Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entraînement musclé, pour Jedi civilisés. [Allana/Shuya] [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Entraînement musclé, pour Jedi civilisés. [Allana/Shuya] [Abandonné]   Mer 6 Mar - 0:31

- Tour de contrôle? Ici Faucon Millenium. Vous me recevez?

Allana Djo ne reçut que des grésillement en réponse, provenant de son comlink. Et pourtant, la surface de Coruscant se rapprochait à grands pas. Ou plutôt, elle se rapprochait de la surface de Coruscant. L'Alliance Galactique était-elle devenue si anti-jedi qu'ils refuseraient même de la laisser atterir? Il était de notoriété publique, désormais, que le Faucon Millenium lui appartenait et était devenu son vaisseau personnel, à la mort de ses grand-parents, il y a trois ans de cela. Et à part quelques ennuis techniques auxquels il fallait s'y attendre, il lui convenait parfaitement. Elle avait l'impression de retrouver un peu Han en enclenchant les différents systèmes du vieux vaisseau. Un bruit la tira de ses rêveries - la tour de contrôle de Coruscant lui répondait enfin.

- Autorisation d'attérir au Temple Jedi accordée, Jedi  Djo.

- Bien reçu, Tour de Contrôle.


Le fait de se faire appeler "Jedi Djo" sonnait toujours un peu étrange à ses oreilles. Elle s'était très bien accomodée au titre de Chume'da qui était de rigueur auprès des siens, sur sa planète natale de Hapès. Même les non-hapiens avaient pris l'habitude de l'appeler ainsi au sein de la Confédération des Systèmes Libres. Ou bien alors le titre était remplacé par Princesse. Mais il était certain que les titres en vigueur de la Confédération n'était pas tellement pris en compte en territoire de l'Alliance Galactique. Dommage qu'elle ait été appelée au temple de Coruscant. Allana détestait devoir se plier aux lois anti-Jedi bien trop restrictives qui régissaient la planète. Elle détestait être fouillée à chaque fois qu'elle voulait aller se prendre un caf au bar du coin, et elle détestait qu'on lui demande ses papiers alors qu'elle savait pertinnement que tout le monde connaissait son identité.

Tout en amorçant sa descente vers la planète-ville, elle se dit qu'elle aurait bien préféré s'approcher d'Ossus à l'instant même. Une planète où elle pourrait être largement plus libre, et non pas considérée comme une vulgaire criminelle des bas-fonds. Pourtant, c'était bien des gratte-ciels et non des arbres qui grossissaient dans son champ de vision. Elle resta concentrée le temps de poser le vaisseau. Malgré tout l'entraînement du monde, l'atterrissage resterait à jamais la phase la plus compliquée du pilotage, et il était hors de question qu'elle détruise le vaisseau de son grand-père. Lui l'avait bichonné pendant tant d'années que ce qui était déjà une casserole rouillée avant même la bataille de Yavin était toujours aussi vaillante soixante ans après. Et ce ne serait pas elle qui écrirait le point final de l'histoire du Faucon, elle se l'était promis.

Alors qu'elle enclenchait ses répulseurs et se posait au sol dans un aterrissage presque parfait, elle réalisa que le laxisme du contrôle avait été bien trop beau pour être vraie. Elle voyait déjà des Agents de Sécurité de la planète qui attendaient d'un pas ferme qu'elle se présente à eux. Pourquoi, pour vérifier qu'elle n'amenait pas avec elle de quoi perpétrer un attentat? Elle ne pouvait même pas sortir du temple avec son sabre-laser, alors de là à pouvoir ammener des choses plus dangereuses... Il était clair que l'AG allaient vraiment finir par rendre les Jedi innofensifs à force de multiplier les restrictions.

Elle coupa les moteurs et s'accorda une minute de calme, pendant laquelle elle en profita pour se détendre un peu grâce à des techniques de relaxations Jedi, luxe qu'elle n'avait pas pu s'accorder le temps du voyage en solitaire. Elle ajusta ensuite son chrono à l'heure locale et vit qu'il était près de trois heures du matin. Elle soupira, elle allait être en parfait décalage horaire: pour elle, il était aux alentours de midi. Allana se dit qu'au moins, elle aurait un peu le temple pour elle toute seule jusqu'à ce que les autres se lèvent. Sa minute de tranquilité écoulée, elle se leva, se redressant de toute sa hauteur, et empoigna son sac de voyage, un grand sac kaki un peu fourre tout dans lequel étaient soigneusement rangés vêtements, data-bloc et quelques armes de rigueur. Elle coupa tous les systèmes et sortit du vaisseau.

L'air de Coruscant était chaud par rapport au froid de l'espace, encore plus quand on considérait que la jeune femme était vêtue d'une épaisse combinaison de vol. Elle en dézippa le haut, laissant apparaitre un débardeur blanc, passa son sac sur une épaule et fit mine d'avancer. Aussitôt, trois agents de sécurités apparurent autour d'elle, et ne la laissèrent pas tranquille tant qu'ils n'eurent pas procédé à toutes les mesures nécessaires: fouille du sac, vérification des Papiers, des autorisations, de l'enregistrement du vaisseau à l'astroport privé du temple... Allana endura tout cela avec un sourire diplomatique de circonstances, sans laisser trahir son impatience, et ils finirent par la laisser circuler, sans manquer de lui rappeler que les armes ne devaient pas sortir du temple.

Elle s'avança ensuite dans le majestueux temple Jedi, fascinée par ce silence auquel elle n'était pas habituée dans ce bâtiment. Tout le monde devait dormir, le seul bruit qui se faisait entendre était celui produit par ses bottes sur le carrelage. Elle s'avança dans ces couloirs qu'elle commençait à bien connaître désormais, jusqu'à la petite chambre qu'on lui avait assignée. Normalement, elle ne devrait pas avoir une chambre à elle seule, mais elle avait bien eu de la chance sur le coup, et comptait en profiter. A peine arrivée dans le petit réduit, elle posa le gros sac sur le lit et alla directement prendre une douche, chose qui faisait rêver après être restée enfermée dans un vaisseau pendant un long trajet.

Lorsqu'elle sortit, elle réenfila sa combinaison,  la laissa à nouveau à moitié ouverte sur son débardeur, en attendant de sortir d'autres vêtements; et attacha ses cheveux roux et mouillés en une courte queue de cheval. Puis elle prit son sabre et se dirigea vers une salle d'entraînement, se disant que ça ne lui fera pas de mal. En effet, le Sabre-Laser n'était vraiment pas sa discipline de prédilection et pourtant, c'était assez essentiel en soi. Alors qu'elle s'approchait de la salle, elle constata avec surprise que celle-ci était déjà occupée, malgré l'heure tardive. Elle poussa la porte et regarda qui était à l'intérieur, et déjà en train de s'entrainer.

- Bonjour, je peux entrer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Entraînement musclé, pour Jedi civilisés. [Allana/Shuya] [Abandonné]   Dim 10 Mar - 22:57

Quel gâchis, je savais que je n’étais pas prêt pour ça…

Voici la phrase qu’il courrait dans la tète de shuya depuis quelque jour, se jour fatidique ou il avait laissé partir sa jeune padawan toute seule a l’aventure, ou du moins le jour ou il ne l’avait pas empêché d’en faire qu’a sa tête. Il sut bien trop top ce qu’il lui était arrivé, le lien qu’il avait avec elle l’avait bouleversé et il avait senti sa Padawan perdre la vie. Dans un premier temps Shuya chercha a contacté sa sœur, elle était au final la seule personne qui lui restait, il y avait aussi son maitre, mais il savait qu’il ne pourrai plus le regarder dans les yeux, lui qui avait failli a sa tache…

Shuya avait finalement retrouvé la trace de sa sœur, elle était sur Coruscant au seins de l’enclave de l’ordre Jedi local. L’atmosphère de cette planète avait une odeur particulière, elle puait bien sur, mais cette odeur était surtout chargé des souvenir de son enfance passé avec sa sœur au mains du commandant Arker, un esclavagiste sans scrupules, tué pendant un raid de l’alliance…

Shuya était arrivé sur la planète citée et c’était dirigé au plus vite vers le temple jedi. La déception fut grande quand il appris que Noriko était partie quelque jour avant son arrivé, il se sentait seul, il avait beaux vivre depuis 23 année standard, il était a présent comme un enfant qu’on venait d’abandonner sans repère, il avait passé des jour dans une des chambres du temple a méditer, son communicateur dans la main, cherchant compulsivement a joindre sa grande sœur
.

_Reprends-toi bonhomme… vas dégommer quelque mannequin… _ Shuya sortit alors de sa trance et sortit de son sac qu’il n’avait pas déballé un pantalon ample les large qu’il enfila et partit vers la salle d’entrainement son sabre laser accroché a sa ceinture. Sur place , il enleva son haut et pris un boken dans sa main gauche. Le maitre de Shuya était un combattant traditionnaliste, il lui avait après a manier des lame tangible avant de lui confier enfin son sabre laser, un sabre dont Shuya avait receuiller les composant dans toute la galaxie et qu’il avait monté et équilibré lui même. Il savait un sabreur ce devait d’avoir une arme parfaitement adapter a lui, et c’était le cas de son sabre laser qui avait demander des années de réglage avant d’atteindre la quasi-perfection. Shuya programma des droïde et débutât l’entrainement, il s’entraina pendant longtemps si longtemps qu’il ne vit pas le soleil se coucher, ni une personne qui rentrait dans la salle d’entrainement, Shuya frappa a se moment la le droide si fort qu’il ce cassa dans une pluie d’intincelle, donnant au Jeune Jedi l’occasion de ressentir la présence de la personne dans la salle qui fixât du regard sans rien dire
Revenir en haut Aller en bas
 
Entraînement musclé, pour Jedi civilisés. [Allana/Shuya] [Abandonné]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: