Forum RPG Star Wars prenant place 400 ans après la Bataille de Yavin. La Galaxie a bien changé.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour une poignée de crédits [PV Viithan Dal'Ork & Ashelya Khor] [Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Pour une poignée de crédits [PV Viithan Dal'Ork & Ashelya Khor] [Abandonné]   Dim 27 Jan - 20:24


    Pyrrhus Hellstorm était de retour sur Coruscant. Le mercenaire n’avait pas vraiment eu beaucoup le temps de profiter des splendeurs de ce joyau scintillant sur la scène galactique, il préférait amplement se rendre dans les bas fonds, sous la ceinture de gaz opaques pour remplir ses contrats. En effet, le reptile ne s’était rendu que deux fois dans la capitale galactique, et dans les deux cas, c’était pour remplir un contrat. Néanmoins, il n’y avait pas remis les pieds depuis six ans. A cette époque, le krogan roulait pour le compte du Cartel des Hutts et avait du faire taire un des livreurs de bâtons de la mort trop bavard autour duquel, l’étau du FSC commençait à se resserrer. Les Hutts savaient que le malheureux sullustéen allait parler une fois qu’il serait aux mains des Forces de Sécurité de Coruscant, aussi le mastodonte avait été payé pour s’assurer qu’il ne parlerait plus. Pyrrhus se souvenait très bien de la façon dont son contrat s’était passé : il avait doublé l’équipe d’intervention du FSC en attaquant une heure avant que ceux-ci ne mettent la main sur le sullustéen.
    Par la suite, il l’avait conduit dans une zone à l’écart des quartiers fréquentés, une zone industrielle désertée ou il le refroidit d’un tir derrière le crâne avant de le plonger dans du béton. La cible rendue muette, le mercenaire par la suite retourna dans l’appartement du Sullustéen pour y mettre le feu et s’assurer qu’il n’y aurait aucune trace permettant aux agents de terrain du FSC de remonter jusqu’aux Hutts pour démanteler leur trafic. Au grand dam de Pyrrhus, ce jour là, ce dernier ne put pas s’adonner tirer sur eux : la finesse était de rigueur pour cette mission.

    Cette fois-ci les choses étaient différentes : les Hutts étaient du passé pour le mercenaire qui désormais roulait pour le compte du Consortium de Zann. L’employeur changeait, mais le boulot restait le même, tout comme les méthodes de travail de Pyrrhus. Néanmoins ce partenariat mutuellement profitable ne l’empêchait aucunement de travailler pour d’autres individus. Sa cible était un humain –Pyrrhus n’aimait pas les humains- dénommé Viithan Dal’Ork. Ce nom n’était pas inconnu du mercenaire reptilien qui connaissait de réputation, le nom d’un des contrebandiers les plus recherchés de la galaxie et pour cause : il avait échappé à l’Alliance Galactique. Oh oui, Pyrrhus avait déjà eu l’opportunité de prendre les armes contre l’Alliance à plusieurs reprises lorsque celle-ci se mettait en travers de sa route comme c’était le cas sur Steria ou il avait pu venir à bout d’une escouade escortée d’un char.
    Un détail le chiffonnait cependant : celui qui l’avait engagé aujourd’hui n’avait aucunement révélé son identité, ce qui signifiait qu’il devait s’agir de quelqu’un de puissant désireux de rester secret. Cependant, on lui avait promis une grosse somme d’argent s’il arrivait à ramener l’humain Dal’Ork vivant. S’il ne pouvait pas le capturer, Pyrrhus avait reçu l’ordre de l’abattre si la situation l’exigeait. Son mystérieux employeur lui fournit pour l’occasion un lance filet qu’il avait incorporé à son avant bras gauche. Le filet était composé de fibres métalliques fines et résistantes aux lames conventionnelles. Cette arme de chasse était également capable d’électrocuter la cible si celle-ci se débattait trop.
    Le mastodonte ne savait pas pourquoi son employeur lui avait demandé de ramener l’humain vivant, et à vrai dire il s’en fichait : l’important pour lui c’était le défi que cette traque représentait, mais aussi les crédits.

    D’une démarche chaloupée, Pyrrhus Hellstorm était entré dans un bar du secteur Yaam, l’un des secteurs les plus mal famés des bas fonds de Coruscant. La nuit y était quasi permanente à cause de l’épaisse couche de gaz opaques qui masquait les rayons du soleil. Ce secteur autrefois fleurissant fut victime d’un capitalisme outrancièrement libéral qui pollua l’air en l’obscurcissant, le rendant également toxique (les habitants des bas fonds avaient une espérance de vie plus courte que les nantis du dessus quand ils survivaient sans se faire tuer).

    Cependant, l’appât du gain avait depuis plusieurs siècles, poussé les investisseurs à délocaliser leurs installations sur Metellos. Ainsi il ne restait du secteur Yaam qu’une zone polluée, laissée aux mains des plus pauvres, des bandits et des marginaux. L’ordre y était précaire et était tenu uniquement par Sekko le Hutt et ses bandits qui faisaient leur loi, extorquaient la population en échange d’une protection précaire contre les criminels n’appartenant pas à son clan. Ceux qui refusaient de payer n’étaient pas tués par les sbires du Hutt non, ils étaient tout bonnement laissés sans défense et devaient apprendre à vivre, ou plutôt survivre par eux-mêmes face à la criminalité. Même si Coruscant était une planète surveillée, les bas fonds étaient quant à eux complètement laissés à l’anarchie la plus totale : la loi du plus fort était la seule qui prévalait dans ce monde ou la nuit ne se terminait jamais.
    Pyrrhus savait de la part de son contact que Viithan Dal’Ork était coutumier de ce bar dans lequel, il prenait parfois ses contrats. Le mastodonte trouva alors que son contrait sentait louche, au point qu’il en vint à supposer que son employeur devait faire partie des services secrets de l’Alliance Galactique, ou du moins qu’il était suffisamment haut placé pour en savoir autant sur sa cible tout en désirant conserver l’anonymat. Un défi supplémentaire à relever tout simplement.

    Son entrée dans le bar, ne passa pas inaperçue compte tenu du gabarit du mastodonte. Tous les regards se posèrent sur lui dès qu’il entra dans le bar ce qui l’agaça. Néanmoins même si ce genre de bar à malandrins et bandits pouvait s’avérer dangereux quand on était un touriste, le mastodonte en  imposait suffisamment de part sa présence et ses armes qu’on n’ira sans doute pas le déranger. Pyrrhus n’eut ensuite aucun mal à se frayer un chemin parmi la maigre foule rassemblée ici pour rejoindre le bar. Une fois sa place obtenue, tout le monde ignora le lézard.
    Le mercenaire préhistorique héla le barman pour lui passer une commande à voix basse.


    - Donnez-moi ce que vous avez de plus fort. Au fait, vous connaissez un humain dénommé Dal’Ork ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pour une poignée de crédits [PV Viithan Dal'Ork & Ashelya Khor] [Abandonné]   Mer 30 Jan - 2:50

    Ashelya était en train de regarder les nouvelles de Coruscant sur son holo-écran, à bord de son IG-2000 qu'elle avait elle-même modifié. Elle en avait marre, ça faisait des semaines qu'elle n'avait pas eu de contrats pour la tête d'un contrebandier, d'un mercenaire ou même d'un Sith. Il fallait vraiment qu'elle se change les idées ou elle allait devenir folle à rester en orbite autour de Coruscant, à l'intérieur de sa maison volante, à attendre l'appel d'un client de l'Alliance Galactique ou peut-être le Consortum de Zan, car les Jedis donnaient rarement des contrats à la Mirialan. Elle décida soudainement de changer d'occupation et sorti un linge pour nettoyer les carreaux des fenêtres de son vaisseau, car son droïde, Odin, malfonctionnait un peu cette semaine, il fallait vraiment qu'elle le répare, elle qui était une pro de la technologie, car elle n'aurait plus à faire l'entretien elle-même.


    Elle sursauta quand son holoterminal se mit à sonner d'un son, dont elle ne se rappelait presque plus tellement ça faisait longtemps qu'il n'avait pas sonné. Elle sauta par dessus la table à trois pattes, devant elle, aux pas de courses et activa le dispositif de mise en marche. Un homme en uniforme avec un signe de la république apparu ensuite.


    Bonjours Mandalorienne, je suis le commandant Iryal de l'Alliance Galactique. Nous avons quelque chose qui pourrait vous intéresser si vous le voulez.


    Bien sûr, depuis le temps que je veux un de ces contrats! De qui s'agit-il aujourd'hui?


    La cible en question est un dénommé Viithan Dal'Ork, c'est un contrebandier très recherché, nous vous offrons une prime si vous nous le rapportez vivant. Aucune prime s'il est mort. Il fit apparaître un modèle de Viithan pour ensuite le refaire disparaître une fois qu'Ashelya avait enregistré le plan. Viithan se trouve actuellement sur Coruscant.


    Aucun problèmes avec ça, c'est pas les gadgets qui manquent sous ce beskar'gam.


    Nous voudrions tout de même vous avertir d'un dangereux criminel, un mercenaire du nom de Pyrrhus Hellstorm, nous vous payerons en triple si vous nous rapportez sa tête. Mais je préfère vous avertir, plusieurs Chasseurs de primes sont morts sur son chemin.


    Je suis Mandalorienne, j'ai participé à la Grande Traque sur Hutta et je suis arrivé première, qu'est-ce qu'il pourrait bien me faire de mal? Allez, je vous recontacte aussitôt que je l'ai capturé.


    Elle coupa la connexion et se rendit aux commandes de son Einlanzer, elle amorça ensuite une longue descente sur la planète pour finalement se poser sur la plateforme la plus proche de sa position. Avant de sortir, elle alla chercher son armure dans sa chambre, l'enfila, puis ressorti en courant, très enthousiaste à gagner une autre poignée de crédits. Elle mit son casque et activa son jetpack pour ensuite se diriger vers les bas-fonds de ville-planète, là où il n'y avait que de la poussière et les ruines de l'"ancienne" Coruscant. Elle était plus précisément dans le secteur Yaam. Ashelya trouva assez rigolo de quand même trouver un bar sur le coin d'un immeuble en ruine. Elle décida d'y entrer pour commencer ses recherches. Si on pouvait avoir de l'information sur la contrebande, c'était bien dans ces cantinas. En entrant, presque tout le monde gardèrent le silence en la regardant entrer en armure.


    Ils n'ont jamais vu de Mandalorienne ici.......?


    Elle se dirigea vers le barman qui avait l'air assez intimidé, ne faisant même pas attention au mastodonte qui était juste à l'autre bout du comptoir. Elle enleva enfin son casque, dévoilant son sublime visage vert, parsemé de tatouages géométriques et ses jolies amandes de couleur marron.


    Donnez-moi votre meilleur alchool, barman, j'ai de quoi payer, dit-elle en déposant des crédits sur le comptoir. Dites, un contrebandier du nom de Viithan, cela vous dit-il quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour une poignée de crédits [PV Viithan Dal'Ork & Ashelya Khor] [Abandonné]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars : Dawn of the force :: Archives :: Archives RP :: Saison 1-
Sauter vers: