Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Dim 30 Juin - 14:33

An + 63

Kel maudissait les Interdicteurs, avec leur stupides puits de gravités. Avant même que le Jedi ait pu comprendre ce qui lui arrivait, son vaisseau était harcelé par des chasseurs. Qui n'avaient compris que trop tard qu'ils ne se trouvaient pas face à un simple pilote. Mais les pertes militaires étaient le lot de toutes guerres. Depuis le début de la Troisième Guerre Civile Galactique, Kel avait du participer à plus d'une batailles. D'un point de vue strictement officieux bien entendu. Même avec le chaos qui régnait dans la galaxie, il tenait à couvrir au maximum ses traces. Afin que personne ne puisse remonter jusqu'à lui, ou même au Covenant.
Mais voila, cette fois-ci, même ses talents de pilotes n'avaient pas réussi à préserver son vaisseau des tirs ennemis. Et son hyperpropulsion avait été endommagée. Rien qu'il ne pouvait réparer heureusement. Il avait donc réussi à se poser sur une vieille station spatiale en orbite autour de Manda, là planète se trouvant juste à côté de son point de sortie d'hyperespace.
Depuis maintenant une heure, il se trouvait coincé dans le compartiment moteur du vaisseau, réparant un à un tous les composants touchés. Sans oublier d'écouter d'une oreille distraite la bataille qui se déroulait dans l'espace. L'interdicteur avait été rejoint par d'autres vaisseaux, qui ne comptaient apparemment pas tous dans ses amis. Les vaisseaux luttaient très certainement pour prendre le contrôle de la planète. Et Kel espérait qu'ils ne s'intéresseraient que très tardivement à la station sur laquelle il se trouvait. Surtout qu'il lui manquait encore quelques pièces, qu'il était parti chercher dans la station. Par chance, il venait de mettre la main sur les dernières pièces dont il avait besoin.

- R7, j'ai ce qu'il nous faut, je reviens au vaisseau.

Mais soudain, il entendit un bruit d'explosion un peu trop proche à son gout. En tendant l'oreille, il arrivait même à deviner des tirs de blaster. Ce qui ne pouvait signifier qu'une seule chose: Des troupes étaient montées à bord de la station et s'affrontaient. Laissant échapper un chapelet de jurons Hutt, Kel referma le placard dans lequel il fouillait, avant de ranger les pièces dan un sac qui pendait en bandoulière. Puis il s'élança vers la porte donnant vers les entrailles de la station, son sabre-laser dans une main et son blaster dans l'autre. Hors de question qu'il laisse le moindre de ces gus touche encore une fois à son vaisseau.

Mais à peine sorti, il plongea aussitôt à terre, évitant un tir de blaster qui lui aurait arraché la tête. Dans le même geste, il tira plusieurs fois en direction de son agresseur, et vit un soldat en armure s'effondrer, trois impacts fumants en travers de la poitrine. Se relevant d'un bond, Kel s'élança vers le petit groupe de soldats, avant de bondir vers eux, sabre-laser brandi. Et en quelques passes, l'affaire était réglée, et cinq cadavres gisaient sur le sol. Le Jedi rengaina son blaster, avant d'attraper son comlink, qu'il porta à sa bouche.

- R7, je suis tombé sur quelques indésirables. Je reviens le plus vite possible. Et si tu vois une personne autre que moi dans le hangar...fais marcher les canons du vaisseau.

Sans même attendre de réponse, il commença à courir en direction du hangar ou se trouvait son vaisseau, avec la ferme intention de quitter cet endroit le plus vite possible. Mais les troupes qui se trouvaient à bord de la station allaient probablement essayer de le tuer. Et il se ferait une joie de leur montrer qu'un Jedi n'était pas un ennemi à prendre à la légère, surtout si on avait réussi à le mettre en colère. Certes, il ne tuerait pas tout ceux se trouvant sur la station, c'était inutile et impossible en plus d'être un comportement digne d'un Sith, mais il ferait regretter amèrement à ces hommes de l'avoir forcé à se poser sur cette satanée station...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Dim 30 Juin - 17:52

La guerre était déclarée entre les Vestiges de l’Empire – ou Empire tout simplement en fait – et le Directoire des Systèmes Unis. Et bien sur, en tant que chasseuse de primes à la carrière plutôt fructueuse, la jeune Lenneä ne pouvait pas cracher sur l’opportunité que représentait le conflit galactique. En temps ordinaire, elle n’aurait eu aucune préférence pour l’un ou l’autre des deux camps. Mais elle devait bien avouer que la masse de contrats ne cessant d’augmenter, il fallait établir une comparaison. Et de manière générale, l’Empire payait mieux, les contrats étaient bien plus dans ses cordes, et de manière générale, les risques moins importants. D’ailleurs, alors qu’elle se préparait pour la suite de la mission, elle y repensa.

Le contrat provenait de l’Empire. A la tête d’un groupe de quatre Stormcommandos, Lenneä avait pour mission de s’infiltrer dans la station abandonnée afin d’empêcher les troupes du Directoire de s’emparer de données stratégiques laissées sur place. Equipée de son armure mandalorienne, la jeune femme était à peu près confiante, au début. Jusqu’à ce qu’on l’informe, une fois à bord du DSI
Steel Fist, comment elle allait accéder à la station avec les membres de son groupe. Elle avait ouvert la bouche, puis s’était presque mise à crier. Mais au final, elle avait accepté la mission, ayant réussit à négocier le double de la prime. Et si les Stormscommandos n’étaient pas tout à fait enchantés de la tournure de leur mission, ils étaient encore plus irrités à l’idée d’être menés par une mando.

Les cinq membres de l’équipe « Snake » attendaient dans le hangar ventral du DSI. Celui-ci était toujours dans l’hyperespace, en compagnie de deux autres vaisseaux, deux Victoire. Et bien sur, il y avait un Interdictor déjà sur place pour prévenir en cas de problèmes. Même si pour les cinq personnes là, les informations se résumaient à « préparez-vous ». Elle leva sa main droite, tâtant le beskad flambant neuf dans son dos. En le touchant, elle se sentit mieux. Il y avait cinq mois déjà qu’elle avait perdu le premier, cinq mois qu’elle avait été sur Rothana et qu’elle avait juré de porter son armure désormais. Cinq mois qu’elle n’avait pas revu Kel Zallow, ce
Jetii si différent des autres. Elle laissa retomber sa main, et s’éclaircit les idées en vérifiant son équipement.

Le beskad était dans son dos, maintenu en place grâce à l’armure et grâce au packtage dorsal. Les pièces de l’armure étaient toutes correctement assemblées. Le casque bien étanche. Ses deux pistolets blasters étaient chacun d’un côté, à ses hanches. Deux grenades IEM et un détonateur thermique au-dessus des fesses. Et son esprit était presque prêt. Bien.


« Préparez-vous. Nous arrivons. Et il y a du grabuge. »

Du grabuge. Lenneä n’aimait pas ce mot. Il était synonyme de trop de mauvaises choses. Elle espérait cependant qu’il s’agissait d’un obstacle gérable facilement. Voir qui n’avait rien à voir avec sa mission. Elle se fichait pas mal de la vie des quatre commandos. Mais pas de la sienne. D’autant que le Starhunter était resté dans un de ses appartements, sur Nar Shaddaa. L’appartement acquis grâce à sa mission sur Rothana, d’ailleurs. Mais repenser à cet endroit luxueux n’était pas une bonne chose, surtout quand le vaisseau émergea soudain dans l’espace normal, tremblant de partout à cause de la bataille intense. En regardant à travers le champ de force sous ses pieds, la mandalorienne vit la cible. La station spatiale abandonnée, pas si abandonnée que ça. Il était temps d’y aller. Inspirant à fond, elle activa sa com.

« Désactivation du champ de force. »

Le mur d’énergie céda sous eux, et les cinq commandos plongèrent en direction de la station. Tomber ainsi vers la station – la gravité de la planète les attirait à une vitesse suffisante pour les tuer à l’impact – était du suicide. Sauf pour eux. Lenneä sentait et entendait sa respiration, qui ne s’accélérait pas tant que ça en fait. Mais rapidement, la structure abimée se rapprochait, et il fut finalement temps d’effectuer la manœuvre nécessaire pour atterrir. Elle sélectionna une option avec son casque, et presque aussitôt, un éclair vert alla frapper la station. L’explosion créa un trou à l’intérieur. Aussitôt, Lenneä activa sa com d’escouade.

« On redresse ! »

Aussitôt, elle s’efforça de passer les jambes en bas, tout comme les autres membres de l’escouade. Elle activa les propulseurs du packtage dorsal, et sentit sa vitesse diminuer rapidement. Elle passa par le trou calciné de la station – qui devait avoir un champ de force global car il n’y avait pas de décompression – et atterrit brutalement, sur ses pieds, contre le sol métallique. Restant sur un genou pendant quelques temps, elle regarda autour d’elle grâce à la vision 360° de son casque, attendant les autres, qui tombèrent un à un. Des échos de tirs de blasters se faisaient entendre. Probablement les Stormtroopers contre les soldats du Directoire. Mais eux étaient dans le niveau le plus haut de la station.

« Steel Fist, ici Snake 1. Nous sommes dans la station. »

« Bien compris. Prenez garde aux affrontements. Et on a une escouade qui nous a signalé un individu en tenue de Stormtrooper qui brandissait un sabre laser. Si vous pouviez abattre ce clown…ce serait pas mal. »

« Je verrais ce que je peux faire. Mais la prime sera plus grande. Terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Dim 30 Juin - 21:49

Kel continuait à combattre dans les couloirs de la station, repoussant aussi bien les attaques des soldats du Directoire que des stormtroopers de l'Empire. Même si il essayait d'éviter un maximum d'escouades des deux camps, il se retrouvait quand même pris dans des escarmouches. Le Jedi espérait juste que personne n'avait pu transmettre son existence à ses supérieurs. Sinon, il risquait peut-être de devenir l'Ennemi Public N°1. Après tout, un homme qui tuait aussi bien les impériaux que les hommes d DSU pourrait les unir, même momentanément. Et si deux armées en train de se faire la guerre étaient simple à affronter, une seule l'étaient beaucoup moins. Et le plus gros risque venait du fait qu'un des deux camps ne tenait peut-être pas à récupérer cette station coute que coute afin de prendre le contrôle de Manda. Et dans ce cas-là, un sabre-laser était plus que dérisoire face à des turbolasers lourds. De toute façon, il n'avait rien sur lui qui pouvait l'empêcher de résister à un tel déferlement d'énergie. Et même sa maitrise de la Force ne pourrait le sauver. Mais si personne n'avait encore tiré, c'est que cette station était importante.

Kel traversa un couloir au pas de course, évitant de justesse une escouade impériale qui partait soutenir leurs alliés. Le coin grouillait de stromtroopers, ce qui n'était pas une bonne chose en soi. Le Jedi aurait préféré affronter des hordes de soldats du DSU plutôt que les soldats des Vestiges, bien mieux entrainés et disciplinés. Certes, en petits groupes, Kel pouvait les vaincre, mais si il devait affronter trop de soldats d'un coup. Or, les stormtroopers étaient du genre à appeler des renforts dès que les choses commençaient à dégénérer. Sans oublier qu'il devait tout faire pour ramener les pièces dont il avait besoin en un seul morceau. Sinon, autant trouver un vaisseau de transport et le réduire en pièces détachées pour récupérer quelques pièces. Parce qu'il était hors de question qu'il quitte cette station sans son vaisseau. Et si jamais ça devait arriver, il s'arrangerait pour gâcher autant que possible la journée de tous les hommes qu'il croiserait. Peut-être en détruisant la station spatiale, histoire de les avoir laissés se battre pour rien...
Mais heureusement pour lui, il avait quelques talents issus de la Force qui lui permettaient de passer inaperçu aux yeux des soldats. La plupart du temps, il n'avait même pas besoin de s'en servir, la station spatiale se trouvant être un vrai labyrinthe. À tel point que le Jedi s'estimait heureux de pouvoir repérer son vaisseau grâce à la balise de ce dernier et au datapad intégré dans la protection de son avant-bras droit. Jetant un nouveau coup d’œil, il remonta un couloir, avant de s'arrêter. Il entendait des bruits de pas approcher dans sa direction. Jetant un rapide coup d’œil, Kel étouffa un nouveau juron. Évidemment, il ne pouvait pas tomber sur de simples stromtroopers. Non, il fallait qu'il se retrouve face à une bande de Storm Commandos. Et si il avait bien vu, ils étaient menés par un mandalorien. De mieux en mieux. Si il n'y avait eu que les impériaux, il n'aurait eu aucun problèmes à s'en occuper. Mais avec un mandalorien...Kel savait par expérience qu'ils pouvaient être très dur à tuer, et incroyablement résistants. Mais la présences des Storm Commandos ne pouvait signifier qu'une seule chose: l'Empire n'était pas ici que dans le seul but de mettre la main sur cette station spatiale. Et quoi que c'était,  ça devait être très important...

- Allez Kel, c'est juste un mando! Grommela-t-il. La dernière fois que t'en as rencontré un, t'as failli te faire tuer par un Sith. Et en plus, elle m'a même pas rappelé.

Le Jedi attrapa un des détonateurs thermiques qui pendaient à sa ceinture, avant de l'activer. Puis il compta jusqu'à trois, le lança dans le couloir, avant de se protéger du souffle de l'explosion. Et à peine le détonateur avait-il explosé que Kel se jetait sur les survivants, sabre au clair. D'un coup de pied, il repoussa le mandalorien, préférant s'occuper des deux Commandos  survivants d'abord. Mais malgré leur entrainement plus poussé que celui des stormtroopers, ils ne faisaient pas le poids face à un Jedi. Kel décapita le plus proche, avant d'abattre le tranchant de sa main sur le cou peu protégé de l'autre. Le Storm Commando s'effondra, et Kel l'empala pour faire bonne mesure. Dégageant son sabre-laser, Kel se retourna et fit face au mandalorien, prêt à démontrer à quiconque voudrait bien l'entendre que les Jedi n'étaient pas impuissants face aux mandos...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Lun 1 Juil - 11:22

Aussitôt la transmission coupée, Lenneä prit l’un des pistolets blasters dans sa main droite, puis s’avança en tête du groupe. Elle activa le plan de la station, ainsi que l’itinéraire pour atteindre l’endroit où ils devaient tous aller. Avançant d’un pas calme, leurs semelles résonnant sur le sol métallique de la station, l’équipe forcée de coopérer ne rencontra pas le moindre obstacle pendant plusieurs minutes. Oh, certes, il y avait des échos de combat, des cris, des explosions, ainsi que les bruits de la bataille spatiale. Mais à l’intérieur, c’était calme. Vraiment très calme. Presque trop pour que la mandalorienne se sente en sécurité.

En sécurité ici ? Avec quatre Stormcommandos à ses basques ? La bonne blague ! Impossible de faire quoique ce soit de son propre chef, sinon elle finirait avec le dos fumant. Son armure ne la protègerait pas longtemps face aux armes dont disposaient ses compagnons du moment. Il n’y avait pas grand-chose à faire à part accomplir la mission, ce qu’elle comptait bien faire. Elle s’acquitterait au mieux de la mission. Comme elle le faisait toujours. Sauf lors de cette fameuse mission sur Rothana. Mais là, ca avait été différent. Soudain, un bruit de caisses qu’on fait tomber et d’objets en métal qui tombent l’alerta. Passant à la vision thermique de son casque, elle remarqua cinq cibles à l’intérieur d’une pièce non loin devant. Levant le poing gauche serré, elle activa la com privée de l’escouade.


« Cinq cibles à l’intérieur. Pas des alliés. »

Il était temps pour l’action. Les Stormcommandos s’approchèrent de l’embrasure de la pièce, puis envoyèrent un détonateur à l’intérieur. Des cris retentirent, puis une poignée de tirs. Et ce fut à nouveau le silence. Les Stormscommandos reprirent leur position derrière la mandalorienne, qui n’avait toujours pas tiré un seul coup de feu. Avançant toujours d’un pas relativement prudent, écoutant d’une oreille distraite les fréquences des combats, Lenneä commença à se demander si la mission n’était pas un peu trop simple. Ce genre de station abandonnée regorgeait la plupart du temps d’un piège quelconque, qui s’activait toujours sur la mauvaise personne. Et en l’occurrence, elle avait le pressentiment que ce serait sur elle. Tournant le regard vers la droite, elle aperçut le terminal de données qui les intéressait. Elle regarda les Stormscommandos dans son dos, qui l’observaient. Elle se dit qu’elle avait vraiment un énorme avantage sur eux, avec la vision à 360°.

« Je m’en occupe, ce sera pas long »

Elle parcourut rapidement les données non-protégées. C’était ce que cherchait à effacer l’Empire. Elle pointa son arme dessus, puis tira. L’affaire était réglée, les puces n’existaient plus et le terminal n’affichait plus qu’un simple « insérer datapuce ». Mission accomplie. A un détail prêt.

Tout se passa très vite. Elle entendit – avec le silence de la station – le clic caractéristique d’un détonateur qu’on active. Aussitôt, elle se servit de son casque pour déterminer d’où ça provenait. Dès qu’elle l’eut compris, s’écarta dans un renfoncement sombre du mur derrière le terminal, se protégeant de l’explosion qui fut fatale à deux de ses camarades. Elle se précipita aussitôt, mais fut à nouveau repoussée. Un éclair vert frappa les deux derniers Stormscommandos, les envoyant six pieds sous terre. Elle s’apprêtait à le remercier quand elle vit de qui il s’agissait.

Même tête que sur Rothana. Impossible de se tromper, malgré la tenue un peu inappropriée qu’il portait. Elle s’apprêtait à parler enfin quand un bruit métallique digne d’un droïde retentit à l’autre bout du couloir. Réagissant plus vite que le Jedi – qui n’avait probablement rien vu cette fois – la mandalorienne le saisit par le col et le poussa dans le renfoncement sombre avec elle. Se plaquant contre le mur, elle utilisa l’index de sa main gauche pour tracer les lettres « YVH » sur le mur. Vu la façon dont le Jedi pâlit, elle comprit qu’il était aussi peu rassurée qu’elle. Elle prit une grenade IEM dans sa main gauche et la montra à Kel. Les salutations viendraient plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Lun 1 Juil - 20:55

Alors que Kel s'attendait à un combat des plus rudes, le mandalorien se figea en le voyant. Ce qui était très étrange. Est-ce qu'il le connaissait? Pourtant, le Jedi n'avait pas croisé beaucoup de mandaloriens dans sa vie. Et il n'y en avait qu'une seule avec qui il s'était quitté en bon termes. Et Lenneä ne se trimballait pas avec une armure noire sur le dos. Mais avant qu'il ait pu tirer ça au clair, le mandalorien lui sauta dessus et le plaqua contre la paroi, dans un renfoncement qui les rendait difficilement visibles. Alors que Kel allait se libérer, le mando traça dans les airs trois lettres avec son index gauche: "YVH".
Kel déglutit, sentant grandir en lui un appréhension plus que normale. Les droides YVH, créées lors de la Guerre des Yuuzhan Vong, avaient été si bien conçus qu'ils étaient même devenus la bête noire des Jedi. On apprenait à tous les Jedi à se méfier de ces droides, très résistants, dotés d'une puissance de feu énorme, et incroyablement retors. Sans oublier que Kel avait déjà croisé un YVH. Et que cette rencontre s'était finie par un long séjour dans un bain de bacta. Alors autant dire que le Jedi n'avait pas vraiment envie de se frotter à un autre YVH. Mais en même temps, cela éveillait la curiosité de Kel. Si quelqu'un avait placé un tel droide dans le coin, c'est qu'il devait y avoir des choses très intéressantes. Mais quoi qu'il y avait, Kel le laisserait bien tranquillement ici, avec le YVH pour le garder.
Alors que le mandalorien attrapait une grenade IEM, Kel lui fit signe de ne rien faire de stupide, avant de placer son index devant sa bouche. Le mieux était encore de ne rien faire et d'être le plus discret possible. Les bruits de pas se rapprochèrent, et pendant quelques instants, le droide à l'allure squelettique fut visible. Par chance, il ne les remarqua pas, et continua à chercher les intrus. Mais ne trouvant rien hormis les cadavres des Storm Commandos, il se dirigea vers l'une des portes, et quitta la salle.

Le Jedi poussa un grand soupir de soulagement, avant de repousser  gentiment le mandalorien. Inutile de se le mettre à dos alors qu'il venait de lui sauver la vie. Gardant son sabre-laser en main, Kel s'arrangea pour avoir à la fois le mandalorien et la porte dans son champ de vision. Histoire de ne pas être pris en traitre par l'un des deux. Se passant la main dans les cheveux, Kel afficha un sourire qui se voulait rassurant, avant de regarder les mandalorien dans les yeux. Ou plutôt dans la visière, ces derniers n'étant pas visibles.

- Je suppose que je dois vous dire merci. Sans vous, je serais sûrement mort à l'heure qu'il est. Je suis le...

Mais Kel ne finit pas sa phrase car il venait de voir la porte entamer son ouverture, et l'interstice laissait voir deux pieds métalliques. Évidemment, ce droide était parti traquer les intrus dans un petit périmètre, avant de revenir à l'endroit qu'il devenait protéger. Il était à présent trop tard pour se cacher, et la seule solution était de se battre. D'un geste un peu trop brusque, il fit passer le mandalorien derrière-lui, tout en activant son sabre-laser. Et bien lui en prit, car la porte avait à peine finit de s'ouvrir qu'un déluge de tir s'abattait sur lui. Kel se contentait du strict nécessaire, à savoir dévier les tirs. Mais certains traits d'énergie parvenaient à passer, trouant sa bure en plusieurs endroits.
Le Jedi ne savait pas ou était passé le mandalorien et franchement, il s'en fichait. Sa priorité était de se sortir de ça vivant. Réussissant à se concentrer, Kel utilisa la Force pour soulever le cadavre d'un des Commandos, avant de le lancer sur le droide. Et bien qui soixante kilos de chair pouvaient paraitre dérisoire face à un YVH, cela réussit tout de même à le déconcentrer un court instant, dont Kel profita pour plonger derrière une rangée d'ordinateurs. De quoi lui offrir quelques instants de répit, le temps qu'il mette un plan au point. Décidément, Kel détestait cette station spatiale...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Mar 2 Juil - 10:58

Lenneä fronça les sourcils sous son casque. A quoi jouait-il ? Il fallait neutraliser ce droïde au plus vite, et non fanfaronner. Elle s’apprêtait à grogner et à s’insurger contre lui quand le droïde passant près d’eux, observa les cadavres des impériaux et continua sa route. Il finit par quitter la salle, ce qui intrigua la mandalorienne. Elle garda sa grenade IEM dans la main gauche, la main droite serrée sur son pistolet blaster. Elle jeta un coup d’œil autour d’elle sans bouger, avant de tourner vraiment le regard vers le Jedi, celui-ci l’observant également.

Elle ne savait pas vraiment quoi penser de lui. Lui avait-elle manqué ? Et lui, est-ce qu’il lui manquait durant ces cinq mois ? Non. Mais elle avait gardé en mémoire son nom, son apparence, sa manière de se comporter. Etrangement, il lui rappelait un
mando’ad qu’elle avait connu sur Mandalore, que son père avait traité d’irresponsable avant même de le connaitre. Mais c’était une situation différente, et elle chassa ces pensées. Elle ouvrit la bouche, s’apprêtant à répondre quand la porte s’ouvrit en sifflant. Fierfek ! Le droïde était de retour. Le Jedi crut bon de la faire passer derrière lui, comme s’il tentait de la protéger à tout prix. Mais il ignorait qui elle était réellement.

Utilisant son packtage dorsal, la jeune femme s’élança à travers la pièce, glissant sur une caisse pour se planquer derrière. Elle attendit que Kel désoriente le droïde pour lancer sa grenade, avant d’utiliser à nouveau son jetpack. Le droïde YVH fut désactivée pendant une poignée de seconde, avant que son système ne se réinitialise tout seul. Mais ce fut suffisant pour que la mandalorienne parvienne à se hisser dans son dos, s’agrippant du mieux qu’elle pouvait. Sentant un poids étranger, la machine tenta de la désarçonner. Mais trop tard. Rangeant son blaster, Lenneä dégaina son beskad flambant neuf, l’enfonça dans les cervicales de l’YVH, et fit sauter la tête. Le tas de boulons s’effondra, inoffensif. Elle rangea son arme, faisant signe au Jedi qu’il pouvait sortir.


« La prochaine fois, on applique un plan commun, d’accord ? »

Elle avait dit cela sur un ton neutre, sans colère. Elle ne cherchait pas à se mettre Kel à dos, sachant qu’il n’était pas un mauvais bougre. Cela dit, il semblait assez mal en point, mais il n’en disait rien. Poussant un soupir, Lenneä s’apprêtait à retirer son casque quand un bruit l’en empêcha. Se retournant, elle eut juste le temps de réagir en se couchant au sol. Le mur derrière elle explosa, inondant la salle de débris.

« Baisse-toi ! » s’écria-t-elle.

Quand tout ce fut calmé, elle passa sur le canal de la flotte impériale, apprenant rapidement qu’un chasseur s’était écrasé sur la station. Elle regarda autour d’elle, mais ne vit aucun signe du Jedi. Elle fouilla la zone, mais ne le trouvant pas, elle se mit à se demander sérieusement ce qu’il lui était arrivé. Elle fouilla encore un peu, et finit par le trouver, sous une masse de décombres fumants.


« Me refais pas un coup comme ça, Jetii. Tu es blessé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Mer 3 Juil - 2:44

Kel était dans une situation désastreuse. Bloqué derrière une rangée d'ordinateurs, mitraillé par un droide YVH, bloqué sur une station spatiale bien décidée à le tuer, le Jedi voyait ses chances de survie diminuer de plus en plus. À tel point qu'il était prêt à ne faire qu'un avec la Force. Bien qu'il aurait préféré que cela arrive bien plus tard, quand il aurait un âge avancé, et peut-être même une famille. Ou lors d'un combat mémorable contre un Seigneur Sith. Mais pas tué par un tas de boulons dans une vieille station spatiale poussiéreuse.
Mais soudains, la pluie de tirs cessa. Se risquant à jeter un coup d’œil, Kel vit le mandalorien se jeter sur le dos du droide, avant de dégainer un sabre en métal. Et quelques instants plus tard, la tête du droide roulait au sol. Visiblement, Lando Calrissian n'avait pas prévu que ses droides aient à affronter des mandaloriens armés des sabres en beskar. Kel se laissa tomber au sol, avant de pousser un soupir de soulagement. C'en était fini de ce problème-là. Kel pourrait vivre vieux, et avoir des enfants. Ainsi que prendre une longue semaine de vacances sur une planète tranquille, sans aucunes traces d'activité humaine à des dizaines de kilomètres à la ronde. Juste lui et la faune locale.
Kel vit le mandalorien lui faire signe de se relever, et le Jedi s'exécuta, nettoyant au passage sa bure. Il allait pouvoir en changer, celle-là étant bonne à jeter. C'était le genre de petits tracas qui pouvaient arriver dans la vie d'un Jedi. Et par chance, il n'avait l'air d'avoir aucunes blessures sérieuses. Juste quelques écorchures ici ou là. Mais en se levant, Kel ressentit une vive brulure au niveau de sa hanche. Enfin de compte, le droide ne l'avait pas loupé. Pile en dessous de sa ceinture. La blessure n'était pas très sérieuse, mais elle le faisait souffrir. Il n'avait juste rien senti à cause de l'adrénaline.

« La prochaine fois, on applique un plan commun, d’accord ? »

Le mandalorien, ou plutôt la mandalorienne, avait dit ça d'un ton parfaitement neutre, comme si elle discutait avec un vieil ami autour d'une bonne tasse de caf fumante. D'ailleurs, cette mandalorienne lui avait l'air...familière. Dans sa façon de se tenir, ou dans son arsenal. Mais les chances qu'il s4agisse de Lenneä étaient infimes. C'était probablement une mandalorienne quelconque, qui n'avait pas trop de mal à supporter les Jedi. Mais alors qu'il allait lui demander qui elle était, il la vit se raidir, avant de plonger. Et avant qu'il ne puisse faire de même, le mur derrière-lui explosa, l'envoyant heurter les ordinateurs derrière lesquels il s'était caché un peu plus tôt. Immédiatement, il sentit  le sang lui remplir la bouche. Et l'instant d'après, il sombrait dans l'inconscience.

Lorsque Kel se réveilla, il vit un casque noir avec une visière en T penché au-dessus de lui. Mais alors que son instinct lui ordonnait de réagir à ce qu'il considérait comme une agression, il se força à ne rien faire. Si la mandalorienne avait voulu sa mort, il aurait depuis longtemps rejoint la Force. Non, visiblement, elle avait l'air de vouloir que Kel s'en sorte. Ce qui était étrange, vu qu'il l'avait attaqué, et tué les quatre impériaux qu'elle commandait. Et c'était la deuxième fois qu'elle le sauvait. Si ça continuait, il aurait une dette envers cette femme. Or, Kel n'aimait pas avoir de dettes. Il préférait les régler le plus vite possible, histoire qu'on ne vienne pas lui casser les pieds après.

« Me refais pas un coup comme ça, Jetii. Tu es blessé ? »

Kel la regarda, avant de sourire. Voila qu'elle le tutoyait et qu'elle s'inquiétait de sa santé. Décidément, cette mandalorienne n'était pas comme les autres représentants de sa culture. Réussissant à se relever, le Jedi cracha un le sang qui lui remplissait la bouche, avant d'attraper une seringue hypodermique dans un des compartiments de sa  ceinture. Faisant sortir l'aiguille, Kel la planta dans sa rate, quasiment la seule partie de son corps qui n'était pas protégée par son armure, avant de s'injecter une dose d'antidouleurs. Puis il jeta la seringue au loin, avant de s'appuyer contre un pan de mur intact, la main posée sur sa blessure.

- Je...je pense que je survivrai. C'est loin d'être mon premier rodéo. En tout cas, je dois vous remercier. C'est la deuxième fois que vous me sauvez la vie. Faudrait pas que ça devienne une habitude.

Kel ricana, mais cessa bien vite lorsque sa blessure le rappela à l'ordre. Visiblement, les antidouleurs n'avaient pas encore agis. Cette station spatiale allait vraiment finir par le tuer. Il était épuisé tant physiquement que mentalement, blessé à plusieurs endroits, il devait sûrement souffrir d'un quelconque traumatisme à la tête à cause de l'explosion...Se laissant glisser le long du mur, l'Ombre s'assit avant de regarder la mandalorienne.

- Allez-y, liquidez-moi. Ça m'évitera un tas de souffrances inutiles. Et vous pourrez vous vanter de m'avoir descendu auprès de vos copains mandaloriens...

Peut-être que son père s'était trompé. Peut-être avait-il eu tort de lui dévoiler l'existence du Covenant. Kel s'était peut-être surestimé, ou qu'il venait d'atteindre ses limites. Il était peut-être temps qu'il prenne sa retraite de Jedi. Qu'il retourne sur Ord Mantell, dans la ferme ou il avait passé les premières années de sa vie, à cultiver un maigre lopin de terre qui serait tôt ou tard ravagé par une guerre stupide...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Jeu 4 Juil - 15:24

Restant debout à observer les mouvements du Jedi – qui ne la reconnaissait toujours pas d’ailleurs – Lenneä s’assurait avant tout qu’il ne fasse pas de chute dangereuse. Il avait une blessure qui n’était pas sans lui rappeler celle qu’elle avait eu sur Rothana. Décidément, les rôles étaient inversés cette fois. Mais elle se garderait bien de le dire pour cette fois. Ce n’était pas le moment de blesser mentalement le Jedi, qui après tout l’avait aidé la dernière fois. Elle lui devait bien ça. Elle resta donc les bras ballants, écoutant la fréquence de la flotte impériale tout en regardant ce que faisait Kel.
 
Néanmoins, il n’était pas question qu’elle l’achève. Elle devait paraitre assez étrange, à rester immobile comme ça. Mais le fait était que c’était perturbant de voir une personne en armure complète. Et en plus, les armures mandaloriennes permettaient à l’utilisateur de faire des tas de choses sans bouger d’un pouce.

 
 « Mais non, tu vas pas mourir. Attends. »
 
Elle activa la com qui essayait de la contacter. Il s’agissait de l’officier de liaison de sa mission. Elle grimaça. Mais se retint de pousser un soupir.
 
 « Chasseuse de primes, on a un nouvel objectif pour vous. La prime est doublée si vous acceptez. »
 
 « Vous m’intéressez. Je dois faire quoi ? »
 
 « Nous avons une escouade de Stormcommandos qui n’a pas réussi à atteindre son objectif, qui était de poser une bombe tactique capable de faire exploser la station. Trouvez la bombe au niveau 6 et activez-là. Vous avez un moyen de repartir ? »
 
 « Affirmatif. Je m’en charge, préparez l’argent. » Elle se tourna vers le Jedi. « Allez, debout, on a du pain sur la planche. »
 
Se mouvant soudainement, Lenneä aida le Jedi à se lever, lequel grogna à cause de sa blessure. Elle s’assura qu’il était capable de bouger, puis elle prit la tête des opérations en sortant ses deux pistolets blasters. Maintenant qu’elle avait un nouvel objectif, avec à la clé une coquette somme, la jeune femme avait bien l’intention de pouvoir sortir de là. Kel avait surement un vaisseau quelque part, aussi avait-elle l’intention de partir avec lui. Elle lui révèlerait plus tard son identité – à moins qu’il ne le devine finalement. Ils arrivèrent à un turbo-ascenseur, qui les amena au niveau 6, deux niveaux en-dessous. Durant le trajet, Lenneä expliqua brièvement ce qu’ils devaient faire. Et si le Jedi ne semblait pas très heureux, nul doute qu’il préférait  bouger que d’attendre de se faire pulvériser.
 
Au jugé de ce qu’elle entendait, la mandalorienne se doutait que la bataille spatiale ne se déroulait pas si bien que ça. Au début, les impériaux avaient eu un net avantage, du fait de la surprise. Mais l’Interdictor était hors service pour le moment, et l’un des Victoire avait été pulvérisé. Seul restait l’autre Victoire et le DSI mark II, le
Steel FIst. Et malgré cela, les forces du Directoire semblait mener la bataille. C’était à se demander quel genre de vaisseau ils avaient, bien que Lenneä ait cru entendre « Mon Calamari ». Ce qui aurait tout expliqué. Finalement, les portes du turbo-ascenseur s’ouvrirent, et les deux alliés du moment arrivèrent dans un couloir éclairé.
 
 « S’il y a de la lumière, c’est que nous ne sommes pas seuls… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Jeu 4 Juil - 19:00

« Mais non, tu vas pas mourir. Attends. »

La mandalorienne n'avait visiblement pas l'air d'avoir envie de l'achever. C'était déjà une bonne chose en soi. Peut-être même qu'il réussirait à la convaincre de l'aider à retourner sur son vaisseau. Mais Kel doutait qu'il puisse y arriver en un seul morceau. Même si la douleur refluait petit à petit, il allait avoir besoin de soins urgents. Surtout si il devait affronter des pièges aussi redoutables qu'un YVH. Et que les deux camps s'amusaient à balancer des chasseurs  sur la station plutôt qu'à se tirer dans les pattes. Sans oublier qu'il avait laissé R7 seul au vaisseau, sans aucunes protections. Si jamais le DSU ou l'Empire avaient osés toucher à son vaisseau, il n'aurait absolument aucuns scrupules à réduire en miettes les responsables.
Kel regarda la mandalorienne, qui était immobile. Mais à voir la façon dont elle se tenait, elle avait l'air d'être en pleine conversation. Avec ses patrons de l'Empire probablement. Probablement pour recevoir de nouveaux ordres. Ou peut-être qu'ils étaient au courant de sa présence sur la station, et qu'ils voulaient qu'on leur ramène Kel, pour qu'il soit interrogé, torturé puis exécuté. Un sort peu enviable pour faire simple. Soudain, la mandalorienne se tourna vers lui, avant de lancer:

« Allez, debout, on a du pain sur la planche. »

On? Et depuis quand est-ce qu'ils travaillaient ensemble? Elle lui avait certes sauvé la vie, mais ça ne faisait pas pour autant de lui un vulgaire larbin. Mais alors qu'il allait protester, elle la releva, et la seule chose qui sortit de la bouche du Jedi fut un grognement. Alors que sa nouvelle équipière ouvrait la marche, Kel prit un court instant pour retirer sa bure, qu'il laissa tomber au sol. Ainsi on le prendrait beaucoup moins pour un Jedi, ce qui diminuait les chances que des impériaux lui tirent dessus si ils pensaient qu'il travaillait avec la mandalorienne. Puis il dégaina son blaster, avant de suivre de suivre son alliée. Ils se dirigèrent vers un turboascenceur, et une fois dedans, la mandalorienne appuya sur le bouton du niveau 6.
Pendant le court trajet, elle lui expliqua ce qu'ils devaient faire. Ainsi donc, ils avaient pour mission d'activer une bombe qui réduirait cette station spatiale en un tas de débris fumants. Ce qui n'était pas pour déplaire à Kel. Il pourrait même le faire gratuitement si on le lui demandait. De toute façon, ce n'était pas lui qui recevrait la paye à la fin. Lui filait juste un coup de main sans avoir trop le choix. Mais franchement, la seule chose qu'il voulait était s'allonger sur la couchette de son vaisseau et laisser R7 les éloigner loin d'ici. Sauf que pour l'instant, il était loin de pouvoir faire ça. Le turboascenceur s'immobilisa, et les portes s'ouvrirent sur un couloir éclairé. Ce qui n'était pas vraiment une bonne chose. Ceux qui avaient tentés d'activer la bombe avant eux avaient du affronter un ennemi trop puissant pour eux, et cet ennemi était toujours là.

« S’il y a de la lumière, c’est que nous ne sommes pas seuls… »

- Vous m'ôtez les mots de la bouche. Espérons qu'on tombe sur une bande de gentils Nerfs...

Mais alors que la mandalorienne allait sortir de la cabine,Kel lui attrapa le bras, avant de la forcer à lui faire face. Si il devait se battre à ses côtés, il devait savoir la vérité. Pourquoi est-ce qu'elle l'avait aidé, pourquoi est-ce qu'elle était si...amicale avec lui. Et surtout, il devait savoir pourquoi elle se comportait avec lui comme si c'était un vieil ami qu'elle venait de retrouver. Un comportement complètement contradictoire avec le lourd passif qu'il y avait entre les guerriers de Mandalore et les Jedi.

- Attendez. Pourquoi est-ce que vous faites ça? Vous avez eu une dizaine d'occasions de me tuer et vous ne l'avez pas fait. Et pourquoi ais-je l'impression que vous me connaissez? Est-ce...est-ce que vous êtes une amie de Lenneä?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Mar 9 Juil - 18:37

Elle sentit le contact du bras de Kel sur son armure, ce qui la força à se demander ce qu’il se passait. Mais il la força carrément à se tourner vers lui, l’obligeant ainsi à le regarder, qu’elle le veuille ou non. Réaction stupide ! Ils étaient des cibles faciles, là où ils se trouvaient. Rien ne pouvait les atteindre depuis le couloir, mais il suffisait qu’un idiot balance une grenade ou envoi un droïde pour qu’ils meurent tous les deux à cause du Jedi. Et en plus, surtout à cause de ce qu’il disait !
 
 « Attendez. Pourquoi est-ce que vous faites ça? Vous avez eu une dizaine d'occasions de me tuer et vous ne l'avez pas fait. Et pourquoi ais-je l'impression que vous me connaissez? Est-ce...est-ce que vous êtes une amie de Lenneä?
 
Elle hésita, mais n’en montra rien. C’était de toute façon difficile sans voir son visage. Il pouvait toujours sentir son hésitation, voir son mensonge, grâce à la force. Mais ça ne marchait pas avec tous le monde. La plupart des mandaloriens étaient capables de contrôler ça, de manière pas toujours très efficace mais assez pour tromper les Jedi. Elle ne savait pas quoi lui répondre. Devait-elle être franche ? Ou devait-elle mentir ouvertement ? Elle finit par trouver la solution. Dire une semi-vérité. Elle sourit sous son casque, essayant tout de même de rester concentrée pour ne pas laisser ses émotions briller tel un phare.
 
 « Je ne te connais pas vraiment. Disons que j’ai entendu parler de toi. Par Lenneä, oui. D’où le fait que je sois… amicale. »
 
Elle hésita encore un peu, tandis que la pression sur son bras se relâchait. Elle risqua une dernière phrase. 
 
 « Et de ce qu’elle m’en a dit, elle t’apprécie oui. »
 
Elle s’élança par la suite dans le couloir, plantant là le Jedi. Ledit couleur, bien qu’éclairé, était vide. Elle ne vit rien, et n’entendit rien qui pouvait la laisser penser qu’il y avait quelqu’un ici. Elle fit signe au Jedi de venir, puis ils s’enfoncèrent dans le dédale. Ils finirent par entrer dans une pièce où la lumière fonctionnait par intermittence. Il y avait des cadavres de soldats du Directoire et de Stormtroopers. Ainsi que deux Stormcommandos. Elle s’agenouilla devant eux, et observa le sang  qui recouvrait le sol.
 
 « Il manque des Stormcommandos. Où sont les autres ? Plus en avant ? » demanda-t-elle.
 
Un choc fit soudain trembler la station, de manière violente. Et sans le vouloir, elle trébucha, et faillit tomber. Cependant, Kel la rattrapa, la tenant donc désormais contre lui, ses bras autour du torse de son armure. Quand tout se fut calmé, elle le repoussa, poussa un grognement désapprobateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Lun 22 Juil - 22:54

La mandalorienne sembla hésiter, et même si il n'en montrait aucuns signes, Kel fut satisfait. Il avait réussi à la déstabiliser. Ce qui ne laissait pas beaucoup d'options. Soit c'était Lenneä, soit il s'agissait d'une connaissance de cette dernière. Toute autre personne lui aurait probablement répondu par un coup de poing et un blaster sous la gorge. Et au moins, les risques qu'il se prenne un coup de vibrolame dans le dos étaient quasiment nuls. Dans la Force, il arrivait à sentir son hésitation, mais de manière très faible, comme une chandelle sur le point de s'éteindre. Ce qui n'étais pas étonnant avec une mandalorienne.

« Je ne te connais pas vraiment. Disons que j’ai entendu parler de toi. Par Lenneä, oui. D’où le fait que je sois… amicale. »

Ayant eu une réponse qui lui convenait, Kel libéra lentement le bras de la mandalorienne, préférant tout de même s'assurer qu'il ne se reçoive pas un coup quelconque. La dernière fois qu'il s'était laissé surprendre lui avait laissé un gout relativement amer dans le bouche, et il préférait s'assurer que rien de fâcheux ne lui arriverait.

« Et de ce qu’elle m’en a dit, elle t’apprécie oui. »

Alors que le Jedi allait lancer une quelconque remarque, la mandalorienne le planta là, s'élançant dans le couloir. Poussant un soupir, Kel la suivit, étendant ses perceptions à travers la Force, afin de chercher la présence des commandos impériaux. Suivant la mandalorienne,  il arrivèrent dans une salle ou la lumière était quelque-peu défaillante. Et ou se trouvait les cadavres de deux Storm Commandos. Et à voir le sang qui avait coulé, il avaient été tués avec une grande violence. Et probablement avec des armes blanches.

« Il manque des Stormcommandos. Où sont les autres ? Plus en avant ? » demanda-t-elle.

Mais avant que Kel n'ait pu énoncer la moindre hypothèse, la station trembla, et la mandalorienne trébucha. Bondissant grâce à la Force, il l'attrapa par la taille, avant de la plaquer contre lui, l'empêchant de tomber. Quand les secousses cessèrent, la mandalorienne le repoussa, visiblement mécontente. Kel posa une main sur sa hanche en bon état, avant de s'exclamer:

- Y a pas de quoi! C'est toujours un plaisir d'aider...

Puis il s'approcha d'un des cadavres, avant de s'agenouiller. Le retournant, il l'inspecta, constatant l'étendue des dégâts. Plastoïde, chair et os avaient été découpés comme de vulgaires feuilles de papier. Avec quelque-chose d’extrêmement tranchant. Et par quelqu'un possédant une grande force physique. Visiblement, il n'y avait pas que des YVH qui protégeaient les secrets de la station. Et ce quelque-chose était probablement à la recherche d'une  autre victime à fendre en deux. Aussitôt ses instincts d'Ombre reprirent le dessus. Cette petite mission de démolition venait de se transformer en partie de chasse. Et ça n'était jamais une bonne chose d'être la proie d'un Jedi ayant passé plus de vingt ans à traquer toutes les manifestations du Côté Obscur qu'on lui montrait du doigt.
Kel s'empara de deux détonateurs thermiques sur le corps du Storm Commando, rengaina son blaster, avant d'attraper son sabre-laser. Puis il examina le reste de la salle, avant de remarquer des traces de sang. Au moins un des commandos n'avait été que blessé, et avait réussi à s'échapper par l'un des couloirs. Le sang n'avait pas encore coagulé, ce qui voulait dire que le carnage s'était déroulé peu de temps auparavant, et qu'il y avait une chance que les deux autres soient encore en vie. Se retournant, il regarda la mandalorienne, avant de pointer le couloir.

- On a une sale bête dans le coin. Grosse et extrêmement violente. Un Savrip, ou un Togorien peut-être. Mais quoi que soit cette...chose, si elle n'a fait qu'une bouchée de ces deux-là, je vous parierais mon sabre-laser que les deux autres vont passer un mauvais moment, si ce n'est pas déjà fait. L'un d'eux s'est enfui par ici, il est blessé, ce qui veut dire que je n'aurais pas trop de problèmes à le retrouver.

Kel s'avança dans le couloir, le doigt sur le bouton d'activation de son sabre, prêt à affronter ce qui hantait les couloirs de cette station. Étendant ses sens à travers la Force, il réussit à discerner une présence, dont la peur brillait comme un phare. L'un des Storm Commando était en vie, probablement en train de mouiller son pantalon tellement il avait peur. Sans même s'arrêter, il tourna légèrement la tête, avant de dire à voix basse:

- Bonne nouvelle, un de vous amis est toujours en vie. Ce qui veut dire qu'on a toujours l'autre saleté qui rôde dans le coin. Restez prudente, c'est pas des soldats du Directoire qu'on va affronter. D'ailleurs, vous avez un nom? Ou est-ce que vous aussi je vais devoir vous appeler chasseuse de primes jusqu'à la fin de notre petite entente?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Jeu 25 Juil - 16:02

Tandis que le Jedi examinait l’un des cadavres, Lenneä en profita pour observer le reste de la salle plus attentivement. Aucun tremblement supplémentaire ne vint les déséquilibrer, il n’y avait que les bruits lointains de la bataille. Elle espérait que l’Empire gagnerait. Sinon, elle n’aurait pas la récompense de son contrat. Et elle en aurait encore foutu un en l’air à cause du Jedi. Bon, certes, ce n’était pas vraiment sa faute. Mais un peu quand même. Du moins, sa présence était perturbante. Car à chaque fois, elle cassait un contrat.

Elle finit par relever la tête, alors que le Jedi reprenait la parole. Ce qu’il disait n’était pas très bon signe, en soi.


« On a une sale bête dans le coin. Grosse et extrêmement violente. Un Savrip, ou un Togorien peut-être. Mais quoi que soit cette...chose, si elle n'a fait qu'une bouchée de ces deux-là, je vous parierais mon sabre-laser que les deux autres vont passer un mauvais moment, si ce n'est pas déjà fait. L'un d'eux s'est enfui par ici, il est blessé, ce qui veut dire que je n'aurais pas trop de problèmes à le retrouver. »

La mandalorienne suivit sans ajouter un mot le Jedi. Il semblait prendre les choses en main. Mais dans la pratique, tout deux savaient qu’il formait un duo, et qu’ils se complétaient dans leur tâche. Néanmoins, elle ne l’admettrait jamais devant lui. C’était inutile, et surtout elle avait sa fierté. Les Jedi n’étaient pas les amis des mandos.

« Bonne nouvelle, un de vous amis est toujours en vie. Ce qui veut dire qu'on a toujours l'autre saleté qui rôde dans le coin. Restez prudente, c'est pas des soldats du Directoire qu'on va affronter. D'ailleurs, vous avez un nom? Ou est-ce que vous aussi je vais devoir vous appeler chasseuse de primes jusqu'à la fin de notre petite entente? »

« Oui j’en ai un. Mais t’aimerais pas l’entendre. »

Elle le suivit sur encore quelques mètres, quand un grognement se fit entendre. Ils s’arrêtèrent de concert, et Lenneä leva la main pour lui faire signe de ne pas bouger. Elle utilisa la vision 360° pour observer les alentours, passant en vision thermique pour voir au travers des murs. Il y avait un gros truc. Un très gros truc, derrière l’angle. Et deux personnes derrière. Elle fit lentement et calmement des gestes à Kel, lui expliquant qu’elle voyait deux personnes et un gros truc bizarre. Le genre grosse bestiole.

Prenant ses deux blasters, Lenneä se plaça à côté du Jedi et se retourna, prête à recevoir leurs invités. Elle aperçut dans une pièce à côté un Stormcommando encore en vie, mais blessé, avec lui un engin de la taille du bombe sismique. L’engin, c’était donc ça.


« Je vais récupérer la bombe. Tu peux te charger de ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Jeu 1 Aoû - 2:14

 « Oui j’en ai un. Mais t’aimerais pas l’entendre. »

Évidemment, elle ne voulait pas lui dire son nom. Kel commençait de plus en plus à croire que cette mandalorienne ne jouait pas franc-jeu avec lui. En même temps, il était loin d'être franc lui aussi. Elle pensait qu'il était un simple  maitre Jedi? Alors elle s'enfonçait le doigt dans l’œil, et très profondément. Les Jedi lambdas n'étaient pas d'excellents traqueurs, qui abattaient à coup de sabre-laser les problèmes qui se dressaient devant eux. Et qui poussaient la maitrise des arts Jedi à l'extrême, dans le seul but de traquer la menace Sith...
Sans mot dire, Kel avança sur encore quelques mètres, lorsqu'ils entendirent un grognement. Le Jedi et la mandalorienne se retournèrent en même temps, Kel étant prêt à réagir au moindre signe de danger. Ouvrant ses sens à la Force, il sentit, à  seulement quelques mètres, trois présences. Les deux commandos survivants, et la troisième, un tourbillon de brutalité et de rage ne pouvait être que la créature. Un peu plus et ils seraient tombés dessus par surprise. S'avançant un peu, Kel vit les deux commandos, l'un d'eux transportant ce qui devait être la bombe. Quand à la créature...ça devait être le fruit d'une quelconque expérience génétique, car bien que ressemblant à un Gundark, la bête était bien plus massive, avait la peau noire et non verte et ses jambes ne se terminaient pas par des griffes, mais bien par des pattes. Mais que que ça puisse être, ça bloquait le chemin entre les commandos et le duo.

« Je vais récupérer la bombe. Tu peux te charger de ça ? »

 - Avec plaisir, fit Kel en sortant de leur cachette. Ça me changera des Sith...

S'avançant dans le couloir, Kel activa son sabre-laser, avant d'envoyer une salve d'éclairs Jedi sur la créature. Loin d'être paralysée, elle se retourna néanmoins, avant de pousser un rugissement. Puis elle s'élança sur Kel, s'aidant de ses énormes bras pour aller plus vite. Alors que le monstre balançait son bras avec la ferme intention de le trancher en deux, Kel bondit, et après avoir enfoncé son talon dans la tête de la bête, il atterrit derrière-lui. Esquivant un nouveau coup de patte, le Jedi bondit sur le mur, avant de se propulser pieds en avant. Grâce à la Force, il réussit à faire reculer son adversaire, et sitôt retombé au sol, il attaqua. Passant sous les bras principaux du Gundark, Kel trancha l'un de ses bras secondaires, mais réussit à peine à entamer le cuir de son poitrail. Évitant de justesse un nouveau coup de griffes, Kel grimpa sur le dos de la bête, avant d'y planter son sabre. La féroce créature poussa un hurlement de colère et de douleur, essayant en vain de déloger Kel. Ce dernier continua de frapper sans ménagements, et après quelques coups de sabre-laser, le Gundark poussa un dernier rugissement avant de s'effondrer.
Descendant du cadavre, Kel lui arracha une dent - histoire d'avoir un trophée - avant de s'approcher de la mandalorienne. Affichant un grand sourire, il pointa le prédateur récemment mort avec son sabre-laser, avant de s'exclamer:

- Vous avez vu? Les doigts dans le nez. Heureusement que j'étais là pour vous sauver la mise les mecs.

Mais il perdit aussitôt son sourire. Il venait de se rendre compte qu'il avait fait une énorme bêtise. En se battant comme il venait de le faire, en montrant son véritable potentiel, il avait en partie montré son appartenance au Covenant. Et même si les Storm Commandos ne savaient rien de l'existence de cet ordre secret, il ne pouvait en aucun cas laisser la moindre information filtrer. Surtout qu'elle pouvait tomber entre les mains des Jedi. Et à ce moment-là, de très gros ennuis lui tomberaient dessus.
Poussant un soupir, il baissa son sabre-laser, et approcha discrètement la main de son blaster. Désactivant son sabre, il dégaina son arme, avant de tirer. Deux fois. Et deux Strom Commandos mourraient d'un tir en pleine tête. Puis sans attendre, il braqua son blaster sur la mandalorienne, avant de pousser un nouveau soupir. Si il n'était pas nécessaire qu'il n'y ait aucuns témoins, il l'aurait volontiers laissée en vie. Mais malheureusement pour elle, et pour lui, on ne faisait pas toujours ce qu'on voulait.

- Désolé. C'est pas contre vous. J'ai pas très envie de vous tuer, comme les deux autres, mais je ne peux prendre aucuns risques...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Dim 11 Aoû - 11:29

Tandis que le Jedi affrontait les adversaires qui venaient de se pointer, la jeune femme tourna els talons et se précipita dans la salle. Elle était sans dessus-dessous, avec des traces de sang, des impacts de lasers et au moins trois brûlures dues à des explosions. Les Impériaux et les soldats du Directoire s‘étaient farouchement battu pour cet endroit. Se demandant si c‘était bien pour la raison qu‘était la bombe, Lenneä s‘approcha du Stormcommando. Il était encore en vie, mais ça ne tiendrait qu‘à un fil. Elle ne pouvait pas vraiment le sauver, malheureusement pour lui. Et de toute façon, ça ne faisait pas partie de sa mission.

Elle rangea ses armes, et prit la bombe par sa poignée. Il y avait un code à entrer pour l‘activer. Elle regarda l‘impérial, qui lui donna le code. Posant une main sur l‘épaule du soldat, la mandalorienne le regarda s‘éteindre dans un dernier soupir. Elle entendit un rugissement et des bruits de sabre laser venant du couloir. Impossible de se tromper. Kel venait de réduire au silence une salle bestiole. Poussant un léger soupire, la jeune femme activa la bombe, qui afficha dix minutes avant détonation. Par mesure de précaution, la jeune femme détruisit le clavier afin que personne ne puisse contrecarrer le plan. Elle se releva et se dirigea vers le Jedi. Et s‘arrêta net, la gueule d‘un blaster fumant pointé sur son casque.


 « Désolé. C'est pas contre vous. J'ai pas très envie de vous tuer, comme les deux autres, mais je ne peux prendre aucuns risques... »

Puisqu‘il décidait de jouer à ce jeu, Lenneä décida qu‘il était temps de se dévoiler. Levant une main afin de maintenir l‘hésitation du Jedi - son bras tremblait légèrement - elle retira son casque avec l‘autre. Secouant sa chevelure rose inhabituelle et facilement repérable, elle planta son regard gris dans celui du Jedi, une expression mécontente sur le visage.

 « Fais pas cette tête, Kel. Je vois vraiment pas pourquoi ma mort devrait changer quelque chose. Après tout, c‘est pas comme si j‘en avais quelque chose à foutre de ton activité. T‘es un Jedi moins idiot que les autres, pour moi. Alors est-ce que ça vaut vraiment le coup de me tuer ?  Par ailleurs, je te conseillerais qu‘on file jusqu‘à ton vaisseau, car il nous reste 9 minutes et 13 secondes. »

L‘expression du Jedi était passé à la surprise lorsqu‘elle avait retiré son casque. Intérieurement, cela la faisait presque rire. Il avait eu des soupçons durant toute la mission, et maintenant il avait confirmation. Mais pas de lma façon qu‘il aurait aimé, songea la mandalorienne. Néanmoins, quelque chose la perturbait. Quel genre de Jedi masquerait ses traces en éliminant les témoins ? A sa connaissance, aucun Jedi ne se préoccupait d‘être vu ou non avec son sabre. Peut-être était-il encore lus différent des autres qu‘elle ne le croyait.

Il fallait également qu‘il se décide rapidement. Soit il l‘a tuait là maintenant, soit il partait avec elle. A vrai dire, cela n‘enchantait pas forcément la jeune femme, mais elle pensait avoir une bonne chance de rester en vie. Après tout, Kel était blessé. Il saurait retourner à son vaisseau et le piloter, mais pas sans difficulté. Or, dans la situation urgente actuelle, la difficulté pouvait être un sérieux obstacle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Jeu 22 Aoû - 17:13

Alors que Kel allait tirer, la mandalorienne leva la main. Qu'est-ce qu'elle allait faire? Se mettre à genoux et le supplier était totalement inenvisageable. Jamais une mandalorienne ne s'abaisserait à faire ça. Plutôt mourir. Peut-être qu'elle comptait dégainer son beskad et s'élancer dans un dernier baroud d'honneur. Histoire d'avoir une "mort digne" en combattant. Mais ça pouvait très bien être un piège, dans le but de s'arranger pour qu'ils explosent tous les deux en même temps que la bombe. Néanmoins, ça restait peu probable, vu que le minuteur devait être réglé de façon à ce qu'elle puisse s'échapper.
C'est alors qu'elle porta sa main libre à son casque, qu'elle retira. Et Kel manqua de lâcher son blaster sous le choc. Ah elle s'était bien foutue de lui. La mystérieuse mandalorienne en armure n'était autre que Lenneä. Et lui s'était fait avoir comme un novice. Heureusement qu'elle n'avait pas été une adepte du Côté Obscur, sinon il se serait retrouvé avec un sabre-laser entre les omoplates depuis un bout de temps.

« Fais pas cette tête, Kel. Je vois vraiment pas pourquoi ma mort devrait changer quelque chose. Après tout, c‘est pas comme si j‘en avais quelque chose à foutre de ton activité. T‘es un Jedi moins idiot que les autres, pour moi. Alors est-ce que ça vaut vraiment le coup de me tuer ?  Par ailleurs, je te conseillerais qu‘on file jusqu‘à ton vaisseau, car il nous reste 9 minutes et 13 secondes. »

Kel soupira, avant de sourire. Il ne s'était pas cassé les pieds pour la garder en vie sur Rothana dans le seul but de la tuer maintenant. Et puis, ils devaient toujours aller boire une verre. Il baissa son blaster, avant de le rengainer. Sûr, il n'allait pas la tuer. Mais maintenant, elle allait se poser pas mal de questions. Genre, pourquoi est-ce qu'il avait tué les deux commandos. Ou d'autres questions du même genre. Et là, il aurait plus de mal à y répondre, ou à se dérober.

- Neuf minutes? Ca nous laisse le temps de siroter un café non?

Puis il se dirigea vers le couloir, contourna le cadavre de la bestiole qu'il avait tué,  avant de regarder en arrière. Neuf minutes pour parcourir la moitié de cette foutue station, en espérant qu'ils ne tombent pas sur des soldats du Directoire ou de l’Empire. Ou sur d'autres petits pièges. Enfin bref, les obstacles susceptibles de les empêcher de rejoindre le Savrip Claw étaient nombreux. Mais après tout, ça n'était pas la première fois que le temps jouait contre lui.

- Sans oublier que vous...tu me doit un verre. Après tout, j'ai pas galéré pour te sauver la vie sur Rothana pour te laisser crever ici.

Oui, il déformait la réalité. En théorie, c'est lui qui était censé lui payer un verre. Vu qu'elle l'avait sauvé de ce foutu Sith. Mais bon, il avait du la sauver autant de fois, si ce n'était plus. Alors elle pouvait bien faire un petit geste en lui offrant une bière. Après tout, c'était pas cher payé, une bière. Enfin, avant de parler réconfort, il valait peut-être mieux qu'ils sortent d'ici, tous les deux, et en vie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Sam 24 Aoû - 20:56

Laissant un sourire flotter sur ses lèvres, Lenneä remit son casque en place, puis se mit à courir derrière le Jedi. Elle afficha le plan de la station sur l’écran de son casque, tout en veillant à rester à proximité de son allié. Comme il le disait, ils avaient presque le temps de prendre une tasse de caf. Mais pour l’instant, il fallait prendre la direction de l’ascenseur, et aller au niveau où se trouvait le vaisseau de Kel.

Plus que huit minutes. Les portes du turbo-ascenseur s’ouvrent, et les deux alliés sortent leurs armes, la mandalorienne ses pistolets blasters adaptés aux couloirs restreints, et l’autre son sabre laser dont la lame couleur émeraude créait des halos de lumières. Les bruits de la bataille – aussi bien spatiale qu’à l’intérieur de la structure – continuaient de créer un fond sonore. Et pour l’instant, aucun ennemi n’était en vue. Ce qui stressait Lenneä. Si aucun soldat du Directoire ne se trouvait là, c’est qu’ils devaient se battre ailleurs, ou préparer une embuscade. Le chrono, tandis qu’ils couraient, continuait de défiler. Et il allait bien trop vite à son goût. Si seulement ils avaient la possibilité de gagner un peu de temps…

Elle entendit un cri, et une rafale rouge surgit du fond du couloir. Se laissant glisser au sol pour l’éviter, la mandalorienne riposta avec ses pistolets blasters, éliminant le tireur adverse. Mais plusieurs de ses comparses sortirent de leur cachette, et le duo dut se débarrasser d’eux. Mais il en arriva encore, si bien que Lenneä dut se mettre à couvert derrière une caisse métallique. Elle tourna le regard vers Kel.


« Il faut forcer le barrage, sinon on va sauter avec la station ! » Elle s’interrompit, le temps de tirer à nouveau, abattant un autre adversaire. « Six minutes ! »

Elle laissa le Jedi s’occuper des derniers ennemis, puis ils s’élancèrent à nouveau. Consultant encore le plan, la mandalorienne avisa qu’ils n’étaient plus très loin des hangars. Elle suivait donc Kel, car lui seul savait où se trouvait son vaisseau. A nouveau une période de calme. C’était une bonne chose.

Il y eut cependant un gros souci. Ils arrivèrent dans le hangar en question, là où se trouvait le vaisseau de Kel. Si le Jedi parvint à atteindre la rampe d’accès, ce ne fut guère le cas de la jeune femme. La station trembla soudainement, malgré les quatre minutes restantes. La seule conclusion logique était qu’un pan de la station s’effondrait, se disloquant dans l’espace. Quand la gravité cessa de fonctionner et que le casque indiqua une atmosphère zéro, Lenneä rangea ses armes, se préparant à dériver parmi des débris. Quelques instants plus tard, elle voyait le vaisseau du Jedi se rapprochant d’elle, tandis qu’autour d’elle la station perdait des morceaux.


« Oh non, n’y pense même pas… »murmura-t-elle pour elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   Jeu 26 Sep - 16:41

Kel s'élança derrière Lenneä, oubliant la douleur qui revenait au pas de course. Il avait bien d'autres choses à faire que de s'arrêter pour gueuler comme une mauviette ou pour se piquer à nouveau à coup d'antidouleurs. Comme quitter cette satané station avant qu'elle n'explose. Passant à côté du cadavre de la bestiole, puis de ceux des Strom Commandos, ils retournèrent vers le turboasenceur, et une fois à l'intérieur, Kel écrasa le bouton du niveau ou se trouvait son vaisseau. Alors que la cabine avalait les étages, le Jedi resserra sa prise sur son sabre-laser, jouant machinalement avec la poignée comme un as de la gâchette jouerait avec son blaster pour épater la gallerie. Mais lui faisait ça dans le seul but de se déstresser. Après tout, savoir qu'il était sur une station spatiale en pleine dérive ne faisait rien pour le rendre serein. Bien au contraire...

Lorsque les portes s'ouvrirent, Kel s'élança, Lenneä sur les talons. Les deux alliés couraient dans les couloirs de la station, le bruits de leur pas sur le métal allant se mêler au fond sonore créé par les combats qui faisaient rage. Visiblement, aucun des deux camps ne savait qu'il allait faire partie intégrante d'un magnifique feu d'artifice dans les prochaines minutes. Mais il n'y avait aucun soldats dans le coin. Personne ne venait essayer de les arrêter. Ce qui était plutôt louche. Mais le Jedi profita de ce calme relatif pour pianoter sur le datapad accroché à son poignet, afin d'envoyer un message à R7. Quelque-chose de court, ou il expliquait simplement qu'il arrivait avec une alliée, et que la station allait bientôt exploser. Mais alors qu'une mélodie discrète lui annonça qu'il recevait une réponse, il sentit un danger, et il se retourna juste à temps pour voir un soldat du DSU tirer sur Lenneä. Poussant un simple cri, il abattit sa lame, qui passa à quelques centimètres de la mandalorienne, avant de bloquer le tir de blaster. Le tireur fut abattu par Lenneä, mais d'autres soldats arrivèrent, avant de commencer à leur tirer dessus à leur tour. Kel se contentait de renvoyer tous les tirs qu'il interceptait à leur propriétaires, mais plus ils tuaient d'ennemis, plus il en arrivait.

« Il faut forcer le barrage, sinon on va sauter avec la station ! » Elle abattit un autre soldat, avant d'ajouter. « Six minutes ! »

Laissant alors la Force couler en lui comme un torrent furieux, l'Ombre dégaina son deuxième sabre-laser, avant de l'activer. Il avait récupéré ce sabre-laser sur le cadavre d'un adepte du Côté Obscur, lors de sa première rencontre avec Lenneä. Depuis, il l'avait gardé, et avait perfectionné sa maitrise du Jar'Kai. Laissant la lame écarlate se déployer, Kel bondit vers les rangs ennemis, avant de laisser le flot de la Force guider ses gestes. Ses perceptions étendues au maximum, il tranchait, esquivait, parait et frappait sans même s'arrêter, ni même voir si Lenneä allait bien. Il n'avait qu'à se fier à la Force pour le savoir.
Alors qu'il abattait ses deux lames sur le dernier ennemi - qui fut découpé en trois dans le sens de la diagonale - , il jeta un bref coup d’œil à Lenneä, avant de s'élancer nouveau vers le hangar. Il avaient perdu un temps précieux à cause de ces idiots, et ils risquaient de ne pas arriver à temps au vaisseau. Consultant son datapad, il lut la réponse de R7, qui lui indiquait qu'il avait...débarassé le vaisseau de quelques parasites. Si même son astromec se mettait à faire de l'humour foireux, alors la situation était vraiment déplorable.
Ils arrivèrent au hangar sans autres incidents, et sans même s'arrêter devant les cadavres de soldats du DSU carbonisés par les canons du Savrip Claw, Kel utilisa la Force pour accélérer sa course, afin de pouvoir grimper dans son vaisseau. Toutefois, alors qu'il entrait dans la soute, il entendit une énorme explosion, et quelques instants plus tard, il fut victime d'un arrêt brutal de la gravité artificielle. Se propulsant vers la porte de la cabine de pilotage d'un coup de pied, il entra à l'intérieur, avant de se sangler à son siège. C'est alors qu'il vit Lenneä flotter devant le vaisseau. Poussant un bel assortiment de jurons Hutts, il activa les propulseurs de son vaisseau avant de faire décoller son appareil.

- R7, laisse la porte de la soute ouverte et inverse la poussée de propulseurs à -10%. Oui, je sais qu'on doit réparer le vaisseau si on veut se barrer d'ici, mais j'ai plus important à faire pour le moment! Aboya-t-il alors que R7 protestait.

Étendant ses perceptions à travers la Force, il sentit la présence de Lenneä se rapprocher lentement de lui. Il arrivait à la visualiser par rapport au vaisseau, mais ça se passait mal. Même au minimum, il s'approchait trop vite. Si il ne faisait pas les bonnes choses à la seconde près, elle irait s'écraser contre la paroi de la soute, armure mandalorienne ou pas.

- Allez, juste un petit peu plus...allez...R7, ferme la soute et active la gravité artificielle!

Quelques secondes plus tard, le droide lui confirma qu'il avait bien suivi les ordres, et Kel poussa les propulseurs au maximum de leur capacités actuelles, les arrachant ainsi à cette horrible station. Puis sans attendre, il bondit hors de son siège, écrasa le bouton d'ouverture de la porte, avant de s'élancer vers Lenneä. Tendant la main vers elle, il afficha un sourire rassurant, avant de dire avec ironie:

- Hé ben, on jouait les Space Trooper? Les vacances sont finies, on est pas encore sortis de ce foutoir. J'ai besoin de toi aux commandes,ajouta-t-il après l'avoir relevée. J'ai un paquet de réparations à faire, ou on quittera jamais cet endroit. Si on explose pas en vol...

Oui, lui qui aurait tué quiconque ayant eu assez d'audace pour poser ses mains sur les commandes du vaisseau, venait de demander à quelqu'un d'autre d'en prendre les rennes. Mais la situation l'exigeait. Le Scurrg H-6 n'ayant jamais dépassé le stade de prototype, le nombre d’exemplaires encore en service devaient se compter sur les doigts d'une main. Et par conséquent, le nombre de personnes capable de les réparer devaient être aussi rares. Surtout que le Savrip Claw avait subi tellement de modifications depuis que Kel l'avait récupéré que son pilote était le seul capable de le réparer entièrement.
Sans attendre de réponses, il ouvrit la sacoche contenant les pièces détachées, avant de se diriger vers le compartiment moteur. Le retrouvant tel qu'il l'avait laissé - grand ouvert, avec des outils et de nombreuses pièces détachées laissées en vrac - , il s'allongea, avant de commencer les réparations. Et sans même quitter des yeux son travail, il s'exclama:

- Et te laisse pas marcher sur les pieds par R7! Évite juste de le flinguer, ajouta-t-il à voix basse.

Il fallait bien l'avouer, même si il était parfois un peu trop casse-pieds, le droide était doué et très efficace. Surtout qu'il servait de copilote à Kel depuis presque aussi longtemps que le Jedi avait le vaisseau. Par conséquent, il connaissait le vaisseau aussi bien que son propriétaire...

[HRP: Franchement, désolé d'avoir mis si longtemps pour répondre.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Manda] Station spatiale abandonnée, qu'ils disaient... [PV Lenneä Syrial]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 2 :: Autres Planètes-
Sauter vers: