Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA   Sam 10 Aoû - 1:55

Voilà plusieurs semaines que le trafic des vaisseaux de la KL corps s’est accentué aux alentours de la Tour. Plusieurs semaines que les hautes instances sont sous tension et ce n’est pas pour rien, un évènement d’envergure va se produire, évènement qui risque de changer à jamais l’image de la planète aux yeux du reste de la galaxie. En effet, Anaxes, en plus d’être un pôle militaire important, va aussi être le lieu des premières négociations entre les sith et la galaxie. Anaxes est la première cible politique du Gouvernement Méritocratique d’Almas, aussi appelé GMA, mouvement politique issue d’un traité entre deux puissants seigneurs sith, Thron Anho, Alias Darth Fames et Katlynn Greenlight, aussi connue sous le nom de Dame Zéhir. L’institution politique a pour but de faire sortir les sith de leur clandestinité et de mettre à jours les valeurs qu’ils défendent, même si ce n’est qu’en apparence. C’est ainsi que Fames, sous couvert de son visage publique de Thron Anho, riche homme d’affaire, a organisé une rencontre entre les sith les plus éminents et les instances d’Anaxes. Le but de ces négociations : rallier Anaxes à la cause sith et offrir une capitale politique au GMA.

Un petit point sur Anaxes : Cette planète est un gigantesque centre de formation militaire et fait partie du système Axum, qui comporte trois planètes habitables et habitées. Anaxes n’est que très peu industrialisé et héberge des familles de combattants reconnu dans tous l’univers. Les plus grandes on l’honneur de compter plusieurs amiraux ou généraux dans leur rang. Prendre le contrôle d’Anaxes, c’est prendre le contrôle du système et s’assurer une base militaire de premier ordre et une forteresse imprenable que même les vongs ont préféré laisser tranquille. La seconde planète importante se nomme Axum et a donné son nom au système. Axum est industrialisé, mais pas à outrance, suffisamment pour permettre à Anaxes, Axum et la troisième planète, d’êtres indépendantes du reste de la galaxie s’il le fallait et c’est bien là leur principal avantage. Cette autonomie sera en effet fort utile quand le GMA sera entouré d’ennemies près à en découdre.

C’est Ainsi que depuis quelques jours, de nombreuses navettes, identifiées comme appartenant à la KL corps, atterrissaient avec des passagers un peu spéciaux. En effet, tous les sith conviés à ces négociations on eut droit à un taxi grand luxe offert pas l’entreprise galactique de Fames pour se rendre sur Anaxes, quel que soit leur point de départ. Pour éviter les bavards, toutes les navettes étaient pilotés par des droïdes, qui furent tous, sans exception, fondus à leur arrivé au sein de la Tour, bâtiment de la KL corps. De ce fait tous les sith gardaient ainsi leurs activités secrètes et la rencontre avait peu de chance d’être ébruité. Le coût de l’opération s’élevait à plusieurs dizaines de millions de crédits, mais ce n’était rien pour la grande entreprise.

Darth Fames supervisait lui-même les opérations. Personne, à part les sith conviés et son chef de la sécurité, ne savait qu’il était un sith. Aux yeux des Anaxy, il n’était un vieil homme d’affaire aux contacts étrange, qui demandait une faveur encore plus étrange à ses amis dirigeants. Les plans du sith étaient simples : Il envoyait ses alliés en deux groupes. L’un des groupes allait négocier avec les chefs des grandes familles, les véritables dirigeants de la planète, tandis qu’un autre groupe devait s’occuper de convaincre les soldats de la véritable force des sith, car aucun Anaxy qui se respecte ne se laissera commander par une personne impotente. Thron avait confiance en ceux qu’il envoyait accomplir cette mission et il les avait presque tous déjà rencontré. Pendant ladite mission, Fames serait sur Coruscant pour causer quelques trouble au sein d’un cercle dirigeant à peine remis de la guerre éclaire dont il sort. En l’absence du sith, c’est son chef de la sécurité qui fera le lien entre les volontés de son patron et les sith présents. L’homme en question se nomme Dagwel et son aide sera très certainement précieuse.

Une fois tous les sith arrivés, ils furent réparti au sein de la tour dans des pièces comprenant un lit, une douche et un coin de méditation séparé du reste de la chambre. Ils durent attendre une bonne journée avant d’être convier à rejoindre l’avant dernier étage de la tour, le bureau de Thron lui-même. Le bureau était totalement entouré de baies vitrées et la pièce était grande. D’ici, les sith pouvaient voir la citadelle, le centre de formation militaire de la planète et sur les collines environnantes les maisons des grandes familles.  Ils furent accueillis par Dagwel, qui leur parla en ces termes.


« Bonjour à tous, je me présente, je suis le chef de la sécurité de la Tour, mais aussi le lien entre Monsieur Anho et votre groupe. Monsieur Anho n’est pas présent, sa personne étant requise sur Coruscant pour détourner les yeux de la bureaucratie et ainsi nous laisser le champ libre. Je suis aussi tenu de vous expliquer les détails de votre mission, ou plutôt, de vos missions. »

Dagwel claqua des mains et tous le bureau fut plonger dans l’obscurité, seul le mur derrière l’homme resta blanc, permettant d’y afficher divers informations.

« Vous serez séparés en deux groupes, Monsieur Anho vous laisse le choix de votre répartition, mais entendez bien que le moindre échec sera sévèrement puni et qu’un échec total est inenvisageable. »

Dagwel leur fit un sourire entendu avant de reprendre.

« Le premier groupe aura affaire à l’armée elle-même. Votre but sera de convaincre les soldats que vous êtes aussi bons qu’eux dans leur domaine et selon leurs règles. Je n’ai pas connaissance de ce qu’ils vous préparent, mais leur règles sont claires : Ni sabre, Ni force. Violer ces règles entraînera très certainement de lourds dommages pour votre enveloppe charnelle. »

L’homme pris un air grave et sa voit devint tranchante, trahissant une formation militaire de haut rang.

« C’est pour cette raison que Monsieur Anho insiste pour que vous laissiez vos sabres laser ici et il m’a fortement recommandé d’utiliser la manière forte pour les récupérer si il le faut. J’ose espérer que nous sommes tous civilisé, alors veuillez déposer vos sabres dans les coffrets qui vont apparaître sur le côté de la salle. »

Les coffrets furent illuminés après être sortis du sol.

« Pour le verrouiller, fermez le clapait et apposez votre main sur le dessus du coffre. Une légère douleur se fera ressentir, rien de grave, le coffre prélève votre ADN pour que vous soyez le seul à pouvoir l’ouvrir. »

Dagwel regarda tout le groupe, pris une grande inspiration, puis reprit :

« L’autre groupe sera chargé de négocier et de trouver les arguments en faveur du GMA auprès des chefs de familles. Ils ne seront pas facile à convaincre et autant vous prévenir tout de suite, ils ont tous reçu une formation les immunisants à la persuasion par la force, vous devrez donc vous montrer intelligent. Vous ne pénétrerez pas dans leurs demeures avec votre sabre, donc autant le laisser ici.

Toute la mission est prévue sur quatre jours, vous pourrez revenir ici à la fin de chaque journée et récupérer votre sabre si vous le désirez. Si vous avez des questions, j’y répondrais, sinon, veuillez déposer vos sabres et vous répartir en groupe. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA   Dim 11 Aoû - 11:58

Anaxes... Quelle étrange planète que celle que l'Ordre Sith avait choisie pour enfin révéler son existence au monde... ! A bord de la navette qui devait la conduire à bon port, Darth Miran laissa la belle Anaxes se découvrirent dans ses teintes violines. Vu de l'espace, elle était tout simplement magnifique et offrait un paysage des plus appréciables, mais la jeune Sith savait qu'une fois à terre, les choses ne seraient sans doute pas les mêmes. Que savait-elle, au final, de cette curieuse opération ? Pas grand chose, si ce n'est que l'issue – si du moins la victoire était remportée – lui paraissait positive. Cela faisait quelques mois déjà que le Seigneur Fames fomentait avec sa nouvelle rivale, Dame Zehir, dans le but d'entamer l’ascension de l'Ordre vers son hégémonie. L'objectif restait simple : prendre Anaxes, mais dans les règles de l'art.

Lorsque Fames l'avait invité à se joindre aux autres Seigneurs Sith, Nam'ska n'avait pas hésité une seconde. Elle n'était pas du genre à poser des questions, mais l'idée d'enfin pouvoir se révéler au grand jour était pour elle très alléchante. L'ombre avait ses avantages, mais à force de se montrer discret, elle craignait voir l'Ordre s'enliser dans d'obscurs complots sans jamais songer à rétablir leur suprématie passée. Suite à sa conversation avec le vieil homme et le Seigneur Praeterus qui, elle l'espérait, prendrait sans doute part à cette opération comme Fames le lui avait demandé, la jeune femme s'était contentée de quitter Almas pour Tatooine, l'espace de quelques jours. « Des comptes à régler », se contentait-elle de répondre lorsqu'on en demandait la raison. Sans doute la planète des sables lui était-elle apparue plus hospitalière après son séjour sur Dromund Kaas. Elle y avait contacté son allié afin de demander à ce qu'une navette la transporte jusqu'à Anaxes.

Son taxi s'était montré ponctuel et, déjà, elle s'éloignait du désert pour d'autres horizons. A bord du vaisseau, Nam'ska avait entrepris quelques recherches. Elle ne savait que trop peu de choses sur cette planète, mais elle estimait qu'une opération d'une telle envergure nécessitait un minimum de connaissances sur le sujet. Sa lecture fut enrichissante et, satisfaite par ses récentes découvertes, elle entreprit de rattraper le peu de sommeil auquel elle avait eu droit. Anaxes, planète militaire, serait un atout de taille pour l'Ordre, mais sa prise ne serait sans doute pas aussi simple qu'elle en avait l'air... Les habitants de cette planète fonctionnaient selon des règles stricts et propres à leur peuple. Si chacun connaissait l'Académie Militaire d'Anaxes, rares étaient ceux qui maîtrisaient leurs us et coutumes. Nam'ska esquissa un sourire : cela promettait d'être intéressant, en espérant que tout fonctionne comme prévu. D'après Fames, nombreux étaient les Sith conviés et, désormais, la présence de Zehir semblait évidente... Le souvenir de son désagréable visage lui arracha une grimace. Peu importait, différend ou pas, elle ne viendrait sans doute pas l'importuner en présence de Thron. Surtout pas lors d'un événement pareil... Peut-être même l'occasion de la prendre à part et de lui exprimer tout son dégoût se présenterait ?


La soudaine descente de la navette la réveilla dans son lourd sommeil et, lentement, l'appareil se posa au sol. Réunissant ses quelques minces affaires, elle quitta le vaisseau pour l'imposant bâtiment où l'on devait les accueillir. Décidément, la richesse de Fames n'était plus à prouver... Poliment, on la guida vers ses appartements : petits mais avec tout le confort nécessaire et Dieu sait qu'après sa cavale, la simple idée de dormir dans un vrai lit la transcendait. L'attente fut longue et il fallut attendre le lendemain pour être convié au briefing. Promptement, Nam'ska avait renfilé son armure et sa bure pour rejoindre le lieu du rendez-vous. Quand elle pénétra dans la spacieuse pièce à la sublime vue, elle n'était pas seule, déjà, plusieurs Sith attendaient, mais personne ne se retourna pour la découvrir. Elle prit place d'un côté de la salle, scrutant ses collègues à la recherche d'un visage familier. Finalement, l'homme qui semblait les diriger dans cette opération prit la parole.

Darth Miran l'écouta patiemment établir le plan qui, techniquement, devrait leur permettre de mettre la main sur Anaxes et ses ressources. Cela semblait tenir la route, mais l'inhabituel pacifisme de l'opération l'étonnait au plus au point. Si tout se passait pour le mieux, la prise de la planète se ferait sans violence, rien à voir avec la plupart des prises faites auparavant par les Sith. Un instant, l'hésitation titilla Nam'ska : serait-elle plus efficace en rhétorique, ou en utilisant ses compétences guerrières ?... Finalement, elle choisit de se joindre à ceux qui devraient faire face à l'armée. Si l'idée de devoir se battre à mains nues – ou du moins d'utiliser des armes traditionnelles – la rebutait quelque peu, la jeune Sith savait qu'elle serait plus utile dans cette directive. Ainsi se débarrassa t-elle de son sabre laser, sellant le coffret de son propre ADN. Se priver de la Force s'annonçait difficile, surtout qu'étant une femme, Nam'ska doutait du fait que sa frêle carrure puisse impressionner qui que ce soit... Peu importai, ses habilités restaient décuplées par sa maîtrise de la Force, comme chez chaque utilisateur. S'appuyant contre un mur, elle regarda les groupes se créer en silence tandis qu'elle se joignait à celui qu'elle savait destiné à l'opération militaire. Cependant, elle continuait de s'interroger. Ainsi s'avança t-elle poliment pour prendre la parole :

"Excusez ma curiosité, j'ai parfois du mal à la contenir mais... En ce qui concerne la partie militaire, avez-vous connaissance des us et coutumes guerrières des habitants d'Anaxes ? J'aimerais éviter d'être prise à dépourvu..."


Il était toujours préférable de connaître un minimum le terrain, surtout quand on s'aventurait dans un combat où toute utilisation de la Force était prohibée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA   Mar 13 Aoû - 0:18

Darth Medeus se trouvait à bord d'une navette de la KL Corps, en direction d'Anaxes. Il avait été contacté quelques semaines plutôt par le président de cette société, un certain Thron Anho. Qui l'avait convié à une sorte de réunion secrète entre de nombreux Stih, afin d'effectuer quelque-chose qu'on aurait pu juger d'irréaliste. Transformer l'Ordre Sith en une vaste entité publique, un gouvernement aussi légitime que le Directoire ou les Vestiges. Medeus avait été contraint de relire trois fois le message avant de devoir admettre que ce n'était pas une quelconque illusion. Suite à cela, il avait modifié ses plans afin de pouvoir gérer et sa campagne contre le DSU, et se rendre à cette fameuse réunion. Car il était hors de question qu'il ne puisse y participer. Son absence risquait d'être longue, mais il était paré à ce genre d'éventualités. Par la suite, tout le temps qui s'écoula entre la confirmation de sa présence et la date du rendez-vous fut consacré à mettre au point une stratégie en vue de cet évènement. Il avait préparé à l'avance une série de plans que sa doublure - qu'il utilisait lors d'absence imprévues ou longues - appliquerait à la lettre. L'amiral avait envisagé toutes les options, analysé tous les scénarios. En théorie, son absence ne serait jamais remarquée, sauf par sa garde.

La navette se trouvait à présent au terme de son voyage, et sitôt la navette atterrit, Medeus se servit de la Force pour réduire en miettes la tête du droide pilote. Personne chez les Sith ne devait savoir qui il était vraiment. Et il ne pouvait laisser ce Thron Anho mettre la main sur ce genre d'informations. Ça le mettrait en position de faiblesse, et l'autre aurait un moyen de pression assez gros pour mettre Medeus à genoux. Puis il fut conduit jusqu'à une chambre relativement sommaire, le temps qu'il attendre jusqu'au lendemain, lorsque la véritable réunion commencerait. Attrapant son datapad, il brancha son comlink dessus, avant d'ouvrir une liaison sur une fréquence cryptée vers son vaisseau.

- Je suis arrivé sur la planète. Comment se déroule le plan?

- Comme vous l'espériez Monseigneur. Votre plan a été appliqué à la lettre et notre victoire a été totale. De plus, nous avons averti le Haut Commandement de notre retard, à cause d'une mystérieuse panne moteur nous empêchant d'utiliser notre hyperpropulsion. Et le Kraken ainsi que le Crépuscule de Voss sont en route vers votre position, sous prétexte qu'ils traquent des survivants.

- Bien. Tout se déroule donc parfaitement bien. Prévenez le Kraken et le Crépuscule de se tenir à la limite du système. Qu'ils se tiennent prêts à venir me chercher en cas de problèmes.

Puis Medeus coupa la transmission, avant de se préparer pour la journée du lendemain. Ils furent conviés à se rendre à l'avant-dernier étage de la tour, ou il se retrouva en compagnie de plusieurs autres Sith, dans un bureau relativement grand et disposant d'une vue imprenable sur les environs.
Un homme, se présentant comme le chef de la sécurité du bâtiment, leur expliqua les raisons de leur présence ici. Apparemment, ils allaient devoir graisser la pattes des militaires et des politiciens de la planète. Sous son casque, Medeus sourit. Un plan très habile, a des années-lumières de ce qu'un Sith ferait, mais un plan qui restait très ingénieux. De cette façon, ils pourraient prendre le contrôle de la planète sans le moindre efforts, et sans verser un goutte de sang. Ce qui appuierait encore plus la légitimité de ce nouveau gouvernement. C'est alors que l'une des Sith posa une question très intéressante. Elle voulait connaitre les coutumes locales. Elle ne s'en rendait peut-être pas compte, mais elle suivait les principes de l'un des modèles de Medeus. Selon Thrawn, il fallait connaitre l'art et la culture d'une civilisation pour la vaincre sur le champ de bataille. Connaitre son ennemi aussi bien que soi-même était essentiel pour le vaincre. Cette Sith lui plaisait. Et visiblement, elle avait l'air de préférer s'occuper d'amadouer des militaires plutôt qu'une bande de civils jouant impunément avec les vies de millions de citoyens.
Son choix était de toute façon fait depuis longtemps, mais il allait se retrouver avec une...alliée pleine de jugeote. Mais contrairement à elle, il connaissait les militaires. Leur attentes, leur façon de penser, il savait lire dans un militaire comme dans un livre ouvert. Normal puisqu'il était l'un d'eux. Posant sa main gantée sur l'un des coffres, il sentit une brève douleur, et lorsqu'il fut ouvert, il y rangea son sabre-laser, avant de rejoindre les autres personnes qui allaient s'occuper de l'opération militaire. Se retournant, il toussota, avant de dire d'une voix calme et posée.

- Ma question va peut-être vous paraitre désuète, mais lorsque votre employeur parle d'échecs sévèrement punis, il parle bien d'une mort lente et douloureuse? Car, sans vouloir passer pour l'égocentrique de service, il se trouve que plusieurs personnes présentes dans cette salle ont d'autres affaires tout aussi importantes à régler, que ce soit dans l'Ordre ou ailleurs...

Au moins, ce petit détail allait être éclairci. Et non, il n'était pas égocentrique. Juste observateur. Il y avait ici des Sith assez puissant pour réduire cette tour en un tas de gravats. Et le plus souvent, un Sith puissant avait des affaires importantes à gérer. Lui en était la preuve. Responsable des espions de l'Ordre chez les Sith, et à la tête d'une flotte de combat à l'efficacité redoutable au sein des Vestiges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA   Mar 13 Aoû - 20:17

Assis dans la navette qui devait l‘amener jusqu‘à cette mystérieuse réunion sur Anaxes, Andros Kohl jouait distraitement avec l‘ourlet de sa bure. Il n‘avait pas beaucoup l‘habitude de la porter, mais l‘occasion était trop tentante. Exit les habits crasseux de voyageur, il avait sortit la bure noire et la tenue qui allait avec son appartenance à l‘Ordre. Il pensait - et il doutait se tromper - avoir affaire à des Sith de haut rang pour la plupart. Être le moins important et le moins puissant ne le surprendrait même pas. Mais il avait un avantage sur la plupart des autres Sith : il savait se sortir de situation compliquée à l‘aide d‘un franc sourire et d‘une accolade. La preuve sur Ord Mantell lorsqu‘il y avait croisé Darth Miran.

Il n‘avait absolument aucune idée de ce qui allait bien pouvoir se passer. Un problème était survenu lorsqu‘il avait reçu le message, et il n‘avait compris que la partie concernant sa venue sur Anaxes. Cela avait un rapport avec l‘Ordre Sith, et cette planète. Il espérait réussir à suivre les discussions rapidement afin de comprendre de quoi il s‘agissait. Il ne se faisait pas vraiment de soucis pour ça. Il n‘était pas si bête que ça, il réussirait à comprendre tout seul. Il espérait simplement que ce Thron Anho n‘était pas un Palpatine sur le retour. Pas dans le sens puissant, mais dans le sens égoïste et n‘ayant aucune vision d‘un Ordre cohérent. Car s‘il en croyait les renseignements qu‘il était parvenu à glaner sur ce monsieur Anho, il s‘agissait d‘un homme d‘affaires puissant. Et un Sith de surcroit. Par conséquent, une personne à ne surtout pas prendre à la légère.

Il se repassa aussi en tête tout ce qu‘il savait d‘Anaxes. Pas grand-chose, en vérité, mis à part qu‘il s‘agissait d‘une planète célèbre pour son complexe militaire. Complexe réputé à travers la galaxie, d‘ailleurs. Les meilleurs sortaient de cet endroit. Soudain, un bruit le sortit de ses réflexions, et il se leva. Il était arrivé sur Anaxes. Il sortit de la navette, remarquant qu‘il se trouvait sur une air d‘atterrissage. Un homme en tenue de membre de la sécurité vint l‘accueillir.


 « Bienvenue, monsieur Kohl. Veuillez me suivre. »

 « Trop aimable… » murmura Andros en suivant l‘homme.

Il suivit le vigile, qui l‘amena jusqu‘à son espace réservé. Remerciant l‘homme, Andros attendit d‘être seul pour fouiller toute la pièce, cherchant le moindre élément servant à l‘espionner. Ne trouvant rien, il se jeta sur le lit afin de faire un bon somme. Il n‘avait rendez-vous que le lendemain. Il fallait donc patienter.

La nuit fut un peu trop courte à son goût. Bon, d‘accord, il avait eu un peu de mal à s‘endormir. Il se prépara, puis s‘aperçut qu‘il était l‘heure d‘aller au fameux rendez-vous avec les Sith et le dénommé Thron Anho. Il pensait qu‘il y aurait des Sith puissants, et il ne fut pas déçu. Pour commencer, il ne connaissait personne hormis Darth Miran. Il se retint d‘ailleurs de montrer qu‘il la connaissait. Pas de familiarité. L‘homme qui les accueillit, un dénommé Dagwel, les informa de l‘absence du grand patron. Pavel se retint de pousser une exclamation. C‘était dommage, mais il ne fallait pas en faire tout un plat. Il aurait surement une autre occasion de le rencontrer un jour. C‘est pourquoi il écouta avec attention Dagwel.

Dès qu‘il parla des soldats, et donc d‘une partie militaire du plan de ce monsieur Anho, le jeune homme se décida. Il irait dedans. Une partie politique ne l‘intéressait absolument pas. Il écouta donc les détails. Sans sabre ni Force ? Faisable, largement, se dit-il. Même sans le vouloir, il serait plus rapide et plus agile que les autres soldats. Confiant - de manière arrogante certes - il alla placer ses sabres dans le coffret. Il n‘aimait pas devoir s‘en séparer, mais il le fallait. Il doutait de pouvoir faire marche arrière. Il alla se placer dans son groupe, et attendit la suite, les bras croisés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA   Ven 16 Aoû - 10:27

 Les jambes repliées sous elle Katlynn regardait fixement le mur de sa chambre. Voilà plusieurs heures qu'elle s'était plongée dans une profonde méditation Sith et, engourdie, elle venait d'en émerger. Comme toujours une profonde lassitude, mais également un froid intense, s'épanouit en elle et la Dame Noire se sentit frémir dans une telle démonstration du Côté Obscur. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pu se plonger aussi profondément dans une méditation, près d'un mois à vrai dire. Mis à part l'épisode houleux entre la Prophétesse et la Lame d'Ebène, répondant au nom de Darth Miran, où elle avait vu sa mort proche Katlynn n'avait guère eu l'occasion de se plonger dans cet état second qui lui dévoilait certaines choses. Et comme certains talents l'oublie et la paresse faisaient qu'on perdait de son talent. Alors qu'un mois plus tôt la Dame Noire se trouvait à fleur de peau, ressentant chaque onde du Côté Obscur aujourd'hui elle peinait à reprendre contenance lorsqu'elle revenait de ses séances. Le flot de la Force était très puissant sur Anaxès et cela lui plaisait. En ce jour elle comprenait amplement la raison pour laquelle le Seigneur Fames était venu se réfugier ici pour s'épanouir. La femme savoura quelques instants encore sa position et le Côté Obscur qui coulait en elle puis se leva. 


Comme bien souvent elle se trouvait nue dans la salle. Sur Almas le froid des cavernes et la puissance du Côté Obscur étaient tels qu'elle devait se couvrir mais dans ces appartements, chauffés, elle pouvait se le permettre. Se dirigeant vers sa salle de bain Katlynn s'admira quelques instants. Son corps restait jeune, malgré le temps qui passait, et elle pouvait admirer ses abdominaux, ses jambes et ses fesses galbées ainsi que ses bras bien formés. Malgré une maigre poitrine sa taille de guêpe montrait clairement son appartenance à la gente féminine. Ses yeux bleus étaient magnifiques et avaient fait craquer plus d'un homme tandis que ses cheveux encadraient un joli visage aux traits fins, mais fermés. Malgré quelques rides qui apparaissaient aux coins de ses yeux Katlynn restait une belle femme ayant l'air jeune. Malgré les effets du Côté Obscur elle réussissait à se battre, avec plus ou moins de succès, contre le temps. Son physique avait toujours été un outil pour la Sith mais depuis quelques mois il était réellement plus important. 


La Prophétesse s'habilla d'habits simples, qu'elle portait souvent en dehors du monde Sith : Une chemise blanche très transparente, un pantalon moulant noir rentré dans des bottes de cuir de la même couleur. Elle cacha peu après son sabre laser dans un détonateur thermique vide et attacha pistolet blaster et fouet électrique à sa ceinture. Elle attacha ensuite ses cheveux en une longue natte, plus fonctionnelle que pour le physique puis elle quitta ses appartements. La Dame Sith avait été un des premiers Sith à être arriver sur la planète et avait attendu au sein de la KL Corps Tour durant plusieurs jours. Elle s'était longuement remise en question durant ce court laps de temps et s'était rendu compte de plusieurs choses dont son changement d'attitude. 
Ces quelques mois au service du Seigneur Nelius l'avaient profondément changée et son accession au pouvoir également. Mais il y avait plus de mauvais que de bons côté à ceux là et désormais elle ferait un effort pour redevenir celle qu'elle était auparavant, Katlynn Greenlight la Chasseresse Sith. Lorsqu'elle arriva au point de rendez vous elle écouta le discours du chef de la sécurité et ne broncha pas devant les menaces. Même si elle n'avait pas compté obéir aux consignes, ce qu'elle ferait, dans tous les cas la Dame Sith aurait survécu. Lorsque les différents choix s'imposèrent elle hésita. Bien entendu elle était une guerrière mais également une politicienne. Et si l'appel du sang était fort elle servirait mieux l'Ordre Sith en persuadant les familles politiques. Mais avant elle avait quelques questions.

"J'aurais également quelques questions. Qu'en est il de ces familles ? Appartiennent elles également à l'armée ? Apprécient elles le luxe ou restent elle spartiates ? Quelles sont leur us et coutumes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA   Mer 4 Sep - 16:26

Un simple humain aurait dû être impressionné par la présence des sith, il aurait dû se plier à leur exigences s’ils en avaient, se soumettre, comme le ferait toute personne sensée, mais Dagwel n’était pas une personne sensée, il était le bras droit du seigneur Fames et se savait capable de réduire au silence le groupe de sith d’une simple pression sur un bouton. L’homme se permettait donc de les toiser, affichant un air quelque peu hautain, un petit sourire sur les lèvres. Thron lui avait rapidement parlé des personnes qui étaient conviées à la réunion, le chef de la sécurité les connaissait donc tous plus ou moins. Il remarqua également qu’il n’y avait que des humains, ce qui était un bon point pour le groupe sith. Anaxes n’était pas xénophobe, mais un groupe d’humain serait tout de même mieux accueillit qu’un groupe « d’aliens ».
 
Les sith parvinrent à surprendre l’humain, en acceptant tous de ranger leurs sabres laser. Chaque coffre sellé s’enfonça dans le sol, rejoignant la chambre du sith à qui appartenait le sabre. Thron adorait la technologie et il l’utilisait à chaque fois qu’i le pouvait. Seul le seigneur sith et son chef de la sécurité connaissaient toutes les armes dont était équipée la tour. Etrangement, elles permettaient toutes de défendre l’intérieur de l’édifice et non l’extérieur. Entre sol électrisant, aimant magnétique, trappes et autres tourelles laser, personne ne pouvait entrer ou sortir sans y avoir été autorisé et cela valait aussi pour le groupe sith.
 
Les premières questions fusèrent, l’humain pianota sur son datapaad pour afficher les documents en rapports avec les réponses qu’il allait donner. Des images de la citadelle furent projetées sur les murs. Elles étaient en temps réel et retransmise par deux droïde d’espionnages en action et appartenant à la KL corps.

 
« Voici la citadelle. C’est le centre de formation de l’élite militaire, que ce soit les officiers ou les commandos, ce sont eux que le groupe « armée » va devoir rencontrer. Pour ce qui est des us et coutumes, la citadelle est dotée d’une très forte aura d’excellence, ce qui pousse ceux qui y font leurs études, de se sentir supérieurs aux autres. J’y ai fait mes classes, monsieur Anho y a passé quelques années en tant que consultant. Là-bas, il n’y a pas de différence hommes/femmes. Les même choses sont demandées aux deux sexes, pas de traitement de faveur d’aucune sorte, si ce n’est un vestiaire et des douches séparées.
 
Le chef de la citadelle impose à l’armée d’avoir une certaine discipline et une certaine rigueur comportementale même pendant leurs permissions, vous ne verrez donc par exemple personne en tenue civile au sein de l’édifice. Je tiens à vous prévenir que vous serez tenu de saluer les militaires que vous croiserez. En tant que visiteur, il ne vous sera pas préjudiciable si vous oubliez de le faire, mais vu le plan, il vaut mieux se fondre dans la masse.
 
Pour ce qui est du salut, il est simple, une main sur le cœur, la droite et le bras gauche le long du corps. Pas de signe de la tête, vous devez avoir le menton haut et le regard neutre. C’est ainsi que ce saluent les militaires quand ils sont en présence d’un supérieur. Pour ceux que vous croiserez dans a rue, la main sur le cœur suffit. »

 
Dagwel exécuta le geste pour que tout le monde l’imprime bien, puis reprit la parole.
 
« Maintenant, pour ce qui vous attend : Anaxes n’a pas de spécialisation à proprement parlé. Ici sont formés des pilotes, des officiers, des commandos mais aussi de simples soldats du rang, ne soyez donc pas surpris si le thème des épreuves change du tout au tout. »
 
L’humain fit afficher un Feeorin à l’écran. Il est en compagnie de trois autres hommes et il les dépasse d’au moins trois têtes. Sa musculature est impressionnante et son regard est dur.
 
« Voici le formateur en combat à main nu ou à arme blanche. Il s’occupe aussi expert en démolition. C’est un Feeorin de deux mètres soixante-trois, pesant environ cent quatre-vingt kilos, de muscles. Il sera votre contact au sein de la citadelle. Il vous réserve certainement une épreuve, mais je ne peux vous dire quoi, il a de nombreux talents. Je dois néanmoins vous prévenir, les Feeorin vivent entre trois cent et quatre cent ans et sont la seul espèce qui se renforce avec l’âge. Comprenez bien qu’ils gagnent en force au fur et à mesure qu’ils vieillissent. Celui que vous avez rencontré est âgé de trois cent dix ans, même un wookie refuserai un bras de fer face à lui, soyez donc prudent si jamais il vous propose un com... »
 
Une icône rouge se mit à clignoter au milieu de l’écran du datapaad du chef de la sécurité. Il échangea quelques mots avec son contact puis regarda le groupe sith. Il semblait un peu désemparé.
 
« Les droïdes espions placés en bordure du système ont repérés deux destroyers stellaires impériaux. Je ne sais pas ce qu’ils veulent, nous somme en espace confédéré… Quoi qu’il en soit, nous n’avons rien à craindre, les défenses de la planète les vaporiseront avant qu’ils aient le temps d’être à portée de tirs. Une flotte confédéré devrait intervenir d’ici quelques heures, voir jours, selon leur disponibilités. Ne soyez donc pas surpris si d’un coup la terre se met à trembler, ce sont juste les défenses qui ouvrent le feu. »
 
L’humain sourit de manière rassurante avant de se concentrer de nouveau sur les questions qui lui ont été posées. Il se tourna vers l’homme qui avait pris la parole et qui considérait qu’il avait des affaires plus importantes à régler que celle d’aider son patron. Il le regarda des pieds à la tête puis dit d’une voix forte et dénuée de compassion.
 
« Sachez que si la mission est un échec, il est peu probable que nous sortions d’ici vivant. Essayer de fuir par les airs équivaut à signer notre arrêt de mort. Se cacher ne marchera qu’un temps. Nous somme sur une planète militaire, toute la population a été formé à se défendre pour résister à l’invasion vong. Ce n’est donc ni monsieur Anho, ni moi-même qu’il craindre en cas d’échecs, mais la planète elle-même. Vous êtes des sith, vous êtes puissants, mais vos pouvoirs ne vous sauveront pas de commandos entrainés à tuer des personnes tels que vous. Le Feeorin que je vous ai montré plus tot à participé à la guerre des clones, puis à la purge qui a suivi et a, entre autres choses, tué sept jedi, puis participer à de nombreuse batailles contre les vongs et tous les hommes qu’il forme sont capable des même prouesses. Si vous juger vos autres affaires aussi importante que ce qui nous attend ici, alors vous pouvez repartir maintenant, car une fois les négociations lancées, aucun vaisseau ne pourra redécoller de la planète. »
 
Ce fut au tour de la jeune femme en chemise blanche de prendre la parole. Dagwel savait qu’il ne devait pas se fier aux apparences, mais elle semblait plus inoffensive que les autres. Néanmoins sa question ne manquait pas d’intérêt et Dagwel lui fit un grand sourire plutôt charmeur.
 
« Pour répondre à votre question, nous pouvons demander directement à notre hôte. »
 
Dagwel appuya sur un petit bouton présent sur le bureau et qui clignotait rouge depuis environ la moitié de la série de question. Un vieil homme apparu dans une lumière bleutée projeté depuis le centre du bureau. Il était richement vêtu et bien coiffé, à des années-lumière du Fames qui avait foulé le sol d’Almas.
 
« Bonjour à vous. » Il sourit. « Pour ceux qui ne me connaissent pas, mais vous devez être rare, je suis Thron Anho, aussi connu sous le nom de Darth Fames. J’espère que vous avez fait un bon voyage et que l’attente n’a pas été trop longue. J’écoute votre discussion depuis quelques minutes seulement, une rencontre avec un bureaucrate s’est décommandée au dernier moment, ce qui me permet donc de vous fournir quelques informations. »
 
L’homme sur l’image holographique se leva et se tourna vers Medeus.
 
« Sachez, seigneur, que je comprends tout à fait que vous puissiez avoir d’autre affaire à régler, loin de moi l’idée de vous imposer une tâche qui vous fait perdre votre temps, si je vous ai convié ici, c’est que je suis sûr que vos capacités nous seront très utiles. Néanmoins, comme l’a expliqué Dagwel ici présent, les Anaxys ne permettront pas à notre groupe d’échouer. »
 
Il lui sourit gentiment avant de se tourner vers Andros.
 
« Je n’ai pas le plaisir de vous connaître personnellement, mais j’ose espérer que vous trouverez votre place au sein de ce petit groupe. Ne vous laissez pas impressionner par les jolies sith et les gros bras de nos confrères masculin, je suis sûr que vous valez autant qu’eux. »
 
Il eut un petit sourire remplit d’humour, puis l’image se tourna de nouveau, cette fois ci en direction de Nam’ska.
 
« Un plaisir de vous revoir, ma Dame. » Il fit une petite révérence. « J’espère que cette mission vous permettra d’élargir l’horizon de vos connaissances de bien belle manière. »
 
Il saluât ensuite Praeterus, lui versant également un mot doux, puis l’image se tourna vers Katlynn.
 
« Dame Zéhir, c’est un plaisir de vous voir ici. J’ose espérer que les lieux sont à votre goût, j’ai cru comprendre que vous aimiez le calme. Votre chambre a été conçue pour que vous puissiez en avoir. Pour ce qui est de votre question, je vais moi-même y répondre.
 
Les grandes familles d’Anaxes vivent dans ce que j’appelle des palais, un peu comme les grandes familles de naboo, si vous avez eu l’occasion de visiter cette planète. Néanmoins, c’est plus une étiquette obligatoire qu’un réel plaisir pour elle de vivre de ce genre d’endroit. C’est en quelque sorte la tradition, les plus grands militaires voient leur nom figurer au panthéon et l’état leur alloue une terre et une bourse pour qu’ils y bâtissent leur habitation. Ils ne se vautrent donc pas dans la cupidité et la complaisance, nombres des chefs de familles sont d’ailleurs toujours en service. Vous rencontrerez des amiraux et généraux confédérés comme impériaux. Anaxes est à l’écart des guerres et la neutralité qui règne ici est ce qui m’a pousser à monter cette opération. »

 
La verrière redevint transparente et l’image bleutée se tourna vers le paysage qui était de nouveau visible.
 
« Les trois familles que vous allez rencontrer sont les plus puissantes dans leurs domaine. La famille Vaucler possède plusieurs généraux dans ses rangs et représentera en quelque sorte l’armée de terre. Le chef de famille, Hédrique, est très à cheval sur la Discipline, n’oubliez pas de le saluer correctement quand vous le verrez. Il possède plusieurs esclaves, des Zabraks issue de Dathomir, des frères de la nuit. Je vous préviens juste, que vous ne soyez pas surpris par leur apparence très… Obscure.
 
Vient ensuite la famille des Haffin. Cette une famille qui est arrivé en une seule génération au plus haut niveau hiérarchique d’Anaxes. Les deux chefs de familles sont deux amiraux. L’un est dans la flotte confédéré, l’autre dans la flotte impériale, cela ne les empêche pas de s’apprécier. Néanmoins, au vu de la situation, leur temps est précieux, il vous faudra être efficace. De plus, ils sont constamment entourés d’officier, il y aura donc surement des interruptions pendant votre séjour là-bas.
 
Enfin, la dernière famille que vous rencontrerez sera celle des Dom. Ce sont en quelque sorte l’administration de la planète. Ils gèrent la citadelle, et leur rôle dans l’armée est souvent de gérer les réapprovisionnements, les déploiements de ressources, ce genre de choses. Ils sont aussi bien composés d’amiraux que de généraux, mais dernièrement, aucun membre de la famille n’a su arriver à un haut grade. Cette famille ne doit sa position qu’aux compétences de son chef de famille. C’est un fin politicien, il vous faudra faire attention à ne pas vous faire berner ou déstabiliser. »

 
L’image se réduisit en taille, de manière à faire croire à tous que Thron les regardait.
 
« Enfin, je tiens à vous demander de ne pas révéler ma nature de sith, cela mettrait à mal la création du GMA, je ne suis que votre contact et un riche homme d’affaire, ne l’oubliez pas. »
 
Il leur sourit à tous.
 
« Si vous avez d’autre questions, je peux y répondre, sinon, vous pouvez allez vous préparer. »
 
L’image bleutée rétrécie. Dagwel pris la parole.
 
« Une dernière chose, vous devez tous rentrer au sein de la tour à partir de 22h. Le couvre-feu vient d’être décrété à cause de la présence des deux destroyers impériaux. Nous nous servirons de ce temps pour un éventuel débriefing si besoin. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA   Mer 4 Sep - 23:15

Patiemment, les bras croisés sur la poitrine, Darth Miran était restée concentrée. Un instant, alors que le silence pesait, elle avait parcouru la salle à la recherche d'une silhouette familière. L'ambiance était lourde, presque pesante, sans doute à cause de l'obscure présence que devait représenter un tel regroupement d'utilisateurs du Côté Obscur. Dans cet amas d'auras indémêlables, il était inutile de chercher une quelconque présence familière. De plus, tenter de repérer visuellement quelqu'un au milieu de ce fatras de bures noires et d'armures sombres était tout simplement un perte de temps. Elle se détourna alors de la foule – car après tout, c'était bien à cela que cet agglomérat ressemblait, et regarda le coffre contenant son arme s'enfoncer dans le sol. Elle ne put s'empêcher d'esquisser une grimace à l'idée de devoir combattre à mains nues. Si son entraînement avait en partie porté sur sa forme physique, elle doutait du fait que les choses soient plus simples sans ce sabre qui, depuis toujours, l'accompagnait.

Dans un mouvement de foule, Nam'ska s'était retrouvée contre le mur. Elle y prit appui en soupirant : Dieu qu'elle détestait se retrouver au milieu de pareils essaims d'hommes. Par chance, de sa place, elle apercevait très clairement l'homme qui, depuis de longues minutes déjà, s'exprimait. Malgré son tempérament impatient, la jeune femme entreprit d'écouter attentivement les questions de ses collègues et les questions qu'apporteraient leur interlocuteur. Ce dernier n'avait pas l'air d'être un Sith, il ne résultait de sa présence aucune force particulière. Cependant, il semblait plutôt à l'aise face à une vingtaine de représentants d'un Ordre dont chacun préférait éviter de croiser le chemin. Nam'ska se fichait pas mal de se savoir briefée par un étranger. Tant qu'il faisait bien son boulot. Les interrogations s’enchaînèrent et, quand vint le temps des explications, Miran redoubla d'attention. Ainsi donc, il allait falloir faire preuve de retenu, de rigidité et de discipline. L'erreur n'était décidément pas tolérable et détruirait toutes chances d'un jour pouvoir mettre la main sur cette planète. La jeune femme ne connaissait rien de la rigueur militaire. Cependant, les enseignements qu'elle avait suivis chez les Jedi, puis chez les Sith, l'avait doté d'une certaine intransigeance et, malgré son exubérance qu'elle ne retenait que difficilement, Nam'ska savait faire preuve de rudesse. Ils en auraient bien besoin et elle espérait que ses collègues se montreraient tous aussi droits dans l'exécution de leur mission.

Pour impressionner mais également séduire les Anaxys, ils allaient devoir respecter leurs us et coutumes avec la plus grandes des rigueurs mais également montrer leurs valeurs de guerrier. Si elle ne s'inquiétait pas vraiment pour le premier point, le second lui paraissait bien plus difficile à accomplir. Elle espérait voir son groupe se remplir de congénères masculins : elle même ne disposait pas d'une force naturelle suffisante pour faire face à un homme, seule. Bien évidemment, l'amélioration physique qu'apportait une quelconque liaison avec la Force décuplait ses forces, mais les Anaxys étaient réputés pour leurs talents de combattants, mieux valait se tenir prêt. Cependant, quand l'impressionnante carrure d'un Feeorin se dessina sur les documents, la jeune femme grimaça. Alors c'était face à « ça » qu'il allait devoir combattre. Un instant, Nam'ska s'imagina seule face à cette gigantesque créature. Elle aimait les défis. Mais celui-ci s'annonçait de taille. Tout particulièrement si c'était à mains nues, qu'ils devraient combattre. Miran fut sortie de ses pensées par la soudaine apparition d'un hologramme dans la salle. Elle reconnut immédiatement le visage vieilli du Seigneur Fames et ne put s'empêcher d'esquisser un sourire : sans doute aimait-il trop la scène pour rester secret durant toute cette opération qu'il avait durement fomenté. Sensiblement, elle n'était pas la seule personne à le connaître aussi puisqu'il s'adressa successivement à plusieurs de ses congénères. Grâce à ses dires et en suivant son regard, elle remarqua enfin les silhouettes de Pavel et de Praeterus auxquels elle offrit un sourire poli, heureuse de ne pas se savoir seule au milieu d'inconnus. Quand il s'adressa à elle, Nam'ska lui rendit une révérence respectueuse et, adoptant son plus charmant fasciés, lui répondit :


« C'est toujours un plaisir de collaborer avec vous, Fames. Cette mission s'annonce en effet riche en surprises et en découvertes... »


Lorsque le nom de Dame Zéhir fut prononcé, Nam'ska haussa les sourcils. Ainsi donc, elle aussi, elle serait là. Elle ne craignait pas vraiment pour sa vie : ici, dans cette citadelle, elle n'avait rien à craindre de la Prophétesse. Au contraire, c'était peut-être le moment ou jamais de continuer son petit jeu. Elle découvrit sa silhouette de l'autre côté de la salle. Sensiblement, elle avait quitté ses luxueux habits d'apparats pour une tenue plus simple et Nam'ska peinait à la reconnaître, elle, si orgueilleuse, plus chichement vêtue. Mieux valait éviter de la provoquer ici et maintenant, c'eut été ridicule de se comporter de manière aussi infantile et, bien que l'envie soit grande, la jeune femme se contenta de toiser discrètement la femme brune. Le succès de cette opération était d'une toute autre importance : elle réglerait ces querelles et ces bagatelles plus tard.


Le briefing prit fin. Lentement, la salle commença à se vider de ses occupants et Nam'ska les suivit, calmement. Cette soirée était l'occasion pour tous de se reposer et de se préparer à la bataille qui se préparait. La jeune femme rejoignit sa chambre et s'y enferma. Quittant sa lourde bure, elle s'assit sur le confortable lit et entama sa longue réflexion. Les Anaxys étaient imprévisibles, mais elle ne pouvait retenir cette curiosité qui la poussait à imaginer ces épreuves qu'ils devraient réussir. Les idées fusaient mais aucune ne semblait lui apporter concrètement des réponses à ses questions. Miran ferma les yeux un instant. Elle n'était pas de celle qui doutait. Elle réclamait depuis bien trop longtemps le renouveau de l'Ordre Sith pour se montrer défaitiste : le moment était venu. La réussite de cette mission entraînerait de grandes choses. Nam'ska le savait : la victoire, elle ne dépendait que d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA   Jeu 26 Sep - 16:44

Medeus attendait patiemment, écoutant ce que ses autres compagnons du moment avaient à dire, quand ils disaient quelque-chose. Dans l'assemblée, il reconnut certaines personnes, bien qu'il ne les eut jamais rencontré lui-même. Les bras croisés dans le dos, le regard tourné vers celui qui s'était présenté comme le chef de la sécurité de cette endroit.
D'ailleurs, ce dernier reprit la parole, répondant à chacune des questions qu'on lui avait posé. Et derrière son casque, le Sith rigolait. Ainsi donc, cette académie formait les meilleurs officiers de la galaxie? Allons donc, il pouvait balancer ça à qui il voulait, d'après la description qu'il venait d'avoir, elle formait surtout des petits crétins arrogants, qui parce qu'ils avaient fait leurs études là-bas, étaient apparemment meilleurs que les autres. L'amiral qu'il était savait que même les plus grandes écoles ne pouvaient préparer réellement à l'horreur des combats. Durant toutes ses années de service, combien de fois avait-il vu des major de promotions mouiller leur pantalon parce qu'on les avaient balancés dans le feu de l'action sans les prévenir. Mais, si cette académie était si prestigieuse, la visite risquerait d'être plus qu'intéressante. Le seul point négatif résidait dans le fait qu'il ne pourrait se "pavaner" devant les cadets avec ses galons d'amiral impérial. Non seulement parce qu'on lui collerait aussitôt un blaster contre la tempe, mais aussi parce que Vanke Alliser était censé se trouver à bord d'un Destroyer Stellaire en route pour les territoires de l'Empire.

Toutefois, il perdit bien vite son sourire lorsque l'homme leur annonça que ses deux Destroyers avaient été repérés. Par de vulgaires sondes. Voila qui compromettait légèrement un éventuel départ précipité. Mais l'autre avait beau se vanter du formidable arsenal défensif de la planète, ça n'était pas aujourd'hui que les artilleurs pourraient faire joujou avec leur gros canons. Tant que Medeus ne leur donnerait pas l'ordre d'agir, ils ne bougeraient pas d'un parsec. Et dès que les senseurs longue portée des deux Destroyers repéreraient la fameuse flotte du DSU, ils mettraient les voiles. Et dans la pire des situations, la perte de ses deux Destroyers était déjà justifiée, sans oublier que ses hommes connaissaient les risques. La guerre faisait de nombreux morts, c'était un fait. Mais si il pouvait éviter de perdre des ressources aussi précieuses pour l'Empire et pour lui-même, beaucoup de personnes seraient contentes, dont lui.
Il écouta attentivement la suite du briefing, et ne prit même pas la peine de relever la remarque que fit Thron Anho à son égard. Si Medeus n'avait pas jugé que cette petite escapade avait son importance, jamais il n'aurait fait le déplacement. La suite des explications de l'organisateur de cette réunion l'intéressa bien plus, surtout lorsqu'il apprit que l'un de ceux qu'il allait rencontrer était un de ses...confrères. Au moins, il verrait un visage connu. Même si il ne pourrait parler stratégie avec lui. Ou en tout cas, pas sans révéler qui il était vraiment, mettant en même temps cette mission, et tout ce qu'il avait entrepris au sein de l'Empire en péril. Puis le briefing se termina, et alors qu'ils quittaient la salle, Medeus ne put s'empêcher de dire à haute voix.

- Voila une...tâche qui va se révéler des plus intéressantes. Je pense que nous pourrions tous retirer beaucoup de bénéfices de ces entretiens. Si nous en sortons vivants, ajouta-t-il pour lui-même.

Retournant dans ses quartiers, il s'enferma dans sa chambre, résistant à l'envie d'envoyer un message aux équipages du Kraken et du Crépuscule. Après tout, il n'était pas certain que son message arrive à bon port sans être intercepté. À la place, il retira son casque, qu'il posa sur sa couchette, avant de se regarder dans un miroir. Après de longues minutes, il s'empara d'un datapad, avant de se connecter à la base de données d'Anaxes. Maintenant qu'il était dans la place, et qu'il savait face à qui il allait se retrouver, il allait pouvoir se mettre au travail, et récolter un maximum d'informations sur ceux qu'il rencontrerait. Medeus sentait qu'il allait avoir besoin d'une bonne tasse de caf, la nuit risquant d'être courte...

[HRP: Idem que pour le RP Kel/Lenneä, franchement désolé de répondre aussi tard. En plus, c'est court et pas super tip top (enfin je trouve)]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT ÉTAPE I] De l'Ordre au GMA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 2 :: Autres Planètes-
Sauter vers: