Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Mer 13 Mar - 14:47

La Vallée des Seigneurs Noirs est la branche la plus fameuse de la Nécropole Sith un lieu où sont été inhumées les momies des plus grands Seigneurs des Sith de l'Histoire ainsi que leurs trésors les plus secrets et leurs savoirs. De nombreux temples imposants y ont été construits, à même la roche des falaises alentour. Autant de richesses incommensurables qui appâtent les pillards ; mais les meutes de Tuk'ata, aidés par des hordes d'insectes Pelkos, d'autres créatures redoutables et de pièges machiavéliques, protégent les lieux sans relâche. Sans compter les esprits des gardiens de ce monde, qui viennent eux aussi leur prêter main forte...

Mais lorsqu'il s'agit de découvrir de nouveaux moyens de vaincre leurs ennemis ou pour accroître leur soif de connaissances les Sith savent braver le danger. Ainsi Darth Revan, Bane, Palpatine et même le Seigneur Krayt ont visité les tombeaux qui composant la Vallée des Seigneurs Noirs. Mais désormais c'est une génération de nouveaux Sith qui doivent montrer leur valeur pour atteindre leur but : l'Arsenal Secret du One Sith. Cet Ordre, aujourd'hui disparu avec son principal chef de file, est le principal fondateur des Sith modernes. Et comme toute force unifiée et utilisateur du Côté Obscur il a construit de nombreuses armes, des machines de guerre destructrices qui serviront bien le Seigneur Sith auto-proclamé Darth Nelius et ses fidèles dans sa soif de conquête et de guerre.

Ainsi les Sith loyalistes se sont préparés longuement et envoyer une équipe d'éclaireurs, composés d'excellents guerriers et soldats, dans les ruines du tombeau où se trouverait, selon les données recueillies par les explorateurs de Nelius, les caches d'arme laissées par le One Sith avant sa mystérieuse disparition. Mais la petite troupe s'est retrouvée séparée de ses soldats, qui ont pour la plupart étaient tués. La dernière communication avec les Sith s'est faite quelques jours plus tôt où leur chef, dernier survivant de la petite force d'expédition a annoncé la présence de nombreux pièges, pour la plupart mortel. La transmission fut coupée lorsque qu'une mystérieuse créature a tué le Seigneur Sith.

C'est pourquoi Darth Nelius et son second Akacen Tarlan ont décidé à leur tour de tenter leur chance. Accompagnés par l'ancien Seigneur Noir Darth Reylos ils ont parcourus les sombres sentiers de la Vallée des Seigneurs Noirs et durent affronter des créatures Sith défendant le tombeau de leur défunt maître mais aussi les nids bâtis par leur ancêtres des années auparavant. Leur destination finale se trouve encore loin devant eux. Le One Sith avait tout prévu et bâti sa cache au coeur d'un tombeau d'un très ancien Seigneur Sith, lui même caché au sein du tombeau de Vassal Obscur, un très ancien Sith datant de l'époque des Nouvelles Guerres Sith près de 2000 années auparavant. Or ce tombeau s'est refermé derrière la première équipe Sith. Désormais les trois puissants Seigneurs Sith font face au lourd portail de pierre qui constitue le premier des nombreux obstacles qui parsèmera leur route. Sur ce même portail sont inscrits ces mots en langage Sith :


"Deux épées ont sifflé. Le sombre vin a coulé. Mercenaires sans foi ni loi ont tué notre maître. Saurez vous découvrir la vérité et montrer l'heaume haï empli du vin de la vie ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Jeu 14 Mar - 13:50

Le soleil assurait son emprise sur son empire de sable et de rocaille qu'était Korriban. Ses rayons ardents semblaient n'exister que pour s'assurer que cet enfer stérile le reste. Pourtant, c'était à peine si la chaleur se faisait ressentir par les trois silhouettes noirs et encapuchonnées qui serpentaient parmi les amas rocheux qui composait essentiellement la vallée des Seigneurs Noirs. Un lieu qui renfermait une grande puissance, que Darth Nelius ressentait dans toute sa voluptueuse noirceur, mais également les dangers les plus mortels. De nombreux Sith avaient trouvé la mort dans ce dédale de galeries et de sanctuaires, pour la plupart vides et désolés. En cela, Darth Nelius savait qu'il parlait par expérience pour avoir déjà envoyé une petite troupe explorer les environs. Malgré leur expérience du terrain et leurs indéniables capacités martiales, aucun n'était pourtant revenu. Un mauvais présage, mais également une information précieuse pour le Sith'Ari. Aucun être ne pouvait se targuer d'être certain de survivre à une exploration en ces lieux maléfiques, les dangers étant après tout nombreux dans ce désert ou l'obscur régnait en Maître incontesté, mais de là à ce que tout une troupe succombe indiquait clairement que la Vallée des Seigneurs Noirs n'avait pas révéler tou ses secrets, et le Nagaï avait sa petite idée sur celui qui se cachait derrière tant de mystères. D'après les informations que ses hommes avaient pu rassembler sur le sujet, tout indiquait que cette histoire tournait autours de celui qui avait ré-inventé les Sith sous leur forme actuelle, le légendaire One Sith, Darth Krayt...

C'était d'ailleurs cette somme d'information ajoutée à la perte soudaine de son petit détachement qui avait conduit Darth Nelius à s'occuper en personne de cette opération. Trop d'enjeux se trouvaient réunis pour qu'il se permette de déléguer encore une fois la gestion de l'opération à un tiers. Officiellement donc, il ne s'était entouré que de Darth Kel, son second, pour se charger de cette mission. En réalité, Darth Reylos rejoindrait le duo dans le désert, une fois les Sith trop éloignés du temple pour encore être surveillés, sans pour autant dévoiler sa nature véritable, puisqu'il s'était vêtue d'une armure de combat le recouvrant entièrement. Au cours de cette mission, il n'était pas l'ancien Seigneur Noir de la Sith ayant perdu son trône, mais un simple Seigneur Sith nommé Darth Kesmas. Au regard du danger qu'ils allaient encourir, une telle précaution pourrait bien s'avérer salutaire. Ce n'était pas la seul précaution prise par le Seigneur Noir de la Sith, et pour cause. Lui qui habituellement se fiait à son sabre et à son pouvoir obscur avait prit soin de passer à l'armurerie avant de se jeter à l'assaut du désert, s'y adjugeant un Fusil disprupteur ainsi qu'une ceinture ce cinq grenades explosives, qu'il avait prit soin de camoufler sous sa bure. Maigre équipement que voilà, mais qui pourrait toutefois s'avérer utile une fois le temple en vue.

Mais bien avant de s'y trouver, le groupe avait du faire face à une attaque. Une meute de Tuk'ata les avaient en effet cernés. Grossière erreur de la part de ces stupides bestioles qui furent éliminées jusqu'à la dernière. Mis à part cela, le seul danger était pour le moment cette maudite chaleur. Malgré le silence qui régnait la plupart du temps au sein de ce trio obscur, chacun semblait pourtant déterminer à découvrir ce qui l'attendait au bout du chemin. La vallée des Seigneurs Noirs était une épreuve physique mais surtout spirituelle, sensée mener le Sith à une découverte plus profonde, plus intime du côté obscur. En tête du cortège, Darth Nelius prenait soin de rester à l'affût du danger quoi qu'il arriver. Le moindre relâchement en ces lieux pouvait coûter cher et ôter plus qu'aucun être ne pouvait posséder. Il fallait pourtant se dépêcher, car chaque heure passée ici renforçait le danger les guettant, ce qui convenait pourtant parfaitement à Darth Nelius, qui se sentait parfaitement en phase avec le lieu qu'il parcourait. Le risque était une notion abstraite lorsque l'on cheminait dans les eaux sombres et tumultueuses du Côté Obscur.

Le trio finit par arriver à l'endroit voulu, celui là même que les informateurs de Nelius avaient découvert avant de périr. Entre dans le premier temple fut d'une simplicité navrante. Et encore, la désignation de temple semblait bien élogieux si l'on considérait l'aspect intérieur de l'édifice. Ce qui fut autrefois autrefois un lieu d'une obscur majesté n'était plus qu'un savant mélange de sable et de roche effritée, même si certains élément architecturaux demeuraient encore malgré les leur vétusté incontestable et les immenses fissures les parcourant. Le premier élément véritablement intéressant que le groupe rencontra fut le portail qu'avait déjà découvert la petite troupe que Nelius avait préalablement envoyé. Sauf qu'il était désormais fermé....

-Seigneur Kel, avec moi. Nous allons sonder ce mystérieux portail. Quand à vous Seigneur Kesmas, surveillez nos arrières. Je sens un danger qui nous guette et je ne serais pas étonné que l'on vienne nous attaquer...

Encore que le danger véritable provenait vraisemblablement du lieu qu'il cherchait à atteindre... Mais mise à part l'empreinte obscur que l'objet laissait dans la Force, il ne laissait pas deviner grand chose. Les inscriptions qui le recouvrait, écrit dans un dialecte archaïque Sith, était plus révélateur. Peut être qu'enfin, le Nagaï disposait d'une piste.

Découvrir ce qu'impliquait le message ne fut pas si difficile, surtout pour deux êtres tel que Nelius et Kel, qui possédaient tous deux de solides connaissances sur l'Histoire Sith, qu'elle fut antique ou plus contemporaine. Hors, une histoire concernant l'utilisation de deux épées, la traitrise d'une bande de mercenaire et la mort d'un grand Sith, il n'y en avait pas tant que ça. Si le Sith'Ari ne se trompait pas, ce portail gardait la dernière demeure du Vassal Obscur, Seigneur Noir de la Sith qui régna il y avait deux millénaires de cela. Ainsi, Krayt était parvenu à entrer dans le temple. Y avait-il simplement entreposé ses trésors ou s'était-il servi du temple de son ancêtre de la Sith pour construire le sien? Darth Nelius n'allait sans doute pas tarder à le découvrir.

-Amusante énigme que voici. Nous nous trouvons devant la demeure éternelle du Vassal Obscur, un Seigneur Noir qui fut vaincu par l'alliance entre Jedi et Mandalorien. Il était connu pour être un maître du Jar'Kai et maniait d'antiques épées à saccade Sith.

Ce n'est toutefois pas le plus important dans ce texte. Je pense que seul un Sith peux prétendre à entrer dans ce temple, afin que jamais le Vassal ne puisse connaître les affres de la trahison. Si les Sith aiment la traitrise, ils n'acceptent pourtant la réciproque chez les autres. Donc la question est la suivante: Comment prouver notre appartenance au côté obscur? Par le sang tout simplement. Chacun de nous devra étancher la soif de ce gardien silencieux s'il veux poursuivre son chemin, mais pas seulement. Le texte fait référence au heaume tant haï, on peux donc supposer qu'un casque Mandalorien est caché dans les environs, lequel doit être recouvert de sang pour qu'enfin la vengeance du Vassal Obscur soit consommée. Darth Kel, il faut que votre sang entre en contact avec le portail, peut être que nous en apprendrons un peu plus de la sorte. Kesmas et moi allons sonder les alentours pour voir si je ne me trompe pas.


C'était une théorie loufoque, mais pas tant que ça pour un Sith tel que le Vassal Obscur. S'imprégnant des ténèbres ambiant, Darth Nelius se plongea dans la Force pour sonder les environs. Si un indice se terrait quelque part, il finirait forcément par le sentir.


Dernière édition par Darth Nelius le Mer 3 Avr - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Sam 16 Mar - 15:54


Un soleil de plomb dardait ses rayons sur Korriban la rouge. Une éternelle chaleur semblait s’acharner sur cette planète stérile depuis bien longtemps. Cet endroit avait donc les conditions idéales pour les adeptes du Côté Obscur. Sans intérêt commercial ou agricole, qui irait mettre son nez sur cette rocaille remplie par l’Obscurité ? Oh, il y avait bien des fous pour cela, mais ils ne restaient jamais en vie très longtemps s’ils avaient la malchance de faire partie des ennemis des Sith présents dans cet enfer. Ce lieu était un véritable oasis pour ces derniers, il les renforçait. Le zabrak avait été convié par Darth Nelius pour explorer un ancien tombeau Sith, ayant servi de cache d’armes à Darth Krayt, leader du One Sith quelques années auparavant. Pour pallier au fait qu’il avait perdu et avait été tué par le nagaï, Reylos avait adopté un nom différent, Kesmas, signifiant « souffrance » en Sithese. De même que pour mieux tromper les autres, il avait revêtu une armure spécialement pour l’occasion, complétant le tout par un masque. Néanmoins, Darth Kel, qui les accompagnait avait été mis au courant de cela. Ce pitoyable humain… Reylos n’avait qu’une envie, c’était de lui faire payer son insolence passée lors du siège. Mais il aurait tout loisir de de s’en charger plus tard si le besoin s’en faisait ressentir. Pour le moment il faisait son possible pour résister à cette pulsion de mort. Il le devait s’il voulait mener à bien divers projets approuvés ou non par Nelius.
Il avait rejoint le groupe en speeder lorsque celui-ci se trouvait à bonne distance du temple, histoire d’éviter les questions à propos de son apparition et son rôle pour la mission. Des tuk’atas les attaquèrent, mais ils furent bien vite repoussés par le trio. Un trio formé de deux puissants Seigneurs Noirs et d’un Seigneur Sith, le bras droit du « Sith’Ari ».

Autant dire qu’en cas de rencontre plus dangereuse, l’affrontement ne durerait pas assez longtemps pour que l’ennemi se rende compte de son erreur. De toute manière, quel être doué d’intelligence oserait s’en prendre à un groupe de cette puissance ? Arrivant au lieu prévu, les trois Sith détaillèrent le temple, ou ce qu’il en restait. Le temps avait ici fait son office, ce qui avait été il y a bien longtemps un lieu sans doute splendide d’Obscurité n’était aujourd’hui rien de plus impressionnant qu’une ruine. Mais il ne fallait pas se fier à cela. A l’intérieur, cela ne serait pas le même son de cloche. Déjà simplement devant l’entrée, un danger se faisait sentir, sans que le zabrak ne puisse en deviner la nature exacte. Nelius donna ses première directives de l’opération.

- Seigneur Kel, avec moi. Nous allons sonder ce mystérieux portail. Quand à vous Seigneur Kesmas, surveillez nos arrières. Je sens un danger qui nous guette et je ne serais pas étonné que l'on vienne nous attaquer...

