Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation Générale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Feuille de personnage
Race: Cyborg (Hapienne)
Expérience:
0/0  (0/0)
Xp disponible: 0
avatar
Ta'a Chume
Commandant du Phénix
Ta'a Chume  Commandant du Phénix
MessageSujet: Présentation Générale   Ven 12 Fév - 11:57


Coalition Sith


Naga Sadow en pleine démonstration de l'art de l'épée Sith. Ces antiques armes étaient plus lourdes et complexes à manier que les sabres-laser d'aujourd'hui, mais servaient également de catalyseur aux pouvoirs du Côté Obscur de la Force.

La paix n'est que mensonge.
Il n'y a que la passion.
Par la passion, j'ai la puissance.
Par la puissance, j'ai le pouvoir.
Par le pouvoir, j'ai la victoire.
Par la victoire, mes chaînes se brisent.
La Force me libérera.

Il n'y a pas de paix, il y a la colère.
Il n'y a pas de peur, il y a le pouvoir.
Il n'y a pas de mort, il y a l' immortalité.
Il n'y a pas de faiblesse, il y a le Côté Obscur.

Je suis le cœur de l'Obscurité.
Je ne connais pas la peur mais je l'instille à mes ennemis.
Je suis le destructeur de ce monde.
Je connais le pouvoir du Côté Obscur.
Je suis le feu de la haine.
Tout l'univers se prosterne devant moi.
Je m'engage dans l'Obscurité où j'ai découvert la vraie vie,
Dans la Mort de la Lumière.

Si l'histoire des Sith est aussi ancienne que celle des Jedi, le terme Sith en lui-même est plus récent et se référait jadis à une espèce aujourd'hui disparue : les Sith de Sang Pur. Ces derniers, originaires du système Sith, étaient des religieux dotés de certains pouvoirs dans la Force qui vénérèrent tel des divinités les membres exilés de l'Ordre Jedi qui avaient succombé au côté Obscur de la Force. Beaucoup dans la galaxie considèrent les Sith comme des êtres violents et brutaux ne connaissant que la loi du plus fort. Bien que cela soit en partie vraie, les Sith restent avant tout un Ordre Philosophique et Religieux basé sur la croyance que la Force est l'outil le plus puissant de l'Univers et qu'elle est confiée aux êtres étant digne de porter cette puissance afin de contrôler l'Univers. Aussi, bien que cela soit réellement surprenant pour beaucoup de monde, de nombreux Seigneurs Noirs furent des bâtisseurs et créèrent de véritable civilisations basées sur des Empires dont certain furent même capable de contrôler la Galaxie. Toutefois, jusqu'ici, les Sith n'ont pas été capable malgré toutes leurs tentatives de déjouer les plans de leurs ennemis pour les défaire, mais ces derniers n'ont jamais été capable de détruire totalement la flamme de leurs ambitions, bien que plusieurs crurent réellement y parvenir.

Depuis un demi-siècle toutefois, de nouveaux Sith ont quitté les ombres de la clandestinité pour former un nouveau territoire. Mais cette fois, point d'Empire, mais une véritable coalition dirigée par un nouveau Triumvirat aussi dangereux que celui que connut la Galaxie plus de quatre mille années plutôt. Ces Sith d'un genre nouveau ont clairement affiché leurs ambitions de conquête et disposent des ressources pour être une réelle menace pour l'Impérium, qui les pensait définitivement chassé depuis la guerre Impérialo-Sith et le Consortium Galactique naissant. Chaque Seigneur Noir a engendré son propre état, basé sur ses propres codes et sa propre philosophie et si chacun rêve de pouvoir supplanter ses deux rivaux afin de pouvoir prendre le pouvoir, ils savent qu'ils ont également besoin de ces derniers pour conquérir la galaxie. Les querelles intestines peuvent bien attendre que le destin des faibles soit définitivement scellé. Toutefois, les Sith ne sont que rarement unis et dans l'ombre, les héritiers de l'Ordre des Seigneurs Sith tissent leurs toiles et leurs complots dans l'objectif de reprendre le pouvoir perdu depuis la mort de Darth Sidious. Même si leurs plans sont contrecarrés en partie depuis la fin de l'hégémonie de l'Impérium, ils sont patients, après tout, Darth Bane avait engendré une stratégie reposant sur mille années de complots.

Historique :


Darth Revan et Darth Malak pourraient ressembler à deux Jedi Noirs parmi tant d'autre à avoir revendiquer le savoir Sith. Toutefois, le premier posa de nombreuses bases du futur Empire Galactique quatre milles années avant la bataille de Yavin.

L'histoire des Sith est plus ancienne que celle des Jedi, puis-qu’avant d’être un Ordre d'utilisateur de la Force, les Sith étaient un peuple. Celui-ci est né il y a environs 100 000 ans sur Korriban et a commencer à développer une culture guerrière puissante. Deux éléments furent essentiels dans la fondation de la culture Sith. Le premier n'est autre que le règne du Roi Adas et la rencontre avec l'Empire des Rakata, eux-mêmes utilisateurs du Côté Obscur de la Force. Adas fut le premier Roi Sith à unir les nations de Korriban sous sa bannière, que ce soit par la force, la ruse ou la diplomatie. Il était si puissant et charismatique que les Sith l'élevèrent au rang de Divinité, le Sith'ari, et pensaient que son règne serait éternel. Lorsque les Rakata s'approchèrent de l'espace Sith, ils offrirent d'abord à Adas la technologie des Holocrons, que ce dernier utilisa pour construire un testament de son héritage. Toutefois, c'était un piège : les Rakata, esclavagistes, avaient l'intention de réduire les Sith en esclavage. Adas anticipa la manœuvre et partit à la guerre, chassant les Rakata et capturant leurs vaisseaux pour libérer l'espace Sith de leur influence, mais il avait déjà plus de 300 ans et il trouva la mort à la fin du conflit. Korriban entra dans une ère de guerre civile suite à sa mort qui la fit régresser suite à l'utilisation d'armes terribles à l'état d'une culture primitive.

L'autre événement fondateur vint de Tython, lors du premier schisme des adeptes de la Force, provoqué par les adeptes du côté Lumineux, qui considéraient ceux du côté Obscur comme une erreur et que la volonté de la Force était leur destruction. L'Ordre Jedi fut ainsi fondé, mais lui-même connu un schisme sept mille année avant la bataille de Yavin, lorsque un groupe de Jedi redécouvrit les pouvoirs du Côté Obscur et tenta de les utiliser pour créer la vie. Cela engendra les « Cent années des Ténèbres » une guerre terrible toutefois perdue par les Jedi Noirs, dont les survivants furent exilés dans les Régions Inconnues par la République : une grave erreur : les Jedi Noir rejoignirent Korriban et furent capable de fonder une nouvelle société basée sur le côté obscur de la Force en subjuguant le peuple des Sith, causant la chute du dernier Roi Sith au profit des Seigneurs Noirs. Toutefois, ces exilés se joignirent aux Sith et les deux peuples se mélangèrent par le mariage, permettant ainsi d'assurer la renaissance d'une culture basée sur le côté obscur de la Force. L'Empire Sith allait naître et faire peser une menace durable sur la galaxie jusqu'à l'avènement de Darth Bane.

Naga Sadow fut le premier des Seigneurs Noirs à vouloir s'attaquer à la République. Bien qu'il succéda au règne de bâtisseur de Marka Ragnos, Sadow était un conquérant qui souhaitait étendre les frontières de l'espace Sith. Il profita de l'arrivé imprévue d'un explorateur de la République, dont les Sith avaient alors oublié l'existence, pour prendre l'avantage sur les autres Seigneurs Noirs et lancer une invasion de celle-ci. Sadow disposait d'une flotte puissante et semblait invincible, mais les systèmes d'Empress Teta et Koros Major disposaient également d'une solide tradition militaire et furent capable de le vaincre lors du conflit connu comme la « Grande Guerre de l'Hyper-Espace ». Empress Teta n'avait pas la pitié des anciens dirigeants de l'Ancienne République et lança ses navires à la poursuite de Sadow dans l'espace Sith, provoquant une frappe orbitale sur Korriban. Un nouveau schisme fut alors provoqué : Sadow tenta de reconstruire l'Empire sur Yavin IV, mais en fut incapable, tandis qu'un autre Seigneur Noir s'exila plus profondément encore dans les Régions Inconnues, créant un Empire Sith dissimulé, mais gardant un œil sur Malachor V. Sadow fut le dernier des Sith de Sang Pur de la galaxie connu à mourir : placé en animation suspendu, il accepta d’entraîner Freedon Nadd, mais celui-ci l'élimina lorsqu'il estima ne plus avoir besoin de ses services et subjugua le peuple d'Ondéron en utilisant le Côté Obscur de la Force.

Nadd vit l'installation de son culte vaincu par les Jedi longtemps après sa mort, mais son esprit subsista et il fut capable de corrompre la noblesse d'Empress Teta et Koros Major tout en attirant vers lui un jeune Padawan plein de colère : Exar Kun. Kun embrassa le côté Obscur de la Force, mais trahit Nadd et détruisit son esprit avant de se rendre vers le Noyau pour soumettre les cultistes à sa cause, provoquant en duel le Jedi Noir Ulic Qel-Droma. Mais cette bataille fut interrompue par l'esprit de Ragnos, qui fit de Kun le nouveau Seigneur Noir des Sith et Ulic son apprenti. Cet acte marqua le début de la première guerre impliquant les Mandaloriens dans la galaxie : Ulic s'offrit la loyauté de Mandalore l'Indomptable dans le conflit contre la République. Toutefois, cette première croisade fut encore un échec : le Taung était un guerrier honorable qui avait beaucoup de respect pour Qel-Droma, mais beaucoup moins pour les autres Sith. Il n'hésita pas à dénouer les fils des complots contre son ami, et Exar Kun fut incapable de défaire la République en grande partie à cause des dissensions de son alliance. Acculé dans sa forteresse de Yavin IV, il lia son esprit a la planète afin de survivre à sa propre mort, sacrifiant ses guerriers dans ce but.

C'est la seconde Croisade Mandalorienne qui allait amener les premières véritables pierres de l'Empire Galactique : les machinations de l'Empire Sith dissimulé amenèrent Mandalore l'Ultime au pouvoir et Cassus Fett, son principal stratège, renia les Canons de l'Honneur pour grossir les rangs de son armée et justifier des actes indignes du code de l'Honneur des Mandaloriens. Face à eux, l'Ordre Jedi se montra hésitant, mais Revan monta un mouvement favorable à la défense de la République contre les Mandaloriens avec son principal lieutenant, Alek. Cela les mena jusqu'à Malachor V, et la défaite de Mandalore l'Ultime dans un dernier carré. Celui-ci révéla à Revan l'existence des Sith et le duo de Jedi, qui avait en grande partie accompli le voyage vers le côté obscur pendant la guerre, découvrit l'Empereur de l'Empire Sith dissimulé. Après le carnage causé par la Super Arme qui détruisit Malachor V, Revan et Alek sombrèrent définitivement dans le Côté Obscur de la Force, devenant Darth Revan et Darth Malak. Ils découvrirent la Forge Stellaire de l'Empire des Rakata et plutôt que d'offrir cette dernière à l'Empereur, comme ils l'avaient promis, tentèrent de conquérir la galaxie pour eux-mêmes.

Le plan de Revan était de s'opposer à l'Empereur Sith en adoptant ses propres armes : s'il était victorieux, les deux Empires Sith s'affronteraient pour la galaxie : s'il était vaincu, alors la République en ressortirait plus forte et aurait les armes pour combattre l'Empire Sith. Il fut le premier à créer un Empire doté de véritable structure, s'appuyant sur des corporations, comme la Czerka, ainsi que des leaders militaires, politiques et économiques afin d'en faire un vrai régime et non une simple théocratie du Côté Obscur de la Force. Mais il renforça également la puissance des Sith en plongeant des Jedi capturés dans le Côté Obscur de la Force ainsi qu'en formant des sensitifs dans une Académie qu'il fonda sur Korriban. Pour Revan, l'ennemi était avant tout les Jedi et non la République. Il remporta de brillantes victoires, la République ne pouvant le contenir difficilement que grâce à la puissante méditation de combat de Bastila Shan. Conscient que sans Revan, son empire s'effondrerait, les Jedi menèrent une bataille pour tenter de capturer ou d'éliminer celui-ci en abordant son vaisseau. Malak entrevit la possibilité de devenir le Seigneur Noir et se retourna contre Revan en faisant bombarder son vaisseau. Mais Revan survécut, protégé par Bastila qui le mena au Conseil Jedi qui lui effaça la mémoire.


L'Empire Sith finit par sortir de son exil des Régions Inconnues et les Sith de Sang Pur furent de retour pour tenter de conquérir la galaxie.

La suite appartient aux légendes de l'Histoire Galactique : Revan parcourut la galaxie a la tête d'un groupe hétéroclite, fut capable de retrouver la mémoire et connut sa rédemption en tuant lui-même Malak et en causant la destruction de la Forge Stellaire. Il épousa Bastila Shan et eut un enfant avec elle avant de repartir dans les Régions Inconnues pour tenter de tuer l'Empereur, non sans avoir d'abord aidé Canderous Ordo à reconstruire les Clans Mandaloriens qu'il avait lui-même détruit, lui demandant de se préparer à l'arrivée de l'Empire Sith. Mais les restes de l'Empire Sith de Revan se reconstituèrent autour d'un Triumvirat composé de trois figures puissantes : Darth Sion, Darth Nihilus et Darth Traya. Les deux premiers trahirent la dernière, mais elle survécut et quitta le côté Obscur de la Force. Kreïa, qui avait visité le côté lumineux et obscur de la Force, devint sans illusion sur la Force, qu'elle percevait comme une divinité capricieuse s'amusant de la guerre entre les Jedi et les Sith. Elle décida donc d'en finir en utilisant la malheureuse Meetra Surik, responsable du carnage de Malachor V. Nihilus et Sion entamèrent une guerre contre l'Ordre Jedi et sont les responsables de la première purge des Jedi de l'Histoire Galactique.

Toutefois, Kreïa, dans son plan pour détruire la Force, se tournait contre les Jedi et les Sith. En manipulant Surik, dont elle souhaitait utiliser les talents dans les Liens de Force pour détruire cette dernière, elle fut capable de localiser les derniers maîtres Jedi et de les détruire tout en la laissant éliminer Nihilus. Si elle reprit Sion avec elle, ce ne fut que pour imposer une dernière épreuve à l'Exilée. Mais Kreïa n'atteint pas son but et fut vaincue en duel par l'arme qu'elle avait mise tant de temps à préparer. Avec sa mort, les restes de l'Empire de Revan disparurent, mais pas ses enseignements : à la manière d'Adas, Darth Revan avait construit un Holocron qui allait, trois millénaire après son passage dans la galaxie, inspirer l'Ordre Sith qui fut peut-être le plus influent, en tout cas le plus durable de l'histoire de la galaxie. Surik partit également dans les Régions Inconnues à la recherche de Revan, et fut capable de s'allier avec celui-ci et un Sith de Sang Pur du nom de Scourge, qui recherchait des alliés pour stopper l'Empereur Vitiate, qui dévorait la vie de planète entière pour prolonger son existence, son esprit étant vivant depuis l'ère de Naga Sadow. Même à trois, ils furent incapables de vaincre Vitiate. Pour conserver une chance de stopper l'Empereur plus tard, Scourge trahit Revan en éliminant Surik.

La galaxie connut une paix relative de trois cent ans et l'Empire Sith se résigna à mener un assaut en règle pour réclamer ses anciens mondes. Après un conflit destructeur, le traité de Coruscant établit une paix fragile et une période que l'on nomma « La Guerre Froide. ». Scourge, qui craignait de voir l'Empereur reproduire son rituel à l'échelle de la Galaxie pour détruire toute forme de vie, décida de trahir les Sith et d'aider un Jedi mystérieux connu comme étant le « Héros de Tython », qui fut capable d'éliminer l'Empereur. Bien que cela ne stoppa pas l'Empire et la guerre, la menace de cet être fut balayé et avec elle, les ultimes traces des Anciens Empires Sith nées de la tradition d'Adas et Naga Sadow. Mais la chute finale de l'Empire de la Guerre Froide ne causa pas la fin des Sith : d'autre Jedi succombèrent à l'appel du Côté Obscur et furent capable d'unir des cultes de Jedi Obscur pour mener la guerre contre la République. Ce fut des millénaires de conflits sporadiques plus ou moins importants qui secouèrent la galaxie. Darth Ruin fut le premier, mais d'autres suivirent : le Darth Underlord est un cas particulier, puisqu'il fut vaincu par l'association d'un Maître Jedi et des guerriers de Mandalore, son armée taillée en pièce par les Mandaloriens.

Darth Rivan et Belia Darzu firent également partis des noms qui permirent à la tradition Sith de survivre à ses difficultés, ce qui amena, mille année avant la bataille de Yavin, à la guerre entre la République et la Confrérie des Ténèbres. Cette dernière fut plus violente et terrible que les précédentes et marqua la naissance d'une nouvelle idéologie : la Règle des Deux. Cette dernière est directement inspirée de l'Holocron de Darth Revan, consulté par un Sith prometteur du nom de Darth Bane. Bane, qui avait été maltraité par son maître au sein de la Confrérie dans sa jeunesse, méprisait cette dernière et pensait que les Sith ne pourrait conquérir la Galaxie qu'en étant les plus puissants possible. Le seul moyen de parvenir à la puissance selon lui était de n'avoir que deux Seigneur Sith à la fois : le Maître et l'Apprenti. Il établit des machinations en manipulant la Confrérie des Ténèbres et les Jedi afin de s'assurer de la destruction de la première lors de la bataille de Ruusan. Bane influença Kaan afin qu'il utilise la Bombe Psychique sur la planète, détruisant lui-même la Confrérie des Ténèbres qu'il dirigeait et laissant Bane seul Sith encore vivant. Celui-ci s'empressa alors de trouver son premier apprenti, et ce fut une jeune fille qui prit le titre de Darth Zannah qui fut choisie.


Darth Bane et Darth Zannah sont les deux premiers Seigneurs Noirs des Sith de la Règle des Deux. Cette dernière allait prendre mille ans pour voir son complot s'accomplir.

L'enseignement de Zannah fut long et Bane appliqua sa doctrine à la lettre : il attaqua brutalement des criminels et contrebandier en s'assurant d'utiliser des méthodes Sith et en laissant des survivants pour que les Jedi ne croient pas dans la rumeur du retour des Sith, et fit même échouer des tentatives de complot contre la République. Il suivait un objectif précis : permettre aux Sith de corrompre la République de l'intérieur et s'en emparer sans avoir besoin de tirer un coup de Turbo-laser. Il estima le potentiel de Zannah et lui transmit même des connaissances qu'il ne pouvait lui même acquérir dans son objectif de renforcer l'Ordre Sith. Pour lui, peu importe que sa lignée mette un siècle, un millénaire ou même dix millénaires pour atteindre son objectif, elle devait le faire en devenant plus puissante, mais également patiente. L'apprenti ne devait tuer le maître que lorsque celui-ci serait surpassé, mais ne devait pas attendre qu'il devienne un homme mourant et faible. Zannah, bien que prenant son temps, finit par respecter le code de son maître et tuer Darth Bane, engendrant le premier meurtre de la Règle des Deux. Elle prit Darth Cognus comme apprenti et cette longue lignée de Seigneur Sith se perpétua.

Mais le Côté Obscur s’accommodait mal de la Règle des Deux. Le premier apprenti de Darth Cognus, Darth Millenial, renia la Règle de Deux et fonda la Secte des Prophètes Suprême du Côté Obscur. L'histoire de l'ensemble des Sith de la règle de deux n'est pas connue, mais celle de Darth Vectivus fut la plus étrange : homme d'affaire avisé, celui-ci s'imposa un code de conduite strict pour apprendre les techniques Sith sans pour autant sombrer en devenant l'esclave du Côté Obscur de la Force. Il se fit construire un manoir, fonda une famille, eu des enfants et trouva la mort en paix, dans son lit, entouré de ses proches. Un cas très rare, qui illustre l'un des problèmes de la Règle de Deux : Bane était un Seigneur puissant, mais idéaliste : nombre de pratiquants de la Règle des Deux se contèrent d'assassiner leurs maîtres dans leurs sommeil, de les empoisonner ou d'attendre qu'ils devinrent trop vieux pour pouvoir se défendre et ainsi les surpasser. Le renforcement qu'avait prévu Bane est alors discutable, mais le Grand Plan se poursuivit et mit mille années à entrer dans sa phase finale, sous le règne du Muun Darth Plagueis. Ce dernier était obsédé à l'idée d'atteindre l'immortalité et d'utiliser la Force dans le but d'être capable de l'atteindre tout en créant la vie.

Plagueis prit le jeune Palpatine de Naboo comme son apprenti et s'en servit pour réellement mettre en place le Grand Plan visant à corrompre la République de l'intérieur. Il brisa également la Règle des Deux en autorisant Palpatine à prendre comme apprenti Darth Maul, un Zabrak qui devint rapidement un très bon élément. Toutefois, le Muun mena également une expérience avec la Force dont il perdit le contrôle, mais qui mena à la naissance d'Anakin Skywalker. Palpatine, trouva l'enfant le premier grâce à Maul lors de la crise des routes commerciales entre la Fédération du Commerce et Naboo qu'il avait lui-même manipulé depuis le début pour atteindre le poste de Chancelier Suprême et une fois élu, assassina son maître de peur que celui-ci n'essaye de le remplacer par Skywalker. Mais Maul fut vaincu sur Naboo par Obi Wan Kenobi, ce qui le força à rechercher un nouvel apprenti. Sidious prit le comte Dooku, sous le nom de Darth Tyranus et l'utilisa pour unir les sociétés et corporation qui souhaitaient faire sécession avec la République. Il mit en scène la Guerre des Clones, un vaste conflit dont il dirigeait les deux factions et qui aboutit à la seconde Purge Jedi lors de l'opération Knightfall et la naissance de l'Empire Galactique. Dooku fut remplacé par Anakin Skywalker en personne, qui devint Darth Vader. L'Empire Galactique fut proclamé et Sidious devient l'Empereur.

Mais son Empire, qu'il voyait éternel, ne dura qu'une vingtaine d'année : Sidious était un très bon politicien et s'il suivit les méthodes de l'Empire de Revan, il n'avait pas ses talents militaires et était bien trop profondément ancré dans le Côté Obscur de la Force, ne songeant à son pouvoir et son immortalité. Darth Vader lui-même mit fin à son règne lors de la bataille d'Endor et s'il ressuscita grâce à l'aide des anciens Seigneurs Noirs des Sith et d'une de ses Mains, il fut trahi par Carnor Jax et incapable de prendre possession d'Anakin Solo, disparaissant définitivement. Mais la chute de l'Empire ne mit pas définitivement fin à la Règle des Deux : Lumiya, la dernière apprentie de Darth Vader, reprit le flambeau et fut capable quarante années après la bataille de Yavin de tourner Jacen Solo dans le côté Obscur de la Force lors de la Seconde Guerre Civile Galactique. Ce plan faillit réussir, mais le jeune homme échoua à contrôler l'Alliance Galactique de manière pérenne et fut stoppé par la Coalition Jedi après que Lumiya soit morte pour lui laisser prendre un apprenti. Pendant un siècle, la Galaxie ne connaîtrait plus d'adepte de la Règle des Deux.


Darth Nihl et Darth Talon, les deux Mains de Darth Krayt, le leader du One Sith.

Mais chez les Sith, les esprits peuvent continuer à avoir de l'influence même des millénaires après leur mort. XoXaan, qui faisait partie des exilés de l'Ordre Jedi sept mille année avant la bataille de Yavin, attira à elle le jeune Chevalier Jedi de Tatooïne qui recherchait vengeance pour l'Ordre 66 sur Korriban afin d'en faire son apprenti. Elle lui fit renier la Règle des Deux et à la place, adopter la Règle de l'Unique, tous pour le leader, lui-même. Krayt fonda une idéologie et se dissimula sur Korriban en recrutant des disciples et en tissant sa toile durant plus d'un siècle. S'il fut un temps le prisonnier des Vongs, qui altérèrent son corps dans leurs recherches sur les Utilisateurs de la Force, il fut capable de s'enfuir et conserva une de leurs armures afin de disposer d'une protection supplémentaire pour combattre. Darth Krayt utilisa des années plus tard le projet Ossus, où la caste des modeleurs essayait de réparer les dégâts causés aux planètes durant la guerre Vong, pour saboter le projet et s'associer avec le Conseil des Moffs pour provoquer une guerre entre l'Empire Fel et l'Alliance Galactique, facilement remportée par les premiers. Ils ordonnèrent contre l'avis de l'Empereur un bombardement orbital puis un assaut sur le temple Jedi d'Ossus, provoquant la troisième purge Jedi de la galaxie, et Darth Krayt renversa finalement Roan Fel pour devenir l'Empereur.

Mais le One Sith ne régna en maître de la galaxie que dix ans, soit moins encore que Palpatine. Krayt n'avait pas réussi à éliminer Roan Fel et la guerre devint la Guerre Civile Impériale. Les deux factions se livrèrent à un duel a mort alors que Krayt recherchait un moyen d'échapper à la malédiction des Vong dans son corps ainsi qu'aux effets ravageurs de l'âge, rapprochant désormais des deux cents ans. Il parvint à atteindre une forme d'immortalité, mais radicalisa le conflit, ce qui poussa plusieurs Moffs qui étaient pourtant de son côté à le trahir pour Roan Fel. Il fut finalement vaincu par Cade Skywalker, qui poussa le One Sith à se replier sur Korriban afin de panser ses plaies. L'un d'entre eux resta toutefois dans la galaxie, ressuscitant la Règle des Deux. Les Sith n'acceptèrent pas la direction de Darth Nihl, l'une des mains de Krayt et une guerre civile éclata rapidement, qui ne prit fin qu'après une « sélection naturelle » ou les morts se comptèrent par centaine. Trois Seigneurs Noirs des Sith furent capable de fédérer autour d'eux les autres groupes et s'entendirent pour mettre fin aux querelles. Ils disposaient encore d'un atout dans leurs manches : la prophétie voulant que la Dynastie Djo, dirigeant le Consortium d'Hapès, sombrerait du Cöté Obscur et dominerait la galaxie.

Les espions Sith profitèrent de la crise économique en 300 pour infiltrer la cour royale d'Hapès et exciter la noblesse afin de réveiller le sentiment anti-Jedi. Ils n'eurent pas à faire beaucoup d'efforts pour cela, mais la révolte de la noblesse mit à la tête de cette dernière la maison Solaris, ce qui représenta un demi-échec : Alexandra Solaris haïssait autant les Sith que les Jedi et même si l'objectif était réussi, à savoir pousser le Consortium d'Hapès à chasser la dynastie Djo, les Sith ne réalisèrent que bien trop tard qu'ils avaient créé un nouvel ennemi pouvant être mortel : le Consortium Galactique. Les divisions galactiques qu'engendrèrent cette manipulation contrecarrèrent également les plans des Seigneurs Sith de la Règle des Deux, qui espéraient s'emparer du pouvoir en corrompant l'Impérium, né de la fusion entre l'Alliance Galactique et l'Empire Fel, en profitant de sa position dominante. Sans le vouloir, les Sith avaient contre-carré les plans de leurs frères ennemis. Ils furent toutefois capable de mener, grâce à une reconstruction patiente de leurs sociétés, deux grandes offensives leurs permettant de reconstruire un territoire suffisamment vaste au dépend de l'Impérium et du Consortium Galactique pour représenter une menace galactique crédible : la guerre totale se ferait entre trois factions et non deux.

Sommaire :

A / La Sith'Ari : L'Elue de la revanche des Djo
B / Seigneur des Ténèbres : les ombres des Sith
C / Seigneur de la Guerre : l'armée Sith
D / Société Civile de la Coalition Sith / La Règle des Deux


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation Générale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: I - Holonet :: Espace Réglementaire :: Groupes :: Coalition Sith-
Sauter vers: