se brisèrent sous la puissance du coup, et dès qu’il eut les mains libres l’hybride dégaina son fusil à pompe pour ouvrir le feu sur les deux chasseurs de prime au sol. Visiblement tout avait basculé dans le chaos, et la vision du reptile croisa le regard d’un Wookie qui pointait le canon de son arme droit sur Pyrrhus… Ce dernier fut cependant plus rapide et détruisit l’arme et les mains de la bête velue d’un tir bien placé et dévastateur de fusil. Le mastodonte chargea brutalement le Wookie qui avait les os suffisamment solides pour ne pas exploser sous le choc. Cependant Pyrrhus le renversa à terre d’une charge et lui brisa les côtes et les organes vitaux sous son pied lourd…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Mer 13 Fév - 17:06


En quelques secondes seulement la tension augmenta et les différents participants se regardèrent en chien de faïence, les mains se dirigeant lentement vers les fusils et les pistolets, les capes s'écartant, montrant des arsenaux plus que impressionnant, même un soldat des forces spéciales aurait halluciné devant une quantité pareille d'armes, de couteaux et surtout des modifications qui avaient été apportées à certaines. Et imaginez la réaction des douanes qui devaient laisser passer les chasseurs de primes. Plus d'un avait dû finir à l'asile à force de laisser des forteresses ambulantes sur leur territoire, pouvant tuer s'il fallait leurs frères, leur patrie. Mais la loi était la loi. Et la question n'était de toutes façons pas là. Ce qui allait arriver était... un jeu. Le premier fou à dégainer fut un humain, petit et d'une carrure peu impressionnante mais il était retors et surtout très malin, il réussit à abattre deux autres candidats, dont un impressionnant Talz avant de quitter le combat d'une rapide roulade. Le Krogan, leur réputation de tueur de Yuuzhan Vong les précédait, tua trois hommes en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Ce qui laissait dix adversaires. Trois de trop... Les armes des hommes de Jim tonnèrent faisant voler deux cadavres, en charpie et tuaient à l'unisson par des années de coopération. Ainsi on voulait tuer plus de monde qu'il ne fallait ?
D'accord... Ainsi il ne resta que six hommes en lice, les deux derniers chasseurs de primes furent abattus par un Trandoshan armé d'un magnifique canon, devant lequel Jimmy n'aurait pas voulu se retrouver et un chasseur de primes, dans le genre discret pour un Corellien. Un patriote en soi mais étrangement ce n'était pas une grande bouche... Un espion ? La question n'était pas là. Il avait ses champions et d'un signe brusque il activa un coûteux engin, dont chaque seconde d'utilisation coupait le courant d'une partie du Berceau, par souci d'économie mais au moins les armes des chasseurs de primes cessèrent de gronder et tirer en tout sens...


"Stop au feu fistons..."


Jimmy entra dans la pièce, vêtu de sa veste et de son typique chapeau qu'il quittait rarement. A sa bouche une cigarette laissait échapper une douce fumée à l'odeur de tabac, d'épices. Mais il n'y avait pas de saloperies cancérigènes ou toxiques. Non Jimmy n'achetait que le meilleur, sans avoir des goûts de luxe il aimait ce qui était bon mais aussi ce qui en valait la peine. D'un pas vif et sûr de lui il passa devant chaque chasseur de primes, les détaillant un à un comme un général l'aurait de ses meilleurs hommes. Oui il aimait ça de se sentir puissant. Avec un sourire éclatant, digne des plus grands pirates d'holo-drames il leur fit signe de les suivre. Peu après il entra dans son bureau personnel et s'adossa aux murs, créant ainsi son atmosphère préférée, détendue et musicale. Désormais il se tenait contre un mur, une cigarette élégante tandis que sur la table un délicieux whiskey corellien posé sur la table avec deux verres. Une bouteille du très puissant alcool Wookie attendait à côté, prête à partager ou non par les deux immenses créatures qui avaient vaincues. Malgré ses nombreuses tentatives pour les convertir au bien être que procurait un petit verre King et ses associés eux ne buvaient pas. Après avoir servi le Corellien Jim marcha jusqu'à son bureau, y posa chapeau et veste et se retourna vers les chasseurs de primes. Trois visages apparurent en l'air au dessus de la tête du criminel.

"Voici vos trois cibles. Le Capitaine pirate Ulrik Von Schafften, un de mes anciens associés et traître en l'occurrence. Voici un message envoyé par des "amis" de Sullust, certaines huiles du gouvernement souhaite voir le gang Salomon Key, des tueurs en série, capturé. Mort ou vif. Et voici le Lieutenant-Colonel Alywaen Ferrul, actuellement officier des communications sur Bastion. Je vous expliques le topo : celui qui arrivera à capturer le plus de cibles sera le grand vainqueur. Vous pouvez vous allier bien entendu. Je vous laisses dix minutes pour discuter et voir si vous continuez la route. Ensuite je vous briefe sur la première cible mes beaux !"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Jeu 14 Fév - 19:16

C'était contrariant. Non pas que la tournure des événements lui déplaisait mais plutôt que "Balourd" comme il avait soudainement eut envie de surnommer... L'espèce de truc qui ressemblait à l'un de ces mercenaires Trandoshans lourds avec leurs exosquelettes... avait attaquer avant même qu'il n'y ait la moindre forme de violence. Ce qui le dérangeais dans le sens où d'habitude, c'était lui qui surprenait les autres. Autrement dit, sur le coup, Galdur s'était sentit coincé. Ce qui est un comble puisque normalement, c'est lui qui coince les autres. Une grimace s'était formé sur son visage à cet instant mais il avait eut la (bonne) idée de méditer à cela plus tard.

" Pas assez rapide, Galdur, pas assez rapide."
Se réprima t-il mentalement.

Il aurait été stupide de gâcher. Raknar, une fois que la calme revint un peu, se permit d'aller fouiller les cadavres histoire de voir si il ne pouvait pas récupérer quelque chose d'intéressant. Le Trandoshan s'empara des quelques cartouches, d'une batterie neuve, d'un cordeau, d'une pile solaire en état de marche, des lacets de chaussures, un élastique, un ensemble de câbles obtenu dans la radio ainsi qu'un fond de gourde qu'il se permit de vider en découvrant avec un certain regret que cela contenait une piquette peu ragoutante. Il arracha également le noyau d'une des armes la rendant ainsi complètement inutilisable et préleva le kit de vision laser d'un viseur de canon. Galdur inspecta longtemps le fruit de sa fouille et en conclus qu'une bonne partie des choses lui resservirait plus tard. C'était ainsi, sur Trandosha, tout était recyclé et Raknar pensait réellement qu'il fallait être fou pour oublier de prendre des choses pareilles sur les cadavres, on pouvait en faire des choses plus qu'intéressante.
Cela lui serrait utile pour la suite.
"Papa" revint et les traîna dans son bureau et leur expliqua le topo. Le Trandoshan porta un regard à la dérobée vers la bouteille d'alcool mais refusa d'en boire. Il fallait rester concentré. Être sobre avait tout à lui apporté pour l'instant.
A sa surprise, le Corellien avait survécu. Effectivement, mais Galdur savait qu'on ne jugeait pas un homme sur son allure.

"Papa" se mit à parler des trois cibles et l'écran s'alluma. Raknar se mit alors au travail, un genou au sol, plaçant tout ses matériaux devant lui et commença à réfléchir sur ce qu'il pouvait effectuer avec tous ça. Une grenade artisanale aurait été possible si il avait eut de quoi "surjuter" le noyau de l'arme, mais il n'avait pas de quoi déclencher un tel afflux d'énergie susceptible de faire sauter l'appareil. Il fallait autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Jeu 28 Fév - 22:03

Le feu se déclara dans la salle shuya roula donc sur le coté pour eviter un tir de blaster, et en profitat pour envoyer un balayage a un rhodien qui venait de dégainer son arme qui vola en arrière, le jedi infiltrer le remarqua et se releva d’une acrobatie et l’attrapa au vol pour tirer sur le genou d’un autre chasseur de prime qui chuta en avant *_je doit éviter de tuer je reste un Jedi, même sous ces habits de bandit_*, il courut alors vers un homme qui avait un apparence humain, il se décala pour eviter un de ses couteaux et arriva sa auteur, il chassa de la jambe droite et toucha le genou de l’humain qui se cassa net sous le choc et l’homme hurla de douleur, il l’attrapa sous les aisselle, le leva en l’air et lui écrasa la tète sur le sol avec la paume de sa main, il savait qu’il ne l’avait pas tuer mais le sort en décida autrement ,un tir de blaster effleura le genou de Shuya et vint terminer sa course dans la tête du pauvre bonhomme Shuya se releva alors et regarda l’homme droit dans le yeux, il évita un ses tirs de blaster lourd, puis deux et s’élança vers lui *_toi tu vas passer au delà du code_* il sauta lui une fois arrivé a sa hauteur dégaina son DL-22 et logea un de se tir dans la tête et s’écroula sur le sol avec lui et se releva d’un bon pointant son arme sur un autre chasseur de prime qui venant d’abattre un autre homme.

Papa fit son apparition dans la salle et fit cesser l’hostilité, il n’était plus que quelques un qui le dévisageait tous
*_en même temps même pour humain t’est petit Shuya, …alors devant ces lezards_*, il rengaina son blaster léger, et suivi Jim et le survivant dans une salle assez classe dans laquelle , il leur servi a boire, le jeune jedi accepta malgré qu’il ne buvait pas habituellement mais couverture oblige il écouta le brief et s’attarda sur la cible qui semblait être un tueur en série, il vida donc son verre cul sec et pris la parole :

_...Materiel, Logistique, Info ? _il s’assis en face de Papa et repris la parole _...Pour nos amis les reptiles, Ou, Quand et comment ?, je m’occuperai du tueur en série j’ai juste besoin d’un vaisseau « d’appoint »._
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Ven 1 Mar - 11:31

    Alors que Pyrrhus soulevait d’une main la dépouille du Wookie par la gorge et lui refaisait le portrait à grand coups de poing, il y eut un sifflement dans la salle ainsi qu’une voix qui s’éleva par le biais d’un haut-parleur. Ce dernier résonna avec la voix de Jim Dillinger qui ordonna que les hostilités cessent sur le champ. A contrecœur, le mercenaire reptilien lâcha la dépouille du grand Wookie non sans lui écraser le visage sous sa botte une fois que le cadavre tomba au sol. Après un craquement sonore laissant supposer que le crane du Wookie ne devait plus être qu’une purée pulpeuse mêlant cervelle et fragment d’os, il regarda ceux qui avaient survécu : un trandoshan, ainsi qu’un humain à l’allure un peu frêle. En même temps pour quelqu’un ayant le gabarit de Pyrrhus, tout le monde paraissait chétif à ses yeux. Même le Trandoshan était bien moins bâti en termes de largeur d’épaule et de taille que le Krogan dont la large tête surplombait celle de Galdur.
    Sans un mot et l’armure à nouveau tâchée d’éclaboussures de sang, le reptile ne prit pas la peine de fouiller les cadavres : il transportait déjà bien assez d’armes sur lui pour s’encombrer de davantage. Le mastodonte avait déjà sur lui un imposant fusil à pompe, un fusil d’assaut lourd, ainsi qu’un lanceur de grenades, ce qui annonçait clairement la couleur aux autres : il était un véritable char sur pattes capable de rendre au double, les coups qu’il pouvait encaisser sur ses jambes solides. A côté de ça, un œil avisé distinguerait peut-être la poigne d’une vibro-lame courte sur la cuisse, dissimulée ainsi qu’un pistolet blaster lourd, ce qui ferait presque tâche avec l’arsenal qu’il transportait sur lui.

    Jimmy Dillinger refit son apparition dans la salle, cette fois-ci en portant son chapeau habituel. Cigarette en main, il passa au détail les rares rescapés présents et les jaugea du regard. Lorsqu’il passa devant l’hybride, ce dernier lui lança un regard noir lui faisant comprendre que Pyrrhus n’était pas du bétail qu’on achète au poids ou selon la viande. Après avoir lancé un sourire qui agaça le Krogan, le surnommé « Papa » leur fit signe de les suivre dans son bureau, chose que tous firent sans discuter. Une fois dans le bureau, on leur proposa un verre d’un fort alcool wookie : Pyrrhus ne se fit pas attendre et s’empara immédiatement du verre dont il vida le contenu en l’espace d’une seconde. Celui-ci semblait avoir que très peu de goût, mais aussi pas aussi fort qu’on lui avait dit. Sans même demander la permission, le mastodonte sortit un cigare d’un des packs de sa ceinture et l’alluma avec un briquet qui paraissait trop petit pour ses grosses mains. Tirant une première fois dessus avec sa mâchoire imposante, il rejeta une énorme bouffée de fumée qui ne l’empêcha nullement de pouvoir regarder l’écran devant lui : trois cibles pour trois chasseurs de primes.
    Un capitaine pirate ayant trahi Dillinger, un gang de tueurs en série, ainsi qu’un officier des communications sur Bastion. Cette dernière cible était des plus intéressantes pour le mercenaire et pour cause, Bastion était sans doute la capitale des Vestiges de l’Empire, ce qui constituait un véritable défi à relever puisqu’entre lui et Pyrrhus, allait se dresser des cohortes de stormtroopers. Un frisson parcourut ses écailles l’espace d’un instant. Il jeta un coup d’œil au trandoshan qui s’était agenouillé pour observer son butin sans prêter attention aux instructions à première vue. Mais une petite voix sur sa gauche s’exprima pour lâcher quelques mots qui ne plaisaient guère au Krogan. Est-ce que cette misérable pourriture Correllienne se plaisait à croire que les deux reptiles présents n’étaient pas assez éduqués pour savoir ce qu’il disait ?
    Sans un mot, le mastodonte pivota son corps vers l’humain tout en serrant les poings. Il fit deux pas en avant pour que moins d’un mètre finisse par les séparer. Le lézard le dominait de toute sa hauteur et de sa masse musculaire, l’humain paraissait minuscule en face de cette ombre gigantesque qui s’étendait sur son visage. Le lézard tira une nouvelle fois sur son cigare avant de laisser s’échapper une véritable purée de pois dissimulant ses traits à l’humain : seuls ses yeux semblaient luire à travers ce brouillard gris et toxique. A vrai dire, Shuya n’avait pas vraiment d’opportunités pour s’échapper puisqu’il faisait dos à un mur et qu’en face de lui se trouvait une montagne de muscles qui avait les bras suffisamment longs pour le saisir et lui faire regretter ses paroles. La voix caverneuse et grondante de Pyrrhus s’éleva alors.


    - Continues un peu de te foutre de ma gueule, et j’peux te garantir que tu rentreras chez toi en plusieurs morceaux gamin. Je bottais déjà le cul de hordes de Vong alors que ne t’étais même pas encore dans le foutre du primate qui te sert de père. Et plus récemment je me suis bien amusé à mettre en pièce des droïdes et créatures dont tu ne soupçonnes même pas l’existence, vermine. Alors je te conseille de garder ta salive pour toi si tu ne veux pas que je vérifie si ton sang est aussi chaud que tu le prétends mammifère !


    Néanmoins, la proximité de Pyrrhus avec le Correllien permettait à celui-ci (pour peu qu’il soit un observateur habile) de reconnaître un sabre laser pendant à la ceinture de l’hybride. Et avoir un sabre laser pouvait vouloir dire trois choses : ou que l’on était un Jedi, ou qu’on avait été suffisamment malin pour le voler à un Jedi, ou alors qu’on avait été suffisamment fort pour tuer un Jedi. Et dans le cas de Pyrrhus, on pouvait de facto, mettre la première hypothèse de côté, à moins que ce Jedi infiltré joue admirablement bien son rôle de vieux mercenaire avide de sang…
    A dire vrai, il avait récupéré le sabre laser sur la dépouille d’un Chevalier Jedi dénommé Bren Cavi ayant eu l’audace d’essayer d’interpeller le lézard qui venait tout juste de s’occuper de refaire la décoration d’une cantina avec les tripes d’une de ses cibles.
    Triste histoire… même si Pyrrhus se rappelait qu’il s’était plutôt bien amusé ce jour là, et qu’il y avait aussi eu des jours pendant lesquels, il n’avait même pas eu l’occasion de cogner sur quelqu’un ou quelque chose… Une fois les choses mises au point avec le Correllien, Pyrrhus tira un large sourire moqueur, ainsi qu’une nouvelle fois sur le cigare –qu’il pouvait très bien écraser sur le front de l’humain- et cracha la fumée de ses énormes poumons sur le primate en face de lui avant de recentrer son attention sur les paroles de Dillinger. La voix grave de l’hybride s’exprima après un léger silence d’un ton un peu hâtif.


    - On s’occupera des détails d’équipe après, pour le moment on veut les infos que l’humain vient d’évoquer en plus des vôtres !

    Le travail d'équipe ? Pyrrhus savait collaborer à l'occasion, mais tolérait que très peu les couards et ceux reculant trop facilement. Cependant, le trandoshan lui paraissait être un allié plus fiable que l'humain, ne serait-ce que parce qu'il savait tenir sa langue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Lun 11 Mar - 11:47

Jim sourit lorsque les différents partis ouvrirent enfin la bouche. La compétition violente il n'y avait rien de tel. Le criminel comprit presque aussitôt que le Corellien ne serait jamais un bon chasseur de primes. Ce ne serait sûrement pas le grand gagnant de cette course. Mais bon... Il y'avait un aura qui émanait du jeune homme. Mais Jimmy pensait que cela provenait seulement du fait que ça soit un compatriote. Par contre le grand lézard, dont il connaissait rien même pas l'espèce était un tueur cela se voyait. Mais même les pires pillards de la Galaxie aurait des scrupules à engager un pareil barbare et encore plus en lui faisant de la pub. Mais tout pouvait encore changer. Le Trandoshan était d'ailleurs déjà au travail. Par contre le Corellien n'avait pas compris le principe d'une course. C'était trois cibles différentes accompagnées ou sous bonne couverture. Donc rien n'était équitable. Non tout allait se jouer différemment désormais.

"Gamin ! Tu n'as donc pas compris ? Tu as survécu par un coup de chance ?, lança un homme qui venait d'entrer, tu crois que quoi ? Qu'on va te laisser la cible la plus facile à abattre et donner à ces gentlemen les plus durs. Non non !"

Décidément ce n'était pas un bon jour pour le jeune chasseur de primes corellien. Mais d'un côté le Capitaine pirate Frey était connu pour sa férocité. En particulier contre les jeunes qui pétaient plus que leur tête, selon sa propre expression. Habillé d'un vieil uniforme datant de l'Empire Galactique il arborait fièrement des barrettes d'Amiral. Mais le vieil homme, qui en réalité n'avait jamais dépassé le grade de capitaine au sein de la Flotte, ne ressemblait en rien à l'impérial qu'il avait été. Sa barbe, poivre et sel, était mal rasée et ses cheveux longs tombaient autour de son visage, gras. Son visage portait des traces de combat mais aussi du cambouis. A sa ceinture pendait un monstrueux fusil à pompe, pratique lors des abordages.

"Je suis l'Amiral Richard Frey. Mes amis combattants vous pouvez m'appeler Rick. Toi gamin ce sera Monsieur c'est clair ? Alors Papa ce sont eux tes guerriers ? Je crois qu'il se posent des questions non ?"

Jimmy fronça le nez à l'odeur rance de rhum et d'ail qui émanait de son second. Il était rare que Frey boive mais lorsque c'était le cas il était d'une humeur, et odeur, massacrantes. Il lança un regard noir à son capitaine puis se tourna vers les chasseurs de primes. Il pianota quelques secondes puis la projection holographique se sépara en trois zone. La première montrait un humain au regard assassin et un grand vibro sabre en main. Derrière lui on pouvait remarquer une canonnière Corellienne, une carte de la Galaxie sous lui montrait que son vaisseau se trouvait près de Ryloth. La deuxième montra un groupe d'hommes, une dizaine facilement. Ils ressemblaient d'ailleurs plus à des soldats surentraînés qu'à un groupe de bandits. Sulluste clignotait sur la carte qui leur était assignée. La dernière montrait un impérial d'une trentaine d'année et bien bâti dans son uniforme de l'armée.

"Voilà vos cibles. Maintenant je vais vous expliquer désormais votre mission. Nous allons attaquer tous ensemble chacun des cibles. Ce sera aux plus rapides la victoire. Nous allons embarquer dans le "Pourfendeur Galant" pour cette première mission. Là je vous confierai le matériel qui vous sera nécessaire et un vaisseau. Ce sera à vous de vous débrouiller après. Êtes vous prêts ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Mar 12 Mar - 19:05

Son oeuvre avait finit par prendre forme. Sous la forme d'un petit rectangle débordant de fils en tout genre maintenus au moyen de lacets de chaussure, la pile et la batterie solaire dont les bornes avaient été reliées au bout des câbles dénudés restaient solidement accrochées au noyau énergétique ( la cellule )de blaster. Le kit de lentille laser avait quand à lui été placé sur le sommet de tout ceci, lui même relié à la pile et à la batterie. Une fine lueur rouge s'échappait du voyant.
Si il n'y avait pas de quoi s'emballer pour un éventuel outil de destruction, Galdur venait en revanche de fabriquer quelque chose de suffisamment fourbe pour faire éclater l'arme de quelqu'un dans ses mains. A condition qu'il soit inséré dans le compartiment à munition. Galdur saisit une cartouche laser et ouvrit le contenu. Il retira la poche de combustible gazeux qui provoquait la détonation et, par le biais d'une lentille de focalisation, le tir laser. En lieu et place, il enfonça son petit dispositif en son intérieur et du mettre un léger coup pour le faire rentrer. Une cartouche de Blaster piégée. Cela lui serait probablement utile. Mis en contact avec la cellule énergétique d'une arme neuve, le noyau déjà présent devrait, sous destruction du kit optique exposé à l'énergie,provoquer un parfait "surjutage" de l'arme, c'est à dire, une libération d'énergie provoquée par la cassure du noyau retardée par son bouclier de fortune que formait la lentille de vision laser usagée. Dés lors, cela rendrait directement la cellule énergétique instable qui se mettrait alors à surchauffer et, pour finir, éclater dans le compartiment de l'arme.

Le Trandoshan eut un rictus féroce, ravit de son petit piège improvisé. Un acte de sabotage pouvait être toujours utile. Il écouta par la suite les destinations. Ryloth et Sulluste l'intéressèrent particulièrement. C'était des terrains propices à la chasse. Galdur se mit alors à préparer ses tactiques à l'avance. Si il voulait s'en sortir, foncer dans le tas ne lui servirait à rien. Il allait devoir être méthodique.
Des idées de pièges divers lui vinrent en tête. Il lui fallait juste... Quelques arbres, même mort, peu importe. C'était tout ce dont il avait besoin pour prélever quelques éléments. Peut-être qu'il prendrait du retard si il s'amusait à composer des pièges pour des certaines zones.
Mais après tout, à quoi bon foncer en courant en laissant une possibilité à la cible de s'enfuir quand vous pouvez quadriller tout un secteur sur des endroits cruciaux en prenant patience de préparer votre terrain ? Comme sur le bétail, il suffisait ensuite de déloger votre proie de son repère et de la forcer à avancer droit dans vos pièges ou mieux, dans vos griffes.
Raknar avait l'avantage de savoir utiliser son terrain et il le savait. Cela lui serrait sans doute pratique. Pour le combat direct, l'espèce de gros truc qui l'accompagnait le dépassait de toutes façons. Quand à l'humain, il pouvait sans doute compter sur telle ou telle technologie.

Il y avait alors une probabilité pour que tout cela dégénère dans un conflit Force brute contre Avantage Technique voir stratégique contre Science du terrain. Intéressant, une bonne épreuve. Même si la perspective d'embarquer dans un vaisseau ne plaisait pas spécialement à Galdur, qui faisait preuve d'un certain malaise quand il embarquait dans ces machins en compagnie d'inconnus.
Quand à l'Impérial ? Eh bien... Galdur risquait de devoir revoir ses tactiques. Il en aurait tout le temps pendant le voyage. Faire sortir quelqu'un de chez soi n'est pas difficile. Piéger était autre chose. Surtout en milieu urbain car c'était un terrain trop dégagé pour être efficace.

Il rangea son pétard à blaster dans sa poche et resserra la bandoulière qui maintenant son fusil de chasse dans le dos. Hors de question de montrer quelconque émotion.
Le Chasseur devait être imprévisible. C'est lui, qui piste ses proies, et non l'inverse.
La perspective d'être accompagné ne le dérangeait cependant guère. Il prendrait tranquillement son temps pour réfléchir et pour préparer son coup, tant pis si cela ne plaît pas aux autres.

La patience finirait par payer.

- La grande chasse continue de défiler, pas les Jagannaths. On y va.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Lun 25 Mar - 23:59

Shuya venait de se faire rembarré, deux fois a la suite de surcroit, une fois par l’hybride qu’il avait traité de lézard, et une deuxième fois par un homme qui se faisait appeler Amiral, Shuya avait son visage partiellement caché par son voile, ce qui avait permis de caché l’expression de dégout qui traçait son visage, cet homme lui rappelait le commandant Arker, l’homme qui l’avait réduit en esclavage quand il été encore bébé, ce genre d’homme qui avait loyalement servi l’empire et qui était devenue la pire des raclure une fois la chute du dit empire. L’amiral ne semblait pas prendre Shuya au sérieux , comme le reste des personnes présent dans la pièce d’ailleurs, il regarda donc autour de lui, puis son regard se fixa a nouveau vers l’amiral quand celui-ci demanda a notre jeune chevalier Jedi de l’appeler monsieur * c’est le moment de lui prouvé que t’en as et qui ne doit pas te prendre pour un imbécile*, il posa donc son verre sur la table et s’avança vers l’homme tout en le fixant dans les yeux

_J’ai connu un homme comme vous autrefois, un déchet, un sac a merde puant la vinasse..._il marqua une courte pause…_il a fait l’erreur de me réduire en esclavage et j’ai planté sa putain de tête sur une pique.._

Tout les facteurs pouvait dire que la situation allait mal tourner, c’était sans penser que Shuya avait un allier de taille avec lui, il utilisa donc la force et sont pouvoir de persuasion pour empêcher l’amiral de faire quoi que soit qui compromettrait les plans de Shuya, qui se tourna le dos et parti vers la sortie _ Continuez a parlez si sa vous chante moi je vous retrouve au vaiseaux…_

Il passa devant Pyrrhus, l’hybride avec lequel il ne deviendrait surement pas bon ami, il avait remarquer un sabre laser a l’arrière de sa ceinture, Shuya devait le récupérer , pour l’instant il se contenta au passage d’attire discrètement vers lui , un des cigares de l’hybride, non pas qu’il fumait couramment mais c’était plus une forme de provocation, il passa et attarda un seconde sur le galmoreen , il savait que ces hommes était de féroce chasseur, il le salua donc en posant deux doigts sur sa tempe un peu comme un salut militaire et emprunta la sortie, avant de pousser la porte il porta le cigare ses lèvre et l’alluma,

_Merci pour tant saveur petite salamandre…_ et il s’empressa de sortir…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Ven 12 Avr - 17:45

    Pyrrhus Hellstorm avait reporté son attention sur les acolytes de Jim qui laissèrent planer un léger silence avant qu’un humain vêtu d’un uniforme impérial prenne la parole. Au début, le mastodonte crut qu’il allait remettre de l’ordre et chercher à apaiser les tensions. Au contraire, l’humain intervint pour remettre le corrélien à sa place. Ce qui arracha au Krogan un petit ricanement. Cet humain tout aussi stupide que bon nombre de ses congénères lui tapait sur le système à un tel point que si jamais Pyrrhus avait l’occasion de l’abattre « accidentellement » durant l’opération, il ne se gênerait pas. L’humain se présenta sous le nom de l’amiral Richard Frey, et il autorisa les deux reptiles à l’appeler Rick avant de surenchérir l’humiliation de l’autre humain en lui disant que lui devrait l’appeler Monsieur. Pyrrhus se tût et attendit que Jim annonce que la grande chasse allait se lancer. Le corrélien s’en alla non sans avoir provoqué une dernière fois l’ensemble des bandits rassemblés ici avec une ultime pique qui ne fit rien d’autre qu’attiser le mépris et l’image d’amateur que les hors la loi avaient déjà mise sur la tête de Shuya.

    - Un con. C’est définitivement un con.

    Lâcha Pyrrhus de sa voix toujours aussi caverneuse mais également un peu agacée. Le genre de bandit de bas étage, surestimant ses capacités était un genre qui déplaisait beaucoup au reptile à l’allure préhistorique, et ce dernier avait souvent l’habitude de les faire taire pour toujours. Et il savait que ce genre de criminel ne faisait jamais long feu dans le milieu de la pègre galactique : trop nombreux sont ceux qui étaient trop sûrs d’eux et qui ne l’on comprit que bien trop tard… Qui plus est, Shuya semblait mal maîtriser le basic compte tenu de la dernière phrase qu’il lâcha.

    Le Krogan resta silencieux et ne reprit conscience que lorsque trandoshan toujours présent décida de s'exprimer. Le reptile roula sa tête dans sa direction pour l’entendre parler. Le trandoshan était discret, trop. Pyrrhus décida alors de le garder à l’œil par prudence, après tout il était encore plutôt muet, ne laissant que peu d’informations sur son comportement et mentalité filer. Peut-être avait-on à faire à un rapace ? Cela, Pyrrhus ne le savait pas. Alors que l’embarquement était annoncé, Pyrrhus s’exprima cependant encore une fois, se souvenant qu’il lui avait également dérobé un de ses cigares.


    - Un détrousseur… Je ne sais pas vous, mais je crois que s’encombrer d’un pyjaak pareil qui se prétend chasseur de primes risque plus de faire capoter la mission qu’autre chose… En tout cas, au moindre geste suspect, j’le descends.


    Fit-il en désignant la porte que Shuya avait empruntée quelques minutes plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Ven 12 Avr - 19:49

Galdur haussa un sourcil quand il sentit qu'on s'adressait à lui. Il était alors sur un genou occupé à calibrer le canon de son fusil de chasse avant de vérifier ses pigments qu'il appliquait alors sur son poignet en traçant la fine silhouette d'une araignée de couleur noire, mettant en évidence ce qu'il ferait sur le terrain. L'araignée posait son piège et dévorait sa proie. Galdur avait eut le temps de réfléchir et savait déjà comment il comptait opérer. Parce qu'après tout, pourquoi perdre son temps à chercher un type quand on pouvait boucler toute une zone et les empêcher de s'enfuir ?
Il se releva, remit sa manche sur son bras et se prit à mettre de petites cartouches rectangulaires dans le compartiment à munition de son arme, une à une, pour un total de douze.

"- Descendez qui vous voulez à vos risques et périls. Cache peut-être son jeu."

Galdur n'était pas spécialement dérangé par la quelconque idée de partenaires sur la mission tant qu'ils ne le gênaient pas quand il se déploierait et qu'il utiliserait ce qu'il avait apprit dans les steppes de Dosha.

" - Me fout de ce Guage madle tant qu'il est assez intelligent pour ne pas passez là où j'aurais préparer le terrain. Et ça vaut pour toi aussi. "

Il s'adossa contre le mur et soupira. Maintenant, il n'y avait plus qu'à attendre. Ce qui lui laissait le temps de visualiser mentalement les différentes planètes. Elles ne seraient pas toutes facile à gérer. Ses coéquipiers étaient tous plus bizarre les uns que les autres mais il ne s'avança pas à dire quoique ce soit là dessus. Inutile de parler, cela ne servait à rien. Sinon à se fatiguer avant l'heure.
Le Trandoshan mit une genou au sol avant de poser son fusil à la verticale et d'inspecter le bout du canon dévissable qu'il retira pour le décrasser. Il souffla dedans et un nuage de suie s'en échappa, lui couvrant les joues de saleté noire.
Galdur se toucha la tempe droite et en retira un lambeau de peau morte. Misère, cela le dérangeait au plus haut point. Pas qu'il était spécialement gêné de faire ça maintenant mais plutôt que le procédé lui déclenchait des démangeaisons.

"- Ennui. Stupide chasse. Je me demande encore pourquoi j'ai accepté d'y participer. Va y, qu'ils disaient, ça te permettra d'étendre tes horizons... Comme si j'en avais pas déjà assez comme ça avec Zann. Ce Mandalorien aussi, avait l'air délicieux. J'en mangerais bien un bout... " Marmonna t-il pour lui même en regardant par le hublot et en tapant du pied. " Et d'abord, vous êtes quoi comme bestiau ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   Sam 18 Mai - 10:23

Suite ----> ICI <----
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Berceau] Papa cherche nounou pour surveiller ses enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: