Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nuit au Musée ! [PV Aerys Veers et Artemis Santar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: La nuit au Musée ! [PV Aerys Veers et Artemis Santar]   Ven 31 Mai - 20:44

    Intéressant… mais aussi effrayant…tel était ce que je pensais à la vu des données que j’avais affiché sur un écran…Ces dernières m’avaient été envoyées par Célestine Kuat qui en avait profité pour me fournir les coordonnés du chantier où était stationné mon bâtiment mais aussi pour m’affirmer que les réparations avançaient bien… Les données en question étaient pour faire simple des plus sensibles et des plus dangereuses…du moins si elles tombaient dans des mains peu scrupuleuse… J’avais ni plus ni moins sous les yeux que tous les plans des superarmes ayant pu être créé dans cette galaxie : le canon galactique, le destructeur des mondes, l’étoile de la mort, la technologie MCPS, le broyeur de soleil et bien d’autre choses encore qui n’avaient jamais pu voir le jour étant donné que ces autres inventions n’étaient restées qu’au stade de plan au moment de la destruction du complexe de The Maw…
    Avoir ces plans, sous les yeux, était intéressant pour la simple et bonne raison que je comprenais désormais le fonctionne de chacun des engins qui m’étaient présentés… Et sur le moment je ne pus m’empêcher de me dire, que l’ingéniosité des hommes pouvait aller très loin… Toutefois j’étais aussi effrayée car ces armes pouvaient, pour la plupart, détruire des planètes voire des systèmes entiers... Mais ce n’était pas le seul aspect qui me faisait peur… En effet, je me demandais quel pouvait bien être cette menace contre laquelle j’aurais du user de ces armes en derniers recours… Quoiqu’il s’agisse, cet ennemi devait être encore plus redoutable que les Sith…et que les Vongs… Malheureusement pour moi, je n’avais aucune idée à quel genre d’adversaire nous allions devoir nous confronter… Si seulement Natasi avait pu me fournir des renseignements à ce sujet… Cela aurait pu grandement m’aider…

    D’un autre coté, j’avais une autre hypothèse en tête… Elle pouvait très bien m’avoir donné ces données afin de protéger la galaxie contre une menace semblable à celle de Caedus auquel cas au vu du potentiel destructeur de ces armes, une telle histoire serait vite réglée… Néanmoins, cette suggestion de mon esprit me semblait totalement stupide… Pour affronter un Sith, il n’y avait guère besoin d’avoir un super laser à moins que celui-ci n’arrive à la tête par exemple des forces impériales auquel cas il disposerait de ressources incommensurable… Il ne pouvait donc s’agir que d’autre chose…mais de quoi ? Telle était la question, que je me posais…
    Je savais pertinemment que le datapad ne m’avait pas encore dévoile tous ses secrets… Néanmoins, je doutais fortement que ma grand-mère n’ait voulu me donner des renseignements à ce sujet auquel cas Célestine, qui avait pu consulter les données elle aussi, aurait pu me dire dans son message que je devais visionner impérativement le contenu de ce dernier. Or ce n’était pas le cas… Le dossier portant donc mon nom parmi toutes ces données devait concerner sans aucun doute un autre point qui me concernait exclusivement…

    Alors que je m’apprêtais à consulter ce dossier, mon datapad vibra ce qui m’arracha un juron… Je n’aimais guère être interrompu surtout lorsque ce que j’avais sous les yeux était d’une importance capitale… Consultant donc le message en question, je ne pus m’empêcher une fois encore de pousser un juron quand je pus voir de quoi il s’agissait :


    « -Hum, capitaine Daala, bonjour. Je suppose que je gagnerais du temps en nous évitant à toutes deux les formalités d'usage, et je doute que vous en preniez rigueur, aussi j'irais droit au but : Je dois me rendre à la célébration de la naissance de l'empire, dans le musée Gilad Pellaeon sur bastion... Puisque vous connaissez déjà bien la planète, et que j'apprécierais une présence amie dans une soirée qui s'annonce d'un ennui mortel, je souhaiterais vous y convier également. Vous pourriez sans doute amener quelqu'un pour nous faire de la compagnie je suppose. Mes salutations, et au plaisir de vous revoir. »

    Une célébration… Quoi de plus ennuyant… Pourquoi fallait-il donc que cela tombe sur moi ?! J’avais horreur des célébrations et autres festivités…. Quoique depuis les évènements de Coruscant, je les détestais encore plus ! Qui plus est, les données que j’avais sous les yeux me semblaient bien plus vitales qu’une simple petite sauterie entre officiers, personnalités politiques et culturelles et vieillards… Hélas je n’avais guère le choix… Bien que ce message soit une invitation, n’importe quel imbécile pouvait deviner qu’il s’agissait surtout d’un ordre…ce qui ne m’enchantait pas… Si seulement, cela avait pu être une invitation…j’aurais pu la refuser sans aucun problème en prétextant n’importe quoi… Malheureusement pour moi ce n’était pas le cas…et j’allais devoir obéir aux ordres…

    Le seul coté positif dans tout cela c’était le fait qu’au moins il y aurait la Grande Amirale à mes cotés… Toutefois…il y avait de forte chances pour que de nombreuses personnes l’encerclent afin de l’importuner…ce qui me mettait quasiment hors jeu… En d’autre terme, il y avait de fortes chances pour que je serve de chandelle en cette si charmante soirée….qui s’annonçait pourtant si bien avant que je ne reçoive ce message…
    Concernant le fait d’inviter une autre personne…. Je ne voyais guère qui inviter… J’avais donné congé à la plupart de mes hommes dont mon lieutenant et Jenkins… Et il était hors de question que je les embête alors qu’ils devaient très certainement être avec leurs proches…. Quant-à emmener mon droide astromécano avec moi il en était hors de question… Avoir comme compagnon un droide lors d’une célébration était une idée quelque peu saugrenue…surtout lorsque l’on connaissait le caractère de ma boite de conserve… Il restait toujours Artémis…mais cette fois-ci, contrairement à la dernière fois, je n’avais guère envie de l’importuner… Certes je l’appréciais et sa présence aurait été plaisante…mais je savais d’après la conversation que j’avais eu avec elle à la Vector Tower, qu’elle préférait de loin une bonne vieille cantina et non un endroit où des personnes seraient tous déguisées en officier d’opérette… Par conséquent, j’allais donc m’y rendre seule…

    Hélas... c’était une fois de plus l’occasion pour moi de constater qu’un bonheur n’arrivait vraiment jamais seul… En compagnie du message d’Aerys, il y avait un carton d’invitation sur lequel était exigé une tenue correcte… Autant dire que je pouvais dire adieu à mes vêtements habituels mais aussi…à mon uniforme…pour pouvoir revêtir à la place quelque chose de bien plus…féminin…à savoir…une robe…vêtement que je n’affectionnais guère… En fait…pour dire la vérité, je n’aimais guère porter des robes et des uniformes… Que ce soit à bord de mon bâtiment ou dans la vie de tous les jours, j’avais l’habitude de porter des vêtements militaires mais d’ordre décontractés…
    Prononçant une fois de plus un juron mais cette fois-ci en Mandalorien, j’abandonnais la consultation des données que j’avais sous les yeux pour me préparer… Autant dire qu’au vu du fait que je n’étais guère habituée à me dévoiler sous un aspect plus féminin, ce changement d’apparence risquait de prendre du temps….beaucoup de temps… ce qui me faisait grincer des dents…

    Ainsi, je commençais d’ores et déjà à prendre une douche…ce qui eut le donc de me calmer et de me faire songer aux données envoyées par Célestine… Je me demandais si nous devions, par mesure de précaution, commencer la création de l’une des superarmes décrites dans ce datapad… En avoir une à disposition au moment opportun semblait la meilleure solution… Toutefois en créer une était quelque peu dangereux du fait du potentiel destructeur de ces armes… Si quelqu’un venait à apprendre qu’un tel projet était en cours, il y avait de fortes chances pour qu’il tente de s’en emparer afin de servir ses propres intérêts auquel cas cela serait désastreux… Cela serait également désastreux de ne pas avoir d’appareil capable de contrer cette menace inconnue qui se profilait à l’horizon… Il allait donc falloir se décider et vite…
    Au final… quelque serait la décision de Célestine et la mienne, notre choix serait lourd de conséquence que ce soit dans un cas comme dans l’autre… Personnellement, plus j’y pensais et plus je me disais qu’il était possible de construire cette arme…du moins si la responsable des chantiers navals de Kuat acceptait de camoufler cette gigantesque construction le temps qu’elle soit prête, comme cela fut le cas pour l’Eclipse il y a fort longtemps…
    Deviser seule à ce sujet, ne servait à rien au final. Pour savoir si cela allait être exécuté ou non, il fallait que j’en discute avec la Kuat de Kuat… chose que je pourrais sans doute faire lorsque mon bâtiment aura reçu son manteau bouclier et aura été réparé à 100%... Il était impératif de prendre une décision et d’éviter de faire trainer ce sujet en longueur…

    Sortant de la douche, je pris soin de me sécher et commençais d’ors et déjà à me…maquiller… A mes yeux devoir faire cela était de loin bien plus pénible que de récurer les chiottes d’un quelconque Amiral sur un vaisseau de seconde main… A vrai dire…je dus refouler ma colère afin de parvenir à mener cet exercice qui était pour moi bien plus délicat que le ciblage d’une base avec un turbolaser doté d’un ordinateur de visé défectueux…
    Ainsi je commençais donc par appliquer du fond de teint sur mes joues, du fard à paupière et du rouge à lèvres…ce qui me donnait franchement l’impression d’être en train de me déguiser pour un carnaval des plus sordides… Une fois ceci, je dus m’appliquer à me manucurer, et à mettre du vernis à ongle…ce qui m’arracha des grimaces… Je n’étais pas du tout dans mon élément et je commençais déjà à en avoir marre de cette soirée…

    Après en avoir terminé avec cela je pus enfin commencer à m’habiller… ce qui fut bien plus facile d’un coté mais aussi bien plus…humiliant… Pourquoi ne pouvais-je donc pas garder mes vêtements habituels ?! Ils étaient très bien ! Et puis…ils étaient confortables… contrairement à ceux que j’allais devoir revêtir maintenant…
    Ce fut sur ces entrefaites que commença ma…métamorphose… J’enfilais en premier lieu un sous vêtement que ma chère Artémis avait trouvé drôle de m’envoyer …car selon elle la couleur de ce dernier était très similaire…à ma couleur de cheveux… En effet il s’agissait d’un string rouge foncé… Devoir revêtir cela ne fut pas un problème, loin de là… S’habituer à la sensation de ce sous-vêtement sur sa peau et son corps….c’était autre chose par contre… Ce n’était pas désagréable loin de là… c’était seulement… étrange…
    Puis pour finir, j’enfilais ma robe noire, que j’avais eu la bonne idée de prendre avec moi « au cas où »… Celle-ci fut facilement mise étant donné le fait que contrairement à l’autre fois, je savais qu’il ne fallait guère porter de sous vêtement au niveau de ma poitrine… La dernière fois, cela avait provoqué une sorte de gêne qui fut des plus désagréables ! Donc cette fois-ci…Adieu le soutien-gorge ! J’allais pouvoir enfin respirer ! D’ailleurs, bien que je n’aime guère revêtir ce vêtement et que je n’y connaissais rien dans ce domaine, j’avais eu tout de même la bonne idée de prendre une robe dans laquelle je pourrais me déplacer sans contrainte… du fait qu’elle était assez courte…et assez moulante…ce qui la dernière fois avait attiré les regards de quelque personnes à mon grand malheur…

    J’étais presque prête, il ne restait plus que les finitions…à savoir les bijoux… objets que… je ne revêtais jamais et n’achetais jamais vu qu’à mes yeux il ne s’agissait que de simple babioles sans aucun intérêt… Les seuls bijoux, que j’avais en ma possession ici sur Bastion était une monture en Or blanc ayant appartenu à ma mère, que je n’avais guère connu si ce n’est par holo, et des boucles d’oreilles également en or blanc et orné de petits diamants… Au vu du peu de breloques que j’avais, cela fut très vite enfilée…
    Pour terminer je chaussais mes talons, aussi noires que ma robe, et arrangeais quelque peu mes cheveux que je laissais pousser délibérément et qui par conséquent comportaient de nombreuses mèches rebelles… Plus qu’un petit coup de parfum et j’étais quasiment prête !
    En effet, il ne me restait plus que deux choses à emporter avec moi avant de partir en speeder vers le musée Gilad Pellaeon…à savoir un petit sac à main noir ,dans lequel je mis un Derringer avec quelque cellules à énergie et une petite couteau, et des gants de soirée en satin noire afin de pouvoir masquer mes cicatrices et autres plaies qui parcouraient mes mains suite aux évènements de ‘l’Etoile blanche… Du fait de mon entêtement, je n’avais pas pris le temps de les faire soigner correctement ce qui par conséquent m’octroyait des cicatrices, et des grimaces lorsque je ressentais certains élans de douleur du fait de plaies justement mal cicatrisées…

    Sans plus attendre, je sortis donc de mon appartement, pris mon speeder et me dirigeais aussitôt vers le musée et ce malgré le fait qu’il était encore tôt...
    Ces quelques minutes passées à bord de mon speeder me permirent de songer à la guerre qui s’annonçait et au rôle du Chimaera dans tout cela… Du fait que j’étais affectée à l’Escadron de la mort, j’étais sûre d’être dépêchée sur les lignes de front les plus sensibles ou j’aurais tout le loisir de risquer ma vie et celle de mon équipage… ce qui ne me faisait guère peur… Ce que je me demandais en fait, durant cet instant, était assez simple. Comment allais-je utiliser l’atout dont disposait désormais mon bâtiment ? Telle était la question ! Du fait des règlementations actuelles, l’usage des technologies d’ordre furtif avait été prohibé… Toutefois, nous savions tous qu’en temps de guerre, les protocoles ont tendance à être ignoré parmi les partis en présence… ce qui me permettrait dès lors de ne pas avoir à m’exposer à une quelconque cours martiale… Mais malgré cela, il y avait un risque pour que quelqu’un, une fois cette guerre terminée et si j’étais toujours en vie, s’en serve contre moi afin de précipiter ma chute et la destruction de ma carrière militaire… J’allais donc devoir faire très attention lors de l’utilisation de cet appareil… ce qui ne m’enchantait guère… Si seulement, les régimes actuels avaient le cran de l’ancien Empire Galactique…cela m’aurait facilité les choses… Hélas ce n’était pas le cas…

    Arrivant enfin audit musée, je laissais un membre du personnel s’occuper de mon speeder alors que je présentais déjà une invitation à la personne concernée qui ne manqua pas de me « regarder » attentivement… Afin d’abréger ce supplice au plus vite et de le ramener à la réalité, je pris la parole :


    « La Grande Amirale Veers, est-elle arrivée ? »

    L’homme que j’avais en face des yeux me répondit par la négative et me laissa pénétrer à l’intérieur du musée, non sans en profiter pour observer mon postérieur ce qui bien malgré moi me fît rougir. Fort heureusement, il ne put le voir, ce qui me contenta !