Reylos, ou plutôt Kesmas acquiesça. Il se posta face u désert, non sans être attentif à ce qui se déroulait derrière lui. Observant le sable rouge balayé par le vent, l’ancien membre du Triumvirat Sith porta une main à son sabre, prêt à en faire usage si d’aventure quelque chose de menaçant s’approchait. Il sentait toujours ce danger, mais pas assez pour en déterminer la provenance. Reculant d’un pas, il jeta aussi un œil à l’architecture de l’entrée du tombeau. Si quelqu’un ou quelque chose désirait se cacher ici, il n’y avait pas énormément de possibilités. Il entendit Nelius parler d’une énigme, de casque, de sang. Il n’y prêta pas attention pour le coup, laissant les deux autres y réfléchir. Lui se concentrait sur les éventuels dangers alentours. Il adressa à l’attention de Nelius d’une voix caverneuse.

- Nu sua bukle kia ziureti sulig tave Th’geras, ir tave Th’hadzuska.

Littéralement, il allait profiter des décorations de l’entrée pour s’y cacher en profitant des ténèbres et de la hauteur pour avoir un plus grand angle de vue. Ainsi, il pourrait profiter de l’effet de surprise si quelque danger que ce soit apparaissait. Il bondit dans l’un des recoins sombres et dissimula sa présence dans la Force, prêt à tomber sur le premier ennemi qui oserait se montrer. Non pas qu’il souhaitait défendre la vie du « Sith’Ari », mais cette mission pourrait lui être utile. Nelius le savait sans doute aussi bien que lui. Reylos ne lui serait probablement jamais dévoué, mais même si les autres Sith lui avaient donné une réputation de brute sans cervelle, il savait que c’était dans son intérêt d’agir de pair avec le nagaï. Il aurait aussi besoin ensuite de ramener son apprentie et fille auprès de lui, réfléchissant au besoin ou non qu’elle adopte une nouvelle identité. Si tant était qu’elle soit toujours ici, elle avait autant pu fuir en secret qu’être resté cachée. Les provisions de la cachette lui permettaient de tenir un bon moment. Mais il prendra une décision plus tard, il y avait plus urgent pour le moment. Il observa les silhouettes du nagaï et de l’humain en contrebas, espérant qu’ils trouveraient rapidement le moyen d’ouvrir la porte. Il le sentait. De l’action les attendait à l’intérieur, c’était certain. Il se servit de la Force pour communiquer avec Nelius.

- Ar j'us adata nuyak tarnas, liepti nun, Nelius.

Du fait de sa réputation injustifiée, peu de gens auraient pu penser qu’il savait parler le Sith. Mais ils se trompaient. Ils ne se basaient que sur le fait qu’il tuait les faibles pour nettoyer l’Ordre et ne laisser que les plus puissants régner. Cela même s’il devait éliminer de brillants tacticiens. Celui qu’ils prenaient pour un être brutal et sans intelligence pouvait les surprendre s’il le voulait, mais ce n’était plus son but, plus maintenant. Désormais libéré de sa vie, considéré mort, il n’avait jamais eu autant de possibilités parmi les siens. Même si d’un côté il avait perdu toute son autorité. Peu importe, il la regagnerait par la force et par la ruse. Il avait tout son temps. Avec un vague sourire, il reporta son attention à la surveillance des lieux. Il s’agissait d’éviter d’être pris par surprise en attendant que ses deux « pairs » ouvrent la porte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Sam 16 Mar - 22:13

Seigneur Nelius m'avait chargé officiellement pour l'expédition dans un ancien tombeau sith, officieusement il allait y participer avec seigneur reylos.... Ou plutôt seigneur kesmas. La première expédition avait succombée, une raison suffisante pour prendre les précautions nécessaires. J'avais préparé toutes sortes de matériel que je jugeais nécessaire pour cette expédition, quelques poisons dans des fioles, il suffisait de briser la fiole afin qu'il se dégage sous forme gazeuse. Cette belle substance provoquait d'horribles souffrances et pouvaient entraîner sur le long terme la mort. Je n'étais pas idiot au point de prendre un poison dont je n'avais pas un remède nécessaire, il fallait être fou pour y aller sans.

Je pris un sac dans lequel je mis un sacré paquet d'explosifs, nous ne pouvions pas prévoir à l'avance si nous avions besoin de cela ou non et puis si une porte devait nous casser les pieds, nous pourrions la pulvériser.... Deux masques respiratoires en prime, cela pouvait toujours servir, surtout si l'envie me prenait à gazer toute une pièce avec le poisons mortel. Pour finir j'avais préparé trois petit talisman qui allait nous aider à cacher notre présence dans la Force. Cela n'allait certes pas faire tout se travail à notre place car si nous décidons de ne plus se cacher, le talisman n'allait rien changer à cela mais si la situation exigeait de cacher sa présence dans la Force, nous aurons un avantage certain.

Maintenant que tous était prêt pour l'expédition, j'attendais que darth Therasseus me rejoint. Il était certain que l'expédition pouvait me coûter la vie, qui pouvait prévoir à l'avance si nous allions survivre ou non ? Malgré tout il me fallait prendre les précautions nécessaires car si je devais perdre la vie, il ne fallait pas que mon savoir tombe entre de mauvaises mains indignes.... Non seul une personne méritante pouvait l'avoir.
Lorsque enfin il rejoint mes parents, je souris puis pris la parole.


Je suis ravi de te voir ici, je dois partir pour une expédition comme tu le sais..... Des dangers vont se dresser au-travers de mon chemin et je suis incapable de dire si je vais survivre ou non c'est pour cela....

Vous n'allez pas mourir Seigneur Kel !

TAIT-TOI ! Tout peut se passer ! Rien n'est certain, même le plus puissant des sith peut mourir ! Cependant si je meurs, je veux que mon savoir soit protégé et ne tombe pas entre de mauvaises mains. Je voudrais, si je meurs, que mon savoir tombe entre les mains du Seigneur Nelius mais qu'une copie soit faites aussi et mis en sécurité. Peut-être que le jour où ta maîtrise dans la Force sera suffisamment bonne que tu pourras profiter de mes connaissances.
De plus je voudrais, si je meurs, que vous continuiez de servir Seigneur Nelius. Il est important de conserver une stabilité saine au sein de l'Ordre Sith afin de permettre sa renaissance, il faut honorer nos ancêtres qui se sont battus pour nous faire profiter de cet héritage, à nous d'en faire bon usage.


Darth Therasseus était irrité, il ne savait pas quoi répondre, en même temps que dire dans une pareil situation ? Après un instant il se contentait d'un signe de la tête pour affirmer ma parole et montrer qu'il était en accord. Certainement était-il perturbé par cette situation, un peu perdu mais dans une pareil situation il fallait toujours tous prévoir. Peut-être allions-nous avoir de plus grosses surprises que prévu ou bien allions-nous être déçu ? Bien que la possibilité de l'ultime puissance se dressait devant nous, cela allait peut-être nous permettre d'asseoir notre domination.

Lorsque ce détail était réglé, je pris mes affaires et pris le chemin au lieu de rendez-vous où nous allions rejoindre ce fameux tombeau. La curiosité de découvrir ce qui s'y cachait était grande en moi et j'espérais en toute sincérité y découvrir de belles choses, des artefacts sith puissant qui allait me permettre à agrandir mes connaissances sur la magie sith.

Les quelques obstacles sur le chemin, ses chiens inutiles qui pensaient pouvoir nous menacer ne firent pas réellement le poids face à nous. Il fallait dire que j'étais très bien entouré, l'un des meilleurs bretteurs de l'Ordre si se n'était le meilleur et l'actuel Sith'ari Nelius, que demander de plus ? Chaque idiot d'ennemi qui allait croiser notre route allait se voir réduit en cendre avant même de réaliser qui il avait en face, une bien amusante situation ! Bien que je devais dire que je n'étais guère convaincu de la loyauté de notre brave reylos, ce porc-épic qui fut renversé n'avait aucune raison de rester loyal à Nelius. Peut-être ne l'était-il dans l'unique but de le trahir ? Après tout il n'allait pas être le premier ni le dernier sith à vouloir trahir son « maître » mais pour l'heure il fallait attendre et voir.

Nous arrivions devant une porte avec une écriture sith, une énigme ? En voila une bonne ! Je me demandais souvent pourquoi ses seigneurs sith s'amusaient à créer des énigmes pour pénétrer leur tombeau, je regardais Nelius puis l'inscription. En effet tous semblait parler que c'était le vassal noir, en voila une chose intéressante.Je réfléchis un instant, l'énigme était assez claire mais restait à savoir ce qu'il attendait réellement de nous car cela pouvait être assez vaste. La proposition du Seigneur Nelius n'était pas idiote, commençons par tester le plus simple avant d'aller dans le plus compliquer.

Oui, vous avez raison. Espérons seulement qu'il ne faut pas remplir un casque mandalorien de sang d'un jedi ou d'un mandalorien. Cela pourrait grandement nous ralentir dans notre progression.

Je regardais le portail puis réfléchit, bien entendu que je n'avais pas ramener une simple lame primitive ! J'avais pensé à tous sauf à cela.... Et puis quelle quantité de sang ? Une simple goûte de sang suffisait ? Ou bien fallait-t-il se vider de son sang et le répandre sur le portail ? Pour l'heure j'allais me contenter d'un peu de sang. Je pris mon sabre et cherchait à m'ouvrir légèrement le doigt, pas de trop car le but n'était pas non plus de me décapiter le doigt sauvagement mais suffisamment pour voir un peu de sang couler.
Je souris satisfait puis mis un peu de mon sang sur le portail avant de me reculer pour voir la réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Dim 17 Mar - 14:04

Ainsi le Sith'Ari Nelius connaissait l'histoire de ces ancêtres. Ce qui avait fait d'eux de puissants Seigneurs Sith, leurs ennemis et leurs alliés ainsi que leur mort. Le puissant Seigneur Noir qui désormais cherchait un quelconque indice pour ouvrir la porte avait parfaitement raison : Pour le vaincre, le Maître Jedi Murrtaggh passa un accord avec les Mandaloriens afin qu'ils opèrent une diversion en lançant une attaque contre les troupes du Vassal Obscur. Pendant que le commandant Zeltron du Vassal Obscur faisait face aux attaquants mandaloriens, Murrtaggh s'introduisit dans le territoire de son ennemi et assassina le Seigneur Sith, provoquant sa propre chute vers le Côté Obscur en accomplissant cet acte. Et les serviteurs de Vassal Obscur n'avaient jamais digéré la trahison des Mandaloriens. Les mercenaires avaient été certes tués jusqu'au dernier mais la haine des Chevaliers Noirs ne quitta jamais leur coeur et lorsqu'ils enterrèrent leur vénéré maître et Seigneur ils décidèrent de sceller le portail qui allait le garder pendant les siècles à venir.

Un Mandalorien fut amené et sa tête fut coupée proprement. Son sang fut aussitôt recueilli dans son casque et on en aspergea le portail ainsi que du sang de différents lieutenants de Vassal Obscur ayant préféré se tuer plutôt que vivre dans la colère et sans la protection de leur Maître. Ainsi le puissant sortilège qui verrouilla le temple-tombeau ne pouvait être ouvert que par deux choses : le sang soit de Sith soit de Mandalorien. Et seulement si ce dernier était versé depuis le casque, imprégné de magie Sith, du défunt. Et le Côté Obscur souriait aux Sith loyalistes car le Seigneur Noir découvrit le casque caché entre deux roches. C'était un véritable casque mandalorien qui avait connu des années de guerre mais on reconnaissait ces origines à la typique et classique visière en forme de T. Ainsi il allait pouvoir le prendre sans danger et regagner le portail.

Mais c'était sans compter l'erreur que fit le Seigneur Kel. Rien, ni personne n'aurait pu prévoir ce qui allait arriver mais lorsque le sang entra en contact avec la roche il s'évapora dans une étrange fumée violette et un long hurlement se fit entendre dans le tombeau. Les trois Sith purent sentir les mouvements d'ennemis à travers les corridors, les défenseurs du tombeau se réveillant. Ils allaient devoir se frayer un chemin jusqu'à la salle du tombeau à travers les corridors infestés de technobeast, placés là par les lieutenants de Vassal Obscur et atteindre son cercueil et demeure éternelle en combattant. Mais ils purent ressentir autre chose aussi.

Une puissance obscure, puissante peut être même autant que le Seigneur Noir, pourtant proclamé Sith'Ari, venait de réveiller non dans le tombeau de Vassal Obscur mais dans les corridors, plus anciens encore qui se situaient en dessous. Le gardien de l'arsenal tant attendu. Ainsi donc le leader disparu du One Sith avait pourvu d'excellents moyens de défense ses armes. Mais face à trois puissants Sith que pouvaient être quelques utilisateurs du Côté Obscur ? Rien. Du moins l'espérait on...


[Voilà je vous invite désormais à ouvrir le portail avec le casque et de pénétrer dans le tombeau de Vassal Obscur. Ce dernier est plutôt petit et les corridors simples, allez jusqu'à la chambre funéraire et arrêtez vous là.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Lun 18 Mar - 15:58

Sonder les environs fut en effet la clef de l'énigme. A peinte le Seigneur Noir eut-il débuté ses investigations qu'il sentit les ténèbres émaner de derrière un monticule de rocher à une cinquantaine de mètres de sa propre position. Il n'y avait aucun mystère à sentir le côté obscur en ces lieux, mais cette sensation semblait tordue, exactement le genre de trace donc que laisserait un Sith après avoir puissamment utilisé la Force. Après avoir soulevé quelques rochers au sommet du monticule, Darth Nelius put apercevoir un objet apparemment forgé dans un métal quelconque, bien qu'il dut l'approcher pour en définir la nature exacte. L'objet en question semblait dater. En effet, de nombreuses bosses le ceignait, tout comme des fissures qu'une vibrolame aurait bien eut du mal à pratiquer vu que le métal n'est autre que du Beskar. Et pour cause, puisque c'était un casque Mandalorien que venait de découvrir le Nagaï, bien que ce dernier semblait imprégné par le côté obscur. Un hurlement strident le fit pourtant se retourner, pour constater que ce bruit à peine supportable émanait du portail lui même. Le sang que Kel venait d'y appliquait finissait de s'évaporer, formant une étrange fumée indigo qui empestait le côté obscur de la Force. Le trio put aussi sentir le frémissement de la Force, qui semblait prévenir le Vassal qu'il avait des invités à sa porte. S'annoncer n'était pas dans les intentions du Sith'Ari, mais il allait visiblement falloir faire avec... Après tout, c'était bien lui qui avait ordonné à Kel de pousser ses investigations en imprégnant le portail de son propre sang. S'appuyant l'avant bras contre un coin émoussé du casque, Darth Nelius fit pression contre le métal jusqu'à ce que ce dernier entame sa peau. Son propre sang coula dans le heaume tant haït, formant une petite flasque visqueuse et pourpre. Sans réfléchir, sans préalablement en faire part à ses deux acolytes, il jeta le sang sur la portail.

-tave faiza kash, tegu mus eile dabar !
(le prix est payé. Laisse nous passer maintenant!)

Ce que le portail s'empressa de faire, comme il s'y était attendu. La Force semblait quand à elle se déchainer, à moins que ce qu'il sentait n'était du qu'au hurlement que le portail avait émit précédemment. Malgré la satisfaction qu'il ressentait à l'idée de pénétrer dans le tombeau du vassal, il craignait d'avoir également éveillé tout ses systèmes de défense. La suite de l'action la donna pourtant raison, puisque des que le portail eut finit de s'ouvrir, chacun des trois Sith put discerner des ombres se mouvoir parmi les ténèbres des couloirs qui se profilait devant. Des mouvements saccadés, pour ne pas dire mécanique. La raison en fut pourtant évidente l'instant d'après, lorsque ces ennemis décidèrent enfin de se montrer. Cela n'empêcha pas le Seigneur Noir d'étouffer un juron.

Des technobeast!

-Kel, les masques respiratoires!

Qui aurait pu prévoir que l'inventaire de l'alchimiste aurait à servir si vite? Nelius ne fut pourtant pas fâché lorsque l'humain lui lança l'appareil que le Nagaï vissa aussitôt sur sa tête. Il connaissait trop le danger que représentait les Technobeast pour se permettre d'aller au front sans se prémunir de leurs terribles effets. C'étaient en effet d'anciens êtres organiques, que la magie Sith avait corrompus jusqu'à leur ôter toute faculté de réflexion et les rendre aussi dociles que de simples droïdes. Les nanovirus qu'il expiraient pouvait en effet lobotomiser celui qui avait la malchance de le respirer... De même, la moindre blessure ou le moindre contacte avec ces créatures engendrait un effet idoine. Des effets dont Reylos s'était prémunit en se protégeant intégralement d'une armure Sith. Il ne fut donc pas surprenant de le voir sortir son double Sabrolaser pour se lancer à l'assaut des créatures, qui reculèrent immédiatement devant sa furie contrôlée. L'attaque de ce dernier laissait assez de temps à Nelius pour se plonger dans les affres du côté obscur et mobiliser son pouvoir. S'il était désormais protégé du souffle mortel de ses ennemies semi humanoïde, la moindre blessure pouvait encore le contaminer, et il n'était pas aussi bien protégé que le Zabrak. Oui, mais Nelius avait avec lui la Force. Levant ses deux mains devant lui, il commença à déchainer sa foudre Sith. Pas directement sur ses ennemies, pas tout de suite. Il commençait par condenser l'énergie autours de lui, pour la nourrir et la renforcer. L'atmosphère autours de lui commença à s'électrifier tandis que sa peau semblait se raidir à vue d'œil. Ce ne fut que lorsque l'énergie du côté obscur commença à s'agiter, menaçant presque de déborder, qu'il consentit enfin à libérer.

-del iv nuyak ipros, Kesmas.
(Hors de mon chemin, Kesmas)

L'effet fut celui qu'escompta le Seigneur Noir. Alors que Reylos parvenait à esquiver la Foudre d'un cheveu, cette dernière frappa le premier rang des technobeast, lesquels grillèrent littéralement sous l'impact de cette émanation maléfique, créant au passage une brèche dans le rang des ennemis qui ne tarderait pourtant pas à se combler. Il fallait dire que le Vassal Obscur n'avait pas fait dans la dentelle, un détail pas si étonnant pour qui avait étudié sa vie et l'impact qu'il avait eut parmi les Sith...

-primyn dabar!
(en avant, immédiatement)

Décidément, il y avait du bon à parler le Sithese... Sans attendre, le petit groupe s'élança dans la brèche nouvelle formée et s'engouffra dans le temple, non sans couper, trancher et détruire autant de technobeast que possible. L'étroitesse du lieu obligeait Nelius à utiliser son Sabrolaser classique, le sien n'étant pas maniable dans aussi peu d'espace. Cela ne l'empêchait pourtant pas de faire constamment reculer les monstres qui cherchait à ralentir le groupe. Un vague de Force arracha le poitrine de l'un tandis que l'autre était proprement décapité par son arme, et pourtant malgré tout cela il semblait il y en avoir toujours plus. Plusieurs fois, l'arme d'un de ces derniers avait manqué de peu le Seigneur Noir, qui à chaque était parvenu à empêcher le pire d'arriver. Mais tout cela n'empêchait pas le groupe d'avancer, lentement, mais d'une manière incontestable. Tans pis si pour cela il fallait décimer le troupeau de technobeast dans son ensemble... Car si ces derniers représentaient un danger non négligeable, il sentait bien menue en comparaison à celui qui se faisait sentir depuis quelques moments déjà. Quelque part dans ce temple vivait une grande puissance obscur, peux être même aussi puissante que Darth Nelius lui même. Le défis semblait à la hauteur du Sith'Ari, qui était de toute façon décidé à le relever.

Le trio finit toutefois par arriver dans une pièces différente du reste du temple. Pas dans son architecture attention, la simple différence subsistait dans le fait qu'elle n'était pas un de ces éternelles couloirs infestés jusqu'à la moelle par des pièges semi vivants...Peut être même était-ce la chambre funéraire, mais Nelius n'avait pas le temps de le vérifier. En effet, il se contentait pour le moment d'empêcher les technobeast de pénétrer par l'entrée qu'ils avaient eux même empreintes. La Force virait sous l'impact des impulsions télékinésique qu'il envoyait. Chaque technobeast prit dans ses filets invisibles se voyait catapulté puis impitoyablement démantibulés. Mais combien y avait-il des ces choses?


Dernière édition par Darth Nelius le Mer 20 Mar - 15:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Mer 20 Mar - 15:09



Le zabrak resta seulement quelques instants en hauteur. Darth Kel ne put ouvrir la porte et ce fut Nelius qui s’en chargea, mais le mal était fait, quelque chose se réveilla dans l’antique tombeau Sith. Il avait prêté peu d’attention au manège que les Sith restés en bas venaient de faire, ils n’avaient pas eu besoin de lui, c’était ce qui importait. Il était là seulement pour renforcer le groupe. Pas pour se soucier des détails. Le portail s’ouvrit et Reylos sauta de son perchoir pour suivre l’humain et le nagaï à l’intérieur. Mais ils n’entrèrent pas tout de suite. Ce qu’ils avaient réveillé semblait venir droit sur eux. Des Technobeasts. Nelius et Kel se protégèrent de leurs émanations avec des masques. Reylos n’en avait point besoin, ayant par souci d’anonymat choisi de revêtir une armure complète. Derrière son masque, un sourire naquit sur son visage. Il sortit son sabre et se jeta à l’assaut des machines organiques.
Sa hargne combative fit reculer les créatures, le temps qu’il sente le nagaï puiser dans la Force ce dont il avait besoin pour combattre avec fracas la troupe de technobeasts. Le Seigneur Noir déchu sépara la tête d’un ennemi de son corps et eut juste le temps d’entendre Nelius lui intimer l’ordre de s’écarter. Ce qu’il fit en sentant le Côté Obscur se déchaîner. La foudre fit des ravages parmi les rangs adverses, et le trio put gagner encore du terrain. Darth Reylos/Kesmas venait d’avoir chaud, très chaud. Fort heureusement il avait évité cette attaque dangereuse de la part de « Sith’Ari ». Maugréant intérieurement, le zabrak reprit le combat contre ces choses. Son sabre décrivit maintes fois des arcs de cercle parmi les forces protégeant la tombe du Vassal Obscur. A chaque coup, un technobeast tombait. Certains s'approchèrent trop près, mais l'armure et le masque qu'il portait firent preuve d'une grande utilité. Tout cela avec son sabre et la Force, et Reylos montra qu'il n'avait à l'époque pas usurpé son titre de Seigneur Noir, il demeurait un combattant d'exception. Ses deux pairs, eux, devaient faire extrêmement attention à l'ennemi. Ils ne disposaient en effet pas d'une armure, seulement d'un masque, ce qui était déjà très utile à cause des nanovirus que transportaient les machines. Mais une seule égratignure, et c'en était fini pour eux. D'ailleurs, la coupure qu'avait le leader du groupe ne risquait-elle pas d'être un danger pour lui ?
Une puissance ancienne planait depuis le début dans les environs. Le genre de surprise qui pouvait s'avérer fatale, car elle semblait elle-même bien au niveau de celle de Darth Nelius. Et donc un défi digne de ce nom pour lui, comme pour le zabrak. Le couloir qui semblait interminable déboucha enfin sur une pièce assez grande pour permettre au trio de se lâcher. Les trois Sith laissèrent libre cours à leur puissance obscure, faisant un véritable carnage parmi les technobeasts. Mais même eux savaient qu'ils ne pouvaient pas combattre indéfiniment. Il arriverait bien un moment où ils seraient las de cet affrontement. La Côté Obscur leur permettait d'allonger ce laps de temps de beaucoup. Néanmoins, mieux valait que cette histoire se finisse le plus vite possible. Alors que Nelius envoyait au loin ceux qui avaient le malheur de se rendre trop près de lui, Reylos envoyait sa foudre sur ceux qui entraient dans la pièce. Son sabre s'occupait du reste, ceux qui profitaient du court répit offert entre deux salves pour entrer. A eux trois, ils réussissaient leur tache avec efficacité. Mais ils n'étaient pas venus pour combattre de vulgaires laquais. Il y avait quelque chose de bien plus intéressant dans ce tombeau.


- Sis setup buti tave amzi kia zinot jri savoka, mes tapuiz kia dary kaienas vel orus. Teku mes shâsot stai, mes aras sesiy zo amzi krecikas.
( C'est le moment d'avoir une idée, nous sommes venus pour quelque chose de plus important. Pendant que nous luttons ici, nous perdons un temps précieux )

En effet, le trio de Seigneur Sith devait se dépêcher, nul ne pouvait prédire ce qui se trouvait aussi dans les couloirs. Ni même ce qu'il se passait à l'extérieur. Une attaque était si vite arrivée, après tout Sanguinus courait toujours, et certains Jedi étaient au courant de l'existence des Sith. Et quelle planète était réputée pour être leur lieu de prédilection ? Vraiment, il fallait découvrir sous peu le "trésor" avant de le perdre pour d'obscures raisons. Cela serait une grande perte que d'arriver après un potentiels chasseur de tombes des temps passés, qui sait qui était passé ici après Krayt. Ce qu'ils étaient venus chercher leur octroierait un avantage indéniable pour l'Ordre Sith. Voire pour le moment où Reylos pourrait reprendre son trône, ce qui semblait assez loin pour l'heure. Il était forcé de travailler de concert avec Nelius en attendant le moment propice pour renverser la situation.
Un autre technobeast se précipita vers lui et fut repoussé tout aussi rapidement. Il alla même jusqu'à en éliminer un qui s'apprêtait à frapper le nagaï dans le dos. Un coup de pied suivi d'un estoc mit fin à la charge d'un troisième. Et cela ne semblait pas prêt de finir...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Dim 24 Mar - 0:44

Lorsque mon sang toucha le portail, il ne tarda pas à s'évaporer une fumée violette, cela devait certainement être bon signe ! Bien entendu j'avais raison, les superbes crient de joies que le tombeau dégageait de lui pouvait réjouir n'importe quel cœur et inspirait grandement à la confiance. Je reculais de quelques pas, faisant mine de rien bien qu'on ne pouvait guère me reprocher grand chose hormis le fait que j'avais fais ce que Seigneur Nelius réclamait de moi, après tous qui pouvait savoir que ce tombeau abritait un grand nombres d'amis en manquent de câlins ?
Le seigneur Nelius arriva avec un casque mandalorien en piteux état et vida son contenu sans tarder sur le portail qui, tel un esclave obéissant, s'ouvrit immédiatement. Il fallait attendre un peu avant que nos nouveaux amis se présentent à nous, de beaux technobeasts ! Aaaah une petite merveille de la magie sith, peut-être allais-je pouvoir avoir un exemplaire ? Peut-être après notre expédition ! Après tous pourquoi se priver d'un petit bonheur qui allait pouvoir nous être utile ? J'étais persuadé que nos ennemis allaient apprécier un tel cadeau comme il se devait.

Mais je n'avais guère le temps de rêvasser sur ce que je pouvais faire d'un tel exemplaire que Nelius me réclama un masque, fort heureusement que j'en n'avais pris ! Nous aurions eu l'air bien idiot de devoir retenir notre souffle afin d'éviter de remplir nos poumons de ce sublime. Je retirais mon sac du dos pour sortir les deux masques et d'en lancer un à Nelius avant de mettre le mien. Je n'avais guère l'occasion de faire grand chose que Reylos se ruait déjà sur les bêtes pour les découper avec son sabre pour qu'enfin Nelius déchaîne toute sa Force sur ses bêtes pour en faire des steaks à odeur douteuse....

Un petit chemin c'était généreusement ouvert pour nous, le moment idéal pour faire un peu de sport et de courir ! Je pris mon sabre en main et laissait ma lame écarlate danser autour de moi afin de parer toute tentative d'attaque à mon encontre, je ne pouvais me permettre de me retrouver blesser par ses bêtes, nous savions tous ce qui allait en découler.... Je n'avais guère fait attention si mes coups faisaient un quelconque dégât, je présumais que si car il fallait être très peu doué, voir utiliser son arme comme un pied pour ne guère toucher quelque chose dans un endroit aussi.... étroit !

Nous arrivions en fin de compte dans une grande salle, je n'avais guère le temps de la scruter davantage que nos amis voulaient à nouveau nous rejoindre pour montrer leur amour envers nous. Tous comme les deux autres, je tentais de les maintenir à distance avec ma Force, que se soit par des éclairs ou encore pour les repousser. Bien que nous n'avions pas une endurance illimitée, ce qui était dommage au fond, je pouvais dire avec certitude que ses créatures n'étaient pas infinies.... Tôt ou tard il n'en n'aurait plus et j'avais un fort doute qu'il en avait des milliers dans le couloir, il n'en n'avait guère la place. J'étais convaincu qu'avec un peu de témérité nous allions les réduire tous en cendre...

Reylos paniquait-il ? Il voulait absolument que nous trouvions une idée, il était vrai que nous n'étions pas venu ici pour faire un joli pique-nique dans un tombeau mais il fallait se prendre le temps nécessaire, à quoi bon se dépêcher si en fin de compte nous avions la moitié de la population de Coruscant en saloperies de bestioles sith au cul ? Cependant je me décidais d'arrêter de les soutenir, bien qu'ils pouvaient amplement se débrouiller seul et puis lorsque cette autre chose bien plus puissante allait apparaître... Je ne doutais pas un instant que j'allais me tourner les pouces pendant qu'ils allaient faire tous le travail mais ce moment n'était pas encore venu.
Je me retournais et me mis à scruter dans un premier temps la salle de mon regard avant de me concentrer pour la scruter plus en profondeur avec la Force, peut-être allais-je trouver quelque chose d'intéressante, ou pas.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Dim 24 Mar - 10:53

Les technobeasts.... De charmantes créatures. Pendant des années les Sith ont cherché à découvrir comment contrôler les pouvoirs du Côté Obscur mais aussi les droids. Il existait certes des pouvoirs permettant de les détruire mais les contrôler était extrêmement bien protégé. Mais en - 1250, le Seigneur Sith, ou plutôt la Dame Sombre, Bélia Darzu alla encore plus loin que quiconque, utilisant les principes du mechu-deru pour créer une technologie alchimique qui mangerait. Le germe du technovirus de Darzu était capable de se répliquer en convertissant des matières organiques en des nœuds de circuits et de réécrire totalement le génome de sa victime. Une victime infectée par le technovirus se transformait rapidement en un hideux hybride d'humain et de droïde. Bélia Darzu baptisa ces pitoyables créatures les technobeasts et la technique permettant de les fabriquer le mechu-deru vitae.

Un germe de technovirus pouvait être aussi petit qu'un spore de moule. Une fois qu'il avait touché la peau de sa victime, il se répliquait en se nourrissant de tissus vivants, se transformant en quelques minutes en une tumeur métallique de la taille d'un poing. Les instincts primitifs d'auto préservation du virus faisaient qu'il suivait les neurones jusqu'au cerveau où il lobotomisait les lobes frontaux pour rendre leur hôte incapable de formuler des pensées complexes. A ce stade, la conversion en technobeasts était irréversible. Contrairement à des droïdes fabriqués dans des chaînes de montage, les technobeasts n'étaient jamais identiques à l'exception de leur asymétrie bosselée là où des morceaux de métal remplaçaient des tissus vivants. Le virus pouvait repasser plusieurs fois par dessus son propre travail, laissant derrière lui des zigzags de tissus cicatriciels métalliques. Les germes du technovirus formaient une conscience collective qui éprouvait une grande curiosité à l'égard de la biologie humanoïde qui s'exprima à travers des expérimentations. Ainsi, certains technobeasts pouvaient avoir plusieurs têtes ou des mains en formes de pinces de crabes. Les bras de la plupart des technobeasts se terminaient par des broches ou des lames apparentes. Un seul technobeast pouvait relâcher un nuage de nanospores capables d'infecter des centaines de victimes.

Ainsi les trois Sith avaient beaucoup de chance d'avoir pu se défendre contre les créatures et surtout évitaient d'inhaler d'inspirer leurs émanations. Ne respirait ce serait qu'un nano-technovirus revenait à une longue et dure mort. Certes vous pouviez toujours résister et empêcher les créatures d'atteindre votre cerveau mais ce qui fait de vous ce que vous êtes disparaîtrez à jamais. Votre génome même disparaîtrait, avalé goulûment par les créatures. Lorsqu'ils passèrent enfin l'entrée de salle du tombeau un grondement provint des souterrains et les technobeast s'arrêtèrent brusquement comme si on leur avait donné l'ordre. Le couloir devint flou, comme si l'air se déformait après le passage des Sith puis finit par disparaître remplacé par une illusion noire. De la Magie Sith à l'état pure, puissante. Un piège pour qui voudrait s'enfuir après avoir regretter s'être enfoncer....

La pièce était grande et couverte de richesse, sabres lasers, équipements d'alchimie mais aussi or et de nombreux cadavres. Certains étaient frais, ceux des soldats Sith qui étaient tombés pour épancher la soif de pouvoir de leurs commandants. Mais aussi d'anciens serviteurs qui dormaient du sommeil éternel dans de simples alcôves, recouverts d'une fiche couche de poussière. Un tombeau se dressait au centre, entouré de deux grands chandeliers noirs qui portaient deux immenses cierges brûlant lentement d'une flamme violette. Une ombre se dressa soudainement au dessus du tombeau formant la silhouette d'un homme recouvert d'une cape, deux épées dans chaque main. Un râle monta de sa gorge fantomatique et l'air vibra dans le tombeau. Une Vague de Ténèbres s'abattit sur le trio, peur, colère et haine. Seuls de vrais Sith ne feraient pas demi tour puisant dans ces sentiments qui servaient au Côté Obscur.


"Je suis Vassal Obscur. Voilà des années que je garde cette pièce et vous vous venez troubler mon repos ? PAUVRES FOUS ! Ne voyez vous pas ces cadavres jonchant le sol. Vos soldats, vos pitoyables ont péri de leur peur. Montrez moi que vous êtes les dignes descendants de la Sith, combattez moi ! Au coeur de mon coeur se trouvent l'amulette de la vengeance et de ma mort. Saurez vous trouver la solution avant l'éveil de mes serviteurs ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Mar 26 Mar - 12:30

Le déferlement furieux des Technobeast continuait de mobiliser les efforts combinés du trio, qui parvenait pour le moment à repousser l'assaut avec une fruste efficacité digne du côté obscur. Darth Nelius n'aurait pu dénombrer le nombre exactes de ces pitoyables créatures qu'il avait du écraser, écarteler ou réduire en cendre pour que l'exploration de ce tombeau ne se transforme pas en un piège aussi macabre que grotesque qui signerait leur fin à tous. Qu'importait le nombre qu'il y avait en face d'eux, le moment immédiat se réduisait à combattre. Les plaintes ne Reylos n'y changerait strictement rien...

Pour une raison qui échappa dans un premier temps au Sith'Ari, l'attaque des créatures cessa soudainement, sans que rien pourtant ne le laisse présager. Massés devant la porte de l'anti chambre, il ce se stoppèrent lorsque le dernier Sith, Kel en l'occurance, parvint à se frayer un chemin dans cette masse de pantins du côté obscur. La sensation de présence se renforça dans la Force, lui fit prendre un teinte noire et vicié . L'entrée qui menait au couloir fut bientôt avalé par un mur de fumé noir qui obstrua complètement la vue des Sith. Le côté obscur émanait de cette mystérieuse émanation attestait bien que quelqu'un était en entrain d'utiliser la Magie Sith pour leur barrer le chemin. Un rire sec secoua le Sith'Ari, bruit étrange qui témoignait d'ailleurs plus du grincement que d'un éclat de rire. Le Vassal Obscur, si jamais il était bien derrière tout cette mise en scène, croyait-il vraiment que le Sith'Ari allait fuir devant son obscur personne? Décidement, même la mort n'était pas parvenue à rendre le Seigneur Sith moins orgueilleux.

"-Je suis Vassal Obscur. Voilà des années que je garde cette pièce et vous vous venez troubler mon repos ? PAUVRES FOUS ! Ne voyez vous pas ces cadavres jonchant le sol. Vos soldats, vos pitoyables ont péri de leur peur. Montrez moi que vous êtes les dignes descendants de la Sith, combattez moi ! Au cœur de mon cœur se trouvent l'amulette de la vengeance et de ma mort. Saurez vous trouver la solution avant l'éveil de mes serviteurs ?"

Magnifiant ses propres pouvoirs obscur grâce à sa propre haine, le Nagaï se retourna pour faire face aux nouveaux danger qui les guettaient.

Et fut repousser immédiatement par un mur invisible qui plongea son esprit dans un intense désespoir. Une voie nouvelle dans son esprit lui murmurait son indignité à régner, l'absurdité de la voie qu'il cherchait à édifier, son échec totale pour que le côté obscur puisse un jour ouvrir les yeux aux profanes et détruire les faibles incroyants. Tout ce qu'il était, voulait, recherchait n'était qu'une succession d'échec qui témoignait de sa banalité, de sa faiblesse. Faiblesse et pouvoir était incompatible. Oui, mieux valait s'enfuir, s'enfoncer dans cette brume hideuse qui probablement le détruirait. Au pire, si elle n'y parvenait pas, les Technobeast pourraient s'en charger...

Mais Nelius n'écouta pas cette voix et la repoussa à l'aide sa volonté ténébreuse. ses peurs qui faisaient parties de lui, il les avaient acceptés depuis bien longtemps. La peur n'était pas l'ennemie d'un Sith, bien au contraire. Il devait l'accepter, la magnifier et la convertir en une puissance capable de mobiliser le côté obscur. Qu'on ose un stratagème aussi basique contre lui ne fit qu'enfler sa colère et nourrir la propre flamme qui l'habitait. Laquelle devint bientôt un brasier, puis un incendie incontrôlable de fureur et de haine pour tout autre que lui. Ce fut seulement à ce moment qu'il fut en mesure de voir ce qui se trouvait autours de lui. Il ne prêta qu'une attention limitée à toute les richesses s'étalant devant lui, préférant détailler plus précisément les cadavres à ses pieds ainsi que les autres, d'allures plus ancienne, qui eux reposait dans des alcôves que la poussières recouvrait presque entièrement. Au centre de la chambre se dressait un tombeau, entouré de deux chandeliers allumés d'où s'échappait la même fumée que le contacte du sang de Kel avec le portail avait généré. Cette fumée s'éleva, se tordit, prit la forme fantomatique d'un homme recouvert d'une cape qui tenait une épée dans chacune de ses mains. Le Vassal obscur.

-Nous, fou? Que dirais-je donc de toi, qui croit qu'un sort aussi mineur parviendrait à nous faire rebrousser chemin. Ne sens-tu pas ta faiblesse, Vassal d'une Obscurité qui t'a rejeté au profits de ton ancien ennemi? Tu n'est que l'ombre pathétique de ce que tu fut autrefois, et il en advient à nous les vivants de guider les Sith plus loin dans le côté Obscur. Essaye seulement de nous en empêcher, et je briserai le peu de substance qui t'attache encore au monde matérielle.

*Kel, Kesmas, emparez vous de sa dépouille! L'amulette doit se trouver à l'intérieur, ou du moins dans ce maudit sarcophage. Faites vite, sinon il réveillera ses serviteurs.*


Sans prendre le temps au spectre de mobiliser une nouvelle fois son pouvoirs, Nelius retourna l'arme du maître des lieux contre lui. Son Esprit se heurta à celui du Vassal pour lui imposer la peur et le désespoir. Car s'il était plus difficile de magnifier la peur d'un mort, l'évidence pouvait se révéler tout aussi destructrice. Moins qu'un fantôme, privé de son enveloppe charnelle, le Vassal n'était plus qu'une relique d'un passé révolu. S'opposer à eux, c'était s'opposer au côté obscur. Il fallait pourtant faire vite, car le mort n'allait pas tarder à appeler ses anciens adeptes en renfort pour l'épauler...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Dim 31 Mar - 23:15

Malgré les ravages dans leurs rangs, les technobeasts ne faiblissaient pas. L’une remplaçait l’autre. Ce combat semblait sans fin, combien de ces choses Vassal Obscur avait-il enfermées ici pour défendre son tombeau ? Reylos avait l’impression de perdre son temps, et sa question resta sans réponse. Il semblait que les deux autres Sith présents étaient dans le même cas que lui, dans l’attente d’un nouvel indice, mais aussi d’une accalmie dans le flot de ce qu’ils affrontaient.
Et c’est précisément ce qu’il se passa un instant plus tard. Pour une seule et obscure raison. La présence ressentie depuis le début devenait plus forte. Une présence qui pensait pourvoir effrayer les trois Sith présents. Mais deux d’entre eux étaient parmi les plus puissants représentants vivants du Côté Obscur. Cette tentative ne rencontra donc qu’un effet limité. Le zabrak resta quasiment de marbre, faisant face au spectre qui prenait forme devant eux. Un rire accompagna la montée croissante des ténèbres, celui de Nelius. Un rire étrange, qui semblait faire un écho anticipé aux paroles du maître des lieux.


"-Je suis Vassal Obscur. Voilà des années que je garde cette pièce et vous vous venez troubler mon repos ? PAUVRES FOUS ! Ne voyez-vous pas ces cadavres jonchant le sol. Vos soldats, vos pitoyables ont péri de leur peur. Montrez-moi que vous êtes les dignes descendants de la Sith, combattez-moi ! Au cœur de mon cœur se trouvent l'amulette de la vengeance et de ma mort. Saurez-vous trouver la solution avant l'éveil de mes serviteurs ?"

Ce même Vassal Obscur tenta d’intimider Reylos, ainsi que les deux Sith l’accompagnant. Une voix s’insinua dans son esprit, se moquant de son échec face à Nelius, de son manque d’honneur à le suivre maintenant, de l’inutilité de son existence, qu’il mourrait sans que l’on retienne son nom, qu’il n’était rien au regard de ses ancêtres Sith. Il se retint de rire. Que savait ce Sith mort depuis bien trop longtemps pour comprendre les vivants ? Reylos avait ses propres plans, ce qu’il faisait actuellement visait à l’aider à se renforcer. A l’insu de tous. Bien sûr, il savait que Nelius doutait toujours de lui. Un Seigneur Noir des Sith, même vaincu, restait après tout un grand danger. Il devait seulement s’assurer à ne pas commettre de faux pas pour le moment. Au moins, lui avait toujours un corps pour servir l’Obscurité. Un fantôme tel que leur adversaire était condamné à errer dans les lieux liés à sa mort. Reylos était libre d’aller et venir comme bon lui semblait. Il l’aurait volontiers réduit au silence éternel, si le nagaï n’avait pas pris la parole face au Vassal, puis dans l’esprit des deux autres Sith.

*Kel, Kesmas, emparez-vous de sa dépouille! L'amulette doit se trouver à l'intérieur, ou du moins dans ce maudit sarcophage. Faites vite, sinon il réveillera ses serviteurs.*

Sans prêter attention à ce que fit Nelius pour attaquer le spectre, il sentit tout de même le Côté Obscur faire son office. Il jeta un regard d’approbation en direction de Kel et se dirigea rapidement vers le corps. Il n’avait que peu de temps, et là encore, qui pouvait savoir ce qui en découlerait ? Malgré l’affrontement avec Nelius, Vassal Obscur pouvait très bien réveiller les technobeasts sans attendre. D’ailleurs, au vu de leurs puissances respectives, ne valait-il pas mieux que Reylos s’occupe de contrer un éventuel ennemi pendant que Darth Kel tentait de récupérer l’amulette ? Sans doute que oui. Une fois le spectre éliminé, Nelius se chargerait de ce qui nécessiterait l’usage de la magie Sith. Une bonne répartition des rôles ? Normalement oui. L’obscurité serait juge de leur aptitude à obtenir les secrets contenus dans le tombeau. Il prit la parole en Sithese.

- Kel, occupez-vous en, je me charge de veiller sur vous.

L’œuvre du Côté Obscur continuait de se déchaîner, Reylos était aux aguets, prêts à laisser libre cours à sa colère, à montrer que lui aussi était un digne Sith.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Lun 1 Avr - 19:43

La pièce était riche, armes, outils d'alchimie et j'en passais. Tant que de richesse que je pouvais exploiter si seulement j'en avais la possibilité et les moyens. Cependant notre situation délicate m'en empêchait de pouvoir posséder quelques unes de ses antiquités. J'avais bien entendu remarqué le tombeau et les nombreux cadavres dont certains étaient frais au sol, une belle décoration de salon ! Cependant une illusion finie par engloutir les technobeasts, cela ne pouvait pas signifier quelque chose de bon. Je savais qu'une nouvelle épreuve allait se produire, sinon pour quelle autre raison ses créations si abominable mais fascinante disparaissait sous le voile de l'illusion ? Se n'était certainement pas par amusement pour par ennui, un piège peut-être ? Je ne le savais pas mais j'allais rapidement recevoir ma réponse.

Je regardais le tombeau, peut-être que tous cela venait-il de lui ? Peut-être était-il tous simplement la clé vers notre chemin ? Après tout un tombeau sith était rarement sans richesse ou rempli de choses inutiles. Le vassal obscur se présenta face à nous, il n'avait décidément rien appris de son passé et pensait pouvoir s'en propre à nous comme si nous étions de vulgaires jedi. Cependant si celui-ci nous barrait la route, nous allions avoir un sacré fil à retordre ! Vaincre un puissant esprit sith était bien un autre calibre que tuer un technobeast !

-Je suis Vassal Obscur. Voilà des années que je garde cette pièce et vous vous venez troubler mon repos ? PAUVRES FOUS ! Ne voyez-vous pas ces cadavres jonchant le sol. Vos soldats, vos pitoyables ont péri de leur peur. Montrez-moi que vous êtes les dignes descendants de la Sith, combattez-moi ! Au cœur de mon cœur se trouvent l'amulette de la vengeance et de ma mort. Saurez-vous trouver la solution avant l'éveil de mes serviteurs ?"

Il ne se gêna nullement de faire une démonstration de ses capacités, un puissant voile parcouru la salle pour nous plonger dans le désespoir, la colère et la haine. Un pouvoir classique parmi les sith qui pouvait briser les esprits les plus faibles et surtout ceux qui n'étaient pas habitués par de tels sentiments. Cependant fasse à un sith, cela était rarement voir jamais productif, nous nous nourrissions de ces sentiments.

L'image de notre chute, celle où nos vulgaires ennemis si prétentieux allaient nous anéantir. Ô que de désespoir, avions-nous réellement une chance de redorer le blason sith ? Avions-nous réellement un avenir ou étions-nous en train de nous bercer d'illusion d'un âge meilleur face à nos si nombreux ennemis qui brûlaient de nous réduire en cendre. Il fallait lui laisser, il était loin d'être mauvais mais si il pensait faire fuir un sith avec cela, il était vraiment... Idiot ! Je regardais le vassal obscur, si il pensait qu'il allait parvenir ainsi à me faire fuir, il allait fortement se tromper. Je laissais ma colère et ma haine alimenter ma puissance avant que seigneur Nelius ne nous donne un ordre.

- Kel, occupez-vous en, je me charge de veiller sur vous.

Je regardais le tombeau avant de regarder Reylos qui m'ordonna réellement d'aller le chercher, décidément j'allais être le seul qui allait m'exposer à sa fureur. Se n'était guère des plus intelligent de s'approcher d'un esprit qui ne semblait guère très réjouis de nous voir dans son tombeau. Je ne savais pas comment m'y prendre, tous simplement courir vers le tombeau et empoigné l'amulette ou bien ? Certainement fallait-il détruire l'amulette pour détruire l'esprit qui se permettait tout et n'importe quoi avec nous, manquait-il donc autant de courage qu'il devait avoir des serviteurs pour nous affronter ? Décidément les anciens sith n'étaient guère dotés d'une grande dose de courage, ni les traîtres.

Je n'étais guère convaincu que je pouvais lui faire confiance, après tous nous lui avons gentillement bottée les fesses pour le détrôner et là il n'est qu'un vulgaire pion parmi tant d'autres. Cependant avais-je un choix ? Non, refuser allait certainement nous coûter la vie et si il me trahirait, Nelius saurait lui donner la leçon nécessaire. Je me décidais à aller chercher cet amulette, je courais en direction du tombeau, je n'avais eu guère d'autre idée que celle-ci. Je comptais éviter cette étrange fumée violette, qui pouvait savoir ce que celle-ci allait avoir comme effet si je passais dessus? Je préférais ne pas le découvrir ! Si le vassal n'allait pas être un obstacle, je pourrais prendre sans encombre l'objet convoité sinon eh bien... il faudra improviser !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Sam 6 Avr - 21:15

-Nous, fou? Que dirais-je donc de toi, qui croit qu'un sort aussi mineur parviendrait à nous faire rebrousser chemin. Ne sens-tu pas ta faiblesse, Vassal d'une Obscurité qui t'a rejeté au profits de ton ancien ennemi? Tu n'est que l'ombre pathétique de ce que tu fut autrefois, et il en advient à nous les vivants de guider les Sith plus loin dans le côté Obscur. Essaye seulement de nous en empêcher, et je briserai le peu de substance qui t'attache encore au monde matérielle.

L'esprit ne resta pas bouche bée lorsque l'homme, ou plutôt le Nagai, qui se dressait face à lui lança cette tirade. Un rire, sombre et sonore, quitta sa bouche fantomatique. Ne comprenaient-ils donc pas qu'il n'était pas seul ? Pour être arriver jusqu'ici, et en avoir ressenti le besoin ils devaient savoir que par delà la demeure post-mortem de Vassal Obscur se trouvait un vaste arsenal protégé par le Sith'Ari.
Et celui qui se trouvait face à lui se prenait pour le chef. Si l'homme, où plutôt l'émanation du Côté Obscur, se trouvait actuellement face au trio Sith ce n'était pas parce que sa volonté refusait à l'idée d'être mort, il savait parfaitement qu'il avait été tué par les Jedi ni parce que sa vengeance n'avait pas été accompli, son assassin avait sombré face à la puissance du Côté Obscur de la Force mais parce qu'un homme l'avait invité à se réveiller et si l'esprit était faible en lui même il était entouré de puissants sortilèges et alliés. Lorsque la volonté de Nelius frappa la sienne Vassal Obscur se tendit mentalement et érigea de puissantes barrières mentales auxquelles se frotta le puissant Seigneur Noir. Lorsque l'homme commença à courir vers son tombeau une bouffée de joie envahit Vassal Obscur.


"Crois tu pouvoir m'arrêter être stupide ? Penses tu réellement que je suis stupide au point de vous donner le véritable endroit où je me cache ? Connais tu le véritable pouvoir de la Sith ?"

La pièce sembla soudain plus sombre et de nombreuses ombres bougèrent, montrant clairement que quelque chose d'important arrivait. Lentement le couvercle du tombeau bougea, commença lentement mais sûrement à s'ouvrir puis tomba sur le sol dans un vacarme infernal. Le Seigneur Nel arriva enfin à son niveau et put l'intérieur de la dernière demeure de Vassal Obscur : vide.

"Tu sais ce que c'est le Côté Obscur ? C'est d'écraser les autres."

Le Seigneur Sith ne vit pas arriver le cadavre, désormais animé par le Côté Obscur, qui se cachait jusque là derrière le tombeau, invisible aux yeux des autres et attrapa l'homme au niveau de la gorge puis le repoussa. Son sabre laser s'activa et il se jeta sur l'ancien chef du Triumvirat. Il lança quelques bottes, très maladroites et lança un cri, très aigu et surtout chargé du Côté Obscur... Mais ce faisant l'esprit dût baisser sa garde une seconde et se sentit écraser par le Côté Obscur qui émanait de Nelius. Si il avait été encore une forme vivante et surtout exprimant des sentiments visuels l'on aurait pu voir la peur et l'étonnement dans des yeux qui auraient été écarquillés.

"Nelius ! Je sais que tel est ton nom. Je ne peux te vaincre et tu m'aurais de toute évidence détruit. J'ai été invoqué ici par Dark Krayt et ses alliés et je ne désires que continuer une existence de gardien, loin de la mort et de l'éternité... Saches qu'au fond de ces tombeaux se sache un gardien plus terrible encore, que même celui qui m'a ramené d'entre les morts n'aurait su vaincre. Il s'est réveillé. Le Sith'Ari est de retour et la folie vous guette entre ses murs. Continues si tu le désires mais saches que seule la mort te guette dans ces sombres souterrains."

[Hum... Pas terrible mais ça nous permettra d'avancer et d'essayer de finir l'Event d'ici 3, 4 semaines à deux tours par semaine. Allez go travail ! Désormais vous allez avancer dans les souterrains se trouvant derrière un des cadavres et découvrir une grande grotte. Il y'aura une immense porte et deux couloirs. Dans l'un d'entre eux vous entendrez des bruits de combats mais vous sentirez le côté obscur émanait de derrière la porte et vous vous arrêteraient devant.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Dim 7 Avr - 14:00

L'opposition devint vite une lutte entre les deux entités. Celle-ci ne fut en rien spectaculaire, mais pourtant chaque Sith en présence put discerner très nettement son caractère titanesque. C'était un combat de l'esprit, et il se déroulait à une vitesse et une intensité sans doute trop intense pour être correctement décrite. Le Vassal Obscur ne pouvait résister à l'oppressant pouvoir que le Seigneur Noir de la Sith était entrain de déployer. Même à l'apogée de sa puissance, ce Seigneur Sith n'aurait pas eut la capacité de véritablement lui nuire. Cela ne l'empêchait pas de disposer d'un astucieux stratagème qui lui permettait de puiser une grande puissance dans les différents canaux obscur présent dans la pièce pour résister à l'odieuse attaque du Nagaï. Comme si quelqu'un avait sciemment voulut qu'il puisse le combattre, comme ci quelque chose d'encore plus terrible se cachait dans les profondeurs du temple, mettant au défit Darth Nelius et ses sbires de l'atteindre. Peut être qu'après tout, la puissance obscur qu'ils avaient ressentis n'émanait pas du Vassal, mais bien de cet être mystérieux qui pour le moment contrôlait la situation.

La tentative de s'emparer du cadavre du Vassal fut un échec cuisant. En effet, lorsque Kel s'approcha du tombeau et utilisa la Force pour en renverser le couvercle, tous purent constater que le tombeau était vide. Un autre piège qui culmina avec l'apparition d'un corps mort depuis de nombreuses années armé d'un sabrolaser qui s'empressa de se jeter sur Darth Reylos. Un choix pas forcément très judicieux si l'on considérait les capacités martiales du Zabrak qui n'eut aucun mal à se défendre faces aux frappes maladroites de son pittoresque ennemi. En effet, sa récente défaite face à Nelius ne l'empêchait d'être l'un des meilleurs bretteur de l'Ordre Sith, ce si ce n'était pas tout simplement le meilleur. Mais ce bref éclat fut vite terni lorsque Nelius s'aperçut que c'était le Vassal obscur qui contrôlait les mouvements hasardeux du morts. En faisant cela, il avait divisé sa concentration, une erreur bien grossière si l'on considérait la puissance dans le côté obscur de Darth Nelius. Car si Reylos était un Maître d'arme, sa formation et son aptitude naturelle faisait du Nagaï le plus puissant utilisateur de Force de son Ordre. Magnifiant encore une fois son pouvoir de son feu intérieur, il brisa les défenses du spectre en une pensée qui manqua de faire basculer ce dernier dans le néant. L'émanation allait périr dans l'abysse glaciale au point de brûler du côté obscur.

Puis tout cessa soudain, comme Nelius s'y était attendu. En assaillant l'esprit de son ennemi, il lui avait imposé sa propre impuissance. Qu'il fut mort ou pas, le Vassal était un Sith. S'il ne pouvait pas vaincre l'un des siens, il devait s'écarter ou mourir. Le choix qu'il avait prit pouvait surprendre cependant si l'on connaissait l'histoire de ce Sith. Il possédait un orgueil et suffisance que rien n'aurait pu contrôler. Mais les pièces de puzzle doucement se mettaient en place. Sans doute le maître des lieux souhaitait-il que le spectre survive à cet affrontement pour ensuite reprendre son éternel rôle de gardien. Darth Nelius ne pouvait qu'extrapoler bien sur, il ne disposait pas encore de preuves pour étayer son intuition, mais il sentait curieusement qu'il approchait d'une réponse.

"Nelius ! Je sais que tel est ton nom. Je ne peux te vaincre et tu m'aurais de toute évidence détruit. J'ai été invoqué ici par Darth Krayt et ses alliés et je ne désires que continuer une existence de gardien, loin de la mort et de l'éternité... Saches qu'au fond de ces tombeaux se sache un gardien plus terrible encore, que même celui qui m'a ramené d'entre les morts n'aurait su vaincre. Il s'est réveillé. Le Sith'Ari est de retour et la folie vous guette entre ses murs. Continues si tu le désires mais saches que seule la mort te guette dans ces sombres souterrains."

Ainsi donc s'était-il donné à une cause... Darth Krayt devait sans nul doute être un Sith d'exception pour avoir acquit la féauté d'un spectre tel que le Vassal. Mais plus qu'un gardien, le Sith mort depuis plus d'un millénaire semblait être un conseiller. Peut lui importait de qui pouvait mourir en ces lieux, tant qu'au final tout cela puisse servir le côté obscur et ses buts.

-La mort n'est pas faite pour nous autres Sith semble-t-il. La paix jamais ne pourra nous détourner de nos buts, tu en es la preuve, Vassal Obscur. Je te souhaite une éternité de damnation et de tourment à garder ce lieu qui protège nos secret et notre savoir. Sache qu'en cela tu fais preuve de ta dignité en tant que Sith. Peu m'importe la folie, le tourment ou la mort... Je suis Darth Nelius, Sith'Ari et Seigneur Noir de la Sith. Je tuerais ceux qui s'opposeront à moi, ou alors je mourrais et le côté Obscur désignera un nouveau Chef qui guidera les nôtres jusqu'à la victoire finale.

Il n'y avait rien à ajouter. Dédaignant les trésors qui se présentaient aux pied du du spectre (et qu'il conviendrait d'aller chercher un fois cette mission achevée), Darth Nelius fit signe à ses acolytes de le suivre tout en éteignant son Sabrolaser. Un bref sondage des environs avec la Force lui indiqua qu'une sortie était camouflée derrière l'un des cadavres qui reposait sur le mur. Sarcophage et dépouille furent déplacée sans ménagement pour que le trio puisse continuer sa route. Laquelle s'enfonça dans les entrailles de Korriban. Le côté obscur se faisait plus intense ici que dans l'anti chambre du Vassal. Nelius le sentait clairement dans l'air humide qu'il respirait, comme les ténèbres eux mêmes avaient une consistance en ce lieu. La puissance obscur qui s'en dégageait était proprement fascinante, mais pour le Sith'Ari continua d'avancer sans laisser son esprit s'y focaliser. En de tels lieux, ce genre d'émanation pouvait très bien être un piège destiné à attirer l'attention d'une proie sur un endroit précis, tandis que le coup fatale viendrait d'un autre...

Le tunnel les conduisit finalement dans une immense grotte. Vide à priori, si l'on comptait pas la porte porte qui en barrait la sortie. Fait étrange pourtant, deux couloirs se profilaient à chacun de ses côtés. Sans doute étaient-ils d'autres chemins qui permettait l'accès à cette porte. Ce fut pourtant la porte en elle même qui attira l'attention de Nelius. En effet, l'aura obscur qu'elle semblait contenir était écrasante de malfaisance et de noirceur

-mes tave qorit nuyak brolis
(nous approchons du but, mes frères.)

Un bruit dans les couloirs adjacent attira toutefois son attention. Des bruits qui attestait clairement d'une bataille, de quelques nature qu'elle fut. Une information qui poussa Nelius à se cacher complètement dans la Force, invitant au passage à ses acolytes de faire de même.

*Kel, restez en retrait et posez un de vos détonateur à l'entrée de chaque tunnel. Une fois cela fait mettez vous à couvert et attendez mon signal. Donnez également une fiole à chacun d'entre nous.

Quand à vous Kesmas, vous savez ce qu'il vous reste à faire*


En effet, Si Reylos avait accompagné Kel et Nelius sur Korriban, c'était au départ pour couvrir les arrières du duo. On aurait pu croire que le Sith'Ari faisait preuve d'une bêtise incommensurable en confiant cette charge à son ancien ennemi, mais pourtant il savait ce qu'il faisait. Isolé comme il l'était, le Reylos ne pouvait compter que sur Nelius pour être certain de survivre et de regagner une place au sein de l'Ordre. Tant que cet dépendance durerait, Nelius n'avait aucun motif à craindre une quelconque défection de Reylos, du moins pour l'instant.

En revanche cet affrontement ne disait rien qui vaille à Nelius. Il était conscient de pouvoir se tromper, mais imaginait sans trop s'avancer que la porte qui se trouvait devant lui n'était rien d'autre que l'entrée du temple du One Sith. Si tel était le cas, il fallait faire en sorte que personne d'autre que lui ne parvienne à cet endroit. Tous cela n'était qu'une hypothèse de plus, mais qu'il fallait garder à l'esprit. Laissant à Reylos et Kel le soin de surveiller la zone aux alentours en cas d'attaque, Nelius s'approcha de la porte et commença doucement à la sonder. Son approche était aussi subtile que discrète, surtout dans cet environnement chargé de ténèbres qui masquait parfaitement les petites manipulation de la Force comme celle-ci. Il ne fallait oublier que la réciproque était vrai aussi pour d'autres. Plus que jamais la méfiance et la prudence était de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Lun 15 Avr - 0:08

Ses deux cœurs battaient calmement, s’accélérant peu à peu à mesure que l’excitation d’un affrontement montait en lui. Le duel mental entre Nelius et l’ectoplasme suivait son cours, chacun cherchant âprement à prendre le dessus sur l’autre. Un cadavre animé par l’obscurité du Vassal surgit de l’ombre et tenta de mettre fin aux jours de Reylos. Malheureusement, le zabrak était sans doute l’un des meilleurs bretteurs en vie actuellement. En quelques bottes, il mit fin au combat. Combat bien trop court à son goût, mais leur exploration semblait loin d’être terminée. Il reprit ensuite sa posture défensive, dissimulant sa présence dans les ténèbres environnantes. Il lui tardait de voir ce que ce tombeau leur réservait comme surprises, mais il savait que l’Obscurité serait généreuse avec lui. Ses talents seraient encore mis à l’épreuve, pour sa plus grande joie.
Après quelques palabres que Reylos écouta avec peu d’attention, focalisé qu’il était sur ce qu’il se passait autour du trio, Nelius leur fit signe d’avancer. Ainsi donc, le Vassal les laissait s’enfoncer au cœur de la Noirceur ? Voilà qui était intéressant, les choses sérieuses allaient enfin commencer. Avec un léger sourire, il emboîta le pas au Nagaï en éteignant son sabre et en le rangeant à sa ceinture. Le tunnel qu’ils empruntèrent n’avait rien à voir avec la chambre où reposait le gardien des lieux. Le Côté Obscur y était presque palpable. Mieux ne valait pas se laisser aller, même Reylos pouvait être surpris en cas d’inattention. Enfin, c’eut été une erreur indigne d’un Sith, mais les Jedi sans expérience, eux, pourraient être dupés par un tel environnement. Une goutte de sueur perla au front du zabrak. Son armure n’était pas la plus légère qui soit, et une grande partie de son corps et de son esprit était concentré à un niveau extrême, pour ne pas se laisser surprendre. Mieux valait être trop concentré que pas assez en ces lieux.
Peu de temps après, le tunnel donna naissance à une salle démesurée, qui elle-même donnait accès à deux voies. Une porte, bloquée, attira le regard de Nelius. Etait-ce la bonne voie ? Une fois ouverte, la réponse serait donnée. Le nagaï leur dit qu’ils approchaient du but. Et les appela même « Frères ». Quelle sottise. Jamais Darth Reylos n’appellerait ainsi quelqu’un qu’il avait trahi, ni quelqu’un qui l’avait trahi.

* Brolis ? Kam zo zioplys… Mes valia niekada buti broils, Nelius… J'us aras tezn zo isdavkal midwan rajuvas kia nun *

(Frères ? Quel fou… Nous ne serons jamais des frères, Nelius… Tu n’es qu’un traître avide de pouvoir…)

Croyait-il vraiment que Reylos et lui deviendraient comme des frères ? Mis à part l’Ordre Sith, ils n’avaient que peu de points communs aux yeux du zabrak. Il refusait d’être assimilé à un être qui n’avait pas hésité à prendre d’assaut sa propre planète pour assouvir sa soif de pouvoir. Même si tout s’était décidé lors de leur affrontement, assiéger sa propre planète était l’œuvre d’un fou. S’il continuait ainsi, le règne du nagaï arriverait à son terme plus vite qu’il ne l’aurait voulu. Que ce soit par la main de Reylos ou non. Sous son apparente soumission, il attendait le jour où il pourrait détrôner le prétendu Sith’Ari. Ce ne serait pas une trahison, mais une vengeance. Le nagaï avait lui-même gardé en vie l’une des armes de sa propre destruction, l’un des seuls apte le faire tomber comme lui était tombé.
L’un des couloirs leur fit venir des bruits d’affrontements. Aussitôt, il se fondit dans la Force. Nelius leur donna des directives. Le zabrak retint un rire. Du poison ? Assurément une arme digne des plus faibles. Mais si cela faisait partie du plan, mieux valait l’accepter, sans toutefois l’utiliser. Reylos préférait miser sur ses talents plutôt que sur des artifices. Cela était bon pour Darth Kel ou Nelius, mais pas pour un bretteur comme lui. Décelant une anfractuosité dans les murs de la grotte, il s’y posta en gardant son lien avec la Force muet. Pour plus de visibilité, il activa la vision thermique. Pour le reste, il se fiait à ses sens. Il avait passé de longs moments dans le noir plus total quand il était entraîné par la défunte Darth Karys. Une fois qu’il libèrerait sa puissance obscure, il pourrait se passer de cela.
Maintenant, il fallait seulement être patient pour la suite des évènements…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Ven 19 Avr - 18:58

Belle porte que voici ! Cette roche qui a été taillée dans le granit rouge de la planète de Korriban abrite en son coeur mille et un secrets. Et surtout derrière ces lourds battants se cachent la convoitise de tout homme. Serait-ce l'or ? Non. Serait-ce la douleur ? Non. Serait-ce l'immortalité ? Non. Cette chose est unique et pourtant puissante est l'espoir de tout être dans la Galaxie, l'absolue. Oh écoutez comment il est facile de présenter la pire des choses comme étant quelque chose de magnifique ? Magnifique invention que les paroles et les mots. Croyez vous à l'amour ? Pensez que l'honneur, la gloire et l'amour se cachent derrière cette porte ? Oui ? Alors vous êtes sots. Derrière ces immondes parois de roche, couvertes de sang poisseux accumulé au fil des ans se cachent l'Arsenal Secret du One Sith. Des rangées et des rangées d'armes. Des armures aussi. Mais le plus important étaient des secrets cachés par les Sith au fil des millénaires et récupéraient par Dark Krayt, désormais disparu. Ainsi que les plans d'autres usines, éteintes et vides cette fois ci. Ah déçus ? Mais telle est la voie des Sith. Le pouvoir ! Voilà la véritable volonté, l'ultime objectif. Pouvoir et domination. Un espoir qui fait rêver bien des Sith et que bien peu arrivent à obtenir. Les trois Sith présents le connaissent ou l'ont connus. L'un d'entre eux l'a même perdu, écraser par le puissant Nagaï, désormais proclamé par tous et toutes, du moins la majorité, comme étant le Sith'Ari. Mais désormais il leur restait deux épreuves à traverser.

Deux terribles épreuves où la mort guette les imprudents. Et la première de ces épreuves se trouvent être cette porte. Pourquoi donc cette si étrange porte ? Ils avaient passé un portail qu'ils avaient vaincus. Pourquoi donc ne pourraient ils pas continuer ? Car si la première porte qu'ils avaient vaincus n'était qu'un simple obstacle. Désormais se dressait face à eux un véritable test. Lorsqu'ils se furent positionnés le Côté Obscur, qui se dressait dans la porte,dans des allumettes et autres talismans incrustés derrière les parois de roche, se jeta sur eux et les écrasa. Sans pensée, sans avertissement Akacen Tarlan se vit jeter à genoux et un mal de crâne l'abrutir littéralement. L'ancien Seigneur Noir Reylos sentit mille et une douleur le traversaient et le Côté Obscur tentait de le jeter à terre. Nelius sentit du sang s'écouler de son oeil, du moins était ce l'impression qu'il avait tandis sa peau se mettait à le démanger et ses jambes a tremblé. Aucun d'entre eux n'était épargné. A chacun une note différente les envahit tandis qu'une voix, celle de Dark Krayt récitait leur plus grande peur.


"Qui est tu Seigneur Nel ? Un simple chien, écrasé par les puissants. Tu n'as jamais su te montrer à la hauteur des attentes du Côté Obscur. Te dis tu Tueur de Jedi alors que tu es presque un ? Tu déçois tout le monde. Tu n'es qu'un pauvre esclave de la volonté des puissants, jamais tu ne t'élèveras. Ecrases toi et je te prendrai ta vie. Laisses tes boucliers mentaux et rejoins moi je te montrerai ce qu'est le vrai POUVOIR !"

"Seigneur Reylos. Zabrak aussi stupide, inutilement violent que son prédécesseur Maul. Ne comprends donc tu pas qu'il ne te sert à rien de servir Nelius ? Tu es désormais écrasé, abattu. Un esclave parmi les esclaves. Un traître. Te crois tu malin en étant opportuniste à ce point là ? Non ! MORT TU ES MORT ! TU N'ES PLUS RIEN ! Donnes moi ta vie et je te libérerai de tes chaînes être stupide !"

"Sith'Ari ? HAHAHAHA Laisses moi rire Nelius ! Te crois tu puissant ? Crois tu réellement être celui qui guidera les Sith à leur gloire personnelle ? Celui qui écrasera l'Ordre Jedi ? Je me gausse ! Tu as failli être vaincu par un être inférieur comme le Zabrack et tu te défends par des polices secrètes menées par tes toutous. On croirait les Jedi avec leurs Ombres. Tu n'es rien, tu n'es que poussière face à ma puissance. Mets rejoins moi dans la mort et je te montrerai le véritable Sith'Ari. JE TE MONTRERAI COMMENT GOUVERNER"


Et les dés étaient jetés... Alea jecta est !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Sam 20 Avr - 12:22

Sonder la porte fut plus utile que le Seigneur Noir l'avait initialement prévu. Outre le pouvoir qui en émanait, incontestable et écrasant, on pouvait sentir l'utilisation de divers amulettes, qui selon toutes logiques avaient été incrustées à même le métal inconnue dont elle était presque entièrement composée. Krayt s'était donné beaucoup d'efforts pour protéger son ultime fief. Tout ceci ressemblait de plus en plus à une épreuve pour déterminer s'il était digne ou non de régner.

Une épreuve qu'il était déterminé à accomplir.

Darth Nelius ne savait pas exactement quoi faire pour passer, bien que cela importait peu en cet instant précis. Plus que son instinct, le Nagaï se laissait porter par le côté obscur. Il se trouvait après tout dans son entre, son territoire, là ou sa morsure glaciale était une loi que même la lumière la plus vive ne pourrait contester. Tout cela, au final, dépassait les simples personnalités rassemblés en ce lieu prédéterminé, car le seul le côté obscur tirerait bénéfice de ce qui allait s'en suivre. Mais ça aussi c'était sans importance, car à travers eux les ténèbres se renforçaient, assez pour qu'un jour éclate la seul et unique vérité, celle des Sith et du côté obscur. Sans plus de préambule, Nelius s'ouvrit au courant obscur en lui pour toucher la porte avec la Force.

La Côté obscur s'anima aussi furieusement qu'une tempête. La douleur s'empara du corps du Sith'Ari, qui sous la surprise ne put empêcher ses jambes de se convulser, le jetant à terre sans autre forme de procès. Plus que ses jambes d'ailleurs, c'était tout son corps qui subissait la torture odieuse du côté obscur sous sa forme la plus brute. Toute la douleur qui avait jalonné sa vie, la scarification de son corps, son années de torture sur le siège Vong de Nyméria, la perte de son œil et mille autre scènes fusionnèrent pour ne former qu'un amalgame de pensée éparse d'où suintait un douleur que seul le côté Obscur pouvait générer. De quoi éparpiller votre esprit en des volutes de pensées éparses condamnées à d'infinie tourment, ou alors brûler votre corps d'un feu qui pourtant n'est qu'illusoire. Mais même cette conscience des choses ne suffit pas. Une souffrance tel ne pouvait être illusoire. La conscience de sa propre perte effleura un bref instant l'esprit supplicié qui autrefois fut Darth Nelius, et même s'il parvenait à la tenir à distance, elle s'approchait toujours un peu plus, sapant ses forces et sa volonté sous le torrent immonde qui mettait son âme à vif. Comparé à ce qu'il pouvait vivre, l'attaque du Vassal était comparable à la piqure d'une aiguille.

"Sith'Ari ? HAHAHAHA Laisses moi rire Nelius ! Te crois tu puissant ? Crois tu réellement être celui qui guidera les Sith à leur gloire personnelle ? Celui qui écrasera l'Ordre Jedi ? Je me gausse ! Tu as failli être vaincu par un être inférieur comme le Zabrak et tu te défends par des polices secrètes menées par tes toutous. On croirait les Jedi avec leurs Ombres. Tu n'es rien, tu n'es que poussière face à ma puissance. Mets rejoins moi dans la mort et je te montrerai le véritable Sith'Ari. JE TE MONTRERAI COMMENT GOUVERNER"

L'écho de ses peurs les plus profondes refirent surfaces, comme pour mieux éroder l'âme qui se cramponnait avec toute la fureur qui l'avait toujours caractérisé. L'éternité succéda à l'instant, et le supplice sembla durer aussi longtemps qu'une vie. Darth Krayt cherchait à écraser définitivement l'esprit du Nagaï sous la férule implacable de son pouvoir. Mais son esprit s'accrochait, refusait de se laisser détruire par les propres composantes qui faisait de lui l'être qu'il était devenu. Au lieu de contrer l'attaque de son ennemi, il ouvrit totalement son esprit à se dernier, le laissa passer outre ses défenses pour mieux se laisser brûler. La souffrance s'acrue, prit forme dans l'esprit même de Nelius pour enfin l'éradiquer. Sans réserve, il accepta cette étau intolérable et s'y fondit. Chaque pensée qui l'assaillait, chaque fibre de douleur transperçant son corps, lui servait à condenser son propre pouvoir tout en se nourrissant des ténèbres de son ennemi. Tout ce qu'il avait put vivre, toute les épreuves qui l'avait renforcé n'était qu'un prélude à cet instant précis, il le savait à présent. Car sous la douleur et la peur un Sith jamais ne se soumet. Il devait se les approprier, accepter le prix qu'un tel pouvoir engendrait fatalement. La douleur était une amie, la peur une servante, la mort une compagne imprévisible. De tels manœuvres ne pourrait pas le briser, car il acceptait sans aucune réserve chaque vérité qu'une telle croyance imposait. Laisser les ténèbres le détruire pour mieux se refaçonné... Il avait apprit cette leçon grâce à l'implacable apprentissage du siège de torture Vong et s'en servait à présent pour retourner les ténèbres de Krayt contre lui. Ensembles, humain et Nagaï plongèrent dans l'abysse le plus profond dans un combat titanesque ou l'esprit prenait le pas sur le corps.

*Mais je t'en prie, Krayt, MONTRE MOI LES DÉLICES DE LA MORT! Je suis prêt à tout sacrifier dans cette quête, cela tu le sais déjà. Peu importe si je règne, stupide humain! Il faut avant tout que le côté obscur prenne forme pour dominer. Que ce se soit dans dix ou cent ans, les Sith régneront un jour sur cette galaxie, et je compte bien définir les règles de ce règne à venir, peu m'importe donc si je meurs avant si les Sith parviennent à ce but.

Mais toi Krayt, comment peux tu ne pas comprendre cela? Toi, le créateur de la règle de l'unité, tu n'est en faite qu'une hérésie. Le pouvoir, tu le voulais pour toi seul, non pour tout ce que nous représentons. C'est pour cela que tu as échoué, et c'est pour cela que je réussirait. Je réinventerais les Sith, pour qu'un jour ne puissions triompher*


Ce fut au tours de Darth Nelius de libérer son odieux pouvoir sur Krayt, qui s'attachait toujours à son esprit comme une sangsue tenace. Plus que Darth Nelius, il était désormais l'ombre. Le pouvoir qui grandissait en lui, germa, pour enfin se refermer sur Krayt. Lequel fut engloutit sous les plus froids torrents de la Force, plus froid encore qu'il n'osait l'imaginer.


Dernière édition par Darth Nelius le Sam 27 Avr - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Ven 26 Avr - 23:00

De là où il était, le zabrak avait une vue dégagée sur l’ensemble de la salle où le trio se trouvait. La vision spéciale de son casque empêcherait quiconque souhaiterait les prendre par surprise. Il n’y avait plus qu’à attendre que le nagaï trouve le moyen d’ouvrir la porte qui était apparemment leur dernier obstacle. Mais un obstacle de taille. Si le précédent avait été franchi par la force physique, celui-ci était d’une nature plus dangereuse, plus insidieuse. Quelque chose de noir vont agresser son esprit. Et c’était encore plus douloureux que les petits tours de passe-passe de Nelius lors de leur duel. Cette attaque faisait passer celles du « Sith’Ari » pour une simple intrusion.

* Seigneur Reylos. Zabrak aussi stupide, inutilement violent que son prédécesseur Maul. Ne comprends donc tu pas qu'il ne te sert à rien de servir Nelius ? Tu es désormais écrasé, abattu. Un esclave parmi les esclaves. Un traître. Te crois-tu malin en étant opportuniste à ce point-là ? Non ! MORT TU ES MORT ! TU N'ES PLUS RIEN ! Donnes-moi ta vie et je te libérerai de tes chaînes, être stupide ! *

Maul ? Non, les deux zabrak n’avaient quasiment aucun point commun. Là où le serviteur de Sidious usait volontiers de la discrétion, Reylos utilisait plus souvent de la force brute. Et ce n’était à qu’une des différences entre eux. Maul n’avait pas su se libérer de l’emprise de son maître, il s’était reposé sur ses acquis, trop sûr de sa force, il avait été vaincu par un simple padawan. Reylos, lui, avait su se libérer de la domination de son maître. Il avait refusé de n’être qu’un outil dans les mains d’un autre, pas Maul, trop obnubilé par la peur et la vénération qu’il avait envers Palpatine. Si l’ancien seigneur Noir était avec Nelius, il savait qu’il ne le resterait pas longtemps. Et le nagaï le savait aussi. Peu importaient ses beaux discours, à la moindre occasion, le zabrak reprendrait sa liberté. Sans oublier de tout mettre en œuvre pour se venger de son rival.
Si au départ il prit l’agression de plein fouet, il érigea peu à peu ses défenses. Il aurait pu l’accepter pour mieux le piéger, mais Reylos n’était pas du genre à laisser qui que ce soit rentrer dans l’obscurité de son esprit. Krayt ne passerait pas, il en était hors de question. D’ailleurs, comment un être comme lui avait-il seulement pensé qu’il y parviendrait ? Il n’avait pas obtenu le pouvoir parmi les Sith sans raisons. Car même si ses détracteurs le disaient stupide et borné, le comparaient à une brute bestiale et sans cervelle, la seule erreur qu’il aura commise aura été de croire qu’il pouvait compter sur les deux autres seigneurs du triumvirat. Il n’avait du son ascension qu’à lui-même et à ses compétences martiales et dans le Côté Obscur. Lentement, il avait rendu son esprit hermétique aux attaques du leader du One Sith. Mais combien de temps pourrait-il tenir ? Il avait beau savoir comment résister, Krayt poursuivait virulemment ses assauts. Avec un sourire, il s’adressa à son agresseur.

* Je passerais outre le fait que tu aies seulement osé me comparer au laquais de Sidious. Mais si tu es si omniscient, tu devrais savoir que nous n’avons que peu de points communs. Je suis ce qu’il n’a jamais pu être…
Tu crois vraiment que je sers Nelius ? Malgré ma défaite, j’aurai pu maintes fois lui fausser compagnie, mais j’ai trouvé un certain intérêt à être auprès de lui. Ma soumission n’est qu’apparente, s’il ne sait pas cela, il est vraiment fou. Vois-tu, il faut être encore plus proche de ses ennemis que de ses amis. Mais quand le moment sera venu, je lui ferai payer cher sa trahison, car c’est lui le traître, en vérité. Il peut faire ses beaux discours, mais au fond, il ne cherche le pouvoir que pour lui seul. Même ses plus fidèles lieutenants ne sont que des pions sur son échiquier, il s’en débarrassera sans l’ombre d’un remord une fois arrivé à son but. S’il avait laissé l’ordre comme il l’était, il aurait eu moins de soucis. L’unité de l’Ordre aurait été bien plus forte sans son pathétique coup d’état.
Mais je ne pense pas qu’il soit utile de raisonner un esprit aussi pitoyable que le tien. Un prétendu Sith qui laisse son œuvre inachevée. Sans avoir pu saisir les opportunités qui s’offraient à lui. Mon opportunisme est pareil à celui de tous les Sith, pour parvenir au pouvoir, ou au règne de nos frères sur la galaxie, tous les moyens sont bons à prendre. En réalité, c’est toi qui n’es plus rien, juste un nom de plus sur la liste de ceux qui ont échoué dans leur quête de pouvoir. Si ma mort peut profiter à la gloire des Sith, soit, mais jamais tu n’y arriveras pas. Je serais vivant lorsque nous dominerons la galaxie, que je sois celui qui règne ou non…*


Puis il se tut. Il était décidé à repousser et à éradiquer celui qui était à l’origine de ces attaques. Reylos commençait déjà à ressentir un légère fatigue. Il décida de se plonger dans l’Obscurité pour y puiser la force de sortir vainqueur de cet affrontement. Il allait montrer à ce misérable à quel point il faisait erreur sur son compte. Il renforça son esprit, repoussant les assaut furieux de Krayt. Une fois prêt, il lancerait l'assaut à son tour...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Mer 1 Mai - 22:25

Le vassal avait été vaincu ou du moins il avait décidé de nous laisser passer et continuer notre quête. Fort étonnant de voir un tel sith si soumis, surtout pour servir en tant que chien de garde mais j'avais envie de dire  tant mieux. Il avait compris que nous étions bien meilleur que lui et qu'il n'avait guère les possibilités de nous arrêter très longtemps. Nous traversions une porte et marchions, il était certain qu'il fallait rester sur ses gardes. Ma fois, nous avions fort l'habitude d'être sans cesse sur nos gardes, un bon sith devait toujours être un peu.... paranoïaque. On pouvait jamais savoir qui nous attendait au prochain virage, peut-être celui qui allait nous transpercer comme une bantha avec une lame.

Des combats se faisaient entendre, ils semblaient être assez éloignés de nous et tant mieux. Par contre il fallait sérieusement se questionner sur qui se battait en ce moment même. Je n'avais pas connaissance qu'une autre expédition avait envoyée vérifier une autre entrée, de potentiels ennemis ? Il fallait espérer qu'ils n'allaient guère aller très loin.
Je cachais ma présence dans la Force et plaçait les explosif comme nelius le voulait. Si quelqu'un passait par-là il allait être généreusement accueilli, j'allais prévoir tous cela. Il ne restait plus qu'à ouvrir cette nouvelle porte qui se dressait devant nous. Malgré que derrière celle-ci semblait s'y cacher quelque chose de très puissant, je pouvais sentir que nous étions proche de notre but. Il ne restait certainement plus grand chose avant d'avoir notre récompense. Bien souvent la dernière étape était la plus difficile, la plus puissante et je ne pouvais m'imaginer quelque chose de plus puissant de ce qui s'y était niché.

Bien sûr si la porte s'ouvrait sagement et allait nous offrir ce qu'elle cachait derrière elle, cela aurait été bien trop facile. Non il fallait que cela soit encore une nouvelle épreuve, une épreuve très douloureuse et qui allait tester notre résistance mentale... Bien sûr un être faible allait vite perdre mais quelqu'un savait comment s'y prendre allait pouvoir résister. Bien entendu je n'étais guère épargné, cela aurait été trop beau, et je pouvais sentir des douleurs envahir ma tête. Vous savez ce qu'est la douleur du migraine ? Imaginez cette douleur amplifiée de cent et vous saurez ce que je ressentais à ce moment ! Je tombais sur mes genoux et me tenait la tête. Nous étions bien sûr dressé à souffrir, d'ailleurs je n'avais connu que cela mais se n'était pas pour autant qu'on n'allait pas avoir mal ! Je me concentrais tellement à résister aux douleurs que je ne fis guère attention aux paroles de Darth Krayt qui voulait certainement m'humilier ou faire de moi un dépressif. Nous connaissions assez les méthodes sith pour savoir ce qui nous attendait dans un tel moment, des paroles pour nous faire douter, pour nous briser, rien de fort étonnant mais peut-être voulait-il me féliciter ?

Je résistais de toute mes forces, j'usais de tous ce que j'avais appris jusque là pour surmonter cette dure épreuve. L'insupportable douleur qui faisait grandir la colère en moi ne me rendait pas la tache facile pour me concentrer. Comment se concentrer un minimum lorsque nous avions l'impression que l'univers était en train d'exploser à l'intérieur ? Cependant la colère m'aidait à tenir bien que cela était loin de me soulager totalement des douleurs.

Dans ses durs moment on avait toujours cette envie de prendre le chemin de la facilité, d'abandonner et d'offrir tous ce qu'on réclamait de nous afin que cette souffrance cessait ; mais on m'avait appris à ne jamais céder aux douleurs, mieux valait mourir que de céder. Une chose bien simple dans la théorie et même si je fus durci là-dedans, jamais l’entraînement avait atteint un tel niveau de douleur. Je posais mon front sur le sol, les yeux fermés et je tentais de résister au mieux. Je doutais que j'allais pouvoir le faire éternellement et à vrai dire j'étais tellement occupé avec les douleurs que je n'avais guère le temps de m'attarder sur Krayt. Peut-être que l'ignorer allait pouvoir m'aider et allait finir par supprimer les douleurs... Ou bien celles-ci allait finir par avoir raison de moi. Le peu de concentration que je pouvais avoir ne devais pas être gaspiller pour les paroles futiles d'un vilain esprit tout pas beau....


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Dim 12 Mai - 13:56

La force mentale de Krayt n'était qu'une illusion, un simple pouvoir Sith destiné à lire dans le coeur des visiteurs et à les rendre complètement fous, ou les tourmenter au point de les pousser au suicide en les écrasant sous des flots de mots et de menaces comprenant leurs peurs les plus profondes mais aussi ce que l'esprit pouvait lire en eux. Lorsque Akacen Tarlan succomba à une terrible migraine, occasionnée par une longue utilisation de la Magie Sith durant sa vie il fut sauvé. Il n'entendit guère les paroles de Krayt, destinée à le rendre plus faible et à écraser ses défenses morales et mentales, ce qui l'auraient conduit à devenir fou de douleur ou d'entrer dans une profonde dépression. Mais il n'y eut guère plus de résultats que cela tant il était terrassé par la douleur.

Mais l'esprit n'était guère perturbé par cela. Peut être même la douleur dû à son exposition à la sorcellerie Sith le tuerait ou briserait son esprit à tout jamais. Ce à quoi il fut confronté était bien pire selon lui. Tous les hommes auxquels il avait eu affaire avaient succombé presque aussitôt à la folie ou à la mort; les autres ayant fuis dans l'un des tunnels annexes. Jamais l'un d'entre eux n'avait osé lui répondre. Et encore moins deux. La présence, ancienne désormais de Krayt, rassembla alors ses ultimes forces pour terrasser définitivement de ces deux intrus. Cela détruirait le portail ainsi que l'esprit mais il devait défendre l'entrée de l'Arsenal, au péril de sa propre existence.

Alors il lança le pouvoir...

Et ce dernier lui fut renvoyé. L'attaque spirituelle de Nelius venait de rejeter la vague de Côté Obscur et dans un effet de rebondissement les deux assauts revinrent à leur envoyeur. Nelius hurla de douleur et posa un genoux à terre mais sa propre attaque ne lui laissa aucune séquelle importante. Mais l'esprit hurla et se retira de l'esprit des deux loyalistes lorsque sa propre attaque brûlant le Côté Obscur qui le composait. La magie Sith disparut soudainement du portail et Akacen tomba en arrière, inconscient. Mais Nelius et Reylos n'eurent le temps de l'aider car le portail s'ouvrit dans un long bruit et une voix hurla ces quelques mots :


"Par moi on va vers la cité dolente ;
Par moi on va vers l'éternelle souffrance ;
Par moi on va chez les âmes errantes.
La Justice inspira mon noble créateur.
Je suis l'œuvre de la Puissance Divine,
de la Sagesse Suprême et de l'Amour.
Avant moi, rien ne fut créé
sinon d'éternel. Et moi, je dure éternellement.
Vous qui entrez, abandonnez toute espérance.

Car je suis le Sith'Ari."


[NB : comme pour les dissidents marquez simplement vos réactions et ne faites pas d'action car mon prochain post regroupera les deux camps. Akacen tu peux te réveiller ou non si tu désires continuer le RP. Informes moi en via MP cependant sur Katlynn de préférence.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Mar 14 Mai - 16:24

La douleur est une composante essentiel de la vie d'un Sith. Tous le comprennent, tous la respect, du moins en apparence. Sait-on vraiment ce qu'elle peux nous apporter? A cet instant, l'abysse qu'était devenue Nelius en doutait. Lui même semblait l'avoir ignoré jusqu'à cet instant fatidique ou elle le transformait, le renforçait, l'aidait à plonger dans un courant si profond que lui même n'en avait pas soupçonné l'existence. Nélius était l'ombre, l'ombre était Nelius. De cette complémentarité naissait la noirceur, et c'était celle la même qui lui permettait de repousser Krayt et de le mettre à mal. L'esprit avait beau se démener, résister avec toute l'énergie méphitique à sa disposition, rien n'y faisait. Nelius allait gagner ce bras de fer mentale, et cette prise de conscience qui s'insinuait en lui tel un poison gangrénait sa conviction déjà morte. Rien n'est plus inéluctable que le désespoir qui peux vous frapper à cet instant précis, au doute qui peux à peux vous murmure votre indignité et votre faiblesse. L'arme dont Krayt s'était servi contre le Nagaï se retournait dès à présent contre son odieuse personne, et force était de constater que le procédé avait bien plus d'effet sur lui. Nelius put toutefois sentir son terrible effort pour se ressaisir et rassembler un dernière fois son pouvoir, qu'il lança avec toute l'énergie qu'un survivant sait trouver au fond de lui même. L'attaque mentale rencontra celle de Nelius, et rebondit sur son auteur. Le voilà en proie au flamme, le voilà entrain de hurler sa fin désormais venue. Tandis que le Sith'Ari fut jeté au sol une nouvelle fois sous la puissance du rebond, l'esprit de Darth Krayt lui disparaissait sous l'impitoyable tourment de sa propre création. Un hurlement venu d'ailleurs se fit entendre, se prolongea, fit écho à toute l'horreur contenue en ce lieu de mystère ou la mort rodait à chaque tournant.

Puis disparue,aussi soudainement que cela en paraissait surnaturel. Darth Krayt n'était plus.

-galez j'us mrias dekomet.

Il n'y avait plus rien à dire désormais. Darth Nelius se releva lentement et épousseta le bas de sa bure tout en regardant autours de lui. Reylos semblait avoir résisté à l'attaque, ce qui n'était clairement pas le cas de Darth Kel. Lequel se tenait non loin de la position que le Nagaï lui avait dit d'occuper, à la différence qu'il était à présent allongé sur le sol, inconscient au mieux. La Force palpitait toujours en lui, signe qu'il était toujours vivant. Mais que faire de lui à présent? Retourner en arrière pour sa seul sécurité était hors de question , tout comme laisser quelqu'un à ses côtés pour assurer sa défense. Plus important encore, Continuer cette quête et obtenir les armes qui contenait l'arsenal du One Sith était-il plus important que la vie de l'humain? Oui, indubitablement. Si Kel voulait s'en sortir, il allait devoir se débrouiller seul. C'était ainsi chez les Sith. La pitié était une faiblesse, la considération un trompe l'œil vous écartant de vos buts. Toute les capacités de Kel ne pouvait valoir ce sacrifice. L'expectative de perdre l'un de ses collaborateurs les plus savant ne le réjouissait guère, et pourtant il c'était bel et bien ce qu'il comptait faire, à moins bien sur que Kel ne parvienne à se réveiller rapidement. Dans le doute, Nelius fit tout de même voleter jusqu'à lui le sac que l'humain avait prit soin d'emporter et qui contenait ses fioles ainsi que ses explosifs.

*Réveil toi Kel. Me décevoir en cet instant fatidique pourrait s'avérer fâcheux.*

Si le Sith'Ari voulut poursuivre plus loin son récit, il en fut toutefois retenue par la nouvelle émanation qui explosa dans la Force. A la longue, ça devenait lassant... Toujours fut-il que le sort qui protégeait le portail se délia, permettant à l'immense porte de s'ouvrir d'elle même dans un crissement assourdissant. Ce ne fut toutefois pas ce bruit qui attira l'attention de Darth Nelius, mais le long hurlement qui le suivit.

"Par moi on va vers la cité dolente ;
Par moi on va vers l'éternelle souffrance ;
Par moi on va chez les âmes errantes.
La Justice inspira mon noble créateur.
Je suis l'œuvre de la Puissance Divine,
de la Sagesse Suprême et de l'Amour.
Avant moi, rien ne fut créé
sinon d'éternel. Et moi, je dure éternellement.
Vous qui entrez, abandonnez toute espérance.

Car je suis le Sith'Ari."



Le dernière épreuve, celle qui allait décider de la finalité de cette quête dans les entrailles de Korriban, leur faisait à présent face. L'œil unique et mordoré de Sith'Ari semblait briller d'un contentement retenue, qui d'ailleurs contrastait avec la mine sinistre et déterminée qu'il affichait.

-zhol kash amzi kesmas, ir nenx kia mrias.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Jeu 16 Mai - 18:08



L’esprit espérait-il vraiment que sa pitoyable tentative suffirait à le mettre à terre ? Pensait-il que le zabrak n’était qu’un déchet ? C’était vraiment mal le juger. Malgré toute sa rage, l’attaque de Krayt avait été repoussée – non sans mal- par Reylos. La noirceur de l’âme du gardien de l’arsenal n’avait pu surpasser celle du déchu. Il avait certes été mis à genoux, mais il avait triomphé et montré à son adversaire qu’il valait mieux que ce qu’il avait pensé en voulant le vaincre. Fallait-il une preuve supplémentaire de la part du Sith ? Il avait peut-être perdu contre le nagaï, mais il restait encore plein de ressources. Bien sûr, il ne pourrait se libérer de Nelius pour le moment, mais son « opportunisme » lui était utile pour le moment. Et il était loin d’être fini.
Il n’était qu’au début de son cheminement. Il récupèrerait ce qui lui revient de droit. Il aurait sa vengeance sur le nagaï et ses laquais. Evidemment, le traitre avait lui aussi résisté à l’assaut obscur du gardien. Mais le dernier membre du trio n’avait pas eu cette chance. Darth Kel n’avait pas supporté l’attaque de Krayt. Reylos n’en éprouva aucune pitié ou autre émotion. Il s’en fichait royalement. Il remit son sabre à sa ceinture et réajusta son casque. Il se tourna vers les deux autres pour entendre un hurlement suivant l’ouverture de la porte. Et la voix reprit.


"Par moi on va vers la cité dolente ;
Par moi on va vers l'éternelle souffrance ;
Par moi on va chez les âmes errantes.
La Justice inspira mon noble créateur.
Je suis l'œuvre de la Puissance Divine,
de la Sagesse Suprême et de l'Amour.
Avant moi, rien ne fut créé
sinon d'éternel. Et moi, je dure éternellement.
Vous qui entrez, abandonnez toute espérance.

Car je suis le Sith'Ari."

Oh, encore des effets pompeux dans ses dialogues. Reylos laissait cela au Nagaï, déchiffrer ces énigmes. Non pas qu’il ne pouvait pas le faire lui-même, mais leur « guide » avait si bien réussi jusque-là, qu’il n’allait pas se mettre en avant. Il était là seulement pour ses talents de guerrier. Chacun son rôle.
Se tournant vers l’ouverture, il fit quelques pas en sa direction, camouflant sa présence dans la Force, par habitude depuis le début de leur exploration. Nul doute qu’il n’aurait pas à la cacher longtemps, mais il pouvait ainsi surprendre d’éventuels adversaires. Il s’arrêta et se tourna vers Nelius.


- Dary j'us dvejoti dabar, “Sith’Ari” ?

Sa voix rauque s’éleva, avec un accent métallique du fait du casque, mais l’autre pouvait aisément sentir la pique que lui envoyait le zabrak. Mais effectivement, l’heure n’était plus à l’hésitation. Ils étaient venus dans un but précis, et ils touchaient enfin ce pourquoi ils étaient venus. Cela avait été plus facile que prévu, sauf pour le "pauvre" Kel…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   Mer 22 Mai - 17:57

Tant de douleurs insupportables et pourtant il me devait de résister au mieux, peux-être que cela allait rester éternellement ou bien cela allait s'arrêter si.... Si Nelius gagnait le combat.... ou bien si je mourrais. Je tentais de tenir au mieux et le plus longtemps possible. La magie sith finie par s'arrêter d'un seul coup mais je n'avais pas le temps de comprendre quoi que se soit que je vis tous noir, que se passait-il ? Avait-il décidé de nous faire sombrer dans l'obscurité totale ? Quel jeu d'enfant ! Décidément pas même le grand Krayt avait suffisamment de maturité pour se passer de tels jeux d'enfants ! Ou bien l'obscurité venait d'autre part ? Cette drôle de sensation, d'où la connaissais-je ?

Après un temps, peut-être des minutes, des heures, des mois ? Je ne pouvais dire si se n'était que le temps devait être court. J'ouvris lentement mes yeux, je fus étonné d'avoir perdu ainsi la conscience.... Tous ce dont je me rappelais était que les douleurs disparurent et puis... tous était noir. La vue était au premier abord trouble mais se clarifiait rapidement et je pouvais reconnaître Nelius, non je ne le vis pas comme mon grand sauveur qui fit battre mon cœur plus rapidement... Je me redressais lentement, je me sentais faible mais j'avais connu pire.... On connait toujours pire non ?

Je secouais lentement la tête en me la tenant d'une main, je n'avais pas compris ce qui c'était passé et à vraie dire je n'écoutais pas beaucoup non plus. Je commençais à peine à reprendre conscience, j'avais mieux à faire que d'écouter ce qu'on me disait. Je restais un instant assis pour reprendre totalement mes esprits et par la même occasion récupérer un peu de ma force.... Je savais que notre quête n'était pas finie, loin de là et si je voulais avoir une part d'utilité dans tous ça, je me devais d'être un peu en forme....

Je me redressais lentement lorsque j'estimais m'être assez ''reposé'', je savais qu'on ne devait pas traîner et je ne voulais pas avoir la pitié des deux sith. Je doutais tous de même qu'ils en avaient pour moi et tant mieux, sinon ils feraient de misérables sith.... Je souris doucement pour faire mine que j'allais bien mais qui pouvait déjà dire qu'il allait bien après avoir perdu la conscience sans même savoir pourquoi ? Personne.... Je regardais les deux sith, qu'attendaient-ils pour continuer ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] L'Arsenal Secret [Loyalistes]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: