Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Liberté retrouvée... [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Liberté retrouvée... [Solo]   Lun 10 Juin - 14:35


Vallée des Seigneurs Noirs.

- J'us aras nenx z'kaina anas nuyak jengat massassi eikvoti tu'iea natura esencija. J'us rixik uzpra nuo tarnas kia tu'iea Th'laikas, j'us aras zo gleznas !

Ces mots résonnaient dans l'esprit du zabrak alors qu'il se faisait éconduire par Adas hors de la salle. Lui, un lâche ? Il en aurait ri si le moment avait été propice à ce genre de laisser-aller. Reylos n'avait pas envoyé son adversaire en dehors de la salle. Adas avait, lui, préféré éviter le combat, alors qui était le lâche à présent ? A cette pensée, le déchu s'autorisa tout de même un sourire à travers son casque. Nul doute que Nelius aurait trouvé la mort d'ici peu. Et il aurait quitté Korriban bien avant que le reste de l'Ordre soit mit au courant. Pour l'heure, il avait enfin assouvi sa vengeance. Même si elle en avait un goût amer, au final.
Mais pour le moment, il lui fallait trouver son chemin pour sortir du temple sans encombres. Ou plutôt, sans se perdre. Fort heureusement, il se souvenait assez bien du chemin, mais en plus, la Force le guidait. Si besoin était, il pourrait toujours essayer de revenir plus tard et régler définitivement le sort d'Adas. Et cette fois, il n'aurait pas le temps de l'envoyer hors de la pièce en le classant parmi les couards. Car c'était tout ce que Reylos n'était pas... Mais le moment était malvenu de focaliser ses pensées sur ce point. Le zabrak devait se contenter de sortir du tombeau. Au détour d'un couloir, il sentit les auras de Nelius et Kel s'éteindre à jamais. Il fut rempli d'une certaine joie, contrastée par le regret de ne pas avoir été celui qui s'en était chargé, personnellement. Toutefois, il ne put empêcher un sourire de poindre sur son visage masqué. Sa vengeance était presque accomplie, tous ces traitres allaient payer. Il ne lui restait plus qu'à s'occuper des autres lieutenants du nagaï quand et s'il en avait l'occasion...

Il se passa une bonne heure avant qu'il ne revoie l'entrée qu'ils avaient emprunté plus tôt. Cette fois, il était seul, et si entrer dans cette tombe s'était avéré loin d'être simple, en sortir ne semblait poser aucun problème. Et c'est avec une certaine satisfaction que le déchu se retrouva enfin à l'air libre. Il accueillit tranquillement le paysage rouge de Korriban qui s’offrit à ses yeux. Le speeder qu'il avait utilisé pour venir était toujours à l'endroit où il l'avait laissé, recouvert d'un peu du sable caractéristique de la planète. D'un pas calme, mais ferme et décidé, il s'y rendit et prit place aux commandes du véhicule avant de se rendre directement au Temple, à SON Temple. Il n'y était pas retourné depuis la trahison de Nelius.


Temple Sith.

Darth Reylos avançait avec un sentiment étrange, tout en cachant sa présence dans la Force, dans l'éventualité où quelqu'un pouvait arriver. Il lui suffirait de brièvement se révéler pour arriver à ses fins lorsqu'il serait au bon endroit. Son ancien repaire avait perdu toute sa gloire. Il ne ressemblait en rien à ce qu'il avait été avant l'attaque de Nelius et ses chiens fidèles. Seule l'entrée avait été épargnée, mais la grand porte et la salle principale, elles, n'étaient plus que ruines. On y sentait, on y voyait encore les stigmates de l'affrontement des deux camps. Et plus encore, celles du duel entre le nagaï et le zabrak. Sûrement l'un des duels les plus excitants pour lui, s'il n'avait pas été synonyme de défaite. Mais ce qui frappa l'ancien Seigneur Noir était qu'il ne semblait y avoir personne dans les environs. Ou très peu de monde. Par chance, cette partie du palais devait faire partie des moins fréquentées depuis cet épisode. Il n'en restait pas moins étrange que ce lieu autrefois rempli de Sith s'en retrouve aujourd'hui vide. Cependant, l'heure n'était pas aux questions, il devait au plus vite quitter cette planète.
Ce fut donc d'un pas discret mais rapide qu'il se rendit dans l'un des coins de la salle pour retrouver la porte secrète par laquelle il avait fait fuir son apprentie. Mais surtout, là où il pourrait trouver un vaisseau lui permettant de partir. Une fois sur place, il hésita. Devait-il récupérer certaines choses dans ses anciens appartements ? Probablement pas, il ne faisait aucun doute que Nelius avait du envoyer ses laquais s'occuper de l'endroit pour tenter de prendre tout ce qui pouvait servir. Néanmoins, Reylos avait pris soin - en prévision - de ranger certaines choses dans cette pièce inconnue de tous. Il ne lui restait plus qu'à espérer que personne ne s'y serait introduit.
Des bruits de pas se firent entendre, des présences se firent sentir. Trois Sith passaient devant la porte détruite, sans doute pour rejoindre une autre aile du palais. Ils ne l'avaient pas vu, trop occupés à leurs affaires pour penser à regarder dans l'antique salle qui avait vu l'Ordre changer au terme d'un affrontement sans merci.

Après quelques instants, le zabrak décida qu'il était temps d'ouvrir la porte. Il posa sa main à l'endroit où celle-ci était censée se trouver et dévoila son aura ténébreuse. Le pan de mur glissa sans trop de bruit et révéla un couloir assez sombre. Combien de temps s'était-il passé exactement depuis l'attaque du nagaï ? Il n'en avait aucune idée, personne n'ayant été soucieux d'en parler. Il avança de quelques pas, et referma la porte.
Il pouvait sentir une aura, certes faible, mais qui prouvait que sa fille était encore en vie. Cela dit, était-elle encore en état ? Si trop de temps était passé, ses vivres ne devaient plus être nombreux, s'il n'étaient pas déjà terminés. Retirant son masque, il s'approcha du vaisseau, où Gaëa s'était vraisemblablement cachée depuis tout ce temps. La lourde porte permettant à l'engin de quitter la planète était toujours fermée. Il lui faudrait l'ouvrir en espérant que personne ne remarque ce qu'il se passerait alors. A mesure qu'il avançait vers la rampe d'accès, il ralenti. Il y avait du mouvement dans le vaisseau. La jeune zabrak arriva face à lui, lames en avant. Elle avait l'air fatiguée et affamée. Diantre, cela faisait-il donc si longtemps ? Elle le prit à parti.


- Pas un pas de plus ! J'ignore comment vous avez pu entrer, mais vous n'avez rien à faire ici !

Sans un mot de plus, elle se lança sur lui, mais contrairement à elle, Reylos était en pleine forme. Du moins, en meilleure forme qu'elle, après les récents évènements dans la Vallée des Seigneurs Noirs. Il n'eut de ce fait aucun mal à éviter son attaque et la désarma rapidement.
Tout en récupérant les tonfas de la main gauche, il la porte de son bras droit. Toujours sans un mot. Il la déposa sur le lit dans la cabine avant de retirer son casque. Elle fut surprise à sa vue, mais ne put s'empêcher de sourire légèrement.


- Repose-toi maintenant...

Il n'y avait rien à dire de plus. Il la laisserait se reposer, puiser dans la Force ce quoi tenir, en attendant de trouver des vivres. Peut-être irait-il aussi tenter de retrouver Irya, si tant était qu'elle lui était resté fidèle. Mais chaque chose en son temps. Il y a quelques temps, Reylos avait aménagé une sorte de base de repli sur Malagarr. Des vivres seraient disponibles en grand nombre, sans compter que cet endroit lui assurait une certaine tranquillité, étant donné qu'il n'avait été recensé sur aucune base de données des Sith.
D'un mouvement leste, il activa l'ouverture de la porte. Il fallait faire vite pour minimiser les risques. Le reste de l'Ordre ne devait pas être au courant de ce départ. Si le reste de Korriban était aussi désert que le palais, il n'y avait aucun souci à se faire. Refermant l'accès au vaisseau, il enclencha ensuite la mise en marche des moteurs.
Quelques instants plus tard, le Scimitar quittait la pièce pour rejoindre l'orbite de la planète rouge. Jetant un dernier coup d’œil sur la surface du globe, il s'en éloigna et passa en hyperdrive. Il en avait fini avec l'Ordre Sith pour le moment. Du moins avec CET Ordre Sith. Le déchu trouverait un autre moyen de récupérer son trône...


Revenir en haut Aller en bas
 
Liberté retrouvée... [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 2 :: Autres Planètes :: Korriban [Ordre Sith] :: Temple Sith-
Sauter vers: