Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Vjun]Nouvelle vie, nouvelle mission (PV Artemis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Vjun]Nouvelle vie, nouvelle mission (PV Artemis)   Mar 26 Fév - 16:25


C'est avec un peu plus de sang sur les mains que Nemesis quitta Naboo. Ce serait sans doute la dernière fois qu'elle viendrait sur cette planète, avant de partir, elle avait brûlé la maison de son enfance. Pas par haine ou par tristesse, mais pour signer la fin, la fin d'une quête qui avait pourtant promis de lui prendre toute sa vie. Elle n'oublierait pas ses parents, mais elle avait décidé de ne plus se faire hanté par son passé et pour la première fois d'aller de l'avant et de prendre un nouveau départ. Elle ne savait pas encore lequel, mais elle avait la sensation qu'elle n'allait pas tardé à le savoir. Mais en attendant, elle devait à nouveau se rendre sur Ondéron afin de continuer son entraînement, elle s'était bien rendu compte qu'elle ne savait pas encore manier son sabre parfaitement et cela avait faillit lui coûter la vie.

En arrivant sur Ondéron, on la fit convoquer pour une mission d'infiltration, elle allait rejoindre les rangs de la 501ème compagnie, l'élite de l'ancien Empire et maintenant rattaché à l'Alliance Galactique. Pour rassurer la jeune fille, on lui précisa qu'elle rencontrerait un agent qui lui expliquerait tout en détail et qu'elle avait une journée pour se reposer et soigner ses blessures. Après cette réunion, Nemesis alla directement à l'infirmerie afin qu'on lui répare son bras qui avait connu quelques dommages. En voyant son bras mécanique être réparé, elle eut une brève pensée à celui qui en était responsable et se dit que si elle n'avait pas rencontré ce jedi, elle serait toujours esclave de sa tante, de plus avoir un bras mécanique pouvait être un avantage lors d'un combat et le remercia, mais lui en voulait toujours, rancune quand tu nous tiens...

Après s'être soignée, elle regagna sa chambre et ne vit même pas les habits qu'on lui avait mit sur sa commode, elle fila directement prendre une douche. En se regardant dans le miroir, elle vit que ses yeux étaient revenus à la normale et que sans sabre, voire sans habits, elle avait l'air d'une jeune fille totalement normale, si ce n'est quelques cicatrices par-ci par-là, la plus voyante étant celle de son dos causé par un chevalier jedi quelques années plus tôt. Après s'être lavée, elle ne prit pas la peine de se mettre autre chose que sa serviette et regagna directement son lit où elle dormit d'un sommeil si profond que ce fut un miracle qu'elle entendit son réveil sonner. Elle remarqua ses nouveaux habits, des habits de militaires et les enfila. Pas très glamour, mais bon, Nemesis n'était pas quelqu'un attachant de l'importance à l'esthétique, cela la laissa indifférente. Comme à son habitude, elle laissa ses long cheveux rouge sang détaché, libre de tout mouvement comme elle. Car même si on lui avait assigné une mission, on ne l'avait pas forcée, elle pouvait toujours dire non, comme elle n'avait pas été obligée de rester ici. Elle s'était libéré de ses chaînes invisibles et suivait le chemin qu'elle décidait, même si pour le moment, le chemin était bien flou.

Après s'être assise et avoir médité quelques heures, la jeune femme décida qu'il était l'heure d'y aller, elle se dirigea vers son vaisseau et la première mauvaise nouvelle de la journée s'annonça : elle n'avait pas le droit d'emmener son propre vaisseau, on lui avait affréter une navette où elle voyagerait avec d'autres soldats en directions de Vjun. Nemesis ne connaissait rien à cette planète, elle avait été élevé pour être une tueuse et l'histoire de la galaxie n'entrait pas dans sa formation, si bien qu'elle avait de grosses lacunes dans ce domaine. Durant le voyage, en écoutant les autres soldats, elle apprit que ce monde était recouvert de canyon et de sable, la jeune femme retint un gémissement, elle détestait le sable, en particulier depuis son épisode à Tatooine.

Le voyage dura plusieurs heures, Nemesis écouta les autres soldats discuter des problèmes politiques, elle préféra rester dans son coin plutôt que de parler avec eux, d'un simple coup d’œil, elle avait l'air d'être la plus jeune et aussi la plus gringalette, elle sentait qu'être soldat allait être plus dur que prévu. Surtout que son arme de prédilection n'était pas les blaster mais les armes de mêlées, elle avait caché son double sabre laser à l'intérieur de son armure contre son dos, elle était assez intelligente pour que l'on ne remarque pas son arme, elle devait se faire passer pour un simple soldat et ne comptait pas casser sa couverture si vite.

Ils arrivèrent enfin à destination, elle suivit les autres soldats et lorsqu'elle fut à l'intérieur d'une sorte de château, elle resta avec les autres soldats, se demandant quoi faire, un homme vint les voir et chacun leur tour, leur demanda leur nom, Nemesis hésita un léger instant puis donna son nom civil, à savoir Leïla Kayura. Puis l'homme partit en leur demandant de rester ici et de ne pas bouger. Facile à dire, Nemesis ne voulait qu'une chose c'était d'explorer cette forteresse. Elle sentait la présence du Côté Obscur, partout autour d'elle, elle se sentait envahir par cette puissance, envoûtée par cette dernière, elle sut résister à son appel mais ne désirait qu'une chose en découvrir l'origine. Elle se maudit de ne pas avoir étudier cette planète avant de venir ici, tout comme elle se maudit de ne pas en savoir plus sur cette fameuse 501ème Compagnie.

En attendant d'en savoir plus, Nemesis alla s'asseoir dans un coin, attendant qu'on vienne la chercher et lui expliquer quel serait son rôle au sein de cette compagnie. Nemesis observait les personnes qui allaient et venaient, jouant avec une mèche de ses cheveux, était d'une patience exemplaire. Elle avait apprit qu'il ne servait à rien de s'énerver pour un rien et que se laisser totalement contrôler par sa colère ne ferait que la rendre aveugle et provoquer sa chute. Elle s'étonna elle-même de voir à quel point elle avait mûri, mais elle avait encore tellement a apprendre, c'était pour elle comme une soif devenant chaque jour plus grande et qui ne semblait pas avoir de fin.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Vjun]Nouvelle vie, nouvelle mission (PV Artemis)   Dim 17 Mar - 22:48

Depuis la pacification de Vjun, la 501ème Légion, l’élite de l’élite des forces impériales, disposait de nouveau de son berceau comme bon lui semblait et déambulait dans les couloirs de la forteresse sur un rythme organisé par les officiers. Après des recherches visant à trouver les ultimes traces d’un passé révolu, les légionnaires avaient modifié une partie de la structure du château de Bast afin de celui-ci puisse assurer sans problème les fonctions de base militaire ainsi que d’entrainement pour les militaires. Toutefois, une seule salle avait fait l’objet d’une restauration à l’identique : celle abritant la statue de Darth Vader, l’ancien propriétaire des lieux. En guise de reconnaissance éternelle envers leurs premiers commandant, les légionnaires s’étaient employés a restauré la statue immense de l’ancien bras droit de Palpatine sans pour autant demander une quelconque autorisation. Pour un utilisateur de la Force, Vjun pouvait être un piège mortel, car le côté obscur était très puissant et présent, Artémis le ressentait dans tous son être, pourtant, elle n’en était pas particulièrement incommodée : elle avait l’impression d’être ainsi plus proche de son modèle, de mieux pouvoir palper sa souffrance et trouver dans ses réflexions l’avenir qu’il avait tant désiré construire pour la galaxie.

Aujourd’hui toutefois, Santar n’allait pas rejoindre sa salle secrète d’entrainement ou tenter de méditer pour palper une partie de l’immense esprit de Vader très prégnant sur cette planète : la bataille de Vjun lui avait coutée quelques bons soldats et elle se devait de les remplacer. Elle avait jeté son dévolue sur une jeune fille que son maître avait prise sous sa protection : amputée d’un bras, Artémis, qui avait perdu ses quatre membres, était la mieux à même à s’occuper d’elle ainsi que de lui apprendre à contrôler ses dons et améliorer ses réflexes, après tout, le lieutenant Santar était également un assassin, formé dans les arts sombres et la dissimulation et gérait donc parfaitement ce genre de chose. Mais elle allait devoir également lui apprendre la tenue militaire, le maniement des armes de tirs, le comportement a adopté sur le front. Nombre d’utilisateurs de la force sous-estimait grandement l’impact que peu avoir plusieurs jours terré dans une tranchée à subir le feu de l’artillerie plasmique adverse en espérant simplement que cela ne soit pas son heure, sans pouvoir répliquer faute d’armement adaptée… C’était typiquement le genre d’épreuve qu’il fallait se préparer à affronter lorsque l’on était un militaire.

Levant le regard vers le ciel pluvieux de la planète, les pluies acides la balayant en permanence, la jeune femme remarqua le vaisseau qui s’approchait, signe que sa nouvelle recrue allait bientôt entrer dans la forteresse. Elle prit donc son Datapad afin d’enregistrer l’entrée du vaisseau avec l’heure et le numéro du hangar, puis pris son casque sous son bras gauche avant de se diriger vers celui-ci. Si elle portait l’armure traditionnelle blanche qui avait fait connaitre les Stormtroopers dans la galaxie toute entière, Santar n’était pour autant pas tout à fait doter de l’équipement standard. A la place du blaster et de la vibrolame trônait fièrement a sa ceinture la pistolame qu’elle s’était fabriquée en démontant deux blaster E-11 et en ajoutant une lame de Cortose, une idée qu’elle avait eue en observant l’ordre des chevaliers impériaux au combat. Sa situation personnelle n’était pas si mauvaise, mais elle était elle-même en plein doute. La jeune femme n’avait pas oubliée le goût des lèvres du Capitaine Daala sur les siennes et bien qu’elles étaient exquises, elle se demandait si cela était bien raisonnable… Elle n’en savait rien et aviserait selon ce que lui dicterais sa raison autant que son cœur.

Lorsqu’elle rejoignit les nouvelles recrues, elle n’eue aucun mal à reconnaitre la sienne, qui était celle disposant du physique le moins impressionnant ainsi que d’une chevelure d’une couleur aussi atypique que la sienne : après tout, Artémis disposait d’une chevelure saumon dont la couleur rose contrastait avec le blanc de son armure. Son regard bleu acier était déterminé et malgré une silhouette modeste, l’on devinait aisément qu’elle n’était pas femme à se faire marcher sur les pieds, même avant d’avoir ses prothèses mécaniques. Elle n’avait pas emmené Graisseur avec elle, elle le présenterait a sa nouvelle recrue plus tard, pour l’instant, elle devait s’acquitter avant tout des tâches administratives : accueillir la nouvelle recrue, lui confier ses armes, lui faire prêter serment et démarrer son entrainement par les manœuvres de base. Si elle s’imaginait des aventures épiques, la pauvre serait forcément déçue, car certaines tâches étaient particulièrement désagréable, mais c’était cela aussi le métier des armes, savoir gérer les périodes ennuyeuse, imprimer les routines dans son esprit, voilà qui était aussi important que de savoir manier son arme, cet enfoiré d’Hartmann n’avait cessé de le répéter, mais dans le fond, il n’avait pas tort sur ce point et Santar le savait très bien, même si cela lui coutait énormément de l’avouer.


« Recrue Kayura ? Lieutenant Santar, 501ème Légion. Veuillez me suivre s’il vous plait. »

La jeune femme attendit que l’autre soit debout et repris sa marche. L’on trouvait des panneaux indiquant la direction de certains lieux important et il était évident qu’Artémis prenait la direction de l’armurerie. La jeune femme était droite et semblait neutre, pas réellement dure, mais froide oui. Pourtant, lorsque l’on grattait, l’on trouvait quelqu’un d’aimable, mais ici, elle était la supérieure devant sa nouvelle recrue et elle se devait donc de montrer l’exemple afin de pouvoir être respectée, et cela signifiait aussi maintenir une certaine distance et se faire comprendre. Pourtant, elle savait que l’intégration ne serait pas facile : remplacer une perte au combat, c’est prendre la place d’un homme ou d’une femme qui était apprécié, connu et respecté, considéré comme un frère ou une sœur par les autres membres de l’escouade, autant dire une tâche délicate. Artémis n’allait d’ailleurs pas lui cacher ce détail, il valait mieux qu’elle se prépare à un accueil qui ne serait pas forcément des plus chaleureux au départ, mais une fois qu’elle aurait fait ses preuves, alors il n’y aurait aucun problème.

« Je ne vais rien vous cachez soldat : vous remplacez une pointure et les gars aurons du mal à se faire à ce changement. Pour moi, votre arrivée rend ma compagnie de nouveau totalement opérationnelle, cela suffit à mon bonheur. Vous allez prendre vos armes à l’armurerie, puis l’on ira dans la salle du trône pour que tu puisses prêter serment devant la statue de Vader. Ce n’est pas vraiment officiel, mais c’est important pour les gars, dans la 501ème. Si tu as des questions, hésite pas, car une fois que tu auras prêté serment, plus question de faire demi-tour. »

A leurs approches, une porte ou il était écrit en gros « Armurerie » s’ouvrit. Cette dernière était en réalité un alignement de casier avec des numéros. Certains soldats étaient chargés de réapprovisionner régulièrement les casiers afin de pouvoir assurer le ravitaillement en armes et munitions de toute la légion selon les arrivages assurés par les services logistiques impériaux. Se retournant vers la jeune femme, Artémis lui tendis de sa main libre une clef qui lui permettrait d’accéder à son casier personnel, ou se trouvait son blaster, une vibrolame, des détonateurs thermiques ainsi que tous l’équipement nécessaire du soldat en campagne. Elle n’aurait pas de mal à trouver le casier, puisque le numéro de celui-ci était sur la clef…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Vjun]Nouvelle vie, nouvelle mission (PV Artemis)   Sam 13 Avr - 23:02

Nemesis n'eut pas à attendre longtemps, son supérieur arriva peu de temps après son arrivée et elle eut la surprise de voir la femme qui s'était occupée d'elle peu de temps avant Ondéron. En effet, lorsque Darth Sanguinus était venu la sauver sur Tatooine, il l'avait mit sous la coupe d'une femme qui elle-même avait eut les bras et les jambes de sectionnées et était la plus à même de lui apprendre à se servir au mieux de son bras. La femme lui avait même apprit à se battre avec un sabre à double laser, ce qui lui avait été grandement utile sur sa planète natale. Cependant, Nemesis cacha sa surprise, aucune émotion ne traversa son visage et elle suivit son supérieur dans le silence.

La jeune femme lui expliqua la raison de sa présence ici, Nemesis fut assez surprise d'entendre qu'elle allait rejoindre indéfiniment la 501ème... Elle pensait qu'il ne s'agissait que d'une mission de quelques jours ou de quelques mois tout au plus. Elle n'avait pas une grande expérience de la guerre, étant trop jeune pour en avoir connue, cependant elle savait ce qu'était la souffrance, la peur et la rage de survivre. Peut-être était-ce l'une des raisons ? La jeune femme lui apprit qu'elle allait remplacé une personne ayant eut de l'expérience et intégrée à un groupe, cela allait donc être difficile pour la jeune fille de se faire une place. Remplacer une personne que l'on appréciait par une gamine d'à peine vingt ans qui était totalement novice dans ce monde de brute c'était comme lâcher un mouton dans un enclos de loup affamés.

Mais il en fallait plus pour faire peur à la jeune Nemesis, après tout, elle avait été élevée dans un monde de haine, de peur et de souffrance, alors ce n'était pas quelques soldats mécontents de son arrivée qui allait changé sa vie. Même si elle avait bien en tête qu'ici, elle ne pourrait pas utiliser la Force et devrait uniquement compter sur ses capacités physiques et intellectuelles. Pour cette dernière il n'y aurait sans que très peu de problème mais pour l'autre... Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, Nemesis n'a pas beaucoup de muscles, mais elle compense cette faiblesse par son agilité.

En arrivant devant ce qui semblait être l'armurerie, la femme lui tendit les clefs de son casier, clefs qu'elle observa quelques secondes avant de les prendre.

-En effet, j'ai quelques questions madame euh... Lieutenant, j'ignore si vous avez eu mon dossier, mais je n'ai hélas que très peu d'expérience dans le domaine militaire et j'ai peur de ne pas être très calée niveau protocole. Ensuite, j'avoue que mon éducation a été très poussée sur la survie en milieu hostile, aussi je ne connais que très peu de chose sur l'histoire galactique et j'aimerais beaucoup en savoir sur cette planète et aussi sur cette compagnie qui semble être importante... Pour terminer... Je me doute que cela va être très dur, mais je compte bien réussir à me faire une place au sein de cette compagnie et à me montrer digne d'elle.

Faire étalage de son ignorance n'était peut-être pas la chose la plus intelligente à faire, mais Nemesis voulait être honnête et préférait le dire dès maintenant plutôt que son supérieur de ne découvre par lui-même. Elle avait prononcé sa dernière phrase avec sérieux, non pas pour lécher les bottes de son supérieur, mais parce qu'elle allait vraiment le faire. La plupart du temps, Nemesis pouvait être des plus indécises, mais cette fois-ci elle était bien déterminée à accomplir son but et à suivre le chemin qui était tracé, devenant de plus en plus net au fur et à mesure. Elle se doutait, étant donné que la guerre n'avait pas encore sonné, que vivre ici n'allait pas tous les jours êtres des journées épiques et que certains jours elle serait tranquille, elle pourrait ainsi en profiter pour s'entraîner et devenir meilleure.

La jeune fille se dirigea vers son casier et prit ce qu'elle y trouva. Nul besoin de préciser qu'elle fut aux anges quand elle vit la vibrolame. Enfin une arme qu'elle savait manier presque à la perfection ! Au moins, si on la provoquait en duel pour qu'elle fasse ses preuves, si bien entendu cela se faisait ici, elle aurait beaucoup plus de faciliter que si elle devait faire un duel de tir de précision. Une fois qu'elle fut totalement prête, elle retourna voir son supérieur et s'arrêta à quelques pas.

-Vous m'avez parlé d'un serment, de quoi s'agit-il exactement ? Ensuite, quel va être ma mission, ici ? Car je me doute que je ne serais pas sur le terrain tous les jours, alors je me demandais si j'allais avoir du temps libre pour m'entraîner et m'instruire sur l'histoire de ce lieu, je le trouve très... Envoûtant et intéressant...

Comment ne pas trouver envoûtant un tel endroit, quand on sentait une telle présence du Côté Obscur... Nemesis voulait vraiment en apprendre plus, elle espérait que le lieutenant Santar pourrait lui apprendre, mais elle n'osait pas trop parler de Côté Obscur ou autres choses qui aurait pu montrer leur sensibilité à la Force. En effet, Nemesis préférait ne pas utiliser la Force dans un tel lieu, aussi elle ignorait l'endroit était sûr ou non pour parler de ce genre de choses et elle préférait que ce soit le lieutenant qui lui en parle d'abord.

[HRP : désolé du retard et en espérant que cela te plaise ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Vjun]Nouvelle vie, nouvelle mission (PV Artemis)   Lun 15 Avr - 21:38

La jeune fille n’était pas très a l’aise avec le protocole militaire : cela se voyait et elle ne le dissimulait pas. Ce n’était pas très difficile, mais bête et méchant : il fallait simplement obéir sans se poser de questions. Artémis savait que certaines personnes étaient tout simplement allergique a cette forme d’autorité, mais l’on arrivait parfois a en faire de bon soldat, des têtes brulés, assurément, mais quand même de bon soldat, qui savaient faire leurs boulots, ils étaient juste insupportable. Cette fille semblait toutefois être de bonne volonté, Santar ne doutait pas qu’elle s’adapterait, elle y veillerait personnellement en tout cas. Il faudrait qu’elle apprenne de toute façon, elle allait passer le plus clair de son temps avec d’autres figures militaires qui respectait ce code si rigide et devrait donc faire avec. Elle expliqua que son éducation était avant tout basée sur la survie en milieu hostile, ce qui représentait en soit un avantage, elle n’aurait pas de mal a vivre la guerre, qui était un milieu hostile. La principale différence viendrait bien entendu des armes a utiliser sur le champ de bataille, car la guerre conventionnelle répondait a d’autres codes que celle que se livraient les Jedi et les Sith, elle était aussi ingrate, car souvent, les duels d’utilisateurs de la Force éclipsait tout le reste.

Elle se montra toutefois curieuse au sujet de deux choses en particulier, la planète sur laquelle elle se trouvait ainsi que l’histoire de la Légion. C’était bien normal, Vjun avait quelque chose de particulier pour un utilisateur de la Force. Le côté obscur y était particulièrement présent, ici, Vader avait nourris ses désirs de progression dans la Force, son ambition de trouver enfin un apprenti qui mettrait fin a la vie de son maitre et lui permettrait de régner sur la galaxie. Mais il avait échoué, rien ne s’était passé comme prévu et la 501ème Légion originelle s’était éteinte avec lui. Ils n’étaient que des héritiers, essayant de suivre les pas de leurs leaders charismatique et reniant ainsi l’héritage originel de la reformation de la Légion, celui de Thrawn le Grand Amiral Chiss. Oui, il y avait des choses à dire et des choses a savoir, Artémis lui apprendrait, elle était patiente et déterminée, elle ne renonçait jamais et elle avait besoin de soutien pour son propre projet. Némésis avait quelque chose en commun avec elle, elles étaient des utilisatrices de la Force dissimulant leurs dons aux yeux de la galaxie.

La jeune femme se dirigea vers le casier et récupéra ses armes, elle semblait ravie d’y trouver une vibro-lame, lorsque l’on avait utilisé que des armes de corps-à-corps toute sa vie, il fallait bien admettre que passer au blaster avait quelque chose de déroutant, pour de nombreux utilisateurs de la Force, il s’agissait même purement et simplement d’une insulte, mais la jeune femme savait qu’elle était incapable de se passer de ce genre d’arme, elle avait besoin de la combinaison des deux, elle se sentait aussi nue sans lame que sans blaster, l’habitude de n’avoir compter que sur lui durant des années sans doute, après tout, elle fut formée aux arcanes de la Force sur le tard et avait donc déjà acquis une certaine expérience de combat et des préférences personnelle. Elle ne dit rien pendant que la demoiselle prenait connaissance de son équipement, la laissant se familiariser petit-à-petit avec ses objets de mort. Lorsqu’elle eue terminée, elle posa d’autres questions, à savoir quel était exactement le serment, mais aussi la nature de sa mission ici. C’était maintenant que l’on touchait aux particularités de la vie militaire. Se redressant quelque peu, elle reprit donc la parole afin d’expliquer les choses le plus clairement possible.


« Vjun est une planète isolée, parcourue par des pluies acides incessantes et qui fut le refuge de plusieurs Seigneur Sith. Elle est importante pour nous car c’est ici que Darth Vader installa sa retraite, sa forteresse ou il tenta de monter le plan qui lui permettrait de prendre le dessus sur l’Empereur. Comme tu le sais, l’histoire ne c’est pas terminé ainsi… La 501ème Légion, que l’on surnommait le « Poing de Vader » était installé ici. »

Elle marqua une pause, lui laissant le temps de digérer la nouvelle. Cela lui permettait au moins de comprendre pourquoi le côté obscur était si puissant ici. Toutefois, c’était pire encore en face de la statue et Artémis espérait que la demoiselle serait capable de ne pas défaillir devant cette dernière, sinon elle devrait faire preuve d’imagination pour camoufler l’incident. Mais ce n’était pas les seules questions qu’elle avait posées, car il y avait d’autres points nébuleux qu’elle voulait éclaircir. Pour le moment, Artémis allait donc éclaircir ses points afin que tout soit le plus précis possible et qu’elle sache dans quoi elle s’embarque. Elle allait également lui faire la démonstration du comportement militaire de base, pour lui éviter des ennuis avec des officiers trop pointilleux sur le protocole, lorsque l’on était en planque, la dernière chose dont on avait besoin était de se faire remarquer…

« Vjun est notre lieu de casernement, ce qui signifie que l’on reste ici la plupart du temps entre deux missions ou permissions. Tu pourras t’entrainer de manière idéal en suivant un programme spécifiquement établit a cet effet. Les soldats ont accès aux données historique de la planète, nous les avons récemment compilé après avoir repris le château de Bast, tu pourras y avoir accès quand tu voudras. Comme tu t’en doute, nous avons un certain protocole a respecter, je vais te le montrer de suite, c’est assez simple a suivre, si tu n’es pas du genre tête brulée, alors il n’y aura pas de problème. »

Dans le fond, il n’y avait pas grand-chose a faire : garde a vous, repos, présenter arme, etc… Quelques codes simples qui lui permettraient de vivre dans une caserne militaire sans problème. Artémis expliqua également qu’il faudrait qu’elle soit capable de reconnaitre un garde aux marques sur l’armure ou aux chevrons sur l’uniforme, mais qu’elle aurait tout à fait le temps de consulter la base de donnée sur le datapad personnel qu’elle trouverait également dans le casier. Cette question réglée, elle estima qu’elle était maintenant fin prête pour le serment et prit donc la tête afin de pouvoir la guider dans les couloirs vers la salle du trône. Elle salua plusieurs personnes d’un signe de tête sur le chemin, mais comme elle était avec une recrue, elle échappa aux quolibets habituels concernant le Capitaine Daala… Ce qui ne durerait certainement pas lorsqu’elles auraient rejoint son escouade, mais pour le moment, cela ne serait pas le cas. Elle profita du chemin pour expliquer en détail ce qu’était le serment.

« Le Serment est un rituel que nous nous somme construit nous même, déterminons notre ligne de conduite. Nous sommes les héritiers de la 501ème Légion Clone, le Poing de Vader. Il te suffira de tenir fermement ton arme comme les autres et de répéter après moi quelques phrases qui prouveront que tu feras honneur à la réputation de notre unité et son idéal. N’en parle jamais en dehors de la planète, personne ne sait que nous nous livrons a ce petit exercice, c’est l’un des secrets d’une unité d’élite. »

Une grande porte s’ouvrit et laissa place à une grande salle, qui faisait salle du trône. La statue de Vader dominait cette énorme salle et affichait un air inquiétant, mais dont tous les hommes et toutes les femmes présent dans la pièce respectait et semblait rempli de fierté rien qu’en l’examinant, après tout, ils avaient eux-mêmes remis cette statue a sa place, après que Palpatine est ordonné sa destruction durant les heures sombres du Dark Empire. D’un signe, Artémis indiqua a Némésis de prendre place a côté des autres aspirants qui faisaient également ce jour leur entrée dans la légion, puis alla sur l’estrade afin de pouvoir s’adresser aux nouvelles recrues. Elle prit donc la parole, chacun savait ce qu’il avait à faire.

« Aujourd’hui, je jure sur mon honneur d’être le digne représentant de l’héritage de la 501ème Légion, de suivre la voie tracée par le Seigneur Vader et de rendre enfin la paix et la justice a la galaxie sous l’égide de l’Empire Galactique. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Vjun]Nouvelle vie, nouvelle mission (PV Artemis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Vjun]Nouvelle vie, nouvelle mission (PV Artemis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: