Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)   Sam 10 Aoû - 19:05

Début

Siela ne réalisa qu’elle interrompait Aquilus que quand elle entendit les objets tomber. Visiblement, il était en train de méditer. Elle murmura une excuse, serrant ce qu’elle avait glané contre elle, attendant sa permission.

« Merci, Maître Oblivarion. »

Elle aurait pu l’appeler Aquilus. Après tout, il n’était pas son maître. Mais Siela mettait un point d’honneur à lui parler avec respect… comme elle l’avait fait avec Azerus qui n’avait droit à une certaine familiarité lorsque la Miraluka sortait réellement de ses gonds. Sous le regard attentif du Jedi, la jeune femme disposa ce qu’elle avait récupéré sur une tablette avant de faire venir à elle ses sabres. Elle attrapa celui qui lui semblait le plus endommagé et le caressa du bout des doigts, usant de son toucher pour détecter ce qu’elle pourrait ne pas « voir ». L’action était involontairement sensuelle jusqu’à ce qu’elle fasse flotter le sabre devant elle. En quelques instants, il fut démonté : Azerus avait été un bon maître qui avait su passionner la jeune femme… passion qui l’avait rendue excellente dans ce domaine au grand étonnement des autres maîtres qu’elle avait pu côtoyer.
Méticuleuse, la jeune femme nettoya les pièces une à une, grimaçant lorsque ses doigts s’engourdissaient. Elle secouait alors la main avec un soupir agacé. Ce ne fut que quand elle fut entièrement satisfaite qu’elle s’appliqua à remonter le premier sabre en changeant les pièces qui le demandaient.


« Je crois qu’il va falloir que je m’en construise deux nouveaux. Je ne suis pas certaine que le mélange ancienne version et nouvelle version soit réellement stable… A moins que vous n’ayez une réserve de vieilles pièces… »

Elle souriait doucement et allait s’attaquer à son double sabre quand l’ordinateur de bord indiqua qu’ils étaient en orbite haute au-dessus de Coruscant. La Miraluka rangea rapidement ce qu’elle avait déplacé puis reprit place dans le cockpit, avide de revoir Coruscant. Et alors qu’elle se demandait si la planète avait changé, elle fut presque déçue de constater que non. C’était un constat presque étrange pour elle… d’autant plus que la guerre et l’Empire auraient du laisser des traces… Or, la vie semblait avoir continué comme si rien ne s’était passé. Tranquille, elle laissa Aquilus faire les manœuvres nécessaires à leur arrivée.
Un peu plus tard, elle posait enfin un pied sur Coruscant, plus précisément au hangar du Temple Jedi. Une intense vague de mélancolie l’étreignit alors qu’elle se souvenait parfaitement de la dernière fois où Azerus et elle s’étaient trouvés à cet endroit, devant le même vaisseau. Frissonnant de froid, malgré la température clémente des lieux, elle resserra son ample manteau autour d’elle et rabattit sa capuche sur son visage avant « d’observer » Aquilus descendre à son tour. Elle le suivit, même si elle connaissait par cœur les méandres du Temple. Après tout, elle était sous sa responsabilité jusqu’à ce que l’Ordre trouve quoi faire d’elle ou qu’il la laisse pour une prochaine mission. Si au début, elle se tenait en retrait, Siela ne tarda pas à se redresser et à retrouver ses habitudes, avançant avec sa grâce féline.

S’ils croisèrent d’autres personnes, Siela ne les regarda même pas, préférant rester concentrée pour ne pas être submergée par les souvenirs. Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent à destination. Avant toute chose, Siela salua ceux qui étaient présents, espérant ne pas commettre de feux-pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)   Sam 10 Aoû - 21:24

    - Les pièces et matériaux d’un sabre laser n’ont pas changé en plusieurs siècles. Ne t’en fais pas, ces composants sont compatibles avec tes armes.

    Répondit le Spectre Gris d’un air bienveillant. Le Black Falcon entama sa descente dans l’atmosphère de Coruscant ; le joyau de la galaxie. Cela faisait quelques mois seulement qu’il n’était pas revenu sur ce monde prospère et modernisé à l’extrême. Aquilus avait déjà eu l’occasion de visiter les hautes sphères de cette planète mais également ses bas fonds méconnus dans lesquels, on ne se doute pas une seule seconde du niveau de pauvreté ambiant « en dessous » de la couche de gaz épaisse séparant ces deux mondes.
    Avec la défaite de l’Alliance Galactique, le Directoire des Systèmes Unis avait permis aux Jedi de réintégrer leur temple de Coruscant, une nouvelle qui laissa le Spectre Gris indifférent dans la mesure où il préférait Ossus et préférait que l’Ordre Jedi reste en dehors des intrigues politiciennes corrompues ayant déjà coûté à la vie à de nombreux Jedi pendant l’Ordre 66. Sa méfiance vis-à-vis du Directoire ne cessait de croitre au fil du temps et du développement de celui-ci, notamment par le fait que même les Jedi intégrés au DSU semblaient s’être complètement désintéressés des Sith. L’Eclaireur CR-71 arriva auprès des hangars du temple Jedi et à l’aide du code d’identification de l’identité d’Aquilus Oblivarion, l’appareil peint en noir lévita doucement jusqu’à se poser entre deux vaisseaux.

    Une fois la décontamination faite, les deux Jedi escortés de FROST purent enfin quitter le vaisseau tandis qu’R2 était affecté à la surveillance et au contrôle régulier de l’état du Black Falcon. Cette maudite guerre avait peut-être rendu Coruscant aux Jedi, mais elle semblait avoir complètement négligé les Sith, et l’Ombre Jedi était particulièrement agacé de cette situation compte tenu des efforts qu’il déployait avec le Covenant pour les arrêter. Pire encore, le meurtre qu’il avait commis sur le général Sempra n’avait été d’aucune utilité !

    Chassant ces pensées, il arpenta les couloirs du Temple Jedi avec la jeune Miraluka qu’il avait trouvée plongée dans de la carbonite. Exio remarqua que dans un premier temps, elle semblait plutôt suivre le Spectre Gris timidement jusqu’à ce qu’elle reprenne confiance en elle et marche au pas du Maître Jedi. Visiblement, elle retrouvait confiance en elle et se sentait plus en sécurité et chez elle dans le temple qu’elle ne l’avait été. Il fallait l’avouer, il se dégageait de chaque enclave Jedi une certaine sérénité à laquelle, Aquilus n’était pas insensible et qui avait du bon.

    Sans doute que les Maîtres du Conseil seraient intéressés par le récit et la découverte de cette jeune femme préservée du temps. Tout d’abord il s’agissait de retrouver Arsenicia Ombrelune qui avait confirmé une entrevue avec Exio non loin de la bibliothèque Jedi en sécurité et avec peu d’individus fréquentant ce lieu à cette heure-ci. Le temple avait été reconstruit après la chute de l’Empire Galactique en suivant le même plan que l’original ce qui faisait que la jeune femme connaissait déjà les lieux importants du temple. Lorsque les deux arrivèrent devant la doyenne de l’Ordre, Aquilus et Siela inclinèrent la tête respectueusement afin de saluer leur interlocutrice, mais ce fut le Spectre Gris qui prit la parole en premier.


    - Grand Maître Arsenicia Ombrelune, j’ai demandé à vous rencontrer à nouveau afin de vous présenter une padawan particulière ; Siela Assant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)   Sam 10 Aoû - 22:39


    Voilà une journée bien difficile qui venait de s'écouler. Très difficile, trop peut être. Dans la Force, la Grande Maîtresse Jedi avait ressentit l'écho déchirant de deux morts presque simultané, à croire que c'était voulu... c'était peut-être le cas d'ailleurs. Sarisa et Celestine ... Le coeur d'Arsenicia c'était serré à la mort de la deuxième cité. Elle en ignorait encore les circonstances, mais l'avait clairement senti, elle ne pouvait se tromper. Quant à son épouse... Son coeur était en miette, mais la Jedi se montrait forte. Extérieurement, elle ne laissait rien paraitre de sa douleur, elle demeurait pareil à elle-même. Elles étaient conscientes des risques et les avaient acceptés... mais la Jedi pensait pouvoir anticiper cette situation, la voir venir et l'empêcher. A croire que non.

    La nuit allait tomber, désormais, et le Temple Jedi allait redevenir silencieux dans quelques heures. Arsenicia soupira, se passa de l'eau sur le visage et quitta le Galeniël, elle avait besoin de marcher. Rabattant son capuchon, elle choisit de se rendre jusqu'à la salle du Conseil d'où elle observerait le soleil se coucher. La douleur était poignante et, alors qu'elle marchait, elle se remit à penser au temps où elle apprenait en compagnie de la très mystérieuse Iyanna Arienal. Celle-ci avait une vision bien définit des choses, en l'occurrence elle aurait été totalement contre la romance qu'Arsenicia venait de vivre et n'aurait, sans aucun doute, pas manqué de lui rappeler sans le moindre tact l'erreur qu'elle avait fait en se laissant glisser dans les bras de la petite Hapienne... Peut être avait elle raison, au final. Il était préférable de ne pas aimer, pas de cette façon, pour ne pas en souffrir. Cela faisait également remonté les souvenirs de la mort du père de sa fille... La Force semblait vouloir la tuer en ce jour.

    Dans la salle du Conseil, qui avait été reproduite exactement comme elle l'avait été du temps de l'Ancienne République, Arsenicia vint se poster devant les larges bais vitrés, observant de son regard azuré la vie qui poursuivait son court dans la Capitale. Plusieurs minutes s'écoulèrent ainsi, jusqu'à ce que la voix de K9 retentisse dans son comlink. Machinalement, la Maître Jedi le fit léviter jusqu'à l'avoir dans son champ de vision, puis actionna le bouton pour pouvoir parler.


    « Oui ? »
    « Un message de Maître Aquilus Oblivarion, maîtresse. Il arrive et souhaite vous voir, maîtresse. »
    « Donne lui rendez-vous dans la bibliothèque dès son arrivée. »
    « Ce sera fait, maîtresse. »

    Arsenicia coupa la communication et replaça le comlink à sa ceinture. K9 était au courant, bien sûr, mais il s'agissait d'un droïde, elle ne pouvait donc pas réellement attendre du réconfort venant de lui. Aquilus allait arriver d'un moment à un autre, aussi elle ne tarda pas à se mettre en route pour la bibliothèque qui, à cette heure, serait vide, ou presque totalement.
    Elle connaissait le Temple par coeur, quelques minutes lui suffirent pour arriver au lieu de rendez-vous. Là-bas, elle attendit tout en faisant le vide dans sa tête, elle allait devoir se concentrer à présent et donner toute son attention au Maître Jedi qui, apparemment, n'était pas seule, car elle sentait une présence inconnue à ses côtés.

    Quelques minutes plus tard, le vieux Jedi fit enfin son apparition. Il n'avait pas changé, pour sa part, aussi elle ne s'attarda que quelques secondes sur lui avant que ses azurs glissent vers l'inconnue. Son capuchon dissimulait son regard, Arsenicia supposa donc qu'il s'agissait d'une Miraluka... Les quelques paroles d'Aquilus éveillèrent sa curiosité. Une padawan dont elle ignorait jusqu'à l'existence... Son nom ne lui disait rien, chose étrange pour quelqu'un possédant une mémoire absolue... Levant de nouveau son regard vers le Maître Jedi, elle prit la parole.

    « C'est un plaisir de vous revoir, Aquilus. Votre venue tombe à pic, j'avais à vous parler. Et je vous souhaite la bienvenue, jeune fille. » Elle se tourna de nouveau vers Aquilus, tout en désignant deux chaises d'un mouvement de la tête, s'ils souhaitaient se mettre à l'aise. « Je vous écoute, vous avez toute mon attention. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)   Dim 11 Aoû - 0:09


    Un Grand Maître, rien que ça ! Certes, si Siela en avait croisé auparavant, elle ne s’était pas attendue à en côtoyer un aussi rapidement même si c’était totalement logique. Pour qu’elle puisse avoir un avenir, il fallait que l’Ordre Jedi reconnaisse son existence et donc, il fallait en passer par là. Elle salua de nouveau Arsenicia, murmurant quelques mots après son salut.

    « Je vous remercie, Grand Maître Ombrelune. »

    A quelque part, elle espérait que le protocole n’ait pas trop changé depuis 83 ans, histoire de ne pas se montrer insultante. Pour venir jusqu’à la bibliothèque, Siela avait eut le plaisir de constater que le Temple n’avait guère changé. Ainsi, elle avait eut l’impression de retourner chez elle… même s’il n’y avait plus depuis longtemps, les personnes qu’elle avait croisé et côtoyé.
    En silence, elle recula, laissant les deux Jedi discuter entre eux. Elle n’avait pas grand-chose à dire et son intuition lui disait qu’il se passerait de longues minutes avant que l’on s’intéresse réellement à elle. Peu patiente, elle n’avait pas envie d’attendre. Aussi trouva-t-elle bien plus intéressant pour elle, d’aller « visiter » les rangées qui étaient bien plus vides que dans son souvenir. La question du protocole fut rapidement écartée quand elle se dit que puisqu’elle était considérée comme morte, elle n’avait pas encore besoin de s’encombrer des ronds-de-jambes. D’ailleurs, l’avait-elle fait un jour ? Azerus avait rapidement comprit qu’il fallait qu’il la tienne occupée en permanence s’il voulait qu’elle « se tienne » bien. Pas qu’elle fut impolie mais juste… distraite sans l’être. Bref, elle ne tenait pas, mais alors vraiment pas en place.

    Ce fut pour cela qu’elle se déplaça, l’air de rien, jusqu’aux rayonnages entre lesquels, elle papillonna, ouvrant un livre, lisant quelques lignes avant de le reposer et d’en prendre un autre. Elle s’attarda un peu plus sur les hololivres. D’ailleurs, elle finit par en attraper un qu’elle ne connaissait pas et, s’installant à une table, elle entreprit de le feuilleter. Mais au bout de peu de temps, son occupation fut interrompue par des… gloussements… ou du moins, un son. Entre rire et autre chose de plus… inconnu pour la Miraluka qui, au départ, décida de ne pas s’inquiéter. Ce ne fut que lorsqu’ils recommencèrent, accompagnés de chuchotements qu’elle opta pour une solution un peu plus… digne d’elle.
    Une nouvelle fois, elle se déplaça au sien de la bibliothèque avec discrétion et quelques rayons plus loin, se figea en proie à une grande surprise. Immobile, plus choquée qu’autre chose, Siela cru halluciner en voyant deux jeunes padawan se conter fleurette, l’un contre l’autre. Le choc finit par passer, laissant place à une irritation grandissante. Dans quel monde était-elle en réalité ? Sans chercher à comprendre plus en avant, elle alla les séparer, les écartant avec plus de force qu’elle ne l’aurait voulu.


    « Mais qu’est-ce-qui vous prend ?! »

    Siela ne prit même pas la peine de répondre alors que le duo se mettait en tête de lui faire comprendre qu’elle les avait interrompus avec force de protestations qui résonnaient dans la bibliothèque. Butée, la jeune femme ne broncha pas. Pire, elle alla jusqu’à s’immiscer entre les deux padawan alors qu’ils s’avançaient vers la sortie. Tout en marchant et sans même écouter les récriminations de ceux qu’elle accompagnait, Siela se posait une multitude de questions. Etait-ce un cas isolé ? Pourquoi les padawan n’étaient-ils pas plus surveillés par leur maître ? Jamais une telle chose ne serait arrivée en son temps…

    En son temps, voilà une idée de vieille…

    Siela, pour la première fois depuis son réveil de la carbonite, sourit, profondément amusée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)   Dim 11 Aoû - 15:00


    Arsenicia Ombrelune se tenait droite devant les deux Jedi venus à sa rencontre. Bien qu’elle le dissimulait sur son visage, quelque chose semblait la préoccuper, le vieil humain ne pouvait pas savoir de quoi il s’agissait mais il percevait une certaine tension nerveuse de son côté sans pouvoir mettre le doigt dessus. L’arcadienne salua les deux Jedi et les invita à s’asseoir dans la bibliothèque sur deux chaises avant de commencer à prendre la parole. Premièrement, elle semblait être plutôt contente de revoir Exio devant-elle puisque selon ses mots, le Spectre Gris tombait à point nommé. Par la suite, elle demanda aux Jedi de raconter leur histoire en premier. Alors que Siela faussa compagnie aux deux Maîtres sous le regard attentif d’Aquilus, l’humain se décida d’expliquer la situation avec la Miraluka à sa consœur de l’Ordre tout en ne détachant pas son regard de la jeune femme pour voir ce qu’elle allait faire.

    - Je me rendais sur Korriban lorsque je l’ai trouvée, piégée dans un bloc de carbonite lui-même enfermé dans une épave d’un vieux cargo qui a du se faire attaquer par une bande de corsaires spatiaux. Siela Assant est une Miraluka comme vous le voyez, âgée de 24 ans à première vue mais son histoire est spéciale.

    L’Ombre Jedi pivota sa tête lorsque la padawan disparut dans les rayons de la bibliothèque Jedi, en direction d’Arsenicia pour ajouter d’un ton grave et sérieux, non sans avoir marqué une courte pause.


    - Elle est restée en sommeil pendant 83 années depuis que l’Ordre 66 a été donné. Siela se trouvait sur Cato Neimoidia quand cela s’est produit et était sous la tutelle d’Azerus Breakshield… mon grand père. Cette jeune femme a un potentiel dans la Force, et compte tenu de son état psychologique actuel j’ai pensé que la ramener sur Coruscant serait le mieux pour que le choc soit amoindri. Vous connaissez la menace que représentent les Sith, aussi l’intégrer au Covenant me semble être idéal plutôt qu’elle ne se laisse gangréner par le Côté Obscur de la Force pour renforcer nos ennemis. C’était soit ça, soit la laisser dans son bloc. Elle sait que nous sommes en 63 après Yavin IV, mais je ne suis pas certain qu’elle ait suivi le résumé de ce qu’elle a manqué pendant ces années avec attention…

    Le vénérable humain esquissa un léger sourire amusé de la situation. Même s’il était exigeant, Maître Oblivarion savait quand même rire de lui-même. Il est vrai que la Miraluka s’était endormie lorsque le Maître Jedi avait décidé, suite à sa demande, de répondre aux questions qu’elle avait posées. Aquilus s’était alors lancé dans un long monologue qu’il aurait trouvé lui-même plutôt complet, précis et intéressant s’il avait été à la place de la jeune femme. Mais ce n’était pas le cas. L’Ombre se demanda si Siela ne serait pas plus intéressée si on lui en parlait d’une autre manière, moins ennuyeuse et professorale. Cette piste était à creuser et serait capitale puisque Aquilus ignorait comment son ancêtre réussissait à capter son attention de façon durable.
    Le Maître Jedi ajouta ensuite quelques mots pour Arsenicia Ombrelune afin de préciser sa pensée, mais aussi pour que sa requête soit plus claire et compréhensible.


    - Aussi je fais appel à vous pour l’intégrer au sein de notre cabale pour le mieux. J’aimerai poursuivre sa formation, mais les règles du Code Jedi sont strictes : un maître pour un apprenti. Et je pense que la tester avant afin de mesurer ses acquis pour reprendre sa formation exactement là ou elle s’est arrêtée serait le mieux, même si elle protestera sans doute. Soyez rassurée, j’en informerai le Grand Maître Kuat et je pense qu’elle comprendra ma décision. Quelles sont les nouvelles du Covenant à ce sujet  d’ailleurs ?


    C’est à ce moment là qu’Exio vit Siela ressortir des rayons, entre deux padawan en s’attachant à les maintenir séparés jusqu’à ce qu’ils quittent la bibliothèque. Ce comportement intrigua le Maître Jedi qui conclut rapidement qu’elle semblait avoir surprit les deux Jedi entrain de s’embrasser, évidemment la différence entre l’ancien Ordre Jedi et le nouveau serait difficile à expliquer pour la Miraluka.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)   Lun 12 Aoû - 14:55


    La jeune femme semblait peu sûre d'elle, lorsqu'elle salua la Grande Maîtresse. Celle-ci se contenta de hausser discrètement des épaules, une explication allait très vite arriver. Tandis qu'Aquilus prenait la parole, assit face à l'extragalactique, Arsenicia observa silencieusement le profil du vieux Jedi alors que celui-ci suivait sa protégée du regard, jusqu'à ce qu'elle disparaisse entre deux rayons. Ainsi, il était tombé sur l'épave d'un cargo dans lequel la jeune femme, une Miraluka comme l'avait d'abord pensée Arsenicia, avait été emprisonné dans de la carbonite. Un sort qu'elle n'enviait à personne...Mais ce fut la suite qui captiva le plus la Maître Jedi.

    La jeune fille avait été prisonnière pendant quatre-vingt-trois ans ! Et depuis l'Ordre 66. Ainsi, elle avait été Jedi sous l'Ancienne République... Siela allait avoir beaucoup de choses à apprendre sur le Nouvel Ordre Jedi, des choses qui n'allaient pas forcément lui plaire, en y repensant ! Padawan du grand-père d'Aquilus, cela ne manqua pas de faire hausser les sourcils à la Jedi, dont les lèvres se fondirent d'un léger sourire... la Force pouvait parfois se montrer amusante.

    Le Jedi enchaîna ensuite, demandant clairement à intégrer la Miraluka dans les rangs du Covenant. Cela fit revenir au galop l'annonce de la mort de Celestine... Mais Arsenicia ne prit pas tout de suite la parole, car son attention se porta sur Siela, qui sortit des rayons entre deux Padawan qu'elle maintenait fermement à distance l'un de l'autre. Cette scène fit sourire l'extragalactique malgré ses sombres pensées... oui, la nouvelle venue aller devoir assimiler beaucoup de choses !


    « Si vous pensez que c'est le mieux pour elle, alors nous l'intégrerons au Covenant, je vous fais confiance pour cela ainsi que pour prendre les mesures nécessaires afin que son entrainement lui convienne. Et quelqu'un devra lui expliquer ce qu'elle à manquait durant toutes ses années, étant donné qu'elle n'a apparemment pas été très attentive à votre résumé, ainsi que les différences entre l'Ordre Jedi qu'elle à connue et le Nouvel Ordre Jedi d'aujourd'hui. » Elle réfléchit quelques secondes. « Cela, je pourrais le faire si vous voulez. » Cette fois, elle prit une inspiration. « Quant à Celestine... Je suis au regret de vous annoncer son décès. Maître Kuat à rejoint la Force aujourd'hui dans des circonstances encore inexactes... Il va nous falloir rapidement trouver quelqu'un pour la remplacer... Sa mort soulève également d'autres questions d'ordre financier. »

    Arsenicia n'avait pas prit de gants et était demeurée étonnamment distante pour annoncer cette perte tragique qui, il fallait l'avouer, survenait vraiment au mauvais moment. Mais il restait des contacts, sur Kuat, et des gens susceptibles d'aider le Covenant même sans Celestine... Il allait être rapidement nécessaire de rencontrer ces personnes et de procéder au remplacement de celle qui avait été l'apprentie de la puissante Iyanna Arienal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)   Lun 12 Aoû - 20:15

Siela n’avait pas eut la prétention de s’esquiver sans que les deux autres Jedis s’en aperçoivent. Elle savait être d’une discrétion exemplaire mais face à deux paires d’yeux qui avaient parfaitement conscience de sa présence, elle n’avait aucune chance et n’avait même pas essayé. Se sachant suivie du regard par Aquilus, la Miraluka finit par disparaître dans les rayons, se soustrayant ainsi à une attention presque désagréable. Aussitôt disparue, les deux Jedis commencèrent à parler. A croire qu’ils avaient attendu sa disparition pour parler d’elle. Haussa les épaules, la jeune femme décida de ne même pas les écouter ou du moins, essayer. Parce qu’elle ne parvint pas à se consacrer entièrement à ce qu’elle lisait ou feuilletait.
Ainsi, quelques éléments lui parvinrent : Covenant ? entraînement ? test ? Mais qu’est-ce-qu’ils voulaient lui faire faire au juste ? Elle était morte pour l’Ordre Jedi et on parlait de l’intégrer ailleurs… Comme si elle allait se laisser faire aussi aisément… Elle se retint de crier son désaccord, trop occupée à faire sortir deux padawan dont la conduite l’avait… marquée. Une fois qu’ils furent mis à la porte de la bibliothèque, elle se retourna vers les deux Jedi puis retourna se perdre dans les rayons pour leur laisser un tant soit peu de tranquillité. Elle aurait voulu se promener dans le Temple, comme elle en avait autrefois l’habitude mais elle avait l’impression qu’on ne l’aurait jamais laissé faire.

Elle soupira silencieusement, alors qu’Arsenicia parlait d’une certaine Celestine, inconnue au bataillon pour Siela. Enfin, ce n’était pas comme si elle connaissait beaucoup de monde à cette époque. A nouveau, le fait que tous ceux qu’elle avait pu côtoyer étaient morts, la frappa telle une vague douloureuse. Sous le choc, la Miraluka laissa tomber un hololivre et le rattrapa de justesse, évitant ainsi de se faire remarquer. La jeune femme resta immobile, observant ses mains tremblantes. Elle serra et desserra les poings plusieurs fois, pleinement consciente qu’elle ne s’était pas encore remise de son long passage dans la carbonite.
Rangeant le hololivre à sa place exacte, Siela en attrapa un autre dont le titre indiquait qu’il contenait le résumé de ce qui s’était passé entre « l’ordre 66 » et … une date qui ne lui disait strictement rien. Et enfin, elle se décida à rejoindre Aquilus et Arsenicia. Elle s’immobilisa derrière le premier et murmura, faussement tranquille.


« Puis-je savoir ce qu’est le Covenant ? Pourquoi parlez-vous d’Ancien Ordre Jedi ? Que je sache, l’Ordre Jedi existe toujours… Qui va devenir mon Maître ? Vais-je rester padawan jusqu’à la fin de mes jours ? Comptez-vous me demander mon avis un jour ? Je vais devoir retourner en cours ? Pourquoi ceux que je viens de mettre dehors ne sont pas surveillés ? Vont-ils avoir droit à la sanction qui est prévue ? Maître Oblivarion, pourriez-vous reprendre où on en était avant que je m’endorme ? Quand vous en aurez le temps, bien évidemment… Grand Maître Ombrelune, que voulez-vous m’expliquer exactement ? »

Immobile, elle attendait les réponses, nullement consciente du fait qu’elle avait recommencé à inonder de questions ses interlocuteurs. Mais elle était ainsi : il fallait qu’elle s’occupe et quoi de mieux que de participer à une conversation qui traitait de son avenir ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)   Sam 17 Aoû - 0:43


    - Il n’y a pas de mort. Il n’y a que la Force.

    Récita Aquilus Oblivarion en réponse à l’annonce du décès de Célestine Kuat. Cette nouvelle le marqua bien plus qu’il ne l’avait laissé transparaître : après tout c’était elle qui avait offert une nouvelle vie à Exio après sa mort officielle. Qui lui avait redonné l’espoir, lui avait montré qu’il y avait toujours une vie après les tragédies qui avaient façonné le jeune Jedi. Le Spectre Gris espéra alors que le décès de celle qu’il avait connue sous le nom de Nébuleuse avait été rapide et indolore. Aucune larme ne vint perler le regard turquoise d’Aquilus, la situation était bien trop grave pour prendre le temps de se préoccuper des morts. Coupés de Kuat, le Covenant allait au devant de difficultés financières pour se gérer. Heureusement que la Frégate était encore sous la coupe d’Arsenicia désormais. De ce fait, de part son expérience et de son ancienneté, Aquilus devenait le numéro 2 du Covenant et son rôle était à présent d’aider Maître Ombrelune à aller de l’avant, maintenir le cap dans la tempête.

    Préparant son argumentation dans sa tête, le vieil homme resta silencieux quelques instants avant de trouver les mots qui rassureraient Arsenicia Ombrelune afin de l’aider à passer cette phase de transition difficile et lui manifester son soutien inconditionnel à la cause du Covenant.


    - Je vous laisse gérer la transition de la direction du Covenant. Assurez-vous qu’aucune fuite de l’héritage de Célestine ne vienne à filtrer auprès de Kuat Yard Drive tout en récupérant les projets qu’elle avait. Cela servira de base pour vous pour la continuité. L’existence de notre confrérie se doit de rester secrète. Je me charge de continuer les opérations de notre fraternité à l’encontre des Sith.

    Acheva-t-il à propos de la disparition prématurée de Célestine Kuat, lorsque sa padawan vint dans son dos pour lui parler à l’oreille. La jeune Miraluka lui posa encore de nombreuses questions non structurées qui semblaient tenter de suivre le flot incessant et désorganisé de ses pensées et de ses idées. Aquilus rassembla les questions importantes et décida de répondre dans un premier temps aux questions et interrogations personnelles de la jeune femme afin de la rassurer. Son avenir n’était pas voué aux ténèbres, son destin restait à écrire.

    - Tu sauras ce qu’est le Covenant en temps et en heure Siela. Patience. Et si vous aviez écouté mon récit en entier, vous auriez compris que l’Ordre 66 a complètement réduit en cendres l’Ordre Jedi que vous avez connu, certains de ses membres ont survécu. Maître Yoda et Kenobi ont formé Luke Skywalker qui a fondé le Nouvel Ordre Jedi quelques années après le décès de ses deux mentors. Beaucoup de choses ont changées entre l’ancien et le nouvel ordre, les règles en vigueur sont différentes mais l’essence reste la même. Aussi les deux padawans ne seront pas sanctionnés, mais rappelés à l’ordre quant au fait que la bibliothèque est exclusivement un lieu de recherche, et de savoir. J’ignore encore qui sera ton maître, mais tu seras soumise à des tests afin de reprendre ta formation là ou elle s’est arrêtée.

    Sa voix se faisait rassurante tandis qu’il commença à envisager une nouvelle méthode d’enseignement pour captiver et capter l’attention de Siela Assant. Tentant une nouvelle approche, il demanda à Siela de le suivre jusqu’à un terminal holographique situé au milieu de l’allée centrale. De là, il invita la jeune Miraluka à s’asseoir et activa le terminal qui commença à générer plusieurs hologrammes sur la période donnée et expliquée par Aquilus Oblivarion, illustrant ses propos tandis que la voix du Maître Jedi se faisait chaleureuse.


    - La station que tu vois là est l’Etoile de la Mort. 19 ans après votre cryogénisation Siela, l’Empire Galactique a usé de l’armement de cette station spatiale pour détruire Alderande. La même année, la Rébellion qui comptait Luke Skywalker dans ses rangs a pu détruire cette station au cours de la bataille spatiale de Yavin IV. C’est cette année qui nous sert d’année zéro dans notre nouveau calendrier. Nous sommes 63 ans après cet évènement, soit 82 ans après votre cryogénisation. Par la suite, la bataille d’Endor signa la fin de la suprématie impériale sur la galaxie avec la mort de Palpatine… je vous raconterai la suite une autre fois Siela.


    Exio Breakshield pensait avoir bien résumé l’essentiel et la « fin » de la Guerre des Clones jusqu’à la première guerre civile galactique. C’est alors que FROST le contacta, après une brève conversation par comlink, le maître Jedi s’approcha des deux femmes et reprit la parole.


    - Des affaires urgentes m’attendent… Si tu souhaites te renseigner, tu peux consulter les ouvrages des archives. Maître Ombrelune te donnera l’accès aux données historiques. Maître Ombrelune, je vous la confie le temps que je revienne. Bonne journée.

    Aquilus Ovlivarion inclina la tête, saluant respectueusement les deux femmes avant de quitter la bibliothèque d’un pas rapide et pressé : un individu soupçonné de connivence avec les Sith y aurait été aperçu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Retour du Jedi (PV: Nicia / Aquilus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 2 :: Coruscant [Directoire des Systèmes Unis] :: Temple Jedi-
Sauter vers: