Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)   Sam 29 Juin - 22:38

Almas... Noble planète que celle qu'occupent désormais les Sith.


Lentement, la silhouette de l'astre apparaissait et, dans un éblouissant camaïeu de jaune et de vert, la gracieuse Almas se dévoilait enfin aux yeux de la jeune femme. Nam'ska avait toujours aimé ce sentiment que procurait l'arrivée sur une planète : ces explosions de couleurs multiples, cette immensité et cette démesure. Almas ne lui était pas inconnue : la planète qui depuis peu avait l'amabilité d'abriter l'Ordre Sith, elle l'avait déjà visitée plus d'une fois. Mais chaque fois, elle aimait s'extasier devant cette grandeur.


Darth Miran avait quitté la désertique Tatooine pour rejoindre la capitale. Sa traque s'était révélée plus longue que prévue... Ce Jedi qu'elle pistait pourtant depuis des semaines lui avait causé du fil à retordre et après l'avoir poursuivi de monde en monde, c'était finalement sur la planète des sables qu'elle l'avait retrouvé. Il ne s'était pas montré aussi bon combattant que fuyard et la victoire avait été rapide et sans plaisir. Nam'ska regrettait encore cet instant qu'elle avait imaginé jouissif et qui, pourtant, ne lui avait pas procuré la moindre satisfaction personnelle. C'était devenu habituel : repérer, poursuivre, traquer, affronter, tuer. Un schéma si répétitif qui commençait à l'ennuyer. Elle rêvait de champs de bataille, d'adversaires impressionnants, de conflits sanglants... Malheureusement, aucune piste ne l'avait mené à un Grand Maître qu'elle jugeait digne de l'affronter depuis un moment !


La jeune femme poussa un soupire en observant depuis son vaisseau, récemment acheté et adapté à ses besoins, sa nouvelle destination s'offrir à elle. Si elle avait choisi Almas, c'était parce que se rendre au temple Sith était devenu nécessaire. En effet, elle avait rapidement passé un holo-appel à destination de sa supérieure hiérarchique : la Haute Inquisitrice Dame Zehir et avait obtenu une audience. La situation devenait urgente. En effet, bien que Nam'ska ait privilégié la continuation de sa traque tout simplement pour ne pas perdre la piste encore fraîche de sa proie, elle avait, avant cela, découvert une affaire d'une toute autre importance...


En effet, lors d'un récent passage sur Géonosis, elle s'était retrouvée face à des faits qui défiaient ce qu'elle aurait pu imaginer découvrir... Bien sûr, la demoiselle avait bien pris soin de vérifier ses présomptions avant de s'emballer dans de grands esbroufes. Et il s'était avéré qu'elle avait bien raison. Elle soupçonnait ce qui ressemblait à un complot. Un complot mené par un Sith dissident à l'encontre du Gouvernement Méritocratique d'Almas dont elle dépendait... Une alliance, entre un groupuscule de seigneurs dissidents et quelques peuples aliens dispersés, était née dans l'unique but de renverser ce gouvernement à travers la création d'une armée. Si les détails lui manquaient, la menace était évidente et elle se devait d'en avertir immédiatement les autorités.


Nam'ska ignorait encore beaucoup de cette découverte : peut-être se trompait-elle ? Mais en ces temps de guerre, la prudence était de mise et elle avait choisi de jouer la sécurité. Son vaisseau était entré dans l’atmosphère d'Almas et entreprenait lentement sa descente vers le spatioport relié au Temple Sith où l'attendait Dame Zehir. Elle n'avait jamais rencontré cette femme. Bien que peu impressionnable, la jeune femme restait dubitative quand à sa future rencontre avec celle qui, hiérarchiquement, la dirigeait. Elle ne connaissait d'elle que son nom de Sith et cette forte renommée de femme de caractère qu'elle avait réussi à se forger. Et Dieu sait que dans notre Ordre, les femmes sont rares à se démarquer : en plus de l'intolérance, il semblerait que le machisme n'ait pas totalement quitté les traditions. L'impatience de découvrir cette nouvelle personne et l'étrange rebut que causait l'inconnu la partageait. Elle n'occupait ce poste au sein des Divisions d'Altruisme que depuis quelques mois et elle espérait que Dame Zehir se montrerait satisfaite de ses actions.


Le vaisseau se posa en douceur. Le moment était venu de se dévoiler au grand jour. Ordonnant à son équipage et à sa garde de rester à bord, elle entreprit de descendre du petit croiseur stellaire. Rabattant la capuche de son manteau, elle se dirigea vers la sortie du hangar. La jeune femme n'eut pas de mal à rejoindre l'entrée de l'immense et gracieux bâtiment de pierres sombres qu'était le Temple Sith. Une fois à l'intérieur, elle demanda à voir la fameuse Dame Zehir signalant son précédent appel. Alors qu'on la faisait patienter, elle contempla longuement l'architecture soigné du hall d'entrée qui, à travers des lignes simples, parvenait parfaitement à traduire la droiture des Sith. Enfin, l'homme à qui elle avait adressé sa demande réapparut :


« Dame Zehir est prête à vous recevoir. »


La demoiselle se contenta d'un hochement d'un tête et le suivit sans une parole jusqu'aux appartements de son hôte où il la quitta. Lentement, Nam'ska s'avança et défit le capuchon qui cachait son visage :


« Enchantée Dame Zehir. Je suis Darth Miran, Lame d’Ébène. Ravie de faire votre connaissance. » lança t-elle de sa voix rauque dans une salutation respectueuse.


Elle marqua une pause :


« Il semblerait que j'ai quelque chose à vous exposer. Quelque chose qui vous concerne et risque de vous intéresser... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)   Lun 1 Juil - 11:56

 


Au plus profond du Temple Sith une femme se tenait à genoux, les mais posées sur le sol et elle se penchait en arrière, à tel point que sa longue chevelure d'ébène balayer la rugueuse pierre. Ses mouvements étaient presque imperceptibles mais on pouvait remarquer que sa tête tournait légèrement de droite à gauche et que son corps tremblait légèrement. Ses lèvres quant à elles bougeaient encore et encore sans émettre un seul son, dans une muette prière. Le froid envahissait peu à peu la salle tandis que sa silencieuse adjuration s’accélérait bientôt la mystérieuse bougea d'avant en arrière dans un mouvement quasi-hypnotique et qu'un murmure s'échappait du plus profond de sa gorge. Sa voix, en temps normal sensuelle et légère, était devenue grave et rauque et tandis qu'elle psalmodiait dans un étrange langage ses yeux s'écarquillèrent et elle écarta les bras, le corps tendu au point qu'on entendit ses articulations craquait et l'on vit ses muscles s'étiraient sous sa peau. Soudainement elle poussa un hurlement de bête non pas de peur mais de triomphe et elle s'écroula au sol, comme inconsciente, ses yeux ouverts fixant les méandres du Côté Obscur...


La Prophétesse Obscure s'avança dans ce qui lui semblait être la réalité. Face à elle se trouvait une immense forme composée de brume noire qu'étendait depuis ce qui lui semblait être le néant. Autour d'elle seul une lumière blanche, presque gênante, l'aveuglait et seule la brume offrait un havre de paix. Alors elle s'avança à travers et tendit sa main. Aussitôt tout se mit en marche et dans un souffle quasi-imperceptible la brume s'étendit de tous les côtés, rendant l'infini espace de plus en plus sombre et la femme ressentit une rare jubilation, un sentiment de triomphe assuré s'épanouir en elle. Alors apparut une forme, plus mirage que réelle qui tenait un bouclier et une longue épée qui brillaient d'un tel éclat qu'elle faillit se détourner. La brume s'arrêta autour d'elle et essaya de l'attaquer mais chaque filament noir qui toucha la silhouette disparut dans un tortillement de ce qui semblait être de la douleur. La Prophétesse comprit aussitôt que le Côté Lumineux se montrait invoquant l'avatar de son paladin. Tout cela devait être détruit lui semblait-il. 
Mais à sa surprise la brume s'écarta et étendit ses tentacules de part et d'autre et peu à peu l'infini espace forma une galaxie qu'elle reconnut sans mal. Le paladin lumineux se tenait, jambes écartées dans une posture défensive autour du Noyau et des colonies protégeant ce qui était devenu le Directoire tandis que la brume s'avançait vers des planètes éloignées. La Prophétesse en reconnut certains telle Arkania, Commenor ou encore Naboo. Alors qu'elle s'approchait de cette dernière elle sentit un mouvement et jaillit de la brume une sombre silhouette qui apparut également de Géonosis. Portant une longue dague elle s'avança droit sur la femme et planta son arme dans sa poitrine. La Prophétesse porta ses mains à la blessure béante et poussa un cri silencieux tandis qu'elle sombrait en arrière...


Katlynn ouvrit les yeux et inspira une longue bouffée d'air glacial. Elle était étendu sur le sol où elle avait commencé sa méditation, vêtue de simples sous-vêtements protégeant à peine ses parties intimes, et son regard fixait le plafond. Percluse de courbatures et ressentant une profonde fatigue elle roula sur elle même et se remit péniblement à genoux. Chaque jour elle s'enfonçait un peu plus profondément dans le Côté Obscur et découvrait un peu plus sur ses plans. Mais aujourd'hui était une extraordinaire découverte. Les Jedi ne devaient pas être détruits, telle était la volonté du Côté Obscur. Pour le moment. Mais cela la Prophétesse l'avait découvert au fil de ses méditations. Non sa découverte la plus importante était cette sombre silhouette venue du secteur sud est de la galaxie qui avait tenté de l'assassiner dans sa méditation même. C'était un avertissement. Quelque chose se tramait dans cette région et cela concernait directement l'Ordre Sith pour lequel elle avait sacrifié son existence pour le bâtir. Elle devait en savoir plus. Soudainement elle se rappela qu'une de ces Lames d'Ebène, sombre serviteur des Divisions d'Altruisme, avait demandée à la voir dès que possible, prônant une découverte capitale. Peut être était ce que Katlynn craignait...


La Prophétesse se leva et quitta sa chambre de médiation, regagnant par ses souterrains personnels ses quartiers. Là-bas deux Sabres des Cohortes mais également des membres de l'Inquisition l'attendaient, prêt à s'occuper d'elle. Un Maître Sith s'approcha d'elle et lui demanda de conter sa vision, chose qu'elle faisait chaque jour mais Katlynn le rejeta et s'assit lourdement sur un moelleux fauteuil, seul élément confortable dans des quartiers plus qu'austères et martiaux. Là seulement elle remarqua qu'elle tremblait et que ses douleurs ne passaient pas. Cette vision avait plus d'effet qu'elle ne le pensait sur elle. Aussitôt elle puisa dans la Force pour se remettre de ses émotions et se redressa, gardant le plus possible une bonne image d'elle. Un chef ne devait jamais se montrer faible. Le Maître Sith cependant ressentit un changement chez elle et s'approcha.

"Prophétesse désirez vous quelque chose ? Vous semblez particulièrement fatiguée aujourd'hui.
- Non. Quittez mes quartiers. Tous ! Et faites venir la Lame d’ébène qui a demandé audience."

Les hommes et femmes se regardèrent et quittèrent la salle en file indienne tandis que la Sith se relevait et enfilait une magnifique robe pourpre ainsi qu'une ceinture à laquelle elle attacha ses sabres laser. Après avoir attaché ses cheveux en un chignon bas la Prophétesse passa de l'eau sur son visage, couvert de transpiration et puisa doublement dans la Force pour se remettre de sa médiation. Enfin elle se maquilla très légèrement pour camoufler rides et cernes qui se dessinaient peu à peu sur son visage et enfin s'assit sur son fauteuil, les bras sur les accoudoirs, le visage fermé et son regard redevenu glacial. Elle observa la jeune femme approchait et elle ne put s'empêcher d'éprouver une pointe de jalousie devant sa beauté mais également sa jeunesse. Mais ce sentiment s'estompa très vite par l'excitation crée par les paroles de la Lame tandis qu'un frisson remontait le long de son dos. 

"Bienvenue Lame d'Ebène, je suis Dame Zehir, Prophétesse Obscure de notre Ordre..., lança t'elle d'un air désintéressé, que sont ces nouvelles si inquiétantes ? Qu'a tu découvert qui menace notre Ordre ? Parles."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)   Mar 2 Juil - 19:16

Elle était là, tranquillement assise dans un confortable fauteuil à l'ancienne décoré avec goût. Nam'ska s'était inclinée, comme le voulait la tradition, dans une salutation respectueuse et avait entrepris de prendre la parole à visage découvert. Si la discrétion et l'anonymat faisaient parti des mots d'ordre des Sith, la jeune femme avait toujours apprécié de connaître l'identité ou du moins le visage de ses interlocuteurs. Elle fixa de ses grands yeux bleus le regard de Dame Zehir, comme elle le faisait toujours, et détailla longuement son physique d'un air presque inquisiteur. Elle se retrouva dans l'incapacité de lui donner un quelconque âge : c'était encore une belle femme, coincée entre la fraîcheur de la jeunesse et les premières séquelles de la vieillesse. Ses traits fins, bien que marqués, se fermaient dans un rictus qui lui donnait un air des plus dur. Elle était habillée avec goût d'une longue robe pourpre aux belles couleurs et avait soigneusement attaché ses soyeux cheveux bruns en un chignon simple mais raffiné.

Si ses airs durs ne semblaient pas la rendre agréable, il persistait chez elle une certaine aura qui perturbait les sens de Nam'ska. Le Côté Obscur était puissant en elle, elle le sentait, et de manière bien plus forte qu'elle n'avait pu le ressentir auparavant. De plus, elle semblait posséder un charisme presque malsain renforcé par cette force qu'elle dégageait. Sa renommée n'était pas indigne d'elle : elle reflétait parfaitement, du moins dans ses apparences, ce que la jeune femme avait pu imaginer de la Prophétesse de l'Ordre.

Un long silence s'était installé après leurs présentations respectives. Et comme si les regards qu'elles se lançaient suffisaient à une quelconque communication, la demoiselle continuait de la toiser d'un air plus curieux qu'indifférent. L'attitude pleine de vanité de Dame Zehir et le peu de considération qu'elle lui avait offert ne lui avait pas été agréable et son ton autoritaire ne faisait que renforcer cette impression. Nam'ska esquissa une discrète grimace : les ordres, elle aimait les donner, mais détestait plus que tout de les recevoir... Elle se savait pourtant plus faible que son interlocutrice qui, en plus de pouvoir l'anéantir d'un claquement de doigt, pouvait lui faire perdre tout pouvoir au sein de l'Ordre si l'envie lui en prenait. Comme chaque fois où l'envie lui prenait de désobéir ou de se montrer insolente, la jeune femme fit naître un sourire sur son visage et, d'une voix mielleuse pleine de fausseté, reprit son explication comme si de rien n'était :


« Dame Zehir. Il m'a semblé bon de vous rendre visite suite à une découverte... Et pas des moindres... »


Encore une fois, elle avait fait fi de sa légendaire impatience et de son tempérament de feu face à ses supérieurs. Dame Zehir n'était pas un mauvais élément, bien au contraire... En lui obéissant, Nam'ska savait qu'elle pourrait aller encore plus loin qu'elle ne l'imaginait... Cela avait été prouvé par le passé : en respectant ses aînés, on prenait plus facilement leur place... Puisqu'elle n'avait été invitée à s'asseoir, la jeune femme se mit à marcher à travers la pièce tandis que, patiemment, elle exposait le fameux problème :


« Je soupçonne l'un des nôtres de comploter contre le Gouvernement Méritocratique d'Almas... »


La révélation faite, elle marqua une pause. Alors dos à son aînée, elle se retourna pour lui faire face et sortit de sous son long manteau noir son holo-communicateur personnel.


« Le Seigneur Sarkar dont nous connaissons déjà l'irrespect des règles semble entreprendre la création d'une armée. Il a rallié à sa cause plusieurs Sith dissidents, je n'ai malheureusement pas leur identité, et quelques peuples aliens. Parmi eux, les Géonosiens. Il semblerait qu'ils aient choisi d'établir leur projet sur Géonosis où leurs premiers guerriers entament leur entraînement... »


D'un geste, elle lança la projection intégrée du petit appareil qui entreprit d'afficher les différentes photographies qu'elle avait pu prendre sur cette fameuse planète. Aucun de ces clichés ne semblaient apportés de nouvelles inquiétantes, mais ils étaient suffisamment clairs pour comprendre l'existence d'un complot.

« Pour le moment, leurs forces sont minimes. Je ne pense pas que le GMA ait une quelconque raison de s'inquiéter. De plus, puisque leur opération ne semble être que dans sa genèse, l'hypothèse d'une attaque peut être écartée... » continua t-elle alors que les images continuaient de défiler.


Elle regarda autour d'elle, comme si elle était à la recherche de quelque chose, puis se dirigea vers son interlocutrice avant de s'asseoir en face d'elle sans en avoir eu l'autorisation. Elle croisa les jambes dans un geste plus provocateur qu'autre chose et esquissa un nouveau sourire :


« J'ai pensé que ma découverte vous intéresserait. Mieux vaut détruire l'oeuf avant qu'il n'éclose, n'êtes vous pas d'accord ?... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)   Lun 8 Juil - 10:09


Aux paroles de la Lame, la Dame Zehir ressentit un frisson remontait le long de son échine. Trahison ! Damnation ! Sa vision était proche de se réaliser, les traîtres étaient là prêts à enfoncer leur sabre laser dans son dos. Et dire qu'elle n'avait rien soupçonné si ce n'était qu'une vision fugace et rapide, certes encore récente et marqué au fer rouge dans le cœur de la prophétesse. Lorsque le nom des insurgés, du moins celui de leur chef, fut donné  une haine profonde envahit le coeur de la femme qui faillit se lever et user de la Force pour faire voler à travers la pièce tout les objets présents. Mais elle se retint et laissa seulement échapper une sourde colère dans la Force. Son visage se tordit sous la haine cependant. Que la jeune Lame fusse présente ne lui importait que peu à vrai dire tant la volonté de détruire la vaine conspiration à son égard était puissante.


Enfin elle se calma et respira calmement durant quelques minutes. La Lame avait fait de l'excellent travail et Katlynn saurait l'en récompenser lorsque le temps serait venu de le faire. Mais elle avait encore besoin d'elle. Tout d'abord il lui fallait des informations. Beaucoup plus d'informations pour découvrir quelle était la teneur de ce complot qui visait à la fois l'Ordre Sith et sa personne. Sans ses informations elle ne pouvait savoir si elle serait bientôt prête à fondre sur Almas ou si les négociations entre les différents partis étaient encore en cours. 

"Il me faut plus d'informations pour comprendre où vous voulez en venir."

Son ton avait été un peu plus intéressé que précédemment et la Lame s'exécuta en lui montrant une série de clichés qu'elle avait réussi à prendre. Ses vidéos et images montraient clairement que cet imposteur qui s'était proclamé Seigneur Sith durant la sombre période qui avait précédé l'arrivée au pouvoir de la Dame Zehir et du Seigneur Fames préparait bel et bien une armée. La question était de savoir si sa cible serait l'Ordre Sith mais la Prophétesse n'en doutait guère. Sarkar avait envoyé de nombreux messages, auxquels elle n'avait même pas daigné répondre, exigeant qu'elle se rende ou lui donne une poste de pouvoir. Maintenant il avait décidé de passer à l'étape suivante. La prise par la force.

"Ainsi donc Sarkar prévoit donc de faire un coup d'Etat ? Cela ne m'étonne guère de cette larve de mynock. Je m'attendais à ce qu'un jour il tente une action de ce type. Bien... Vous n'avez pas tort Lady Miran nous devons agir."

Pour la première fois depuis plusieurs jours Katlynn sourit honnêtement tandis que la jeune femme s'asseyait. Son ton était devenu plus chaleureux devant la fougue de la jeune femme mais également son côté conspirateur. Elle créait l'Ordre pour le chaos et respectait l'hiérarchie tout en étant ambitieuse. Cela se ressentait dans la Force  et faisait d'elle un bon élément pour les Divisions d'Altruisme. Les meilleurs espions de l'Ordre Sith en faisaient parti et Lady Miran s'était par ailleurs élevé à un des plus hauts rangs des Sith. 

"Seigneur Gorath !, appela Katlynn en appuyant sur la Force pour amplifier sa voix, faites préparer le Sanglant Traqueur et ravitailler le vaisseau de Lady Miran. Nous partons en chasse."

Voilà bien longtemps que Katlynn n'avait guère goûté les plaisirs de la traque mais également la joie de débusquer et abattre sa proie. Les jours qui suivraient seraient un véritable bonheur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)   Mar 9 Juil - 20:01

Au fur et à mesure qu'elle lui comptait ses sombres découvertes, Nam'ska observait les traits du visage de Dame Zehir se durcir et se rider dans un rictus colérique. Elle fut étonnée par ce soudain relâchement caractériel alors qu'elle avait toujours imaginée en elle une femme posée et capable de retenir ses ardeurs. Elle esquissa un sourire malicieux, presque amusée par l'état incroyable dans lequel sa supérieure se mettait pour une histoire de complot. Aussi désagréable que ce genre d'événement soit, cela restait un problème mineur : l'Ordre devait faire fasse à des dizaines de dissidents qui, chaque jour, tentaient à leur façon de s'imposer parmi les Sith. Cela n'était qu'une fois de plus, et certainement pas la dernière...


Étrangement, son interlocutrice semblait plus à l'écoute et attentive depuis qu'elle lui avait offert matière à l'intéresser. Elle qui quelques secondes avant s'était montrée d'une indifférence presque malpolie lui vouait soudainement un réel intérêt. Nam'ska apprécia cette sensation que ces informations lui donnaient : elles lui offraient de la valeur, et ça, c'était nécessaire à la satisfaction personnel d'un Sith... Elle lança un sourire amusée à Dame Zehir :


« Étonnamment, je vous trouve fort plus agréable qu'il y a quelques minutes... »


Le goût du risque était trop présent chez elle et elle n'avait pu retenir ces quelques paroles provocatrices. Détournant les yeux vers son holo projecteur, la jeune femme continua de contempler ses trouvailles comme si de rien n'était. Si sa supérieure n'avait pas notifié sa précédente provocation, elle ne ferait certainement pas attention à celle ci. Nam'ska prit le temps de l'écouter attentivement quand elle lui fit part de ce qu'elle connaissait déjà de Sarkar.

« Ainsi donc ce n'est pas sa première initiative du genre... ? »


Au fond, cela n'était pas étonnant. Mais cela induisait qu'il avait disposé de temps... De suffisamment de temps pour s'organiser... Lors de sa visite, elle n'avait remarqué aucun dispositif militaire d'envergure. La menace ne semblait pas si énorme... Quelques vaisseaux, à peine de quoi s'opposer à un destroyer, des soldats et un stock d'armes qui n'étaient pourtant pas si impressionnant que cela... Leur plan venait de prendre forme, mais rien n'était suffisamment abouti pour qu'une offensive soit lancée.


« Le moment n'est pas venu pour eux d'intervenir. Ils n'ont pas les moyens techniques, financiers et militaires de s'opposer à nous. Si mon avis vous importe, je pense que nous n'avons rien à craindre... Sarkar est un lâche. Mais un lâche désorganisé à l'armée fragile... »


Non, aux yeux de Nam'ska cela n'en valait pas la peine. Il suffisait d'envoyer un destroyer ou quelques troupes pour en finir rapidement et sans faire d'histoire. Ce Sith n'en valait pas la peine : elle était sûre que s'engager dans un bourbier militaire était une inutile perte de temps... Ainsi, quand Katlynn demanda à ce que leurs vaisseaux soient préparés, elle fit remarquer son opposition :


« Ne trouvez-vous pas ridicule de vous déplacer pour si peu ?... Sarkar est un imbécile que quelques soldats sauront mettre à terre. Est-il réellement nécessaire de mobiliser autant de moyens pour un seul homme et ses délires mégalomanes ?... »


Nam'ska en avait fait des traques. Elle en avait poursuivi des Jedi. Des plus ridicules au plus puissants. Elle savait désormais de qui se méfier et qui refouler à ses subordonnés. La jeune femme trouvait vraiment l'initiative sans intérêt : l'Ordre avait besoin d'elle ailleurs. La traque de ces maudits Jedi qui chaque jour gagnaient du terrain était une priorité qu'on ne pouvait laisser de côté. Elle croisa les bras sur sa poitrine :


« L'Ordre a besoin de nous. Ailleurs. C'est du moins ce que je pense. Laissez vos hommes se charger de cette armée et si Sarkar choisit l'indigne voie de la fuite, je m'en chargerai moi même. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)   Lun 22 Juil - 11:16

 Comment osait-elle ? Rare étaient les personnes qui osaient se dresser face à Katlynn, ou à son homologue le Seigneur Fames. Mais apparemment cette jeune insolente se pensait capable de pouvoir répondre à son chef. Dans d'autres moments la Dame Sith n'aurait guère réagi à ces piques impétueuses mais l'agacement qu'elle éprouvait à ce que Sarkan complote de nouveau contre elle ajoutait à la vision fit qu'une vague de colère s'abattit son colère et se redressant dans son siège la Dame Sith regarda la jeune Lame droit dans les yeux, ses yeux brillants d'une lueur meurtrière et de l'envie de traqueur ceux qui osaient vouloir la mettre à bas.


 D'une légère poussée de la Force Katlynn s'inséra dans la jeune femme et lui imposa sa présence. Mais contrairement à d'autres Sith qui tentaient d'écraser les autres sous leur puissance Katlynn joua avec sa cible, restant à la périphérie de la conscience de la jeune femme, apparaissant et disparaissant dans son esprit, implantant ici et là des sentiments tels que la peur, l'inquiétude et la peur et soudainement elle se jeta sur la conscience de la jeune femme et l'écrasa. La jeune femme résista quelque peu mais rapidement sa détermination flancha et un sourire s'épanouit sur les lèvres de la Dame Sith qui, levant sa main, relâcha la pression sur la Lame.

"Je suis patiente Lady Miran et vos remarques ne troublent le Côté Obscur mais sachez que ceux qui dépassent mes limites ne sont plus en témoigner. Or Sarkan est le premier et l'unique survivant d'un complot visant le précédent Seigneur Noir des Sith. Darth Nelius m'avait chargé de l'écraser ainsi que ceux qui se trouvaient  ses côtés. La plupart sont morts ou pourrissent dans nos geôles mais j'ai épargné ce misérable être."

La Dame Sith se leva et marcha d'un air calme jusqu'à son armoire où elle récupéra son armure. Avec l'aide de la Force elle se vêtit et se tourna vers la jeune Lame habillée d'une belle armure tout d'acier mêlé au carbone mais aussi de maille, rendant un air martial peu commun surtout que l'armure était d'un gris foncé. Ses beaux cheveux d'ébène étaient désormais recouverts d'une capuche pourpre délavée par le temps et ses yeux étaient maquillés tandis qu'il brillait d'un rouge montrant son appartenance au Côté Obscur. Ses lèvres étaient recouvertes d'un rouge à lèvre foncé, proche du bordeaux. Un joyaux, un rubis taillé, montrait son appartenance au Directorium Securitas, qui avait précédé les Divisions d'Altruisme au sein de l'Ordre Sith.

"Cependant il a osé se proclamer Seigneur Sith durant la sombre période suivant la mort de feu le Seigneur Nelius. Nous l'avons bien entendu écraser et exiler sur Géonosis, en tant qu'ambassadeur Sith. A ce que je vois il a réussi à déjouer mes espions, espions qui appartiennent tout comme vous aux Divisions d'Altruisme. Or l'incompétence que je vois là me déçoit fortement. Je préfère me déplacer personnellement pour être certaine que Sarkan ne s'en sortira pas cette fois ci. Pour ceux qui y est de gaspiller des ressources envoyez notre armée serait une erreur tactique. Nous serons un petit groupe, une cinquantaine tout au plus, en plus de vous et moi. Bien entendu notre duo conviendra parfaitement à espionner et traquer Sarkan, les hommes qui nous accompagneront seront chargés de prendre d'empêcher tout vaisseau de fuir et bien entendu de nous amener sur place."

La Dame Sith sortit de ses appartements, ne faisant guère attention à la Lame d'ébène, qui l'avait profondément déçue, et s'avança dans les couloirs de la Citadelle Sith. Elle avait risqué bien plus que sa vie pour créer un nouvel Ordre, sûr et unifié aux côtés du Seigneur Fames et le fait que Sarkan se croie encore assez puissant pour oser les prendre d'assaut la rendait agressive. De plus la vision hantait encore ses pensées. Elle devait arrêter ce complot où alors l'Ordre Sith s'effondrait sur lui même et avec lui les derniers espoirs de mettre en place les désirs du Côté Obscur. Et si on s'opposait à la volonté de la Force une seule et unique sanction existait : la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)   Mar 23 Juil - 0:11

Soudain, Nam'ska sentit l'attitude de Dame Zéhir changer. Son calme jusque là omniprésent semblait s'évanouir au fur et à mesure que la colère montait en elle. Enfin. Elle semblait avoir saisi l'ironie et la moquerie qu'elle ne cessait d'essémer dans ses paroles depuis le début de leur conversation. Elle semblait seulement réagir à cette provocation incessante qui durait déjà de longues minutes. Nam'ska lança à sa supérieure un regard malicieux, presque amusée de la voir ainsi piquée à vif à cause d'un simple refus.

Brusquement, elle sentit une perturbation dans la Force tandis que son esprit s'embuait. Elle comprit vite de quoi il retournait. Dame Zehir essayait t-elle de lui insuffler la peur ? Sans aucun doute. Ce qu'elle semblait oublié, c'était que ce genre de tour de passe passe ne fonctionnait correctement que sur les esprits faibles. Cette femme, au fond, malgré toutes les allures qu'elle tentait de se donner, n'était pas beaucoup plus puissante que Darth Miran l'était. Pourquoi la traitait-elle comme son esclave et non comme son égal dans ce cas ? Fatiguée par ce petit jeu de pouvoir qu'elle trouvait ridicule, Nam'ska la laissa s'emparer de son esprit sans grande résistance un sourire aux lèvres. Pensait-elle réellement que ce genre de magie lui ferait peur ?

Elle l'écouta parler, débiter ses paroles et ses menaces puériles. Si son but était de faire de ces personnes, massacrés sous le règne de Darth Nelius, d'éventuels exemples, Nam'ska n'en était pas pour autant effrayé. Assise dans le fauteuil, les jambes croisées, elle suivait du regard Dame Zehir dans sa mascarade. Elle l'observa, tandis qu'elle tentait de durcir son image dans une sublime armure dont elle ne préférait imaginer le prix. Au fond, cette femme était sans doute comme ces joyaux qu'elle portait : de belle apparence, mais également vide de tout sens. Nam'ska tentait de rester calme en cet instant. Perdre le contrôle n'était pas la solution.

Les menaces qu'elle proférait continuait de piquer la jeune femme qui, au fur et à mesure qu'elle regardait Zehir parler, sentait la colère reprendre le contrôle. Elle n'était ni patiente, ni calme, ni diplomate mais s'efforçait toujours de garder le silence dans ces moments difficiles. Elle ferma les yeux un instant, comme pour faire le vide, tandis que la magie de Zehir se dissipait. Puis, soudainement, elle ouvrit les yeux, comme si révélation avait été faite... Elle détestait les personnes comme Dame Zehir qui cachait leur impuissance derrière une dureté et une vanité sans égal, elle détestait cette attitude dominatrice et condescendante qui vous rabaissait au rang d'insectes... Elle détestait cette femme comme elle détestait tous les dirigeants Sith qui se conduisaient ainsi. Elle repensa à sa conversation avec Fames en qui elle avait découvert un homme hautain mais aux valeurs justes. Nam'ska ne put que laisser échapper un sourire tandis que lui revenait les bribes de leur discussion.

"Dame Zehir avait fait son temps". Assez de ces attitudes royalistes dignes des plus grands monarques. Assez de ceux qui donnaient les ordres sans accepter les conseils. Assez de ceux qui faisaient de l'Ordre Sith ce ridicule édifice en ruine qu'il était.

Alors que la Prophétesse quittait la pièce lentement, bien décidée à la forcer à la suivre, Nam'ska se leva. Adoptant cette posture propre à l'art oratoire, elle se tenait bien droite et entama d'un ton sûr et décidé ce qui en ce moment précis lui semblait évident :

"Je ne vous suivrai pas, Dame Zehir."

Sa voix raisonna dans la pièce comme la plus grande des déclarations.

"Je ne vous suivrai pas car je juge la décision que vous venez de prendre impunément totalement dénuée de sens. Votre engouement pour cet événement est démesuré, pour ne pas dire enfantin ! Sérieusement, regardez vous. Vous vous pavanez devant moi sous vos grands airs, décidée à me prouver que vous n'avez pas perdu la main sur le terrain ! Votre attitude est ridicule. Je n'ai pas besoin de vos petites démonstrations de Force ou de vos somptueux bijoux pour me faire une idée de vous. Je me fiche de ce que vous êtes. Je me fiche de ce que vous m'ordonnez. Car je ne vois pas en vous la chef que j'espérais découvrir. Je ne vois derrière votre masque de froideur qu'une créature frêle qui voit sa fin approcher."

Sur ces quelques mots, elle esquissa un sourire presque cruel :

"Vous devenez vieille, Zehir. Il faudra vous y faire. Vous n'avez pas le pouvoir que vous espérez. Il n'est qu'apparat. Ce n'est qu'une douce illusion dont vous ne semblez vouloir vous défaire. Vous vous imaginez reine d'un royaume de petits soldats prêts à exécuter vos ordres. Vous m'ordonnez d'aller à l'encontre de ce que je juge censé. Pourquoi tant d'engouements ? Avez vous besoin de prouver votre puissance aux autres ? Ou peut-être juste de vous prouver à vous même que vous êtes encore bonne à quelque chose ?..."

Lentement, elle avait entamé sa marche et venait de dépasser Katlynn. S'arrêtant face à elle, son sourire ne la quittant pas, elle continua :

"Je n'ai nul respect pour les personnes comme vous. Pas plus que pour ces bêtes sanguinaires et insensés que représentent certains Sith. Vous prétendez pouvoir redresser l'Ordre, mais la vérité, c'est que vous êtes bien incapable de tenir face à vous même. Le GMA est notre future. C'est avec ce genre de caprices, comme celui que vous venez de me faire, que vous nous perdrez. Je ne vous suivrai pas sur Géonosis. Menacez moi, allez-y ! Cela semble être votre spécialité ! Recommencez vos tours de magie pour m'impressionner ! Je ne suis pas de ces chiennes qui s'inclinent pour un sucre. Vous n'êtes pas mon Maître. Je sers l'Ordre Sith et si vous vous étiez un peu mieux renseigner au lieu de me traiter avec toute la condescendance et la vanité dont vous êtes capables, vous sauriez que je le sers très bien. Je vais être claire, nette et brève..."

Elle marqua une ultime pause et esquissa une révérence :

"Débrouillez vous. Mon job, c'est de traquer les Jedi... Pas de céder aux caprices et aux enfantillages d'une reine extravagante et impuissante..."

Soudain, usant de la Force, Nam'ska disparut du champ de vision de Katlynn. Masquant sa présence dans la Force, elle quitta rapidement la pièce, puis entreprit de quitter le Temple. Elle venait de se mettre en danger à travers cette provocation plus violente que les précédentes. Mais elle n'avait su se retenir devant l'affront et la ridicule fantaisie de cette femme... Elle repensa à Fames. A sa proposition... Son choix était fait désormais. Au diable l'Ordre et ses membres dépassés, c'était au côté du Méritocrate qu'elle trouverait sa place...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre féminine [PV Katlynn Greenlight)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 2 :: Almas [Ordre Sith] :: Temple Sith-
Sauter vers: